VOTE | 662 fans

Histoire 2 par Lilounette

Session 1

Peyton ferma les yeux en sentant le soleil sur sa peau. C’était une belle journée, le soleil illuminait la ville depuis le matin et en cette fin d’après-midi d’été, la chaleur était toujours présente, permettant aux habitants de se promener dans le parc en dégustant une glace, ou encore de s’allonger sur l’herbe fraîche afin de profiter pleinement de cette journée ensoleillée. La jeune femme, dont les boucles blondes étaient encore plus claires sous le soleil, passa une mèche derrière son oreille en soupirant. Le moment était venu. Elle sentit une boule au ventre, à la fois d’excitation et d’appréhension.

 Soudain, comme s’il avait senti son angoisse, elle sentit la main de Lucas s’emparer de la sienne, avec douceur et fermeté en même temps. Cette étreinte rassura quelque peu Peyton, ils étaient tous les deux dans cette épreuve et il serait présent pour elle, quoi qu’il arrive. Elle sourit à la pensée de leur nouvelle vie, tous les deux, et leur fille. Une vraie famille.

 Ils échangèrent un regard, puis se dirigèrent main dans la main vers la maison imposante mais chaleureuse qui se dressait devant eux. Ils dépassèrent le portail noir puis traversèrent l’allée qui menait à la porte d’entrée en ébène où était accrochée une guirlande. A l’intérieur, des rires et de la musique se faisaient entendre, signe que la fête battait son plein. En effet, tous leurs amis avaient décidé d’organiser une fête à l’occasion de la naissance de Sawyer et avaient pour cela investi la maison de Nathan et Haley, leurs meilleurs amis. Peyton avait été très touchée de cette attention et n’avait pas souhaité leur annoncer leur départ à ce moment, craignant de gâcher la soirée, mais Lucas avait raison, c’était l’occasion de le leur dire alors qu’ils étaient tous réunis et de plus, ils devaient partir la semaine suivante.

Un dernier regard, et Lucas appuya sur la sonnette.

 

 Dès que la sonnerie entendit, l’agitation se fit plus pressante dans la maison, des bruits de pas précipités se rapprochèrent de la porte d’entrée, tout en se mélangeant avec des cris « Ils sont là ! Ils sont là ! ».

Finalement, la porte s’ouvrit sur Jamie tout sourire qui s’exclama :

« - Oncle Lucas ! Peyton !

      - Salut, mon grand ! répondit Lucas en prenant le garçon dans ses bras tout en le faisant tournoyer. »

Peyton profita que Jamie, toujours porté par Lucas, soit à sa hauteur pour l’embrasser sur la joue.

      « - Salut Jamie ! »

- Bah alors, vous êtes les derniers ! intervint Haley en souriant. Vous êtes les rois de la fête alors vous vous faites désirer ? se moqua-t-elle gentiment.

- C’était l’idée, répondit Peyton souriante en étreignant son amie. Désolé. »

Haley balaya sa main dans le vent, signe qu’elle était pardonnée.

« - Toute maman est excusée de tout lorsqu’elle vient d’accoucher. Et même après, ajouta-t-elle avec un clin d’œil. C’est ce que je me tue à répéter.

      - Mais oui, mon amour, intervint Nathan moqueur qui arrivait en enlaçant affectueusement sa femme. »

Pour toute réponse, la jeune femme fronça les sourcils et lui adressa une tape sur l’épaule.

« - Bon allez, rentrez faire la fête ! reprit Haley en empoignant Lucas par le bras. »

 

 Tous les amis étaient présents, pour la plupart engagés dans des conversations animées. Un peu à l’écart, Julian se tenait derrière Brooke, l’enlaçant affectueusement par la taille, ils se taquinaient et riaient : la joie du début de toute relation. Skills et Mouth entouraient Jamie pour le convaincre de faire une plaisanterie à ses parents, tandis que Millicent et Karen étaient en pleine conversation. Lucas sourit en la voyant, elle s’était déplacée pour assister à la naissance de sa petite fille, et il en avait très heureux, plus qu’il ne saurait le dire, notamment vu les circonstances de l’accouchement. Il pensait que de tous ses proches, elle serait la plus compréhensible vis-à-vis de leur décision de partir en famille et de construire une vie, rien que tous les trois. Ils ne partaient pas car ils voulaient quitter Tree Hill et leurs amis, pas du tout, ils avaient d’ailleurs beaucoup hésité à cause de cela. Non, ils partaient simplement pour passer du temps en famille, s’occuper de leur fille, profiter de leur bonheur retrouvé ; et puis, un jour, ils reviendraient sûrement. Il posa les yeux sur sa meilleure amie qui riait de bon cœur avec Peyton, Nathan posait sur elle un regard affectueux et protecteur, amoureux. Oui, il savait qu’il pouvait la laisser, car elle ne serait jamais seule avec toutes ces personnes qui l’entouraient, notamment Nathan qui veillerait à la protéger quoi qu’il arrive. Il ne souhaitait pas qu’elle vive d’autres choses difficiles dans le futur, elle avait déjà assez souffert et maintenant était le temps de bonheur. Pour tous.

 

 Soudain, il fut tiré de ses pensées par Jamie qui attirait l’attention en cognant une cuillère contre un verre.

« - Votre attention, s’il vous plait, commença-t-il tandis que le silence se faisait. Merci, sourit-il alors que Brooke lui adressait un clin d’œil.  »

Puis Nathan s’approcha de son fils et un verre à la main, regarda Lucas et Peyton qui étaient côte à côte.

« - Je sais que nous avons l’habitude d’organiser des fêtes, sans occasion spéciale, ce qui nous permet de boire, débuta-t-il, ce à quoi des rires se firent entendre. Du jus d’orange, poursuivit-il à l’adresse de son fils. Mais aujourd’hui est un jour spécial, reprit-il en haussant la voix. Car aujourd’hui, nous fêtons la naissance d’une adorable petite fille prénommée Sawyer. » Il sourit au couple puis continua : « Et après tous ces moments difficiles, nous souhaitons à Sawyer, ainsi qu’à nos amis Lucas et Peyton, beaucoup de bonheur. Et, bien sûr, nous serons toujours là pour vous. A Sawyer ! acheva-t-il en levant son verre.

      - A Sawyer ! répéta l’assemblée, leurs verres à la main, suivie par des applaudissements. »

      Peyton et Lucas se regardèrent touchés tandis que les rires et les conversations reprenaient peu à peu.  Devaient-ils l’annoncer maintenant, ou attendre encore un peu ?

      « - Comme tu le souhaites, dit le jeune homme doucement. »

      La jeune femme eut un moment d’hésitation, puis finalement, hocha la tête.

      « - Oui, maintenant. »

      Lucas approuva et le couple fit quelques pas, puis Lucas toussa légèrement pour obtenir l’attention, profitant que l’assemblée soit encore calme.

      « - Ah, cette fois, on n’a pas eu besoin de vous supplier pour un discours, se moqua gentiment Haley, remarque suivie par quelques rires. »

      Lucas sourit puis Peyton prit la parole :

      « - Merci beaucoup pour cette fête, ça nous touche beaucoup, commença-t-elle souriante. Et merci également pour ce magnifique discours Nathan, dit-elle tout en lui adressant un clin d’œil, ce à quoi le jeune homme répondit en levant son verre. Ce qui nous permet de vous faire une annonce, reprit-elle. »

      L’assemblée la regarda avec curiosité, certains fronçant les sourcils, d’autres s’approchant du couple.

      « - Nous avons décidé…, commença-t--elle avant une pause, puis reprit en haussant la voix, signe de son excitation : …De déménager ! »

      Les sourcils de Brooke et Haley se froncèrent instantanément, face à cette nouvelle.

      « - De Tree Hill ? demanda Mouth.

      - Oui, répondit Lucas en souriant à sa femme et en passant un bras autour de ses épaules. On pense que c’est ce qu’il y a de mieux pour construire notre famille, être tous les trois. Mais on reviendra, reprit-il en croisant le regard de Jamie qui faisait la moue. »

      Nathan fut le premier à se diriger vers eux, étreignant Peyton puis serrant la main de Lucas.

      « - C’est super, dit-il sincèrement. Etre un peu tous les trois, en famille. Tant que vous nous donnez des nouvelles, et que vous acceptez de supporter les monologues d’Haley au téléphone, ajouta-t-il en riant.

      - Promis, répondit Lucas avec un sourire.

      - A Lucas et Peyton ! intervint Skills en levant son verre.

      - A Lucas et Peyton ! répéta l’assemblée. »

 

 Lucas était adossé à la porte de la cuisine, les mains dans les poches, tout en regardant Haley s’activer. Elle ouvrait un paquet de chips pour les renverser dans un bol, opération qu’elle répéta avec des pop corns, des bonbons, des chocolats, et des bretzels. Puis, elle ouvrit un placard afin de trouver des bougies destinées à décorer le gâteau imposant, recouvert de crème fouettée, disposé sur le bar.

« - Mais où elles sont ? jura la jeune femme en fouillant dans l’étagère.

      - Tu sais qu’il n’y a pas d’anniversaire aujourd’hui, se moqua gentiment Lucas. »

      Haley se retourna, elle ne l’avait pas vue, avant de lui faire une grimace.

      « - Je veux que votre gâteau soit parfait, mon cher. Donc, bougies, il y aura.

      - Tout se passe bien ?

      - Oui, pourquoi ? dit-elle en mélangeant de la pâte avec une grande cueillère en bois.

      - Tu ne m’en veux pas ? murmura-t-il d’une voix si douce qu’il ressemblait à un petit garçon venant d’annoncer à sa mère qu’il avait fait une bêtise. »

      Haley leva les yeux vers lui, avant de reposer la cuillère. Puis, elle s’approcha de son meilleur ami et lui prit les mains.

      « - Bien sûr que je ne t’en veux pas, répondit-elle d’une voix douce tout en esquissant un sourire. J’avoue que je ne m’y attendais pas, mais je comprends parfaitement. Vous avez vécu tellement de mauvais souvenirs ici, vous avez besoin de créer vos propres souvenirs heureux dans un autre endroit, du moins pour l’instant. Même si vous auriez des très bons souvenirs ici aussi, reprit-elle en souriant. »

      Lucas lui sourit reconnaissant, il avait eu un peu peur lorsqu’Haley l’avait rapidement serré dans ses bras après l’annonce il y a une demi-heure, puis avait ensuite discuté avec d’autres personnes, avant de se réfugier dans la cuisine. Leurs amis avaient tous semblé bien prendre la nouvelle et sa mère le comprenait parfaitement, comme il l’avait pressenti. Seules Brooke et Haley s’étaient montrées plus réservées, ou peut-être était-ce son imagination ?

      « - Seulement… reprit Haley. »

      Lucas la regarda curieux.

      « - Tu vas tellement me manquer… continua-t-elle en esquissant un sourire, bien que ses yeux brillants trahissent son émotion.

      - Toi aussi, murmura Lucas avant de la prendre dans ses bras. Qui va lire les premiers jets de mes romans en n’ayant pas peur de me dire ce qu’elle déteste ? continua-t-il en riant.

      - T’inquiète pas, tu me les envoies par mail, répondit-elle en essuyant une larme.

      - Promis. »

      Haley le regarda émue puis se tourna et s’empara de nouveau de la cuillère. Lucas s’approcha alors et ouvrit un tiroir avant d’en sortir les bougies et de les tendre à Haley, avec un sourire en coin.

 

 Le soleil se couchait désormais sur Tree Hill, plongeant peu à peu la ville dans le noir. Une lumière rose et orangée se dessinait à l’horizon et le ciel s’assombrissait peu à peu, faisant place aux premières étoiles. Brooke était assise sur le bord de la piscine, agitant doucement ses pieds dans l’eau. A côté d’elle, Jamie lui racontait sa journée à l’école et lui demandait la technique qu’il fallait adopter pour convaincre une petite fille de sortir avec lui. Brooke rit.

« - Mais tu n’as pas besoin de conseils !

      - Si, si, affirma-t-il.

      - Bon, capitula-t-elle en regardant les ondulations de l’eau provoquées par le balancement léger de ses jambes. Elle est dans ta classe ? reprit-elle en levant les yeux vers elle.

      « - Oui.

      - Elle est gentille ?

      - Oui, dit-il en hochant vigoureusement la tête.

      - Pourquoi est-ce que tu l’aimes bien ? demanda-t-elle ensuite en rapprochant son visage du sien pour entendre ses confidences avec un air de conspiratrice.

      - Je ne sais pas, dit-il en haussant les épaules.

      - Tu ne sais pas ?! »

      Brooke et Jamie se retournèrent au son de cette voix, Peyton se trouvait derrière eux, souriant à Jamie. Puis, elle s’installa à côté de Jamie, plongeant elle aussi ses pieds dans l’eau.

      « - Raconte-nous tout ça, reprit Peyton. »

      Jamie, entouré des deux jeunes femmes, prit la parole :

      « - Elle s’appelle Lily.

      - Ohh, c’est joli comme prénom ! intervint Peyton.

      - Pas aussi joli que Brooke, continua Brooke en souriant. Mais continue, l’invita-t-elle d’un geste de la main. »

Les deux jeunes femmes se regardèrent complices, tandis que Jamie hochait négativement la tête en soupirant. Finalement, il reprit :

« - Et…

      - Jamie ! s’exclama la voix de Nathan qui venait d’ouvrir la porte fenêtre afin de pénétrer sur la terrasse. Oncle Lucas te réclame. »

      Le visage de Jamie s’éclaira et il se releva rapidement, tout en annonçant qu’il reviendrait, avant de courir pour rentrer dans la maison, tout en passant devant son père qui lui ébourrifia les cheveux.

 

       Restées seules, les deux jeunes femmes demeurèrent silencieuses pendant quelques instants, agitant doucement leurs jambes dans l’eau.  Finalement, Brooke reprit la parole.

      « - Quand est-ce que vous partez ? »

      Peyton se mordit la lèvre gênée, avant de répondre.

      « - Dans quelques jours, la semaine prochaine.

      - La semaine prochaine ?! s’exclama Brooke surprise. Mais pourquoi aussi tôt ?

      - Eh bien, on a décidé de déménager il y a quelque temps, déjà. On ne savait juste pas comment vous l’annoncer. »

      Brooke esquissa un sourire, radoucie.

      « - Vous n’avez pas à avoir peur de nos réactions. Vous avez le droit de déménager si vous le souhaitez. Nous sommes des adultes maintenant, termina-t-elle avec un clin d’œil.

      - Je sais, sourit Peyton. Mais on a toujours tous habité ici, à part pendant nos études. C’est un changement.

      - C’est vrai que vous laisserez un vide…, murmura Brooke en regardant devant elle, comme pour elle-même.  Tu promets que tu me donneras des nouvelles ? reprit-elle soudain en tournant la tête.

      - Je te le promets.

      - Attention, je suis sérieuse. Je ne veux pas d’un malheureux coup de tépéhone tous les trois mois, je te parle de longues conversations toutes les semaines pour me raconter ta nouvelle vie, tandis que je te ferai part de tous les potins de notre chère ville, dit-elle avec un sourire angélique. »

      Peyton rit et regarda sa meilleure amie, avant de poser sa main sur la sienne.

      « - Promis, répéta-t-elle. »

      Les deux jeunes femmes se sourirent, complices, avant que Brooke ne reprenne, revigorée.

      « - Me voilà rassurée. Maintenant, les questions ! Où allez-vous aller ?

      - A Springfield, en Virginie.

      - Oh, tu me déçois, si seulement tu allais profiter du soleil de Los Angeles… soupira-t-elle avec regret. »

      Pour toute réponse, Peyton lui adressa une tape sur l’épaule, avant de lever les yeux au ciel.

      « - Et dis-moi, que vas-tu faire là-bas ? demanda Brooke en reprenant son sérieux.

      - Je pense que Lucas et moi allons nous occuper de Sawyer d’abord. Un ou deux mois, peut-être. On pourra s’installer en même temps, emménager tranquillement. Et puis, il continuera d’écrire son nouveau livre, il m’a dit qu’il avait une idée en tête, mais impossible de savoir quoi. Et moi, je découvrirai, encore et toujours, de nouveaux artistes, termina-t-elle en souriant.

      - Promets-moi de faire attention à toi, dit Brooke après un sourire. »

      Peyton la regarda quelques instants, avant de hocher la tête.

      « - Promis. Et toi aussi. Si Julien ne s’occupe pas bien de toi, je prends un avion direct pour lui en coller une. »

      Brooke rit, les larmes aux yeux, avant de prendre sa meilleure amie dans les bras. Puis, elle se leva avant de lui tendre la main.

      « - Allez viens, on a une fête qui nous attend. »

      Les deux jeunes femmes se dirigèrent donc vers le salon, bras dessus bas dessous, d’où parvenaient les rires des invités. A l’intérieur, Lucas croisa le regard de sa femme et vint la rejoindre pour passer un bras protecteur autour de ses épaules. Devant eux, tous les amis discutaient et riaient. Nathan regardait amoureusement sa femme, tandis que Julian déposait un baiser sur le front de Brooke. Oui, le temps du bonheur était venu.

 

Session 2

Peyton se réveilla en sursaut. Les pleurs de Sawyer faisaient écho dans la maison. En voyant le ciel sombre et les lampadaires allumés par la fenêtre, elle soupira. Il faisait nuit noire. Un regard vers le réveil à sa droite le lui confirma : 4h15. Lucas, lui, était allongé à côté d’elle, dormant à poings fermés. Elle plaça ses mains sur son visage, se frottant les yeux, avant de retirer doucement la couette chaude et protectrice. Elle grimaça en posant les pieds sur le sol froid. Demain, ce serait au tour de Lucas ! Elle le réveillerait à coups de matraques s’il le fallait. Elle réussit tant bien que mal à se trainer hors de la chambre, donnant sur le couloir, la porte de droite correspondait à la chambre du bébé, située idéalement juste à côté de la leur. Elle ouvrit doucement la porte, laissant voir la pièce de couleur lilas. Le berceau était placé au centre de la pièce, juste en dessous d’un mécanisme électrique projetant des étoiles sur le plafond. A droite, une table où tout le nécessaire pour les soins de Sawyer était disposé, couches, lingettes, poudre… Une grande armoire se dressait, elle, dans un coin de la pièce ; pourtant, malgré sa taille, elle était presque remplie, Lucas et Peyton devant sans cesse acheter des nouveaux vêtements pour leur petite fille qui grandissait à une vitesse folle. Enfin, un coin jeu complétait la décoration, situé juste à côté des fenètres, les jouets, peluches et poupées se mélangeaient sur un tapis bleu ciel, faisant face à une petite étagère sur laquelle des livres pour enfants étaient entreposés.

 Peyton prit délicatement sa fille dans les bras, en veillant à bien maintenir sa tête, tout en fredonnant une chanson pour tenter de la calmer. Elle arpenta ainsi la pièce pendant quelques minutes, n’arrêtant pas de chanter d’une voix douce, tout en se balançant légèrement sur elle-même, Sawyer adorant cela. Pourtant, ces efforts demeuraient vains, Peyton avait même l’impression que sa fille pleurait davantage. Elle parcourut la pièce des yeux et trouva enfin la peluche qu’elle cherchait : un mini poisson rouge que Sawyer ne quittait jamais. Elle le tendit à sa fille qui l’agrippa aussitôt pour le serrer contre elle de toutes ses forces. Peyton la regarda, attentive, vérifiant que cela avait l’effet escompté, tout en continuant de fredonner et attrapant un mouchoir pour lui nettoyer délicatement le visage. En effet, quelques instants après, le bébé s’arrêta peu à peu de pleurer, laissant couler encore quelques larmes, mais semblant s’apaiser. Sa tête, maintenue par la main de Peyton, s’appuya peu à peu contre sa poitrine, signe que la petite fille s’endormait de nouveau. La jeune femme continua à arpenter la pièce en chantant, voulant s’assurer que Sawyer sombrait bien dans le sommeil, puis après quelques minutes, elle la reposa doucement dans son berceau, s’assurant que Fishy, le poisson rouge reste bien dans ses bras. Elle resta ainsi en souriant à la regarder dormir, son ventre de bébé montant et descendant au fil de ses respirations. Puis, elle sortit et retourna dans sa chambre. Elle se faufila dans le lit avec douceur pour ne pas réveiller Lucas et reposa enfin sa tête sur l’oreiller. Elle avait tellement besoin de dormir… Sawyer avait maintenant 6 mois et les nuits étaient toujours aussi courtes. Tandis qu’elle fermait les yeux, elle se promit de faire une sieste le lendemain. Au moment où elle se sentait de nouveau enveloppée dans la douceur du sommeil, elle sentit le pied de Lucas contre le sien puis son corps se rapprocher du sien, il passa son bras autour d’elle et la serra contre lui avant de murmurer : « Je t’aime. ». Peyton soupira d’aise, elle l’aimait tellement.

 

« - Bonjour à tous, les marmottes ! Il est 7heures et il est grand temps de se réveiller ! Aujourd’hui, mardi 23 Novembre, la température est de 5 degrés ce matin. Eh oui, ça caille ! Mais ce n’est pas une raison pour rester sous la couette, levez-vous et allez prendre un café chez Starbucks ! Car… »

Peyton interrompit le réveil d’un mouvement brusque en grognant, tête contre l’oreiller pour se protéger de la lumière du jour. Elle avait l’impression de n’avoir dormi que quelques minutes cette nuit, comme toutes les autres nuits d’ailleurs. Elle tourna la tête vers la fenêtre par laquelle elle apercevait leur rue. Les feuilles des arbres, du moins le peu qu’il restait, s’agitaient à cause du vent et le ciel gris et nuageux annonçait une journée maussade digne d’hiver. Elle soupira, si au moins, elle se réveillait sous le soleil, elle aurait peut-être plus de force pour aller travailler. En effet, elle s’était occupée de Sawyer durant ces cinq derniers mois : jamais, elle n’aurait voulu manquer ces premiers instants si importants. Mais son congé maternité avait maintenant pris fin et elle travaillait dorénavant au sein d’un hebdomadaire dans la section musicale. Son travail lui plaisait, même si elle projetait d’ouvrir un nouveau studio comme elle l’avait déjà fait à Tree Hill, car non seulement elle pouvait découvrir de nouveaux artistes mais surtout, elle faisait ce qu’elle aimait le plus : écouter des albums qui racontaient une histoire. Bien sûr, elle faisait partie d’une équipe et la décision finale ne lui revenait pas toujours, mais contrairement à son travail à Los Angeles, son avis était réellement pris en compte et elle était à égale avec ses collègues.

Elle s’extirpa du lit et rejoignit la salle de bains en sautillant, pour se réfugier sous le jet d’eau brûlante. Elle soupira de bien-être en sentant ses muscles de relaxer peu à peu et sa tension disparaître. Avec un sourire, elle pensa en effet qu’elle était détendue : elle terminerait de se doucher, s’habillerait et irait travailler, avant de rejoindre son mari et sa fille pour diner ensemble. Oui, à part quelques heures de sommeil manquantes, elle était heureuse.

 Lorsque Lucas se réveilla, il entendit l’eau qui coulait dans la salle de bains d’où se dégagerait bientôt de la vapeur, devinait-il. Après s’être redressé sur le lit, il s’étira tout en baîllant puis jeta un regard vers l’extérieur avant de grimacer. Heureusement, il n’aurait pas à sortir aujourd’hui. Le frigo était encore rempli du week-end, ainsi que les couches et produits pour bébés, donc pas de courses nécessaires, pensa-t-il en souriant. C’était peut-être un des avantages d’être écrivain, songea-t-il, il pouvait travailler chez lui, sans sortir les jours de mauvais temps. Oh, bien sûr, c’était rare qu’il reste la journée entière dans la maison. Il l’avait l’habitude de se promener avec Sawyer afin de trouver l’inspiration. Il s’imprégnait des odeurs, entendait de loin des conversations et imaginait une histoire à chacun, observait les passants, et bien sûr, il faisait parfois part de ses pensées à sa fille, qui faisait des mimiques comme si elle répondait.

Soudain, il se leva rapidement, pris d’engouement. Pour motiver sa femme, il allait lui préparer son petit-déjeuner. Arrivé dans le couloir, il descendit donc les escaliers située le long du mur et tourna à droite pour s’engager dans un autre couloir qui menait à leur cuisine américaine. Allait-il réussir à faire des pancakes aujourd’hui ? Non, il n’avait pas assez de temps pour se concentrer, il valait mieux préparer des toasts. Il sortit donc du placard un paquet et disposa deux morceaux de pain dans le grille-pain avant de démarrer la machine à café. Il sortit ensuite deux tasses et opta finalement pour la préparation de deux cappuccinos. Il s’empara enfin du beurre dans le frigo et disposa une grappe de raison dans une assiette. Voilà, c’était fin prêt, pensa-t-il en voyant le tout disposé sur le plan de travail à côté duquel se trouvaient deux grandes chaises.

« - Oh, Lucas ! s’exclama Peyton avec un sourire radieux en apercevant la table remplie de nourriture. »

Le jeune homme lui tendit une tasse fumante qu’elle prit souriante avant de l’embrasser.

« - Je n’ai jamais été plus amoureuse de toi que maintenant, dit-elle en riant tout en passant un bras autour de ses épaules.

       - Oui, je sais, le mari parfait, répondit-il avec un sourire angélique. »

       Peyton déposa un baiser sur ses lèvres avant de s’asseoir pour mordre à pleines dents dans un toast beurré.

       « - Mmm, c’est bon.

       - Oui, je sais, je me suis surpassé, se vanta Lucas avec un grand sourire.

       - Le grille-pain s’est surpassé plutôt, se moqua-t-elle gentillement. Tu ne manges pas ? reprit-elle ».

       « - Je vais me recoucher, répondit le jeune homme avec un petit sourire. »

       Pour toute réponse, la jeune femme fit mine de lui jeter un regard noir avant d’attaquer le deuxième toast avec appêtit, sous le regard souriant de Lucas.

 

« - A ce soir ! cria Peyton une dernière fois avant de s’engouffrer dans sa voiture. » Qu’est-ce qu’il faisait froid ! Elle déposa son sac à main sur le siège voisin et alluma la radio qui diffusait une musique de Belle and Sebastian Another sunny day, elle eut un sourire en regardant le ciel gris, cette chanson était le signe que sa journée allait bien se passer. Puis, elle démarra, en route vers son travail.

Lucas s’installa derrière son bureau avec sa tasse encore fumante à la main, dans une pièce confortable aux couleurs chaudes qu’il avait amménagé comme son lieu privilégié d’écriture. Il n’était que 7h30 mais il se sentait inspiré et comptait bien profiter de ces idées nouvelles afin d’avancer l’écriture de son roman. Il ouvrit le Mac gris avant de cliquer sur le document intitulé « Roman », le document était déjà constitué d’un peu moins de cent pages. En effet, pendant ces quelques mois, il avait été à la fois très inspiré et avait écrit tous les jours mais n’avait pas écrit plus de quelques heures par jour, souhaitant passer le plus de temps possible avec sa famille, pour partager à la fois les décisions sur l’emménagement de la maison, l’adaptation dans une nouvelle ville et vivre pleinement les premiers instants avec sa femme et sa fille. Il cliqua sur la souris pour atteindre la dernière page et posa ses mains sur le clavier avant de taper, inspiré.

 

Peyton se gara devant un immeuble imposant qui laissait voir de très nombreuses fenêtres et d’où devinait-on, se dégageait l’animation des rédactions de magazines. En effet, d’autres journeaux avaient également leur siège dans ces locaux, des magazines de modes, aux journaux mensuels consacrés à la cuisine. Lorsque la jeune femme arriva au 4ème étage, l’agitation était déjà bien présente, plusieurs sonneries de téléphone se faisant entendre et de nombreuses personnes s’animant pour rendre des dossiers ou prendre des rendez-vous. Le bureau de Peyton était dans une pièce qu’elle partageait avec Margareth, une collègue et maintenant amie. En effet, bien qu’elles ne se connaissent que depuis quelques semaines et même si le travail de Peyton lui permettait de travailler en grande partie chez elle, elles s’étaient tout de suite bien entendues et avaient souvent des conversations animées sur les musiques qu’elles préféraient.

« - Encore en retard ! 

       Non, pas du tout, répondit Peyton avec un sourire.

       - Oui, je sais, dit Margareth avant de chuchoter en posant sa main sur son visage sur le signe de la confidence : Mais fais semblant de l’être car demain, je risque d’arriver pas très en avance. Comme ça, on ne pourra pas m’engueuler, acheva-t-elle avec un grand sourire.

       - Oh, oh, un rendez-vous galant ? demanda Peyton avec curiosité en haussant un sourcil.

       - On peut dire ça…, murmura la jeune femme en regardant ses mains, mystérieuse. »

       Au moment où Peyton ouvrit la bouche pour essayer d’en savoir plus, la porte s’ouvrit, laissant apparaître Tom, un autre membre de l’équipe.

       « - Réunion dans deux minutes ! dit-il en passant la tête avant de s’éclipser. »

       Peyton hocha la tête avant de se lever.

       « - Tu me le diras avant midi, tu ne sais pas tenir ta langue, la taquina-t-elle, ce à quoi Margareth ouvrit la bouche choquée en laissant échapper un « Oh ! ». »

        Puis, elle se leva à son tour, l’air boudeur, sous le rire amusé de Peyton.

 

A 17 heures, le ciel, toujours gris, s’assombrissait déjà, le soleil à peine visible caché par les nuages. Lucas regardait par la fenêtre, en tenant Sawyer endormie dans ses bras. Ils avaient joué ensemble pratiquement tout l’après-midi et la petite fille n’avait succombé au sommeil que depuis quelques minutes. Il sourit en sentant ses respirations qui avaient lieu à un rythme régulier, elle semblait si apaisée. Il resta ainsi à l’admirer, ses yeux émerveillés veillant sur ce si beau bébé qui était le sien… Dans le silence de la maison, son visage se fendit d’un large sourire : il aurait juré avoir entendu ses battements de cœur !

 Regardant de nouveau par la fenêtre, il aperçut leur voisin Tom, penché sur le capot de sa voiture, les sourcils froncés. Il eut un petit rire en le voyant toucher avec prudence, un chiffon sur la main, l’intérieur de la voiture, puis grimacer à la vue d’un filet de fumée. Finalement, Tom se redressa, semblant renoncer à réparer et alors qu’il s’essuyait le front, aperçut Lucas par la fenêtre. Les deux hommes s’adressèrent un signe de la main en souriant, et tout en le faisant, Lucas se promit de donner des cours de mécanique à son ami dès qu’il en aurait le temps. C’était le moins qu’il puisse faire après l’accueil chaleureux que leur avaient réservé Tom et sa femme, Kate. En effet, dès qu’ils étaient arrivés, le couple s’était montré très accueillant, leur avait donné un coup de main avec le déménagement et offrait même des jouets à Sawyer. D’ailleurs, dès le premier mois passé à Springfield, les deux couples organisaient souvent des diners, et il soupçonnait Peyton et Kate de se retrouver encore davantage afin de parler des dernières nouvelles, en toute innocence, comme le lui répétait  Peyton, lorsque Lucas l’accusait de discuter des potins, et non des nouvelles. Il sourit, ces amitiés liées lui rappelaient leurs amis restés à Tree Hill, ils avaient été tellement occupés avec Sawyer et le déménagement qu’ils n’avaient pratiquement pas donné de nouvelles… En tout cas, pas assez. En regardant de nouveau sa fille dormant à poings fermés, le jeune homme se promit qu’il téléphonerait à sa meilleure amie dès ce soir, ils avaient tellement de choses à se dire !

 

 Peyton se passa la main dans les cheveux pour tenter, en vain, de se recoiffer. En effet, en rentrant de son travail et après s’être aperçue que le ciel s’était quelque peu dégagé, la jeune femme avait décidé d’ouvrir le toit de la voiture décapotable rouge. Elle grimaça en passant les doigts dans ses cheveux emmêlés, ce n’avait pas été une très bonne idée après tout. Oh ! pensa-t-elle ensuite, un petit coup de brosse et le tour serait joué ! Elle referma la porte de la voiture et après avoir adressé un signe de la main à leur voisine Claire, elle remonta l’allée, des disques dans les mains. Ce soir, elle avait prévu de dorloter Lucas et Sawyer. Et, bien sûr de leur faire écouter de nouvelles musiques.

Après avoir refermé la porte d’entrée derrière elle, elle déposa ses clés et la pile de CDs sur la petite table, où se trouvaient deux photos encadrées : la première montrait Lucas et elle, tenant Sawyer qui elle-même serrait dans ses bras Fishy, le poisson rouge avec un grand sourire. La deuxième, elle, laissait voir cinq jeunes adultes assis sur un canapé, sourire aux oreilles devant un énorme gâteau à la crème fouettée disposé sur une table basse ; en effet, la photo avait été prise à l’occasion de l’anniversaire de Brooke l’année dernière. Celle-ci se tenait au milieu de ses amis, entre Haley et Peyton qui étaient elles-mêmes assises à côté de leurs maris respectifs, Nathan et Lucas. Peyton sourit au souvenir de cette journée, ils étaient serrés comme des sardines sur ce canapé, et après avoir englouti le gâteau entier, ils étaient restés assis sur le sofa, un verre à la main, incapables de bouger, riant et discutant jusqu’à tard dans la nuit. Ah, Tree Hill… Quand y reviendraient-ils ?

 

« - Luke ? appela la jeune femme en traversant l’entrée. Luke ? »

Arrivée dans le salon, elle vit Lucas, assis sur un fauteuil qui tenait Sawyer dans ses bras. Il posa un doigt sur ses lèvres avant de montrer la petite fille de la tête pour indiquer que le bébé était endormi. La jeune femme s’agenouilla en souriant en caressant tendrement le front de sa petite fille.

« - Et moi ? la taquina Lucas en chuchotant, tout en faisant la moue. »

Peyton leva les yeux au ciel, tout en secouant la tête avec un sourire, avant de s’approcher de son mari pour déposer un baiser sur ses lèvres.

« - J’aime mieux ça, dit Lucas avec un clin d’œil.

- Elle dort depuis longtemps ? chuchota-t-elle.

- Une petite demi-heure, répondit Lucas après avoir regardé la pendule située devant le mur devant lui. Je pense qu’elle va dormir un petit bout de temps, on a joué tout l’après-midi, reprit-il. »

Peyton hocha la tête tout en ne cessant de regarder Sawyer tendrement. Puis, en posant doucement son index sur celui de sa fille pour le caresser, la jeune femme dit :

« - Je vais aller la coucher dans son lit alors. »

Sur ces paroles, Peyton la prit délicatement dans ses bras, une main maintenue sur sa tête et tout en veillant à prendre Fishy, elle monta les escaliers, en la berçant.

 

 Lucas disposa les assiettes vides dans l’évier alors que la délicieuse odeur de poulet disparaissait peu à peu de la cuisine. Derrière lui, Peyton l’étreignait tendrement, ses bras autour de lui, sa tête reposant sur ses épaules. Lucas rit en sentant la tête de la jeune femme de plus en plus lourde.

« - Tu dois dormir !

- Plus tard…, murmura la jeune femme les yeux fermés. Je ne vous vois que le soir, je dois en profiter ! rétorqua-t-elle.

- Ouuuh, en profiter, dis-tu… ? murmura-t-il d’un air taquin en se retournant pour lui faire face. »

Pour toute réponse, la jeune femme lui adressa une tape sur l’épaule en arborant un air choqué.

« - Monsieur Scott, je suis outrée.

- Hum hum, murmura-t-il avant de l’embrasser. »

Puis, alors que la jeune femme passait un bras derrière son cou pour l’attirer plus près d’elle, Lucas mit fin au baiser en plaçant ses mains sur son épaule avant de reprendre d’un air sérieux :

« - Allez, va dormir. Sinon, tu vas encore m’insulter demain matin, continua-t-il avec un sourire. 

- Tu as raison, admit Peyton. Je pourrais dormir 12 heures d’affilée, dit-elle tout en s’étirant, après un bâillement. »

Les deux époux se regardèrent avec un sourire, puis la jeune femme reprit :

« - Allez, j’y vais. Bonne nuit ! »

Elle se rapprocha de lui pour l’embrasser une dernière fois. Le jeune homme, tout en l’étreignant, lui déposa un dernier baiser, avant de murmurer au creux de l’oreille : « Je t’aime. » Peyton sourit et tout en s’éloignant, mima ces mêmes mots sur ses lèvres.

Après l’avoir suivie du regard, Lucas, adossé contre le comptoir, parcourut du regard la cuisine pendant quelques secondes avant de se redresser soudain. Il savait ce qu’il allait faire.

 

 Lucas était assis sur le fauteuil confortable de son bureau, face à son Mac ouvert qui laissait voir un document Word. Il sentit une vague d’enthousiasme lorsque ses doigts se posèrent sur le clavier, pour la deuxième fois de la journée. Bien sûr, il avait déjà écrit plusieurs fois dans la même journée, mais aujourd’hui, c’était comme si quelque chose était différent. Ce n’était pas de l’inspiration, non, c’était davantage. Il regarda droit devant lui, il avait déjà ressenti cette sensation, cet enthousiasme sans faille qui lui donnait l’impression qu’il pouvait tout faire : lorsqu’il avait entrepris l’écriture de son premier roman. Tant de choses s’étaient produit dans sa vie à cet instant. Comme aujourd’hui. Sa fille. Leur famille.

Il sourit avant de reposer ses yeux sur l’écran, puis après une petite expiration pour l’encourager, il laissa ses doigts courir sur le clavier.

Il était inspiré. Il était heureux.

 

Session 3

Le soleil illuminait maintenant la ville et ses terrasses de cafés depuis quelques heures. Sur la plage, quelques vagues légères s’écrasaient sur le sable, poussées par une brise légère et l’eau miroitait aux rayons du matin. Une belle journée d’été débutait à Tree Hill, tandis que la plage accueillait déjà ses premiers baigneurs et que les enfants réclamaient des glaces pour se rafraîchir. Dans la maison du couple Scott, les fenêtres étaient grandes ouvertes, les rideaux blanc flottant légèrement tandis que des transats et des chaises de jardin avaient été installées sur la terrasse, face à la piscine, afin de profiter pleinement de cette journée d’été, et de la fête qui allait avoir lieu. Des assiettes en plastique et des gobelets rouges étaient disposés sur les tables à l’extérieur, comme à l’intérieur, à côté des saladiers de friandises, chips et apéritifs, et des nombreuses bouteilles de sodas. En effet, Jamie fêtait aujourd’hui ses 8 ans et alors que l’on était aux dernières heures de la matinée, les premiers invités étaient déjà arrivés, commençant à plonger la maison dans l’excitation de la fête. Dès 7 heures du matin, Jamie s’était levé et avait tout de suite réveillé ses parents afin de réclamer son petit-déjeuner spécial anniversaire et commencer à ses préparer pour l’après-midi.

« - Allez ! On se réveille ! avait-il crié, avec un grand sourire, tout en sautillant sur le grand lit afin que ses parents se lèvent. 

- Hum hum…. avait marmonné Nathan en mettant un oreiller sur sa tête, pour taquiner Jamie.

- Mais euh ! avait protesté le petit garçon en faisant la moue. »

Puis Haley avait donné une petite tape à Nathan, avant de se redresser, un grand sourire sur ses lèvres.

« - Joyeux anniversaire ! 

- Joyeux anniversaire ! s’était exclamé soudain Nathan, retirant l’oreiller de son visage, et sautant sur sa femme et son fils enlacés pour les chatouiller en riant. »

 

  Jamie, qui avait activement participé à la préparation de la fête, remplissant des saladiers, apportant des gobelets, installant des guirlandes, était maintenant avec ses amis en maillot de bain, jouant dans la piscine, tout en scrutant l’odeur du barbecue qui faisait cuire hamburgers et merguez. Nathan et Julian, qui était arrivé il y a quelques minutes, chacun une spatule à la main, veillaient attentivement à la cuisson tout en discutant, sous le regard amusé de Brooke et Haley, adossées contre la porte-fenêtre.

« - C’est fou comme ils peuvent être passionnés lorsqu’ils parlent de viande…, murmura Brooke songeuse. »

Haley acquiesça de la tête, avant de se tourner soudain vers son amie, sourire aux lèvres et de lui prendre la main afin de l’entraîner vers le canapé.

« - Maintenant, parlons de ton mariage ! s’exclama-t-elle tout en tapant dans les mains, les yeux brillants d’excitation. »

Un sourire illumina le visage de Brooke à ces paroles.

« - Ah, pas de problème ! J’adore ce sujet, dit-elle en riant.

- Et quand je repense à sa demande en mariage. C’est tellement romantique…,  murmura Haley souriante d’un air songeur. »

« Alors, ce sera pour quand ? reprit-elle enthousiaste en regardant de nouveau Brooke.

- On ne sait pas encore. Mais…, reprit-elle hésitante. J’avais pensé à un mariage juste avant Noël…, se confia-t-elle. Avec toutes les illuminations, ce serait encore plus… dit-elle songeuse.

- Magique, continua Haley avec un sourire. C’est une très bonne idée, Brooke, dit-elle d’une voix douce en posant sa main sur la sienne. Et si quelqu’un mérite une cérémonie magique, c’est bien toi, acheva-t-elle avec un clin d’œil. »

La jeune femme la regarda reconnaissante, avant de se mordre la lèvre inférieure avec un regard malicieux.

« - D’ailleurs, en parlant de mariage magique…, commença-t-elle mystérieuse. »

Haley haussa un sourcil, intriguée, avant que Brooke ne reprenne après quelques instants.

« - Accepterais-tu d’être ma demoiselle d’honneur ? »

Haley ouvrit la bouche de surprise, sous le regard de Brooke attendant impatiemment sa réponse ; elle ne dit rien pendant quelques secondes, avant de finalement parvenir à prononcer quelques mots, émue.

« - J’en serais honorée, Brooke. »

Un sourire illumina le visage de Brooke, puis après un regard échangé, les deux jeunes femmes s’étreignirent, émues, tout en commençant à parler de l’organisation du mariage avec excitation.

 

« - Jamie, les hamburgers sont prêts ! s’exclama Nathan avant de disposer les steaks dans une grande assiette avec l’aide de Julian. A ces paroles, les enfants poussèrent des cris de joie tout en sortant de l’eau avec précipitation, pour s’approcher avidement de la table, située à côté du barbecue, où étaient placées les assiettes, ainsi que les sauces et les pains à burgers. Julian se frotta les mains avant de regarder les enfants dont les yeux étaient rivés sur la viande.

« - Qui veut quoi ? Ketchup ? Mayonnaise ? »

Soudain, la sonnerie se fit entendre. Nathan tourna la tête pour chercher sa femme du regard qu’il aperçut finalement sur le canapé en pleine conversation avec Brooke. Il croisa le regard de Julian qui souriait.

« - Vas-y, j’ai la situation en main, dit-il tout en retroussant ses manches. »

Nathan lui confit la spatule avant de lui adresser une tape sur l’épaule en signe d’encouragement, face aux enfants qui se pressaient devant la table. Puis il pénétra dans la maison, en passant devant le canapé où sa femme lui souffla un baiser volé en souriant.

« - J’arrive ! s’exclama-t-il à quelques pas de la porte. »

Puis il l’ouvrit.

 

 Lorsque leur voiture s’était arrêtée devant le portail, le capot illuminé par les rayons du soleil en cette fin de chaude matinée, Lucas et Peyton avaient admiré pendant quelques secondes la maison de leurs meilleurs amis, sans dire mot. Ils étaient revenus, après tout ce temps… C’était tellement étrange de revenir à Tree Hill, ville de tant de souvenirs où ils n’étaient pas retournés depuis plus d’un an. De loin, ils pouvaient déjà entendre l’agitation qui régnait dans la maison, tout comme la dernière fois qu’ils y étaient venus. Lucas sourit, Nathan et Haley avaient sûrement organisé une grande fête d’anniversaire pour Jamie comme chaque année, occasion à laquelle tous les amis étaient réunis. Il croisa le regard souriant de Peyton. Ils avaient décidé de venir faire une surprise à Jamie, et à tous leurs amis, à cette occasion. Cela faisait tellement longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus… Lucas sentit une petite boule au ventre d’appréhension lorsqu’il sortit de la voiture. Il n’avait pas donné assez de nouvelles à Haley à son goût, et aujourd’hui, il avait une surprise pour elle… Mais l’aimerait-elle ?

Peyton glissa sa main dans la sienne, tout en serrant Sawyer contre elle. Leur petite fille avait maintenant grandi et prononçait même ses premiers mots ! Peyton déposa un baiser sur son front, quelque peu anxieuse elle aussi. Tant de choses s’étaient produit dans la vie de leurs amis, auxquelles ils n’avaient pas assisté…  Elle avait tellement hâte de les revoir et en même temps, ne pouvait s’empêcher de s’interroger : comment leurs amis les accueilleraient-ils ?

Elle poussa un soupir et main dans la main, le couple s’avança.

 

 Nathan ouvrit la bouche de surprise, tout en écarquillant les yeux. Devant lui, Lucas et Peyton le regardaient, en souriant, tandis que Sawyer levait les bras, les yeux brillants, en prononçant quelques mots. Après quelques secondes, le jeune homme secoua la tête pour se reprendre avant de s’exclamer.

« - Luke ! Peyton ! »

Il prit Luke dans ses bras affectueusement avant d’étreindre Peyton en souriant.

« - Oh mon Dieu ! Quelle surprise ! Jamie ! cria-t-il ensuite. Il va être tellement content de vous revoir. »

Puis après un regard, il étreignit de nouveau le couple en riant avant de s’effacer pour les laisser pénétrer dans l’entrée.

« - On est très contents d’être ici, dit Peyton souriante. »

« - Quoi ??! s’exclama Jamie en courant, qui avait enfilé un tee-shirt bleu ciel en plus de son maillot de bain aux motifs hawaïens. »

Lorsqu’il aperçut le couple, les yeux du petit garçon s’écarquillèrent tandis que sa bouche mimait un « Oh ! » de surprise.

« - Lucas ! cria-t-il en se précipitant dans les bras de son oncle. »

Le jeune homme leva ses bras vers lui avant de l’élever dans les airs en riant.

« - Je t’ai manqué ? demanda-t-il tout en le faisant tournoyer.

- Ouiii ! s’exclama aussitôt Jamie.

- Joyeux anniversaire ! dit Lucas avant de sortir un cadeau de derrière son dos, comme par magie.

- Oh ! s’exclama le garçon, les yeux pétillants d’excitation, tout en s’emparant du cadeau avec empressement. »

Le jeune homme rit à la réaction de son neveu, avant de croiser soudain le regard d’Haley, assise aux côtés de Brooke. Il lui sourit, heureux de la revoir, avant de reposer doucement Jamie sur le sol qui déchirait déjà le papier dans lequel le cadeau était enveloppé.

Tandis qu’il faisait quelques pas vers elles, les deux jeunes femmes se levèrent pour lui faire face. Brooke lui sourit, heureuse, avant de  s’approcher de lui.

« - Luke !

- Tu m’as manqué, dit-il doucement en l’étreignant.

- J’espère bien ! plaisanta-t-elle avant de lui adresser un clin d’œil. »

Puis Brooke aperçut Peyton dans l’entrée, tenant Sawyer dans ses bras. Peyton fit quelques pas vers elle en souriant, les yeux brillants d’émotion. Elle lui avait tellement manqué ! Les deux jeunes femmes se regardèrent, émues ; puis, Brooke tourna son regard vers Sawyer en souriant, tout en lui caressant le front avec son index.

« - Bonjour Sawyer, c’est tata Brooke ! »

Sawyer lui fit un grand sourire et tendit ses bras vers elle, comme pour l’étreindre. Les deux jeunes femmes rirent, les yeux toujours brillants, avant de se regarder de nouveau.

« - Tu m’as manqué, dit Peyton. »

Brooke acquiesça de la tête, émue, avant de la prendre dans ses bras.

« - Oh mon dieu, elle est si jolie ! »

Les deux jeunes femmes se tournèrent vers Haley qui regardait souriante Sawyer, tout en jouant avec elle.

« - Tu as fait un bon boulot, Peyton, reprit-elle avec un sourire, avant de l’étreindre à son tour. »

Peyton ferma les yeux en prenant Haley dans ses bras, ses amies lui avaient tellement manqué ! Puis, elle chuchota dans l’oreille d’Haley sous le ton de la confidence.

« - Ne sois pas trop dure avec Lucas, il avait très peur de ta réaction en revenant… »

Haley hocha la tête avant de balayer la main dans le vent, signe qu’elle ne devait pas s’inquiéter.

« - Je verrai ça avec lui plus tard, lui dit-elle complice.

- Bon, c’est pas tout, reprit Peyton entourée de ses amies. Mais je crois que vous avez beaucoup de choses à me raconter, toutes les deux. »

 

 Les trois jeunes femmes étaient confortablement assises sur le canapé, tout en discutant. Peyton se mordit la lèvre, un peu honteuse, en écoutant le récit de ses amies. Elle savait que Lucas et elle n’avaient pas appelé assez souvent, étant d’abord absorbés par l’emménagement puis par leur nouvelle vie. Bien sûr, ils avaient gardé contact avec leurs amis, elle ne comptait pas les heures qu’elle avait passé au téléphone avec Haley et Brooke, pour discuter des évènements importants de leur vie. Mais les appels s’étaient faits plus rares ces derniers mois et Peyton devait avouer qu’elle en était davantage fautive que ses amies.

« - Je suis désolée de n’avoir pas été là…, murmura-t-elle une nouvelle fois, à l’adresse d’Haley. On voulait aller à l’enterrement…, commença-t-elle.

- Ne t’inquiète pas, la rassura la jeune femme. Je ne voulais parler à personne et quand j’ai recommencé à être avec mes amis, tu étais là. »

Peyton hocha la tête en posant une main sur celle de son amie, avant de se tourner vers Brooke.

« - Et je suis désolée aussi… 

- Bah ! s’exclama-t-elle en balayant le vent de la main, lui signifiant qu’elle n’avait pas à s’inquiéter. On a passé tellement de temps au téléphone que je n’ai pas remarqué ton absence, plaisanta-t-elle.

- Mais reparlons de ton mariage ! reprit Peyton enthousiaste. 

- Tu seras là ? demanda Brooke,, en se mordant la lèvre.

- Bien-sûr que je serai là ! Je ne manquerai ça pour rien au monde ! s’exclama Peyton. »

Brooke échangea un regard avec Haley, qui l’encouragea d’un sourire.

« - Car Haley est ma demoiselle d’honneur, mais je pourrais avoir deux demoiselles d’honneur…, dit-elle doucement. Enfin, si tu le veux. »

Un sourire illumina le visage de Peyton avant qu’elle n’hoche la tête, les yeux brillants, et n’étreigne son amie.

Puis les trois jeunes femmes se serrèrent les unes contre les autres, mains dans les mains, tout en riant.

 

Une bière à la main, Lucas et Nathan discutaient, adossés à la porte-fenêtre, lorsque le regard de Lucas glissa vers sa meilleure amie, ce que Nathan remarqua.

« - T’as été nul sur ce coup, dit doucement Nathan.

- Je sais…, soupira Lucas.

- Elle n’arrêtait pas de me donner des nouvelles de Peyton, elles s’appelaient presque toutes les semaines pendant un moment, mais toi… murmura-t-il, avant de le regarder d’un air interrogateur.

- Je sais, répéta Lucas. Au début, je l’appelais souvent mais ensuite, avec mon livre… Je ne sais pas, soupira-t-il. Peyton me donnait toujours des nouvelles de vous, et d’Haley, et finalement, j’étais au courant de tout, sans l’avoir eue au téléphone pendant des mois. »

Nathan acquiesça de la tête en silence, avant que Lucas ne reprenne après quelques instants.

« - Tu crois qu’elle m’en veut ?

- Je ne sais pas. Va voir, l’encouragea-t-il avec un petit mouvement de tête. »

 

 Concentrée, Haley disposait les bougies sur le gâteau aux trois chocolats, disposé sur le comptoir. De nouveau, comme plus d’un an auparavant, son meilleur ami la regardait, adossé contre la porte.

« - Tu n’as pas eu besoin de moi pour trouver les bougies, cette fois. »

La jeune femme leva les yeux avant d’esquisser un petit sourire.

« - Non, murmura-t-elle, avant de craquer une allumette et d’entreprendre d’allumer les dites bougies. »

Lucas se rapprocha d’elle, hésitant. Comment briser le silence ?

« - J’ai une surprise pour toi, dit-il finalement. »

La jeune femme ne dit rien, attendant qu’il continue, tout en continuant à allumer les bougies.

«  Tu te rappelles ma promesse de te faire lire le premier jet de mon roman ? dit-il en posant ses mains sur le comptoir, qui firent apparaître une grosse enveloppe en papier kraft. »

Malgré sa volonté de paraître énervée, la jeune femme ne put s’empêcher de glisser un œil vers l’enveloppe, ne pouvant cacher sa curiosité.

« Je n’ai pas pu réellement tenir ma promesse, comme tu le sais…, reprit-il. Mais j’ai autre chose pour toi, dit-il en faisant glisser l’enveloppe vers elle. »

La jeune femme souffla sur l’allumette afin de l’éteindre avant de regarder Lucas, puis l’enveloppe. Elle commença à avancer sa main vers l’enveloppe afin de s’en emparer, avant de se rétracter, tout en mordant la lèvre. Finalement, elle reposa sa main sur le comptoir et défia Lucas du regard, les yeux toutefois brillants.

« - Tu ne m’as pas pratiquement pas donné de nouvelles…, commença-t-elle.

- Je sais, je suis tellement désolé ! s’exclama Lucas en s’approchant d’elle. J’avoir l’impression de garder contact avec toi avec toutes ces nouvelles que me donnait Peyton, mais…

- Et quand ma mère… murmura-t-elle la voix tremblante. »

Lucas tenta de s’approcher d’elle pour la prendre dans ses bras, mais la jeune femme recula, en essuyant une larme sur sa joue.

« - Haley…, murmura Lucas désemparé. »

Que pouvait-il faire ? Oui, il n’avait pas été là pour sa meilleure amie, il lui avait à peine téléphoné, il ne l’avait pas vue depuis des lustres, et pourtant, il ne s’en était pas rendu compte, il avait eu l’impression d’être là pour elle, par le biais de Peyton… Mais il avait eu tort. Bien sûr qu’elle lui en voulait !

« - Haley…, reprit-il, ne sachant que faire. Je… Je suis désolé… »

La jeune femme respira profondément pour se calmer, avant de le regarder.

« - Ne t’inquiète pas, dit-elle soudain. C’est du passé maintenant. Je vais bien. 

- Haley… »

Pour toute réponse, la jeune femme esquissa un maigre sourire, avant de s’emparer de l’enveloppe. Sous le regard de Lucas, elle la décacheta délicatement avant de plonger les yeux à l’intérieur, curieuse de découvrir ce que contenait le paquet. Elle sortit un livre à la couverture bleutée, et dont la reliure fine était gris argentée ; Le livre contenait environ 500 pages et sur la couverture, était marqué le nom de Lucas Scott, juste au dessus du titre « Un rêve pour elle». Elle passa délicatement la main sur l’ouvrage, avant d’ouvrir le livre et de découvrir la première page où quelques simples mots étaient inscrits : Pour elle, Pour Haley. Lucas reprit alors la parole.

« - Je t’avais promis de t’envoyer le premier jet et comme je n’ai pas pu tenir ma promesse… Voici le livre, il sera édité le mois prochain, et seul mon éditeur l’a lu. Je veux que tu sois la première à la lire, lui dit-il en souriant.

- Luke…, murmura-t-elle en passant ses doigts sur la dédicace. C’est magnifique, dit-elle finalement en le regardant.

- Et demande-toi de qui je me suis inspiré pour le personnage, dit-il avec un sourire. »

Puis, le jeune homme se rapprocha de la jeune femme pour l’étreindre, qui cette fois ne se recula pas. Lucas la prit doucement dans ses bras, en passant une main dans ses cheveux, lorsqu’il sentit de nouveau des larmes couler sur les joues de la jeune fille. Il resserra alors son étreinte, tout en continuant à lui caresser les cheveux.

« - Tu m’as tellement manqué…, murmura-t-il. 

- Toi aussi, Luke…, parvint-elle à articuler après avoir étouffé un sanglot.

- Et je te promets que je serai toujours là pour toi, dit-il ému. Je suis tellement désolé… »

Les deux amis s’étreignirent encore quelques instants, sans dire un mot, profitant de leurs retrouvailles, puis Lucas passa une main sur le visage d’Haley pour essuyer une larme, avant de regarder le gâteau.

« - On devrait apporter ça au roi de la fête, tu ne crois pas ? dit-il souriant. »

Haley acquiesça, tout en esquissant un sourire, avant de s’emparer du gâteau, Lucas près d’elle.

 

« - Joyeux anniversaire ! Joyeux anniversaire ! »

L’assemblée, tout en chantant, se tenait près de Jamie, qui regardait le gâteau avec des yeux pétillants, prêt à souffler les bougies.

« - Joyeux anniversaire Jamie ! »

Lucas, souriant, regardait ses amis tous réunis. De nouveau, les couples étaient réunis, Nathan s’était rapproché de sa femme, tandis que Julian enlaçait affectueusement Brooke, mais les amis s’étaient également retrouvés... Il serra un peu plus la main d’Haley dans la sienne, en lui adressant un sourire, avant de se pencher vers Peyton pour lui déposer un baiser sur le front.

Oui, ils étaient réunis.

Ecrit par gwalic 
HypnoCup
Ne manque pas...

Découvre l'HypnoCard The Blacklist de la catégorie Cops&Feds dans notre collection d'HypnoCards !
En vitrine | Elizabeth Keen (Cops&Feds)

Participe à notre jeu HypnoChance pour gagner un porte-clé POP Stranger Things !
Tirage au sort le 01/02 | Participation gratuite

HypnoCup 2021: On vote!
Votez! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
HypnoCup 2021: Votez pour votre couple préféré! 2ème partie

HypnoCup 2021: Votez pour votre couple préféré! 2ème partie
L'animation HypnoCup de la citadelle est de retour avec comme thème les couples dans les séries TV...

HypnoCup 2021: Votez pour votre couple préféré!

HypnoCup 2021: Votez pour votre couple préféré!
L'animation HypnoCup de la citadelle revient pour une nouvelle édition en cette année 2021 avec...

La série diffusée sur TFX à partir du 4 Janvier 2021

La série diffusée sur TFX à partir du 4 Janvier 2021
La chaine du groupe TF1, TFX va diffuser de nouveau l'intégralité de la série Les Frères Scott sur...

Walker : Matt Barr devient Texas Ranger pour la CW

Walker : Matt Barr devient Texas Ranger pour la CW
Alors que la série peut déjà compter sur la présence de Jared Padalecki (Supernatural) et Lindsey...

Calendrier Décembre 2020

Calendrier Décembre 2020
Noël approche à grand pas! Pour ces 31 jours de Décembre 2020, c'est avec Chad Michael Murray et...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

lolhawaii, Avant-hier à 21:28

Nouvelle news sur le quartier H50 : L'ultime saison arrive sur M6 !

Emilie1905, Hier à 08:43

Buck et Maddie de 9-1-1 s'affrontent sur le quartier Wynonna Earp, venez les départager pendant un mois

Locksley, Hier à 12:08

Il vous reste quelques jours pour élire L'HypnoCard de l'Année 2020. Rien n'est encore joué, vous pouvez faire pencher la balance !

ShanInXYZ, Hier à 16:07

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, votre photo de Mickey Smith, un nouveau sondage et toujours les anims habituelles de Doctor Who

cinto, Hier à 19:25

Nouveaux sondages chez Ma Sorcière Bien Aimée et The Tudors. Venez donnez votre avis et commenter si vous voulez; ça fait plaisir...

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site