VOTE | 660 fans

#316 : Accès de colère




Une journée normale se transforme en une journée sanglante après qu'un étudiant aie sortit une arme dans les couloirs du lycée 'Tree Hill High'. Nathan et Lucas se mettent en danger pour protéger leurs amis et leurs petites amies.

Promo WB

Popularité


5 - 6 votes

Titre VO
With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls, We Slept

Titre VF
Accès de colère

Première diffusion
01.03.2006

Première diffusion en France
03.06.2006

Vidéos

La goutte d'eau qui fait déborder le vase !

La goutte d'eau qui fait déborder le vase !

  

Peyton sous le choc ou consciente de ses actes ?

Peyton sous le choc ou consciente de ses actes ?

  

Bienvenue dans mon monde !

Bienvenue dans mon monde !

  

Personne ne sort d'ici !

Personne ne sort d'ici !

  

Nathan va cherché Haley accompagné de Lucas !

Nathan va cherché Haley accompagné de Lucas !

  

Dan tue Keith (VO)

Dan tue Keith (VO)

  

Panique au lycée

Panique au lycée

  

Photos promo

Photo BTS de la prise d'otage dans la salle de tutorat

Photo BTS de la prise d'otage dans la salle de tutorat

Plus de détails

Réalisation : Greg Prange

Scénario : Mark Schwahn

L'épisode débute avec en arrière plan la vidéo de Jim alors qu'il observe les étudiants. Il entre finalement dans l'école et lorsqu'il arrive près de son casier il voit des élèves en train de le sacager et parmi ceux-ci se trouve celui qui l'avait frappé au Tric. Ils s'éloignent et celui qui l'avait frappé lui donne un coup d'épaule en passant...C'en est trop pour Jim il sort un pistolet. Peyton et Brooke qui passaient au bout du couloir à ce moment sont directement dans la ligne de mire, le garçon se retourne et voit le fusil pointé sur lui. Jim tire et Brooke entraine Peyton au sol, la porte vitrée explose sur elles puis c'est la panique dans les couloirs, tout le monde se bouscule et Brooke perd Peyton. Jim semble sous le choc d'avoir tiré et range son arme dans ses poches. Le directeur se rend à son bureau et avertit les étudiants par interphone qu'il ne s'agit pas d'une fausse alerte et qu'ils doivent évacuer les lieux ou se barricader au plus vite. Micro qui est dans la salle d'audio-visuel avec des écouteurs sur les oreilles n'entend pas le message. Haley entre avec plusieurs élèves dans le tutoring center et barre la porte. Brooke est à l'extérieur et crie le nom de Peyton. à ce moment Whithey, Lucas et Nathan sortent du bus scolaire et Brooke leur fait part de la situation, immédiatement Nathan s'éloigne en apellant Haley. Brooke apprend à Lucas qu'elle et Peyton ont été séparées lors du coup de feu près de la bibliothèque et qu'elle est peut-être encore dans l'école. Lucas lui demande si Peyton a été touchée mais Brooke l'ignore. Nathan dit que Haley est sûrement dans le tutoring center.Whithey leur crie de monter dans le bus mais Nathan s'éloigne en courant. Lucas dit à Brooke qu'il revient dans une minute et part à la poursuite de Nathan, il se jette sur lui et ils roulent sur le sol mais Nathan se relève et lui dit que Haley est à l'intérieur et part en courant à l'intérieur de l'école. Lucas regarde Brooke et se lance à la poursuite de Nathan alors que Whithey la fait monter de force dans le bus et dit au chauffeur de s'en aller. Dans le centre, Haley dit qu'ils sont en sécurité ici. On voit qu'il y a Skills et Rachel avec elle ainsi que 2 autres étudiants mais il y en a 1 autre en retrait...Jim. Les 2 frères sont dans le bureau de Whithey et Nathan s'empare d'une batte. Lucas ferme la porte et lui demande le plan...Nathan lui dit simplement qu'il va chercher Haley et Lucas lui fait remarquer qu'il y a quelque'un avec une arme à l'intérieur...Nathan lui dit qu'il s'agit de Haley mais Lucas lui dit que la police peut s'occuper de tout ça...Nathan lui demande s'il agissait ainsi et quelque chose arrivait à Haley, pourrait-il se le pardonner?
Haley et les autres sont toujours enfermés dans le centre et Haley leur explique qu'ils doivent rester ici jusqu'à ce que la situation soit résolue mais un des garçons lui dit que ce plan ne vaut rien. Rachel mentionne les fenêtres mais aucune sortie n'est possible par là. Le garçon fait ensuite mention du psychopathe qui se trouve dehors mais Jim lui demande ce qui lui fait dire que ce type est psycho...le garçon insulte Jim. Les 2 frères arrivent à la porte de la librairie où se trouvaient Brooke et Peyton et Lucas remarque du sang, Nathan lui dit qu'il ne sait pas s'il s'agit de celui de Peyton mais Lucas lui dit qu'il s'agit de celui de quelqu'un et que la bibliothèque n'est pas sécurisée car la porte ne se verouille pas...Nathan lui dit qu'il doit aller chercher Haley, Lucas lui dit qu'il sait, Nathan s'éloigne mais Lucas le rapelle, ils se regardent mais Lucas ne dit rien...Nathan lui répond seulement que lui aussi. Lucas suit les traces de sang et arrive en brandissant sa batte dans une rangée de livres et tombe sur une Peyton complètement appeurée...elle devait croire quil s'agissait du tireur. Elle est apparemment blessée à la jambe et saigne abondamment. Peyton lui dit qu'elle s'est blessée sur du verre et lui dit qu'elle a perdu Brooke mais Lucas la rassure en lui disant que Brooke est en sécurité. Lucas veut ammener Peyton dans un endroit plus sécurisé mais Peyton insiste pour rester cachée. Lucas se lève et fait mine de se diriger ailleurs mais Peyton le retient en pleurant et lui demande de ne pas la laisser seule. Lucas la rassure en lui disant qu'il va simplement barricader l'entrée. Nathan est dans le couloir avec sa batte quand il entend des pas qui se rapprochent, dès que la personne tourne le coin Nathan la plaque contre le mur mais il s'agit de Micro. Nathan lui met la main sur la bouche et lui demande ce qu'il fait ici. Micro se met à parler mais trop fort et Nathan lui met à nouveau la main sur la bouche. Micro baisse le volume et lui explique qu'il était dans la salle d'audio-visuel et que lorsqu'il est sorti les couloirs ressemblaient au film "Dawn of the death". Nathan lui explique qu'un étudiant est venu armé à l'école et Micro lui dit qu'il vaut mieux sortir d'ici...Nathan lui dit de sortir mais que lui va chercher Haley...Micro regarde le couloir puis Nathan et sa batte et décide de rester avec Nathan! Dans le centre Skills apprend que son téléphone ne capte pas, un bruit se fait entendre à la porte. Une carte est glissée sous la porte et Haley voit qu'il s'agit du permis de conduire de Nathan...elle veut ouvrir la porte mais le garçon lui dit que c'est peut-être un piège et personne ne veut ouvrir exceptée Haley..elle colle sa tête contre la porte et murmure "always" de l'autre côté la voix lui répond "and forever", il s'agit bien de Nathan. Haley veut ouvrir la porte mais le garçon l'en empêche mais Skills s'occupe de lui et le pousse brutalement contre le mur en lui disant que si elle dit que c'est lui alors c'est lui... Haley ouvre la porte et Nathan la serre dans ses bras. Micro referme la porte derrière lui. Il dit qu'ils doivent sortir d'ici mais à ce moment Jim leur dit que non et pointe l'arme vers eux en leur disant que personne ne va nul part. Il leur dit de s'éloigner de la porte et Micro et Skills tentent de le calmer mais sans succès, la rancoeur qu'il a envers ses anciens amis est trop forte. Le garçon s'excuse de l'avoir insulté mais Jim lui dit qu'il est trop tard pour ça. Il demande au héros (Nathan) s'il est effrayé...il lui dit que oui et Jim lui dit "bienvenue dans mon monde". Il pointe son arme sur Nathan et lui lance un rouleau de ruban adhésif et lui dit de tracer une ligne sur le sol. Les autres tentent de le raisonner et il interpelle une fille en l'appellant par son nom entier et lui demande si elle connaît son nom...elle lui répond Jim mais il lui demande son nom de famille...elle dit qu'elle l'ignore mais Haley répond pour elle en disant Jimmy Edwards, il pointe son fusil sur elle alors qu'elle lui dit qu'elle sait qu'il n'est pas quelqu'un de mauvais. Nathan lui dit d'arrêter de pointer une arme sur elle et Jim remarque que Haley tient quelque chose dans sa main et lui demande de quoi il s'agit. elle lui dit que c'est son portable et il demande à Haley de le lui donner. Il voit que sur l'écran est affiché le # du 911 et que le téléhone est ouvert depuis environ 30 sec. Il parle au téléphone et il dit que si quelqu'un tente quoi que ce soit il tuera les élèves qui sont avec lui. Il lance ensuite le téléphone contre le mur et demande à tout le monde de lui donner leur portable et la batte, il demande son téléphone à Nathan mais il dit qu'il ne l'a pas et lui dit qu'il peut le fouiller si il veut, Jim lui dit de simplement tracer la ligne. À l'extérieur le directeur et Dan se querellent à propos de la sécurité mais sont interrompus par un policier qui lui dit qu'ils ont sûrement l'identité du tireur. Dans le gymnase des parents sont à la recherche de leurs enfants et ont entendu une voix qui cherche Jimmy. Un policier parle à Brooke qui lui explique que ses parents ne vivent pas ici mais il semble à peine l'écouter car il lui dit qu'ils seront sûrement là bientôt. Un policier va voir Mme Edwards et elle demande si son fils va bien...il lui demande de le suivre. Lucas regarde la blessure de Peyton et semble contrarié. Il lui dit que ça saigne et qu'il faudrait appliquer une pression. Peyton lui apprend que le tireur est son ami, celui de la capsule, Lucas semble surpris. Elle lui dit qu'elle l'a vu pointer son arme et qu'il n'avait pas l'air en colère et menacant, seulement effrayé... Dans le centre tous les téléphones sont dans un tiroir et Jim explique aux autres que s'ils franchisent la ligne, il tirera. Haley tente de lui parler mais Jim lui demande à quand remonte la dernière fois qu'ils ont fait quelque chose ensemble et reproche la même chose à Skills et à Mouth...c'est à ce dernier qu'il semble en vouloir le plus. Rachel prend sa défense et lui dit qu'il n'a pas de droit d'accuser Micro de vivre sa vie et de tenter de le faire se sentir coupable de ça. Jim lui répond que c'est de leur faute à tous...il leur dit qu'il ne s'est pas simplement levé un matin en décidant qu'il allait pointer une armes sur des gens, c'est arrivé ainsi. Le garçon lui dit qu'il pourrait tous le charger, il ne pourrait pas tirer sur tout le monde...Jim dit qu'il a raison mais lui demande qui aura le courage de se lancer en premier et bluff en disant qu'il y en a d'autres. Il pointe ensuite son arme sur Nathan en lui reprochant son ancienne conduite. Un téléphone avec une sonnerie assez agacante se fait entendre et Jim demande à qui est ce téléphone...le garçon dit que c'est le sien...c'est la sonnerie pour sa mère. Il répond et dit d'ouvrir les yeux que son fils est un salaud. Il répond à tous les autres téléphones en criant d'ouvrir les yeux avant de lancer les téléphones contre le mur. Alors que Jim semble ailleurs, le garçon fait mine de se lancer sur le pistolet posé sur le bureau mais Jim le récupère avant et le menace et il arrête sec mais il lui dit qu'il n'aura pas le cran de le faire et semble pousser Jim à bout...Skills règle finalement le problème en étendant le mec dun coup de poing...Jim leur crit de retourner derrière la ligne. Dehors, le maire discute avec le chef de police mais ce dernier lui dit que jusqu'à nouvel ordre à moins que le tireur ne se manifeste, il y a des procédures à suivre et lui dit qu'il espère simplement que tree hill high ne deviendra pas un autre lieu de drame et s'éloigne en plantant Dan là. Keith vient le voir et lui dit qu'il connait Jim et qu'il n'est pas un mauvais garçon...Dan lui dit que maintenant oui... Keith va voir Karen qui semble désemparée...elle lui dit qu'elle ne peut même pas dire à la police ce que son fils portait ce matin et qu'elle ne lui a même pas dit au revoir..Keith la serre dans ses bras et tente de la rassurer. Une reporter visionne la vidéo de Jim sur son portable et Brooke arrive et le ferme sous son nez...la journaliste lui demande qui elle est et Brooke se présente comme la présidente des élèves. La journalise demande à la caméra de tourner et demande comment Brooke se sent face à ces événements mais elle se contente de l'envoyer ballader en lui disant qu'elle devrait avoir honte et s'éloigne. Dans le centre, ils entendent un hélicoptère...le garçon dit à Jim qu'il s'agit de la SWAT mais Skills dit que c'est sûrement les journalistes...Nathan demande à Jim ce qu'il veut ...il lui dit peut-être 1 millions de dollars et un avion pour la Bolivie. Rachel lui dit qu'il peut simplement laisser tomber...après tout il n'a tiré sur personne mais Jim dit n'en savoir rien. Haley lui dit qu'il est un bon élève sans casier judiciaire, il n'est pas trop tard...l'autre imbécile se met à leur rire au nez et Skills lui dit de la fermer et dit qu'il a pointé un fusil sur sa tête...la fille Amy demande ce qu'il y a de mauvais avec eux....elle dit qu'ils ne sont que des enfants...quelque chose comme ça ne devrait pas arriver et s'effondre en pleurs. Rachel lui fait remarquer que ce n'est que le lycée...il y a autre chose après mais Jim lui dit qu'il ne peut pas ravoir les jours qu'il a perdu, les jours où il fixait le plancher pour ne pas se faire voir et parle de son père qui est parti...il est fatigué de tout ça. De retour dans la bibliothèque, Peyton semble mal en point et Lucas lui dit qu'elle doit rester réveillée, il lui dit de lui parler d'un moment heureux...elle lui demande ensuite s'il s'agit bien de vitre dans sa jambe...Lucas lui avoue que c'est une balle et lui dit qu'il doit la sortir d'ici mais qu'il ne laissera rien lui arriver...Peyton lui dit qu'il est toujours là pour la protéger...il lui dit que quelqu'un doit bien le faire...elle lui dit que c'est peut-être dû à la perte de sang mais elle lui dit qu'elle l'aime et lui dit de s'approcher il semble croire qu'elle va lui chuchoter quelque chose mais elle l'embrasse et lui ensuite qu'elle espère qu'il va pouvoir tenir sa promesse. La journaliste vient voir Brooke et lui dit que ce genre de tragédie arrive souvent...elle lui demande ensuite combien de temps elle a passé avec Jimmy au cours des 4 dernières années...Brooke baisse les yeux...la journaliste lui dit qu'elle n'est pas la seule finalement qui devrait avoir honte. Une femme l'interpelle par son nom et lui demande si elle a vu sa fille Glenda...Brooke ne semble pas la connaître mais elle lui dit que sa fille dit la connaître...Brooke fait semblant de savoir de qui elle parle et dit qu'elle va la chercher mais à la place elle sort dehors et se met à pleurer. Dans le centre, tout le monde semble trouver le temps long...Nathan lui demande où il serait censé se trouver et Jim lui dit en anglais mais il a cessé d'y aller car il s'est absenté quelques semaines il y a 3 mois et à son retour il n'arrivait plus à tenir...il explique alors qu'il a pris des anti-depresseurs et a atterri à l'hôpital mais que les docteurs et sa mère ont cru à un accident...il est ensuite revenu à l'école et personne ne s'était rendu compte qu'il avait disparu....Skills baisse les yeux et Micro est carrément au bord des larmes et dit que ça n'aurait pas du se passer comme ça et évoque de vieux souvenirs et arrache quelques larmes à Jim... Dans le gymnase, Brooke va voir Glenda et s'assure qu'il s'agit bien d'elle. Elle lui dit que sa mère la cherche mais Glenda lui dit qu'elle veut attendre un peu...sa mère semble la prendre pour acquis et elle veut lui faire réaliser qu'elle peut la perdre...lorsqu'elle se décide finalement à aller voir sa mère Brooke s'excuse de ne pas la connaître plus mais Glenda lui dit que ce n'est pas grave car elle, elle connaît Brooke. Brooke prend ensuite son portable et téléphone à quelqu'un en s'excusant d'apeller... dehors Karen raccroche et dit à Keith que c'était Brooke et qu'elle doit aller la voir...Keith lui dit qu'il ne bougera pas et lui dit de ne pas s'en faire, il ne laissera rien arriver à leur garçon, et il la serre dans ses bras, Dan regarde la scène un peu plus loin. Dans le centre, Haley dit à Nathan qu'elle est contente qu'il soit venu la chercher mais qu'elle aurait aimé mieux le savoir en sécurité, il lui dit que sans elle il ne se serait pas senti en sécurité. Jim dit qu'il a entendu ce qu'il a dit dans la capsule et se met à parler des mecs "comme lui" mais Nathan lui fait remarquer que c'est lui qui tient un pistolet simplement parce que certains lui faisait la vie dure...Jim lui dit que le pire jour de Nathan serait sans doute son meilleur jour à lui...Nathan lui dit que peut-être qu'en effet c'est plus simple pour lui et ses amis mais que ça ne rend pas son geste plus juste...Haley remarque que Amy semble aller mal. Elle va la voir et se rend compte qu'elle est fiévreuse, elle apercoit par la même occasion son bracelet d'alerte médical et découvre qu'elle est diabétique et que du au stress elle doit sûrement faire une crise. Elle lui demande où sont ses médicaments et elle lui dit qu'ils sont dans son casier. Haley dit à Jim qu'elle est diabétique et qu'elle doit avoir ses médicaments mais ce dernier ne veut pas la laisser sortir elle lui dit que si elle ne les prend pas Amy peut mourir et finalement Jim accepte de la laisser sortir...mais seulement elle. Amy se lève et Jim ouvre la porte mais dehors elle semble hésiter et Jim lui dit d'y aller avant qu'il ne change d'idée mais elle lui dit qu'elle a peur des autres...Jim finit par la rassurer et lui dit de se dépêcher. Elle marche d'abord de façon hésitante mais au bout de quelques mètres elle se met à courir sous le regard de Jim qui la regarde presque en souriant. Dans le gymnase, Karen sert Brooke dans ses bras alors qu'à la bibliothèque Peyton commence à somnoler sur l'épaule de Lucas. Jim se retourne et aperçoit Nathan avec son téléphone dans sa main et l'interpelle en lui disant qu'il lui avait dit qu'il ne l'avait pas et demande à qui il téléphonait. Dehors, Dan dit à Keith qu'il vient de recevoir un texto de Nathan qui lui dit qu'ils sont dans le tutoring center, Keith demande si Lucas est là et Dan lui dit qu'il n'y a qu'un seul tireur. Keith remarque la SWAT qui prépare une intervention et il tente de convaincre Dan de le laisser aller à l'intérieur pour lui parler mais Dan refuse en disant que c'est trop dangereux mais Keith lui dit qu'il est le seul à pouvoir lui permettre d'entrer et que personne n'en saura rien. Dans le centre, Jim pète les plombs et dit qu'il était sérieux en disant que la prochaine personne franchissant ce couloir allait se faire tirer...à ce moment Lucas sort de la bibliothèque avec Peyton dans les bras et la porte fait un bruit sourd en se refermant...tout le monde dans le centre l'entend et Jim dit que le moment est venu...tout le monde tente de l'en dissuader mais sans succès, Haley lui dit que ça ne devrait pas ce passer ainsi mais Jim lui dit qu'au contraire il croit que si... Jim arrive près de Lucas et interpelle la personne et fait une drôle de tête en réalisant que c'est Lucas...il lui dit qu'il ne la laissera pas mourir et que c'est ce qui arrivera s'il ne la sort pas de là...Jim dit qu'il ne voulait pas la blesser...Keith arrive à ce moment et dit qu'il le sait et s'interpose entre Jim et Lucas. Il continue à discuter avec Jim et dit à Lucas de s'en aller et le couvre jusqu'à ce qu'il soit à la sortie et avant qu'il ne parte il lui dit qu'il l'aime. Jim menace Keith qui continue à s'approcher lentement et Jim semble désemparer et Keith tente de le convaincre de lâcher son arme et jim tombe à genoux et Keith s'approche encore mais Jim repointe son arme et lui dit qu'il a mal à l'intérieur...Keith lui dit qu'il comprend mais que ça peut aller mieux mais Jim s'excuse et retourne son arme contre lui et avant que Keith ait pu l'arrêter se tire une balle dans le ventre. Dehors, Lucas sort avec Peyton et un membre de l'escouade prend Peyton qui est dans ses bras et Lucas lève les mains en l'air car les policiers le tienne en joue, il s'agenouille par terre et met les mains sur la tête alors qu'un policier lui fait une clé de bras. Keith est aux côtés de Jim et tout le monde dans le centre est sous le choc du coup de feu, Haley est dans les bras de Nathan, Micro pleure dans les bras de Rachel et Skills et le garçon semblent sous le choc. Peyton est installée sur une civière et Lucas serre sa mère dans ses bras alors que la mère de Jim semble désemparée, Brooke serre ensuite Lucas dans ses bras. Dan arrive au lycée près de Keith et de Jim, il ramasse l'arme...Keith lui dit que Jim est parti...Dan pointe ensuite l'arme sur lui et Keith se relève le regard implorant...le regard de Dan se fait froid et il fait feu...Keith s'écroule!

Générique 

Jimmy 
(à la caméra) : Y a que des pauvres nazes dans ce lycée. 

Jimmy, est seul dehors, il allume une cigarette et regarde le lycée
 

Jimmy 
(à la caméra) : Ce sont tous des menteurs et des ordures, alors ils restent entre eux, en petites bandes, pour se couvrir. Les intellos sont névrosés et se bourrent de médicaments, et les sportifs, hein ! Le plus intelligent à un QI de poulet. A 17 ans ce sont les rois du monde mais à 21 ans, ils seront tous alcoolo et au chômage et leur pom-pom-girls de copines seront grosses et aigris. Tous les élèves sont des pourris, ça me tue de les voir tout les jours, et j’attends qu’une chose c’est que tout ça soit fini pour ne plus avoir à les supporter.  

Jimmy :
C’est parti.  

Il se dirige vers le lycée, il rentre dans le couloir. Mais des jeunes ont vidé son casier et ont tout jetés par terre.

En passant devant lui, il a un flash back du week-end, lors du concert
 

Garçon :
Hé c’est lui qui a balancé n’importe quoi sur moi dans sa vidéo !  

Il se fait taper
 

Au lycée, en passant devant Jimmy, ils le bousculent
 

Garçon :
Bien rangé ton casier ! En voyant son casier,

Jimmy s’énerve, il se retourne et pointe un pistolet sur eux, au moment où Brooke et Peyton arrivent, elles s’abaissent et il titre.

Paniqué, il range de suite son pistolet.

Tout le monde court. Brooke par terre, est ramassé par quelqu’un.

Le directeur entre dans le secrétariat, affolé
 

Le directeur
à la secrétaire : Vite ! Appelez la police ! (Dans le micro) Code rouge à tous les élèves. Evacuez le lycée, ou enfermé vous dans l’une des classes prévues pour les cas d’urgences.  

Dans le local vidéo, Micro fait des arrangements et n’entend rien de tout ça.

Dans le lycée, c’est la panique. 
 

Le directeur :
Attention, ce n’est pas un exercice. Si vous êtres prêts des portes, évacuez le lycée. Sinon renfermez-vous dans une des pièces prévues dans les cas d’urgences. 

 Dans la salle de tutorat, Haley fait entrer un groupe d’élève dont Skills et Rachel et éteins la lumière, et s’assoit. 

Dehors, Brooke court et cherche Peyton
 

Brooke :
Peyton ! Peyton !  

Quelqu’un :
Barrez-vous, il a un flingue !  

Le bus vient d’arriver. Whitey, Lucas, Nathan et d’autres en descendent
 

Whitey :
Qu’est ce qui se passe ?
Brooke, arrivant en courant vers Lucas : Quelqu’un a un pistolet, y a eu des coups de feu !
Nathan : Haley !
Whitey : Oh non ! Et dépêchez-vous de remonter dans le car ?
Brooke : Et j’ai perdu Peyton, on est rentré ensemble, quelqu’un a tiré et j’ai été poussé dehors.
Lucas : Reste là, tu crois que Peyton est blessé ?
Brooke : Mais j’en sais rien ! On était près de la bibliothèque mais elle est pas sortie !
Nathan : Haley doit être en salle de tutorat.
Whitey : S’il y a eu une fusillade, il faut évacuer. Remontez dans le car, vite ! Nathan j’ai dit dans le car, alors obéis !
Lucas : Je vais le chercher.
Brooke : Lucas !
Lucas : T’inquiètes pas je reviens ! Nathan !
Whitey :
Mais ils sont fous ! Revenez !  

Lucas plaque Nathan au sol
 

Nathan :
Laisse-moi y aller ! Haley est à l’intérieur !
Lucas : Nathan !  

Nathan rentre, Lucas le suit
 

Brooke :
Lucas ! Lucas !
Whitey : Rentre là dedans, amenez les à l’ancien gymnase, vite !!!  

Il met Brooke dans le bus qui regarde par la fenêtre ce qui se passe

Les couloirs du lycée sont jonchés de sac.
Dans la salle de tutorat, ils sont tous assis par terre 

Haley :
On n’a plus qu’à attendre et rester calme. On est en sécurité ici.  

Dans la salle de tutorat, il y a Haley, Skills, Rachel, un autre garçon, une autre fille, et … Jimmy
 

Les couloirs sont vides, dans une pièce Nathan prend une batte de baseball sous le regard de Lucas
 

Lucas :
T’as un plan ?
Nathan : Ouais. Je vais en salle de tutorat et je ramène Haley.  

Lucas ferme la porte 
 

Nathan :
Pourquoi tu fais ça ?
Lucas : Parce que ton plan est nul !
Nathan : T’as une meilleure idée ?
Lucas : On sort de là et on laisse la police faire son travail !
Nathan : Ca va prendre des heures. Moi, je veux sauver Haley tout de suite !
Lucas : Comment ? Tu comptes arrêter les balles avec ta batte de baseball ? Nathan, réfléchis, y a un type avec un flingue là dedans !
Nathan : Qu’est ce que tu crois Lucas, je sais très bien que je risque ma vie. Mais imagine un peu qu’on se barre et qu’il arrive quelque chose à Haley ! Tu pourrais vivre avec toi ça ?
Lucas : Alors tu veux mourir en héros, c’est ça ?
Nathan : Pense à elle, s’il te plait !  

Dans la salle de turorat
 

Le garçon :
Je pense qu’on devrait s’enfuir.
Haley : Non, il ne faut surtout pas sortir. Ce sont les consignes de sécurité, on doit attendre les secours.
Le garçon : Elles sont stupides tes consignes de sécurité. Si le tireur est un élève, il saura où on est.
Rachel : Il est peut-être dans le couloir. Par contre, on pourrait sortir par la fenêtre.
Haley : Non, elle donne sur une cour intérieure. Il n’y a aucune issue.
Skills : De toute façon, il vaudrait mieux pas casser les carreaux, ça pourrait attirer l’attention.
Le garçon : Quand il verra la porte fermée à clé, le psychopathe saura qu’on est à l’intérieur.
Jimmy : Pourquoi tu le traites de psychopathe ?
Le garçon : Je sais pas, gros tas, peut-être pare qu’il veut nous tuer. 

Lucas et Nathan sortent de leur pièce
 

Lucas :
Y a du sang par terre. Si ça se trouve c’est Peyton, il faut aller voir.
Nathan : T’en sais rien.
Lucas : En tout cas, quelqu’un est blessé et la bibliothèque ne ferme pas de l’intérieur.
Nathan : Vas-y. Je vais chercher Haley.
Lucas : D’accord. Nathan ? (Il hésite).
Nathan : Ouais, toi aussi vieux ! 

Ils partent chacun de leur côté.

Lucas suit les traces de sang qui vont dans la bibliothèque, il regarde s’il y a quelqu’un.Il entend du bruit et est près à attaquer mais c’est Peyton 

Peyton :
Ah !
Lucas : Oh Peyton. Est-ce que ça va ?
Peyton en pleur et paniquée : Ne touches pas Lucas ! J’ai reçu un bout de verre dans la jambe. Je suis désolée, j’ai perdu Brooke.
Lucas : Elle est dehors, elle n’est pas blessée. Toi si. Allez viens je t’emmène en sécurité.
Peyton : Non, non, ça fait trop mal quand j’essaie de bouger.
Lucas : D’accord. Attends.
Peyton : Non, non Lucas, t’en vas pas.
Lucas : T’inquiètes pas, je bloque la porte et je reviens tout de suite. On va se cacher, ça ira. Les secours vont pas tarder à arriver. Calme-toi, je suis là. Je t’abandonnerais pas Peyton. Ca va aller. Je te le promets, je suis là.  

Nathan est dans le couloir, quand il entend des pas, c’est Micro.Il l’attrape et le colle contre le mur
 

Micro
en criant : Mais qu’est ce qui se passe !
Nathan, en lui plaquant une main sur la bouche : Micro, qu’est ce que tu fais là ?
Micro, la voix forte : J’étais en salle vidéo…
Nathan : Chut !
Micro, reprenant plus bas : J’étais en salle vidéo, pourquoi tout le monde s’est tiré ? Y a le feu ou quoi ?
Nathan : Micro, c’est sérieux. Y a un type armé dans le lycée.
Micro : C’est vrai ?
Nathan : Ouais.
Micro : Il faut qu’on se tire d’ici.
Nathan : Vas-y toi, je te rejoins. Je dois retrouver Haley.
Micro, voyant la batte dans les mains de Nathan : Je viens avec toi.
Nathan : Allons-y.  

Dans la salle de tutorat.
 

Skills,
essayant de téléphoner : Ca marche pas, le réseau est saturé. Ils entendent du bruit.

On passe quelque chose sous la porte.
Haley le prend. 

Haley :
C’est Nathan !
Le garçon : Ouvre pas ! C’est peut-être un piège.
Haley : C’est son permis de conduire !
Le garçon : Le tueur a pu l’abattre et lui prendre ses affaires. T’as dit toi-même qu’il fallait qu’on reste cacher alors chacun pour soi !
Rachel :
On va pas laisser son mari dehors.
La fille : N’ouvrez pas !
Le garçon : C’est trop dangereux.
Haley : Ferme-là un peu. Laisse-moi écouter. Les fleurs ?
Nathan :
Violettes.
Haley : C’est lui.
Le garçon : Je t’ai dit de pas ouvrir cette porte !
Skills,
prenant le garçon : Si elle te dit que c’est lui, c’est que c’est lui. Tu peux ouvrir Haley. 

Elle ouvre, Nathan rentre, ainsi que Micro qui referme derrière lui
 

Nathan 
(prenant Haley dans ses bras) : Ce que j’ai eu peur, tout va bien ?
Haley :
Oui, qu’est ce qui se passer dehors ?
Nathan : J’en sais rien. On va tous sortir de là. Allez, venez vite.
Jimmy : Non. (Ils se retournent tous, et voient Jimmy qui pointe son pistolet sur eux). Vous restez tous avec moi. Restez pas devant la porte.
Micro : Jimmy ?
Jimmy : Faites ce que je vous dis !
Nathan : D’accord, d’accord. Calme-toi.
Jimmy : Tout le monde dans le fond de la pièce, vite !
Micro : Oh Jimmy qu’est ce que tu fais ?
Jimmy : Magne-toi Skills !
Skills : Tu vas pas me tirer dessus ? T’as oublié qu’on était copains ?
Jimmy : C’est toi qui l’as oublié !
Skills:
Ok, calme toi !
Micro : Jimmy, tu veux pas qu’on discute ?
Jimmy : C’est trop tard Micro.
La fille : Laisses moi partir.
Le garçon : Ouais, moi aussi, j’aurais pas du te traiter de gros tas.
Jimmy : Faillais y penser avant aussi ! Alors, Mr. Le héros. T’as la trouille ?
Nathan : Ouais, j’ai peur.
Jimmy : Tant mieux ! Moi c’est comme ça tous les jours ! Bougez pas. (Il chercher quelque chose dans le bureau). Vous avez intérêt à obéir ! Toi le héros,  trace une ligne au sol avec ça (Il lui lance). Tout de suite !
La fille : Pourquoi est-ce que tu fais ça ?
Jimmy : Toi, tu t’appelles Abby Brown. Est-ce que tu connais mon nom ?
Abby : Jimmy.
Jimmy : Ouais, Jimmy quoi ? Allez, comment je m’appelles ?
Abby : J’en sais rien !
Rachel :
C’est toi qui as fait la vidéo complètement dingue.
Haley : Jimmy Edwards, tu t’appelles Jimmy Edwards. Et t’es pas un assassin, t’es quelqu’un de gentil et tu vaux bien mieux que ça.
Jimmy : Toi je t’ai rien demandé ! Asseyez-vous par terre et taisez-vous !
Haley : Jimmy, qu’est ce qui te prend de retenir sept otages dans la salle de tutorat ?
Jimmy : Qu’est ce que t’as dans la poche ?
Haley :
Rien du tout.
Jimmy : Fais voir !
Nathan : Et pointe pas ton arme sur elle, c’est dangereux.
Haley : C’est seulement mon téléphone !
Jimmy : Je le savais. Donne-moi ca tout de suite ! La police ! C’est triste ! Dire que je trouvais cool ! Allo, les flics, on vous préviens, vous avez pas intérêt à approcher de ce lycée, sinon on tue les otages ! C’est clair ? Si vous intervenez, ils sont morts vos petits chéris. (Il balance le téléphone contre le mur). Allez donnez moi vos téléphones et tout de suite ! La rouquine, je sais que t’as une bombe lacrymo. Et toi le héros, jette ta batte ! Ton téléphone aussi ?
Nathan : Je l’ai pas, il est resté dans mon sac. Si tu veux, tu peux me fouiller !
Jimmy : Trace la ligne par terre.  

Il la trace, Haley est paniquée
 

Au dehors, les secours se préparent
 

Dan (au directeur) : Vous vous fichez de moi ? Comment un gamin peut-il rentrer dans un lycée avec un pistolet ? Y a pas de gardiens, ni de détecteurs de métaux  chez vous ?
e directeur :
Nous avons des agents de sécurité. L’ennui, c’est qu’ils ne sont armés que de matraques, ils ne peuvent fouiller un élève parce que la loi l’interdit. Quand aux détecteurs de métaux, notre conseil d’administration dont vous faites partis à votez contre je vous le rappelle.
Dan : Pourquoi on n’en a pas voulu ?
Le directeur : Pour ne pas ternir l’image du lycée.
  
Dans un camion de police, un policier téléphone

Le flic : Notre standard a peut-être des informations sur l’un des tireurs.  

Dans le gymnase où les élèves sont regroupés, des parents viennent à la recherche de leurs enfants. 
 

Une femme :
Jimmy Edwards.
Une autre : Philip ! Philip Rich !  

Brooke :
Est-ce que je peux rentre chez moi ?
Un flic : Non, pas sans vos parents.
Brooke : Mais mes parents ne vivent plus à Tree Hill !
Un flic : Alors vous allez devoir rester là un moment.
Brooke (en appelant) : Je t’en prie Lucas.  

Mme Edwards :
Je cherche Jimmy Edwards.
Policier : Mme Edwards ?
Mme Edwards : Oui ?
Policier : Suivez-moi s’il vous plait.
Mme Edwards : Est-ce que mon fils va bien ?
Policier : Mme, s’il vous plait, suivez moi 

Dans la bibliothèque, Lucas regarde la plaie de Peyton qui souffre
 

Lucas :
Ta jambe saigne beaucoup. Je pense qu’il faudrait faire un garrot.
Peyton : Lucas, c’est ton ami. Celui dont le message était plein de haine. C’est lui qui a tiré. Mais il avait pas l’air fou ni en colère. Il était effrayé, c’est tout.  

Lucas ne sait pas quoi dire
 

Dans la salle de tutorat, tous les téléphones sonnent, Jimmy les enferme dans un tiroir
 

Jimmy :
Très bien. Je vous interdis de franchir cette ligne. Vous restez dans le fond de la pièce, compris ? Sinon …
Haley : Sinon quoi ? Tu te sens capable de faire ça ? De nous tirer dessus ?
Jimmy : Je t’ai rien demandé, Haley.
Haley : Je ne crois pas que tu sois un tueur.  
Jimmy : Tu me dis plus bonjour depuis un an. Tu m’as oublié comme mon soi-disant meilleur ami, Micro.
Micro : T’as arrêté d’appeler, de venir au terrain !
Jimmy : T’essaies de te justifier mais c’est toi qui a changé et tu le sais. Tu m’as abandonné. Tu es devenu comme eux.
Rachel : Tu dis n’importe quoi. Il n’a pas à se sentir coupable de vivre sa vie. Il avait le droit de le faire.  Si t’en es là, c’est ta faute !
Jimmy : Non, c’est votre faute. Vous croyez que je suis content d’être là ? Que c’est ce que je voulais ? Que ça me fait plaisir de faire ça ? Je voulais juste arrêtez de souffrir. On se croirait dans un film, hein, Skills ?
Skills : Moi, j’aime pas trop ce genre de film. Et je pensais que toi non plus.
Marcus : Tu sais qu’on pourrait t’avoir ? Il suffirait qu’on te fonce tous dessus à la fois. T’aurais pas le temps de nous descendre tous.
Jimmy : Ouais, ouais, t’as peut-être raison ! Mais qui sera le premier à foncer ? Et puis de toute façon, même si vous m’échapper, les autres vous auront.
Haley : D’autres élèves ont une arme ?
Nathan : Non, non, non. J’ai traversé le lycée, il n’y a que lui.
Jimmy : Vraiment ? Tu crois que je suis seul à vouloir vous tuer ? Réfléchis un peu, on est combien à se faire humilier tous les jours ? On est combien à en souffrir ? On est combien à ne jamais être invité aux fêtes, à ne pas avoir de petites-amies, à être exclu des bandes de copains. Combien de garçons et de filles restent sur le carreau ? Pendant que vous ne pensez qu’à votre championnat, votre bal de promo ou à la nouvelle chorégraphie de pom-pom-girls ! Réfléchissais au nombre de gens que vous avez blessé, et vous saurez que je ne suis pas le seul ! (Un téléphone sonne). Qui a une sonnerie aussi naze ?
Marcus :
Moi, c’est la sonnerie VIP de mon portable ; ça veut dire que c’est ma mère.
Jimmy : Je déteste cette musique. (Il répond). Ouvrez les yeux, votre petit chéri est une ordure. (Il le balance contre le mur, puis il répond à tous les autres). Ouvrez les yeux, ouvrez les yeux, ouvrez les yeux ! (Marcus s’avance). Tu me prends pas au sérieux ?
Nathan : Oh Edwards, reste calme.
Haley : Jimmy, je t’en prie.
Marcus : T’as rien dans le ventre.
Nathan : La ferme.
Jimmy : Ne me provoque pas.
Nathan : Aide-moi Skills.
Jimmy : Recule.
Skills : Viens par là Marcus.
Jimmy : Je te bute si t’obéis pas !
Rachel : Fait ce qu’il te dit.
Marcus : Tire si t’es un homme !
Skills : Marcus ?
Marcus : Quoi ?! 

Skills met un coup de poing à Marcus
 

Skills : Ca te va comme ça ?
Jimmy : Ramène-le au fond ! Reculez tous ! Et  vous approchez plus de la ligne ! 

Ils se reculent et Abby pleure
 

Dehors
 

Dan :
Ecoutez Reeves, sans vouloir vous vexer, vous savez qui est le tireur et où il se cache, alors qu’est ce que vous attendez pour allez le chercher ?
Reeves : On sait où est un des tireurs. Est-ce que vous pouvez m’assurer que ce gamin est le seul à être entré dans le lycée avec un pistolet ? Pour l’instant la situation est bloquée et tous nos hommes sont prêts à intervenir en cas de besoin mais en attendant il faut respecter la procédure : on sécurise la zone, on attend l’arrivée du négociateur et on prie pour que le lycée de Tree Hill ne se retrouve pas dès demain matin en première page de tous les journaux de ce pays ! 

Keith arrive près de Dan
 

Keith :
C’est vrai que le tireur est Jimmy Edwards ?
Dan : C’est l’un de au moins.
Keith : Lucas et lui était copains, c’est un brave gamin.
Dan : Il a changé.  

Keith s’approche de Karen, bouleversée
 

Keith :
Karen.
Dan : J’ai honte, je ne sais même pas comment Lucas était habillé, la police m’a interroger et j’ai pas pu leur dire ce qu’il portait. Je n’ai même pas eu le temps de dire au revoir à mon fils.
Keith : Tu n’auras pas à le faire, Lucas va s’en sortir. 

Ils s’enlacent, Karen en pleure
 

Dans le gymnase, une journaliste vient de voir le message et téléphone
 

Jimmy :
J’attends qu’une chose, c’est que tout ça soit fini. Pour ne plus avoir à les supporter. 

Journaliste :
Cette séquence est formidable. On la passera avec un montage des réactions des élèves traumatisés, c’est un sacré scoop.

Quelqu’un ferme l’ordinateur de la journaliste, c’est Brooke 

Brooke :
Il y a des gens qui souffrent ici.
Journaliste : Qui êtes-vous Mademoiselle ?
Brooke : La présidente du conseil des élèves. Brooke Davis.  

La journaliste se lève et se pose devant la caméra pour tourner
 

Journaliste :
Nous sommes avec Brooke Davis, la présidente du conseil des élèves. Brooke, dites-nous ce que vous pensez de cette terrible tragédie ?
Brooke : Je pense que vous devriez avoir honte.  

Elle s’en va, laissant la journaliste seule 
 

Dans le lycée, les couloirs sont vides.
Dans la salle de tutorat, on entend l’hélicoptère.  

Marcus :
Ca, c’est les brigades de choc. Si tu vois des petits points rouges sur ton cœur, jette-toi par terre.
Skills : Non, je pense que c’est les journalistes, ils adorent ce genre d’histoire.
Nathan : Je peux te poser une question ? Qu’est ce que tu veux obtenir ?
Jimmy : Ce que je veux obtenir ? Euh alors je veux un million de dollar et un billet d’avion pour l’Equateur.
Rachel : Pourquoi est-ce que tu ne te rends pas ?
Jimmy : Ca c’est une idée géniale, je finirais en tôle.
Rachel : Pas forcément, t’as fais de mal à personne. N’est ce pas ?
Micro : T’as tiré sur quelqu’un Jimmy ?
Jimmy : J’en sais rien.
Haley : Rachel a raison, tu es un très bon élève, ton casier est vierge et tu es mineur.
Nathan : C’est vrai, y a plus eu de peur que de mal. Tu peux t’en sortir.
Marcus, rigolant : Vous rigolez ou quoi ? Ce taré nous a pris en otage !
Skills : Ferme là ou je t’en remets une !
Marcus : Toi ferme là ! C’est pas la peine de lui mentir, il a tiré sur des élèves, il a voulu me tuer. Moi, j’espère qu’il crèvera en tôle.
Abby, en pleure  : Pourquoi tu dis des choses pareilles ? C’est qu’un gamin ! Comme nous tous. Nos vies sont un peu différentes mais il nous arrive de connaître la solitude et la peur nous aussi. Comment vous pouvez vous haïr autant les uns et les autres ? Regardez-vous deux secondes ! On est tous pareil, on est tous des gamins ! On a les même angoisse, on souffre tous, on pleure tous ! On ne devrait pas se battre entre nous, c’est suffisamment dur comme ça.
Rachel : Tu sais combien de jour représente le lycée dans la vie ? 700. Sur 20 ou 30 000 en tout, c’est pratiquement rien, même si t’es malheureux, ca va vite passer, c »est que 700 jours !
Jimmy : Ouais.  Et je dois les supporter sans rien dire ? Je dois les oublier ? C’est ça ? Je dois oublier les jours où j’ai été humilié ? Où on m’a craché dessus ? Et tous les jours où j’ai du marcher la tête blessé ? Je dois oublier le jour où mon père a du passer me prendre parce que je m’étais fait volé toutes mes fringues et qu’il a compris que son fils était une loque ? Vous savez ce que c’est de voir la honte dans les yeux de votre père ? Moi je les même vu une deuxième fois. Le jour où il a finit par nous laisser tomber ma mère et moi.
Nathan : Ca a pas du être facile, ça me fait de la peine pour toi.
Jimmy : Ouais, c’est très gentil Scott ! Qu’est ce que ca va changer ? Je sais que vous me prenez tous pour un minable et qu’on ne sera jamais amis ! Moi, au moins, je suis réaliste ! C’est la première fois que vous parlez avec un mec comme moi depuis qu’on est au lycée, et tout ça c’est grâce à ce flingue, vous trouvez ca normal ?
Marcus : Qu’es ce que tu veux qu’on te dise ? C’est vrai que personne ne se fait de cadeau. Mais au lycée, c’est comme ça.
Jimmy : Et ça sera différent à la fac ?
Micro : Tu vas faire des supers études, au MIT. C’est bientôt.
Jimmy : Ils ont pas voulu de moi, et tu sais pourquoi ? Aucune activité extra scolaire. Servir de punching-ball aux autres élèves, ça ne compte pas on dirait.
Nathan : Se faire refuser par une grande école, c’est pas la fin du monde.
Jimmy : Si, justement. C’est la fin de mon rêve.
Marcus : J’y crois pas. Alors, tu fais tout ça parce que t’as pas été accepté dans l’école de ton choix, et parce que t’as pas d’amis ?
Jimmy : Non ! Je l’ai fait parce que j’en ai marre de souffrir.  

Dans la bibliothèque, Peyton et Lucas sont assis côte à côte, la jambe de Peyton pleine de sang
 

Peyton :
J’ai sommeil Lucas, je suis fatiguée.
Lucas : Oui mais tu dois rester éveillé, d’accord ? Allez, parle-moi, raconte-moi un bon souvenir.
Peyton : C’était l’hiver de nos douze ans, il a neigé énormément. On se serait cru dans un autre monde. Un grand manteau blanc avait recouvert toute la ville. Brooke et moi, on s’était bien couverte et on a fabriqué un château avec un tunnel. On a joué dedans toute la journée. Nos murailles de neige nous cachaient, on était en sécurité. J’aurais voulu que le temps s‘arrête pour elle et moi. L’enfermer dans notre château magique, restez une enfant rien qu’un jour de plus. Mais j’ai commencé à avoir froid. J’ai froid Lucas. Je crois qu’ils vont pas tarder.
Lucas : Qui ça ?
Peyton : Ce qui doivent venir. Le psychologue, les journalistes, les intellectuels et aussi tous les hommes politiques. Ils essaieront de comprendre ce qu’il s’est passé mais il vont pas y arriver. Ce qui est triste, c’est que même si on s’en sort, plus rien ne sera comme avant. Y a des choses qu’on n’oublie jamais. Sois honnête Lucas. C’est pas du verre ?
Lucas : Non. C’est une balle. Je pense qu’il va falloir que je te sorte de là, mais t‘inquiètes pas ça va aller. Je te le promets.
Peyton : Tu passes ton temps à me sauver.
Lucas : Il faut bien que quelqu’un le fasse.
Peyton : Si je te dis que je t’aime Lucas, j’espère que tu ne m’en voudras pas. Tu sais, j’ai perdu beaucoup de sang. Approche. (Il s’approche et elle l’embrasse). C’était juste au cas où je m’en sortirai pas.  

Dans le gymnase, des parents serrent leur fille dans leurs bras
 

La mère :
C’est fini. 

Plus loin, Brooke les regarde quand la journaliste arrive
 

Journaliste :
Une petite famille qui se retrouve, très touchant. Tu crois que c’est ce que les gens veulent voir ?
Brooke : Pourquoi pas ? Ils lisent bien des romans de gare.
Journaliste :
Ce sont les drames qui font le plus d’audience, Brooke. C’est vrai qu’en parler ne fait peut être qu’amplifier le problème, et je l’assume. Mais pose-toi une question, combien de temps as-tu passé avec Jimmy Edwards ces quatre dernières années ? Il n’y a pas que moi qui devrai avoir honte finalement.  

Elle se lève, laissant Brooke bouleversée.

Une dame s’approche et l’interpelle.
 

Dame :
Brooke ? Tu n’aurais pas vu ma fille ? Je suis la mère de Glenda. 
Brooke : Euh, je suis désolée, je connais pas …
Dame : Glenda Farell, elle est dans ta classe, elle m’a dit que vous étiez amies. 
Brooke : Glenda. Désolée, j’avais compris Brenda. Oui bien sur je la connais, je vais la chercher. 

Elle sort et éclate en sanglot
 

Dans la salle de tutorat, Abby est par terre
 

Abby,
la voix faible : Il faut que je sorte.
Marcus : Ouais, moi aussi, j’ai besoin de prendre l’air. 

La sonnerie retentit
 

Jimmy :
Ca fait seulement une heure ? J’ai l’impression qu’on est là depuis plus longtemps.
Haley : Je devrais être en science politique.
Rachel : Dis-toi que tu fais un exercice.
Nathan : Edwards ? T’as quoi comme cours à cette heure là ?
Jimmy : Normalement, j’ai langues mais j’y vais plus de toute manière.
Rachel :
Pourquoi ?
Jimmy : Parce que j’ai raté les cours pendant deux semaines il y a trois mois et j’ai pas réussi à tous les rattraper. Il y a trois mois j’ai passé toute une journée ici, sans ouvrir la bouche. Personne ne m’a adressé la parole. Et je me suis aperçu que c’était la meilleure journée que j’avais vécu depuis bien longtemps. C’était comme si je n’existais plus. J’avais été complètements ignoré, et c’était ma meilleure journée. C’est déprimant de s’apercevoir de ce genre de chose. Alors en rentrant, j’ai pris un antidépresseur, et puis un autre, et j’ai fini par avaler toute la boite. (Micro pleure sur la table, Abby recommence à pleurer). Ma mère et les médecins ont dit que c’était juste un accident. Et quand je suis revenu en cours au bout de quinze jours, personne n’a rien vu. C’était comme si je n’avais rien fait, personne n’a remarqué mon absence. L’avantage de passer inaperçu c’est que si jamais on disparait, au moins, on ne manque à personne.
Micro :
Ca doit pas se terminer comme ça. Les artistes, les scientifiques et les poètes, ils étaient tous comme toi à 17 ans. On passe tous par là mais il faut penser à l’avenir. Les adultesn il voient les jeunes souffrir et s’entretuer et ils savent que c’est tragique parce qu’ils étaient comme nous eux aussi. Ils ont pleurés, ils ont aimé, ils se sont sentis seuls. Y avait les brutes et les souffres douleurs. (Jimmy pleure). Je sais que c’est dur mais on passe tous par là. On a la vie devant nous Jimmy, il faut juste tenir le coup. Ne renonce pas. 

Dans le gymnase, Brooke s’approche d’une fille
 

Brooke :
Excuse-moi, c’est toi Glenda ?
Glenda :
Oui.
Brooke : Génial. Ta mère te cherche ?
Glenda : Oh, oui je sais, mais j’avais envie de la faire attendre.
Brooke : Pourquoi ?
Glenda : Elle ne fait pas assez attention à moi quelque fois, j’ai l’impression que je ne compte pas à ses yeux alors j’ai voulu lui montrer ce que ça ferait si elle me perdrait pour de bon, si j’étais morte. J’ai voulu la secouer. C’est affreux de faire peur à sa mère.
Brooke : Non, je te comprends.
Glenda : Bon, elle a assez attendu comme ça.
Brooke : Euh Glenda ? Je m’en veux de ne pas te connaitre.
Glenda : Rassure-toi, je te connais. 

Brooke sort son portable et appelle
 

Brooke :
Allo, c’est moi, je suis désolée de vous dérangé.  

Devant le lycée, Karen
 

Karen :
J’arrive. (Elle raccroche). C’était Brooke. Elle a besoin d’un adulte pour sortir du gymnase.
Keith : Vas-y. Je t’attends là. Karen, ne t’inquiètes pas, ça ira, je ne laisserais personne faire du mal à notre fils.
Karen : Oui.
Keith : Ne t’inquiète pas. 

Ils s’enlacent. Dan les regarde
 

Dans la salle de tutorat, Jimmy regarde par la fenêtre

Haley à Nathan : Tu n’aurais pas du revenir. C’était courageux mais je préférerais que tu sois en sécurité.
Nathan : Et moi, je préfère être avec toi.
Jimmy : On a vu ta vidéo Scott, tout le monde sait ce que tu as dis sur Haley, mais on pardonne tout à quelqu’un comme toi, pas vrai ?
Nathan : Quelqu’un comme moi, hein ? Tu te permets de me juger sans me connaitre ? Mais tu prends les armes parce que t’aimes pas l’image que les gens ont de toi ?
Jimmy : Arrête ! T’es une star de lycée, comment veux-tu comprendre ce que moi je ressens ?
Nathan : T’as peut-être de raison, la vie est peut-être plus facile pour moi et mes amis, mais ça ne te donne pas le droit de nous le faire payer. Rien ne justifie ce que tu es en train de faire, et je crois que tu le sais !
Haley : Abby ? Ca va ?
Abby : Ouais. 

Haley se lève et s’approche d’elle, elle touche son front.
 

Haley :
Qu’est ce qu’y t’arrives ? (Elle voit son bracelet). Tu es diabétique ? Tu as besoin d’insuline ?
Jimmy : Qu’est ce qu’elle a ?
Haley : Elle est diabétique. Où est ton insuline ?
Abby : Dans mon casier, de l’autre côté de la cour. Laisse-moi y aller.
Jimmy : Non, je suis désolé, c’est impossible.
Rachel : Laisse là sortir.
Skills : Ouais, nous on est là.
Haley : Elle est malade, relâche-là.
Micro : Relâche-là Jimmy.
Nathan : Sois sympa, laisse-là partir.
Jimmy : Vous êtes gonflant ! D’accord, elle, toute seule aller viens !
Haley : Viens Abby.
Marcus : Relâche-moi aussi, je me sens pas bien du tout.
Jimmy : Franchissez pas la ligne ! Allez viens.  

Il ouvre la porte mais elle hésite.
 

Jimmy :
Dépêche-toi avant que je change d’avis.
Abby : J’ai peur.
Jimmy : De quoi ?
Abby : Des autres.
Haley : Y en a vraiment d’autre Jimmy ?J
immy :
Vous trouvez que ça a l’air d’être bien organisé ? Allez. 

Elle sort puis se met à courir sous l’œil triste de Jimmy
 

Dans la bibliothèque, Peyton s’endort sur l’épaule de Lucas
 

Au gymnase, Karen prend Brooke dans ses bras et elles pleurent
 

Lucas pousse les meubles de devant la porte
 

Abby court
 

Jimmy se retourne et …
 

Jimmy :
Eh ! T’a dit que t’avais pas ton téléphone ! (En pointant son arme sur Nathan qui lâche son portable). Qui c’était ? J’espère que c’était pas les flics !  

Dehors, Keith rejoint Dan
 

Dan :
Nathan vient de m’envoyer un message.
Keith : Est-ce que lui et Lucas vont bien ?
Dan : Il dit qu’il y a qu’un seul tireur, ils sont dans la salle de tutorat.
Keith : C’est bien Jimmy Edwards, hein ?
Dan : Hum.
Keith : Dan, je sais que c’est tendu entre nous en ce moment, mais s’il te plait, laisse-moi parler avec ce petit. Je le connais. Si la police rentre, il va avoir peur. Il risque de faire n’importe quoi. Laisse-moi essayer je t’en prie.
Dan : Non, pas question, c’est top dangereux.
Keith : Dan. Je t’en prie. Je ne le dirais à personne. Mais laisse-moi juste essayer. 

Dans la salle de tutorat, Jimmy est énervé
 

Jimmy :
Je savais que je devais me méfier de vous ! Alors quoi, il faut que je bute quelqu’un pour que vous me preniez au sérieux ?
Haley :
Non.
Skills : Hé, du calme Jimmy.
Jimmy : Vous pouvez dire adieu à toutes les personnes qui entrent dans ce couloir, est ce que c’est clair ? 

Lucas, Peyton dans ses bras, sort de la bibliothèque
 

Lucas :
Ca va aller.  

La porte claque. Lucas ferme les yeux, énervé de l’avoir laissé claqué.

Dans la salle de tutorat, ils ont entendu. 
 

Jimmy :
Ils sont venus me chercher. 

Jimmy marche vers la porte.
 

Rachel :
Non ! Je t’en supplie ! T’as encore le choix. Ne fais pas ça.
Micro : Jimmy, je t’en prie rends toi, je resterai avec toi, personne ne te fera de mal.
Skills : T’as fait une erreur, mais ça ne doit pas forcément finir dans le sang.
Jimmy : Je crois que si Skills.  

Il ouvre la porte et sort 

Haley :
Jimmy …
Jimmy : Je sais que je vais passer pour un monstre. Et vous, alors, vous passerez pourquoi ? 

Il sort Haley s’effondre dans les bras de Nathan, Micro pleure, Macrus et Skills sont sonné, Rachel pleure aussi.Jimmy traverse le couloir


Lucas croise Jimmy

Jimmy :
Eh, où tu vas comme ça ?
Lucas : Elle est blessée.
Jimmy : Le lycée aurait du être évacué.
Lucas : Ecoute Jim. Elle va mourir, si elle reste là, laisse-nous sortir. 
Jimmy : Je ne voulais pas la tuer.
Keith (qui arrive sur le côté) : On le sait Jimmy.
Jimmy (énervé) : Qu’est ce que vous fichez là ! Ce lycée aurait du être évacué ?
Keith : S’il te plait Jimmy, laisse-les partie et on discutera tranquillement, il faut qu’elle aille à l’hôpital.
Jimmy : Je voulais pas la tuer ?
Keith : Je sais. (Il se met devant Lucas). Sors de là Lucas. (Il se déplace vers la porte, derrière Keith).
Lucas : Keith ?
Keith : Lucas. Je t’aime. Maintenant, sors de là. (Lucas sort). Pourquoi tu me donnes pas ce pistolet ? On pourrait sorti et tout serait fini.
Jimmy : Non, c’est trop tard.
Keith : De toute façon, je ne sortirais pas d’ici sans toi. Il n’en est pas question, et tu sais pourquoi ? Parce que je te comprends. J’ai vécu ça aussi. J’ai acheté une arme et j’étais prêt à m’en servir. J’étais au fond du gouffre, mais si j’ai réussi à m’en sortir, toi aussi tu le peux.
Jimmy : Non, trop tard.
Keith : Je t’assure que non, Jimmy. Toute cette peur et cette horrible souffrance vont disparaitre. Et cette voix dans ta tête qui te dit que ta vie est fichue, elle a tort Jimmy ! Je t’assure que ça va aller mieux. Tu peux tout recommencer Jimmy, crois moi.
Jimmy (en criant et pleurant) : C’est pas vrai ! J’ai tout fichu en l’air, les autres refuseront de me pardonner. C’est aller beaucoup trop loin. J’ai tué cette fille.
Keith : Non, elle va s’en sortir. 

Jimmy pleure
 

Lucas sort dehors avec Peyton
 

Jimmy :
J’ai pas voulu leur faire de mal, je voulais seulement qui me fiche la paix, c’est tout. Je voulais qu’il m’aime. (Il s’agenouille).
Keith : Je sais, c’est ce qu’on veut tous, on a tous besoin d’amour pour vivre.

Lucas donne Peyton aux médecins, et les policiers le mettent par terre pour le fouiller. 

Jimmy :
Je suis pas là. Je suis plus là.
Keith : Donne-moi ce pistolet.
Jimmy : Non.
Keith : Calme-toi, ca va aller, ça va aller.
Jimmy : Pourquoi ? J’ai mal, j’ai mal ! Ca brule !
Keith : Je sais. Pose ton arme. S’il te plait.
Jimmy : Pardon. 

Jimmy retourne son arme contre lui et tire 

Keith :
Non !! 

Dans la salle de tutorat, tout le monde est choqué par ce coup de feu
 

Lucas
en voix off : Ces ténèbres ont-elles un nom ? Cette cruauté, cette haine ? D’où nous viennent-elles ? Ce sont-elles introduites à notre insu ou sommes nous aller les chercher délibérément ?  

Keith pleurt sur le coprs de Jimmy

Peyton est emmené dans une ambulance
 

Lucas
en voix off : Qu’a-t-il bien pu nous arriver ? Pourquoi jetons-nous nos enfants dans le chaos du monde, comme de jeunes soldats dans l’enfer de la guerre. 

Karen prend Lucas dans ses bras
 

Lucas
en voix off : Nous espérons qu’ils nous reviendront sains et sauf. Mais nous savons très bien que certains seront sacrifiés en route. 

Mme Edwards attend devant le lycée
 

Lucas prend Brooke dans se bras qui pleure.
 

Lucas
en voix off : Depuis quand avons-nous perdu la voix, enveloppé par les ombres et par les ténèbres. 

Dans les couloirs du lycée, Keith est auprès du corps de Jimmy quand Dan arrive et prend le pistolet. 
 

Keith :
C’est fini Dan, il s’est tué. 

Dan lève l’arme et la pointe sur Keith
 

Lucas en voix off : Ces ténèbres ont-elles un nom ? 

Il tire. Keith s’écroule. 
 

Lucas
en voix off : Et si ce nom, c’était le votre ? 

The end     

(A black screen appears with words that Lucas’ voice-over reads.)

LUCAS:  (v.o)  Please stay tuned for important resource information following the conclusion of tonight’s episode. Parental discretion is advised.

(The words fade to be replaced by the show’s title ‘One Tree Hill’. With a sombre backing soundtrack.)

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CLASSROOM – DAY]

(Extreme close-up of the screen as only Jimmy’s eyes are seen on the screen.)

JIMMY:  (on the screen)  So, you wanna know what it’s like in my high school?

FADE TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – GROUNDS – DAY]

(Close-up of a tip of a cigarette as it is lit with a lighter. The camera pans up to show that it’s Jimmy. The shot focuses on his eyes again. All of the noises are magnified.)

(The shot cuts back and pans around him as he stands back and watches everyone while smoking.)

JIMMY:  (v.o)  Well, the truth is, there’s not a single person in this place worth remembering.

(He watches the kids laughing and having fun.)

JIMMY:  (v.o)  You see, the people here are fake,  (cut back to him smoking)  (pause)  so they stick to their cliques to hide it.

(The camera focuses on the students again.)

JIMMY:  (v.o)  I mean, the stoners are medicated,-

(Cut to a group of athletes greeting each other.)

JIMMY:  (v.o)  -the honour students are afraid. The jocks,… well,… they’re jocks, man.

(The camera cuts back to Jimmy who is staring at all of them harshly.)

JIMMY:  (v.o)  They’ll peak at seventeen and their cheerleader-

(Cut to a table where Bevin, Rachel and some of the other cheerleaders are sitting and laughing.)

JIMMY:  (v.o)  -girlfriends will be fat and lonely by twenty-one.

(The camera cuts back to him as he blinks.)

JIMMY:  (v.o)  Losers!  (pause)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CLASSROOM – EVENING]

(The camera is back close-up on the screen so that only Jimmy’s eyes are visible.)

JIMMY:  (one the screen)  Everyone here is a loser.  (pause)  And the truth is;  (shot cuts to his mouth)  every day I have to come to this school, is one less day I have to come back.

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – GROUNDS – DAY]

(Jimmy looks sideways and blows smoke out of his mouth. He looks around a bit.)

JIMMY:  (to himself)  Here, we go.

(Jimmy walks away and the camera pans down to the cigarette which he dropped on the floor – still burning.)

(Birds-eye view of all the students milling around on the school grounds.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(Students are hanging around the corridors; talking to their friends and laughing. Jimmy walks into the corridor, head bent low and not making eye-contact with anyone. He stops and looks down as a book is kicked across the floor. His gaze travels up and he sees a bunch of guys emptying out his locker and throwing things around.)

(Russ takes out a hat and tries it on before throwing it to the floor. They smirk as they see Jimmy and walk to him.)

FLASHBACK TO:

[INT. TRIC – BACKROOM – EVENING]

(Russ and his friends round up on Jimmy after cornering him alone.)

RUSS:  Hey,-

(Jimmy turns and looks at Russ.)

RUSS:  -I heard what you said on the time capsule.

(One of Russ’ friends holds Jimmy steady so that Russ can lay into him.)

JIMMY:  Look, Russ.

(Russ punches Jimmy hard in the stomach. He pulls back and swings again.)

END OF FLASHBACK:

HARD CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(Russ continues to walk to Jimmy and shoves him hard in the shoulder as he passes.)

RUSS:  Nice locker, loser.

(Jimmy grits his teeth and looks at the destruction Russ and his friends made of his locker. He decides, turns slowly and pulls a gun out from the waistband of his jeans.)

(The shot switches to slow-motion as Jimmy raises the gun. Brooke and Peyton round the corner and stop at the door that Jimmy’s aiming at. They both realise what’s happening at the same time and Brooke grabs hold of Peyton’s hand.)

(Brooke and Peyton, looking terrified, duck. Russ and his friends notice the reaction and turn back slowly. They see Jimmy with the gun and duck too.)

(Jimmy lets off a shot and it shatters the glass of the door. The glass falls away. The noise alone shocks Jimmy and his expression changes to one of complete fear.)

(Students scream and run and Jimmy quickly slips the gun into his pocket. He turns and dashes away.)

(Brooke scrambles back on the floor as students burst through the shattered door, trying to escape. She covers her head. Someone picks her up from behind and helps her to get out.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – ADMINISTRATION OFFICE – DAY]

(Principle Turner bursts into the office and points at a secretary.)

PRINCIPLE TURNER:  (urgently)  Call nine-one-one.

(He reaches for and presses the button on the microphone which is linked to every tannoy in the school. He leans down and speaks into it.)

PRINCIPLE TURNER:  Code red, code red. This is not a drill.

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(Students are running crazily down the corridors.)

PRINCIPLE TURNER:  (v.o)  All students to a designated lock-down area.

(Students continue to scream and run around like crazy.)

(The camera focuses on the door of the AV room.)

PRINCIPLE TURNER:  (v.o)  This is a code red.

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – AV ROOM – DAY]

(Mouth is sitting at the desk, watching two computer screens playing the recent basketball match. He’s wearing headphones and can’t hear anything of what is going on outside. He types quickly, oblivious.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(Students are still running around.)

PRINCIPLE TURNER:  (v.o)  Repeat; this is a code red. Please-

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Shot of feet as students run into the tutor center.)

PRINCIPLE TURNER:  (v.o)  -go to a designated lock-down area or exit the school-

(Haley holds the door open for some students before shutting and locking it.)

PRINCIPLE TURNER:  (v.o)  -immediately.

(She turns the lights off and sinks to the floor along with the other students. She looks ahead, terrified. She looks sideways at the students. Only Skills is seen in the shot.)

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – PARKING LOT – DAY]

(Students are still shouting and running. Brooke is running among them but she is also frantically looking around.)

BROOKE:  Peyton!  (looks around some more)  Peyton!  (runs)  Peyton!!

(Brooke runs away from the school. Teachers are yelling at the students to get away.)

STUDENT:  Hey, Jake, let’s go. Come on, man.

(Whitey steps off the bus and looks around him at the madness.)

WHITEY:  What the hell?!

(Lucas gets off the bus and Nathan follows closely behind. Lucas spots Brooke and runs to her. She runs to him, desperately trying not to panic.)

BROOKE:  (grabs hold of his arms)  Somebody has a gun inside and they’re shooting.  (points back)

(Nathan hears her and panics.)

NATHAN:  (shouting aloud)  HALEY!!  (runs off-screen)

WHITEY:  My god! Everybody back on the bus!

BROOKE:  (desperately)  I lost Peyton. I don’t know where she is.  (Nathan looks back at them)  I mean, she was right there and a shot went off and now she’s gone and I-

LUCAS:  (forces her back around)  Look, wh-a-hey-hey, Peyton was shot?

BROOKE:  No, I don’t know! She was right behind me; we were by the library!

NATHAN:  (shocked)  Haley’s in the tutor center.

WHITEY:  ALL STUDENTS ON THE BUS! CODE RED, NOW!

(Nathan shakes his head discretely and Lucas notices.)

WHITEY:  LET’S MOVE! Come on.

(Nathan turns away.)

WHITEY:  Nathan, get your ass on that bus!

(Nathan doesn’t reply. He turns and runs back towards the school. Lucas doesn’t think twice before letting go of Brooke and giving chase to his brother.)

LUCAS:  I got him, Coach!

BROOKE:  Luke!

LUCAS:  (running backwards)  Look, I’ll be right back.  (runs after Nathan)  NATHAN!

(Whitey stands with Brooke as he watches Nathan and Lucas run back. He’s lost as to what to do.)

WHITEY:  Boys! Boys!

(Lucas catches up with Nathan on the grassy bit and tackles him to the floor. They roll over due to the force.)

NATHAN:  Got off me, man!

(Nathan stands up quickly.)

NATHAN:  Haley’s inside!

(Nathan runs into the school without another word and Lucas is left to stand up slowly and watch his younger brother run in.)

LUCAS:  Nathan!

(Lucas only gives a brief look back before following Nathan.)

BROOKE:  (rushes forward, scared)  LUCAS!

(Whitey grabs hold of her and stops her from following. She struggles and continues to shout.)

BROOKE:  LUCAS!

(Whitey forces her onto the bus.)

WHITEY:  Get on.  (to the driver)  Gary, ride; go, go!

(The bus pulls out instantly and Brooke is left to find a seat and watch as everything she cares about is left inside the school. Lucas is seen running back into the school.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(The camera pans across the floor of the school. Bags are strewn across it, abandoned in the mad rush and fear. Through the window, students can be seen running away.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(The camera pans left and Haley comes into view.)

HALEY:  (takes a deep breath)  OK, everybody ju-just stay down and stay calm. We’re safe here.

(The camera continues to pan and shows Skills, Rachel, Marcus, Abby Brown and Jimmy Edwards. His expression in none too kind. The camera zooms in on him slowly as he eyes them.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:

FADE IN:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(The corridor is a mess. Books and bags are lying everywhere.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – WHITEY’S OFFICE – DAY]

(Lucas enters the office and sees Nathan picking up a heavy baseball bat. Lucas looks at him.)

LUCAS:  You got a plan?

NATHAN:  Yeah, I’m going to the tutor center and I’m gonna get Haley.

(Lucas scoffs and shuts the door.)

NATHAN:  What’re you doing?

LUCAS:  Your plan sucks!

NATHAN:  You got a better one?

LUCAS:  Yeah, we turn around and let the police handle this.

NATHAN:  The police are gonna wait in game plan. They always do that.

LUCAS:  (glares and walks forward)  And what, you’re gonna stop a bullet with a baseball bat? Hey, Nathan, Nathan,  (pause)  someone has a gun in here.

NATHAN:  (grits his teeth)  Lucas, I know that. OK? I know this is stupid… but what if something happens to Haley, huh?

(Lucas looks away. She’s his best friend.)

NATHAN:  What if we walk away and something happens to Haley?  (pause)  You gonna live with that?

LUCAS:  (pause)  Most heroes are dead, Nate.

(Nathan looks at his brother steadily.)

NATHAN:  It’s Haley, Lucas.

(Lucas looks hard at Nathan.)

MARCUS:  (v.o)  We need to get outta here.

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(All six students are sitting in a line against the wall. Haley’s facing them all and Jimmy is sitting a decent distance from the others.)

HALEY:  No, we need to stay put. That’s  (points out)  procedure; lockdown. We have to wait until it’s safe.  (laughs nervously)

MARCUS:  (nods)  And I’m saying lockdown is crap.  (pause)  If whoever’s out there is a student; they know where we’re at.

RACHEL:  What about the windows? I mean, we could break the windows and get out.

HALEY:  No, that’s-it’s-it just goes to the courtyard – it’s enclosed.  (shakes her head)  It’s for light.

SKILLS:  Yeah, besides, we need to break in all the windows; all we do is draw attention to ourselves.

MARCUS:  You don’t think a locked door is gonna tell whatever psycho is out there that we’re in here?

JIMMY:  Why would you call him psycho?

(Marcus, Abby and Haley look at Jimmy. All the attention is on him again and the fear returns.)

MARCUS:  (pause)  Something to do with them trying to kill us all, fat ass.

(Jimmy swallows at the comment. He doesn’t say anything.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – ENTRANCE – DAY]

(Shot of the floor where the glass broke. There is now blood mingled with the glass. The camera pans up slightly and Lucas and Nathan’s legs come into view.)

LUCAS:  (whispering)  Look, there’s blood.

(They creep closer to get a better look. Nathan holds the bat ready. Lucas has his own bat.)

LUCAS:  Nate, it could be Peyton.

(Lucas looks back and Nathan shakes his head.)

NATHAN:  You don’t know that.

LUCAS:  (worried)  Well, it’s someone.  (pause)  The library doors don’t lock. It’s not safe.

NATHAN:  Lucas, I have to find Haley.

LUCAS:  (nods)  I know.

(Lucas smiles and Nathan knows that he’s letting him go. Nathan nods, turns and starts walking.)

LUCAS:  Nathan?

(Nathan looks back. Lucas tries to say something but he can’t form the words. Nathan gets it.)

NATHAN:  Yeah,… you too, man.

(Lucas smiles and Nathan walks away. Lucas backs into the broken door and walks off screen. Nathan approaches the tutor center carefully.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – OUTSIDE THE LIBRARY – DAY]

(Lucas’ legs appear in the shot of the floor. There’s also blood there. Lucas follows the patches. He looks around before entering the library. He creeps around; looking into the library from the balcony but it seems deserted.)

(He sighs slightly and creeps around the top level; past the computers and book shelves. He squints and hears a noise. He steels himself, moves fast and tries to hit the person around the bookshelf with the bat.)

(Peyton’s sitting there, thinks his going to hit her and cries out. He stops and she cries, terrified. Lucas drops the bat and rushes to her.)

LUCAS:  Peyton. Hey! Hey, it’s me.  (touches her)

PEYTON:  (crying)  Ow, my leg! I got cut by some glass. Lucas, I lost Brooke. I’m sorry.

LUCAS:  She’s fine. She’s fine but  (looks down)  OK, you’re not. Um,… oh, we gotta get you somewhere safe, come on.

(He grabs her hand and tries to help her up. She protests.)

PEYTON:  No, I can’t.  (desperately)  I can’t walk!  (crying)  I tried(!)

(She looks at him sadly and he touches her shoulder.)

LUCAS:  (soothingly)  OK.

(It just makes Peyton cry more. He looks over the shelf.)

LUCAS:  (resolutely)  OK.  (stands)

PEYTON:  (panicked, grabs his hand)  No, don’t leave me, please(!) Please.

LUCAS:  (holding her face)  No, look, hey. I’m gonna go block the entrance, alright? We’ll… we’ll just… hide.  (frowns)

(Peyton nods.)

LUCAS:  Alright? We’ll wait this out, OK?

(Peyton continues to nod.)

LUCAS:  Listen to me, OK?

PEYTON:  (weakly)  Um-hm.

LUCAS:  I’m not leaving you, Peyton.

(She keeps crying.)

LUCAS:  I won’t.

(Peyton looks down. Lucas touches her hair.)

LUCAS:  I won’t, OK?

(She nods and leans against him, trying to be strong. The camera cuts back to a full-shot and shows blood in the carpet and on her Converse. She holds onto Lucas’ hand tightly.)

LUCAS:  OK?

(She nods at him.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(Nathan walks down the deserted, messy corridor, still holding his baseball bat. He stands against the wall when he hears someone walking down the corridor. He grabs them and pushes them up against the wall. It’s Mouth.)

MOUTH:  (confused)  Dude, what’s happening?!

(Nathan covers his mouth to keep him quiet.)

NATHAN:  Mouth! What’re you doing here?

(Nathan lets go of Mouth and he starts speaking again, urgently.)

MOUTH:  I was in the AV-

(Nathan covers his mouth again to stop him from speaking so loudly.)

NATHAN:  (looking around)  Shush.

(Mouth closes his eyes and Nathan slowly lets go. He starts again, quieter.)

MOUTH:  I was in the AV room and I come out and it’s like ‘Dawn of the Dead’.

NATHAN:  (sighs)  Mouth, don’t say ‘dead’. Someone’s got a gun in the school.

MOUTH:  (stunned)  What?(!)

NATHAN:  (nods)  Yeah.

MOUTH:  (worried)  We gotta get outta here.

NATHAN:  Yeah, you gotta get outta here. I gotta go get Haley.

(Nathan turns and looks down another corridor. Mouth looks down and thinks. He sees the bat in Nathan’s hand. Nathan spins it nervously.)

MOUTH:  (nervously)  I’ll stay with you.

NATHAN:  (beat)  Let’s go.

(Nathan walks down the corridor and Mouth creeps along behind him.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Everyone is still sitting against the wall. Skills is on his phone.)

SKILLS:  No signal. All circuits busy.

(Marcus scoffs and looks at his own phone. There’s a sound on the other end of the door. Marcus stands up, alarmed. They all look at the door handle. Haley looks at the door apprehensively. A driver’s licence is shoved under the door.)

(Haley frowns, leans over and looks at the picture. Her eyes widen and she smiles.)

HALEY:  (stands with the card)  It’s Nathan!  (approaches the door)

(Marcus walks to her quickly. He grabs her by the arms.)

MARCUS:  No way(!)

(Skills stands too.)

MARCUS:  We don’t know it’s him.

(Haley shows him the card.)

HALEY:  No, it’s his driver’s licence(!)

MARCUS:  So how do you know that somebody didn’t kill him and take his ID?

(Haley exhales and looks at him, panicked.)

MARCUS:  OK, you’re the one that said this was a lock-down. Every man for himself.

(Haley looks away, torn.)

RACHEL:  She can’t leave him out there!

(Abby Brown stands up.)

ABBY BROWN:  Don’t open it.

(Everyone spares her a brief glance.)

MARCUS:  You’re not opening that door.

HALEY:  (distracted)  Shut up, shut up!  (sighs)  Just…

(She leans down close to the door.)

HALEY:  (low)  Always.

NATHAN:  (on the other side)  And forever.

(Haley sighs in relief and stands back.)

HALEY:  It’s him.

(She turns the lock and Marcus lunges for the door.)

MARCUS:  No way. Get away from th-

(Skills grabs hold of him and shoves his against the wall.)

SKILLS:  If she says it’s him, it’s him.  (to Haley)  Open the door.

(Skills lets go of Marcus and Haley opens the door. Nathan stands there with Mouth. He sees her and walks in.)

NATHAN:  On my god. Come here.

(He hugs her.)

NATHAN:  You OK?

(Mouth closes the door and locks it again.)

HALEY:  Yeah, what’s going on out there?

NATHAN:  I don’t know. We’re getting outta here, OK? All of us. Let’s go.

JIMMY:  (o.s)  Don’t!

(Everyone stops and looks at him slowly. He’s standing there with a gun held out to all of them. The fear is back in his face. Haley reaches back for Nathan. Mouth gapes and backs away too.)

JIMMY:  … Nobody’s going anywhere.

(Abby Brown moves closer to the wall and eyes the gun with dread. Each of the students support looks of mingled fear and panic. The shot cuts back to Jimmy as he holds the gun out.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:

FADE IN:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(The camera pans right to show Jimmy still in the same position, holding the gun and pointing it at the people in the room.)

JIMMY:  (gritting his teeth)  Get away from the door(!)

(Mouth can’t believe it.)

MOUTH:  (confused)  Jimmy?

JIMMY:  (angrily)  Do it, Mouth!

(Everyone moves away from the door and Nathan holds a hand out.)

NATHAN:  Alright, alright. Just chill out, man.

JIMMY:  Everyone get away from the door!

(Haley looks back. Mouth shakes his head in pity.)

MOUTH:  Oh, Jimmy, what’d you do?

JIMMY:  (ignoring Mouth)  Move back, Skills.

SKILLS:  Or what, you gonna shoot me? We used to be friends, dawg.

JIMMY:  Yeah, used to be.

SKILLS:  So, it’s like that? Aight.

MOUTH:  (scared)  Jim, ya can’t do this.

JIMMY:  (sadly)  It’s a little late for that, Mouth.

ABBY BROWN:  (tearfully)  I can’t be here.

MARCUS:  Look, man, just let us go. I’m sorry I called you ‘fat-ass’.

JIMMY:  (angry)  It’s a little late for that, too!

(His eyes are red and he takes a moment before addressing Nathan who is trying to shield Haley.)

JIMMY:  How bout you, hero?  (pause)  Are you scared?!

NATHAN:  (beat)  (nods)  Yeah. I’m scared.

JIMMY:  Good! Welcome to my world.

(He panics and turns away. He doesn’t know what to do.)

JIMMY:  Alright.

(He walks around the teacher’s desk, still pointing the gun, and opens one of the drawers. He grabs some tape and walks back.)

JIMMY:  Alright, this is what we’re gonna do.  (throws the tape at Nathan)  You’re gonna tape a line down the center of the room.

(Nathan catches the tape and looks down at it. He looks slowly up at Jimmy.)

JIMMY:  GO ON!!

(Haley grabs hold of Nathan again.)

ABBY BROWN:  (sobbing)  Why’re you doing this?

JIMMY:  You’re Abby Brown, right?

(She doesn’t answer and he takes it for assent.)

JIMMY:  What’s my name?

ABBY BROWN:  (scared as the gun points only at her)  Jim?

JIMMY:  (harshly)  My full name(!)

(She doesn’t know.)

JIMMY:  Come on(!) Who am I?

ABBY BROWN:  (crying)  I don’t know.

RACHEL:  You’re the guy from the time capsule.

HALEY:  Jimmy Edwards!  (looks at him pleadingly)  You’re Jimmy Edwards.  (shakes her head)  And you’re a good guy. And you are better than this.

JIMMY:  (losing the thread)  Just shut up, all of you! SHUT UP AND SIT DOWN!

HALEY:  Jimmy, seven hostages in the tutor center? That’s not you.

JIMMY:  (notices her)  What’re you doing? What’s in your pocket?

HALEY:  (guiltily)  Nothing.

JIMMY:  WHAT’S IN YOUR POCK-

NATHAN:  Hey, OK,  (holds out the bat)  stop pointing the gun at her, alright?

HALEY:  It’s just my phone, OK?

JIMMY:  GIVE it to me. Throw it here.

(Haley throws him the phone, tears running down her face. Jimmy catches it and looks at the screen. It shows 911. The call has been connected for half a minute.)

JIMMY:  (worried)  Ah,… Haley. I used to like you.

(Nathan moves forward, worried for Haley as Jimmy answers the call.)

JIMMY:  Hi, 911? Yeah, here’s the thing; if anyone comes even remotely close to this school, we start shooting students.  (pause)  You hear me?

(Mouth gapes at what Jimmy’s just said. Rachel looks sideways and Abby Brown continues to cry.)

JIMMY:  You come in here, your kids die.

(He waits a beat before throwing the phone against the far wall. It shatters. He turns back around quickly.)

JIMMY:  Alright, I want everyone’s cell phones! Let’s GO!

(Everyone feels around for their phones.)

JIMMY:  (to Rachel)  And you, missy; pepper-spray, roll it over here.

(Everyone throws their phones to him. Rachel rolls the pepper-spray.)

JIMMY:  The baseball bat too, come ON!

(Nathan gives up the bat. Rachel tosses her phone over last. Jimmy notices that Nathan didn’t throw a phone.)

JIMMY:  Where’s your phone, Scott?

NATHAN:  I don’t-I don’t have it with me.

(Jimmy retracts the gun slightly; distrust written all over his face.)

NATHAN:  You can check me if you want.

JIMMY:  (beat)  Just tape the line.

(He points the gun at Nathan. Nathan looks back at Haley before moving forward and doing as he’s told. Haley moves to Mouth, a hand to her mouth. Nathan sticks the end to the floor and pulls the roll back.)

GRAPHIC MATCH TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – PARKING LOT – DAY]

(The cops are putting up yellow crime tape to stop people from crossing it and going into the school. Reporters and people are standing around. Sirens blare in the distance.)

DAN:  (o.s)  You’re kidding me, right?

(Cut to Dan shadowing a completely pissed off principle. Police cars are everywhere.)

DAN:  How the hell can a kid just waltz into a high school with a handgun? Where the hell’s the security? The metal detectors?

PRINCIPLE TURNER:  Security guards carry night-sticks, Dan. Handguns scare people. They need probable cause to shake a kid down because, god forbid, we violate their rights.

(He stops and turns to Dan.)

PRINCIPLE TURNER:  And as far as metal detectors go, the school board, which I believe you’re on, voted against them.

DAN:  (nods)  Voted against them – why?

PRINCIPLE TURNER:  Because they make the school look unsafe.

(The camera pans up to a detective in the van. He’s on the phone but talking to the principle and Dan.)

DETECTIVE:  Nine-one-one’s got a possible identification on one of the shooters.

CUT TO:

[INT. THE GYM – SEATING AREA – DAY]

(A woman walks across the floor, looking frantic.)

MARY EDWARDS:  Jimmy Edwards?!

(Another woman calls for her son.)

WOMAN:  Phillip?! Phillip Wrench?!

(All of the students that were safely taken from the school are in the gym. Parents a milling around, looking for their children. The camera cuts to Brooke and zooms in.)

BROOKE:  (tired)  Look, I just wanna go home, OK?

(Her arms are crossed. She’s looking at a cop who is writing things down.)

COP:  Not without a parent.

(Brooke rolls her eyes.)

BROOKE:  But my parents don’t live here.

COP:  (looks back uncaringly)  Then I guess you’ll be here for a while.

(He walks away and Brooke pulls out her phone and starts dialling.)

BROOKE:  (to herself)  Come on, Lucas.

(She finishes dialling and holds the phone to her ear.)

(Jimmy’s mum is still looking for him.)

MARY EDWARDS:  (tearfully)  Jimmy Edwards?

(A cop comes up to her.)

COP2:  Mary Edwards?

(She looks at him as he stops in front of her.)

MARY EDWARDS:  Yes.

COP2:  Could you come with me, please?

MARY EDWARDS:  (hopefully)  Is my son OK?  (smiles bravely)

COP2:  Please listen; come with me, ma’am.

(Her smile falls. She looks as he walks away.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – THE LIBRARY – DAY]

(Close-up of Peyton’s bloody leg. Lucas touches it carefully and moves a bit of her torn jeans. She cries out in pain. Lucas winces.)

PEYTON:  (sobbing)  God(!)

(He looks ahead worriedly.)

LUCAS:  You’re bleeding pretty good; we’re gonna have to put some pressure on it.

PEYTON:  Luke?  (pause)  It was your friend.

(Lucas looks at her.)

PEYTON:  The one from the time capsule.

(She’s still crying.)

PEYTON:  He had the gun.

(Lucas looks on in shock.)

PEYTON:  …But he didn’t look evil or angry.  (pause)  He just looked scared.

(She breathes hard and Lucas looks away.)

(Phones ring off-screen.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Jimmy has his hand on the handle of the open drawer. All five phones are in there and they are all ringing simultaneously. Jimmy slams the drawer shut.)

(Mouth’s head jerks and he looks up. He is completely defeated. Everybody is sitting at a seat.)

(Jimmy walks around, still pointing the gun.)

JIMMY:  Alright, nobody crosses that line!  (points to the taped line)

(Rachel looks at him; scared.)

JIMMY:  If anybody does…

(Skills sits there and listens. Abby Brown is leaning against a filing cabinet, sitting on the floor.)

JIMMY:  … just don’t.

HALEY:  Or what, Jim?

(Haley and Nathan are sitting together next to the round tables. They are separated from the rest.)

HALEY:  Would you really do that? Would you shoot us?

(Phones are still ringing.)

JIMMY:  Don’t talk to me, Haley.

HALEY:  Coz I don’t think that you would.

JIMMY:  Right. When’s the last time we hung out?

(Jimmy turns and points the gun at Mouth.)

JIMMY:  You’re as bad as my best friend Mouth who totally blew me off!

(Mouth looks at him with pain in his eyes. Jimmy looks around nervously. Mouth is sitting with Rachel.)

MOUTH:  (tearfully shakes his head)  You didn’t wanna do anything.

JIMMY:  You tell yourself that but you changed and you know it(!)

(He waves the gun around.)

JIMMY:  You became just like the rest of them.

RACHEL:  (shakes her head)  Don’t do that.  (almost crying)  Don’t make him feel guilty for living his life. This is not his fault.  (pause)  This is your fault!

JIMMY:  (glaring angrily)  No, it’s your fault! You think this is what I wanted?  (pause)  What, you think I… I got up today and wanted this?! I just wanted it to stop.

(The camera angle changes so that now there is only Skills and Jimmy in the shot. Rachel looks at him sadly.)

JIMMY:  This is kinda screwed up, huh, Skills?

SKILLS:  It’s more than ‘kinda’, dawg.

(Skills is sitting at the same table as Mouth and Rachel.)

SKILLS:  For real.

MARCUS:  We could charge you.

(Jimmy looks sideways at Marcus.)

MARCUS:  You know?

(Marcus is leaning against the wall and walks slowly towards Jimmy.)

MARCUS:  We all charge you at once;  (shakes his head)  no way you’d shoot us all.

(Jimmy looks at him pityingly.)

JIMMY:  Yeah, you’re probably right, but… who’s gonna be first?

(He slowly moves the gun around, trying to pick a person.)

JIMMY:  Besides, even if you get past me, the others will get you.

(Abby Brown looks at him, terrified. She’s not looking well.)

HALEY:  Are there others, Jim?

(Nathan worries about her lack of fear.)

NATHAN:  No, no, no.  (looks at Jimmy)  I was out there.  (pause)  It’s just you.

JIMMY:  You think so?  (pause)  You really think I’m the only one?

(Jimmy walks forwards, aiming the gun at Nathan.)

JIMMY:  Then ask yourself this;  (Haley turns away)  you ever treat someone like crap in this school, or left anyone out? You ever broken up with someone in the time it takes to… pass a note and disappear?! Or talk trash behind their back?!

(The shot trains on Haley.)

JIMMY:  Or maybe you just ignored it all.

(Pan to Nathan.)

JIMMY:  You know, while you worry about the big game-

(Nathan shakes his head. Cut to Rachel and Skills.)

JIMMY:  -or the prom or…

(Pan to Mouth, sitting there angrily.)

JIMMY:  or the bake sale for the pep-club.

(Cut back to Jimmy.)

JIMMY:  YOU ask yourselves that! And then you tell me; ‘is anyone else out there’!

(Another phone starts up and the ringtone is irritating.)

JIMMY:  (annoyed)  Whose phone is that?!

MARCUS:  It’s mine.  (pause)  It’s the ringtone for my mom.

(Jimmy slams the gun onto the desk and yanks the drawer open.)

JIMMY:  God, I hate this!

(He grabs the phone and pulls it out, answering it.)

JIMMY:  (beat)  (into the phone)  Yeah, open your eyes; you’re son’s a dick!

(He throws that phone against the wall too. Marcus looks at him in disbelief. Jimmy answers another ringing phone.)

JIMMY:  Open your eyes!

(The throws that one against the wall too.)

(Mouth closes his eyes and lets his head fall against his hand. Haley imitates the move.)

JIMMY:  Open your eyes!

(He says the same thing and throws each phone against the wall.)

JIMMY:  Open your eyes!

(As Jimmy throws the last one, Marcus charges for him. Jimmy sees him and quickly grabs the gun. He points the gun straight at Marcus’ face.)

(Everyone stands up.)

JIMMY:  Think I’m playing around?

NATHAN:  Whoa, whoa. Just chill out.

HALEY:  (terrified)  Jimmy, please!

MARCUS:  (coldly)  You’re not gonna do it.

JIMMY:  Shut up! Don’t push me.

NATHAN:  Skills, help me out here.

(Skills walks forward.)

SKILLS:  Yo, Marcus, man.

JIMMY:  You better back him up!

RACHEL:  LISTEN TO HIM!

MARCUS:  YOU’RE NOT GONNA DO IT!

SKILLS:  Marcus!

MARCUS:  WHAT?!

(Marcus turns around and Skills punches him hard in the face. He goes down. Skills looks at Nathan.)

SKILLS:  That help you out?

(Jimmy doesn’t know where to point the gun.)

JIMMY:  Behind the line!

(Everyone back away but Nathan and Skills take their time.)

JIMMY:  Move, Skills.

(Skills doesn’t.)

JIMMY:  Get behind the line!!

(Abby Brown leans against the filing cabinet for support and cries. Everybody shuffles around. Shot of the gun as Jimmy points it.)

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – PARKING LOT – DAY]

(Dan walks forward, to a detective.)

DAN:  Look, Greaves, with all do respect,  (stops in front of him)  you know where this Edwards kid is at; you need to get control of the situation and get somebody into that school.  (points at the school)

GREAVES:  We know where one kid’s at.  (pause)  Now, can you guarantee me that’s the only kid who walked into that school with a gun this morning?

(Dan glares and the detective continues.)

GREAVES:  Look, Mayor, this is a static situation – if and when it becomes active, we will intervene. But until then… there’s a mandated procedure; we secure the area, we wait for the crisis negotiator and we pray to god that Tree Hill High doesn’t become just another catchphrase that people only whisper about for the rest of time.

(The detective walks away. Dan watches him. Keith stops next to Dan.)

KEITH:  Is it true? Is it… is it Jimmy Edwards?

(Dan nods.)

DAN:  One of them.

(Keith sighs and shakes his head.)

KEITH:  I know him. He’s-he’s not a bad kid.

(Dan spares his brother a look for the first time.)

DAN:  (bluntly)  He is now.

(Dan walks away this time, leaving Keith watching after him. Keith sighs again and walks to Karen who is distraught, leaning against the van.)

KEITH:  Hey(!)

(Karen looks at him before looking down again. Keith puts a hand on her shoulder.)

KAREN:  (bravely)  I-I don’t even know what Lucas is wearing. Um,… the policeman asked and…  (sobs)  I couldn’t even tell him what Lucas was wearing(!)  (cries more)  I didn’t even get a… a chance to say goodbye(!)

KEITH:  You’re not gonna have to.  (stands in front of her)

(Karen nods.)

KEITH:  You’re not gonna have to.

(She sniffs and nods again; more sure this time. They hug and she still cries.)

JIMMY:  (v.o)  The truth is,-

CUT TO:

[INT. THE GYM – BLEACHERS – DAY]

(A laptop is on one of the bleachers and is playing Jimmy’s recording.)

JIMMY:  -every day I have to come to this school… is one less day I have to come back.

(The shot cuts to show the person who owns the laptop – it’s a reporter who is currently on her phone.)

REPORTER:  (into the phone)  That’s excellent. I wanna air this with a live feed. I’ll get student reactions; their emotions. There’s gold here.

(A hand comes into view and shuts the laptop; cutting off Jimmy’s recording harshly. The camera pans up to show Brooke.)

BROOKE:  A little insensitive, don’t you think?

REPORTER:  (beat)  And you might be?

BROOKE:  Brooke Davis – student council president.

(The reporter gives her cameraman a looks before standing with her mic.)

REPORTER:  I’m here with student council president – Brooke Davis.

(Brooke looks away, disbelievingly, before walking forward.)

REPORTER:  Brooke, can you put into words how you might be feeling about this tragedy?  (holds the mic out)

(Brooke glares at her before her expression changes to sadness.)

BROOKE:  You should be ashamed of yourself.

(Brooke walks away, leaving the reporter looking guilty.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:

FADE IN:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Mouth, Rachel and Skills are still sitting at the table. Abby is on the floor against the wall and Marcus is on the filing cabinet, with a drink.)

MARCUS:  (to Jimmy)  You might wanna duck.

(Jimmy’s smoking. He looks sideways.)

SKILLS:  Nah, it’s just the reporters. We’re all part of this circus now.

NATHAN:  Hey, can I ask you a question?

(Jimmy continues to smoke.)

NATHAN:  What do you want to happen?

JIMMY:  (exhales and shakes his head)  What do I want to happen?! Uh,… yeah,  (mocks)  I-I wanna crap a million and a plane ticket to Bolivia!

RACHEL:  Maybe you could just give up.

JIMMY:  Ah, yeah, that’s it; I’ll just… call a do-over.

RACHEL:  Why not? You didn’t hurt anybody.  (pause)  Did you?

(Jimmy takes another drag and looks away.)

MOUTH:  (gently)  Did you shoot anyone, Jimmy?

(Jimmy puts the fag out in the paperclip tub.)

JIMMY:  I don’t know.

HALEY:  You don’t have a record, Jim. You’re a good student and you’re a minor.

NATHAN:  Yeah. Man, maybe this isn’t… as bad as you think.

(Nathan quite obviously doesn’t believe that. Jimmy looks around. Marcus laughs.)

MARCUS:  You’re kidding, right?

(Abby Brown is looking a lot worse.)

MARCUS:  The guy shot up a school!

SKILLS:  (looks back pointedly)  Would you shut up, man?!

MARCUS:  You shut up! I’m not lying for him.

(Jimmy glares at him.)

MARCUS:  Pointed a gun at my head and threatened to kill me. I hope they fry his ass.

ABBY BROWN:  Hey, what’s wrong with you?

(Mouth looks back at her.)

ABBY BROWN:  (crying)  He’s just a kid. We’re all… just kids and we just have this life and the things you say and do; we feel that(!)

(Marcus looks at her and rolls his eyes.)

ABBY BROWN:  How can you have so much hate in your heart?  (pause)  How can you act like is doesn’t matter? It does matter!

(Jimmy looks away sadly.)

ABBY BROWN:  What happened to us, huh? We’re just… kids! We can’t be like this.  (shakes her head)  It’s not possible(!)  (breaks down)

(Haley looks at her with tears in her eyes.)

RACHEL:  Seven-hundred days.

(Cut to Rachel.)

RACHEL:  High school.  (pause)  Out of twenty or thirty thousand.  (pause)  Can’t you see past that?!

(Jimmy looks away.)

RACHEL:  It’s only seven-hundred days.

JIMMY:  Yeah, and how many of these days… do I get back?  (pause)  Do I get back the days I got spit on?  (pause)  Or the day I learned to look at the floor when I walk the halls?

(His voice is hard and Rachel looks down.)

JIMMY:  Or how bout the day my dad came to pick me up and saw me getting my ass kicked on the quad, and realised his son was a loser?!

(Mouth looks down.)

JIMMY:  (sadly)  You ever see the look in your father’s eyes when he realises that?

(Nathan shakes his head in pity.)

JIMMY:  Do I get that day back?  (inhales)  Coz I saw that same look the day he left me and my mom(!)

(Jimmy looks away briefly. Abby Brown is still against the wall; crying silently.)

NATHAN:  That sucks, man.

(Abby looks at him.)

NATHAN:  I’m sorry.

JIMMY:  (scoffs)  It’s great, you’re sorry.  (pause)  Well you can forget it! This ain’t… breakfast club! You know, we’re not all gonna… fire up a joint and be pals, I mean, let’s face it, this is the most any of us  (Rachel shies away)  have talked in four years! And we all know if I don’t have this GUN, it never happens.

(Jimmy shakes the gun manically.)

MARCUS:  Look, people suck, OK?

(Everyone looks down.)

MARCUS:  It’s just high school, man.

JIMMY:  … Yeah, there’s always college, right?

MOUTH:  (nods)  MIT. Remember, Jim?

JIMMY:  (closes his eyes)  They rejected me. And you know why? Not enough activities.

(Mouth looks away.)

JIMMY:  Yeah, I guess Tree Hill fight club doesn’t count.

NATHAN:  You know, one school is not the end of the world.

JIMMY:  Yeah, it is for me. It’s the end of my world.

MARCUS:  So, what; all this because you didn’t get into college? All this because you’re not popular?

JIMMY:  No.  (pause)  All this because I’m tired of it.

(Confused, Jimmy turns away, still pointing the gun at his hostages.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – THE LIBRARY – DAY]

(Lucas and Peyton are still hiding behind one of the low bookshelves. Close-up of Peyton’s blood covered jeans and Converse. She’s covering it with Lucas’ shirt to stop the blood flow. Her head is lolling sideways and she’s a lot paler than before.)

PEYTON:  (whispering weakly)  I’m tired, Luke.

(Lucas looks at her.)

PEYTON:  Are you tired?

LUCAS:  (concerned)  Yeah, but you gotta stay awake, alright?

(She nods.)

LUCAS:  Talk to me about… tell me about a good day.

PEYTON:  (swallows and inhales)  We had a snow day… sixth grade. Do you remember?

(Lucas nods and smiles. She smiles too.)

PEYTON:  It was like this whole other world just came in overnight and took ours away.  (pause)  And Brooke,  (smiles sadly)  she came over. We made a snow fort – with a tunnel.

(Lucas turns away and laughs.)

PEYTON:  (laughs weakly)  And we stayed inside there all day.  (pause)  And it seemed so safe; like… everything was OK. Like everything our world was about to become;  (shakes her head)  maybe we could just stop it.  (pause)  And stay little kids for one more day. But then it got cold…  (almost crying)  kinda like now.  (nods)  They’re gonna come now.

LUCAS:  (confused)  Who?

PEYTON:  (a tear drops down her cheek)  All of them; the reporters… and the psychologists and the analysts and the so-called experts. And they’re gonna try to make sense of this.

(Lucas nods.)

PEYTON:  But they’re not gonna be able to.  (pause)  And even if we do make it outta here, we’re always gonna carry it with us.  (weakly)  It’s never gonna be the same.

(She breathes harshly and focuses on him properly for the first time in a while.)

PEYTON:  It’s not glass, is it?  (pause)  In my leg.

LUCAS:  (cautiously)  No,  (shakes his head)  it’s a bullet.  (pause)  Now I may have to get you outta here, OK?

(She looks at him.)

LUCAS:  But nothing will happen to you.  (forcefully)  I promise.

PEYTON:  You’re always saving me.

LUCAS:  (shakes his head)  Somebody’s got to.

PEYTON:  (looking away)  If I say…  (looks back)  I love you, right now; will you hold it against me? Coz I’ve lost a lotta blood.

(Lucas smiles at her.)

PEYTON:  … Come here.

(Lucas moves closer and she kisses him. She looks at him for a beat.)

PEYTON:  (smiling)  Just in case you can’t keep your promise.

(Peyton’s eyes close and her breathing turns shallower.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:

FADE IN:

[INT. THE GYM – THE COURT – DAY]

(A girl stands there, hugging her parents. Brooke is sitting on the bench, watching the trio with her arms and legs crossed.)

REPORTER:  That warm your heart?

(Brooke looks sideways at the approaching reporter before looking away uncaringly. The reporter stops beside her but remains standing.)

REPORTER:  You think America would tune in for that every night?

BROOKE:  Have you seen the ratings for 7th Heaven?  (looks away again)

(The reporter sits next to her.)

REPORTER:  We’re a country obsessed with tragedy, Brooke. So if examining tragedy makes me part of the problem, then so be it.  (pause)  But let me ask you something; how much time have you spent with Jimmy Edwards over the last four years?

(Brooke looks away.)

REPORTER:  So maybe I’m not the only one who should be ashamed.

(Brooke tries to hold it back but her face crumbles and she starts to cry. The reporter stands up and leaves. Brooke looks up, trying to force the tears back down.)

MRS. FARRELL:  Brooke?

(Brooke looks sideways again, at the woman who called her name. The woman stops at her.)

MRS. FARRELL:  Hi, I’m Glenda’s mom. I was wondering if you’d seen her.

BROOKE:  (lost)  Um… I’m sorry. I don’t know anyone-

MRS. FARRELL:  Glenda Farrell – she’s in your class. She said you were friends.

BROOKE:  (beat before faking)  Glenda! I thought you said Brenda. I’m sorry.  (stands)  Um,  (nods)  sure. I’ll find her.

(Brooke walks past her before looking back for a beat. She continues on her way. Mrs. Farrell looks on worriedly. Brooke walks out of the gym and holds onto one of the posts for support. She covers her mouth with her hand and cries. She sobs hard.)

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Abby Brown is still leaning against the wall and looking a lot worse than before.)

ABBY BROWN:  I need to get outta here.

MARCUS:  (spares her a glance)  Yeah, me too, can we get a hall pass?

(The school bell rings, signalling the end of the first class. Jimmy looks around. He’s sitting on the front desk.)

JIMMY:  Has it only been an hour? It seems like it’s been longer than that.

HALEY:  I have Current Events this period.

RACHEL:  I think this counts.

(Nathan looks at Jimmy.)

NATHAN:  Edwards, where’re you supposed to be right now?

JIMMY:  (beat)  I’m supposed to be in AP English but I stopped going.

RACHEL:  Why?

JIMMY:  Well, because I missed a couple of weeks about three months ago and I couldn’t catch up.  (pause)  You see, one day, I spent a whole day in this school without a single person looking at me or talking to me. And I realised that was the best day I’d had in a long time; the day that nobody noticed me at all. The day I stopped being there.  (nods)  That was the best day. Well, that was kinda depressing so… I went home and took an antidepressant.

(Haley looks at him, eyebrows furrowed.)

JIMMY:  And then I took another one… and then, for fun, I took twelve more.

(Mouth looks down before burying his head in his arms. Abby Brown cries silently.)

JIMMY:  My mom and the doctors called it an accident. And then, two weeks later, when I got back to school;  (pause as he shakes his head)  nobody noticed. It was like I’d never left.

(Mouth finally looks up, his face red from crying.)

JIMMY:  I guess that’s the up-side of not being there in the first place, right? Nobody misses you when you’re gone.

(Mouth shakes his head and cries.)

MOUTH:  It’s not supposed to be this way.  (pause)  The artists and the scientists and poets; none of them fit in at seventeen.  (pause)  You’re supposed to get past it.  (pause)  Adults – they see kids killing kids and… they know it’s a tragedy because they used to be those kids; the bullies and the beaten and the loners.

(Jimmy cries and puts and arm to his face.)

MOUTH:  You’re supposed to get past it.

(Jimmy rubs at his face.)

MOUTH:  You’re supposed to live long enough to take it back(!)

(Mouth shakes his head.)

MOUTH:  Just take it all back.

CUT TO:

[INT. THE GYM – BENCHES – DAY]

(Brooke walks up to a girl who is sitting alone on one of the bleachers.)

BROOKE:  Excuse me.

(The girls look at her.)

BROOKE:  Are you Glenda?

(The girl looks at her and smiles.)

GLENDA:  Yeah.

BROOKE:  (relieved)  OK. Your mom’s here.

GLENDA:  (beat)  Oh, I know. I just…  (nods)  I thought I’d stay here a little while longer.

(Interested, Brooke sits down.)

BROOKE:  (shrugs)  Why?

GLENDA:  Sometimes I think she takes me for granted.  (pause)  Like it wouldn’t matter if I wasn’t here.

(Brooke looks at her, understanding.)

GLENDA:  I guess I just wanted her to be afraid of losing me. You know?  (pause)  Feel it a little.  (looks down)  I don’t know, that’s pretty horrible, isn’t it?

BROOKE:  Not really.

(Glenda smiles.)

GELNDA:  Well, I guess I better go.

(She grabs her things and stands.)

BROOKE:  Hey, Glenda?

(Glenda looks down at her.)

BROOKE:  (shrugs sincerely)  I’m really sorry I don’t know you.

GLENDA:  (smiles and shrugs)  That’s OK. I know you.

(Glenda walks away and Brooke pulls her phone out. She dials a number and holds the phone to her ear. The line clicks and connects.)

BROOKE:  (into the phone)  Hey, I’m really sorry to call.

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(Frantic people, reporters, emergency personnel and the EMS teams are gathered outside the school. Pan left to show Karen nodding, on the phone.)

KAREN:  OK.

(She shuts the phone and turns to Keith.)

KAREN:  That was Brooke. They won’t release her without an adult but I-

KEITH:  (nods)  It’s OK. I’ll wait here.

(Karen looks at him imploringly.)

KEITH:  Hey,… it’s gonna be OK.  (pause)  I’m not gonna let anything happen to our boy.

(Karen nods.)

KEITH:  Come here.

(He pulls her into a hug. The shot pans around to Dan watching the pair.)

FADE TO BLACK:

COMMERCIAL SET:

FADE IN:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(A cop car with flashing lights is visible through the window. A helicopter can be heard flying above the school. Bags and books are still lying haphazardly across the floor.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Jimmy lets go of the blinds and steps away from the window.)

HALEY:  You shouldn’t have come back for me.  (looks at Nathan)  I love you for doing it but… I wish you were safe.

NATHAN:  (shakes his head)  I don’t wanna be safe without you.

JIMMY:  I heard what you said, Scott;  (they both look at him)  in the time capsule, about Haley.

(Nathan looks away.)

JIMMY:  Guys like you can get away with it.

NATHAN:  Oh, guys like me, huh? You can pass judgment about guys like me all you want but somebody stereotypes you and there’s gunplay?

JIMMY:  Whatever. Your worst day in this place would be my best day.

NATHAN:  OK, OK, maybe so. Alright, maybe it is easier for me and my friends. But, you know what, that doesn’t make what you’re doing right, does it? This is wrong, man; all of this. And I think you know that.

HALEY:  Abby,  (everyone looks at her)  you OK?

(Abby Brown is looking sickly and moving back and forth slightly.)

ABBY BROWN:  I’m fine.

(Haley frowns and stands. She looks back at Jimmy for a beat before walking to Abby. She touches Abby’s forehead.)

HALEY:  No, you’re not.

(Haley takes hold of Abby’s hand. She has a bracelet on which has ‘diabetes’ written across it.)

HALEY:  (shocked)  You’re diabetic(!)? Where’s your insulin?

JIMMY:  What’s wrong with her?

HALEY:  (glancing back)  She’s diabetic!  (turns back to Abby)  Where is it?

ABBY BROWN:  In my locker! Across the quad.  (to Jimmy)  I’m sorry.

JIMMY:  Oh, no, no, no,  (shakes his head)  forget it(!) It’s impossible.

RACHEL:  You could let her go.

SKILLS:  Yeah, you got us, dawg.

HALEY:  Jimmy, she’s really sick.

MOUTH:  (nods)  Let her go, Jim.

NATHAN:  Yeah, let her go.

JIMMY:  (torn)  Unbelievable(!)  (points the gun again)  Alright, just you, come on.

HALEY:  (reaching for her)  Come on, Abby.

(Haley and Mouth help her to the door. Marcus stands too.)

MARCUS:  Hey, I’m sick too. Seriously, I feel terrible.

JIMMY:  Stay behind the line!

(Mouth jumps and stops.)

JIMMY:  (to Abby)  Come on.

(Haley and Mouth back up as Abby walks forward. Jimmy opens the door and Haley and Mouth walk back to their seats. Abby stops at the doorway and turns to look at them – pale faced and sweaty.)

JIMMY:  GO on before I change my mind!

(Abby visibly jumps.)

ABBY BROWN:  I’m scared.

JIMMY:  Of what?

ABBY BROWN:  (tearfully)  The others.

(Jimmy looks at her sadly.)

HALEY:  Are there others, Jim?

JIMMY:  (looks down at the taped line)  Does this feel well planned to you?

(Everyone shuffles in their seats. Jimmy breathes harshly. He looks at Abby kindly.)

JIMMY:  (whispers)  Go.

(Abby smiles, backs up and moves down the corridor slowly. She looks into the tutor center as she walks. Finally she faces forward. Jimmy watches her and the shot cuts to slow motion. Abby starts running down the corridor.)

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – THE LIBRARY – DAY]

(Peyton’s head drops on Lucas’ shoulder as she passes out.)

FADE TO:

[INT. THE GYM – THE COURT – DAY]

(Brooke hugs Karen and cries.)

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – THE LIBRARY – DAY]

(Lucas is up at the entrance to the library. He pushes the heavy book drop which he has used to barricade the door shut.)

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – CORRIDOR – DAY]

(Abby Brown continues to run down the corridor and around the corner. Jimmy watches her longingly. In the background, Nathan is on his phone, texting. Jimmy turns back and spots Nathan.)

JIMMY:  Hey!

(Nathan drops his phone and holds his hands up.)

JIMMY:  (pointing the gun at Nathan)  What’re you doing? You said you didn’t have a phone! Who’d you call?!

(Jimmy looks back to the doorway, panicked.)

JIMMY:  They better not come in here!

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(The shot tracks Keith as he walks across the quad to Dan. Dan is looking at his phone.)

DAN:  I just got a text message from Nathan.

KEITH:  Is he in there? Is Lucas with him?

(Dan shuts the phone and looks at Keith.)

DAN:  He says this kid is the only one. They’re in the tutor center.

KEITH:  And it’s Jimmy Edwards, huh?

(Dan nods and makes a noise of assent. Cut to cops dressed in full-out armed gear. The leader is pointing to a plan of action taped to the side of the van.)

KEITH:  Look, Danny, I know we’ve had our differences lately but… you’ve gotta let me try to talk to him. I know this kid. If they go in there,… he’s gonna get spooked and this thing’s gonna turn out bad. Please, just let me try.

(Dan shakes his head decidedly.)

DAN:  (walking away)  No way. It’s too dangerous.

(Keith grabs hold of Dan’s arm.)

KEITH:  Dan,… please. You can get me in there. Nobody has to know.

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Jimmy bangs once on the shut door – hard.)

JIMMY:  I should have known it was all about the gun.  (walks forward, pointing it manically)  So what, do I have to pull the trigger again for you to take me seriously?

HALEY:  No!

SKILLS:  Edwards, come on, man.

JIMMY:  (distraught)  I promise you, whoever steps into that hallway… is gonna die(!)

(He points the gun forward again.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Lucas carries an unconscious Peyton out of the library and into the hallway.)

LUCAS:  (whispering to Peyton)  Got ya.

(He steps away from the door and it bangs shut. Lucas winces at the loud noise.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Jimmy’s head jerks up as he hears the noise. Everybody listens quietly.)

JIMMY:  (slightly psychotic)  I guess that’s my cue.

(Jimmy walks to the door.)

RACHEL:  (pleading)  Don’t!  (crying)  Just stop(!) Change it.  (shakes her head)  Don’t do this.

(Jimmy closes his eyes, uncaring.)

MOUTH:  Please, Jim. Just turn yourself in. I can go with you. This can’t be happening.

SKILLS:  Yo, Edwards, man. It don’t have to be like this, dawg.

(Jimmy nods.)

JIMMY:  Yeah, I think it does.

(Jimmy turns to the door, unlocks it and opens it.)

HALEY:  (watching tearfully, speaking softly)  Jimmy(!)

JIMMY:  (looks at them)  You know, they’re gonna remember me as a monster.  (pause)  I wonder how they’ll remember all of you.

(He backs out of the room and turns to face the corridor. Haley turns to Nathan and buries her face in his shoulder. Mouth cries openly.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Jimmy walks down the corridor slowly, gun pointed towards the floor.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Marcus looks forward, soberly. Skills watches the door where Jimmy just exited.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Jimmy continues to walk.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Rachel has tear tracks down her face and they all wait.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Lucas carries Peyton to the door where she was shot. He looks through the glass and sees no one. He opens the door. Jimmy sees him and points the gun at them.)

JIMMY:  Hey, where do you think you’re going?!

(Lucas stops at the door and looks at Jimmy worriedly.)

LUCAS:  (tentatively)  She’s bleeding.

JIMMY:  THE SCHOOL’S ON LOCKDOWN!

LUCAS:  I know, Jim.  (pause)  But if I don’t get her outta here, she’s gonna die.

JIMMY:  (eternally sad)  I didn’t mean to hurt her.

(Keith enters from a side door.)

KEITH:  We know that, Jimmy.

JIMMY:  (frantic)  WHAT THE HELL IS THIS!?! THE SCHOOL’S ON LOCKDOWN!!

(Jimmy points the gun at Keith.)

KEITH:  Please, Jimmy, just… please just let them go and… you and I can talk about this.  (pause)  She’s hurt, Jimmy.

JIMMY:  I didn’t mean it.  (his face hardens)

(Keith nods and stands in front of Lucas and Peyton.)

KEITH:  I know.

(Keith barely inclines his head.)

KEITH:  Go on, Luke.

(Lucas starts to move and Keith moves with them, to keep them covered from Jimmy and the gun. Jimmy doesn’t try to shoot them. Lucas, Peyton and Keith reach the door.)

LUCAS:  (slightly pleading)  Keith-

KEITH:  Luke,  (sighs)  I love you. Now go.

(Keith looks back at Jimmy who is shaking from fear. Lucas looks at his uncle and then at Jimmy. He waits for a beat before walking out of the school.)

(Jimmy breaks eye contact.)

KEITH:  Why don’t you just hand me that gun,… Jimmy,  (holds his hand out)  and we can just follow them outta here.

JIMMY:  (struggling)  I can’t.

KEITH:  Well, I’m not gonna leave you here, son.  (walks forward)  I’m not gonna do that and I’ll tell you why;  (pause)  because I’ve been there. I’ve bought the gun… and I planned on using it, OK? I’ve been there. And I wanna tell you something;… it gets better.

JIMMY:  Not this.  (shakes his head)  It can’t.

KEITH:  It does, Jimmy. That-that pain in your stomach, that pain in your heart – it goes away(!) That voice in your head that’s-that’s saying there’s no way out; it’s wrong, Jimmy! Would you please,… please just believe me; it gets better.

JIMMY:  (distraught)  IT WON’T! NOT AFTER THIS! I CAN’T TAKE THIS BACK!! I-I CAN’T ERASE THIS!  (tearfully)  She’s gonna die(!)

KEITH:  (walks forward, shaking his head)  You don’t know that.

(Jimmy cries.)

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – ENTRANCE – DAY]

(Lucas pushes the door open with his back and steps out. The SWAT team aims guns at him and Peyton. One is positioned on the roof. Four converge around the pair.)

JIMMY:  (v.o)  I just… I wanted-

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Jimmy’s still pointing the gun at Keith.)

JIMMY:  -I wanted them to leave me alone(!)

(Keith nods.)

JIMMY:  I just…  (looks up)  I wanted them to like me(!)

(Jimmy slowly falls to his knees.)

KEITH:  I understand-

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(Lucas looks around cautiously as he walks forward slowly.)

KEITH:  (v.o)  -son, it’s what we all want.

(The SWAT team circles Lucas and Peyton.)

KEITH:  (v.o)  It’s all any of us wants.

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Jimmy looks heavenwards, out of it.)

JIMMY:  I’m not here.

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(The camera circles Lucas and Peyton as a member of the SWAT team takes Peyton from him.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Jimmy looks around, spaced out.)

JIMMY:  I’m not here.

(Keith starts forward.)

KEITH:  Jimmy, please ju-

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(Cops aim guns at Lucas as one rushes away with Peyton. Lucas holds his hands out and drops to his knees.)

KEITH:  (v.o)  It’s gonna be OK, son.

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Keith is standing in front of Jimmy.)

KEITH:  It’s gonna be OK.

JIMMY:  But it hurts!!  (smacks himself in the chest)  It hurts!  IT ALWAYS HURTS!!

KEITH:  I know.

CUT TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(One of the cops pushes Lucas to the floor and pulls his arms behind him.)

CUT TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

KEITH:  (pleading)  Please.

(Jimmy looks at him with sorrow.)

KEITH:  (begging)  Please.

JIMMY:  (weakly)  I’m sorry.

(Jimmy turns the gun on himself and Keith realises what he’s about to do.)

KEITH:  (rushing forward)  NO!

(A gunshot rings through the school.)

FLASH TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Haley lifts her head from Nathan’s shoulder, her mouth open in shock and horror.)

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(The shot is in slow motion as Keith rushes to a sprawled Jimmy. He’s already dead. Keith puts a hand on Jimmy’s chest.)

LUCAS:  (v.o)  Does this darkness have a name?

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – TUTOR CENTER – DAY]

(Mouth has his head buried in Rachel’s shoulder as they both cry.)

LUCAS:  (v.o)  This cruelty, this hatred?

(Shot pans up to Marcus who is still sitting on the filing cabinet. He’s staring off into nothing.)

LUCAS:  (v.o)  How did it find us?

(Shot fades to Skills who is looking down, lost.)

LUCAS:  (v.o)  Did it steal into our lives or did we seek it out and embrace it?

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(Keith is still hovering over Jimmy, trying to find some life in him. He lowers his head sadly.)

FADE TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(Peyton is being loaded into an ambulance. She’s still unconscious.)

LUCAS:  (v.o)  What happened to us?

(The shots fades to Lucas walking to his mother now that he’s been released by the cops.)

LUCAS:  (v.o)  That we now send our children into the world like we send young men to war;

(Lucas hugs Karen. She cries. The shot pans around them. Brooke stands away from them.)

LUCAS:  (v.o)  hoping for their safe return.

FADE TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(Cops stand away from Mrs. Edwards as she absorbs the news that it was her son who caused it all.)

LUCAS:  (v.o)  But knowing that some will be lost along the way.

FADE TO:

[EXT. TREE HILL HIGH – QUAD – DAY]

(Brooke walks to Lucas tearfully and hugs him.)

FADE TO:

[INT. TREE HILL HIGH – HALLWAY – DAY]

(The gun lies abandoned on the floor, a little way away from Keith and Jimmy’s body. Feet stop in front of it.)

LUCAS:  (v.o)  When did we lose our way?

(A hand reaches down and picks the gun up. Shot pans up to show that it’s Dan. He watches Keith with Jimmy’s body.)

LUCAS:  Consumed by the shadows; swallowed whole by the darkness.

(Keith looks up at Dan, crying.)

KEITH:  He’s gone, Danny.  (inhales and looks back down)  He’s gone.

(Dan nods and waits a beat before raising the gun and pointing it at Keith. Keith watches the movement and stands. Cut to Dan who is pointing the gun steadily at his brother.)

(Keith looks at Dan in confusion and bewilderment.)

LUCAS:  (v.o)  Does this darkness have a name?

(Dan waits a beat before pulling the trigger on his own brother. Keith recoils and falls to the floor. The empty bullet case hits the floor too. Dan looks at Keith coldly.)

LUCAS:  (v.o)  Is it your name?

(Shot holds on Dan’s unfeeling face.)

The END

Kikavu ?

Au total, 162 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Emmalyne 
28.01.2020 vers 11h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

logan12 
16.05.2019 vers 15h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Hier à 22:33

Survivor
Hier à 16:53

Captures 101
Hier à 22:04

Captures Saison 9
Hier à 21:16

Captures Saison 8
Hier à 21:16

Captures Saison 7
Hier à 21:08

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

James723, 26.10.2020 à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Avant-hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

sabby, Hier à 13:59

Hello tout le monde ! Le jeu du Survivor vient d'être relancer sur les quartiers Empire et S.W.A.T On vous attend !!

grims, Aujourd'hui à 08:17

Nouvelle catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster votre photo "behind the scenes" favorite

Luna25, Aujourd'hui à 09:50

Plus que quelques jours pour voter au sondage "Halloween" sur Reign et au duel opposant 2 vampires

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site