VOTE | 654 fans

#109 : Services rendus

Titre VO : "With Arms Outstretched" - Titre en VF : "Services rendus"
~> WB : diffusé le 18/11/2003 - TF1 : diffusé le 15/10/2005
~> Scénario : Mark Schwahn - Réalisation : Greg Pranze

Un match très important pour Nathan arrive. S'il veut battre son père et lui prouver qu'il peut être meilleur que lui, Nathan n'a qu'une solution : La drogue! Les conséquences sont très lourdes et son père avance avec des oeillières et refuse de voir que son fils va mal! Pendant ce temps, Peyton a enfin accepté ses sentiments pour Lucas mais quand elle va chez lui, elle le trouve en compagnie de Brooke.

Promo WB

Popularité


4.17 - 6 votes

Titre VO
With Arms Outstretched

Titre VF
Services rendus

Vidéos

Keith Découvre Le Tatouage De Lucas

Keith Découvre Le Tatouage De Lucas

  

Lucas Rentre Saoul

Lucas Rentre Saoul

  

Un deuxieme baiser pour Nathan et Haley

Un deuxieme baiser pour Nathan et Haley

  

Nathan rejoint Haley chez elle (VO)

Nathan rejoint Haley chez elle (VO)

  

Plus de détails

Peyton rejoint Lucas à son casier, elle lui demande si ça lui convient d’être seulement ami avec elle. Lucas lui dit que de toute façon, il n’était pas prêt à être le petit ami de la très torturée Peyton Sawyer. Lucas s’en va, Peyton semble déçue.

Nathan arrive derrière Haley et l’attire dans une salle de classe vide. Ils s’embrassent, Haley lui dit qu’ils ne peuvent pas faire ça là, Nathan s’en va en lui disant qu’ils le referont. Haley sort à son tour un sourire aux lèvres.

Au gymnase, Whitey conseille à ses joueurs de regarder le soleil en sortant de l’entraînement car s’ils perdent leur prochain match, ils ne verront plus jamais un lever de soleil. En effet, Whitey est tout proche du record du nombre de matches gagnés.

En sortant des vestiaires, Lucas rejoint Brooke, il lui donne un livre. Elle le lira à une condition : Lucas sera tout à elle après ça. Marché conclu !

Au Karen’s café, Debbie se débat avec la cafetière. Dan lui rend une petite visite et commence à critiquer son café. Lucas arrive à ce moment, la vue de Dan l’insupporte tellement qu’il quitte l’établissement sans un mot. Dan regarde Deb gêné.

Chez les Scott, Nathan et son père dînent entre hommes. Dan demande à son fils de dire à sa mère qu’il est heureux, il lui parle du match, il le nargue en lui disant que c’est lui qui détient le record du nombre de point en un seul match. Mais au lieu d'encourager son fils, il le rabaisse en lui disant qu’il n’arrivera pas à faire mieux car il n’a pas les tripes pour ça. Debbie arrive à ce moment. Nathan se lève et sur un ton sec lance à sa mère : « Papa m’aime, je suis heureux Maman. » Puis il s’en va. Surprise, Deb ne comprend pas ce qu’il se passe. Dan rejette tout sur l’absence de Deb, ils commencent à se disputer mais Dan s’en va.

Nathan est au téléphone avec Tim, il lui demande des dopants. Il raccroche et vise une photo où il est avec son père. Le cadre tombe.

Keith et Lucas mangent une pizza au restaurant. Keith demande à son neveu s’il va fuir le café encore longtemps. Lucas trouve la situation bizarre avec Deb qui remplace sa mère au café. Keith lui répond que Debbie mérite une chance. Brooke arrive et les interrompt. Plus que trois chapitres et Lucas est tout à elle. Elle s’en va. Keith n’y comprend pas grand chose si ce n’est que cette fille n’est pas rien comme le dit Lucas.

Les vestiaires sont vides, seuls Tim et Nathan sont là. Tim lui donne ce qu’il lui a demandé. Il le met en garde encore une fois puis s’en va. Nathan ne le remercie même pas. Il en prend un avant l’entraînement. Durant celui ci, il se montre très agressif, Whitey le renvoie chez lui après s’être fait envoyer balader.

Nathan est à son casier, Haley va le voir. Elle lui demande si tout va bien, il tente de la rassurer mais elle s’inquiète encore plus en voyant qu’il tremble. Il la baratine en lui disant que c’est elle qui lui fait cet effet là. Une fois Haley partie, Nathan reprend un cachet, il semble très stressé.

Whitey rend visite à Dan pour lui parler de Nathan. Mais comme à son habitude, Dan rejette tout sur les autres et en particulier sur le coach. Whitey lui parle des pressions et des humiliations que subit Nathan de la part de son père mais celui ci fait l’autruche en lui reprochant sa façon de coacher. Avant de partir, Whitey lui dit «ce serait dommage qu’il finisse par te haïr pour ça plus tard, comme toi tu me hais ! »

Lucas va voir Nathan qui fait de la musculation, il lui parle de leurs adversaires mais Nathan trouve que ce sont des nuls. Nathan reproche à son frère de mal jouer ; à cause de lui, il doit soit disant porter l’équipe tout seul.

Brooke rejoint Lucas et lui dit qu’elle a finit de lire son bouquin. Elle lui donne rendez-vous le soir même pour qu’ils mettent leur marché à exécution.

Lucas et Brooke sont dans un bar, ils font un billard. La serveuse arrive et leur apporte leur commande. Brooke s’est procurée deux fausses cartes d’identité afin de pouvoir commander de l’alcool. Lucas est bluffé par la prestation de Brooke au billard. Elle lui fait remarquer qu’il est sûrement le garçon le plus sérieux qu’il n’est jamais vu. Pour lui prouver le contraire, Lucas prend une bière et boit. Lucas apprend que la véritable surprise de Brooke est à venir.

Nathan et Haley sont dans la chambre de celle ci pour le cours de tutorat. Le jeune homme est monté sur piles et n’arrête pas faire les cents pas. Haley lui demande de se calmer. Le cours dérive vite et les deux tourtereaux commencent à s’embrasser. Nathan commence à devenir entreprenant, Haley le repousse et lui demande de s’en aller.

Peyton est dans sa chambre entrain de dessiner. Son dessin fait comprendre en quelque sorte qu’elle est prête à sortir avec Lucas.

De retour au bar et après quelques verres, Lucas et Brooke sont passablement éméchés. Peyton appelle le jeune homme qui ne décroche pas en voyant le numéro. Brooke lui demande ce qu’il pense des tatouages, il n’en sait rien. Elle l’emmène dans un coin pour lui montrer le sien situé sur sa cuisse très, très près de sa lingerie fine. Ils finissent par s’embrasser.

Lucas rentre chez lui les idées pas très claires. Keith l’attend, il lui demande s’il n’aurait pas un peu bu. Lucas lui donne comme excuse qu’il était avec Brooke. Aujourd’hui, Keith comprend enfin pourquoi son père était furieux quand il rentrait tard. Il envoie Lucas se coucher.

Au petit déjeuner, Nathan se fait encore rabaisser par son père.

Keith découvre le tatouage de Lucas. Il commence à s’énerver. Lucas hausse, lui aussi, le ton en lui disant qu’il n’a fait que s’amuser. Keith est très déçu par son neveu.

Lucas et Haley sont assis à une table lors de la pause de midi. Ils demandent à l’autre ce qu’il a fait la veille et chacun ment. Lucas finit par dire à sa meilleure amie qu’il a embrassé Brooke et sous l’effet de l’alcool par-dessus tout. Haley est surprise mais Lucas lui dit qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Haley lui dit qu’elle a embrassé Nathan. Lucas lui demande si elle l’écouterait s’il lui disait de ne jamais recommencer. Haley lui demande alors si lui l’écouterait ! Réponse : Peut être pas. Haley lui demande ce que devient Peyton dans l’histoire. Lucas lui dit qu’elle n’est pas intéressée.

Brooke rejoint Peyton et lui raconte sa soirée avec Lucas. Peyton est très blessée quand elle apprend qu’ils se sont embrassés. Brooke laisse son amie.

Debbie rejoint Dan dans ce qu’il aimerait être un futur café : celui de Deb. Elle l’envoie sur les roses en lui disant qu’il ne comprend rien. Une autre dispute se déclenche, Dan en a marre que tout le monde lui reproche ses erreurs de jeunesse.

Au centre de tutorat, Peyton vient voir Haley pour lui parler de Lucas. Elles commencent par parler de Nathan. Haley aimerait savoir ce que veut Nathan, Peyton apprend alors qu’Haley est vierge, elle semble surprise. Peyton lui demande si c’est elle qui est compliquée ou si c’est impossible d’être bien avec quelqu’un. Haley lui qu’elle est compliquée et que Peyton est impossible.

Lucas prépare ses affaires pour le match. Keith lui amène un bandage pour couvrir son tatouage. Il demande à son neveu de le lui montrer. Le tatouage s’est infecté, il veut emmener Lucas chez le médecin avant le match.

Nathan est dans sa chambre sous l’effet des dopants, il est très énervé. Son père vient le voir pour en rajouter une couche de plus. Deb arrive pour lui dire qu’elle ne pourra pas être là mais qu’Haley viendra. Nathan s’en contre fiche. Dan reproche à sa femme de ne pas être là pour Nathan.

Haley rejoint Nathan avant qu’il n’aille au gymnase. Celui ci l’agresse et l’envoie balader en faisant passer le basket avant elle.

Le match a commencé, Nathan est au top de sa forme, il est tout prêt de battre le record de son père. Le panier qui allait le propulser devant son père lui est refusé pour une faute. Whitey demande un temps mort et dit à Nathan de se calmer. Nathan demande un ballon mais alors qu’il allait pour marquer, il s’évanouit.

Aux urgences, Dan est au chevet de son fils, il lui dit qu’il sera bientôt sur pied et qu’il pourra reprendre le basket très vite. Le médecin demande à parler à Dan. Celui ci dit que le médecin se trompe et qu’il connaît son fils mieux que quiconque, il ne parle que de l’avenir de Nathan et non de sa santé.

Haley arrive en courant au café et apprend à Deb que Nathan est à l’hôpital.

Elle rejoint son mari à l’hôpital mais Nathan est parti.

Dans son bureau, après avoir rajouté une victoire, Withey décroche l’affiche où il note tous les matches gagnés cette saison. Keith lui rend visite. Le coach a décidé de tout changer, il veut qu’aucun de ses joueurs ne meure.

Dan et Deb rentrent chez eux en s’engueulant. Elle est en colère que Dan ne l’aie pas prévenue. Dan lui dit que Nathan est hors de danger selon le médecin mais Debbie lui dit que c’est faux car tant que Dan exercera une telle pression sur Nathan, il sera toujours en danger. Dan rejette encore une fois tout sur sa femme. Elle le met à la porte.

Haley est dans sa chambre, elle essaye de joindre Nathan. Celui arrive visiblement mal en point. Il lui dit que c’est à elle qu’il pensait quand il s’est évanouit, il avait peur de la perdre. Il tient à elle plus que tout.

Peyton va voir Lucas chez lui pour lui dire qu’elle aussi veut vivre quelque chose de fort avec lui. Lucas est mal à l’aise, Brooke sort de la chambre et vient voir ce qu’il se passe. Les deux amies semblent surprises et Peyton se sent ridicule et s’en va. Lucas la retient. Ils se regardent.

Plan sur Dan qui s’en va de chez lui, puis sur toutes les coupes de basket de Withey et sur l’affiche qui annonce que le basket est annulé jusqu’à nouvel ordre, puis sur Nathan qui demande à Haley s’il peut dormir ici. Enfin, retour sur Lucas qui regarde tour à tour Peyton et Brooke. Les deux amies se regardent tandis que Lucas regarde dans le vide.

Lucas en voix off : "Quelle étrange machine que l’être humain, un assemblage de réglages, de cadrans, de signaux dont nous ne pouvons déchiffrer qu’une petite partie et encore, sans doute de façon imprécise."

Résumé des épisodes précédents.

Générique.

 

[Au lycée-Devant les casiers-Jour]

Lucas est à son casier quand Peyton arrive.

 

-Peyton : Sa va ta main, Rocky ?

-Lucas : Sûrement mieux que la tête de l’autre type. Et toi tu te sens comment ?

-Peyton : Ridicule. T’est sûr que ça te convient qu’on soit seulement amis tous les 2 ? Je veux dire on est amis, non ?

-Lucas : Bien sûr !

-Peyton : Cool !

-Lucas : Ouais ! Ca me convient. De toute manière je pense que j’était pas prêt pour être le petit amis de la très torturée Peyton Sawyer. Tu dira bonjour à Brooke. A plus tard.

Lucas part d’un côté et Peyton reste là déçue puis part.  


[Au lycée-Dans le couloir-Jour]
Nathan arrive vers Haley. 


-Nathan
 : Haley ?

Nathan la tire dans une salle et l’embrasse quand Haley y met fin.

-Haley : On ne peut pas faire ça là ! Arrête !

Haley rigole.

-Nathan : On va se gêné, et je te garantie qu’on le refera.

Nathan part et laisse Haley le sourire aux lèvres.  


[Au gymnase-Jour]
Les joueurs sont  dans les gradins devant Withey. 


-Withey :
Ce soir en sortant de l’entraînement…je veux que vous levier le nez au ciel et que vous regardiez le soleil. Parce que si on perd le match de vendredi contre Cove City, je vous promet une seule chose. Vous ne verrez plus jamais le soleil se lever. (Les joueurs rigolent). Et je ne rigole pas. J’ai coaché de très bonnes équipe et de très bons joueurs dans ma carrière…mais jamais aucune de ces équipes exceptionnelles n’est parvenue à gagner tous les matchs de la saison. Vous êtes invaincus jusque là, vous pourriez donc être les premiers. Il n’y a que deux petites choses qui vous séparent encore de ce palmarès si convoité. La première : c’est Cove City. La deuxième : c’est vous.

La cloche sonne et Lucas sort du gymnase. 


[Au lycée-Dans le couloir-Jour]
Lucas court pour rattraper Brooke. 


-Lucas :
Brooke ! (Arrivant à sa hauteur, Lucas lui tend un livre). J’ai quelque chose pour toi.

-Brooke : Ca c’est sûr jolie cœur.

-Lucas : C’est le bouquin dont je t’est parlé. Je me suis dit que ça t’intéresserait ?

-Brooke : Oh ! Y a plein de truc qui m’intéresserait…Mais en attendant je veux bien lire ton livre. Par contre il faut que ça soit réciproque.

-Lucas (avec un sourire) : Qu’est-ce que tu veux dire ?

-Brooke : Ah ! Je lis ce livre pour toi et toi tu fait quelque chose pour moi.

-Lucas : Comme quoi ?

-Brooke : Un truc marrant. On verra. D’accord ?

-Lucas : D’accord. Je le ferai.

-Brooke : On se serre la main toute suite ou alors on s’embrasse ?

Lucas rigole et part.

-Brooke : Finalement ça a peut-être du bon la lecture.

 


[Au Karen’s café-Jour]
Deb se bat avec la cafetière quand Dan entre. 


-Dan
 : Tu veux un coup de main ?

-Deb : Non merci. Je crois que ça va aller.

-Dan : Alors, je pourrai avoir un petit café ? (Deb le lui sert). Debborah ! Je continue à penser que tu veux remplacer Karen uniquement pour te venger de moi ?

-Deb : Je t’assure que non. Je veux seulement l’aider.

Dan boit son café mais n’a pas l’air de l’apprécier.

-Dan : En empoisonnant ses rares clients ? C’est le plus mauvais café qu’on ne met jamais vendue.

-Deb : Si tu est venue pour te moquer de moi autant t’en aller tout de suite.

-Dan : Non. Je ne voulais pas être méchant. J’avais un peu de temps et je me suis dit que je pourrais peut-être aider ma femme ? (Il reboit le café). Oh ! Il est vraiment pas bon.

Lucas entre alors dans le café mais quand il voit Dan il s’arrête et ressort.

 

[Maison des Scott-Dans la cuisine-Nuit]

Dan et Nathan dînent entre hommes. 


-Dan :
Ca va ton hamburger ?

-Nathan (en ayant à manger dans sa bouche) : Il est froid.

-Dan : Mouais ! Faut que j’apprenne à cuisiner ou que ta mère retrouve la raison.

-Nathan : C’est drôle moi qui me disait que la vie était super bizarre. Voilà que maman remplace Karen au café. J’ai plus qu’à inviter Lucas à dormir un soir ?

Dan le regarde et Nathan rigole.

-Dan : Je sais que ta mère est assez perturbée en ce moment. Ca lui ferai du bien que tu lui dise que tu es heureux. Elle croit que j’ai gâché ta vie ? (Silence). Le match contre Cove City approche.

-Nathan : Ouais ! Withey a dit que si on perdait on verrai plus le soleil se lever.

-Dan : Pour une fois il a peut-être raison. On sait tous les 2 qui détient le record de points contre les cavaliers. 42.

-Nathan : Ouais ! Mais je pense faire mieux que toi.

-Dan : Tu n’y arrivera pas. Et tu sait pourquoi ? Parce que t’as pas les tripes pour ça. Et tu pourra jamais marquer en force comme moi parce que t’as pas la carrure. (Nathan soupire). Et en plus niveau condition physique c’est pas ça. Moi je tenais tous le match sans souffler.

Deb arrive dans la cuisine.

-Deb : Bonsoir !

Nathan regarde Dan et se lève.

-Nathan : Papa m’aime. Je suis heureux maman.

Dan le regarde et Nathan part.

-Deb : Mais qu’est-ce q’il lui prend ?

-Dan : Sa mère lui manque tout simplement.

-Deb (enlevant son manteau) : Oh ! Je suis fatiguée. J’ai faim alors c’est pas le moment de chercher…

-Dan (la coupant) : D’accord. Mange et après on pourra se disputer.

-Deb : Et si je mangeais et qu’on évitait la dispute.

Dan se lève.

-Dan : Bon appétit ! J’me tire.

Dan part et laisse Deb qui soupire. 


[Maison des Scott-Chambre de Nathan-Nuit]
Nathan est au téléphone avec une balle à la main. 


-Nathan
 : J’te rappelle que t’est blanc Tim.

-Tim : T’est de bonne humeur c’est cool.

-Nathan : Ton frangin deale toujours ?

-Tim : Pourquoi ?

-Nathan : Il faut que je sois au top contre Cove City.

-Tim : Justement tu devrais éviter la défonce.

-Nathan : C’est pas des joints que je veux, c’est des dopants. Dis à ton frère qu’il me faut un truc qui me permette de jouer 40 minutes à fond la caisse. Compris ?

-Tim : Tu sait ce que tu fais ?

-Nathan : Dis lui il saura quoi me donner.

Nathan raccroche et balance énervé sa balle dans la photo de lui et Dan. 


[En ville-Dans un restaurant-Nui]
Keith et Lucas dînent tous les 2. 


-Keith (en assaisonnant son assiette)
: Alors tu vas fuir le café pendant les prochaines semaines ?

-Lucas : T’aime pas les pizzas ?

-Keith : Si ! J’adore les pizzas mais t’as pas répondu à ma question ?

-Lucas : Tu trouve pas ça bizarre toi ? C’est la mère de Nathan qui remplace maman au café.

-Keith : Ouais ! C’est vrai que ça fait drôle. Mais c’est aussi plutôt courageux. Je suis sûr que mon frère la tanné pour qu’elle abandonne. Je t’assure que Debborah est quelqu’un de bien Lucas. Elle mérite une chance. Et puis quand tu y réfléchis, elle aussi est tombée enceinte très jeune et sa vie a changé comme celle de ta mère.

-Lucas : Ouais, mais Dan ? Pourquoi elle reste avec un type comme ça ?

-Keith : Peut-être qu’elle veut simplement protéger son fils.

Lucas prend une autre part de pizza quand Brooke arrive derrière lui.

-Brooke : Salut jolie cœur ! Plus que trois chapitre et tu es tout à moi.

Elle s’en va et Lucas sourit alors que Keith ne comprend rien.

-Keith : Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

-Lucas : C’est rien.

-Keith : Je suis pas d’accord. Je peux te dire que cette fille c’est pas rien !

Lucas prend son verre et rigole.  


[Au lycée-Dans les vestiaires-Jour]
Les vestiaires sont vides, il n’y a que Tim et Nathan. 


-Tim (donnant un sachet à Nathan)
 : J’ai ce que tu m’as demandé. T’es sûr que tu veux prendre ça ?

-Nathan : T’as déjà vu mon père ?

-Tim : Ouais ! Ces cachets,  c’est un mélange d’amphétamines et d’autres trucs. Des stéroïdes pour les muscles et du speed pour l’énergie. Fais gaffe, ça peut être dangereux.

-Nathan : Je m’en fiche. Je veux que ça soit le match de ma vie.

-Tim : Ouais ! Alors c’est ce qu’il te faut. On est pote alors si ça te fait pousser les seins, faudra que tu me les montres !

Tim part et se retourne.

-Tim : De rien.

Nathan le regarde et prend un cachet. 


[Au gymnase-Jour]
Les joueurs sont à l’entraînement. 


-Un gars
 : Libère le ballon ! Libère le ballon !

-Tim : Vas-y, passe sur les flancs ! (Nathan reçoit le ballon). Au centre ! Ouais !

-Un gars : Décale-toi !

-Tim : Vas-y tous seul Scott !

Un gars tire mais ne marque pas. Nathan et un autre saute pour récupérer le ballon mais Nathan le pousse. Withey siffle.

-Withey : Stop ! Bravo! Belle faute ! Nathan, tu joues agressif. Calme-toi !

-Nathan : C’est à vous de vous calmer, Withey ! Je sais ce que je fais.

-Withey : Tu vas rentrer chez toi de bonne heure aujourd’hui.

-Nathan : Tant mieux ! j’en ai marre de cette bande de nul.

Il jète le ballon et s’en va.
-Withey : Nathan !

-Nathan : Qu’est-ce qu’il y a ? Hein ? Pourquoi est-ce que tout le monde me gonfle ?

-Withey (en colère) : vas te doucher, petit. Ca te fera du bien.

Nathan sort du gymnase et Withey siffle.

-Withey : C’est reparti. Le ballon est blanc.

 

[Au lycée-Au casier-Jour]
Nathan est à son casier quand Haley lui tape sur l’épaule. Haley rigole. 


-Nathan
 : Très drôle.

-Haley : Est-ce que sa va ? Lucas a dit que ça s’était pas bien passé hier à l’entraînement ?

-Nathan : Lucas ferait mieux de s’occuper de ses affaires. On va jouer un match important alors je suis assez stressé.

-Haley : Tu tremble. Reconnaît que c’est inquiétant, non ?

-Nathan : Mon cœur bat à fond. (Il prend la main d’Haley et la pose sur son cœur). C’est toi qui me fais cet effet là. (Haley rigole). On a toujours tutorat, ce soir, chez toi ?

-Haley : Tu es sûr que sa va ?

-Nathan : Ouais super ! C’est juste qu’hier j’ai pas eu une journée facile. A ce soir ?

-Haley : D’accord.

Haley part et Nathan prend un cachet.  


[A la concession Dan Scott-Jour]
Dan arrive avec Withey qui le suit. 


-Dan :
J’espère que vous êtes pas venu pour me faire des reproches ? J’ai déjà ma femme sur le dos, ça me suffit.

-Withey : Je suis venu te parler de Nathan. Il a un comportement étrange et je dois te dire que ça m’inquiète.

-Dan : Ben voyons…Non seulement vous recrutez Lucas mais en plus au poste de mon fils, après ça vous punissez Nathan en le virant du car après un match. C’est avant qu’il fallait s’inquiéter !

-Withey : Tu oublis aussi la pression et les perpétuelles humiliations. Et venant de son père, c’est encore pire. Je me rappelle encore tes premiers tirs. T’étais tout maigrichon, mais t’avais la précision d’un professionnel. Et ça se voyait que tu t’amusais. Mais ensuite t’as oublié ce qu’était le plaisir du jeu.

-Dan : C’est votre faute. On ne jouait jamais assez bien pour vous, vous passiez votre temps à hurler. Mais vous avez raison, je jouais avec plaisir. Mais j’ai jamais supporté votre façon de tout contrôler.

-Withey : Pourtant tu en fait autant avec Nathan. Ce serait dommage qu’il finisse par te haïr pour ça plus tard, comme toi, tu me hais.

Withey commence à partir.

-Dan : Je suis peut-être pas tendre avec lui, Withey, mais ce n’est pas moi qui lui ait dit qu’il ne verrait plus le soleil se lever s’il perdait vendredi.

Withey rigole et sort de la concession.  


[Salle de musculation-Jour]
Nathan fait de la musculation quand Lucas entre et va le voir. 


-Nathan :
Aller encore 5.

-Lucas : Ca a chauffé avec Withey, hier.

-Nathan : Il est lourd ce type.

-Lucas : On dit que Cove City a une bonne attaque.

Nathan arrête est se s’asseoit en face de Lucas.

-Nathan : C’est des nuls.

-Lucas : Ecoute…On sait tous que ton père te met la pression.

-Nathan (le coupant) : Eh ! Tu le connaît pas mon père. Tu sait pas de quoi tu parles. Et si tu marquais de temps en temps, je serais pas obligé de porter l’équipe tout seul.

Nathan se lève et part 


[Au lycée-Extérieur-Jour]
Lucas marche quand Brooke le rattrape et lui redonne son livre.  


-Brooke
 : Ca y est ! Fini ! J’ai droit à ma récompense.

-Lucas : Eh eh eh ! Pas si vite! Est-ce que ça t’a plu ?

-Brooke : Tu veux être sûr que je l’ai lu, c’est ça ? Ca parle d’un mec qui perd son intégrité et qui cède à la tentation. Le plus drôle, c’est que c’est justement ce qui va t’arriver ce soir avec moi.

-Lucas : Bon. J’ai pas le choix. On avait un accord toi et moi ?

-Brooke : Tu ne vas pas regretter ta soirée.

 

[Dan un bar-Nuit]
Brooke et Lucas jouent au billard. 


-Serveuse :
2 bières.

Brooke s’approche du comptoir.

-Serveuse : Ce sont vos carte ? Tout est en ordre Gretchen et Henry. Merci.

Brooke reprend les cartes.

-Brooke : Je les ait faites tout à l’heure. J’ai découpé nos photos de classe.

Brooke tape dans une boule qui tombe dans le trou.

-Lucas : Je savais pas que tu jouais au billard.

-Brooke : Y a un tas de choses que tu ne sais pas à mon sujet.

-Lucas : Vraiment ?

Lucas fait le tour de la table de billard et passe à côté de Brooke.

-Lucas : Par exemple ?

-Brooke : Par exemple…l’été quand il y a de l’orage, je passe la nuit à regarder les éclairs. Et jusqu’à l’âge de 8 ans environ, au lieu de dire « écureuil » je disais « erucueil ».

Lucas rigole alors que Brooke tape encore dans une boule qui rentre.

-Brooke : Et j’adore battre les mecs au billard. (Lucas rigole encore). Je vois tes dents ! C’est la première fois que je te vois sourire. Est-ce que ça veut dire que Lucas Scott s’amuse ?

-Lucas : Ca arrive souvent !

-Brooke : J’espère bien ! Mais tu es s’en doute le garçon le plus sérieux que j’ai jamais vu.

-Lucas : Dans ce cas.

Lucas se retourne et va au comptoir. Il prend le verre de bière et boit.

-Lucas : J’espère que ça te fait plaisir.

-Brooke : Ouais.

-Lucas : Chacun a fait découvrir quelque chose à l’autre. Tu as lu mon livre, je suis venu dans ton bar. On est quittes !

Brooke rigole tout en s’étant approché de Lucas pendant qu’il parlait.

-Brooke : Tu as cru que c’était ça, le truc que je voulais que tu fasses pour moi ?

-Lucas : Quoi, c’était pas ça ?

-Brooke : Non. La vraie soirée est à venir. Je voulais t’offrir un verre pour te motiver. (Brooke prend son verre). A nous deux.

Brooke et Lucas boient leur bière.

 

[Maison d’Haley-Chambre d’Haley-Nuit]
Nathan et Haley sont ensemble pour un cours de tutorat. Haley est à son bureau pendant que Nathan tourne en rond. 


-Haley :
Nathan, dès que tu auras fini de faire les cents pas, on pourra commencer ?

-Nathan (s’étant arrêter de des photos) : Tout ça, ce sont tes frères et sœurs ?

-Haley : Ouais. Je suis la plus jeune. Mes parents adorait avoir une maison pleine de petits sauvages.

Nathan s’asseoit sur le lit.

-Nathan : je parie que le mois dernier, tu te serais jamais douté qu’on se retrouverait seuls dans ta chambre.

-Haley : Mais nous ne sommes pas seuls. Nous avons les Pères Fondateurs avec nous !

-Nathan : Ils sont venus nous mater ?

-Haley : Nathan, est-ce que tu veux bien être sérieux deux secondes ?

-Nathan : Mais je suis sérieux. (Nathan prend la main d’Haley qui se lève). Viens par là.

Haley rejoint Nathan sur le lit et s’embrasse. Nathan fait tomber Haley tout en l’embrassant.

-Haley : Et si mes parents rentrent ?

-Nathan : Aucun risques.

Nathan se remet à embrasser Haley et commence à lui déboutonner sa chemise.

-Haley : Non Nathan, fais pas ça, s’il te plaît. S’il te plaît. Arrête.

Haley s’enlève.

-Nathan : Quoi ?

-Haley (reboutonnant sa chemise) : Je préfèrerais que tu t’en ailles.

-Nathan : Tu plaisante, j’espère ?

Haley se dirige vers sa porte et l’ouvre.

-Nathan : Haley ! Je suis désolé, j’aurais pas dû faire ça. Si tu veux on continue à réviser.

-Haley : Je veux que tu t’en ailles.

-Nathan (se levant et sortant) : je le crois pas !

 

[Dans la chambre de Peyton-Nuit]

Peyton est devant son ordinateur et dessine un dessin qu dit « on peut enfin ». Elle prend son téléphone et le repose.   


[Dans un bar-Nuit]
Brooke et Lucas sont au comptoir, ils boivent et rigolent. 


-Brooke
 : Celui que j’adore c’est le petit gros.

-Lucas : Celui qui a l’ossature lourde tu veux dire ?

-Brooke : Et celui qui se fait tuer tout le temps, qui a un anorak orange.

 

[Chambre de Peyton-Nuit]
Peyton est toujours devant son ordinateur. Elle téléphone.  


[Au bar-Nuit]
Le téléphone de Lucas sonne. 


-Lucas :
Y a pas le numéro de celui qu’appelle.

-Brooke : Peut-être une fan !

  [Chambre de Peyton-Nuit]Peyton est au téléphone et dessine. 

-Voix : Bonjour vous êtes bien sur le répondeur de Lucas. Laissez un message. Merci.

  

[Au bar-Nuit]
 


-Lucas
 : Où est-ce qu’on en était ?

-Brooke : Est-ce que tu t’amuses ?

-Lucas (en hochant la tête)  : Mmh ! Mmh ! Merci de m’avoir invité.

-Brooke : De rien. Qu’est-ce que tu penses des tatouages ?

-Lucas : J’en sais rien. Ca dépend.

-Brooke : Viens par là.

Brooke lui prend la main et l’emmène dans un coin.

-Brooke (en baissant un peu son pantalon pour faire apparaître un tatouage à l’aine) : Et maintenant,  qu’est-ce que tu penses…de celui là ?

-Lucas : Je trouve que ce tatouage est vraiment, vraiment…très sexy.

-Brooke : Bonne réponse.

Brooke embrasse Lucas. 


[Maison de Lucas-Nuit]
Lucas rentre chez lui quand Keith allume la lumière. 

-Lucas
 : Keith ! Ca va ?

-Keith : Et toi, ça va?

-Lucas : Je suis en pleine forme.

-Keith : T’aurais pas un peu bu ?

-Lucas : Juste un doigt ! Keith ! J’étais avec cette fille.

-Keith : Aujourd’hui, je comprends pourquoi mon père était furieux. Tu sais à quel point j’étais inquiet ? Aller, va te coucher, tu en as bien besoin. On en reparlera demain.

Keith va au frigo et Lucas dans sa chambre.


[Maison des Scott-Dans la cuisine-Jour]
Dan est assis à la table avec son journal et Nathan arrive. 


-Nathan
 : Qu’est-ce que tu regarde, papa ? Tu cherches encore ton nom dans la page des sports ?

-Dan : Très drôle. Pendant le match, tu feras sûrement un peu moins le malin. Tu penses que tu vas battre mon record de points ?

Dan pouffe et Nathan part. 


[Maison de Lucas-Chambre de Lucas-Jour]
Lucas est devant un miroir quand Keith entre. 


-Keith
 : Aller joyeux fêtard, dépêches-toi tu vas être en retard.

Lucas se retourne vers Keith en cachant son bras.

-Keith : Qu’est-ce que c’est ?

-Lucas : Rien du tout.

-Keith : Qu’est-ce que tu caches ?

-Lucas (découvrant son bras) : Regarde ! La classe, non ?

-Keith : C’est une blague, j’espère ? Non non non. Efface-moi ça maintenant.

-Lucas : C’est un vrai tatouage.

-Keith : Un tatouage ? De quoi ?

-Lucas : Un symbole ancien qui représente le plaisir.

-Keith : Le plaisir ! Moi, j’aurais dit la bêtise à l’état pur !

-Lucas : Keith !

-Keith : Lucas, ta mère me faisait confiance ! Elle n’est partie que depuis 5 jours et toi, tu t’es déjà marqué à vie.

-Lucas : C’est juste un tatouage !

-Keith (s’énervant) : C’est un tatouage. Y a pas de « juste » qui tienne ! T’as perdu la tête ou quoi ? Ca devient n’importe quoi. Tu rentres au milieu de la nuit, tu te saoules, tu te fais tatouer ! Manquerait plus que tu te sois engagé dans l’armée. T’as profité du fait que c’est moi qui te garde. T’aurais jamais fait un truc comme ça avec ta mère.

-Lucas : Non. Mais qu’est-ce que j’ai fait ? A part essayer de m’amuser pour une fois ! Tu l’as dit toi-même, ma mère n’est pas là, alors qu’est-ce qu’on fait ?

-Keith : Tu as interdiction de sortir !

-Lucas : Keith !

-Keith : Au pain sec et à l’eau ! Je vais te punir et à l’ancienne.  Tu sais, tu me déçois vraiment beaucoup.

Keith sort de la chambre. 


[Au lycée-Extérieur-Jour]
Haley et Lucas sont assis à une table. 


-Haley
 : Qu’est-ce que t’as fait, hier soir ?

-Lucas : Rien, et toi ?

-Haley : Rien.

-Lucas : En fait, si, j’ai embrassé Brooke.

-Haley : Pardon ?

-Lucas : En plus, j’étais saoul.

-Haley : Bah dis donc, c’était ta fête ! Qu’est-ce qui s’est passé ?

-Lucas : On devait boire un verre entre amis, mais une chose en à  vite entraînée une autre

-Haley : Ouais, je vois le genre ! Toi et Brooke Davis, bravo !

-Lucas : Quoi ? C’est si étonnant que ça ?

-Haley : Ouais.

-Lucas : Tout le monde a une fausse image d’elle. Il faut pas se fier aux apparences, tu devrais le savoir.

-Haley : Moi, j’ai embrassé Nathan.

-Lucas : Si je te conseillais de ne jamais recommencer, tu m’écouterais ?

-Haley : Tu m’écouterais, toi ?

-Lucas : Oui. Peut-être.

-Haley et Lucas : Peut-être pas, en fait.

-Haley : Et ta copine Peyton ?

-Lucas : Elle, t’as le droit de l’embrasser !

-Haley : Sois sérieux !

-Lucas : Je lui ai dit ce que je voulais, mais ça ne l’intéresse pas.

-Haley : Elle n’est peut-être pas prête.

-Lucas : Non, elle veut qu’on soit amis.

-Haley : Alors maintenant, Brooke Davis et toi, vous êtes ensemble ?

-Lucas : Non, c’était juste comme ça. On s’est amusés.

-Haley : Si c’est ce que tu veux, je suis contente pour toi. Tu mérites de trouver le bonheur.

-Lucas : Ouais. Toi aussi.



[Au lycée-Extérieur-Jour]
Peyton est assise à une table et dessine. Brooke la rejoint. 


-Brooke
 : Coucou, toi. Tu devinera jamais avec qui je suis sortie hier ? Aller, je te le dis : Lucas.

-Peyton : T’entends quoi par « sortir » ?

-Brooke : On s’est retrouvé dans un bar, on a joué au billard, on a bu quelques verres.

-Peyton : Lucas Scott ?

-Brooke : Ouep ! Il embrasse comme un dieu. C’est toi qui lui a donné des cours ? Faut que j’y aille.

Brooke s’en va et laisse Peyton déçu.  


[Futur café de Dan-Intérieur-Jour]
Deb rejoint Dan dans le futur café de Dan. 


-Deb
 : Salut !

-Dan : Qu’est-ce que tu en penses ?

-Deb : Ce que je pense de quoi ?

-Dan : Là, un long comptoir. Ici des tables rétro.

-Deb : Dan, je ne vois pas où tu veux en venir.

-Dan : « Chez Debborah », le café-restau le plus branché de la ville.

-Deb : Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Mais j’ai pas envie d’ouvrir un café. Je te comprends vraiment pas quelque fois.

-Dan : Moi non plus.

-Deb : On en a déjà parlé. J’essaie simplement d’aider Karen. C’est tout.

-Dan : Mais tu ne la connaît même pas.

-Deb : Ca, c’est faux. Mais puisque tu veux vraiment tout savoir, il y a autre chose, c’est vrai. C’est aussi en partie pour toi que je lui rends service.

-Dan : Pour moi ?

-Deb : Ca te fait quoi, exactement, quand tu vois Lucas ? Avant, on le voyait jamais, c’était plus facile. Mais aujourd’hui…

-Dan : Qu’est-ce que tu veux que je te dise ?

-Deb : mais j’en sais rien. Ce que tu penses de tout ça.

-Dan : D’accord. Voilà comment je vois les choses. J’étais jeune. J’ai pris une décision et j’en ai marre d’entendre les gens me le rappeler ou me le reprocher tous les jours de ma vie. Alors, si tu remplaces Karen sans son café afin d’apaiser ma conscience, autant arrêter tout de suite. Je n’en ai pas besoin et je ne veux pas de ton aide.

Dan part énervé.  


[Au lycée-Salle de tutorat-Jour]
Haley et Peyton discutent tout en travaillant. 


-Haley
 : Alors, de quoi tu voulais me parler ?

-Peyton : Est-ce que tu crois aux secondes chances avec les garçons ?

-Haley : Ca dépend des garçons dont on parle.

-Peyton : Ouais. Est-ce que ça marche avec Nathan ?

-Haley : Ouais. Je voudrais savoir ce qu’il cherche exactement. Est-ce qu’on forme un couple ? Est-ce que c’est pour rigoler ? Est-ce que c’est juste pour le sexe ? Parce que si c’est ça…

-Peyton (la coupant) : C’est pas ce que tu veux ?

-Haley : Non, ça me suffit pas.

-Peyton : Mauvaise expérience ?

Haley sourit et Peyton comprend ce qu’elle veut dire.

-Peyton : Quoi ? T’es vierge ?

-Haley : Oui. Où est le problème ?

-Peyton : Non. C’est super. Alors, tu vas faire quoi ?

-Haley : Je vais chercher à comprendre ce qu’il attend.

-Peyton : Est-ce que Lucas t’a parlé de ce qui s’est passé entre nous ?

-Haley : Ouais. Il a dit que t’étais pas prête à avoir une relation stable.

-Peyton : Est-ce qu’il t’a parlé de Brooke ?

-Haley : Leur soirée dans le bar ? Ouais. Ca t’ennuie pas trop, toi ?

-Peyton : Ils ont le droit de s’amuser, et Brooke est loin d’être le genre de fille avec qui tu as une relation stable si tu vois ce que je veux dire. Est-ce que c’est vraiment impossible d’être bien avec quelqu’un ou est-ce que c’est moi qui suis un peu compliquée ?

-Haley : Je crois que moi, je suis compliquée. Mais toi, t’es impossible !

Peyton regarde Haley et elles rigolent.  


[Maison de Lucas-Chambre de Lucas-Jour]
Lucas met des affaires dans son sac de sport quand Keith arrive. 


-Keith
 : Eh ! Je t’ai acheté un bandage. (Il lui balance la bande). Pour ton tatouage. Tu comptais le couvrir pour jouer, non ?

-Lucas : Ouais. Je te remercie, Keith.

-Keith: Fais-moi voir ça.

Lucas soulève la manche de son T-shirt et laisse apparaître son tatouage, infecté.

-Keith : Ah non ! Mais qui est-ce qui t’a fait ça? Un marin chinois bourré ? C’est un coup à attraper une hépatite ou le HIV…C’est douloureux ?

-Lucas : Ouais, assez.

-Keith : Bon, on va passer chez le médecin avant le match.

-Lucas : Tu crois pas que tu t’inquiètes un peu trop ?

-Keith : Ta mère n’est pas là alors, je m’inquiète pour deux.

Keith sort de la chambre de Lucas. 


[Maison des Scott-Chambre de Nathan-Jour]
Nathan fait des extensions à une barre et Dan l’interrompt. 


-Dan
 : T’auras les bras en compote pour le match.

-Nathan : Ca te ferait trop plaisir.

-Dan : Non, au contraire. J’aimerais bien que tu battes mon record. Mais je sais que tu n’y arriveras pas.

-Nathan : On en reparlera ce soir.

Deb les rejoint.

-Deb : J’au une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c’est qu’il faut absolument que j’ouvre ce soir donc je ne pourrai pas te voir jouer. La bonne nouvelle, c’est que Haley sera au match.

-Nathan : Ca m’est égal.

Nathan part dans sa chambre.

-Dan (en partant) : Il aura le soutien d’au moins un de ses parents.



[Au lycée-A l’entrée du gymnase-Jour]
Nathan arrive devant le gymnase avec la musique sur ses oreilles quand Haley le rattrape. 


-Haley
 : Nathan !

-Nathan : J’ai pas le temps.

-Haley : D’accord. Alors, est-ce qu’après le match on pourrait parler tous les 2 ?

-Nathan : Haley, J’ai autre chose en tête pour l’instant.

-Haley : Pourquoi tu m’envois sur les roses ?

-Nathan : Parce que j’en ai envie. C’est tout. La vie est dure. Les hommes sont des monstres. L’univers est pourrie. Ouvres les yeux.

-Haley : Non, mais c’est quoi ton problème ?

-Nathan : C’est quoi mon problème ? Mon problème, il est dans ce gymnase. Si dans 20 minutes, je suis pas au top de ma forme, je vais me faire bouffer tout cru. Voilà mon problème ! Haley s’en va et Nathan entre dans le gymnase.  


[Au gymnase-Nuit]
Le match à commencé. 


-Nathan
(qui marque) : Vous m’arrêterez jamais !

Les pom-pom girls se lèvent t crient. Dan se lève et applaudit.

-Micro : Nathan Scott a déjà inscrit 38 points et on ai qu’au début du dernier quart temps. Il n’est qu’à 5 points du record absolu contre Cove City, détenu jusqu’ici par « celui qu’on ne peut pas nommer ».

Nathan se démarque d’un joueur adverse et lance le ballon qui rentre dans le panier.

-Micro : Et encore 3 points pour le valeureux Nathan Scott qui n’est plus qu’à un panier de la consécration !

Nathan attrape le ballon et cours de l’autre côté du terrain.

-Micro : C’est l’instant de vérité !

Il arrive au panier, saute pour marquer mais commet une faute.

-Nathan (énervé) : Quoi ?

-Arbitre : Panier refusé.

-Micro : Oh non ! Le panier est refusé. Nathan a fait une faute sur le défenseur.

-Nathan (criant sur l’arbitre) : Ca va pas. Il était en mouvement.

-Arbitre : 1,2,3. Attention !

-Nathan : Il faut apprendre les règles un peu !

-Withey : Temps mort.

-Arbitre: Coach, tâchez de tenir vos joueurs.

-Haley (assise à côté de Keith) : Il est bizarre…

Les joueurs s’assoient sur le banc et Withey parle à Nathan.

-Withey : Nathan, je me fous du nombre de points que tu as marqués. Calme-toi ou je te mets tellement loin sur le banc qu’il te faudra des jumelles pour suivre le match. C’est clair ?

Le temps mort est finit, les joueurs retournent sur le terrain.

-Nathan : Donnez-moi un ballon.

-Tim : Allez, les mecs ! Ravens à trois. Un, deux, trois ! Ravens !

-Lucas : T’est sûr que ça va ?

-Nathan : Ca ira mieux quand j’aurai mis 2 points.

Un joueur de Cove City tire mais Nathan rattrape le ballon et court de l’autre côté.

-Micro : Cette fois, le moment historique est venu.

-Un gars : Libérez-le ! Libérez-le !

-Micro : Lucas attend que Nathan sème son défenseur. Il est à 41 points. Encore 2 et c’est la gloire !

Lucas passe le ballon à Nathan mais celui-ci se sent pas bien et tombe. Lucas court vers lui alors que tout le public est debout.

-Tim : Nathan ! Répond, Nathan ! Withey, Lucas et les autres joueurs arrivent auprès de Nathan, toujours inconscient.  


[A l’hôpital-Nuit]
Nathan est dans un lit et Dan est auprès de lui quand Nathan se réveille. 


-Dan
 : Ca va aller. Je suis là, fiston. Est-ce que tu m’entends ?

-Nathan : Ouais.

-Dan : Tu as fait un malaise sur le terrain.

Le médecin arrive dans la chambre où est Nathan.

-Médecin : Nathan ? Comment te sent-tu ?

-Nathan : J’ai super soif.

-Médecin : Oui. Tu étais sévèrement déshydraté. On t’a entouré de poches de glace car ta température corporelle était très élevée. Tout va bien rassure-toi. J’ai besoin de savoir quels compléments alimentaires tu prends. De la benzédrine ? De la méthédrine ? Des stéroïdes anabolisants ? (Nathan secoue la tête pour dire non). D’accord. Et à part ça, du speed ? De la cocaïne ? De l’extasie ?…

-Dan : Eh, Docteur ! C’est un sportif, pas un drogué. C’est compris ?

-Médecin : C’est avant tout un jeune garçon.

-Dan : C’est mon fils. Et je le connaît bien. Alors, si je vous dis que c’est pas la peine de jouer les flics, vous me faites confiance.

-Médecin : Venez, Mr Scott, je veux vous parlez.

Le médecin sort de la chambre.

-Dan : Ne t’en fais pas, fiston, ça va aller, tu vas voir ! On y est allés un peu fort, ces derniers temps mais on va ralentir la cadence. Tu seras bientôt sur pied. A la saison des recrutements, tout le monde aura oublié l’incident. Dan sort également de la chambre et retrouve le médecin dans le couloir juste devant la chambre de Nathan.

-Médecin : Les premiers résultats montrent qu’il va se remettre très vite, au niveau physique.

-Dan : C’est très bien.

-Médecin : Mais, les analyses ont aussi montré que votre fils avait pris des amphétamines.

-Dan : Non, il y a obligatoirement une erreur.

-Médecin : Nous vivons dans un monde très compétitif et les jeunes subissent beaucoup de pression. J’espère que ce n’était qu’un accident de parcours, mais il y a peut-être un problème bien plus grave.

-Dan : Je vous remercie de vous faire autant de soucis pour Nathan. Mais je vous le répète, je connais mon fils. S’il vous dit qu’il ne prend rien, c’est que c’est vrai. En plus on lui collant une réputation de drogué, vous briseriez son avenir. Alors, tant que vous n’avez pas de preuves tangibles, vous faites attention à ce que vous dites, sinon c’est le procès garanti. Vous êtes là pour remettre mon fils sur pied. Alors, faites votre boulot. Le reste, je m’en occupe. C’est bien compris ? Nathan avait entendu toute la conversation.  


[Au Karen’s café-Nuit]
Haley rentra en courant dan le café. 


-Haley
 : Désolé. Je voulais passer le voir à l’hôpital, mais je me suis dis que vous voudriez sûrement y aller, alors je suis revenu. Comment va-t-il ?

-Deb (ne comprenant pas) : Qui ça ?

-Haley : Nathan !

-Deb : Nathan ? Il est pas au match?



[A l’hôpital-Dans le couloir-Nuit]
Dan est au téléphone. 

-Dan : Je te remercie, Keith. Salut !

Dan raccroche et retourne voir Nathan.

-Dan : Comment ça va, fiston ?

Mais il n’y a personne dans le lit. Deb arrive paniquée vers Dan.

-Dan : Il va bien.

Deb souffle de soulagement.

-Deb : Et où il est ?

Dan la regarde disant qu’i ne sait pas.



[Au lycée-Bureau de Withey-Nuit]

Withey coche sur le tableau des match la victoire des Ravens contre Cove City, puis enlève le tableau du mur. Keith arrive alors dans le bureau.


-Keith
 : Withey ! J’ai eu Dan au téléphone, Nathan va bien.

-Withey : Tu sais pourquoi le whisky a tété inventé ? (Il sort une bouteille de son bureau). Pour les pauvres idiots comme moi qui ouvrent les yeux après 35 ans de travail et sans se rendre compte qu’ils n’ont fait qu’aggraver les problèmes. (Withey sert deux verres de whisky). Mais…c’est terminé. Je préfère ne plus toucher un ballon de ma vie plutôt que de voir mourir un de ces jeunes. Je préfèrerais être dans la peau de n’importe qui plutôt que dans la mienne.

-Keith : Ouais. Karen m’a confié Lucas, et hier, il a bu et il s’est fait tatouer.-Withey : Alors, à la notre !  


[Maison des Scott-Dans le salon-Nuit]

Dan et Deb rentre de l’hôpital.


-Dan
 : J’ai essayer de te téléphoner, mais tu ne répondais pas.
-Deb : J’ai oublié mon téléphone au café, ce qui n’est pas surprenant puisque je venais d’apprendre que mon fils était à l’hôpital
-Dan : Et ça va être de ma faute ça ?
-Deb (en colère) : Heureusement que Haley m’a prévenue. Ca faisait combien de temps, 20 minutes que Nathan avait fait son malaise, une demi heure, peut-être ?
-Dan : Je m’occupais de lui. Je n’ai pas eu le temps de t’appeler. Ca sert à rien de t’énerver.
-Deb : Ce qui m’énerve, c’est que mon fils s’est retrouvé aux urgences et que t’as pas pris la peine de me téléphoner. Et en plus, tu l’as laissé partir. Non, mais tu te rend compte qu’il pourrait être mourrant je ne sais où ?
-Dan : Arrête de tout dramatiser. Il est hors de danger d’après le médecin.
-Deb : Et bien, il a tord ton médecin. Parce que tant que tu exerceras cette pression sur lui, il sera toujours en danger.
-Dan : Oh ! Je vois. Alors, c’est moi le coupable. Tout est de ma faute. C’est ça ?
-Deb : Oui.
-Dan : Mais réfléchis 2 secondes. Si t’avais pas été occupé à aider ta nouvelle amie Karen, t’aurais pu prendre soin de ton fils, comme je l’ai fait.
-Deb : Tu es vraiment un salop de me dire ça. Je ne veux plus te voir dans cette maison…
-Dan (la coupant) : Debborah…
-Deb (le coupant également) : J’ai dit « Dehors ! Va t’en ! »
-Dan : Tu t’en rend plus très bien compte de ce que tu dis…
-Deb (le coupant à nouveau) : Oh que si Dan, cette soirée m’a ouvert les yeux. Je veux que tu partes. Et tout de suite.
-Dan : C’est chez moi, ici.
-Deb : Si tu veux. Alors, restes-y tout seul. Mais si je pars, Nathan s’en va avec moi.
-Dan : Ne fais pas ça.

-Deb : Je te le répète pour la dernière fois. Prends tes affaires et quitte cette maison . Sinon je serais capable de t’égorger pendant ton sommeil.

Dan sourit et part.

-Deb ( les larmes aux yeux) : Et j’espère pour toi que mon fils va bien.

Dan se retourne vers Deb une dernière fois.

-Dan (avec un sourire) : Tu crois que Nathan voudra rester avec toi ou avec moi ?


[Maison d’Haley-Chambre d’Haley-Nuit]

Haley est au téléphone et tombe sur le répondeur.

 

-Haley : Nathan, c’est moi. Je t’appelle parce que je m’inquiète. Et ça m’ennuie qu’on se soit quittés comme ça, tout à l’heure.

Nathan arrive et rentre dans la chambre.

-Nathan : Moi aussi. J’ai frappé, tes parents m’ont pas entendu.

-Haley : Ils sont en weekend.

Haley qui n’avait toujours pas raccroché, raccroche le téléphone.

-Haley : Comment tu te sens ?

-Nathan : Pas très bien…Je voulais te dire…(Haley le prend dans ses bras). J’ai fait pas mal d’erreurs. Quelques-unes, à cause de mon père, d’autres, par ma faute. (Nathan s’asseoit sur le lit avec Haley). Désormais, je veux que ça change.

-Haley : Ca va aller.

-Nathan : Non. Non, ça va pas. Ca va pas du tout. Quand je me suis senti tomber ce soir…j’ai eu peur. J’étais même terrifié. C’est à toi que je pensais. A ce moment-là, je me suis juré que si je réussissais à me relever, je viendrais te voir, et je te dirais que j’ai besoin de toi, et que je veux être avec toi, et que rien d’autre n’a d’importance.

Haley n’en reviens pas de ce que vient de lui dire Nathan. Elle rigole et l’embrasse.

  

[Maison de Lucas-Chambre de lucas-Nuit]

Quelqu’un frappe à la porte de la chambre de Lucas. Il va ouvrir.

 

-Lucas : Peyton ?

-Peyton : J’au su pour Nathan.

Lucas la laisse entrer et referme la porte.

-Lucas : Ouais. Il va bien.

-Peyton : Ouf !

-Lucas : Alors, qu’est-ce qui t’amène ?

-Peyton : Je me suis trompée, Lucas. Quand tu m’a dit que tu voulais être avec moi l’autre jour, j’ai eu une réaction idiote, j’ai paniquée et je t’ai repoussé.

-Lucas : Peyton.

-Peyton : Mais en fait Lucas, moi aussi j’ai vraiment envie de vivre quelque chose avec toi. Quelque chose de fort et de vrai.

-Brooke (rentrant dans la chambre avec le sweet à Lucas sur le dos) : Alors, champion ! T’es prêt à passer à l’action ?

Brooke s’arrête quand elle voit Peyton.

-Brooke : T’es partie vite après le match.

-Peyton : Oui. Je suis aller faire un tour. Je voulais réfléchir. Peyton part.

-Lucas : Peyton.

Arrivé à la porte, Peyton se retourne et regarde Lucas, déçu. Lucas la regarde, désolé. Et Brooke regarde Lucas n’y comprenant rien.

  

[Maison des Scott-Nuit]

Dan à un sac à la main et sort de la maison. Deb le regarde partir.

  

[Au lycée-Nuit]

Withey sort du gymnase, éteint la lumière, et ferme les portes où un panneau affiche que le basket est supprimé jusqu’à nouvel ordre.  


[Maison d’Haley-Chambre d’Haley-Nuit]

Haley et Nathan sont toujours assit sur le lit quand Haley se lève et va vers la porte.

 -Nathan : Haley ! Est-ce que je peux dormir ici ce soir ?Haley ferme la porte de sa chambre.   


[Maison de Lucas-Chambre de Lucas-Nuit]

Peyton est toujours devant la porte et regarde Lucas le visage triste.

  


-Lucas en voix off
 : Quelle étrange machine que l’être humain. Un assemblage de réglages, de cadrans et de signaux….(Lucas regarde Brooke qui ne comprend rien puis elle regarde Peyton pour avoir des réponse). Dont nous ne pouvons déchiffrer qu’une petite partie. Et encore, sans doute, de façon très imprécise.

  



THE END

[THE SCHOOL. The hallways are crowded and students are mulling about at their lockers, as if classes haven’t started yet]

PEYTON: How’s your punching hand?

LUCAS: A lot better now that I nailed a guy’s face. How ‘bout you? How are you feeling?

PEYTON: Like an idiot. Look, Luke, you’re cool with us being just friends, right? I mean, we are- we’re friends, right?

LUCAS: We are.

PEYTON: Okay.

LUCAS: And I’m cool with it. And besides, I was- I wasn’t ready for all that Peyton Sawyer/Girlfriend drama anyway, you know. [Pause] Hey, say hi to Brooke for me?

[PEYTON nods]

LUCAS: Alright. Talk to you later.

[LUCAS leaves PeyTON standing by his locker, looking upset]











[THE HALLWAY. NATHAN walks quickly, trying to catch up with HALEY]

NATHAN: Haley.

[He grabs her arm and leaders her into an empty classroom, gently pushing her against a wall, and he kisses her]

HALEY: [Breaking the kiss] Mmm, uh, we can’t do this here right now.

[Both laugh]

NATHAN: We just did… alright, I’ll kiss you later.

[NATHAN leaves and HALEY leans against the wall, smiling. She leaves soon after]











[THE GYM. LUCAS and the rest of the Varsity Basketball team are sitting on the bleachers as WHITEY speaks]

WHITEY: When you leave this gym today, I want each one of you to look at the sun, because if you lose to Cove City on Friday, I can pretty much guarantee you that sun will not rise the next day.

[Team laughs, but NATHAN looks uncomfortable]

WHITEY: That’s not a joke. I’ve coached some great players and great teams in this gym, but not one of those great players or great teams has finished a season undefeated. You may be the first. There are only two things separating you from greatness. Number one is Cove City. Number two… is you.

[WHITEY points a finger at the boys on the bleacher]




[THE SCHOOL. A bell rings. LUCAS enters through a set of double doors and runs around the corner, where BROOKE iswalking away]

LUCAS: Hey, Brooke! I’ve got something for you.

BROOKE: I know you do, gorgeous.

[LUCAS hands BROOKE Steinbeck’s The Winter of Our Discontent]

LUCAS: It’s that book I was telling you about. I though you might want to check it out.

BROOKE: Oh, I definitely want to check it out. I suppose I could read the book too. But what are you going to do for me?

LUCAS: What do you mean?

BROOKE: Well, I read the book. You do something for me.

LUCAS: Like what?

BROOKE: I don’t know. Something fun. Deal?

LUCAS: Okay. Deal.

BROOKE: Should we shake on it or just make out now?

[LUCAS grins and walks away]

BROOKE: [Eyeing the book] Who knew reading could be so much fun?



[KAREN'S CAFÉ. DEB’S behind the counter when the door opens and DAN steps in]

DAN: Need some help?

DEB: No. Everything is just fine.

DAN: How about a cup of coffee?

[He dangles a couple dollar bills from his hand and DEB reaches for the coffee pot]

DAN: Deb, I know you claim your taking over the café’s not some sort of payback

DEB: It isn’t. I’m trying to help Karen.

[DAN takes a sip of his coffee]

DAN: By ruining her business? That’s the worst cup of coffee I ever paid for.

DEB: If you’ve come here to mock me, Dan, save it.

DAN: I didn’t come here to mock you. I had a few hours. I thought maybe my wife could use my help. Clearly she can.

[The door opens and LUCAS walks in. He sees and stops, then exits. DEB and DAN share a look]



[THE SCOTT'S HOUSE. NATHAN and DAN sit at a table with takeout]

DAN: How’s your sandwich?

NATHAN: Almost warm.

DAN: Well, I’ll start cooking again. Unless your mother comes to her senses.

NATHAN: You know, just when I think things can’t get any weirder around here, Mom

takes over Karen’s café. [pause] I think I’m going to invite Lucas over to spend the night.

[DAN looks at NATHAN and NATHAN laughs]

DAN: Well, your mother hasn’t exactly been herself lately. It might help if you tell her you’re happy. She thinks I’ve ruined your life.

[NATHAN looks down]

DAN: Cove City game’s coming up.

NATHAN: Yeah. Whitey claims that if we lose, the sun doesn’t rise.

DAN: Well, he might actually be right for once. Of course, you know who scored the most points against the Cavaliers?

[NATHAN nods]

DAN: 42.

NATHAN: Yeah. I’m looking to top that this week.

DAN: No. You won’t. You want to know why? Because you’re not tough enough inside. I got coverage buckets you’ll never get because you can’t bang down low like I did. That plus the fact that your conditioning’s for crap. I never left the floor during a game.

[DEB enters]

DEB: Hey, guys.

NATHAN: [Standing up, with no expression] I’m happy, Mom. Dad loves me.

DEB: What was that all about?

DAN: He was wondering where his mother was.

DEB: Oh. Don’t start, Dan. I’m tired and I’m hungry.

DAN: Oh, well. How about you eat first and then we argue?

DEB: How about we just don’t argue?

DAN: How about we just don’t eat?

[DAN walks out, and DEB sighs]






[NATHAN’S ROOM. NATHAN’S pacing back and forth, talking on the phone]

TIM: What up, brother?

NATHAN: You do know you’re white, Tim?

TIM: What’s wrong with you?

NATHAN: Is your brother still dealing?

TIM: Why?

NATHAN: ‘Cuz I need to tear it up against Cove City.

TIM: SO how’s getting high gonna help?

NATHAN: Not weed, Tim. Performance enhancers. Look, just tell your brother that I’m

gonna be on the floor for forty minutes, and I need to be in a different gear.

TIM: You sure about this?

NATHAN: Yeah. He’ll know what do get.

[NATHAN hangs up and notices a picture of himself and DAN. He throws the phone at it]




[PIZZERIA. LUCAS and KEITH sit at a table, sharing a pizza]

KEITH: So what, you going to avoid the café for the next six weeks?

LUCAS: What, you don’t like pizza?

KEITH: I love pizza, but that’s not the point.

LUCAS: Look, don’t you find it a bit strange, having Nathan’s mom running the café?

KEITH: Yeah. It’s a little strange. It’s also pretty gutsy of her. Dan’s gotta be giving

her a lot of grief about it. You know, Luke, you really oughtta give her a chance. Deb’s okay. And when you think about it, when she got pregnant in college, her life changed a lot like your mom’s did.

LUCAS: Yeah but Dan? Why does she stay with a guy like that?

KEITH: I don’t know. Maybe she wants to protect her son.

[BROOKE walks up and leans against LUCAS]

BROOKE: Hey Handsome. Three more chapters and you’re all mine.

[BROOKE leaves]

KEITH: What was that all about?

LUCAS: Nothing.

KEITH: Well I disagree. That was definitely something.

[LUCAS grins]






[LOCKER ROOM. NATHAN walks up to TIM, who slips pills into NATHAN’S hand]

TIM: Okay I got them. [Pause] You sure about this?

NATHAN: Have you met my dad?

[TIM turns to completely face NATHAN]

TIM: Okay, here’s the deal. These are basically amphetamines. They’re like, steroids on speed or speed on steroids. Anyway, you gotta be careful Nathan.

NATHAN: Whatever gets me jacked for Cove City, man.

TIM: Here. These will definitely do that.

[TIM closes his locker]

TIM: Anyway, if you grow breasts… I get first peek.

[TIM starts to walk away]

TIM: You’re welcome.

[NATHAN swallows a pill]





[THE GYM. There’s a practice, and NATHAN’S being extremely aggressive. The whistle blows]

WHITEY: Hold it. That was a foul. Nathan, you’ve got to get off his back.

NATHAN: Why don’t you get off my back, Whitey?

WHITEY: How would you like to call that a practice.

NATHAN: Whatever, man, that’s fine by me.

[NATHAN slams the ball down and starts to walk away]

WHITEY: Nathan!

[NATHAN turns back around]

NATHAN: What! Huh! What the hell do you all want from me?

WHITEY: Just walk away, son. Walk away.

[NATHAN walks away and WHITEY blows his whistle]

WHITEY: Fight ball up top.











[NATHAN’S LOCKER. HALEY walks over and grabs his shoulder. NATHAN swings around, surprised, and HALEY laughs]

NATHAN: Very funny.

HALEY: Hey, are you okay? Lucas said you had some trouble at practice yesterday.

NATHAN: Lucas needs to mind his own business. We got a game coming up, that’s all. I just get a little intense.

HALEY: Are you, uh, okay? You’re shaking, Nathan.

NATHAN: My heart’s racing too.

[HALEY puts her hand over his heart]

NATHAN: That’s what happens when I’m around you.

[HALEY smiles]

NATHAN: So your house tonight, right? Tutoring?

[HALEY nods]

HALEY: Are you sure you’re okay?

NATHAN: Yeah, I’m fine. I just- I had a bad day yesterday. See you tonight.

HALEY: Yeah.

[HALEY walks away, and NATHAN waits until he’s sure she won’t turn around, then swallows another pill]











[DAN SCOTT‘S MOTORS]

DAN: If you came here to lecture me or argue, I get enough of that at home with the wife.

WHITEY: I came here to talk about Nathan. His behavior concerns me.

DAN: Really. You put Lucas on the team, give away his position, kick him off the team bus 30 miles away from home, and now you’re worried.

WHITEY: You forgot, uh, pressuring him and belittling him. Of course, that happens at home, doesn’t it? [Pause] I remember when you came to me. You were a scrawny freshman with a hell of a jump shot. You loved the game. What the hell happened along the way?

DAN: You happened. There was always something for you to pick apart, something that wasn’t good enough. But you are right. I did love the game. I simply despised the way you controlled it.

WHITEY: Who’s controlling Nathan now? You’d be ashamed if you learned to hate that person like you hate me.

DAN: I might be tough on him, Whitey. But then I’m not the one who told him the sun wouldn’t rise if he lost his next game.

[WHITEY looks at him then walks out of DAN’S office]











[WEIGHT ROOM. NATHAN’S lifting when LUCAS walks in]

LUCAS: You really laid into Whitey yesterday.

NATHAN: He deserved it.

LUCAS: So Cove City’s pretty tough, eh?

[NATHAN sits up]

NATHAN: They suck.

LUCAS: Listen man. I know you’re under a lot of pressure from your dad.

NATHAN: Hey! You don’t know anything about my dad, alright? Maybe if you knocked out a shout every now and then I wouldn’t have to carry us out there.











[OUTSIDE THE SCHOOL. BROOKE catches up with LUCAS and hands him his book]

BROOKE: All finished. Now it’s my turn.

LUCAS: Hey, hey, hey. Not so fast. Did you like it?

BROOKE: Did I like it or did I read it? The book’s about how a guy loses his integrity and gives into temptation. Which is exactly what I see you doing tonight… with me.

[LUCAS laughs]

LUCAS: Right. Well, a deal’s a deal, right?

BROOKE: That’s right, baby. A deal is a deal.











[A BAR. LUCAS and BROOKE are at the pool table.]

BARTENDER: Here you go.

[BROOKE shows two IDs to the bartender]

BARTENDER: Thank you… Gretchen and Henry.

BROOKE: [To LUCAS] Fake IDs. I used your yearbook photo.

[BROOKE easily knocks a ball into one of the pockets]

LUCAS: I didn’t know you could shoot pool.

BROOKE: There’s a lot you don’t know about me.

LUCAS: Really? Like what?

BROOKE: Like… I love it in the summer when there’s heat lightning at night. And up until the fourth grade, I called squirrels squirrlers.

[LUCAS laughs]

BROOKE: And I love beating boys at school. [Pause] Oh my God. A smile. Is Lucas Scott actually having fun?

LUCAS: I have fun.

BROOKE: Sure you do. Lucas, you’re like the most serious guy I’ve ever met.

[LUCAS turns around and grabs a beer]

LUCAS: Fine.

[He takes a sip]

LUCAS: Does that make you happy?

BROOKE: A little.

LUCAS: Well, just as long as you don’t feel cheated. You read a book, I drink a beer. We’re even, right?

[BROOKE laughs]

BROOKE: Wait, did you think this was the thing you have to do with me?

LUCAS: Well, yeah.

BROOKE: No. This isn‘t the thing. This is just… drinks before the thing. [Pause] Bottoms up.

[They clink their glasses]











[HALEY’S BEDROOM. HALEY sits at her computer, while NATHAN looks at a bulletin board of photographs]

HALEY: Nathan. Are you going to pace all night, or can we get started?

NATHAN: Are these all your brothers and sisters?

HALEY: Yeah. I’m the youngest. I don’t think my parents know what to do with the silence.

[NATHAN sits down on her bed]

NATHAN: So a month ago, did you think we’d be alone in your bedroom?

HALEY: Oh, but we’re not alone in my bedroom. We have the forefathers with us.

NATHAN: They can watch.

HALEY: Nathan, can you just get serious for a minute?

NATHAN: Oh, I’m serious. [Grabbing her hand and pulling her to him] Come here.

[HALEY joins NATHAN on the bed and they start kissing. Soon, HALEY’S on her back]

HALEY: My parents could come home.

NATHAN: Come on…

[He starts to unbutton her shirt]

HALEY: Nathan, come on, stop it.

[He doesn’t stop]

HALEY: Come on… don’t… Hey!

[She pushes him off]

NATHAN: What?

HALEY: God… I think you should go.

NATHAN: You’re kidding, right?

[HALEY walks over to the door and opens it]

NATHAN: Haley… alright, Haley, I’m sorry. We can study, it’s fine.

HALEY: I’d like you to go.

[NATHAN gets up and exits]

NATHAN: Unbelievable.

[HALEY stand in the doorway]











[PEYTON’S bedroom. She’s working on her drawing “I’ve wanted this for so long…” The t is no longer there, so it says, “And now we can have it.”]











[THE BAR. LUCAS and BROOKE are drinking… a lot]

BROOKE: Don’t you love weird science?

[LUCAS nods, setting his drink down]

LUCAS: Ah, the family jewels.

BROOKE: He doesn’t even have a license, Lisa.

[LucAS laughs]











[PEYTON’S ROOM. She’s on the phone]











[THE BARr. LUCAS’ cell phone rings and he looks at it]

LUCAS: Out of area?

BROOKE: Booty call?











[PEYTON’S ROOM. She’s still on the phone and we hear “Hey, this is Lucas’ cell phone. Please leave a message.”]











[THE BAR. Heavy eye contact between LUCAS and BROOKE]

LUCAS: Where were we?

BROOKE: Where we were having fun.

LUCAS: Mmm-hmm. I’m glad we did this.

BROOKE: Good. So what’s your take on tattoos?

LUCAS: I don’t know… depends.

BROOKE: Come here.

[She grabs his hand and leads him into the back room. Leaning against a wall, she pulls him closer]

BROOKE: What do you think…

[She starts undoing her pants]

BROOKE: About… this tattoo?

[BROOKE has a small tattoo on the inside of her right hip]

LUCAS: Mmm. That tattoo is very, very… sexy.

BROOKE: Right answer.

[BROOKE leans in and kisses him. The kisses grow in passion]











[LUCAS’S HOUSE. LUCAS attempts to sneak in, but KEITH’S there. He turns on the light]

LUCAS: Keith! Hey man.

KEITH: You okay?

LUCAS: I’m perfect.

KEITH: Have you been drinking?

[LUCAS nods and gestures “a little” with his fingers]

LUCAS: Mmm-hmm. Oh Keith. There is this girl.

KEITH: Now I know how my hope and Ant felt when I came rolling in… you know, you

had me worried sick, Luke? Why don’t you go and sleep it off and we’ll deal with this tomorrow?

[KEITH walks over to the fridge, and LUCAS starts walking away]











[THE SCOTT’S HOUSE. DAN’S sitting at the table reading a newspaper when NATHAN walks in]

NATHAN: What are you doing, Dad? Still looking for your name in the box scores?

DAN: Hey. Knock it off and get serious. You’ve got a big game coming up. [Pause] And you think you’re gonna break my scoring record. [Laugh]











[LUCAS’S ROOM. LUCAS is standing in front of the mirror in his jersey when KEITH walks in]

KEITH: Come on, Tara Reid, you’re gonna be late.

[LUCAS is holding a cloth against his arm as he turns around and KEITH walks further in]

KEITH: What’s up?

LUCAS: Nothing.

KEITH: What are you hiding?

[LUCAS takes the cloth off and shows a tattoo on his arm, kind of like the one BROOKE had]

LUCAS: Check that out.

KEITH: Tell me that’s a joke. [Shakes his head] No, no, no. Just, just… wipe it off, okay.

LUCAS: Keith, it’s a tattoo.

KEITH: A tattoo. Of what?

LUCAS: It’s an ancient symbol for fun.

KEITH: Oh, for fun? Because I thought it was for freaking fool.

LUCAS: Keith…

KEITH: Luke. Your mom trusted me. She’s gone five days and now you scar yourself for life.

LUCAS: It’s just a tattoo.

KEITH: It’s a tattoo. There is no just. God. What were you thinking? This is a bunch of crap. You’re out half the night, you’re drunk, and now you got a tattoo. What, did you join the navy too?

[LUCAS shakes his head]

KEITH: You took advantage of me, Luke. You’d have never would’ve pulled a stunt like this with your mom here.

LUCAS: What stunt? You mean actually enjoying myself for once? [Pause] You said it yourself. My mom’s not here. Is she?

KEITH: Your @#%$ is grounded.

[KEITH starts to walk away]


LUCAS: Keith…

KEITH: Bread and water. Hard core grounded. Start now. You know… I expected more from you.

[KEITH exits and LUCAS looks upset]











[OUTSIDE THE SCHOOL. HALEY and LUCAS are sitting at a table]

HALEY: What did you do last night?

LUCAS: Nothing, you?

HALEY: Nothing.

LUCAS: Well… actually I kinda made out with Brooke.

HALEY: What?

LUCAS: While I was drunk.

[HALEY laughs]

HALEY: Oh. Wow. Slow night for you. What happened.

LUCAS: Well, we went out as friends and things just kind of escalated.

HALEY: Yeah. Sounds like. You and Brooke Davis. Please.

LUCAS: What, is that so strange?

HALEY: Yeah, it is.

LUCAS: You know, she’s different than people see? You of all people should understand that.

[HALEY pauses]

HALEY: I’ve been kissing Nathan.

LUCAS: If I told you not to do that anymore would you listen?

HALEY: Would you?

LUCAS: Maybe.

BOTH: Probably not.

HALEY: Yeah. [Pause] So what about Peyton?

LUCAS: Yeah, you can kiss her if you want.

HALEY: I’m serious.

LUCAS: Look, I- I told her how I felt, alright? She doesn’t feel the same way.

HALEY: Maybe she’s just not ready.

LUCAS: Nah. She just wants to be friends.

HALEY: So are you and Brooke Davis like a thing now?

LUCAS: No. We went out. We had fun.

HALEY: Alright, well, if that’s what you want. I mean, you deserve to be happy.

LUCAS: Yeah. You too.











[OUTSIDE THE SCHOOL. In a different area, PEYTON’S sitting at a table. BROOKE walks up]

BROOKE: Hi, friend. Guess who I went out with last night. I’ll tell you. Lucas.

PEYTON: Definite went out.

BROOKE: We met at a bar, shot some pool, had a few drinks.

PEYTON: Lucas Scott?

BROOKE: Yep. You didn’t tell me he was such a good kisser.

[PEYTON looks shocked, and a little upset]

BROOKE: I gotta go.

[BROOKE leaves and PEYTON looks after her]



[OLD ABANDONED BUILDING. DEB walks in to find DAN already in there, standing by a ladder]

DEB: Hi…

DAN: SO what do you think?

DEB: Uh, uh, about what?

DAN: Long counter here, some retro books.

DEB: I don’t follow.

DAN: Deb’s Diner. The hottest little place in town.

DEB: Dan… I don’t want a diner. What- What’s this really about?

DAN: You tell me.

DEB: I told you. I’m simply trying to help Karen.

DAN: You hardly know the woman.

DEB: Well, that’s not true. But for the sake of discussion, lets say you’re right. Lets

say I’m doing it to help you.

DAN: Me?

DEB: What do you feel when you see Lucas? I mean it was different when we never saw him. But now-

DAN: -What do you want me to say?

DEB: Anything. Something honest.

DAN: Okay, then how does this sound? I was a kid, I made a decision. And I’m tired of you and everyone else holding it over my head every day of my life. So if you’re running that little café so you can find absolution for me, forget it. I don’t need it and I don’t want it.

[DAN storms out]











[THE SCHOOL’S TUTORING CENTER. HALEY and PEYTON sit at a table]

HALEY: What’s going on? You said you wanted to talk.

PEYTON: Do you think second chances are a lie?

HALEY: Well, it depends on who you are dealing with, I guess.

PEYTON: Yeah… How are things going with you and Nathan?

HALEY: Hmm-mmm. Um. Not so great. I don’t know what he wants us to be. Are we a

couple? Are we just hanging out? Is it for sex because if it is…

PEYTON: If it is what?

HALEY: That’s not enough for me.

PEYTON: Bad experience?

[HALEY looks up, smiling]

PEYTON: What, are you- are you a virgin?

HALEY: Yeah. So what if I am?

PEYTON: Good for you.

[HALEY laughs]

PEYTON: So what are you going to do?

HALEY: Try and get some answers I guess.

PEYTON: Did Lucas tell you what happened between us?

HALEY: Yeah. He just said that you weren’t ready for a relationship.

PEYTON: Did he tell you about Brooke?

HALEY: That they went out? Yeah… You okay with that?

PEYTON: He’s fair game. Plus, she’s really not the dating kind, if you know what I

mean.

[HALEY smiles]

PEYTON: Is connecting with someone really this complicated, or is it simple and we just make it worse?

HALEY: For me its complicated. You just make it worse.

[Both laugh]











[LUCAS’S ROOM. LUCAS is getting ready for the game and KEITH walks in]

KEITH: Hey, I, uh, got you some tape.

[He throws the tape and LUCAS easily catches it]

KEITH: For the tattoo. You gotta cover it for the game, right?

LUCAS: Thanks. I appreciate it.

KEITH: Let me see it.

[LUCAS pulls up the arm of his shirt so KEITH can see it. It looks infected, with spots of blood throughout it]

KEITH: Geez, Luke. Where’d you get this thing? Some back alley in the Philippines?

You know, you can get Hepatitis, HIV from.. [Pause] Does it hurt?

LUCAS: A little.

KEITH: Well…We’ll get it checked before the game.

[KEITH starts to walk away]

LUCAS: Keith, man, you worry too much.

[KEITH turns around]

KEITH: I’ve got to worry once for myself and once for your mother.











[THE SCOTT'S HOUSE. NATHAN’S doing pull ups on a bar in a door]

DAN: Your arms are going to be dead for the game tonight.

NATHAN: Yeah. You wish.

DAN: No I don’t. I’d love for you to break my record, Nathan. I just don’t think you will.

NATHAN: We’ll see about that.

[DEB enters]

DEB: Good news and bad news, Nate. Bad news is I have to be at the café so I’m gonna miss your game. Good news is Haley can be there.

NATHAN: Whatever.

[NATHAN walks out]

DAN: At least one of us will be there.

[DEB sighs, looking upset]











[OUTSIDE THE GYM. NATHAN’s walking toward the gym and HALEY chases after him]

HALEY: Nathan!

NATHAN: Not now, Haley.

HALEY: Okay, after the game, can we get some food and talk?

NATHAN: Haley, I said not now, okay?

HALEY: Why are you being like this?

NATHAN: Because I can, okay? That’s how it works. People are mean, life’s a @#%$.

HALEY: What is your problem?

NATHAN: What’s my problem? My problem’s on the other side of the wall. And in five

minutes, if I’m not perfect, they’re going to eat me alive. That’s my problem.











[WHITEY DURHAM’S FIELD HOUSE. The game’s almost through, and MOUTH is sitting on the bleachers, making sports announcements]

MOUTH: That’s 38 points for Nathan Scott tonight, and we’re early in the fourth quarter. He’s 5 points from breaking the all time high against Cove City, set of course by He-Who-Won’t-Be-Named.

[The game continues as NATHAN shoots another basket]

MOUTH: Another 4 pointer for Nathan and now he’s a basket away from the record.

NATHAN: Yeah, baby!

[NATHAN grabs the ball again, and starts running toward the hoop to shoot it.]

MOUTH: This is it.

[NATHAN’S stopped by a Cavalier player, who he knocks out of his way and makes the basket. The whistle blows]

REFEREE: No basket!

MOUTH: Oh, no basket! Nathan Scott is whistled for charge-

NATHAN: [To REFEREE] He was moving at speed. What are you talking about?

REFEREE: One! Two! Three! Easy, son.

WHITEY: Time out!

NATHAN: Keep your eyes on the game!

WHITEY: Time out!

REFEREE: [To WHITEY] Coach, you better watch your boy?

HALEY: [In Audience] What’s he doing?

WHITEY: [To NATHAN] Nathan, I don’t care how many points you’ve got. You keep this up, I’ll move you so far down the bench they’ll have to pump air into you.

[Whistle blows and all the boys get up and hit their hands together]

NATHAN: [To LUCAS] Just give me the ball.

TIM: Alright, lets go fellas. Defense on three.

TEAM: One! Two! Three! Defense!

[The team runs back onto the court]

LUCAS: [To NATHAN] You alright?

NATHAN: I will be 2 points from now.

[Whistle blows and the game’s back in action. TIM steals the ball from a Cavalier]

MOUTH: Here we go, folks. This is it!

[LUCAS has the ball but he’s not throwing it]

MOUTH: Luke waits for Nathan Scott to come free! He’s got 41 points

[The Cavaliers are starting to crowd NATHAN. LUCAS throws the ball to him, and

NATHAN catches it. But something’s wrong. NATHAN’S practically leaning against the

Cavalier behind him who’d put his hands on his back to try to get the ball. His vision starts to close up so he can barely see LUCAS. We flash to DAN in the audience. He looks concerned. We flash to HALEY, and for once, she seems to share a sentiment with DAN. Everyone looks concerned. NATHAN drops the ball and starts to fall down. The Cavalier behind him, not knowing that NATHAN’S passing out, goes for the chance and grabs the ball, leaving NATHAN to fall. On the hard court.]

AUDIENCE: Oh!

[The audience stands up in front of LUCAS, who looks concerned as well. We zoom into HALEY and then DAN. TiIM’S reached NATHAN’S side and he taps NATHAN]

TIM: Coach! Coach!

[WHITEY’S reached NATHAN. He puts a hand on NATHAN’S chest as the team gathers around]











[EMERGENCY ROOM. NATHAN’S lying on a hospital bed/stretcher and DAN’S at his side. NATHAN wakes up]

DAN: Easy, son. You’re okay. Can you hear me?

NATHAN: Yeah.

DAN: You collapsed during the game.

[A DOCTOR walks up to NATHAN]

DOCTOR: Nathan, how are you feeling?

NATHAN: I have to piss.

[DOCTOR laughs]

DOCTOR: You were severely dehydrated. We have you in these ice packs because you body temperature was very high. Now, I need to ask you some questions about the supplements you’re taking.

[DAN looks at NATHAN]

DOCTOR: Uh, Benzedrine, Mephedrine.

[NATHAN shakes his head]

DOCTOR: Anabolic steroids? Anadrol, Dianabol?

[NATHAN shakes his head]

DOCTOR: Okay. What about speed? And uh, cocaine? Ecstasy?

DAN: Hey, Doc, he’s an athlete, not a junkie, okay?

DOCTOR: And he’s also a kid.

DAN: True, but he’s my kid? So how about you play a little more doctor and a little

less detective?

DOCTOR: Mr. Scott, could I speak with you?

[DOCTOR heads out to hallway]

DAN: [To NATHAN] Listen to me, son. You’re going to be fine, okay? You’ve been hitting it a little hard lately, we’ll back a notch or two . You’ll be as good as new. Hell, the scouts won’t even remember this come to post season.











[THE HALLWAY. DAN joins the DOCTOR]

DOCTOR: The early results tell me that your son is going to be fine, physically.

DAN: That’s great.

DOCTOR: But they also tell me he’s taking some sort of amphetamine.

DAN: There’s got to be some kind of mistake.

[Cut to NATHAN. He winces]

DOCTOR: Mr. Scott, these kids are under a lot of pressure to perform, and granted, it

could be an isolated case, but there could be a more serious problem.

DAN: Look Doc, I appreciate your concern, I really do. But I gotta tell you. I know my son. And if he says he’s clean, he’s clean. So if you label him an addict, you take away his future. So unless you’ve got your results 100 percent accurate, you’re looking at a lawsuit you don’t want. Now from where I stand, your job is to get him well. I’ll do the rest. Are we clear?

[NATHAN looks upset]











[KAREN’S CAFÉ. HALEY runs through the front door and DEB’S behind the counter]

HALEY: Hey. I was on my way to check on him, and then I realized you were here, so I turned around and came back. You should go? How is he?

[DEB has no idea what she’s talking about]

DEB: Who?

HALEY: Nathan.

DEB: What about him?











[EMERGENCY ROOM. DAN’S on his cell phone]

DAN: I appreciate it, Keith. Thanks.

[DAN walks over to NATHAN’S cubicle and slides back the curtain]

DAN: How are you doing, son?

[NATHAN’S not there. DEB walks into the emergency room, extremely worried]

DAN: He’s okay.

[DEB breathes a sigh of relief]

DEB: [Noticing the empty bed] Where is he?

[DAN meets her gaze. She realizes he doesn’t know]











[WHITEY’S OFFICE. He puts a “W” over Cove City, as in “win” then he tears down the sheet. He looks extremely upset, then KEITH walks in]

KEITH: Hey. [Pause] I, uh, talked to Dan. Nathan’s going to be fine.

[WHITEY breathes a sigh of relief]

WHITEY: You know why they made whiskey, Keith? [Pause] For the poor fool that wakes up after 35 years and discovers he’s a part of the problem. [Pause] Well, no more. I’ll forfeit the damn games before I lose a boy to that. I’ve got to be the sorriest son of a @#%$ on the planet.

KEITH: Well, Karen left me to watch Luke. And uh, he got drunk and then he got a tattoo.

WHITEY: Well, I take it back.

[They clink glasses]











[THE SCOTT’S HOUSE. DAN walks in ahead of DEB]

DAN: I tried to call you but you weren’t answering your phone.

DEB: Because I ran out of the café with nothing but my car keys and the fear that my son was dying.

DAN: Oh, and that’s my fault?

DEB: After Haley walked in… how long was that, Dan? 20 minutes after Nathan collapsed? A half hour, maybe?

DAN: My first concern was for Nathan. You’re overreacting.

DEB: Oh. Overreacting? That my son nearly died and my husband didn’t see fit to call?

[DAN rolls his eyes]

DEB: Where is he, Dan? He could be anywhere. He could be unconscious.

DAN: Get a hold of yourself. The doctor said he’s out of harm’s way.

DEB: Well the doctor was wrong. Because as long as you control him the way you do, he’ll be in harm’s way.

DAN: Ohhh… okay. Yeah, I get it. I’m to blame. It’s gotta be my fault.

DEB: Yeah.

DAN: Would you consider this, lady? If you weren’t off helping your little friend Karen and her café, you might’ve been there for him like I was.

DEB: [very angry] You smug son of a @#%$. I want you out of this house.

DAN: Deb…

DEB: I said get out!

DAN: It’s been an emotional night…

DEB: No, no, no, Dan. It’s been a night of clarity. And it’s time for you to go.

DAN: It’s my house.

DEB: Fine, then I’ll go. But either way, Nathan stays with me.

DAN: Don’t do this.

DEB: I’ll say it one more time, Dan. Pack a bag and get out. Or so help me God, I will stab you in your sleep.

[DAN starts to walk away]

DEB: And you better pray that my son is okay.

DAN: [stopping to look at DEB] Do you really think Nathan would choose you over me?

[DEB looks destroyed]











[HALEY’S ROOM. She’s pacing back and forth in her room, talking on the phone]

HALEY: Hey, its me. Um, I guess I’m just worried about you. I really hate the way we ended things.

[NATHAN appears behind her, at the door]

NATHAN: So do I. [Pause] Nobody answered the door.

HALEY: They’re gone for the weekend.

[HALEY turns off the phone and sets it down]

HALEY: How are you?

NATHAN: Not so good. Can I-

[HALEY and NATHAN both move in and hug. It’s bittersweet and both are upset]

NATHAN: I made a lot of mistakes, Haley.

[NATHAN pulls away]

NATHAN: Sometimes because of my dad, sometimes by choice.

[He sits down on her bed, taking her hand]

NATHAN: I just can’t do it anymore.

HALEY: [Almost crying] It’s okay…

NATHAN: No. No, it’s not okay. I’m not okay. [Pause] I lived for tonight. I was so scared. I’m still terrified. Then I saw you. I promised myself that if I could just get up, and walk over to you, and tell you how much I need you, and how much I want you, that nothing else matters.

[HALEY smiles and they kiss]











[LUCAS’S HOUSE. Someone knocks on the door and LUCAS answers it]

LUCAS: Peyton?

PEYTON: I heard about Nathan.

LUCAS: Yeah, he’s gonna be okay. [Pause] So… what’s up?

PEYTON: Lucas, I made a mistake. When you said you wanted to be with me, I got, I got scared, but-

LUCAS: Peyton…

[PEYTON holds up a hand]

PEYTON: But, the truth is, I want all the same things that you want, I do. And I want them with you.

[LUCAS looks at her. BROOKE walks out from another room, wearing LUCAS’ gray sweatshirt. She hasn’t noticed PEYTON]

BROOKE: Okay, superstar, are you ready to score?

[BROOKE suddenly notices PEYTON, who looks taken aback]

BROOKE: Hey… we missed you after the game tonight.

PEYOTN: Yeah. I just… I guess I just kind of got turned around.

[PEYTON starts to leave]

LUCAS: Peyton…

[She stops and looks at BROOKE, who looks at LUCAS, who looks back to PEYTON]











[THE SCOTT’S HOUSE. DAN has a suitcase as he walks toward the door. DEB watches as he leaves]











[THE RAVEN’S TROPHY CASE next to the gym. It’s full. WHITEY walks out of the gym, closing the door behind him. On the door is a piece of paper. It says, “Basketball Canceled (Until Further Notice)]











[HALEY’S BEDROOM. NATHAN and HALEY are still kissing, and HALEY gets up and walks to the door]

NATHAN: [Quietly] Haley…

[HALEY turns to look at him]

NATHAN: Can I stay with you for tonight?

[HALEY closes her bedroom door]











[LUCAS’S HOUSE. PEYTON, LUCAS, and BROOKE all look at each other, all upset]

LUCAS [V.O.]: What a frightening thing is the human, a mass of gages and dials and registers.

[LUCAS looks at BROOKE. She stares at him, heartbroken]

LUCAS [V.O.]: And we can read only a few. And those perhaps not accurately

Kikavu ?

Au total, 155 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Mathry02 
13.08.2019 vers 17h

Shanaan908 
12.08.2019 vers 02h

Blue24 
25.04.2019 vers 21h

logan12 
21.04.2019 vers 14h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Mrs Morgan !

Mrs Morgan !
Hilarie Burton s'est mariée le 5 octobre 2019 à son compagnon Jeffrey Dean Morgan (The Walking Dead)...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'Octobre est disponible ! Et c'est avec Hilarie Burton que vous passerez ce mois ! le...

Calendrier Septembre

Calendrier Septembre
Le calendrier de septembre est disponible ! Et c'est avec James Lafferty que vous passerez ce mois...

Calendriers de l'été

Calendriers de l'été
Les calendriers de l'été sont disponibles ! Pour commencer en juillet c'est avec Chad Michael Murray...

Matt Barr pose pour A Book Of Magazine

Matt Barr pose pour A Book Of Magazine
Au générique de la nouvelle série d'aventures de CBS, Blood Treasure, Matt Barr (Psycho Derek dans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

cinto, Hier à 18:03

vous avez des questions? posez-les à Henry VIII au sondage chez The Tudors. Merci pour votre vote. Et voyez la pdm, assez drôle!

cinto, Hier à 18:04

Changez le titre de la série Ma sorcière Bien Aimée en votant au sondage. Merci à ceux qui ont déja voté et à ceux qui vont le faire!

quimper, Hier à 20:45

Les quartiers Sherlock et Rizzoli & Isles proposent de nouvelles PDM. N'hésitez pas à passer

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site