VOTE | 659 fans

#110 : Tensions


 Lucas et Peyton tentent de rester amis malgré leurs sentiments l'un pour l'autre. Deb refuse de partir en week-end avec Dan. Elle lui conseille d'y enmener Nathan. Le week-end tourne au désastre lors d'une partie de golf! Même hors d'un terrain de basket, Dan rabaisse encore son fils... Jake avoue enfin à ses amis qu'il a une fille!

--> A noter la présence en guest star de Gavin Degraw!

Promo WB

Popularité


4.29 - 7 votes

Titre VO
You Gotta Go There to Come Back

Titre VF
Tensions

Première diffusion
20.01.2004

Première diffusion en France
09.10.2004

Photos promo

Lucas en compagnie de Brooke

Lucas en compagnie de Brooke

Lucas marche dans la rue quand il voit Jake sur le pas de la porte

Lucas marche dans la rue quand il voit Jake sur le pas de la porte

Lucas couché sur son lit

Lucas couché sur son lit

Keith en dicussion

Keith en dicussion

Brooke et Lucas

Brooke et Lucas

Withey et Dan

Withey et Dan

Brooke est chez Peyton et parle de Lucas

Brooke est chez Peyton et parle de Lucas

Nathan et Haley sont sur le lit

Nathan et Haley sont sur le lit

Concert de Gavin de Graw

Concert de Gavin de Graw

Dan dans une voiture

Dan dans une voiture

Nathan retrouve Haley

Nathan retrouve Haley

peyton quitte Lucas

peyton quitte Lucas

Lucas est pensif

Lucas est pensif

Chez le disquaire, Peyton tombe sur Gavin De Graw

Chez le disquaire, Peyton tombe sur Gavin De Graw

Nathan au golf avec son père

Nathan au golf avec son père

Peyton met des flyers

Peyton met des flyers

Plus de détails

Réalisation : Keith Samples

Scénario : Mike Kelley

Suite de la scène de l’épisode précédent, Peyton est venue dire à Lucas qu’elle veut être avec lui mais Lucas est en compagnie de Brooke…
Lucas se réveille, puis rejoint Keith dans la cuisine qui lui fait remarquer qu’il a l’air fatigué. Lucas répond qu’il a dû faire un choix difficile. A ce moment, Brooke toque à la porte, entre et embrasse Lucas sous les yeux de Keith qui répond que ce n’est pas un si mauvais choix. Lucas présente Brooke à son oncle puis s’en va au lycée.

Dans la chambre de Haley, Nathan et elle sont couchés, il lui avoue que s’il le pouvait, il resterait avec elle toute la journée mais que ses parents vont s’inquiéter s’il ne donne pas signe de vie, puis Haley veut lui expliquer pourquoi elle n’a pas voulu coucher avec lui mais Nathan répond qu’il attendra qu’elle soit prête.

Au Karen’s café, Dan vient offrir des fleurs à Deb pour s’excuser et l’inviter à passer le week-end avec lui mais Deb lui dit d’emmener Nathan.

Au lycée, Lucas et Haley discutent, Lucas lui explique qu'entre lui et Peyton ça ne marchera jamais, Haley lui dit que Peyton a fait un gros effort pour lui avouer ses sentiments mais Lucas rétorque que Peyton est compliquée, Haley répond que Brooke est beaucoup plus simple mais Lucas n’est pas d’accord il lui dit que Brooke le fait rire, qu’elle est honnête et qu’elle n’a pas honte de ce qu’elle est. Haley répond alors que s'il est heureux c’est l’essentiel puis Lucas lui demande si elle est heureuse, elle dit que oui.

Brooke vient voir Peyton pour parler de Lucas.

Les Raven's se rendent à l’entraînement et découvrent qu’il est suspendu jusqu'à nouvel ordre ; Whitey dit à l’équipe de retrouver le plaisir du jeu pendant ce temps. Jake et Nathan disent que ça leur rend service que l’entraînement soit annulé.

Peyton est dans sa voiture, Lucas vient la voir et s’excuse, Peyton lui dit qu’il ne faut pas faire attention à ce qu’elle a dit la veille, que lui et Brooke forment un très joli couple qu’elle est contente pour eux parce que c’est un garçon génial et que Brooke est sa meilleure amie.

Au Karen’s café, Deb dit que c’est de sa faute s’il n’y pas personne au café, Haley la rassure en lui disant que les étudiants sont en vacances et que la foule reviendra à la rentrée puis elle propose d’organiser des soirées à thèmes comme Karen l’avait suggérer avant de partir en Italie. Deb dit qu’elle en parlera avec Lucas. Haley s’en va car elle a un cours avec Nathan, Deb lui avoue qu’elle est contente que Nathan sorte avec elle.

Chez Peyton, Brooke prend en photo Peyton en train de dessiner, puis elles se prennent toutes les deux en photos. Brooke lui propose d’aller s’amuser mais Peyton lui dit d’aller s’amuser avec Lucas. Brooke lui demande ce qu’elle pense du fait qu’elle sorte avec Lucas, Peyton répond qu’elle est contente pour eux.

Dan vient voir Whitey et demande pourquoi l’entraînement est annulé. Dan lui dit qu’il va gâcher l’excellente saison de l’équipe mais Whitey dit qu’il faut retrouver ce qu’ils ont perdu : le plaisir de jouer et que c’est lui le coach, c’est donc lui qui prend les décisions. Puis Whitey dit à Dan de relâcher la pression sur Nathan.

Chez les Scott, Dan annonce à Nathan qu’ils se font un week-end entre hommes, Nathan n’est pas trop d’accord.

Sur le terrain de basket extérieur, Lucas et ses amis finissent une partie, puis Brooke arrive en voiture tout en agitant ses pompons.

Au supermarché, Deb croise Lucas et Brooke, Lucas semble gêné, Deb lui demande son avis sur les soirées à thèmes pour le café, Lucas est d’accord. Brooke arrive et montre la boîte de préservatifs à Lucas ainsi que la bombe de crème fouettée puis elle voit Deb, tous les trois sont très, très gênés.

Sur le parking du supermarché, Brooke s’excuse et lui dit que c’est pas grave mais Lucas dit que Deb est une amie de sa mère et que donc elle va lui dire.

Dans la voiture, Nathan demande à son père si lui et sa mère vont divorcer Dan dit que non, le portable de Nathan sonne : c’est Haley qui lui demande s’il va bien, il répond oui puis elle lui demande s’il veut parler à sa mère. Nathan regarde son père et répond à Haley que ce n’est pas possible pour l’instant.

Deb dit à Haley que ses affiches sont minables, Haley répond qu’elle le sait puis dit qu’elle a une idée et s’en va en courant. Keith arrive et Deb lui raconte sa rencontre au supermarché avec Lucas.

Haley vient voir Peyton et lui demande de dessiner les affiches pour la prochaine soirée à thème, Peyton accepte.

A l’hôtel, Dan et Nathan sont à la réception, Nathan apprend que c’était normalement sa mère qui devait venir avec Dan et pas lui. Il dit à son père qu’il fait la roue de secours. Haley téléphone à Nathan mais il abrège la conversation car il est énervé.

Dans la chambre de Lucas, Brooke et lui sont couchés dans le lit et s’embrassent, Keith ouvre la porte et allume la lumière et « vire » Brooke. Lucas comprend alors que c’est Deb qui a tout raconté, il dit qu’elle n’a pas le droit de faire ça et qu’elle devrait mieux s’occuper de la vie de Nathan au lieu de la sienne. Mais Keith lui dit que lui aussi il a des choses à se reprocher car il n’était pas à la maison quand Karen a appelé.

Du côté de Dan et Nathan, tous les deux jouent au golf. Dan blâme Nathan car sa balle n’est pas allée très loin.

Haley vient chercher les affiches chez Peyton. Brooke téléphone et tombe sur le répondeur, elle dit qu’elle sait qu’elle est là car elle la voit à la webcam. Peyton décroche puis dit qu’elle doit aider Haley. Toutes les deux s’en vont distribuer les tracts.

Lucas vient chez Jake pour lui proposer de jouer au basket mais Jake refuse. Il lui avoue qu'il a une fille de six mois. Lucas dit à Jake de ne pas cacher Jenny aux autres car c’est ce qu’il y a de pire pour un enfant.

Peyton et Haley sont dans la rue, elles distribuent les tracts et parlent de l’histoire Brooke/Lucas, Haley pense que leur histoire ne marchera pas car ils ne sont pas assez romantiques mais qu’il faut leur laisser une chance.
Nathan et Dan jouent toujours au golf, Dan rabaisse encore son fils, Nathan en a marre et lui avoue qu’il s’est drogué.

Chez Whitey, Keith lui rend visite et vient lui demander des conseils, Whitey dit qu’il faut laisser Lucas se débrouiller seul.

Au THUD magasine, Peyton rencontre Gavin DeGraw et lui propose d’aller faire un mini-concert au Karen’s café.

Lucas vient s’excuser auprès de Keith qui lui dit qu’il a l'intention de le laisser se débrouiller.

Jake trouve un tract pour le mini-concert du Karen’s café avec un mot de Lucas disant d’y aller car il y a des chaises pour bébé.

Peyton arrive au Karen’s café, Haley la remercie d’être venue. Lucas et Brooke arrivent à leur tour puis partent chacun de leur côté, Lucas va au comptoir et dit à Deb que si la prochaine fois elle a quelque chose à lui dire il faut qu’elle vienne lui dire directement. Puis Lucas rejoint Peyton et Brooke à une table et demande s’il peut se joindre à elles, Peyton dit qu’elle doit rentrer, Brooke lui court après et lui dit de ne pas se sentir exclue.
Le mini-concert commence, Jake monte sur scène pour chanter et présente en même temps sa fille.
Haley prend le téléphone pour appeler Nathan, il arrive derrière elle et lui dit qu’il a passé une mauvaise journée à cause de son père. Deb est surprise de voir son fils déjà de retour. Nathan lui explique qu'il est rentré parce que son père était insupportable, elle lui dit qu’elle est désolée.
Jake finit sa chanson, Peyton vient le voir et lui demande s’il est marié, il répond qu’il y a juste Jenny et lui. Peyton dit à Jake que sa fille est magnifique puis Gavin Degraw entre, Peyton le remercie d'être venu. Lucas propose à Nathan d’aller jouer avec le reste de l’équipe sur le terrain au bord du fleuve. Gavin Degraw commence à chanter la chanson du générique.
Sur la musique de fond I don’t wanna be, les Raven's retrouvent le plaisir du jeu. Haley arrive, le ballon roule au pied de Peyton qui le rattrape et le donne a Jake, ils échangent un regard. Puis Haley prend Brooke, Peyton et Jenny en photo. Dans une voiture, Keith et Whitey regardent le match et apprécient le fait que l’équipe ait reprit goût au jeu.

Au Karen’s café, Dan vient voir Deb, elle lui demande ce qu’il s’est passé avec Nathan. Dan répond qu’il a pété les plombs mais Deb rétorque que c’est lui qui a pété les plombs et qu’ils vont aller voir ensemble un psy pour une thérapie familiale, Dan s’en va.

Générique

Chez Lucas, Peyton et Brooke attendent que Lucas dise quelque chose. Puis on voit que Peyton disparaître..

Le lendemain, Lucas est au lit, il entend du bruit et se lève.
Keith est dans la cuisine et lave la vaisselle. 

Keith :
T’as l’air crevé !
Lucas rigole : Ouais, j’ai pas assez dormi.
Keith : Pourquoi, t’as un problème ?
Lucas : Tu sais, quand t’as fais un choix difficile, après, tu te demandes si tu as pris la bonne décision.
Keith : Et de quel choix on est en train de parler ?
Lucas : Bah…

Ca frappe, Brooke  rentre.

Brooke : Bonjour mon chéri, enfin re.
Lucas : Re bonjour.

Ils s’embrassent.

Keith :
C’est pas un si mauvais choix.
Lucas : Keith, Brooke. Brooke mon oncle Keith.
Brooke (en lui tendant un café) : Bonjour.
Keith : Merci.
Lucas : Il faut qu’on file, on a cours.
Keith : D’accord. Tache de rentre à la maison avant 6h ce soir, ta mère appelle.
Lucas Je serais là promis, allez à plus tard.
Keith : Salut !  

Dans la chambre de Haley, Nathan et Haley sont sur le lit.
 

Haley :
Si jamais mes parents débarquent, je jouerai la carte de l’amnésie. Alors ne t’étonne si je fais semblant de ne pas te reconnaître.
Nathan : Il est temps de refaire surface. Mes parents vont commencer à s’inquiéter. Mais je t’assure que si je pouvais, je resterai avec toi toute la journée.
Haley : D’accord ! Nathan, si j’ai pas voulais hier c’est que …
Nathan : Je sais Haley. T’en fais pas. Coucher ensemble, c’est pas le plus important. Quand tu te sentiras prête, tu me le diras.
Haley : Viens par là.

Ils s’embrassent
 

Au Karen’s café, Deb s’occupe du café
 

Dan :
J’ai une livraison pour Mme Dan Scott.
Deb : Qu’est ce que tu fais là ?
Dan : Je suis venu m’excuser pour hier soir. On était tous les deux crevés et tendus. C’est normal qu’on est dit des choses qu’on regrette. C’est vrai pour moi en tout cas.
Deb : Dan …
Dan : Alors je t’ai acheté des fleurs et je t’emmène passer le week-end à l’hôtel Chatley. Tu te rappelles la vue ?
Deb : Ecoutes si tu veux te rattraper tant mieux, mais, dans ce cas, va plutôt passer le week-end avec Nathan. Mais si possible sans trop lui en demander pour une fois. Parce que la dernière vraie conversation que tu as eue avec ton fils s’est tout de même déroulée aux urgences, je te rappelle. Alors commence par t’assurer que ce genre de crise ne se reproduira jamais et ensuite j’accepterai peut être de t’écouter. 

Au lycée
 

Lucas :
Ca sert à rien de s’acharner. Ca marchera jamais entre Peyton et moi. Elle l’a dit elle-même.
Haley : Elle sait qu’elle a eu tort.
Lucas : Elle t’a prise comme avocat ou quoi ?
Haley : Mais non, c’est seulement, je sais que Peyton a du faire un très gros effort pour t’avouer ce qu’elle ressentait, et je trouve ça dommage qu’elle soit déçue pour une fois qu’elle baissait sa garde.
Lucas : J’ai rien à me reprocher là dedans ! C’est Peyton qui est très compliquée !
Haley : Alors que Brooke est la simplicité incarnée elle !
Lucas :
Et oh ! Elle me fait rire. Elle est honnête. Elle n’a pas honte de ce qu’elle est et ça fait du bien de voir des gens qui n’ont pas de problème. Qu’est ce qu’il y a de mal à ça ?
Haley : Rien du tout. Si t’es heureux, moi ça me fait plaisir.
Lucas : Et toi ? T’es heureuse ou pas ?
Haley : Ouais.
Lucas : J’espère que oui. 

Dans un autre couloir du lycée, Peyton fait une affiche par terre, Brooke la rejoint
 

Brooke :
Salut. Je t’ai pas vu de la journée. Où t’étais passé ?
Peyton : J’avais des trucs à faire.
Brooke : Je voulais qu’on reparle de Lucas. T’es parti sans rien dire hier soir, j’ai rien compris.
Peyton : Lucas ne t’en as pas parlé ?
Brooke :
Non, on avait mieux à faire que de discuter si tu vois ce que je veux dire.
Peyton : Je voulais lui rendre un cd que je lui avais emprunté. 

Dehors, au lycée, Lucas rejoint Jake, couché au pied d’un arbre.
 

Lucas :
Tu t’es couché tard ?
Jake :
Ouais !
Lucas : Qui est l’heureuse élue ?
Jake : Tu la connais pas !
Lucas : Allez debout, on va être en retard à l’entraînement. 

Devant la porte du coach 
 

Nathan
lit une affiche : Basket balle annulé jusqu’à nouvelle ordre.
Whitey 
(qui sort) : Content de te voir à la verticale. Comment ça va ?
Nathan : Comme d’habitude. Qu’est ce qui se passe ?
Whitey : J’ai bien l’impression qu’on a perdu tout le plaisir, les  principes et l’esprit du basket, moi autant que vous. Alors, profitez de ce temps mort, tachez de réfléchir et de retrouver pourquoi vous jouer. En attendant, les entraînements sont suspendus. Compris ? (Il rentre).
Tim : C’est nul.
Jake : Moi je trouve pas. Au contraire ça me rend service.
Nathan : Ouais moi aussi.

Peyton va vers sa voiture.  

Lucas : Peyton !
Peyton : Quoi ?
Lucas : Je voulais te parler d’hier soir. Je suis vraiment désolé qu’on est pas eu le temps …
Peyton : Je préférerais ne plus y repenser. Hier, j’étais crevée, ma journée avait été très longue. Faut pas faire attention à ce que j’ai dit.
Lucas : Bien sur que si mais je ne savais pas que tu allais passé hier soir. Brooke et moi …
Peyton : Vous faites un très joli couple. Je suis contente pour vous. T’es un garçon génial et, elle, c’est ma meilleure amie. 

Au Karen’s café
 

Deb :
Les affaires ne marchent pas très bien en ce moment. Je commence à me dire que c’est de ma faute.
Haley : Non ! Quand les étudiants sont en vacances, c’est toujours comme ça. Ca va reprendre à la rentrée. Mais avant son voyage, Karen parlait d’organiser des soirées à thème pour ramener du monde comme des soirées scènes ouvertes.D
eb :
Oui, oui, c’est une excellente idée.
Haley : Vous trouvez ?
Deb : Oui, je suis pour. Mais je vais quand même demander à Lucas ce qu’il en pense, histoire d’être sur.
Haley : D’accord. Sinon, je verrais ça avec lui au lycée. Depuis quelques temps, il ne vient plus tellement ici.
Deb : Oui je sais, et je trouve ça très triste. C’est justement pour ça que j’aimerais avoir une petite discussion avec lui.
Haley : Ouais, je suis désolée de vous abandonner face à cette horde de client mais j’ai un cours avec Nathan.
Deb : Haley, c’est bien que vous soyez ensemble. Mon fils a vraiment de la chance.
Haley : Merci. A plus tard. 

Dans la chambre de Peyton, Brooke arrive discrètement et prend une photo de Peyton sur son lit qui se retourne en voyant le flash
 

Peyton :
A quoi tu joues ?
Brooke : Je fais un documentaire sur les pom-pom-girls … au chômage ! Elle est pas terrible cette photo. Mais c’est normal, c’est parce que je suis pas dessus ! Viens. (Elle prend une photo d’elles deux). Tu voudrais pas jouer les artistes torturés un autre jour ? Y a pas entraînement de basket, on est jeune, on est super jolie, on a plein de temps libres. Si on allait profiter de la vie !
Peyton : Bah appelle Lucas, je suis sur qu’il voudra profiter de la vie. Et peut-être même faire des photos rigolotes !
Brooke : Lucas, la poire de la discorde.
Peyton : On dit la pomme.
Brooke : On s’en fiche. Je me sens un peu obligé de te demander ce que tu penses de tout ça. Tu es ma meilleure amie, et je veux pas que t’es l’impression d’être mis à l’écart, quelque soit le mec que je fréquente. Et même si je suis amoureuse.
Peyton : Je suis contente pour toi et Lucas.
Brooke : Sur ?
Peyton : Ouais. Mais aujourd’hui j’ai pas envie de bouger. Demain si tu veux.
Brooke : Y a intérêt. Les copines d’abord ! Je t’emprunte ton appareil au cas où. Lucas aura peut être envie de jouer. Ciao. 

Peyton regarde la photo de elle 2.
 

Dans le bureau du coach, Dan arrive
 

Dan :
J’espère que c’est un malentendu ?
Whitey (qui fait semblant de frapper sur son bureau) : Oui, vas-y Danny, entre.
Dan : Pourquoi l’entraînement est annulé ?
Whitey
 : Tu joues aux courses ? Je crois que je vais miser un peu d’argent sur le 3, « oiseau de paradis ».
Dan : Vous avez perdu la tête ou quoi ? Vous allez saboter une excellente saison.
Whitey : Je suis l’entraîneur de cette équipe, y a mon nom sur le gymnase. Ca veut dire que les décisions tactiques, c’est mon rayon. Les petits ne s’amusent plus Danny. La compétition nous a fait perdre de vue le plaisir du jeu.
Dan : Je vous rappelle que vous êtes leur coach, c’est à vous de les remotiver !
Whitey : Et c’est à moi de décider de quelle façon. On l’a poussé à bout.
Dan : Vous racontez n’importe quoi !
Whitey : Une déshydratation, tu parles ! Je sais pourquoi ton fils a fait un malaise !
Dan : Vous êtes médecin maintenant ?
Whitey : J’ai pris des mesures pour alléger la pression. Tu devrais en faire autant Danny, ça serait nettement plus sage de ta part. Tu serais gentil d’éteindre en sortant.

Chez Dan, Nathan arrive  

Dan :
Salut fiston, ça va aujourd’hui ?
Nathan : Ca va. Pourquoi mon sac est sorti ?
Dan : Je t’ai préparé tes affaires.
Nathan : Attends, je veux pas déménager, papa, et tu le sais.
Dan : Personne ne va déménager. Tout va s’arranger.
Nathan : Alors pourquoi mes sacs sont sortis ?
Dan : Parce qu’on va se faire un week-end entre hommes !
Nathan : Tu rigoles ?
Dan : J’ai prévenu ta mère, tes clubs de golfs sont dans la voiture, on décolle dans 10 min.
Nathan : T’as pas le droit de faire ça, je te signale que j’ai plus 8 ans, j’avais prévue des trucs ce week-end.
Dan : Tu les annules ! On y va !  
Au River court, un match de basket Junk/Lucas vs Skills / Fergie, commenté par Micro 

Junk : Tu passeras pas Fergie !
Skills : Ici, ici !
Lucas : Non ! Non !
Fergie : Ca rentre ! Bien joué !
Micro : Une grande victoire de Fergie et Skills qui s ‘imposent 15 à 13. 

Brooke arrive dans sa voiture en agitant ses pompons.
 

Junk :
T’as tes pom-pom-girls attitrés maintenant ?
Fergie : Attend, si ça se trouve elle vient pour moi.
Skills : Ca m’étonnerait, je te le dis, c’est Lucas son champion. 
Lucas à Brooke : Salut toi,  
Skills : Eh Lucas ? On va peut-être te voir un peu plus souvent vu que t’as pas entraînement en ce moment !
Brooke : Désolée les gars, j’ai des projets pour lui.
Skills : Alors ça c’est pas juste ! On le bat et c’est lui qui embrasse la fille !!

Dans un magasin, on voit la voiture de Brooke puis Deb … 

Deb :
Lucas ?
Lucas : Oh bonjour Déborah !
Deb : Je n’ai pas abandonné le café de ta mère, je te rassure. J’avais seulement besoin de filtre et d’éponge.
Lucas : Ouais, ouais. D’accord. A un de ces jours.
Deb : J’en profite pendant que je te tiens. Je voulais te prévenir : Haley et moi, on se disait qu’on pourrait peut-être apporter des clients supplémentaires en organisant des soirées à thèmes.
Lucas : Génial !
Deb : Tu en es sur ? Parce que si tu penses qu’il vaut mieux attendre ta mère pour prendre cette décision, il faut le dire.
Lucas : Non, non. C’est une excellente idée. Bravo Faites le !
Deb : D’accord.
Lucas : Salut !
Deb : Euh Lucas, ça va ?
Lucas : Oui.

Brooke arrive, sans voir Déborah avec une boite de capote et de la crème fouettée.

Brooke :
Coucou, j’ai acheté la plus grosse boite, ça sera plus économique et ça c’est pour le dessert.

Elle se retourne voyant le regard gêné de Lucas.

Brooke :
Ah Mme Scott, bonjour.
Deb (très gênée) : Bonjour, excusez-moi !  

Dehors, Brooke et Lucas sortent du magasin
 

Brooke :
Je suis la reine des gaffes mais ça fait parti de mon charme. Souris, c’est pas grave !
Lucas : Tas vu le regard qu’elle nous a balancé ?
Brooke : Ouais c’est sur ! C’est ridicule de jouer les moralisateurs quand on a un fils comme le sien !
Lucas : C’est une amie de ma mère.
Brooke : Aou ! Oui, j’avais un peu oublié. Ta mère ne va pas rentrer avant un mois, y a aucune chance que Mme Scott se souvienne de ça !
Lucas : Une boite de capote et de la crème fouetté ? 

Dans une voiture, Dan et Nathan
 

Nathan :
Maman et toi, vous allez vraiment divorcé ?
Dan : C’est ta mère qui t’as dit ça ?
Nathan : Non, mais elle t’a viré de la maison. C’est pas encourageant comme signe.
Dan : T’en fais pas, tout redeviendra comme avant d’ici peu.
Nathan : Ca m’étonnerait, maman veut pas que tout redevienne comme avant. C’était invivable.
Dan : Tu n’as pas trop à te plaindre. Tu as une grande maison, une vie facile. Et pour avoir ton palmarès sportif, y a plein de gamin qui serait prêt à mourir. 

Le téléphone de portable de Nathan sonne.
 

Nathan :
Ouais, je sais, ça a failli m’arriver. (Il décroche). Salut ! Quoi de neuf ?
Haley : Rien à part que mon manque de talent m’étonne ! Et toi, comment ça se passe.
Nathan : Plutôt moyen mais je m’attendais pas à mieux.
Haley : Tu vas me manquer. En plus, demain, on fait une scène ouverte au café.
Nathan : D’accord, je pars un week-end et toi tu te lances dans le show-biz bravo !
Haley : Et oui ! Je suis très paillette tu sais. Tu veux parler à ta mère ?
Nathan :
Non, là ça ne va pas être possible. Je te rappellerai en début de soirée. Bisous. 

Au café, Haley raccroche
 

Deb :
Alors, ça va ?
Haley : J’ai entendu ni coup de feu, ni hurlement, c’est que ça pourrait allez plus mal vu la situation ! Et il vous embrasse.
Deb : Haley, tes … tes affiches …
Haley : Elles sont minables, oui je le sais, et pourtant je me suis donné à fond ! J’ai une idée. 

Keith rentre alors qu’elle sort
 

Haley :
Bonjour Keith, au revoir Keith.
Keith : Ah j’ai étais ravie d’avoir discuté avec toi !
Deb : Oh Keith je suis contente de te voir !
Keith : Oui, tu as besoin de clients paraît-il ?
Deb : Oui mais j’ai surtout quelque chose à te dire.
Keith : Attends laisse moi deviner. Dan est de pire en pire ?
Deb : Oui ça aussi mais c’est de Lucas dont je comptais te parler. Je l’ai vu au magasin tout à l’heure avec une jeune fille.
Keith : Ah oui ça devait être brooke. Ils sont inséparables en ce moment ! Je le comprends !
Deb : Et ils étaient venus acheter des préservatifs.
Keith : Je vois.
Deb : En tout cas, ils prennent leurs précautions, c’est plutôt bien ! Mais c’est pas toujours suffisant, je suis passée par là, alors je sais de quoi je parle !
Keith : Super ! Karen téléphone ce soir, comment je vais lui dire ça ! C’est délicat. D’accord il faudrait empêcher Lucas de faire l’idiot mais je voudrais pas inquiéter Karen.
Deb : Dans ce cas-là, c’est à toi d’agir. Si elle t’as confié son fils c’est parce qu’elle s’est dit que tu saurais gérer ce genre de situation.
Keith : J’ai plus qu’à l’enfermer à la cave.
Deb : Une conversation sérieuse suffirait !
Keith : Bonne idée !

Devant le Thud magasine, Haley attend quand Peyton sort. 

Haley :
Eh Peyton !
Peyton :
Salut !
Haley : J’ai besoin d’aide ! Mais t’en fait pas, ça n’a rien à voir avec Nathan, la pollution, ni aucune grande cause désespérée.
Peyton : Dis moi ce qui t’arrives Haley !
Haley (en lui montrant son affiche) : Je dessine comme un cochon.
Peyton (en la prenant et rigolant) : Fais voir ?
Haley : C’est moche hein ? Tu peux faire quelque chose ?
Peyton : Oui déchirer ces horreurs ou les brûler peut être.
Haley : Tu peux me dessiner une affiche digne de ce nom ?
Peyton : Tu l’as veux pour quand ?
Haley : Demain, assez tôt.
Peyton : D’accord !
Haley : Ah t’es formidable ! Merci ! Je retire tout le mal que j’ai dit de toi avant de te connaître !  

A l’hôtel
 

Groom :
Content de vous revoir Mr. Scott.
Dan : Bonjour.
Groom : Votre chambre est prête. Votre femme est dehors ?
Dan : Non, il y a eu un petit changement. On va passé le week-end entre homme. Voici mon fils Nathan.
Groom : Oh mais votre suite ne dispose que d’un grand lit. Voulez-vous une chambre double ?
Dan : La vue sera sûrement moins jolie … J’ai une idée ! Faites-lui montez un lit de camp !
Groom : Bien Mr.
Nathan : Attends tu te fiches de moi ? C’est avec maman que tu comptais passer le week-end ?
Dan : Ta mère et moi, on est toujours en froid.
Nathan : Donc je suis ta roue de secours ? C’est super sympa !
Dan : On se fiche du pourquoi et du comment ! De toute façon, on est là ! Alors on profite du week-end.

Un téléphone portable sonne.

Nathan :
C’est Haley.
Dan : Elle te laisse respirer quelque fois ?
Groom : Voici vos cartes magnétiques.
Nathan : Allo ?
Haley : Nathan ? C’est Haley.
Nathan : Oui je sais. Ecoute je peux pas trop de parler là.
Haley : C’était juste pour…
Nathan : Je te rappellerai. 
Dan : Faut les dresser 
Groom : Mrs ? Vous avez des bagages ?
Dan : Oui et des clubs de golfs, mon fils va prendre une leçon demain matin. 
Groom : Vos sacs vous attendront dans une voiturette.
Dan : Parfait.
Groom : Mrs.

Dans la chambre de Lucas, Brooke et lui s’embrassent dans le noir quand Keith allume la lumière 

Brooke :
Oh ! Salut oncle Keith.
Keith : Brooke. Si ça ne vous ennuie pas de remettre ça à plus tard, Lucas et moi, il faut qu’on parle.
Brooke : D’accord.
Lucas : Keith.
Keith : Dis lui bonne nuit Lucas.
Brooke : Bonne nuit, on se téléphone.
Lucas : Qu’est ce qui t’arrive, t’es fou oui quoi ?
Keith C’est drôle, c’est exactement ce que j’allais te demander.
Lucas : J’ai deviné. Déborah t’as tout balancé ?
Keith Oui, et elle a eu raison ! Parce qu’elle t’empêche peut être de faire une grosse bêtise. Et je te prierais d’avoir plus de respect pour la personne qui s’occupe du café de ta mère pendant ses six semaines de stage.
Lucas : C’est très bien ce que fait Déborah mais ça ne lui donne pas le droit de se mêler de ma vie, qu’elle se mêle de celle de Nathan ! Il est pire que moi et personne ne lui dit rien !
Keith Tu n’es pas Nathan ! Et de toute façon tu as aussi des choses à te reprocher. Par exemple, pourquoi n’étais-tu pas à la maison quand ta mère a téléphoné ?
Lucas : J’ai oublié. Tu lui as dis quoi ?
Keith Je lui ai dit qu’elle te manquait, que tu l’aimais et que tu étais à la bibliothèque. Tu sais, je connais le vrai Lucas Scott et il vaut mieux que ça.
Lucas : Et moi je connais Keith Scott et ce n’est pas ma mère ! C’est même pas le petit ami de ma mère alors il n’a pas à se mêler de ma vie non plus.
Keith Ta mère t’a confié à moi donc tu es sous ma responsabilité, c’est aussi simple que ça ! Regarde toi dans un miroir et demande toi si tu as vraiment envie de ressembler à ce que tu as en face de toi. 

Lucas s’assoit sur son lit en soufflant.
 

Le lendemain, sur le parcours de golf, Nathan joue
 

Dan :
Tu t’améliores fiston ! Cette fois, t’es pas dans le sable ! Haha ha ! Démonstration. (Il joue) Waouh ! Celui-là il est beau ! Ma balle laisse la tienne loin derrière ! Tu devrais peut-être jouer dans la catégorie dame !
Nathan : Tu conduis la voiturette ?
Dan : Non, tu vas te rendre utile !  

Dans la chambre de Peyton où elle dessine
 

Haley :
Cat Power ? Cheep trick ! T’as des goûts éclectiques dis donc !
Peyton : je suis assez éclectiques en musique. (Le téléphone sonne). Ca y est, j’ai fini.
Répondeur : Vous êtes bien chez Peyton, laissez-moi un message après le bip.
Haley : Génial ! C’est super, merci !
Peyton : Je t’en prie !
Brooke (sur le répondeur) : Salut ma meilleure copine du monde ! Allez décroche ! Je sais que t’es chez toi puisque tu te donnes en spectacle sur Internet ! Fais coucou à la Webcam !
Haley : T’as une Webcam ?
Peyton : Ouais.
Brooke : Salut l’intello.
Peyton : Faut que je décroche. Pardon. Allo ? Je suis occupée, je lui ai promis de lui donner un coup de main. (…) Si tu veux. (…) Je te téléphone ce soir ! Bisous. (A Haley) Tu veux que je t’aide à distribuer les tracts ?
Haley : Non, t’en a déjà assez fais comme ça.
Peyton : Non, mais j’ai envie de venir. Enfin, faut pas que ça t’embête !
Haley : Oh au contraire ça me ferait plaisir ! Allez, en route !

Lucas marche dans la rue quand il voit Jake sur le pas de la porte, il va vers lui 

Lucas :
Salut !
Jake : Salut Lucas !
Lucas : je vais jouer sur le terrain près du fleuve ! Et je me suis dit que t’aurais aussi des fourmis dans les pâtes.
Jake : Ouais ça fait drôle de pas avoir entraînement le samedi.
Lucas : Je croyais pas que ça manquerait.
Jake : Ecoute c’est sympa mais il faut que je reste chez moi aujourd’hui.
Lucas : T’es privé de sortie ?
Jake : Non, de ce coté là, ça va.
Lucas : T’es malade ? Ok ça va je comprends. T’as pas envie de t’entraîner avec moi, t’es pas obligé. J’te laisse. A un de ces jours au lycée.
Jake : Lucas ! Allez viens voir !

Il rentre dans la maison et s’approche d’un bébé.

Jake :
Je te présente Jenny.
Lucas : Est-ce que … ?
Jake : Ouais, ma fille.
Lucas : Waouh ! J’arrive pas à y croire. Elle a quel âge ?
Jake : 6 mois, 9 jours et presque 3 heures !
Lucas : Qui est sa mère ?
Jake : Ça, c’est une longue histoire, alors pour résumer, on dira qu’elle est partie.
Lucas : Alors tu l’élèves tout seul ?
Jake : Non, mes parents m’aident aussi. Ils travaillent de nuit alors on se relaie pour la garder.
Lucas : Ca explique tes absences répétées. C’est vrai que c’est inhabituel mais pourquoi tu la caches ?
Jake : Oh tu sais comment sont les gens !
Lucas : Ouais, mais c’est peut être encore pire de garder le secret. Ta fille pourrait croire que tu as honte d’elle, elle en souffrirait toute sa vie.
Jake : J’ai pas honte ! Comment tu peux dire ça ? J’essaie juste de la protéger !
Lucas : C’est ce que ma mère a fait avec moi et c’est une erreur car quand j’ai appris qui j’étais, quelque part je me suis dit qu’il était possible que si ma mère m’avait caché c’était parce qu’elle avait honte de moi. Ne garde pas le secret, ne fais pas ça à Jenny. 

Dans la rue, Haley et Peyton 
 

Haley :
Tu vas venir au moins ?
Peyton : J’en sais rien. Ca me plairait si y avait pas …
Haley : Brooke et Lucas ? Il m’a dit ce qui c’est passé l’autre soir.

Peyton :
C’est ma faute si on en est là. J’’ai été bête.
Haley : Désolée.
Peyton : Et ce qui a de pire dans tout ça, c’est que Brooke est ma meilleure amie et elle n’a aucune idée du mal que ça me fait de la voir avec lui. J’ai du avoir une vie antérieur abominable pour mériter ça !
Haley : A mon avis, tu devais être une sorte de sirène qui dévorait les marins tout crus ! (Elles éclatent de rire !) Ecoute, franchement moi ça m’étonnerait beaucoup que ça dure longtemps entre Brooke et Lucas. Ils sont loin d’être le couple romantique de l’année ! Mais il m’a dit qu’il aimerait au moins essayer alors en tant qu’amie je leur donne une chance !
Peyton :
Et moi qu’est ce que je dois faire ?
Haley : La même chose.  

Au golf, Nathan va jouer
 

Dan :
On ne peut pas dire que tu me mettes en danger. J’aurais eu le temps de faire deux parcours !
Nathan : C’est la troisième fois que tu me sors cette vanne, papa !  

Nathan joue mais sa balle ne va pas très loin
 


Dan :
Hein ! T’as pas grand-chose dans les bras mon pauvre ! Si tu rates celle-là, tu vas battre le record du nombre de coup joué sur le parcours ! Allez ! Concentre-toi ! Les épaules droites, penche-toi plus, fléchis les jambes, souple ! (Nathan lance la balle d’un coup fort qui frôle Dan). Pourquoi t’as fais ça, t’es fou ou quoi ?
Nathan : Au moins, je t’aurai mis une fois en danger !
Dan : Tu me parles sur un autre ton !
Nathan : Ce week-end tous les deux, c’était une occasion de plus de me rabaisser et de me prouver que tu es plus fort que moi ! Et bah bravo pa’ ! Tu m’as écrasé ! Je te félicite ! Tu peux être fier de toi ! (Il applaudit).
Dan : On est pas tout seul alors tu te calmes !
Nathan : Tu sais quoi ? Dire que j’ai failli mourir pour toi ! Tu te rends compte ?
Dan : Je ne vois pas de quoi tu parles !
Nathan : Des drogues que j’ai avalées à cause de toi !
Dan : Je t’arrête, mon fils n’est pas un drogué !
Nathan : Ton fils ! Tu ramènes toujours tout à toi, c’est pour ça que maman t’a viré ! Tu ne pense qu’à toi et tu te fiches complètement de ce que ressentes ou penses les autres !
Dan : Ne cris pas comme ça ! On  nous regarde !
Nathan :
Et alors ! Et tant que j’y suis tu devrais accepter le divorce ! Tu rendrais service à maman ! Elle serait bien mieux sans toi ! Avec un homme comme toi, on ne peut pas être heureux ! T’es un monstre !

Devant une maison, Keith rapporte le journal et va sous le porche, Whitey sort de la maison 

Whitey :
De tous les livreurs de journaux qu’on a eu, c’était sûrement toi le pire ! Les rares fois où t’arrivais à te sortir du lit pour la distribution, je me retrouvais avec mon journal planté au milieu des fleurs ou pire à travers un carreau !
Keith : Ca vous apprendra à pas donner de pourboire à Noël ! Vieux radin !
Whitey : C’est du racket ! Dis moi tout. Je vais être lynché par les sportifs et les parents d’élèves c’est ça ?
Keith : La date n’est pas fixée mais ça vous pend au nez. Vous avez mis tout le monde au repos ?
Whitey : On est parfois obligé de prendre des mesures radicales !
Keith : Ouais, c’est sur. Moi aussi j’ai un problème et j’aurais besoin de conseil.
Whitey : Ne dis pas que c’est Nathan ?
Keith :
Non, là c’est Lucas. Il m’inquiète, il se rebelle ces derniers temps et plus je lui parle, pire c’est.
Whitey : C’est ennuyeux ça !
Keith : Ouais mais après tout c’est logique, je suis loin d’être le modèle qu’il lui faut !
Whitey : Dans ce cas là, le mieux c’est de ne pas t’en mêler ! Qu’il se débrouille !
Keith : C’est ça votre conseil ? Ne rien faire ?
Whitey : C’est mieux que de suivre l’exemple de ton frère qui reporte toutes ses frustrations sur son pauvre gamin. J’ai coacher 35 équipes, quelques fois d’une main de fer, d’autre en faisant patte de velours mais chaque basketteur a trouvé son style tout seul. T’en fais pas pour Lucas, c’est un garçon bien, il reprendra lui-même le droit chemin. 

Chez le disquaire, un garçon croise Peyton 
 

Garçon :
Salut. 

Surprise, Peyton se retourne.
 

Peyton :
T’es Gavin De Graw, non ?
Gavin de Graw : Ouais, c’est bien ça !
Peyton : T’es là pour un concert ?
Gavin de Graw : Oui on joue demain avec mon groupe à l’université.
Peyton : Ah ça tombe bien alors euh  … je voudrais pas t’embêter mais si vous n’avez rien d’autre de prévu ce soir, ça vous brancherait une sorte de mini-concert pas loin ? Un mini,mini concert même, c’est pour une scène ouverte. Vous préférez sans doute jouer devant plein de fans mais un truc intime c’est bien aussi et on vous serez super reconnaissant mes amis et moi ! J’arrête de parler maintenant !
Gavin de Graw : Ouais, bah on verra, elle s’appelle comment la salle ?
Peyton : Karen’s café.
Gavin de Graw : C’est une fête entre ami ?
Peyton :
Ouais, voilà, en gros ! Bon peut être à tout à l’heure.
Gavin de Graw : Ouais peut être.
Peyton : Super ! A plus.
Gavin de Graw : Salut !  

Chez Lucas

Lucas : Bonjour.
Keith : Salut !
Lucas : Je regrette les trucs stupides que j’ai dit hier soir. J’étais loin de les penser.
Keith : Oh c’est rien, moi aussi j’ai été nul ! Je m’y suis mal pris ! Je veux être ton ami, mais je dois aussi mériter la confiance de ta mère.
Lucas : Oui, je sais que ça, c’est très important à tes yeux. Je te facilite pas la tache en plus !
Keith : Oh ! Tu sais, tu es une grande personne maintenant. C’est ta vie. Et je crois que la meilleure chose que je puisse faire c’est te laisser décider. Mais si tu as besoin d’aide, n’hésite surtout pas !
Lucas : Merci. 

Chez Jake, il s’approche du berceau de sa fille, regarde le courrier et voit l’affiche de Peyton avec un mit de Lucas : « Et les chaises pour bébé ? Lucas. Scène ouvert »
 

Au Karen’s café, c’est plein.
 

Haley :
Tiens !
Peyton :
On a pas à regretter d’avoir sacrifier des arbres pour faire des tracts.
Haley : Je te remercie encore du coup de main ! Prend un tablier ! Je rigole ! Assied toi et commande ce que tu veux, c’est la maison qui offre. Et merci d’être là ! 

Brooke et Lucas entrent
 

Brooke :
Oh ! Y a du monde.
Lucas : Ouais.
Brooke : Et une sacré ambiance ! (Brooke voit Peyton) Tiens donc une tête connue ! 

Elle va la voir et laisse Lucas qui va vers le comptoir.
 

Lucas :
Salut Déborah, je voulais vous féliciter pour votre travail, ma mère vous doit beaucoup.
Déborah : Ca me fait très plaisir, je te remercie.
Lucas : Et pour l’autre jour …
Déborah : Oh je suis désolée, c’est vrai que ça n’était pas mes affaires.
Lucas : Non, c’est pas seulement … enfin si vous avez un truc à me dire la prochaine fois, venez m’en parler directement.
Déborah : Tu as raison. 

Coup d’œil entre Déborah et Keith et entre Lucas et Keith
 

Lucas rejoint Brooke et Peyton
 

Lucas :
Mlles, puis-je me joindre à vous ? 

Brooke interroge Peyton du regard
 

Peyton :
De toute façon, il faut que je rentre. A un des ces jours.
Brooke : se levant, Je vais lui parler.

Dehors 

Brooke :
Peyton ! Qu’est ce qu’il y a exactement, tu m’en veux ?
Peyton : Non, tu n’y es pour rien, c’est moi. Je croyais que je pourrais vivre avec mais j’y arrive pas, je suis désolée !
Brooke : Moi et Lucas ? Mais enfin, t’as pas à te sentir exclue ! T’es la meilleure amie que j’ai jamais eue ! Lucas n’est pas jaloux de notre amitié, je t’assure !
Peyton : C’est autre chose, Brooke.
Brooke : Dis moi ce qu’il y a alors !
Peyton : C’est … non en fait t’as raison, je crois que je me sens exclue, et tu me manques !
Brooke : Oh ! Raison de plus qu’on passe la soirée ensemble, allez, viens. Moi aussi tu me manques. Allez ! Viens !  

Elles retournent au café
 

Dans le café, Haley monte sur l’estrade et parle au micro.
 

Haley :
Alors je voulais simplement vous dire qu’il n’y a pas de raison d’être timide. Si vous avez un talent à nous révéler, le micro est à vous !
Jake : Moi je veux bien essayer !
Haley :
Génial ! Dépêches toi de monter sur scène !

Tim :
Pourquoi il a un bébé ?

Haley :
Jake Jaglieski, les amis ! 

Il monte avec son bébé et s’installe sous les applaudissements.  

Jake :
Hum, d’habitude, je  chante que pour ma fille, mais un ami m’a convaincu qu’il fallait partager ce genre de choses et que c’était pas une bonne idée de les cacher. Alors, puisque vous êtes tous réuni, je vous présente ma fille Jenny et chérie ? Je te présente mon univers. 

Brooke :
(à Lucas) : Jake a un bébé ? 

Haley
 (à Peyton) : Ca va ?
Peyton : Ouais.
Haley : Cool. 

Il était bien trop solitaire
Pour tendre la main, à cette fille aussi seul que lui
On est toujours seul, seul dans la vie
On se croise sans se voir comme perdu dans le noir
 

Haley prend son portable et appelle quelqu’un, derrière elle, Nathan arrive 
 

Nathan :
Encore un crétin qui donne pas de nouvelles ? Tu devrais le laisser tomber, il ne te mérite pas !
Haley :
Qu’est ce que tu fais là ?
Nathan : J’aurais du t’appeler ! Je suis désolé !
Haley :
Non ! (Ils s’embrassent). Tu commençais à me manquer.
Nathan : J’ai passe une sale journée ! C’est dingue ! Quand je suis avec mon père j’ai l’impression de nager dans un tourbillon. Tu vois ? Et à chaque fois, plus j’essaie de lutter, et plus je sens que je m’enfonce.
Haley : le mieux serait d’éviter de t’approcher de l’eau pour l’instant. 

Deb arrive
 

Deb :
Nathan ? Mais qu’est ce qu’il s’est passé ? Vous deviez revenir que demain normalement.
Nathan : On a joué en comptant les points ! Ça a encore mal fini !
Deb : Oh c’est pas vrai ! Pardon chéri,  j’aurais du m’en douter.
Nathan : C’est pas grave, j’ai l’habitude avec lui. 

Ils partent, Deb a l’air en colère.

 …
Il était trop solitaire
Elle n’a pas su, pas su quoi faire
On est toujours seul sur terre
On est toujours, seul sur terre
 

On voit Dan dans sa voiture devant le café

Tout le monde applaudit Jake

Tim :
Bravo Jake !

Il descend
 

Peyton :
En fait t’es marié ?
Jake : Non ,y a que Jenny et moi.
Peyton : Elle a les sourcils de son père.
Jake : J’espère qu’elle va pas les garder ! 
Ils éclatent de rire. 
Peyton : Elle est magnifique !
Jake : C’est gentil Peyton !  

Gavin De Graw et son groupe arrive
 

Peyton :
Merci d’être venu.
Gavin : Je croyais que ce serait une petite fête entre potes ?
Peyton : Désolée ! Vous restez quand même ?
Gavin :
Ouais, t’inquiètes ! Ca va !  

Haley et Nathan dans le café, Lucas vient vers eux
 

Lucas :
On a envie de bouger. On va aller jouer sur le terrain au bord du fleuve. Toi et le reste de l’équipe êtes les biens venus.
Nathan : Pourquoi faire ?
Lucas :
Parce que c’est un jeu. Tu te souviens pas ? 

Musicien :
Allo test ! Oui baisse un peu la guitare et c’est bon !  

Haley :
Mmes et Mrs. Applaudissez bien fort Gavin de Graw !! 

Chanson 
 

Micro :
Bonsoir à tous les auditeurs. Ici Micro McFadden. C’est un grand soir pour tous les vrais amoureux du basket car ce soir seul compte le plaisir de jouer ! Joli !  

Brooke, Peyton et Jenny sont sur la vioture, Haley les rejoint.
 

Haley :
Salut !
Brooke : Tiens ! Salut l’intello !  

Tim :
Allez Jake ! On se refroidit !  

Le ballon glisse vers Peyton ! Elle l’attrape. Jake vient le récupérer. Elle lui lance.  Regard intense. Brooke prend une photo puis la tend à Peyton.
 

Brooke :
Là on en est sur, il est pas gay !
Haley : Passe moi l’appareil, rapprochez vous du bébé, on souris. 

Micro :
Magnifique !  

Dans la voiture de Keith avec Whitey
 

Keith :
On a bien fait de venir coach ? Ils ont fait du chemin depuis notre dernière visite ici.
Whitey : Je me demande bien où ils vont d’ailleurs !!  

Au café, Deb est seule. Dan entre
 

Dan :
Belle soirée ?
Deb : Qu’est ce qui c’est passé entre vous ?
Dan : On pensait rester jusqu’à demain matin mais tu nous manquais beaucoup trop !
Deb :
Je t’avais demandé de faire la paix avec notre fils et toi tu as envenimé la situation !

Dan :
Il a pété les plombs au dernier trou, un vrai gamin !
Deb : Tu l’as poussé à bout encore une fois, oui ! (Regard assassin) C’est toi qui a un problème Dan. Tu rabaisses ton fils, tu es égoïste, c’est insupportable Dan !
Dan :
Et toi tu te prends pour la mère idéale ? Quand tu travaillais, tu étais soit en voyage soit enfermé dans ton bureau !
Deb : C’est vrai. Je ne me suis pas assez occupé de Nathan avant. Mais j’en ai pris conscience moi et j’essaie faire des efforts alors que toi …
Dan : Qu’est ce que tu me reproches encore ?
Deb : Tu vas aller voir un psy. Je veux qu’on suive tous les trois une thérapie familiale.
Dan : Non, pas question !

Deb :
Tu n’as pas le choix Dan, c’est comme ça. Il faut que tu te prennes en main si tu veux continuer à voir Nathan.
Dan : Tu penses que tu vas réussir à m’empêcher de voir mon fils ?
Deb : J’y compte bien !  

Dan sort.
 

The end   

[Lucas' House]


(Picks up with Peyton, Lucas, and Brooke looking at each other. Peyton dissolves out and we see Lucas waking up in bed.)


KEITH: Well you look like hell



LUCAS: I didn’t get much sleep



KEITH: Why’s that? What’s up?


LUCAS: You ever have a tough decision to make, and you wonder if you made the right choice?


KEITH: Well what kind of choice are you talking about?


LUCAS: Well…



(Knock on door; Brooke enters with coffee)


BROOKE: Morning Boyfriend…again.


LUCAS: Thank You



(they kiss)


KEITH: I think you’re good



LUCAS: (laughs) Keith Brooke. Brooke, my uncle Keith



BROOKE: Hi (hands Keith the coffee)


KEITH: Hi



LUCAS: we gotta get out of here, alright.


KEITH: yeah alright, oh don’t forget your moms calling from Italy 6 pm sharp.


LUCAS: oh right, alright I’ll be here, promise.


KEITH: Ok



(Brooke and Lucas walk out)






[Haley’s bedroom)


(Haley and Nathan are asleep in each others arms)


HALEY: So if my parents come home, I’m gonna act like I have amnesia, so don’t freak out if I pretend not to know you.


NATHAN: Look, I think I should get back to the madness. (Haley moans disapprovingly) But hey, if I could, I’d stay like this all day.


HALEY: (kisses Nathan) Ok. (Nathan sits up) Nathan, about last night…


NATHAN: Hey, look its not about sex with me ok? When you’re ready, I’ll be too.


HALEY: Come here



(Haley sits up and kisses him then lays back down)






[Karen’s Café)


(Dan enters with roses)


DAN: Special Delivery for Mrs. Dan Scott



DEB: (signs) what are you doing here?


DAN: I wanted to apologize for last night. We were both spent. We both said things we regret. At least I know I did.


DEB: Dan…



DAN: These are for you. And, I made a reservation at Chatley Resort. Remember the view?


DEB: Dan…if you’re in the mood to mend fences, start by devoting a weekend to your son. One without your inflated expectations of him. If you hadn’t noticed the only quality time you’ve spent with him lately was in an emergency room. You figure out how to make sure that never happens again then maybe you and I can talk.






[School-outside]



(Haley and Lucas walking)


LUCAS: It’s not that hard, alright? Peyton and I just don’t make sense as a couple. She said so herself.


HALEY: And then took it back



LUCAS: Now what are you? Her lawyer?


HALEY: I’m just…look I’ve seen Peyton really try to make an effort to turn things around and it just sucks that she got bit the first time she reached out to somebody, you know?


LUCAS: Haley, I’m not the bad guy here, ok? Peyton’s just too…hard.


HALEY: Unlike Brooke who I understand is nice and easy.


LUCAS: Excuse me. She makes me laugh. She’s honest, she’s not afraid to be herself. Ok? Plus she’s not covered head to toe in issues. What’s so bad about that?


(They sit on a bench)


HALEY: Nothing! Nothing. If you’re happy, I’m happy.


LUCAS: Are you? Happy.


HALEY: Yeah



LUCAS: I hope you’re right.






[another part of school)


(Peyton is kneeling on the ground drawing something, Brooke walks up to her.)


BROOKE: Hey, I’ve been two-waying you all day, where have you been?


PEYTON: Nowhere really.


BROOKE: I wanted to talk to you about Lucas. You left so quick the other night. What was that all about?


PEYTON: Did he tell you what happened?


BROOKE: We didn’t really do much talking after you left if you know what I mean.


PEYTON: I was just returning a CD I borrowed.


(Brooke looks like she doesn’t know what else to say)






[another part of school.)


(Jake is sitting against a tree. Lucas walks up to him)


LUCAS: Late night?


JAKE: Yeah



LUCAS: (laughs) Who’s the girl?


JAKE: You don’t know her



LUCAS: Come on man. (helps him up) We’re gonna be late for practice.






[outside gym)


(A sign on the door says: “Basketball Cancelled (until further notice)" Nathan pulls the sign off the door and reads it. Whitey walks out to them)


WHITEY: (to Nathan) Nice to see you vertical. How you feeling?


NATHAN: Same as always. What’s this all about?


WHITEY: Seems to me, we’ve lost track of what this game’s supposed to be about. (looks at Lucas) Myself included. I want you to take this time, and think about why we’re really out there. Till then, no practice.


(Whitey puts the sign back on the door and goes inside)


TIM: This sucks



JAKE: Speak for yourself. Whitey just did me a favor.


(all the guys walk away)


NATHAN: Yeah, me too.


(he walks away, leaving Lucas alone)






[School parking lot)


(Peyton getting into her car. Lucas runs up behind her)


LUCAS: Peyton



PEYTON: What?


LUCAS: Look, about last night, I feel really bad about what happened…



PEYTON: Can we not relive it, please? I…I’d had this really weird, long day, and I just…I probably wasn’t making any sense.


LUCAS: No, you were. But I had no idea you were coming over last night. You know and Brooke and I were just…



PEYTON: Make a really good couple. I’m happy for you. You’re a good guy Luke. And she’s my best friend.






[Karen’s Café)


DEB: Business seems to have dropped off lately, and I’m beginning to take it personally.


HALEY: Oh don’t, no, it’s the University, they’re on a break. It will pick up soon.


DEB: Oh



HALEY: You know, Karen actually always thought we should do live entertainment to bring people in, like um…like an open mic night.


DEB: Hmm, well that’s a great idea



HALEY: You think?


DEB: Yeah absolutely, but let me run it by Lucas first, you know, make sure he’s ok with the idea.


HALEY: Yeah or, I could talk to him. I mean he hasn’t popped in much lately.


DEB: Yeah yeah I’ve noticed. No that’s one of the reasons I want to talk to him myself.


HALEY: Ok. Well if you have this ghost town under control, then I have a study session with Nathan.


DEB: Haley, I’m glad you’re seeing Nathan. He’s lucky to have someone like you.


HALEY: Thanks. Bye!






[Peyton’s room)


(She’s drawing on her bed when Brooke walks in behind her. Brooke picks up a Polaroid and takes a picture of Peyton)


PEYTON: (looks back at Brooke) What are you doing?


BROOKE: Documenting. A day without Cheer. Hour one. There’s something wrong with this picture though. Oh I know what it is, I’m not in it! (grabs the camera) Come here. (Brooke takes a picture of both of them) Would you please draw your freaky drawings later? There is no basketball, we’re young, we’re gorgeous, we have all this free time so lets go do something fun.


PEYTON: What about Lucas? I’m sure he’d be up for some fun. Probably some polaroids too.


BROOKE: Lucas, the monkey in the room.


PEYTON: Elephant



BROOKE: (laughing) Whatever. Look I came to make sure there’s no weirdness about that. You’re my best friend and I would never cut you out for a guy. Ok? No matter who he is. Or how happy he makes me.


PEYTON: Brooke, I’m cool with you and Lucas.


BROOKE: You sure?


PEYTON: Yeah, I just wanna draw for a little bit. How about a rain check?


BROOKE: Count on it. (holds up her fist) Hoes over bros (Peyton hits her fist with hers) I am gonna borrow this though. (holding up the camera) Incase he’s feeling frisky. Thanks!


(Brooke leaves; Peyton looks at the picture of them)






[Whitey’s office)


(Dan walks in)


DAN: Tell me I heard this wrong



WHITEY: (knocks on the table) It’s called knocking.


DAN: You did not just cancel practice.


WHITEY: You ever play the ponies Danny? What do you think of a Whirly Bird in the third? You think that’s a win place or show?


DAN: Have you completely lost it? You have a perfect season.


WHITEY: (laughs) You see that sign in the gym? It’s got my name on it. Means I call the shots. The game’s not fun anymore Danny. Somewhere along the way we’ve strayed off the path.


DAN: You’re supposed to be their coach, a leader.


WHITEY: (stands up) That is something that we agree on. We’ve driven him too hard, Danny.


DAN: What are you talking about?


WHITEY: Dehydration. We both know it’s more than that.


DAN: So now you’re a doctor.


WHITEY: I’ve taken steps to ease the pressure. I think you’d be well advised to take a couple of days and do the same. (walks out of the room) Hit the lights on the way out would you?






[Nathan’s house)


(A bag is sitting on the floor; Nathan walks in)


DAN: Hey. How you feeling son?


NATHAN: Okay. What’s my bag doing here?


DAN: Well I packed some things for you.


NATHAN: Dad, I’m not gonna move to the beach house.


DAN: You’re not gonna have to, we’ll work this out.


NATHAN: Well then what’s this?


DAN: You and I are going away for the weekend.


NATHAN: Are you kidding?


DAN: I already cleared it with your mom. I’ve got your golf clubs in the back of the car, we’ve got a 9 am tee-time.


NATHAN: Dad you can’t just spring things on me like this, alright? I had plans this weekend.


DAN: I know you do, with me.


(Dan walks out. Nathan looks upset)






[the park)


(Lucas and the guys are playing basketball)


MOUTH: (talking into his microphone) Oh, say it isn’t so. Fergy and Skills take it 15-13.


(They all sit down; Brooke drives up and hooks at them)


JUNK: This guy's got his own personal cheering squad now?


FERGIE: How you know she's not cheering for me?


SKILLS: Trust me dawg, she's not cheering for you man.


(Lucas walks over to her)


LUCAS: Hey babe.


SKILLS: Hey Luke. So that means we’re gonna get to see a little bit more of you, i mean you know since you got some time on your hands, right?


BROOKE: Not if I have anything to say about it boys.


SKILLS: See that is whack, dawg. We win the game and he get the girl.


(Brooke and Lucas kiss; The guys look away laughing)






[“Tidal Creek” grocery store)


(Deb sees Luke at the counter)


DEB: Lucas?


LUCAS: (looks nervous and puts things on the counter) Oh hey um...


DEB: I’m not playing hookie from your moms café, I just ran out of coffee filters.


LUCAS: (nods) Ok. See you later.


DEB: I’m glad we bumped into each other. Uh, Haley and I were talking and we thought it might be fun to start up some live entertainment at the café.


LUCAS: Great



DEB: Are you sure? Because if you think it’s a decision your mom should be making I understand.


LUCAS: No it’s…it’s a great idea. It’s good. Good.


DEB: Good



LUCAS: Yeah



(Lucas turns around trying to stop the conversation)


DEB: Lucas, are you alright?


LUCAS: (trying to sound fine) Yeah



(Brooke jumps in front of him without noticing Deb)


BROOKE: Hey. (holds a box of condoms in front of him) don’t you think it makes more sense to buy in bulk? Plus…(holds up whipped cream) for desert. (Lucas looks up at Deb; Brooke turns around and laughs nervously) Oh, Hi Mrs. Scott.


DEB: Hi. Um…excuse me.






[outside store)


(Brooke and Lucas are walking to the car)


BROOKE: Of all the things to stick in my mouth it had to be my foot. (Lucas sighs) Lucas come on hold up.


LUCAS: Did you see the look on her face?


BROOKE: Yeah, total Judge Judy. Which is completely ridiculous considering who her son is.


LUCAS: She’s friends with my mom.


(He opens her door for her)


BROOKE: Right…forgot about that one. Well, your mom’s in Europe for the next month so what are the odds she remembers this?


LUCAS: Whipped cream and condoms…



(both laugh)






[Nathan and Dan in the car driving)


NATHAN: Are you and mom getting a divorce?


DAN: Why? What’d she tell you?


NATHAN: She kicked you out of the house right? That’s usually the first step.


DAN: Don’t worry, things will be back to normal in no time.


NATHAN: No, dad. Mom doesn’t want things to be back to normal, she wants them to be better.


DAN: Listen to me Nathan, you have a great life. A beautiful home and a basketball pedigree any kid would die for.


NATHAN: yeah I know. (His phone rings) I almost did. (Answers the phone) Hey, what are you doing?


HALEY: (sitting in the café looking at flyers she‘s drawing for open mic night) Oh just marveling at my lack of artistic ability. How’s the amazing race?


NATHAN: Well, it’s about as well as can be expected.


HALEY: Well, I wish you were here. We’re doing this open mic thing at the café tomorrow.


NATHAN: So I’m gone for 2 hours and you go all Hollywood on me.


HALEY: Yeah that’s me, Glamour girl. Hey you want to say hi to your mom?


NATHAN: No, uh, it’s bad timing. Look, let me give you a call back alright? Bye



(Haley hangs up the phone; Scene stays at the Café)


DEB: How’s he doing?


HALEY: Well there was no gun play or screaming so I’m assuming pretty well. He said to say “hi”.


DEB: Haley, these um, these flyers…



HALEY: (laughing) Suck! Yeah, uh huh! I know! I know! I’m trying everything! (she looks out the window) Hang on! (runs out of the café past Keith who’s walking in) Hi Keith, bye Keith



KEITH: Nice talking to you too.


DEB: Hey, Oh I’m Glad you’re here.


KEITH: Yeah I heard you could use the business.


DEB: Uh, yeah that too.


KEITH: So let me guess, Dan did something.


DEB: Of course, but actually this is about Lucas. I saw him at the grocery store today. He was with a girl.


KEITH: Oh yeah that’s Brooke, he’s been spending a lot of time with her. I can’t say I blame him.


DEB: (pouring them both coffee) Uh, they were, buying condoms.


KEITH: Right.


DEB: I guess you could take comfort in the fact that he’s being safe, but you know mistakes happen. I’m a walking poster child for it.


KEITH: Oh boy. Karen’s calling tonight, what am I going to tell her? You know besides the fact that I want what’s best for Lucas, I just, I don’t wanna let her down.


DEB: Well then don’t. She’s 3000 miles away, She trust’s you to handle this.


KEITH: I could always lock him in the cellar.


DEB: I was going to suggest talking to him.


KEITH: Or that!






[outside THUD magazine)


(Peyton walks out and Haley stops her)


HALEY: Oh, Hey



PEYTON: Hey



HALEY: I need your help. Don’t worry it doesn’t involve orphans or Nathan or any major commitment of any kind.


PEYTON: What does it involve?


HALEY: Your artistic ability.


(Haley holds up her drawings; Peyton laughs and takes them)


PEYTON: Cute



HALEY: I know they’re horrible. Can you fix it?


PEYTON: Yeah! I can burn them!


HALEY: (laughs) Can you come up with a design that doesn’t suck?


PEYTON: When do you need them by?


HALEY: Tomorrow afternoon.


PEYTON: Ok



HALEY: Oh, thank you! You’re the best. (starts to walk away) I take back everything I said about you before we met.






[Hotel with Dan and Nathan)


MAN: Welcome back, Mr. Scott.


(shakes his hand)


DAN: Thank you



MAN: Your room is all ready. And your wife?


DAN: Uh, actually there’s been a change of plans. This is gonna be a guys weekend! This is my son Nathan.


MAN: Oh well the suite that you requested has a King size. Shall I check for a double room?


DAN: I’d hate to give up the view. Um, I’ll tell you what. Why don’t you bring up a cot.


MAN: Very good.


(Nathan turns around looking upset)


NATHAN: (sighs) Dad are you kidding me? This was supposed to be a weekend for you and mom?


DAN: Well it didn’t work out that way did it?


NATHAN: So this whole father son thing, this is just plan B.


DAN: What difference does it make how or why we got here. The point is we’re here. And we’re gonna have a good time.


(a phone rings and they both check if it’s theirs)


NATHAN: It’s Haley



DAN: She’s got you on a short leash.


NATHAN: (talking on the phone) Yeah.


HALEY: Hey its Haley.


NATHAN: (not sounding enthusiastic) Yeah I know. Look its not a good time right now, alright?


HALEY: Oh sorry I just…



NATHAN: I’ll call you back.


(Nathan hangs up)


DAN: Nice work.


MAN: Shall I send up your bags?


DAN: I have some golf clubs in the back of the car too, I’m taking my son to school on the links tomorrow.


MAN: They’ll be waiting on you on the tee in the morning.


DAN: Perfect.


(Man leaves; Dan walks towards the room. Nathan shakes his head and follows)






[Lucas’ bedroom)


(Lucas and Brooke are making out in the dark. The lights turn on and both look up)


BROOKE: (nervously) Hi, Uncle Keith.


KEITH: Brooke. Could you maybe pick this up some other time? I’d like to have a word with Luke.


BROOKE: Ok. (gets her things together and starts to leave not really knowing what else to do)


LUCAS: Keith



KEITH: Say goodnight Luke



BROOKE: I’ll…call you later (she walks out the door)


(Luke watches her out the window)


LUCAS: What the hell do you think you’re doing?


KEITH: That’s funny I was just about to ask you the same thing.


LUCAS: I get it. This is about Deb right?


KEITH: No. This is, um, about you. And some incredibly bad judgment. And I think you should remember that Deb’s the one keeping your mothers business alive while she’s gone.


LUCAS: Yes, but it doesn’t give her the right to butt in alright? I mean look at Nathan. The guy gets away with 10 times the crap I do.


KEITH: Well you’re not Nathan. And you know, that’s not the point. I mean what is this? You couldn’t even be home for your mothers phone call tonight?


LUCAS: I forgot. What’d you tell her?


KEITH: I told her that you missed her. And that you loved her. And that you were at the library studying. You know, the Luke Scott that I know, is better than this.


LUCAS: Well look the Keith Scott that I know isn’t my mother alright? He’s not even her boyfriend. So this really isn’t your business.


KEITH: Well that’s where you’re wrong. Cause while I’m here it is my business. You know, you might wanna take a long hard look in the mirror. And see if the guy staring back at you is the kind of person you want to be.


(Keith walks out leaving Lucas upset on his bed)






[Golf course with Dan and Nathan)


(Nathan hit’s the ball)


DAN: Well what do you know, you actually hit the fare way this time. (laughing)


DAN: watch and learn. (he hit’s the ball) Oh, so pretty! My ball cleared yours on the fly. Maybe you wanna hit from the ladies tee next time.


NATHAN: (walking back to the cart) Wanna drive?


DAN: I just did! (laughing)


(Nathan tries to ignore him)






[Peyton’s room)


(Haley is looking through her music and Peyton is drawing on the bed)


HALEY: (reading the names of the music) Vex, Cat Power, Cheap Trick. You’re all over the place!


PEYTON: I kind of got a lot of moods. (her phone rings; Peyton gets up and hands the picture the Haley as her answering machine picks up in the background) Alright finished.


HALEY: Oh this is great! Thank you!


PEYTON: No problem.


BROOKE: (Voice on answering machine) Hello! Best friend! Pick up the phone. don’t pretend you’re not there, cause I can see you on your cry for help web cam.


(show computer and see Peyton and Haley standing in view of the camera)


HALEY: Web Cam? (looking around)


PEYTON: Its…(point to it)


BROOKE: (voice) Hi to you too tutor girl!


PEYTON: Hold no just one second. (picks up the phone) Hello? Look I’m busy, I promised I would do something. (giving Haley a look like she is obviously lying) Okay. Yeah I’ll call you tonight. Bye. (hangs up) Do you need help with those? (pointing to the flyers)


HALEY: Oh no you don’t have to do that.


PEYTON: No, yeah I do. I mean, if you want help.


HALEY: (Understanding that Peyton needs an excuse not to see Brooke) Yes I would love help. Yeah, come on.


(Peyton throws a shirt over the web cam as they leave)






[outside Jake's House)


(Jake is playing the guitar outside as Lucas walks up with a basketball)


LUCAS: Hey



JAKE: Hey



LUCAS: I was just on my way down to the river court man, thought maybe you’d want to shoot around.


JAKE: Yeah it kind of feels weird not having Saturday practice right?


LUCAS: (sits next to him and sighs) Never thought I’d miss it.


JAKE: Yeah I appreciate it but I kind of have to stay around the house today



LUCAS: What are you grounded?


JAKE: No, no not exactly.


LUCAS: You sick? (Jake just looks down not knowing what to say) Alright cool, you know what? You don’t wanna hang out with me man its cool. Alright? I’ll see you later man. (He starts to leave)


JAKE: Luke. Come on in. (Lucas and Jake enter the house; Jake walks over to a crib; Lucas soon joins Jake by the crib) So this is Jenny



(See an adorable baby girl)


LUCAS: Is she...


JAKE: Yeah. Yea, she’s all mine.


LUCAS: Wow that is unbelievable. (Jake gives a bottle to Jenny) How old is she?


JAKE: (proud) She’s 6 months. 9 days and a couple of hours.


LUCAS: Who’s the mother?


JAKE: Uh, that’s, that’s a long story but lets just say shes out of the picture.


LUCAS: So you’re raising her all by yourself?


JAKE: no my parents they work nights. And they help out a lot, between the three of us we’re handling it.


LUCAS: That explains a lot about you man. But um, why keep her a secret?


JAKE: Oh come on you know how people are.


LUCAS: Yeah but if you treat this like its something to be ashamed of, your daughter will carry that around with her for the rest of her life.


JAKE: Well no, I’m not ashamed of her. I’m just trying to protect her.


LUCAS: You know my mom did the same thing. When I found out, the truth about who I was, there was a part of me that thought that maybe, she kept it a secret because she was ashamed of me. Trust me man, you don’t want to hide this.


(Jake looks down at Jenny)






[The streets)


(Peyton and Haley are walking and putting flyers on cars)


HALEY: Are you gonna come?


PEYTON: I don’t know. I want it its just kind of…



HALEY: Brooke and Lucas. He told me about the other night.


PEYTON: It’s my own fault. I blew it.


HALEY: Sorry



PEYTON: The worst part is though, Brooke is my best friend, you know and she doesn’t have any idea how much this is killing me. I don’t know what kind of karmic monster I was in my past life!


HALEY: Probably one of those sirens that lure in sailors and then kill them on the rocks.


(Peyton jokingly pushes her and they laugh)


HALEY: Look, between you and me, I really don’t see Lucas and Brooke as like an epic romance, ok? (laughs) But I mean he did ask me to give them a chance, so I kind of owe him that you know?


PEYTON: Well what do you think I should do?


HALEY: The same thing.






[Golf course)


(Nathan is trying to putt)


DAN: Never up never in Nathan. You really fell apart on the back nine.


NATHAN: I think you told me that a few times already, Dad.


(Nathan putts but it doesn’t go in)


DAN: Well it was a nice try. (Nathan tries not to say anything back) Well you sink this one you might actually break 100. (Laughs) Alright focus. Square your shoulders. Loose grip. Line it up. Good. (Nathan takes a full swing and hit’s the ball past Dan into the water) Woah what the hell are you doing?!


NATHAN: Never up never in, right dad?


(Nathan starts to walk away)


DAN: Hey! Watch it!


NATHAN: You know this whole thing is just another chance for you to pick me apart and show me how much better you are. Well there you go Dad, you just kicked my @#%$, congratulations. (He starts to applaud) It was great really.


DAN: Don’t make a scene.


NATHAN: You know what? I almost killed myself for you. You know that?


DAN: What are you talking about?


NATHAN: Drugs dad! I took drugs for you.


DAN: No! My son would never take drugs.


NATHAN: “Your son”. it’s all about you isn’t it dad? You know why mom kicked you out? Cause you’re a bully. And you don’t give a damn about anything other than your own ego.


DAN: Would you keep your voice down?


NATHAN: No! You know what you should do? You should give mom a divorce. You should do her a favor and give mom a divorce. She’s never going to be happy with you dad, Nobody is!


(Nathan walks off the course)






[Whitey’s House-outside)


(Keith walks up and brings the news paper to Whitey on the porch)


WHITEY: You always were a sorry paper boy. Whenever you did manage to drag your butt out of bed, I’d get the paper either through a broken window or on a working sprinkler head.


KEITH: Well maybe if you tipped in Holidays, it would be a different story.


WHITEY: Pure extortion. Well are you here to warn me about the town lynching?


KEITH: No firm date has been set yet, far as I know. (Whitey laughs as he reads the paper) Taking a little hiatus, huh?


WHITEY: Extreme times call for extreme measures.


KEITH: Oh yeah, that’s kind of why I’m here. I need some advice.


WHITEY: More trouble with Nathan?


KEITH: Nah its Lucas. I’m worried he’s taken some wrong turns and I think I might be part of the problem.


WHITEY: How’s that?


KEITH: Well, I’m not exactly a shinning example of good choices.


WHITEY: Well, you could take a page out of my book and step back.


KEITH: That’s your advice? Just…do nothing?


WHITEY: Or you could emulate your brother and smother the kid with your own short comings. (both laugh) Now I’ve coached 35 teams. Some of them I’ve coddled, some of them I’ve yelled at. But each player has to find his own game. Don’t worry about Lucas. He’s a good kid. He’ll find his way back to the main road.






[THUD magazine-inside)


(Peyton passes a man inside)


GAVIN: Hey



PEYTON: Hi



(They walk past each other but Peyton looks back at him)


PEYTON: You’re Gavin DeGraw.


(He turns back around)


GAVIN: Oh yeah that’s me.


PEYTON: Are you playing in town?


GAVIN: Yeah we’re doing a gig at Carolina, and an interview.


PEYTON: Oh, wow um. Ok not to be presumptuous or anything but you wouldn’t be interested in playing a smaller space, like a much much smaller space. There’s a thing across the street tonight. Open mic night. I know that’s way beneath you but I would score so many major cool points if you would just come and play a couple of songs. I’ll stop now!


GAVIN: Well um, what’s the name of this place?


PEYTON: Um, Karen’s Café?


GAVIN: It’s low key though right?


PEYTON: No, totally low key. Um, maybe I’ll see you there.


GAVIN: Yeah maybe.


PEYTON: Ok.... Bye



GAVIN: Bye







[Lucas’ house)


(Lucas walks in and sits in the kitchen with Keith)


LUCAS: Hey



KEITH: Hey



LUCAS: I kind of said some brutal things last night I wish I could take back.


KEITH: Well, obviously I suck at this. I um, I want to be your friend, but I also want to do the right thing by your mom.


LUCAS: And I know how important that is to you. I’m not really making it easy am I?


KEITH: Well, at a certain point its up to you. It’s your life. And I think the best thing I can do is back off and let you live it. And if you need help, I’ll always be there.


LUCAS: Thanks







[Jake's house)


(Jake starts to open his mail and sees a yellow folded paper)


“THEY’VE GOT BOOSTER CHAIRS… LUKE” is written on the front



(open to see a flyer for open mic night)






[Karen’s Café; open mic night)


(The place is packed; Haley meets Peyton at the door)


HALEY: Hey



PEYTON: I guess all those flyers weren’t a complete waste of trees.


HALEY: Thank you so much for your help. Oh just grab an apron. (starts to walk away and Peyton looks at her) Kidding! Sit wherever you want, order whatever you want on the house, I’m glad you came. (she walks off to serve people)


[Brooke and Lucas walk in)


BROOKE: so this is the place



LUCAS: This is it.


BROOKE: Very buzz worthy. (she sees Peyton sitting alone in the corner) Cool clientele too.


(Lucas kisses her forehead and she walks over to Peyton; Lucas walks to Deb)


LUCAS: Listen, Deb, um…I just wanted to say you’re doing a great job. My mom will be happy.


DEB: That means a lot to me, thanks Lucas.


LUCAS: And, about the other night.


DEB: Yeah, yeah I know you think I overstepped my bounds



LUCAS: No its just that if you have a problem with me, could you just talk to me about it first?


DEB: You got it



LUCAS: Alright



(Brooke and Peyton sitting at a table; Lucas walks up to them)


LUCAS: Hey, Mind if I join you?


(Brooke looks at Peyton waiting for her answer)


PEYTON: Actually, I was just leaving, I’ll see you two.


(she gets up and leaves, Brooke looks at her upset and gets up to follow)


BROOKE: (to Lucas) I’ll be right back



(Outside the café. Brooke runs after Peyton)


BROOKE: Peyton!


(Peyton looks angry that she followed her and turns around)


BROOKE: What’s going on? Are you mad at me?


PEYTON: (almost with tears in her eyes) Its not you Brooke its me, I thought I was cool with this but I’m not, I’m sorry.


BROOKE: With me and Lucas?! You do not have to feel like a third wheel. You’re my best friend. Ok? He gets that.


PEYTON: It’s not that Brooke.


BROOKE: Then what is it?


PEYTON: I just…(looks back at Brooke and stops). You’re right it’s the whole third wheel thing, I guess I just missed you.


BROOKE: Then will you please come inside and hang out? I miss you too, ok? Come on.


(Peyton nods and they hug and walk back inside)






[Inside Café; Haley gets on the mic)


HALEY: Hey, so I just want to remind everybody that the stage is open, if anybody has any hidden talent they want to reveal.


JAKE: (walking in the door) I’ll give it a shot.


(Brooke looks at Lucas surprised that he is there)


HALEY: Great come on up. Thank God. Jake Jagielski ladies and gentlemen.


(everyone cheers; Jake puts Jenny’s carrier on the floor and sits with his guitar)


JAKE: Um, so normally, I only sing for my daughter. (Peyton smiles) But something that a friend said convinced me that I should open up to a wider audience and this seemed like the right time and place. So everyone, this is my daughter, Jenny. And Jenny, this is my whole world.


(Brooke and Lucas on the couch)


BROOKE: Jake has a baby?!


(Lucas looks at her and smiles. Haley stands next to Peyton at the counter)


HALEY: You ok?


PEYTON: (nods but looks upset) yeah



(Haley walks away again; Peyton looks at Brooke and Lucas on the couch and they smile at each other)


[Jake’s song in the back ground:

Such a Lonely boy

Couldn’t find the joy within

Such a lonely girl

Such a lonely world we’re living in

I watch it all go by

I can’t find a tear to cry)


(the song gets very low as Haley picks up the phone to call Nathan; Nathan walks in the room and stands behind her)


NATHAN: Jerk never called you back did he? (Haley turns around surprised and hugs him) Believe me you didn’t want to talk to him anyways.


HALEY: What are you doing here?


NATHAN: Look I’m sorry…



HALEY: No…(kisses him) I’m glad you’re back.


NATHAN: Yeah me too! It’s like, every time I’m with him, I just get caught in this rip tide, you know, the harder I try to get out, the harder it is for me to keep from downing.


HALEY: Maybe you just need to steer clear of the water for a little while.


(Deb walks in)


DEB: Hey, Nate. I thought you weren’t getting back till tomorrow what happened?


NATHAN: We were keeping score mom. What do you think happened?


DEB: Oh honey I’m sorry, I should have known.


NATHAN: Whatever, I’m used to it.


(Puts his arm around Haley and walks out of the room)






[Outside the café)


(Dan is sitting in his car looking in; Jake still singing)






[Inside the Café)


(Jake singing and Peyton watching)


[Jake’s song:

Such a lonely boy

Such a lonely girl

It’s such a lonely world)


(song ends; everyone cheers)


PEYTON: So what are you, like, married too?!


JAKE: Nah, its just me and Jenny.


(Peyton looks at Jenny and back at Jake)


PEYTON: She’s got your eyebrows



JAKE: Oh that’s not a good thing!


(both laugh)


PEYTON: She’s beautiful



JAKE: Thanks, Peyton.


(They walk away from each other; Enter Gavin DeGraw; Peyton meets them at the door)


PEYTON: Thanks for coming



GAVIN: I thought this was going to be low key



PEYTON: Sorry! Is it still cool?


GAVIN: Yeah its alright.


[Nathan and Haley are standing along and Lucas comes to them)


LUCAS: Listen man, some of the guys and I are gonna go down to the River Court, I wanted to know if you and the team wanted to come.


NATHAN: Why?


LUCAS: Cause it’s fun. Don’t you remember?


(Nathan nods and Lucas walks away; Haley smiles at Nathan and jokingly nudges him)


HALEY: Alright Ladies and gentlemen give it up for Gavin DeGraw!


(cheers)


[The band starts playing:

I don't need to be anything other than a prison guard's son

I don't need to be anything other than a specialist's son

I don't have to be anyone other than a birth of two souls in one

Part of where I'm going is knowing where I'm coming from



I don't want to be anything other than what I've been trying to be lately

All I have to do is think of me and I have peace of mind

I'm tired of looking 'round rooms wondering what I gotta do

Or who I'm supposed to be

I don't want to be anything other than me)






[River Court)


(hear music continue in the background)


MOUTH: (voice only) good evening everyone to a historic game of basketball. I’m Mouth McFadden and tonight this is the only game that matters.


(all the guys playing together; Lucas and Nathan are on the same team; Peyton and Brooke are sitting on top of a car with Jenny between; Haley walks up to them)


HALEY: Hey



BROOKE: Hey, tutor girl!


(They all laugh; The ball rolls towards the girls and Jake goes after it; Peyton picks it up and hands it to them; They smile at each other; Brooke takes a picture of Jake and hands it to Peyton)


BROOKE: I guess this answers the gay question.


HALEY: Give me this. (takes the camera from Brooke) Get in. (Peyton and Brooke lean in towards Jenny and smile) Cheese!


(Nathan scores and is obviously playing well with Lucas and his friends; Whitey and Keith in a car across the park watching the game)


KEITH: I thought you might want to see this coach. Come a long way since the last time we sat here.


WHITEY: uh huh. Makes you wonder where they’re all headed.


(Fades out from the game)






[Café)


(Dan enters)


DAN: Busy night?


DEB: What happened today Dan?



DAN: Oh you know, we were going to spend the weekend but we missed you too much.


DEB: I ask you to make good with your son and you make it worse.


DAN: He flipped out on the 18th hole. It was embarrassing



DEB: and did you badger him into it? You have a problem Dan. You’re competitive and controlling and you need some help.


DAN: Since when did you become mother of the year? Last I knew you were out of sight half the month and out of mind the rest.


DEB: You’re right. I have a lot of catching up to do with Nathan. But at least I’m trying to help. You on the other hand…



DAN: What about me?


DEB: I want you to see someone. A therapist. We’ll go as a family.


DAN: Forget it.



DEB: Its not a negotiation Dan. You get some help or you’re not going to see Nathan.


DAN: (starts to leave) You really think you’re going to stop me from seeing my own son?


DEB: Try me.


(Dan nods and leaves)

Kikavu ?

Au total, 157 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Emmalyne 
17.01.2020 vers 21h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

Mathry02 
20.08.2019 vers 17h

Shanaan908 
12.08.2019 vers 02h

Blue24 
25.04.2019 vers 21h

logan12 
21.04.2019 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
Calendrier Février

Calendrier Février
Le calendrier de février 2020 est en ligne ! Et il est placé sous le signe de l'amour avec notre...

Concours interquartier : La Finale

Concours interquartier : La Finale
Voici le résultat du Concours interquartier de Wallpaper Dawson vs OTH : Résultat sur le quartier de...

Concours  Wallpaper Interquartier OTH vs Dawson

Concours Wallpaper Interquartier OTH vs Dawson
C'est parti venez voter pour votre wallpaper préférez pour le concours interquartier OTH/Dawson...

Calendrier Janvier

Calendrier Janvier
Le calendrier de Janvier  2020 est disponible ! et c'est avec Sophia Bush que l'on démarre cette...

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Place à un sondage Festif ! Alors Spécial Fêtes : Comment sera votre Noël cette année? Venez voter...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

ophjus, 19.02.2020 à 10:12

Dernières heures pour le sondage/awards de The Bold Type, avez vous vu le nouveau design ?

ophjus, 19.02.2020 à 14:01

Nouveau sondage et PDM sur le quartier Pretty Little Liars ^^

stella, 19.02.2020 à 20:33

Nouveau design sur le quartier Sense8 et venez jouer au premier jeu des forums. A bientôt sur le quartier

Sas1608, Avant-hier à 13:22

Nouveau sondage sur le quartier de Grey's Anatomy

James723, Hier à 22:20

Nouveau sondage sur Joey Venez voter pour le rôle préféré de Drea de Matteo

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News