VOTE | 654 fans

#303 : On se dit tout

Titre en VO : "First day on a brand new plane" - Titre en VF : "On se dit tout"
~> WB : diffusé le 19/10/2005 - TF1 : diffusé le 22/04/2006
~> Scénario : Terrence Coli - Réalisation : Billy Dickson

- Lucas a décoré le casier de Brooke avec des photos d'eux et un message "Brooke & Lucas forever".
- Dan est persuadé que Lucas a voulu le tuer, il essaye donc de l'étrangler dans le gymnase du lycée mais Peyton l'en empêche en lui disant que Lucas l'a sauvé des flammes!
- Whitey refuse d'aider Haley pour qu'elle récupère Nathan et pourtant, il va s'arranger pour qu'ils se retrouvent seuls dans la même pièce plus d'une fois! Dan veut devenir maire Tree Hill.
- Les ados de Tree Hill sont retournés au lycée et Haley doit subir les "moqueries" de ses camarades.

Promo WB

Popularité


3.4 - 5 votes

Titre VO
First day on a brand new plane

Titre VF
On se dit tout

Première diffusion
19.10.2005

Vidéos

Brooke et Haley

Brooke et Haley

  

Brooke et Lucas

Brooke et Lucas

  

Dan manque de tuer Lucas 1/2

Dan manque de tuer Lucas 1/2

  

Dan manque de tuer Lucas 2/2

Dan manque de tuer Lucas 2/2

  

Dan parle à son fils Nathan

Dan parle à son fils Nathan

  

Dan vient voir Lucas en train de jouer

Dan vient voir Lucas en train de jouer

  

Des heures de colles pour Haley

Des heures de colles pour Haley

  

Dan vient voir Whitney

Dan vient voir Whitney

  

La rentrée

La rentrée

  

Le face à face entre Haley et Nathan

Le face à face entre Haley et Nathan

  

Nathan et Lucas discutent !

Nathan et Lucas discutent !

  

Peyton au carrefour !

Peyton au carrefour !

  

Photos promo

Micro (Norris Lee) interviewe Nathan (James Lafferty) avant la reprise de la saison de basket

Micro (Norris Lee) interviewe Nathan (James Lafferty) avant la reprise de la saison de basket

Plus de détails

Lucas est seul sur le toit de chez lui (là où se trouvait le mini golf), il enlève une brique du mur. Il en sort une boite en fer contenant deux lettres. Haley le rejoint, elle se souvient de leur rituel, à chaque début d’année scolaire, ils écrivaient leurs prédictions pour l’année qu’ils allaient vivre. Lucas est touché et surpris qu’Haley s’en souvienne. Ils lisent à voix haute leur prédiction de l’année précédente. Ils décident d’attendre le lendemain pour faire la moindre petite prédiction. Lucas est content qu’Haley soit rentrée, il n’imaginait pas sa dernière année de lycée sans elle.

Et voilà, le premier jour de cours est arrivé ! Haley ne passe pas inaperçue à son grand malheur, beaucoup de filles rigolent quand Haley passe devant elles accompagnée de Lucas. Ils partent à la recherche de leurs casiers : le 141 et le 143. Le 139 a été attribué à … Nathan ! Et oui, l’ordre alphabétique oblige ! Nathan se montre froid et indifférent envers Haley.

Lucas a retrouvé Brooke, Miss Davis aurait aimé qu’il passe la prendre mais il avait des choses à faire ce matin. Brooke ouvre son casier et reste bouche bée. Lucas l’a entièrement décoré ! Elle a le sourire aux lèvres, touchée par cette attention.

Brooke retrouve Haley qui n’est pas si enchantée que ça de reprendre les cours, tout le monde la regarde bizarrement sauf Nathan qui ne prête même pas attention à elle. Peyton qui s’est joint à elles lui propose de tout plaquer pour rejoindre une tournée. Oh mais quelle idiote ! Haley l’a déjà fait ! Peyton s’en va, Haley est mal à l’aise alors que Brooke tente d’expliquer le comportement de sa meilleure amie. Haley passe devant un groupe de filles qui l’interpelle. Elles se moquent d’Haley qui fait tout pour les ignorer. Nathan a assisté à la scène de loin. D’ailleurs, Micro le rejoint pour avoir une interview, Micro commence à faire son show puis tend le Dictaphone à Nathan pour avoir son avis sur la saison à venir. Nathan est perdu dans ses pensées, il répond rapidement à Micro mais sans grande conviction…

Whitey est dans son bureau quand Dan entre. Froidement, Dan lui fait comprendre qu’il est grand temps qu’il passe le flambeau à quelqu’un de plus jeune. Whitey lui rappelle que Nathan est mieux classé que son père grâce à ce stage. Cette idée n’enchante pas Dan mais après tout qu’est ce qui peut lui faire plaisir ? Oui, une chose : prendre la place de coach !

Ellie va voir Lucas au Karen’s café, elle a besoin de son aide. Elle lui explique qu’elle a acheté de la drogue pour raison médicale. Elle a un cancer mais refuse que Peyton le sache. En fait, la marijuana l’aide à lutter contre les nausées. Ellie aimerait que Lucas essaye de parler à Peyton pour avoir une seconde chance.

Lucas fait quelques paniers au terrain extérieur quand Dan arrive. Il fait comprendre à son fils qu’il sait que c’est lui qui a mis le feu à la concession. Il utilise une métaphore : celle d’un chien qu’il a recueilli chez lui et qui l’a mordu. Le chien n’a plus jamais eu l’occasion de le mordre… Il lui parle du soir où il l’a aperçu près du feu sur la plage, il lui dit clairement qu’il sait que c’est lui, il l’a vu à la concession le soir de l’incendie ! Dan menace son fils mais il doit s’en tenir là car Micro, Fergie et Junk arrivent sur le terrain. Ils regardent le père et le fils déconcertés. Dan s’en va.

Nathan croise Peyton devant le lycée, elle est surprise de le voir là et le soupçonne d’essayer d’éviter Haley. Il tente de lui faire comprendre que c’était un peu pareil quand ils ont rompu il y a un an. De leur côté, Brooke et Haley discutent du loyer qu’elles vont devoir payer. Brooke a tout dépensé pour s’acheter des fringues ! Elles en viennent à parler de Peyton et Nathan quand elles tombent sur eux. Micro profite de ce premier face à face pour demander à Nathan si cette rupture affectera son jeu. Même si Peyton regarde Haley froidement, elles sont d’accord sur un point : Micro est agaçant ! La sonnerie retentit, Nathan et Peyton partent de leur côté tandis qu’Haley et Brooke partent du leur. Micro reste seul entrain de parler dans son Dictaphone.


Whitey est au téléphone quand Haley entre. Elle a besoin des conseils avisés du coach pour arranger les choses avec Nathan mais Whitey n’est pas un conseiller conjugal ! Tout ce qu’Haley a obtenu c’est une heure de colle !

Karen et Larry Sawyer sont installés à une table du Karen’s cafe, ils discutent devant une tasse de café. Ils parlent d’Ellie et de Peyton.

Haley se rend dans la salle où se déroulent les heures de colle, Whitey est déjà là. Nathan arrive à son tour et semble surpris qu’Haley soit là elle aussi. Nathan ne comprend pas qu’ils soient les deux seuls à être collés. Un autre élève se présente mais Whitey le fiche à la porte. Nathan s’installe assez loin d’Haley. Whitey autorise les bavardages car il semblerait que les deux collés aient besoin de parler. Haley lui sourit en guise de remerciement.

Le lendemain, Lucas et Haley discutent devant le lycée, il lui demande comment c’est passée son heure de colle. Haley lui avoue que Nathan ne lui a pas adressé un mot de toute l’heure. Lucas la laisse mais lui promet de la retrouver à l’heure du déjeuner. Haley passe devant le même groupe de fille que la dernière fois mais cette fois, une des filles l’insulte. Haley lui répond, la fille se lève et la pousse. Whitey arrive au même moment. Il ordonne aux filles de partir mais donne une heure de colle à Haley mais Haley aggrave la situation et écope de 3 heures ! !

Une fois de plus, Haley et Nathan se retrouvent seuls dans la salle de détention. Nathan bosse ses cours tandis qu’Haley rêvasse. Au bout d’un moment, Nathan lui demande si elle a vraiment frappé Sue. Haley est surprise qu’il ait entendu parlé de ça mais encore plus qu’il lui parle ! Bien sûr Nathan met fin à la conversation avant qu’Haley ne s’engage vers un sujet à risque et ils reprennent leurs occupations en silence.

Dan fait quelques paniers derrière chez eux. Nathan le rejoint, il lui demande si sa mère ne l’avait pas mis dehors mais Dan lui dit que techniquement, ils n’ont pas encore divorcé. Dan lui propose un petit un contre un mais Nathan refuse. Il apprend à son père qu'il a été collé car Whitey tente de les aider Haley et lui. Dan lui dit qu’ils n’ont plus à s’inquiéter de lui, bientôt il y aura un véritable coach à sa place !

Peyton et Lucas rentrent chez les Sawyer. Lucas tente de la raisonner à propos d’Ellie mais rien à faire. Ils montent à l’étage, Peyton s’énerve quand elle voit son père et Ellie regardant ses dessins dans sa chambre. Elle s’en va en pleurant et en leur demandant de la laisser tranquille ! Elle dit cela en les regardant tous les 3.

Haley évacue les affaires de Brooke qui s’entassent dans la salle de bain. Sa colocataire arrive au même moment et lui montre le nouveau système qu’elle a trouvé pour savoir si la voie est libre dans la chambre : 3 chouchous. Haley lui dit que c’est un bon système mais elle n’est pas sûre d’en avoir besoin d’ici longtemps. Brooke la rassure et lui dit que Nathan reviendra bientôt, elle ajoute que certaines personnes ont besoin de temps pour être sûr des sentiments de l’autre.

Karen est au café quand Nathan entre à la recherche de Lucas. En voyant que son frère n’est pas là, il fait demi tour mais Karen l’interpelle. Elle lui parle d’Haley et lui rappelle qu’il aurait fait n’importe quoi pour qu’elle revienne. Nathan ne sait pas s’il pourra redevenir celui qu’il était avant qu’elle ne parte. Avant de partir, il lui demande de dire à Lucas de venir au lycée le soir même. Il lui explique que Dan va essayer de virer Whitey.

Peyton est assise à un carrefour, elle regarde le feu passer au rouge. Larry approche et s’excuse de ne pas lui avoir demandé avant de montrer sa chambre à Ellie. Il lui assure que Lucas n’a rien à voir là dedans. Larry a besoin d’être sûr que sa fille aura toujours quelqu’un à qui se confier.

Il fait nuit, beaucoup de lycéens attendent devant le lycée. C’est ce soir que Whitey sera ou pas désigné comme coach de l’équipe de basket. Micro fait ses commentaires pour son site, il s’enflamme comme souvent depuis sa rupture avec Erika. Lucas s’en rend compte et lui en parle mais selon Micro, quand Lucas a le cœur brisé par une fille, une douzaine d’autres sont prêtes à le consoler. Alors que pour Micro c’est plus compliqué, lui il ne veut qu’une personne : Erika !

Dan fait son discours devant toute une assemblée afin que Whitey soit viré de son poste de coach. Alors que le vote est sur le point d’avoir lieu, Karen se lève et demande à prendre la parole. Dan tente de l’en empêcher en rappelant qu’elle ne fait pas partie du conseil de l’école. Le maire s’en fiche, il ne s’agit pas du cours juridique, il autorise donc Karen à exposer son point de vue. Elle explique au conseil qu’elle était contre l’entrée de son fils dans l’équipe car elle avait peur qu’il change de comportement mais grâce à Whitey, Lucas a su garder le goût du jeu et grandir. Elle fait un discours très élogieux et tente de convaincre le conseil de garder Whitey comme coach.

Lucas va voir son frère mais Nathan lui fait comprendre que s’il est passé dans l’après midi c’était juste pour que tout le monde soit au courant pour Whitey. Il voulait que SON équipe soit là pour connaître la décision du conseil. Lucas lui dit qu’ils verront si c’est SON équipe comme il le dit si bien ! Peyton arrive à son tour, Lucas la rejoint et tente de s’expliquer par rapport à ce qu’il s’est passé plus tôt dans la journée. Peyton le coupe et lui s’excuse pour sa réaction alors qu’il est une des rares personnes sur qui elle peut compter. La réunion vient de se finir, Whitey a une mauvaise nouvelle : ils vont devoir le supporter encore une année de plus ! Tout le monde applaudit. Nathan se contente de sourire, Lucas va serrer Whitey dans ses bras tandis que Karen regarde Dan en souriant.

Lucas et Peyton sont seuls dans le gymnase. Lucas lui avoue qu’il vient ici chaque nuit. Peyton suppose que c’est pour refaire LE panier qui a mis fin à leur saison l’an dernier. Elle finit par lui demander pourquoi ils sont là. Lucas lui explique que si Ellie achète de la drogue c’est à cause de son cancer. Peyton est sceptique mais Lucas insiste. Peyton lui parle du secret qu’ils partagent à propos de l’incendie. Dan arrive à ce moment et demande de quel secret il s’agit. Lucas ordonne à Peyton de partir mais elle refuse de le laisser seul. Ils essayent de partir mais Dan leur barre le passage. Dan lui parle de l’incendie, du fait que Lucas ait essayé de tuer son père comme Œdipe. Dan a un flash back dans lequel il voit quelqu’un qui marche vers le bureau. Retour à la réalité, Dan est devenu incontrôlable, il met ses doigts autour de la gorge de Lucas et les resserre. Peyton tente de s’interposer mais il s’agit d’une affaire de famille et Dan la pousse par terre grâce à sa main libre. Lucas a de plus en plus de mal à respirer, Peyton est obligée d’intervenir. Elle crie pour se faire entendre mais Dan est bien obligé de la croire quand elle lui dit que Lucas l’a sauvé des flammes ! Il a un nouveau flash back dans lequel il voit Lucas le sortir du bureau. De retour dans le gymnase, Dan retire sa main, Lucas tombe au sol, Peyton s’agenouille à ses côtés pour vérifier qu’il va bien. Elle s’excuse mais elle devait le lui dire. Dan s’en va après les avoir menacé, ils ne doivent rien révéler de ce qui vient de se passer.

Nathan est dans sa chambre, il regarde un flacon contenant du sable venant de la plage où il a dit oui à Haley. Il revoit le moment où il lui passait la bague au doigt. Dan arrive et dit à son fils de ne pas défaire ses cartons.

Lucas entre chez Brooke et Haley. Miss Davis est au téléphone tandis qu’Haley travaille assise sur le canapé. Lucas la rejoint alors que Brooke raccroche, elle vient de décrocher un nouveau boulot. Haley quant à elle relit la liste de ses prédictions et a l’impression d’avoir changé dans le mauvais sens cette année. Lucas la rassure, elle est toujours la même ! Quelqu’un frappe à la porte. Haley va ouvrir, il s’agit de Nathan. Il aimerait lui parler, Lucas les observe sur le qui vive.

Haley et Nathan marchent dans les rues de Tree Hill. Il lui parle de leur séparation, il ne veut pas annuler le mariage car ça voudrait dire qu’il n’a jamais eu lieu et ce serait un mensonge. Nathan préfère divorcer. Haley arrête de marcher, elle ne veut pas divorcer, elle l’aime ! Nathan n’est pas aussi confiant qu’elle en leur avenir.

Lucas est assis dans le canapé tandis que Brooke est assise face à lui. Elle lui explique qu’elle risque de dormir seul le soir même et elle n’aime pas dormir seule. Lucas adorerait passer le nuit avec elle, pour le convaincre, Brooke se montre très entreprenante. Il lui demande si leur relation st exclusive maintenant, Brooke ne lui répond pas. Il se penche pour l’embrasser dans le cou, elle a un sourire triomphant mais Lucas ne fait que lui murmurer : « Game On Brooke » ! Puis il se recule et s’en va, laissant Brooke seule.

Whitey est dans son bureau quand Micro frappe à la porte, il aimerait avoir une interview exclusive. Le coach lui l’accorde, il lui confie que cette saison sera la dernière qu’ils gagnent ou qu’ils perdent. Avant de partir, Micro a une dernière question un peu plus personnelle, comment Whitey a survécu à la perte d’un être cher. Le coach demande à Micro de fermer la porte et de s’asseoir, les explications vont être longues.


Lucas est au Karen’s cafe, il écrit ses nouvelles prédictions pour l’année à venir.

Haley est assise dans le canapé chez elle, elle écrit ses prédictions : « Nathan and I will be together again ». Elle espère en quelque sorte que Nathan lui pardonnera et lui donnera une autre chance.

Lucas et Haley sont sur le toit du café. Ils déposent leurs prédictions dans la boite en métal qu’ils remettent à sa place.

Peyton est allongée sur son lit, elle parle dans un microphone. Elle lui suit le conseil de son père et se confie. Elle enregistre sa conversation sur l’ordinateur.

Brooke vient d’écrire une lettre à Lucas. Elle sort une boite de sous son lit et ajoute la lettre à toutes celles qu’elle a déjà écrite, on peut dire qu’il y en a beaucoup !

Dan est assis dans sa voiture, quelqu’un approche et lui tend une enveloppe.

Haley arrive au lycée comme tous les jours et comme tous les jours, elle va devoir supporter le regard des autres. Elle s’arrête et regarde autour d’elle, Sue et ses amies sont là dans le couloir. Nathan arrive derrière elle et s’arrête à son niveau. Tendrement, il l’encourage à aller en cours car ils vont être en retard. Haley lui sourit et ils y vont ensemble. Nathan passe sa main derrière Haley et la prend par la taille.

 

Résumé des épisodes précédents .


[GENERIQUE]


[NUIT - Sur le toit de la maison de Lucas]


(Lucas enlève la brique du mur)


VOIX OFF LUCAS : HENRY WADSWORTH LONGFELLOW les seuls architectes du destin sont ceux qui vivent de ce côté du mur du temps …


( il prend la petite boîte de prédictions, s’assoit et l’ouvre. Haley arrive)


HALEY : il va falloir aller à Saint Augusta si on veut trouver un neuf trous digne de ce nom.

LUCAS : j’avoue que je croyais que tu ne reviendrais pas alors j’ai redescendu le mini-golf.

(Haley est assise à côté de Lucas.) Je ne voulais pas le laisser s’abîmer.

HALEY : je crois plutôt que tu n’avais pas envi que je te batte.

LUCAS (en tendant les prédictions de Haley) : et moi je croyais que tu avais oublié.

HALEY : tu es malade, demain c’est le premier jour du lycée et tous les ans, on essayait de prévoir ce que la nouvelle année serait et tous les ans je m’aperçois à quel point mes prévisions avaient été loin de la réalité surtout celle qui disait que j’étais mariée et séparé l’année d’après.

(Lucas et Haley ont tous les deux déplié leur feuille.)

LUCAS : allez, on y va.

HALEY : tu commences.

LUCAS : cette année, j’embrasse un garçon sur la bouche.

HALEY(elle prend la feuille des mains de Lucas) : et mais c’est la mienne celle-là ! Et elle date de la cinquième en plus.

LUCAS : et ben ça t’ai quand même arrivé ça !

HALEY (elle rigole) : arrêtes. On va voir toi. ( elle lit la feuille de Lucas.) Cette année, il faut que je parle à Peyton Sawyer.

LUCAS (il prend la feuille à Haley) : qu’est-ce que tu racontes, je n’ai jamais écrit ça !

HALEY : tu n’as qu’à regarder.

LUCAS (il regarde la feuille) : Ouais.

HALEY : cette année, je vais donner des cours aux autres…

LUCAS : maman et Keith vont enfin se marier…

HALEY : je vais sortir avec un musicien…Pourquoi on fait ça au fait ?

LUCAS : normalement parce que c’est drôle.

HALEY : tu ne crois pas que cette année on pourrait attendre un jour ou deux avant de faire nos prédictions.

(ils plient leur feuille)

LUCAS : je suis content que tu sois revenue, ça aurait été difficile la terminale sans toi.

 

[JOUR – Lycée de Tree Hill]


( dans les couloirs, Haley et Lucas arrivent, tous le monde regarde Haley)


HALEY : je sais très bien qu ‘au lycée on a toujours l’impression qu’on te dévisage mais là, c’est la réalité.

LUCAS : c’est qu’elles ne sont pas habituées à avoir une célébrité dans nos murs. Tu vas t’y faire.

HALEY : essayons de trouver nos casiers. Moi j'ai le 141 et toi ?

LUCAS (regardant la paume de sa main) : moi le 143 (ils se trouvent en face des casiers) ça doit être par ordre alphabétique.

HALEY : ce qui veut dire… (on voit Nathan fermer son casier)

NATHAN : fallait te servir de ton nom d’artiste. (il s’en va.)


(dans les couloirs, Lucas et Brooke)


BROOKE : tu sais que je t’ai attendu ce matin.

LUCAS : comment ça ?

BROOKE : bah je m’étais dit que comme c’était le premier jour d’école celui qui était censé sortir avec moi serait passé me prendre en m’apportant des fleurs (elle s’approche de son casier) et même un croissant, c’est qu’une idée, faut pas te sentir obligé.

LUCAS : j’ai eu deux ou trois petites choses à faire avant. (elle ouvre son casier, il est entièrement décoré avec des photos de Lucas et elle)

BROOKE : tu as complètement décoré mon casier " Lucas et Brooke pour la vie "

LUCAS : ouais. On est loin de la non-exclusité. (il s’en va et Brooke range ses affaires avant de refermer son casier. )

 

(Brooke sort du lycée, à Haley :)


BROOKE : tiens tu es sorti de bonne heure ce matin. Tu sais pourtant que c’est le premier jour et qu’il faut y aller tranquillos.

HALEY : oui mais tu sais je suis une fille qui aime le premier jour, les nouveaux stylos, les nouveaux bouquins, l’emploi du temps…

BROOKE : oh la fayote.

HALEY : ouais si tu veux . J’ai compris que ma futur carrière ne reposait que sur moi et que j’allais devoir bosser deux fois plus si je voulais avoir mon examen en juin (Peyton arrive derrière…) ce qui m’énerve c’est que les gens me regardent comme une bête curieuse sauf Nathan bien- sûr qui ne jette pas un œil sur moi.

PEYTON (en passant) : tu n’as qu’à te barrer pour faire une tournée de rock. Oh mince, tu l’as déjà fait (elle s’en va)

BROOKE : elle a eu une année un peu difficile. T’inquiètes, je vais lui parler. (Brooke s’en va, Haley continue et passe devant un groupe de fille)

UNE FILLE : elle va nous jouer de la guitare... (Haley les regard en passant) dis donc toi, tu as un problème. (Haley ne s’arrête pas. Nathan, assis à une table a assisté à la scène. Micro arrive)

MICRO : Nathan, tu peux m’accorder une petite interview, je fais un e-reportage sur la saison à venir des Ravens.

NATHAN : un " e-reportage " ?

MICRO : c’est un reportage que je vais mettre sur internet et que les fans recevront sur leur ordi de poche.

NATHAN : oui.

MICRO : je suis avec le numéro 23, Nathan Scott. Nathan, quelles sont tes prévisions pour l’équipe des Ravens ? Est-ce que cette année tu va enfin réussir à gagner cette fameuse coupe du championnat ou est-ce qu’elle va une nouvelle fois filler entre les mains d ‘un autre… d’un type plus populaire , plus classe aussi, pourquoi pas un surfeur, ce qui te laissera épuisée et en colère au moment où tu entendra dans tes oreilles , la cloche de fin de match

NATHAN : je sens qu’on va faire une bonne saison.

 

(dans le bureau du coach, Whitey nettoie ses trophées, Dan arrive, il est derrière Whitey)


WHITEY : oh, non. (il voit Dan dans le reflet de sa coupe) je dois avouer que parfois je voudrais être aveugle, que ça m’aiderai.

DAN : allons, ne vous énervez pas . Je suis seulement passé pour vous féliciter de votre 400ème année à Tree Hill High (Whitey se retourne vers Dan qui tiens dans les mains une pochette bleue.)

WHITEY : ah j ‘y suis , Nathan est dans le classement national (Dan entre dans le bureau, Whitey met ses lunettes et prend une feuille) il a dix places d’avance sur toi si mes souvenirs sont exacts.

DAN : oui mais j’aurai été mieux classé si ils avaient validé le record de la dernière année plutôt que le match de stage.

WHITEY : est-ce que t’as jamais été heureux finalement Danny ?

DAN : ça m’est arrivé. (il s’avance vers Whitey et lui tend cette pochette bleue) tenez c’est l’ordre du jour du conseil, jetez un œil au paragraphe 3, je l’ai imprimé en gros caractère pour que vous puissez le lire.

WHITEY : remplacement de Whitey Dhuram.

DA N : n’y voyez rien de personnel. Oh mais je dis n’importe quoi, c’est évident que c’est personnel.

WHITEY : c’est vraiment dommage que tu n’es pas fini carbonisé avec ta concession. Mais on sait tous que Dan Scott survit à n’importe quoi bien sur, il n’y a que les cafards qui y arrivent (il allume un briquet devant Dan apeuré) oh non, j’allume une bougie, tu as l’air inquiet (Whitey allume effectivement une bougie) c’est bon pour le Feng Shui, on dirait que tu es un peu nerveux, c’est drôle, pourtant normalement le feu et Satan sont copains.

DAN : très juste. Ah si vous voyez Lucas enfin si votre vue est encore assez bonne, dites-lui que je voudrais lui parler. (il s’en va et Whitey ferme son briquet.)

 

[JOUR – Karen’s Cafe]


(Elie arrive et va voir Lucas)


ELIE : bonjour.

LUCAS : qu’est-ce que vous voulez ?

ELIE : je veux que tu m’aides.

LUCAS : je suis désolé, je n’ai pas d’héroïne sur moi , essayé le parc (Lucas veut partir)

ELIE : non attends. Je sais que tu m’as vu acheté de la dop mais si je l’ai fait c’est que j’avais mes raisons.

LUCAS : ah j’ai compris, vous devenez aveugle.

ELIE : non, en réalité, j’ai un cancer et je ne veux pas que Peyton le sache. J’aimerai bien que tu puisses comprendre ça.

LUCAS : et vous l’avez depuis longtemps ?

ELIE : depuis un moment oui.

LUCAS : je suis désolé.

ELIE : si je suis revenue ici c’est pour m’assurer que Peyton va bien et qu’elle continuera a aller bien.

LUCAS : elle a le droit de savoir, il faut le lui dire.

ELIE : tu as raison mais je veux qu’elle apprenne à me connaître et si jamais elle vient vers moi, je ne veux pas que ce soit par pitié alors je me suis dit que tu pouvais lui dire que tu avais fait une erreur ça pourrait peut-être l’encourager à m’accorder une autre chance.


[JOUR - A River Court]


(Lucas joue au basket, il met des paniers, Dan arrive et récupère le ballon.)


LUCAS : ah, allez ! Qu’est-ce que tu veux. (Dan met un panier)

DAN : rien je me ballade. C’est un truc que je fais pas mal depuis quelques temps.

LUCAS : et ben si tu te tirais, tu as fait ça ces derniers temps.

DAN : je t’ai jamais parlé du chien que j’avais trouvé dans ce parc. Je l’avais ramené à la maison et je lui avais donné tout ce que je pouvais on peut même dire que je le pourrissais. (Dan s’approche de Lucas) Et puis un jour, il m’a mordu.

LUCAS : brave bête.

DAN : ce qu’il faut que tu saches, c’est qui ne l’a pas fait une seconde fois. Je comprends pourquoi tu viens ici, l’air frais, la solitude, ça permet de voir clair, c’est important, c’est un truc que moi aussi j’ai essayé de faire tout l'été mais tu vois, ça me glisse entre les doigts. Jusqu’à ce que je te vois l’autre jour à la plage, auprès du feu, je sais que c’était toi Lucas.

LUCAS : je ne sais pas de quoi tu veux parler.

DAN : je t’ai vu dans la concession cette nuit là. (Flash back) tu croyais que je me souviendrais pas (il lance le ballon à Lucas qui le lui relance à son tour. ) Doucement fiston, tu n’as pas envi que ton cœur a des ratées surtout depuis que tu ne prends plus tes médicaments. Tu imagines que tu t’évanouisses là sur le terrain, il n’y aurait personne pour appeler les secours (il lui relance le ballon)

LUCAS : c’est gentil de t’inquiéter de ma santé (il lui relance le ballon) Papa.

DAN : je ne t’ai pas élevé ce qui fait que tu n’as peut-être pas bien compris la leçon mais je t’explique : quand tu commences quelque chose, il faut t’assurer que ce soit bien fait (il lui relance le ballon mais cette fois, Lucas ne le rattrape pas. )

LUCAS : j’en ai marre de jouer à ton petit jeu (Skills et Mouth arrivent)

DAN : c’est bien , on en rediscutera. (il s’en va.)


[JOUR –Lycée de Tree Hill EXTERIEUR ]


PEYTON : qu’est ce que tu viens faire de ce côté du lycée ?

NATHAN : je veux m’entraîner.

PEYTON : oh c’est pas à moi qu’il faut raconter ça, tu cherches à éviter Haley ?

NATHAN : qu’est ce que tu veux que je fasses, on a déjà rompu une première fois je veux pas non plus m’accrocher avec Lucas. Non non je suis sérieux je t’assure. Comment je peux faire quand je risque de la voir tous les jours.

PEYTON : je vois ce que tu veux dire, c’est presque aussi difficile que de bosser sur des maths dans ma bagnole ou à t’embrasser ce qui est largement plus dur encore.


(Brooke et Haley sont également dehors dans la cour du lycée)


HALEY : tu te rends pas compte comme c’est lourd de prendre ses affaires qu’une fois par jour dans son casier, je vais être obligé de me faire masser le dos.

BROOKE : bon abordons un sujet plus sympa : qu’est ce qu’on fait pour ne pas se faire virer quand on ne peut plus payer le loyer.

HALEY : je croyais que tes parents t’envoyaient du fric.

BROOKE : oui seulement ça a à peine suffit pour ma garde-robe de reprise des cours.

HALEY : tu as dépensé ton fic pour t’acheter des fringues !

BROOKE : je vais pas venir en cours toute nue, ça ne serait pas géniale pour une présidente. Cela dit, il y de forte chances pour que je ne sois pas réélue.

HALEY : heureusement que tu n’es pas notre trésorière . Au fait, tu as pu parler à Peyton ? Je trouve déjà difficile à avaler que Nathan m’évite mais c’est plus facile que son histoire de mère biologique.


(Brooke et Haley tombe nez à nez avec Peyton et Nathan. Micro arrive.)


MICRO : la star montante Nathan Scott et Haley sa femme se retrouve face à face, est-ce que le retour de l’une affectera le jeu de l’autre, détruira t’elle ses résultats comme la fiancée de ce journaliste qui détruisit la flamme de celui qui l’aimait ? (personne ne parle, tout le monde se regarde, la cloche sonne et chacun reprend sa route. )


[ JOUR – Bureau de Whitey]


(Whitey est au téléphone et il parle en criant à son interlocuteur)


WHITEY : J’en n’ai rien à fiche de savoir combien de membres du conseil ont payé leur voiture à prix coûtent ( on voit Haley arrivée devant la porte du coach) à faire l’entraîneur ça devrait coûter bien plus que ça. (il raccroche)

HALEY : salut coach.

WHITEY : tiens, tiens, tiens, Avril Lavigne, qu’est ce que je peux faire pour toi ?

HALEY : j’aurai voulu vous parler de Nathan. Je ne suis pas celle qu’il apprécie croiser ces temps-ci.

WHITEY : et tu voudrais que moi je lui parle.

HALEY : oui, j’imagine que vous il vous écouterez.

WHITEY : écoutes Haley, mon boulot c’est entraîneur de basket, je ne suis pas un psy et je n ‘ai pas envie de supporter les problèmes des autres en ce moment, j’en ai assez avec les miens.

HALEY : oui je comprends.

WHITEY : et puis finalement, je suis content que mon meilleur joueur se consacre plus à ses entraînements sur sa façon de jouer dans les matchs qu’à sa vie amoureuse. Il faut qu’on gagne le championnat cette année . Tiens . ( il lui tend un papier)

HALEY : qu’est ce que c’est ?

WHITEY : un justificatif de ton heure de colle ma belle.

HALEY : une heure de colle pourquoi ?

WHITEY : sauf erreur de ma part, la colle se passe dans le vestiaire des garçons. Sauf toi, à tout à l’heure.


[JOUR – Karen’s Cafe]


(Karen est assis à une table avec Larry Sawyer)


KAREN : bon alors, comment ça se passe entre Peyton et Elie ?

LARRY : j ‘en sais rien, j’ai dit à Elie de croiser au large mais je me demande si ça ne serait pas une bonne chose si elles ont une conversation.

KAREN : tu penses que tu la connaîs bien ?

LARRY : non pas vraiment, quand on l’a rencontré, elle attendait Peyton, elle cherchait des parents adoptifs et elle nous a choisi.

KAREN : et le père de Peyton tu le connais ? Euh, son père biologique je veux dire.

LARRY : on lui a posé des questions mais elle n’a jamais voulu nous en parler. Je ne sais pas grand chose tu sais. La plupart du temps je suis sur l’Atlantique à gagner ma vie pour qu’on ne manque de rien ce qui fait que Peyton se retrouve à tracer son chemin à travers l’adolescence toute seule. (il porte sa tasse à ses lèvres.)

KAREN : elle sait que tu l’aimes, rassures-toi.

LARRY : oui je sais. Cela dit, je n’ai plus envie de la voir souffrir.

KAREN : moi je ne connais pas Elie, je ne sais pas quels sont ses intentions, mais c’est peut-être l’occasion pour Peyton de découvrir ce que sa mère veut vraiment. Je sais que tu veux la protéger mais peut-être faut-il la protéger de ses regrets.


[JOUR – Lycée de Tree Hill]


(dans une salle de cour, Haley arrive à son heure de colle, le coach est là)


HALEY : coach si j’ai dit quelque chose tout à l’heure qui a pu vous fâcher, il faut m’en excuser.

WHITEY(en prenant le billet de Haley) : vas t’asseoir .

(Nathan arrive à sont tour et vois Haley)

NATHAN : qu’est-ce que tu fais ici ? (Haley se retourne)

WHITEY : elle est collée, tout comme toi .

NATHAN : on serrait les deux seuls à être collés aujourd’hui. (un autre élève arrive)

WHITEY : toi tu t ‘en vas mon grand, ton heure de colle est levé (il ferme la porte et Nathan va s’assoire) Aujourd’hui dans cette salle, vous aurez le droit de parler, je parie que tous les deux vous avez pas mal de choses à vous dire.


[JOUR – EXTERIEUR – Lycée de Tree Hill]


LUCAS : alors ça c’est bien passée ta colle ?

HALEY : ça a été ce que ça devait être, une punition, Nathan ne m’a regardé qu’une fois au moment où mon ventre à gargouillé et il a surveillé l’horloge tout le reste du temps.

LUCAS : et ben ça t’a permis de penser à tes prédictions pour l’année.

HALEY : tu rigoles ! La seule chose que je veux faire c’est avoir mon diplôme de fin d’année.

LUCAS : on se retrouve au déjeuné.

HALEY : d’accord (il s’en va Haley continue d’avancer vers l’intérieur du lycée. Elle passe devant un groupe de filles qui rigolent en la regardant )

UNE FILLE l’interpelle : excuses-moi, tu ne serai pas Kelly Clarkson. Oh la pétasse.

(Haley se retourne)

HALEY : tu veux me redire ça en face !

LA FILLE : pas de problèmes, avec plaisir toi qui aimes bien chanter les étoiles tu veux peut-être que je t’en colles quelques unes (elle l’a pousse violemment)

HALEY : je ne t’ai jamais rien fait !

(Haley la repousse et va sur elle, le coach arrive)

WHITEY : arrêtez, séparez vous !ça va ! J’ai pas envi de ce genre de bagarre quand je suis surveillant (la fille et ses copines s’en vont.)

WHITEY à Haley : bagarre dans l’école, une heure de colle.

HALEY : mais c’est elle qui a commencé coach !

WHITEY : répondre à un enseignant, c’est deux heures !

HALEY : bon Whitey c’est très sympa vos heures mais ça n’apportera jamais rien.

WHITEY : pour m’avoir appelé Whitey, ça fera trois.

HALEY : bon ça va, deux ça sera suffisent.

WHITEY : pas question, j’ai dit trois, c’est trois ! Je te retrouve en permanence

(Haley et Nathan se retrouvent de nouveau en colle)

NATHAN : paraît que tu as essayé de mettre un pain à Sue ?

HALEY : mais qui est-ce qui t’as raconté ça ?

NATHAN : c’est le bruit qui court.

HALEY : super, on ajoute bagarreuse à mon curriculum vitæ. Tu sais j’ai chanté devant des salles agressives en tournée mais ça n’avait rien à voir avec l’hostilité que je sens quand je passe dans les couloirs. J’aimerai bien savoir pourquoi toutes ses filles me détestent, elles ne me connaissent même pas.

NATHAN : elles font ça sans raison, on est au lycée. Rate un panier quand tu joues à domicile et tu verras que dans la haine, il y a pas mal de niveau.

HALEY : ouais, je n’avais pas vu les choses sous cet angle…Nathan…

NATHAN : non, il faut que je me remette à mes révisions. Plus personne ne m’aide maintenant.


[JOUR – terrain de basket des Scott]


(Dan joue au basket, Nathan arrive)


NATHAN : ça va, j’ai compris. Maman n’est pas à la maison et elle ignore que tu es là.

DAN : pour l’instant on n’a pas encore défini toutes les règles.

NATHAN : ouais mais venir chez toi quand ta femme t’a foutu à la porte c’est quand même passer pour un nul.

DAN : je vois que tu es au courant (il se prépare à shooter) tu n’as pas envie de jouer là, un petit face à face ? (il shoote) au fait, tu étais passé où ?

NATHAN : j’étais collé.

DAN : tu devrais éviter les problèmes de discipline cette année, ça c’était bon quand tu étais scout.

NATHAN : j’y étais pour rien c’était Whitey qui essaie de me rapprocher de Haley.

DAN : il te fait ça. T’inquiètes pas ça va pas durer longtemps.

NATHAN : qu’est-ce que tu veux dire ?

DAN : je m’occupe de toi fiston. Je passe devant le conseil du lycée ce soir et tu vas avoir un nouvel entraîneur. Un vrai.


[JOUR – dans la maison des Sawyer]


(Lucas et Peyton arrivent chez elle)


LUCAS : non je me suis peut-être trompé pour Elie, je ne suis pas sur de ce que j’ai vu, j’ai peut-être vu autre chose.

PEYTON : quoi, du crack, du speed peut-être qu’elle s’est mise à sniffer de la coc.

LUCAS : non ce n’est pas ce que je voulais dire (ils montent les escaliers)

PEYTON : Lucas, je suis allée lui en parler et elle n’a pas nié.

LUCAS : ouais mais il y peut-être une autre explication.

PEYTON : ouais il y a toujours une explication avec elle et c’est le mensonge et comment ça se fait que d’un seul coup tu essaies de la défendre ?

LUCAS : c’est pas ça, ce que je veux dire c’est que peut-être tu devrais lui donner une chance.

( Peyton pousse la porte de sa chambre et découvre son père et Elie qui regardent ses dessins.)

ELIE : entre Peyton.

PEYTON : qu’est-ce que tu fais là ?

LARRY : c’est moi qui l’ai invité je me suis dit qu’on pourrait peut-être discuter.

ELIE ( les dessins de Peyton à la main) : je n’aurais jamais cru que tu étais aussi doué. (Peyton regarde Lucas qui est à côté d’elle)

PEYTON : tu m’as fait tomber dans ce piège ?

LUCAS : non... non

LARRY : Peyton, tu vas m’écouter

PEYTON : non c’est toi qui va m’écouter ! Ici c’est mon univers tu entends, ça s’est ma musique (elle s’approche de son lit pour récupérer ses dessins) et ça se sont mes dessins, des dessins qui ont tous un rapport avec ma mère, je parle de ma vraie mère d’accord, ( à son père) je n’arrive pas à croire que tu ai osé me faire ça ! (à Lucas) tu étais au courant de tout ça toi ?

LUCAS : euh non…

LARRY : Peyton…

PEYTON : euh non ! Je ne veux plus que vous me forciez la main tous autant que vous êtes ! (elle s’en va)

LARRY : c’est ma faute



[Appartement de Brooke et Haley]


(Haley range ses affaires, Brooke arrive)


BROOKE : bonne nouvelle ! nos problèmes de fonds sont terminés, je viens de trouver du boulot.

HALEY : un travail honnête.

BROOKE : oui, je suis la nouvelle employé de Suburban Filth , c’est une boutique de fringues.

HALEY ( ravie) : A Suburban Filth, alors ça c’est parfait ! Il y a autre chose ?

BROOKE : oui ça (en montrant deux chouchous à cheveux) chère coloc’ de mon cœur ce sont des chouchous que j’avais en 95 et qui vont nous apporter quelques facilités au niveau de notre vie commune.

HALEY : écoutes, je sais que tu n’as jamais aimé ma coiffure mais il est or de question.

BROOKE : euh…oui.. c’est vrai..non mais là c’est différent, si jamais l’une de nous rentre avec un garçon, ces chouchous seront la première ligne de défense , je t’explique : on accroche un rouge veut dire occupé, il se passe quelque chose de sérieux là-dedans. Le chouchou jaune signifie que ce n’est pas un coup trop grave mais que l’un des deux est peut-être à moitié à poils.

HALEY : et le noir ?

BROOKE : là il faut que tu sortes de l’appartement.

HALEY : je t’avoue que j’aurai du mal à rester là si je sais que Lucas et toi vous faites l’amour pendant que je suis en train de dormir.

BROOKE : oui enfin Lucas ou un autre.

HALEY : écoutes, je trouve que c’est vraiment un excellent système mais tu sais que en ce qui me concerne je ne pense pas avoir besoin de ces chouchous avant un bon bout de temps.

BROOKE : on non non ma pauvre, allez viens là (elle la prend dans ses bras) ça va s’arranger, Nathan finira par revenir, il faut simplement qu’il comprenne que tu es revenue pour toujours (Brooke regarde le tableau de ses photos et le baiser de Lucas et elle) Ecoutes, dis-toi que parfois les mecs sont très durs par ce qu’il faut qu’il arrivent à comprendre que les sentiments de l’autre sont profonds.


[JOUR – Karen’s Café]


(Karen range des CD, Nathan arrive.)


KAREN : tiens Nathan, ça faisait longtemps.

NATHAN : oui, vous avez vu Lucas ?

KAREN : pas depuis quelques heures.

NATHAN : d’accords, merci (il s’en va)

KAREN : Nathan (il se retourne) Haley est revenue.

NATHAN : je sais (elle s’approche de lui)

KAREN : est-ce que tu te souviens de cette journée sur le terrain où tu m’as dit que tu donnerai n’importe quoi pour qu’elle revienne ?

NATHAN : oui et vous m’avez dit de garder la foi.

KAREN : oui la foi, c’est continuer à croire quand tu sais que tu ne peux rien faire d’autre. Mais elle est là aujourd’hui. Qu’est-ce que tu vas faire ?

NATHAN : elle est là mais je coirs que celui qu’elle a laissé, lui n’a pas envie de revenir (il se dirige vers la porte ) euh et si vous voyez Lucas, dites-lui de venir à la réunion du conseil du lycée ce soir.

KAREN : ah oui pourquoi ?

NATHAN : parce que mon père va essayer de faire virer Whitey et on sait bien qu’il arrive toujours par avoir ce qu’il veut.


[JOUR – EXTERIEUR- à un carrefour]


(Peyton est assise sur un banc à un carrefour et regarde le feu tricolore changer de couleurs, son père arrive et s’assoit près d’elle.)


LARRY : je savais que je te trouverai là. Depuis que ta maman t’a quitté, j’ai voulu gérer les choses, je n’y suis pas toujours arrivé. Je n’aurai pas du amener Elie dans ta chambre sans te l’avoir demandé, il faut que tu saches qu’elle n’était pou rien dans cette histoire, pas plus que Lucas.

PEYTON : des fois tu te débrouilles bien. Oui, tu as su où me trouver (il la prend dans ses bras.)

LARRY : c’est une situation qui n’est pas facile à gérer mais je veux que tu saches que tu peux toujours te confier à moi .

PEYTON : oui mais je n’y arrive pas toujours.

LARRY : oui je sais. Si tu as du mal à venir me parler on pourrait trouver une personne à qui tu pourrais te confier.

PEYTON : un psy tu veux dire.

LARRY : ça pourrait t’aider à arranger les choses.


[ NUIT – Lycée de Tree Hill]


MICRO : c’est derrière ses portes que le sort de l’entraîneur Dhuram est en train de se sceller. A l’heure où ej vous parle, la tension ici est palpable (Lucas est assis, Micro passe devant) la seule chose qu’on entend c’est le bruit des cœurs des joueurs de l’équipe qui battent à l’unisson pour l’entraîneur. Mon cœur pourrait battre aussi mais malheureusement il a été volé et foulé aux pieds par une certaine Erica March .

LUCAS : Micro (il se retourne) tu as une seconde ? ( Micro acquiesce de la tête est rejoint juste derrière Lucas.)

Ecoute, je sais très bien ce que tu vis mais à partir d’un moment il faut que tu arrêtes de te morfondre et que tu revives. Il faut absolument que tu arrives à retrouver le moral.

MICRO : c’est facile pour toi de dire ça, toi si tu as le cœur brisé il y a aussitôt une douzaine de filles qui se battent pour te le recoller. C’est totalement différent pour moi, cela dit même si c’était le cas je n’en aurais pas envie. Ce que je veux, c’est récupérer Erica. ( il s’en va)

(intérieur au conseil : Dan se tient face au conseil, derrière lui des parents d’élèves sont assis)

DAN : je m’adresse au conseil, aux parents concernés, à vous monsieur le Maire, les états de service de Monsieur Dhuram l’entraîneur parles d’eux-mêmes, il n’a jamais remporté un titre (on voit le coach assis dérrière) les fois où il en a été le plus proche sont les années où mes fils faisaient partis de l’équipe. Ne nous nous voilons pas la face, Whitey a besoin de mon ADN (rires dans la salle) cette année est la dernière de Nathan à Tree Hill, c’est aussi le cas de beaucoup d’autres, cette chance, nous ne l’aurons peut-être plus avant des décennies, j’aime beaucoup Whitey ( il se retourne vers ce dernier) c’est une institution dans cette ville mais c’est un peu difficile à gérer pour lui, ce dont je parle, c’est de fierté civique, imaginons un conducteur arrivant dans notre ville en pleine nuit et dont les phares éclaireraient un panneau qui dirait : " Bienvenue à Tree Hill Patrie des Ravens, champion de Caroline du Nord de basket-ball. Rien que d’y penser, j’en ai des frissons ! Nos enfants méritent eux aussi d’avoir cette sensation ainsi que tous les citoyens de Tree Hill. Si vous décidez de changer et de remplacer l’entraîneur Dhuram, nous pourrons être champion cette année. J’en suis persuadé. Merci.

LE MAIRE : bien, merci Monsieur Scott. ( Dans se rassoit parmi le conseil) il va falloir passer aux votes.

( Karen ,dans la salle, se lève)

KAREN : j’aimerai ajouter quelque chose.

DAN : Monsieur le Marie, Madame Roe n’est pas membre du conseil du lycée,( Karen descend de sa place pour venir parler devant le conseil) je ne l’ai d’ailleurs jamais vu à aucune réunion auparavant alors objection.

LE MAIRE : Nous ne sommes pas dans une cours de justice, Dan mais c’est moi qui préside, asseyez-vous. ( Dan s’exécute) Veuillez vous exprimer Madame Roe.

KAREN : Merci. Beaucoup d’entre vous me connaisse, Lucas Scott est mon fils et je gère un café en ville. Lucas a d’ailleurs rejoint les Ravens l’an dernier mais ce que vous ignorez c’est que moi j’étais contre. Whitey le savait et malgré tout il ma demandait de signer euh, si je m’y opposai, c’était pour de bonnes raisons, c’était parce que j’avais vu comment ces matchs transforment les êtres, et je m’inquiétais pour ce qui risquait d’arriver à mon fils (Dan regarde sa montre) mais ce dont je n’avais pas tenu compte c’est ce que Whitey enseignait à ses basketteurs, bien au delà de ce simple jeu, j’ai vu toute l’influence qu’il avait sur mon fils, bien au delà, je vous le répète, de son entraînement et tous les parents dans cette salle l’ont constaté eux aussi. Nos enfants deviennent des hommes et il est très difficile de quantifié son efficacité ça ne se traduit certainement pas en victoires ou en championnats, mais si vous donnez trop d’importance à ses victoires, à la longue tous ce que vous finirez pas avoir, ce ne seront qu’une bande de bons joueurs qui n’auront rien appris d’autre de la vie que les ficelles du basket et contrairement à Dan Scott, je ne crois pas que nos enfants doivent être sacrifiés pour des victoires, on récolte ce qu’on mérite ; (elle se retourne vers Whitey) mais notre entraîneur, lui mérite beaucoup mieux. Il nous a déjà fait gagner. ( Karen retourne s’asseoir et sert la main de Whitey en passant.)


(Dehors, les élèves attendent le verdict. Lucas va voir Nathan)


LUCAS : ma mère m’a dit que tu voulais me voir.

NATHAN : t’inquiètes, il n’y a rien de grave, je voulais m’assurer que tu savais pour Whitey.

LUCAS : tu t’intéresses dont à rien d’autres qu'à ton fichu basket.

NATHAN : Whitey connaît mes qualités, il sait que j’aime mon équipe et bientôt des agents vont me découvrir.

LUCAS : ton équipe. Ouais c’est ce qu’on verra quand on se retrouvera en compétition. (il s’en va et va voir Peyton qui arrive vers lui)

PEYTON : Bonsoir…

LUCAS : salut. A propos de tout à l’heure, excuses-moi, je savais pas que…

PEYTON : oui je sais, mon père m’a dit que tu n’y étais pour rien . C’est moi qui m’excuses, en fait, tu es peut-être la seule personne à avoir été honnête dans cette histoire.

LUCAS : qu’est-ce que tu vas faire maintenant ?

PEYTON : euh…(soudain les portes du conseil s’ouvrent, Whitey sort , les joueurs sont regroupés et attendent le verdict.)

WHITEY : mauvais nouvelle Messieurs, vous continuerez avec moi ! (tout le monde applaudit et cris, Lucas sert le coach dans ses bras) Ca va durer toute la saison !


( Dans le gymnase du lycée)

PEYTON : ça faisait un moment qu’on était pas venu ici.

LUCAS : moi j’y viens toutes les nuits enfin, par la pensée.

PEYTON : tu y revois le panier que tu as manqué, celui qui a clôt la saison ? Un tir que tu avais sûrement réussi un millier de fois.

LUCAS : ça va.

PEYTON : alors, qu’est-ce que tu as à me dire ?

LUCAS : comment tu sais ça ?

PEYTON : facile, je me suis dit que si tu m’avais amené, c’était pour discuter, pour me draguer ou pour me tuer et comme tu vas pas me draguer, j’imagine que c’est la parole ou la mort non ? C’est mauvais ?

LUCAS : ouais.

PEYTON : laisses-moi deviner... J’ai une troisième mère peut-être.

LUCAS : Ellie a acheté de la marijuana mais pas pour la raison que tu croyais, elle est malade. Ta mère a un cancer.

PEYTON : c’est ce qu’elle t’a dit ? Mais arrêtes, c’est encore un de ces mensonges.

LUCAS : non, non, je ne crois pas elle avait peur que tu apprennes la vérité et que tu te sentes obligée de la prendre en pitié, ça aurait changé les choses entre vous mais pas pour les bonnes raisons.

PEYTON : on dirait que ça ressemble à notre secret à propos de Dan et de l’incendie.

DAN : je peux savoir ce que c’est ce petite secret ? Désolé d’interrompre votre mélodrame mais Lucas et moi avons une discussion à terminer.

LUCAS : Peyton, tu devrais te sauver.

PEYTON : oui, on va partir tous les deux.

DAN : c’est un peu Oedipiale je trouve, on a essayé de tuer son papa. Je suis sur que ta mère doit y être pour quelque chose .

LUCAS : tu ne sais pas ce qui s’est passé cette nuit là, tu n’arrives pas à te souvenir et c’est surtout ça qui te tue.

(Dan attrape Lucas par le col de sa chemise)

DAN : alors éclaires-moi ! (Peyton veut les séparer)

PEYTON : laissez-le tranquille !

DAN : c’est une affaire de famille, tu comprendras le jour où tu en auras une ! (Il pousse violemment Peyton qui tombe par terre)

LUCAS : espèce d’enfoiré ! (il le frappe)

DAN (il rit) : mon affaire dans ce dossier est un peu meilleur que le tient (ils se battent)

LUCAS : ça c’est ce que tu crois !

DAN : tu espères vraiment que tu arriverai à me tuer ! (Dan étrangle Lucas)

PEYTON : ça suffit ! Lâchez-le !

DAN : il y a des façons plus simple pour tuer  !

PEYTON : il n’ a jamais essayé de vous tuer !

DAN : il suffit d’étrangler !

PEYTON : c’est lui qui vous a sauvé la vie !

(Dan a un flash-back de l’incendie et lâche Lucas.)

PEYTON : pardon Lucas ; il fallait qu’on lui dise.

LUCAS : c’est vrai que j’y étais, mais c’était pas pour te tuer ! (Flash-Back : on voit Lucas sortir Dan de la concession en feu.)

DAN : quelqu’un de plus fort l’aurait fait. Et ben ça sera notre petit secret Lucas et ça vaut aussi pour toi Peyton. (Dan s’en va)

PEYTON : je te demande pardon Lucas, il fallait que je le lui dise.

LUCAS : c’est pas grave.

PEYTON : ça va aller ?

LUCAS : c’est mon père, tu imagines.


[ Chambre de Nathan]


(Nathan est dans sa chambre, il retrouve un objet de son mariage et y repense)


DAN : si j’étais toi, je n’ouvrirai pas ces boites.

NATHAN : qu’est-ce que tu fais encore là ?

DAN : tu veux au lieu de payer les factures ?

NATHAN : c’est fini papa, laisses tomber.

DAN : tu ne peux pas m’en vouloir d’avoir essayer de savoir.


[Appartement de Brooke]


(Lucas arrive, Haley est sur le canapé)


LUCAS : j’ai su que vous restiez ouvert la nuit.

HALEY : oui c’est vrai.

(Brooke est au téléphone) merci au revoir (elle raccroche)

BROOKE : et maintenant que j’ai aussi un boulot, on va pouvoir manger. Une tournée de pizzas. Je vais me changer et je les ai commandé. (elle s’en va.)

HALEY (voyant Lucas en sueur) : qu’est-ce qu’il t’ai arrivé ?

LUCAS : oh un entraînement où on a joué un peu fort. Qu’est-ce que tu fais ?

HALEY : euh ben, je regarde cette liste de prédictions de rêves et de souhaits que j ‘ai fait durant toutes ces années, et je me dis qu'à cette époque, j’étais une fille bien meilleure.

LUCAS : tu es la même, on ne change pas comme ça, ça ne représente pas ce que tu es, cette liste c’est ce que tu peux être, ça ne tient qu’à toi.

HALEY : ouais ben quoique je veuilles qu’il m’arrive cette année, je vais peut-être marquer le contraire pour que la vie me donne cette fois ce que j’attend d’elle. (on frappe à la porte, Haley se lève)

HALEY : c’est rapide. Tu choisiras ta garniture. (elle ouvre, c’est Nathan) Salut.

NATHAN : Joli appartement. Je peux te voire.

HALEY : oui.


[NUIT – DANS LES RUES DE TREE HILL]


(Haley et Nathan se baladent.)


HALEY : je suis contente que tu sois passé, avec Brooke on sait jamais qui risque de passer lui faire une petite visite la nuit.

NATHAN : écoute, j’ai pas mal réfléchi à propos de nous deux, à propose de ce que l’on va faire et …enfin, j’ai toujours les papiers d’annulation et si on veut le faire annuler ça signifiera que notre mariage n’a jamais existé et c’est pas la réalité. On a passé de bons moments à l’époque quand on était ensemble et je veux pas les oublier.

HALEY : moi non plus.

NATHAN : alors au lieu d’une annulation, je préférerai un divorce. Les lois disent qu’on doit avoir été séparé pendant un an.

HALEY : mais… qu’est-ce que tu racontes ?

NATHAN : et bien je dis qu'on devrait voir ce qui va se passer dans l’avenir.

HALEY : Nathan, je t’aime toujours. Et je sais qu’on va pouvoir arranger les chose en un an, je suis pratiquement sure que l’on peut tout recommencer.

NATHAN : oui peut-être mais c’est pas certain, il faut juste qu’on voit.


(retour appartement de Brooke )


LUCAS : il vaut mieux que j’y aille.

BROOKE : alors tu te tapes la moitié de la pizza d'Haley et tu te tires. Voyons les chose de façons optimistes : Nathan et Haley ont une quantité de problèmes et ne vous sûrement pas rentrer de la nuit et tu sais que j’ai horreur de dormir seule. (Lucas se lève)

LUCAS : euh je t’avouerai que ça me plairai de passer la nuit avec toi.

BROOKE : ouais..

LUCAS : ouais. Si on joue l’exclusivité.

BROOKE : ah, tu es fort. Mais (elle se lève vers lui) avant que tu ne partes, je t’ai expliqué que l’un de mes avantages de mon nouveau boulot (elle ouvre son peignoir) c’est d’avoir le droit de ramener chez moi des modèles exposés (elle enlève son peignoir et se retrouve en sous-vêtements. )

LUCAS : tu t’améliores. De mieux en mieux.

BROOKE : alors, tu acceptes de rester ?

LUCAS : on se la joue exclusivité ? (il se rapproche d’elle et lui glisse à l’oreille) le jeu commence Brooke Davis. (il s’en va)

BROOKE : ah ! Alors ça c’est une première.

 

[BUREAU DU COACH]


(on frappe, le coach se retourne)


COACH : Micro McFadden, le reporter extraordinaire. Qu’est-ce que tu fais là si tard ?

MICRO : j’espérai avoir une déclaration de votre part sur votre première victoire de la saison.

COACH : je vais même faire mieux que ça, je t’offre une exclusivité. (Micro entre et s’assoit en face du coach)

COACH : ça va être ma dernière saison, à la fin de l’année, qu’on perde ou qu’on gagne, je prend ma retraite.

MICRO : mais pourquoi ça ?

COACH : c’est comme ça. Tu l’as eu ton scoop. Et fais moi plaisir, s’il te plait, j’aimerai que tu ne balances pas l’info avant le premier match. ( Le coach regarde la photo de sa défunte femme, Micro se lève et s’apprête à sortir)

MICRO : eh coach, je peux vous poser une dernière question ? Sans l’enregistrer ? ( il acquiesce de la tête) vous savez comment on fait pour récupérer une fille qu’on aime ?

COACH : fermes la porte fiston et prends une chaise.


[SCENES FINALES]


(on voit Micro fermer la porte et s’asseoir pour discuter avec le coach)


(Lucas écrit ses prédictions)


VOIX OFF LUCAS : HENRY WADSWORTH LONGFELLOW a écrit Nous sommes tous les architectes de notre destin …(on voit Haley écrire ses prédictions) …alors ne nous retournons pas avec tristesse sur notre passé ? Il ne reviendra jamais… (on voit Haley et Lucas sur le toit, Lucas remet les prédictions dans la petite boite qui remet ensuite dans le mur…)


(On voit Peyton enregistrer un podcast)

PEYTON : Mon père dit qu’il faut que je me confie à quelqu’un alors j’ai décidé de m’adresser à vous. A vous tous, par où commence, …ah oui, il y a encore peu de temps, j’avoue voir cru que ma mère était ma mère et que mon père était mon père…


(on voit Brooke mettre une carte dans une enveloppe au nom de Lucas et elle la range dans une boite avec les autres…)


(On voit Dan dans sa voiture, une voiture de police s’arrête derrière lui et un policier s’avance vers sa portière et lui tend une enveloppe que Dan prend…)


(Au lycée, Haley entre dans le couloir, tout le monde la regarde encore une fois, Nathan arrive est assiste à al scène.)

NATHAN : tu viens, on va être en retard. (Ils marchent ensemble dans le couloir et prend Haley par la taille.)

FIN




Luinel

 

LUCAS: (v.o) Previously on One Tree Hill.



[EXT. SAWYER RESIDENCE – FRONT DOOR – EVENING]

(Ellie stands at the door with Peyton.)

ELLIE: I’m your mother.

CUT TO:



[EXT. THE DOCK – DAY]

(Peyton is talking to her father.)

PEYTON: Is this woman my mother?

LARRY: Your mom is gone, Peyton, but… your biological mother is alive.

(Peyton gapes at him.)

CUT TO:



[EXT. TREE HILL – THE PARK – DAY]

(Ellie and a shifty looking guy are secretly exchanging money and drugs.)

LUCAS: (v.o) I saw her buying drugs in the park today. I’m sorry.

(Lucas watches them with his mouth open.)

CUT TO:



[INT. BROOKE’S APARTMENT – BEDROOM – DAY]

(Brooke and Mouth are sitting on her bed.)

BROOKE: (Shocked) You and Erica broke up?

MOUTH: She got popular. (Nods)

CUT TO:



[EXT. THE BEACH – EVENING]

(Haley and Nathan stand on the beach, a little way apart from everyone else.)

HALEY: I love you.

NATHAN: I really don’t know when I’m gonna be ready for us again. Or even if… if I’ll be ready for us at all.

CUT TO:



[INT. ROE RESIDENCE – LUCAS’ BEDROOM – DAY]

(Brooke takes clothes out of the closet whilst talking to Lucas.)

BROOKE: We could totally have a summer-like fling, just in the fall. And… non-exclusive.

(Looks at him carefully.)

CUT TO:



[EXT. THE BEACH – THE PARTY – EVENING]

(Lucas stands in front of Brooke whilst she’s with a bunch of lifeguards.)

LUCAS: I’m the guy for you, Brooke Davis. (Pause) You’ll see.

(Brooke smiles at him, shocked.)

CUT TO:



[INT. ROE RESIDENCE – LUCAS’ BEDROOM – EVENING]

(Close-up of the charred piece of paper.)

DAN: (v.o) Three months ago, someone tried to kill me.

(Shot of Lucas’ face.)

CUT TO:



[INT. DAN SCOTT MOTORS – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Fire covers the dealership.)

CUT TO:



[EXT. THE BEACH – EVENING]

(Dan stands a way off, unseen by the people enjoying the party. He watches Lucas and Haley talking and laughing behind the bonfire.)

DAN: (v.o) And when I find out who did this to me, and I will find out soon.

(He pauses as he sees Lucas’ form behind the flames and his memory kicks in.)

CUT TO:



[INT. DAN SCOTT MOTORS – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Lucas’s face comes into focus as he stands there, evil gleam in his eyes.)

CUT TO:



[EXT. THE BEACH – EVENING]

(Dan stands on the platform, watching Lucas with betrayal shining in his eyes.)

DAN: (v.o) The sins I commit then could turn this place to rubble(!)

(Dan squeezes the glass too hard and it shatters under the grip. The camera pans up to his disbelieving face.)

FADE TO BLACK:
END OF PREVIOUSLY ON:
OPENING CREDITS ROLL:



FADE IN:

[EXT. KAREN’S CAFÉ – THE ROOF – EVENING]

(Focus on the view from over the wall of the café roof. The camera pans down slowly. Lucas is at one wall, pulling a brick out.)

LUCAS: (v.o) Henry Wadsworth Longfellow wrote: ‘All are architects of fate… living in these walls of time’.

(Lucas finally yanks the brick out and takes out a small metal box. He looks at it and smiles before sitting down. He wipes the dust off the tin and opens it. Inside are two folded up pieces of paper, he sets them aside.)

HALEY: (v.o) Looks like we’re gonna have to go to Augusta (She walks into the shot.) to get in a decent nine holes, huh?

(She looks around; it’s not how she left it.)

LUCAS: (Smiles regretfully.) I didn’t think you were coming back so I… took the course down. It didn’t feel right, letting it fall apart.

HALEY: You’re just tired of me schooling your sorry butt.

(Lucas smiles and hands her one of the papers.)

LUCAS: I didn’t think you’d remember.

HALEY: Are you kidding me? Tomorrow’s the first day of school. Every year we try and predict what the next year’s gonna hold and… every year I realise how out of touch I was with the year before.

(Lucas laughs.)

HALEY: Unless of course this says that I’d be married and separated by now.

(Haley unfolds the paper and reads. She coughs.)

LUCAS: Well, zero hour.

HALEY: You first.

LUCAS: ‘This year, I’m going to kiss a boy’. (Nods)

HALEY: That’s mine! (Snatches it away.) It’s from seventh grade!

LUCAS: Well, it finally happened for you then.

(Haley laughs and smacks him.)

HALEY: Shut up(!)

(She reads then one she’s holding.)

HALEY: What about you? (Reads) ‘This year I’ll talk to Peyton Sawyer(!)’

LUCAS: It doesn’t say that(!) (Takes it back.)

HALEY: It does, look at it.

(Lucas reads it.)

LUCAS: Oh.

HALEY: (Reading.) ‘This year, I’ll volunteer at the tutor center’.

LUCAS: ‘Mom and Keith will finally get married’.

(Haley looks at him and smiles sadly.)

HALEY: ‘I’ll date a (Slows down and frowns.) musician’.

(She frowns and Lucas looks at her.)

HALEY: Why do we do this again?

LUCAS: It’s supposed to be fun.

HALEY: How bout this year we wait and see how the first day goes before any predictions?

(Lucas nods and they refold the papers.)

LUCAS: It’s good to have you back, Haley. (Pause) Couldn’ta done the senior year without you.

FADE TO:



[EXT. TREE HILL HIGH SCHOOL (EST) – DAY]

(Shot of the sign which reads ‘TREE HILL HIGH SCHOOL: WELCOME BACK STUDENTS’. People walk past the sign.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – CORRIDOR – DAY]

(Haley and Lucas enter the corridor. It is instantly obvious that Haley is getting a lot of muted attention. Lots of girls look at her.)

HALEY: (To Lucas.) OK, I know in high school you always feel like everyone’s staring at you but this is ridiculous(!)

LUCAS: Well, they’re not used to having a celebrity in their mi-

(Haley slaps him.)

LUCAS: Ow(!) (Looks at her annoyed.) Get over it.

HALEY: Let’s just find our lockers. (Looks through her book.) I’m 141. (Looks around.) What are you?

(He looks at his hand.)

LUCAS: Uh… 143. (Raises his eyebrows.) It must be alphabetical.

HALEY: Which means… (Haley’s eyes widen.)

(They point and sure enough, Nathan shuts locker 139. He turns and looks at her.)

NATHAN: (Indifferently) You shoulda used your stage name. (Turns and walks away.)

(Haley watches him, upset. Lucas looks down at her.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – CORRIDOR – DAY]

(Brooke and Lucas are now walking together.)

BROOKE: I waited for you this morning.

LUCAS: What d’ya mean?

BROOKE: I just figured since it’s the first day of school the ‘guy for me’ would… pick me up; bring me flowers, maybe a bagel. (Shrugs) Just saying, (Stops at her locker.) not that impressive.

(Lucas looks at her and smiles.)

LUCAS: I had a couple things to take care of.

BROOKE: Hmm.

(She takes the lock off and opens the door. She gapes at the tiny disco ball, fairy lights, streamers and pictures stuck up in there. He’s written ‘Lucas and Brooke forever’ on her mirror in pink lipstick.)

BROOKE: You totally pimped my locker.

(She smiles, speechless.)

LUCAS: (Over her shoulder.) Yeah. (Sighs) It’s very exclusive.

(Brooke looks at him open-mouthed. He walks away and she puts her things in her locker with a big grin before shutting it again.)

CUT TO:



[EXT. TREE HILL HIGH SCHOOL – DAY]

(Brooke exits the school and walks on quickly. She sees someone off-screen.)

BROOKE: Hey, roommate, you were out early this morning. You know, it’s the first day, you have to pace yourself.

HALEY: (Scoffs) I’m usually one of those people who likes the fist day of school. You know, new pens; new book; new backpack.

BROOKE: A nerd.

HALEY: Exactly.

(Brooke laughs.)

HALEY: I found out that I’m behind for the first time in my academic career and I’m gonna have to work twice as hard if I wanna graduate by June, so- (Shrugs. Peyton walks up behind them,) And everybody here’s giving me the zoo treatment except for Nathan who of course wont… really look at me.

BROOKE: Right.

PEYTON: You could always run away and join a rock tour. (They look at her.) Oh, wait, you already did that. (Grins and waves at Brooke before walking away.)

(Haley looks away, annoyed. Brooke smiles just to keep the peace.)

BROOKE: (Uncomfortably) She’s had a complicated… year. (Nods) I’ll talk to her.

(Brooke leaves Haley alone to walk past a gang of girls who make no show of hiding their curiosity and cruelty. Sue mimes an air guitar and mouths ‘Rock star’. Haley walks past them, rolling her eyes.)

SUE: Hey, you got a problem?

(They laugh as Haley ignores them and walks into the school. Nathan is watching them from a far-off table.)

(Mouth comes up behind Nathan.)

MOUTH: Nathan, you think I can get a quick interview? (Sits next to him.) I’m podcasting a preseason Ravens report.

NATHAN: (Distracted) Podcasting?

MOUTH: Yeah, it’s kinda like a radio but fans can download it and listen to it on their iPods.

(Nathan nods.)

MOUTH: (Begins recording.) We’re here with number 23: Nathan Scott. Nate, what’s your prediction for this Ravens team? Is this the year that you’ll finally claim that elusive championship trophy or will it once again end up in the arms of someone else? (His smile falls.) Someone more popular; better looking; possibly a surfer, (Nathan’s brow creases.) leaving you empty and angry with only that final buzzer of regret ringing in you ears!

(His harsh breathing subsides and he waits for a second before holding the Dictaphone out to Nathan.)

NATHAN: (Lost for a moment.) I… think we’ll have a great season. (Looks at Mouth weirdly.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – WHITEY’S OFFICE – DAY]

(Whitey is in his office polishing a big basketball trophy. He stares at it as Dan stops in the doorway.)

WHITEY: Oh no, (Shot cuts over his shoulder, Dan is reflected off the trophy.) sometimes I wish I had gone blind.

DAN: Easy, old-timer. (Smiles) I just came by to congratulate you on your four-hundredth year at Tree Hill High. (Smirks)

(Whitey laughs humourlessly.)

WHITEY: Well, I see, uh,… Nathan ranked, nationally, ten spots ahead of you (Looks at the paper.) if memory serves.

DAN: Yeah, well, it would have been higher if they’d gone off last years records of his weak play at that damn camp.

WHITEY: Does anything ever make you happy, Danny?

DAN: (Smirking) Actually, yeah. (Walks forward.) It’s the agenda for this weeks school board meeting (Hands a blue folder over.) take a look at item three. I put it in twenty-four point font so you can read it.

(Whitey looks at number three before shutting the folder harshly.)

WHITEY: ‘Replace Whitey Durham’.

DAN: It’s nothing personal. (Pause) Oh, wait a minute, who am I kidding? Of course it’s personal.

WHITEY: (Glowering) You know, it’s a shame you didn’t burn up along with your dealership. (Pause) But, of course, Dan Scott can survive anything, can’t he? Like a cockroach(!)

(Whitey flicks a lighter on. Dan stares at it and his gusto fades quickly. He backs up slightly.)

WHITEY: What’s the matter, Danny? (Picks up a candle.) I’m just lighting a candle. (Lights it.) Good for the… Feng Shui. (Amused) You look a little skittish. I thought fire was supposed to be Satan’s friend.

DAN: (Smiling again.) It is. (Pause) If you see Lucas, that is if you’re still able to, tell him I’d like to speak to him.

(Turns his back and leaves. Whitey is still grinning and he flicks the lighter closed.)

CUT TO:



[INT. KAREN’S CAFÉ – FRONT DOOR – DAY]

(Ellie opens the door and enters. She sees Lucas and walks to him.)

ELLIE: Lucas.

(Lucas slings his bag over his shoulder, basketball in hand. He looks at her.)

LUCAS: What do you want?

ELLIE: I need your help.

LUCAS: I’m sorry; I’m fresh out of heroine. Try the park.

(He starts to walk past her.)

ELLIE: (Stepping in front if him.) Wait, Lucas.

(He stops.)

ELLIE: You did see me buying drugs… but it was for medical reasons.

LUCAS: (Smiling to himself.) Let me guess, you’re going blind. (Walks away again.)

ELLIE: (Stops him again.) Actually, no. I have cancer.

(Lucas looks away, frowning.)

ELLIE: I didn’t want Peyton to know.

(Lucas listens.)

ELLIE: Marijuana helps with the nausea.

LUCAS: (Wrong footed) How far along?

ELLIE: Far enough.

LUCAS: I’m sorry.

ELLIE: I came back here coz I needed to know that Peyton was OK. (Pause) That she’d be OK.

LUCAS: She deserves to know. (Pause) You have to tell her.

ELLIE: I know, but I want her to get to know me first. On her own terms. Not because she feels sorry for me. I thought maybe… you could tell her you made a mistake. (Pause) Encourage her to give me another chance.

(Lucas looks away without replying.)

CUT TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – DAY]

(Lucas is playing a bit of basketball by himself. Dan walks onto the court and catches the ball when Lucas misses the basket. Lucas can’t believe his luck.)

LUCAS: (Uncaringly) Can I help you?

(Dan puts the ball through the hoop before answering.)

DAN: Taking a walk. Seems I’ve been doing a lot of that lately.

LUCAS: How bout taking a hike? Done that lately?

(Dan smiles to himself.)

DAN: Did I ever tell you about the dog I found in this park? (Walks forward.) I took him into my home, gave him the best of everything. Some might say I even spoiled him. (Pause) and then, one day,… he bit me.

LUCAS: Smart dog.

(Dan walks around him.)

DAN: Point is,… (Leans in close.) that dog never bit me again.

(Lucas watches him.)

DAN: (Continuing to walk.) I get why you come out here. (Pause) Fresh air; solitude. (Pause) Gives one clarity. (Turns to face Lucas.) That’s important. Something I’ve been trying to grasp at all summer but it just kept slipping through my fingers. (Pause) Until I saw you the other night at the beach. At the bonfire.

CUT TO FLASHBACK:



[EXT. THE BEACH – THE BONFIRE – EVENING]

(Haley and Lucas stand behind the bonfire and it roars with life.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – DAY]

DAN: I know it was you, Lucas.

LUCAS: (Smiling unsteadily.) I don’t know what you’re talking about.

DAN: I saw you at the dealership that night.

CUT TO FLASHBACK:



[INT. DAN SCOTT MOTORS – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Lucas is bent over, struggling.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[EXT. THE RIVERCOURT – DAY]

DAN: (Snarling) You think I wouldn’t remember?! (Throws the ball at him.)

(Lucas catches it but his expression is hardened. He isn’t going to take crap from Dan. He throws the ball back, harder. Dan catches it.)

DAN: Careful now… (Smirks) don’t wanna get the heart rate up. Especially since you stopped taking your meds. It’d be a shame if you collapsed right here on the court and no one to call an ambulance.

(He looks at Lucas threateningly before throwing the ball back at him. Lucas catches it again.)

LUCAS: (Practically hissing.) Thanks for your concern.

(Throws the ball back, Dan barely catches it.)

LUCAS: (Viscously) Dad(!)

DAN: I didn’t raise you so… maybe you didn’t get the lesson… but if you’re gonna start something… you sure as hell better finish it(!)

(He throws the ball again, hard. Lucas holds his arms up and it hits him squarely on the chest. Lucas shakes his head.)

LUCAS: I’m not playing this game anymore.

(There’s a pause before Fergie, Mouth and Junk walk onto the court. They are looking shocked and confused. Dan looks at them before turning back with a plastic smile.)

DAN: Good talk son. (Winks) We’ll finish it soon.

(Dan walks away. Lucas, unnerved, does a full 360˚ before looking back at Dan’s retreating back.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[EXT. TREE HILL HIGH SCHOOL – GROUNDS – DAY]

(Peyton is walking by herself before Nathan joins her.)

PEYTON: (Grinning) What’re you doing on this side of the school?

NATHAN: (Smiling) P.E.

PEYTON: (Amused) Whoa, what, by way of Florida? You’re dodging Haley.

NATHAN: Well, how’d you deal with it when we first broke up? Besides from immediately trying to hook up with Lucas.

(Peyton smacks him. Nathan laughs.)

NATHAN: No, seriously, I mean… how did you deal with having to see each other every day?

PEYTON: Really, the only thing I missed was skipping algebra and making out in my car. As much as I loathed kissing you, algebra was worse.

(Cut to Haley and Brooke walking along outside in another part of the school.)

HALEY: (Annoyed whilst struggling with her bag.) Oh, do you have any idea how annoying it is to only go to your locker once a day? I’m gonna need a good chiropractor.

BROOKE: Let’s talk about something happy. Like how we’re gonna get evicted if we don’t find money for rent.

HALEY: Wait a minute; I thought your parents sent you money.

BROOKE: Well,… it barely covered my back-to-school wardrobe.

HALEY: You spent your rent money on clothes?

BROOKE: I can’t come to school naked! It wouldn’t be very presidential. Although I suppose I would never have to worry about re-election.

HALEY: Oh my god, it’s so good that you’re not treasurer.

(Brooke shrugs agreeably.)

HALEY: By the way, have you talked to Peyton? I get why Nathan’s freezing me out but it’s not like I put Peyton up for adopti-

(She stops as they look up and practically walk over Peyton and Nathan who are coming right at them. Peyton looks at her, daring her to continue.)

HALEY: -on.

(Mouth walks up to them.)

MOUTH: Star forward, Nathan Scott and wife, Haley, face-to-face.

(Peyton looks at Haley and it’s clear she doesn’t like her. She looks at Brooke.)

MOUTH: How will her return affect his game? Will she destroy his average like Erica Marsh (Nathan sighs.) threatens to destroy this reporters GPA?!

(All of them look at Mouth in varying degrees of exasperation. Haley raises her eyebrows questioningly. The bell rings. Mouth continues to hold out his Dictaphone. They disperse. Haley and Brooke walk forward and Peyton and Nathan go the opposite way.)

(Mouth is left standing there on his own. He sighs and walks away.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – WHITEY’S OFFICE – DAY]

(Whitey’s on the phone.)

WHITEY: I DON’T CARE HOW MANY BOARD MEMBERS GOT THEIR CARS AT COST! Forty years of coaching should count for more than that!

(Haley stops at the doorway. He hangs up the phone and looks up.)

HALEY: (Sighs and walks in.) Hey, coach.

WHITEY: Well, well, Avril Lavigne. What can I do for you?

HALEY: I… wanted to talk to you about Nathan. I’m not exactly his favourite person right now.

(Whitey searches for something.)

WHITEY: And you’d like for me to talk to him?

HALEY: I was hoping. He really listens to you.

WHITEY: Listen, girly, I’m a basketball coach, not Dr. Phil. I don’t have time for anybody else’s problems right now. I got plenty of my own.

(Haley understands and waves him off.)

HALEY: I-I understand.

WHITEY: Besides that, I should be happy that my star player’s focussing on the game rather than on his love life.

(Haley looks at him sadly.)

WHITEY: (Finishes writing something down.) We got a championship to win this year. (Passes her a pink slip.) Here.

(Haley reaches for it immediately.)

HALEY: What’s this?

WHITEY: Called a detention slip.

HALEY: (Annoyed) Detention for what?!

WHITEY: Last time I checked, this was the boys’ locker room.

(He nods once and Haley gapes at him.)

WHITEY: Now take it and go.

(Haley walks out, open-mouthed and disbelieving.)

CUT TO:



[INT. KAREN’S CAFÉ – DINING AREA – DAY]

(Karen and Larry are sitting at one of the tables, talking and drinking coffee.)

KAREN: So, how’s, uh,… everything going with Peyton and Ellie?

(Larry shakes his head.)

LARRY: I don’t know. I told Ellie to stay away. (Pause) But… a part of me thinks it might be a good idea for those two to talk.

(Karen nods.)

KAREN: How much do you know about her?

LARRY: Not much really. We met her when she was pregnant with Peyton, looking for an adoptive couple, she chose us.

KAREN: What about Peyton’s father? (Correcting herself.) Uh-biological father.

LARRY: Well, we asked about him but she would never talk about him. (She smiles.) I don’t know, Karen,… half the time I’m floating in the Atlantic trying to keep a roof over our heads and Peyton’s scratching her way through adolescence – alone.

KAREN: Peyton knows that you love her, Larry.

LARRY: I know she does. (Sits back.) I just don’t wanna see her hurt again.

KAREN: You know, I don’t-I don’t know Ellie. I don’t know her intentions… but this may be the one opportunity that Peyton has to find out.

(Larry just stares at her.)

KAREN: (Smiling) I know you wanna protect her but maybe what she needs protection from is regret.

(Larry nods slowly.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – DETENTION – DAY]

(Haley walks into the classroom and sees Whitey standing there, waiting.)

HALEY: (Walks in holding the slip.) Coach Durham, if I said something to upset you earlier, I’m really sorry.

(He takes the slip and puts it on the table.)

WHITEY: Take your seat.

(Haley sighs and walks to a desk just as Nathan enters the classroom. He sees her and sighs.)

NATHAN: What’re you doing here?

(Haley turns and sees him.)

WHITEY: She’s got detention, just like you.

NATHAN: What, are we the only two people that got in trouble today?

(A guy walks to the door with earphones in his ears and holding a half eaten bagel. He holds his slip out. Whitey takes it and shoves him back to the door.)

WHITEY: Get lost, kid. (Pushes him out of the door.) You’re pardoned.

(Nathan shakes his head and takes his seat, not near Haley. Whitey shuts the door. Haley looks at Nathan as he avoids eye contact and stares straight ahead.)

WHITEY: Today, we’re gonna allow talking. I believe you two have some catching up to do.

(Whitey winks at Haley and she gets it. She smiles her gratitude.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[EXT. TREE HILL HIGH SCHOOL – GROUNDS – DAY]

(Pan across the school bus before stopping at Haley and Lucas who are walking back into school.)

LUCAS: So, how’d detention go?

HALEY: Oh, it was exactly what it was supposed to be: punishment. Nathan looked at me exactly once when my stomach growled funny and then stared at the clock for the rest of the hour.

LUCAS: Well, gave you time to work on those prediction though, right?

HALEY: Are you kidding me? The way this year’s going, I predict I’m gonna get my GED.

LUCAS: (Sighs) I’ll see you at lunch. (He veers off in another direction.)

HALEY: Alright. (Pats him as he leaves.)

(Haley walks past the same bunch of girls. They look at her again and laugh. One of them turns and calls out to Haley.)

SUE: Excuse me! Um, aren’t you Kelly Clarkson?

(Haley stops, keeping her back to them. They laugh.)

SUE: (Under her breath.) Bitch!

(Haley turns back around, irritated.)

HALEY: You wanna try saying that to my face?

SUE: (Stands) You like to sing about stars? Maybe you’d like to see some. (Pushes Haley hard.)

(Haley stumbles back before moving forward and pushing her back.)

HALEY: I have never done ANYTHING to you!!

(Whitey intervenes quickly.)

WHITEY: Hey, hey, hey, break it up! (Forcefully separates them.) Break it up now!

(Sue grins and she and her friends leave. Whitey looks at Haley.)

WHITEY: I’m not gonna have any catfights on my watch.

(Haley breathes harshly and watches them.)

WHITEY: Fighting in school – that’s a detention.

HALEY: (Outraged) Coach, she started it!

WHITEY: Talking back to a teacher – (Nods) that’s two.

HALEY: (Closes her eyes.) Whitey, I really appreciate it but I don’t think it’s gonna work.

WHITEY: Calling me Whitey… is three.

HALEY: (Depressed) OK, I think two’s enough.

WHITEY: I’m serious about that third one. I’ll see you in detention.

(Haley sighs and grumbles harshly before stomping off to the school.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – DETENTION – DAY]

(Haley is sitting in detention, resting on her schoolbag and staring off into nothing. The camera zooms out to show Nathan there too. He has his books out. He looks over at Haley.)

NATHAN: (Laughs to himself.) Did you really, uh,… knock out Sue Garvey’s front tooth?

(Haley looks up at him, surprised he’s talking to her.)

HALEY: Wh-what? Where did you hear that?

NATHAN: It’s all over school. (Grins)

HALEY: Great, add ‘bully’ to my resume now. (Groans and runs a hand through her hair.) You know, I’ve played for some tough crowds on the road… nothing compares to the hostility I feel walking down that hallway.

(Nathan nods.)

HALEY: What’d I even do to make those girls hate me anyway? They don’t even know me.

NATHAN: It’s high school. They don’t need a reason. Try missing the winning shot at a home game; you’ll feel hatred at a whole new level. (Smiles)

(Haley smiles back.)

HALEY: Yeah. I guess I never thought of it that way.

(Nathan turns back around. Haley wants to keep him talking to her.)

HALEY: Nathan-

NATHAN: I should get back to this. (Flips pages in his textbook.) I don’t have a tutor anymore.

(Haley’s happiness disappears again and she sighs before leaning on her bag and resuming her position.)

CUT TO:



[EXT. SCOTT RESIDENCE – BACKYARD – DAY]

(Dan is playing basketball by himself. Nathan shuts his car door and walks to him.)

NATHAN: Let me guess – mom’s not home; she doesn’t know you’re here.

DAN: Well, technically, we haven’t divided our assets yet.

NATHAN: Well, technically, hanging around the house when your wife’s kicked you to the curb makes you a loser.

DAN: Well, I guess you’d know, right? (Smirks before turning back to the hoop.) Come on, get suited up. We’ll play one-on-one. Where you been, anyway?

NATHAN: (Squinting as Dan scores a basket.) I had detention.

DAN: Nathan, you can’t afford to be a discipline case. This stuff gets back to the scouts-

NATHAN: No, it wasn’t like that. Whitey’s just… playing games with me and Haley.

DAN: (Nods) Whitey, huh? Well you won’t have to worry about him much longer.

NATHAN: (Looks up at him.) What does that mean?

DAN: I’m looking out for you, son. (Smirks) I’m going before the school board tonight, we’re gonna get you a real coach.

(Nathan looks on, distracted. He’s not happy with the news.)

CUT TO:



[INT. SAWYER RESIDENCE – FRONT DOOR – DAY]

(Peyton and Lucas enter her house.)

LUCAS: I’m only saying, maybe I was wrong about Ellie.

(Peyton gives him a look.)

LUCAS: Who knows what I saw? I mean, it could have been any number of things.

PEYTON: What, crack, speed, maybe she’s huffing model aeroplane glue.

(Lucas sighs.)

LUCAS: That’s not what I mean(!)

PEYTON: Lucas, I confronted her about it – she didn’t deny it.

LUCAS: There could be some explanation.

PEYTON: There’s always an explanation with her. It’s called lying!

(They walk up the stairs on their way to her bedroom.)

PEYTON: Why are you on the Ellie train all of a sudden anyway?

LUCAS: (Seriously) I’m not. I’m just saying, maybe you should give her a chance.

(Peyton sighs and continues up the stairs. She opens her bedroom door and stops suddenly.)

LARRY: Hey.

(Larry is leaning on her desk and Ellie is looking through Peyton’s sketches on her bed. Larry straightens when he sees Peyton.)

ELLIE: Hi, Peyton.

PEYTON: (Shocked) What’re you doing here?

LARRY: I invited her. I-I thought, maybe we could all… talk.

ELLIE: (About the sketches.) I had no idea how gifted you were.

(Peyton ignores her and looks at Lucas.)

PEYTON: (Betrayed) You set me up(!)

LUCAS: (Just as confused.) No, I-

LARRY: Hey-hey, Peyton, wait-wait, listen.

PEYTON: NO, YOU LISTEN! THIS IS MY WORLD, OK? That’s my music, (Grabs the pictures out of Ellie’s hands.) this is my art.

(Larry tries to stop her but she backs away.)

PEYTON: Art that has everything to do with mom(!) My real mom, OK? (Crying) I can’t believe you’d do this to me(!)

(Larry can’t find the words. Ellie looks on uncomfortably. Peyton turns back to Lucas.)

PEYTON: Did you know about this?!

LUCAS: Wh-

LARRY: Peyton.

PEYTON: No, jus-just stay out of my life, OK?! (Pause) All of you!

(Leaves them in her room as she exits in tears. Ellie doesn’t say a word.)

LARRY: (More to himself.) It’s my fault.

(Lucas looks at them, feeling sympathy for Peyton.)

CUT TO:



[INT. DAVIS SCOTT APARTMENT – BATHROOM – DAY]

(Haley stomps out of the bathroom with an arm full of clothes and dumps them onto the bed. She turns around and heads back the way she came.)

BROOKE: (Appearing) Good news(!) Our money troubles are over. I am a working girl.

HALEY: Is that legal?

BROOKE: I am now the newest employee at Suburban Filth. It’s a clothing store.

HALEY: (Walks out of the bathroom with more clothes.) Suburban filth, that’s… perfect.

(Brooke makes the catty noise and finger motions she did with Peyton.)

HALEY: What’ve you got there?

BROOKE: (Holding up scrunchies.) These, my dear roommate, are hair scrunchies, Circe 1995, and they are what’s going to make this little living arrangement bearable.

HALEY: (Hands on hips.) Brooke, I know you never liked my hair, but it’s just-

BROOKE: No, well… true, but… no. When either of us has a boy over, (Hold up the red, yellow and black scrunchies.) these scrunchies will be our first line of defence. Observe. (Walks to a door.) Red scrunchy, (Puts it over the door handle.) means occupied; some serious action going on in here. The yellow scrunchy means; we’re just making out but one or more of us may be topless.

HALEY: (Closes her eyes.) And the black one?

BROOKE: (Smiling) Hmmm, you’re gonna have to leave the apartment.

HALEY: (Grabbing more clothes.) Well, I’m not sure I can handle thinking of you and Lucas hooking up in the same room where I’m sleeping.

BROOKE: (Crossing her arms.) Lucas and/or others.

HALEY: Brooke, it’s, uh,… it’s a really good… system, um, but I-I just really don’t think I’m gonna be needing any scrunchies any time soon, so…

(Walks forward sadly.)

BROOKE: Oh, no, no, roommate, come here. (Hugs her.) Come on. (Forcefully puts Haley’s arms around her shoulders.) Nathan’s gonna come around. He just needs to know you’re here for the long-haul.

(She’s talking about herself as much as Nathan. She looks at the board depicting how she spent her summer vacation. The camera cuts to a close-up of her and Lucas kissing on the beach. She rubs Haley’s back and lets her go.)

BROOKE: You know, (Pause) sometimes people play hard to get because they need to know… the other person’s feelings are real.

(Haley looks at her, tears running down her cheeks. She wipes them off.)

CUT TO:



[INT. KAREN’S CAFÉ – BACK – DAY]

(Karen is putting CDs back into their holders. She walks to the counter and the front door opens. Nathan enters the café.)

KAREN: (Looks to the doorway.) Oh, Nathan. It’s been a long time.

NATHAN: Yeah. Have you seen Lucas?

KAREN: Oh, not for a few hours.

NATHAN: OK, thanks. (Turns and walks to the exit.)

KAREN: Nathan!

(He stops at the doorway and turns back around.)

KAREN: Haley came back.

NATHAN: (Quietly) Yeah.

(Karen walks closer to him.)

KAREN: Do you, uh, do you remember that day on the Rivercourt? When you told me that you would give anything to have her home?

NATHAN: Yeah. Yeah, you told me to have faith.

KAREN: (Nods) Yeah, well, faith is believing when there’s nothing else you can do.

(Nathan smiles and nods.)

KAREN: She’s here now. (Pause) What’re you gonna do about it?

NATHAN: Haley’s here. I just… don’t know if the guy she left is ever gonna come back. (He smiles and shrugs before walking away.) Oh, and, uh, if you see Lucas, tell him he might wanna come to the school board meeting tonight.

KAREN: School board?

NATHAN: Yeah, my dad’s trying to get Whitey fired. And, uh,… we both know he usually gets what he wants. (Shrugs again.)

(Karen frowns as Nathan leaves.)

CUT TO:



[EXT. TREE HILL – THE ROAD – DAY]

(Birds-eye view of the crossroads as Peyton sits on the bench at one corner - watching the empty road. The camera pans up to the traffic light as it switches from green to amber to red. Peyton stares at it, thinking. She looks to the side and sees her father approaching. She doesn’t move as he takes a seat beside her.)

LARRY: I thought you might be here.

(There’s a pause and Peyton sits uncomfortably.)

LARRY: Ever since your mom died I’ve been… guessing a lot. Sometimes I guess wrong. I shouldn’t have… brought Ellie into your room without asking you. (Pause) But, she didn’t have anything to do with it. Neither did Lucas.

(Peyton pauses before caving.)

PEYTON: Sometimes you guess right.

(Larry looks at her.)

PEYTON: You guessed where to find me.

(She smiles weakly and Larry puts an arm around her. He kisses her on the head as she looks down sadly.)

LARRY: This has all been a lot to take.

(Peyton nods.)

LARRY: I want you to know you can always talk to me.

PEYTON: But sometimes I can’t, dad.

LARRY: Yeah, I get that. (Pause) If you’re not always comfortable talking with me, maybe we should find you someone.

PEYTON: Like a shrink?

LARRY: Well, it might help you to get some of this out.

(Peyton thinks as she puts her head back on her dad’s shoulder. He kisses her on the forehead again. Cut back to the traffic light as it switches from amber to red.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[EXT. TREE HILL HIGH SCHOOL – BOARD MEETING – EVENING]

(A lot of students are gathered outside the hall where the board meeting which will decide Whitey’s fate is being held.)

MOUTH: (Back on his Dictaphone.) Just beyond these doors, Coach Durham’s fate is being decided as we speak. The tension is palpable.

(Lucas looks at him as he approaches.)

MOUTH: The only audible sounds are the heartbeats of this Ravens team, beating in unison for its beloved coach.

(Lucas looks at him with his eyebrows drawn.)

MOUTH: (Angry) My heart would be beating too but it’s been ripped out and stomped on by one Erica Marsh(!)

LUCAS: (o.s) Mouth!

(Mouth turns to him.)

LUCAS: You got a second?

(Mouth nods and sits beside him.)

LUCAS: (Shaking his head.) Look, I know what you’re going through, man, but at a certain point, you gotta stop wearing your heart on your sleeve.

(Mouth looks at him and then looks away.)

LUCAS: (Looks at his shirt.) In fact, your whole shirt’s getting a little ripe.

MOUTH: That’s easy for you to say, Luke. (Pause) You get your heart broken, there’s a dozen girls waiting to put it back together. (Lucas sighs.) It doesn’t work like that for me. You know, and even if it did, I don’t want it to. (Pause) I just want Erica back.

(Lucas nods understandingly. Mouth gets up and walks away.)

DAN: (v.o) To the school board,-

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – HALL – EVENING]

(Dan stands in front of the school board and addresses the teachers and mayor.)

DAN: -concerned parents, Mr. Mayor. I think coach Durham’s record speaks for itself. (Pause) He’s never won a state title. In fact, the closest he ever came were those years where myself and my sons were on the team. And let’s face it – Whitey’s running out of my DNA.

(He grins and the people in the seats laugh. Whitey looks around, annoyed.)

DAN: This is Nathan’s final year at Tree Hill – and a lot of the other boys too. (Pause) We may not have another chance like this for decades. (Looks at Whitey.) Now, I love Whitey. (Pause) He’s an institution in this town… but this is bigger than just one man. This is about civic pride. This is about driving into Tree Hill in the middle of the night… and seeing your headlight splash that sign: ‘Welcome to Tree hill, home of the Ravens: North Carolina State Basketball Champions’.

(He looks at the directors and grins widely.)

DAN: Gives me chills just thinking about it.

(The Mayor nods.)

DAN: Now, our kids deserve to have that feeling too. Hell, so does all of Tree Hill. Now, if we make the change, by replacing Coach Durham, we can get there - this year. (Smiles) I honestly believe that. (Pause as he grins annoyingly.) Thank you.

(Dan walks off the podium. The Mayor leans forward.)

MAYOR: Well, thank you Mr. Scott. (Coughs) Time to call this to a vote.

KAREN: (Stands up from behind.) I would like to say something.

(She looks at Dan in exasperation.)

DAN: Uh, Mayor Mullins, Miss. Roe’s not a member of the school board.

(Karen walks to the front, ignoring him.)

DAN: As a matter of fact, I don’t think I’ve ever seen her at a meeting before. I object.

MAYOR: Well, this is not a court of law, Dan. We go by my rules. (Pause) Sit down.

(Dan doesn’t argue, even though he wants to. He sits.)

MAYOR: Please go ahead, Ms. Roe.

KAREN: (Steps up to the podium.) Thank you. Most of you know me – I am Lucas Scott’s mom, I run a café down town and Lucas joined the Ravens last year. What you don’t know is that I was against it. Whitey knew that but he recruited him anyway. (Pause) Um,… I was against it for good reason; because I have seen what this game can turn people in to.

(Dan shifts slightly and looks at his watch.)

KAREN: And I was worried that that would happen to my son… what I didn’t realise… is how what Whitey teaches these boys goes beyond the simple game. (Pause) I have seen his influence in my own son beyond the X’s and the O’s. And so have all the other parents in this room. Our boys are becoming men (Smiles) and I cannot put that into statistics. It may not translate into championships… but if you put too much focus on those things,… in the end, all you’re gonna end up with is a sad bunch of boys who never learn to leave the game (Looks pointedly at Dan.) behind.

(Dan doesn’t respond to the silent jibe.)

KAREN: Unlike Dan Scott, I don’t believe that our sons deserve anything. You get what you earn… (Turns to look at Whitey.) but Coach Durham, he deserves better.

(Whitey smiles.)

KAREN: He’s already earned it.

(Karen turns around and walks away from the podium. She shakes Whitey’s hand as she passes him.)

CUT TO:



[EXT. TREE HILL HIGH – BOARD MEETING – EVENING]

(Lucas walks up to Nathan who is sitting on a bench, waiting.)

LUCAS: So, my mom told me you came looking me.

NATHAN: Oh, it wasn’t ‘bout you. (Looks away indifferently.) Just wanted to make sure everyone knew about Whitey.

LUCAS: So you do care about something besides basketball.

NATHAN: Whitey gets me touches. He knows it’s my team. Pretty soon the scouts will too.

LUCAS: Your team, huh?

(Nathan nods.)

LUCAS: Yeah, I guess we’ll see about that when we get back on the court, won’t we?

(Lucas pats him on the arm and walks off, shaking his head. He stops at Peyton.)

LUCAS: Hey.

PEYTON: Hi.

LUCAS: Listen, about earlier, I-I’m sorry, I didn’t know that she-

PEYTON: I know. (Smiles) My dad told me you weren’t on the grassing hole.

(Lucas smiles and looks down.)

PEYTON: Luke, I’m sorry. You’re actually one of the few people that’s been honest with me through this whole thing.

LUCAS: So, what’re you doing after this?

(Peyton starts to answer but the door of the hall opens and cuts her reply short. Everyone looks sideways and sees Whitey lead everyone out. There is nothing but a rumbling murmur from the students. The team wait for the verdict. Lucas and Peyton turn expectantly.)

WHITEY: (Not smiling.) Bad news, gentlemen.

(Lucas looks at Whitey, gloomily.)

WHITEY: (Smiles) You’re stuck with me.

(Everyone cheers and claps. Nathan smiles. Lucas walks up to Whitey and hugs him. Karen watches them with a smile. Dan walks up behind her but stops. Karen looks back and he walks away. She smiles triumphantly.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – THE GYM – EVENING]

(Lucas and Peyton walk into the deserted gym.)

PEYTON: Been a while since we’ve been in here, huh?

LUCAS: I’m in here every night. (Pause) In my mind, anyway.

PEYTON: (Knowingly) You’re playing the shot you missed. The shot that ended our season; the shot you probably made, what, like a thousand times. (Grins)

LUCAS: (Holds his hands up.) OK. (Sighs and walks a few steps away from her.)

PEYTON: So, whaddaya have to tell me?

LUCAS: How’d you know?

PEYTON: Well, I figured you either brought me in here to talk, to make out, or to kill me. And since we’re not gonna make out… I guess its talk or die, right?

(Lucas smiles.)

PEYTON: Is it bad?

LUCAS: Yeah.

PEYTON: Let me guess, I’ve got three moms. (Smiles and looks down.)

LUCAS: Ellie was buying marijuana… but not for the reasons you think. She’s sick. (Pause) She has cancer, Peyton.

PEYTON: She told you that?

(Lucas nods.)

PEYTON: Come on, Luke, that’s just another one of her lies.

LUCAS: I don’t think so. (Pause) I think she was afraid that if you knew the truth… you’d feel obligated, or some way. You know, then it would change things between you for the wrong reasons.

PEYTON: Kinda like… your little secret about Dan and the fire.

(Lucas smiles.)

DAN: (o.s) And what little secret is that?

(Peyton’s smile drops and she turns around. Dan is standing there.)

DAN: Sorry to interrupt your little melodrama but Lucas and I have unfinished business.

(Peyton gapes and takes a few steps back.)

LUCAS: Peyton, you should go.

PEYTON: (Beat) Yeah, we’ll both go.

(Peyton drags him away but Dan follows.)

DAN: Bit Oedipal, don’t you think? Trying to kill daddy.

(He stops in front of them, halting their departure.)

DAN: Someone should tell mom she’s in for some action.

LUCAS: You don’t know what happened that night.

CUT TO FLASHBACK:



[INT. DAN SCOTT MOTORS – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Dan’s eyes are open as he lies on the floor of his burning dealership and someone moves around outside of his office.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – THE GYM – EVENING]

LUCAS: (Harshly) You can’t remember and it’s killing you(!)

(He walks forward and Dan stops him. He puts his hand around Lucas’ neck.)

DAN: Enlighten me!

LUCAS: Let go!

(Peyton moves between them and tries to prise his fingers off.)

PEYTON: (Tugging at Dan’s arm.) Leave him alone.

DAN: (Looks at Peyton.) This is a family matter. You’d understand that if you had one.

(Dan puts his hand on her head and shoves her away hard. Lucas looks at him.)

LUCAS: You son of a bitch! (Punches him hard.)

(Dan goes down for a moment. He straightens and laughs.)

DAN: My record on this court’s a little better than yours, Lucas.

(Lucas tries to hit him again but Dan blocks him.)

LUCAS: Don’t, ah-

(Dan grabs him by the throat again, a lot harder than before. Lucas struggles to breathe under the pressure.)

DAN: YOU REALLY THINK YOU COULD TRY TO KILL ME!?

PEYTON: (Comes up behind Lucas, panicked.) STOP IT!

DAN: You think you could get away with this?

(Lucas’ mouth is wide open, trying to get some air.)

PEYTON: LET GO! (Hits him but to no avail.)

DAN: There are easier ways to kill a man, Lucas.

PEYTON: (Still struggling to separate them.) HE WASN’T TRYING TO KILL YOU!

DAN: LIKE CHOKING!! (Squeezes harder.)

PEYTON: (In his face.) HE SAVED YOUR LIFE!!!

(Dan looks at Peyton but doesn’t ease the pressure. Lucas continues to choke as Dan thinks. He looks back at Lucas.)

CUT TO FLASHBACK:



[INT. DAN SCOTT MOTORS – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Dan lies on the floor as Lucas stands there, shielding himself from the flames.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – THE GYM – EVENING]

(Lucas continues to choke as Dan remembers. Finally he lets go and Lucas falls to the floor. Peyton rushes to him to see if he’s alright. Lucas coughs, trying to get air back into his lungs.)

PEYTON: (Urgently to Lucas.) Lucas, please, you have to tell him.

(He continues to struggle and Dan stands there waiting, eyes wide.)

LUCAS: (Harshly) I was there(!) (Breathes hard.) But not to kill you!

FADE TO FLASHBACK;



[INT. DAN SCOTT MOTORS – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Shot of the flames before we see the doorway from Dan’s point of view. We see legs as someone rushes in. Dan opens his eyes wider and we see Lucas’ shocked face. He holds his arms up against the flames. Dan’s back is on fire.)

(Lucas takes his hoody off and starts to beat at the flames on Dan’s back with it. They keep growing and the office burns more but Lucas keeps at it. Finally, they’re out and he pulls Dan out of the dealership.)

(At that moment, the window in Dan’s office explodes as the office is completely destroyed. Lucas pulls Dan a safe distance away and checks his pulse.)

(He sees the note that Dan’s still holding. He takes it and reads the message, realising that the fire was deliberate. Lucas cowers as the fire explodes again but looks at the road when he hears sirens. He stands and Dan stirs, opening his eyes.)

(Dan’s view of Lucas is blurry.)

LUCAS: (v.o) (Voice distorted.) I saved your life… but I should have let you burn(!)

(Lucas turns and runs away - note still in his hand.)

(Dan’s head drops back to the floor as consciousness gives out.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – THE GYM – EVENING]

(Dan looks around, dazed, as he remembers. Lucas is now sitting up, looking at his father coldly. Breathing is still an issue.)

DAN: Well, a stronger man would have.

(Lucas squints at him.)

DAN: This’ll be our secret, Lucas. (Looks at Peyton.) And that goes for you too, Miss. Sawyer.

(Peyton’s eyes jerk and she looks at him equally as coldly. Dan’s breathing is hard and Lucas’ head drops. Dan shakes his head but leaves without apologising. Peyton doesn’t dare move until he’s gone.)

PEYTON: (Moves closer to Lucas.) Luke, I’m sorry. I had to tell him.

LUCAS: It’s alright, I know.

PEYTON: Are you OK?

(Lucas closes his eyes weakly.)

LUCAS: That’s my father. What do you think? (Looks up at her.)

(Peyton sits back and they both look off sadly.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[INT. SCOTT RESIDENCE – NATHAN’S BEDROOM – EVENING]

(Nathan stands above his boxes and takes out a heart shaped bottle filled with sand that was on the beach the day he and Haley got married. He looks at it. On the bottle, it reads: ‘Our Wedding Day’. With little flowers painted on it.)

CUT TO FLASHBACK:



[EXT. THE BEACH – DAY]

(Nathan puts the wedding ring on Haley’s finger as they get married and she smiles.)

END OF FLASHBACK:
FLASH TO:



[INT. SCOTT RESIDENCE – NATHAN’S BEDROOM – EVENING]

(Nathan is looking down, thinking.)

DAN: (o.s) If I were you, I’d keep those boxes packed.

(Nathan looks sideways and sees Dan standing in the doorway.)

NATHAN: (Sighs) What’re you still doing here?

DAN: You mean other than paying the bills? (Smiles)

(Nathan sighs again.)

NATHAN: It’s over, dad. Let it go.

(Dan nods and looks down.)

DAN: Can’t blame a guy for trying to hold on, can you?

(Nathan looks back down at the bottle. Dan walks away.)

CUT TO:



[INT. DAVIS SCOTT APARTMENT – FORNT DOOR – EVENING]

(Lucas opens the door and enters the apartment.)

LUCAS: I hear this place is open all night.

(Haley is sitting on the couch with glasses on and a pen in her mouth. She’s looking through some papers.)

HALEY: (Laughs) You heard right.

(Lucas shuts the door.)

BROOKE: (On the phone.) OK, thanks. (Hangs up.)

(Lucas sits on the couch next to Haley.)

BROOKE: And, now that I have a new job, we eat too. (Stands) Pizza’s on the way. I’m gonna change, you guys hang.

(She walks away.)

HALEY: What happened to you?

LUCAS: Oh, (Examines his shirt.) this pick-up game got a little rough. (Looks at her.) What’re you doing?

HALEY: Eurgh,  (Takes her glasses off.)  I’m just… looking through this list of predictions of dreams and wishes I made over the years. You know, I really think that maybe, back then, I was a better person
 
LUCAS: You’re the same person you’ve always been. That’s not a list of who you are, it’s a list of… who you’re gonna be. That’s still up to you.
 
HALEY: Yeah, well,… whatever I want to happen this year, I’m gonna just predict the opposite coz life always has a way of figuring out how to surprise you.
 
(Lucas smiles and shakes his head. There’s a knock on the door.)
 
HALEY: (More to herself.)  That’s fast.
 
(She sets the papers aside and stands up to answer the door, expecting a pizza delivery.)
 
HALEY: You pitching in, you mooch?
 
(Lucas looks at her in amusement. She opens the door, smiling. Nathan’s standing there. The smile dies.)
 
HALEY: (Surprised)  H-hey(!)
 
NATHAN: Nice place.  (Smiles)  Can I talk to you?
 
HALEY: (Shrugs)  Yeah.
 
(Cut back to Lucas who watches them silently.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. TREE HILL – THE STREETS – EVENING]
 
(Nathan and Haley walk through town slowly and silently.)
 
HALEY: (Sighs and breaks the silence.)  I’m glad it’s you that stopped by. Living with Brooke, you never know who’s gonna come in for a late night booty call.
 
NATHAN: (Uncomfortably)  Look, um,… I’ve been doing some thinking about us.  (Pause) About what we’re gonna do, and, um,… I still have the annulment papers but-
 
(Haley looks away sadly and Nathan talks quickly.)
 
NATHAN: -if we get an annulment; that means that our marriage never happened. That’d be a lie. I mean, we had a lotta great times together, Haley. I don’t wanna pretend like we didn’t.
 
HALEY: (Looking up at him.)  Neither do I.
 
(Nathan sighs.)
 
NATHAN: So, instead of an annulment, I’ve looked into a divorce.
 
(He keeps his eyes away from Haley and on the ground. Haley stops as he continues walking. He pauses a few steps ahead of her and looks back.)
 
NATHAN: The state says we have to be separated for a year.
 
HALEY: What-  (Tries to find the words.)  Uh,… what’re you saying?
 
(She’s struggling to get her head around it.)
 
NATHAN: I’m saying that I  (Long pause.)  think we should see what happens between now and then.
 
HALEY: (Walks forward.)  Nathan, I love you.
 
(He looks down.)
 
HALEY: I know that we can work this out, and a year from now, things will be good for us again.
 
NATHAN: Maybe… and maybe not.  (Pause)  I guess we’ll just have to see.
 
(Haley shakes her head disbelievingly.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. DAVIS SCOTT APARTMENT – LIVING ROOM – EVENING]
 
(Lucas is sitting on the couch. He finishes his drink. Brooke is sitting opposite him, watching him.)
 
LUCAS: (Puts the glass down.)  I should probably go.
 
BROOKE: What, you’re just gonna eat Haley’s half of the pizza and then run?
 
(Lucas looks down and laughs.)
 
BROOKE: Let’s be optimistic. Nathan and Haley have a lot of problems; they’ll probably be out all night.  (Smiles)  And you know I hate to sleep alone.
 
(Lucas groans, torn between want and need. He stands.)
 
LUCAS: I would love to spend the night, Brooke.
 
BROOKE: (Smiling)  Yeah?
 
LUCAS: Yeah.  (Pause)  As soon as we’re exclusive.
 
BROOKE: Oh, you’re good. But, before you go,  (Stands)  did I mention that one of the perks  (Unties her bathrobe.)  of my new job is that I get to take home the free samples?
 
(She unfolds the bathrobe and shows off a yellow t-shirt with matching yellow underwear. Lucas looks at her. Brooke looks at him knowingly.)
 
LUCAS: (Struggling)  You’re better.  (Smiles)  Much better.
 
BROOKE: So, are we staying yet?
 
LUCAS: (Steps closer.)  Are we exclusive yet?
 
(She doesn’t answer and Lucas lowers his head to her neck. She smiles triumphantly.)
 
LUCAS: (In her ear.)  Game on, Brooke Davis.
 
(Brooke gapes as Lucas turns and exits the apartment without a backward glance.)
 
(The camera pans back to Brooke who still can’t believe it.)
 
BROOKE: Well that’s a first.
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – WHITEY’S OFFICE – EVENING]
 
(Whitey finishes his own drink and Mouth knocks on the door. Whitey turns and looks at him.)
 
WHITEY: Mouth McFadden – news man extraordinaire. What’re you doing out so late?
 
MOUTH: Well, I was hoping I could get a statement about your first win of the season. (Smiles)
 
(Whitey smiles and gets off his desk.)
 
WHITEY: I’ll go you one better than that. I’ll give you an exclusive.  (Sits in his chair.)
 
(Mouth grins and eagerly walks into the room, sitting opposite Whitey. He holds his Dictaphone out.)
 
WHITEY: This’ll be my final season.  (Pause)  The end of this year – win or lose – I’m retiring.
 
MOUTH: (Speechless.)  But… why?
 
WHITEY: That’s it.  (Holds a hand up.)  That’s your scoop. Oh, and do me a favour - (Mouth turns the Dictaphone off.)  keep it under wraps until… after the first game.
 
(He smiles and turns his chair to the side so that he’s looking at Camilla’s picture. Mouth sighs and walks to the door.)
 
MOUTH: (Turning back.)  Hey, Coach? Um,… could I ask you one more question?
 
(Whitey watches him.)
 
MOUTH: Off the record.
 
(Whitey nods.)
 
MOUTH: How do you… deal with losing someone you love?
 
(Whitey gathers himself for a beat before pointing to the door.)
 
WHITEY: Shut the door, son. Pull up a chair.
 
(Mouth closes the door carefully. Shot of them through the window as Mouth resumes his seat opposite Whitey.)
 
FADE TO:
 
 
 
[INT. KARENS CAFÉ – DINING AREA – EVENING]
 
(Lucas is sitting in the empty café with a pen and a pad. He’s writing his new prediction for the coming school year. He writes: ‘This year… I will try again with-’. The camera cuts back to his face as he continues to write. He looks up.)
 
WIPE TO:
 
 
 
[EXT. DAVIS SCOTT APARTMENT – LIVING ROOM – EVENING]
 
(Haley is seen through the curtained window of her apartment. Her glasses are back on and she is writing.)
 
LUCAS: (v.o)  Henry Wadsworth Longfellow wrote: ‘All are architects of fate…
 
(Shot cuts inside the room as Haley concentrates on the page and her predictions.)
 
LUCAS: (v.o)  so look not mournfully into the past. It comes not back again.’
 
(Haley has written: ‘Nathan and I will be together again’. She looks to the side.)
 
(The camera cuts back outside and pans right.)
 
FADE TO:
 
 
 
[EXT. KAREN’S CAFÉ – THE ROOF – EVENING]
 
(Lucas and Haley stand together as he puts the lid back onto the green tin box. Haley smiles as he puts it back into the hole and replaces the brick that she hands him.)
 
FADE TO:
 
 
 
[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – EVENING]
 
(Peyton is leaning on her bed.)
 
PEYTON: My dad said I should talk to someone… so I’m talking to you.
 
(She holds up a microphone.)
 
PEYTON: All of you.  (Pause)  Where do I begin? Um,… well, I guess, until a few day ago, I thought… my mom was my mom  (Cut to the computer screen where her speech is being recorded.)  and my dad was my dad.
 
(Fade to Peyton as she continues talking but the sound’s muted.)
 
WIPE TO:
 
 
 
[EXT. DAVIS SCOTT RESIDENCE – BEDROOM – EVENING]
 
(Brooke is seen through the bedroom window.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. DAVIS SCOTT RESIDENCE – BEDROOM – EVENING]
 
(Cut inside to a envelope on Brooke’s bed. It’s addressed to Lucas. She turns it around and slips a folded piece of paper in and turns it back around. She caps the pen and opens a small compartment at the foot of her bed. Inside is a shoebox full of letters addressed to him, all with different coloured envelopes and different sizes. She puts the letter in the middle and continues flipping past the envelopes.)
 
FADE TO:
 
 
 
[EXT. THE CAR – EVENING]
 
(Dan is sitting in his car, thinking. Blue lights flash on the vehicle behind him.)
 
(Someone walks across the path to his car – it’s a cop. He hands Dan an envelope. There’s a cold look in Dan’s eyes as he nods his thanks. He looks at it as the cop walks away and he gives it a little flick.)
 
FADE TO:
 
 
 
[INT. TREE HILL HIGH SCHOOL – CORRIDOR – DAY]
 
(It’s a new day and students are milling around the corridors as usual. Haley walks in, moving aside for a rude guy who shoulders her as he passes. She pauses and looks back for a beat before looking forward. Sue is there again, whispering to her friends about Haley and avidly looking at her.)
 
(Haley stands there, not moving, just watching them. Nathan walks up behind her and stops when he sees what she’s so distracted by. Sue and her friends pause when they see who Haley’s with.)
 
NATHAN: (Kindly)  Come on, we’re late for class.
 
(Nathan smiles and walks forward. Haley gives a weak smile and walks beside him. They walk past Sue. The camera cuts behind to a close-up of Nathan putting his hand on her lower back and guiding her down the corridor. She looks at him and smiles.)

END

Kikavu ?

Au total, 149 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

logan12 
14.05.2019 vers 16h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

laurora34 
22.11.2018 vers 14h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Mrs Morgan !

Mrs Morgan !
Hilarie Burton s'est mariée le 5 octobre 2019 à son compagnon Jeffrey Dean Morgan (The Walking Dead)...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'Octobre est disponible ! Et c'est avec Hilarie Burton que vous passerez ce mois ! le...

Calendrier Septembre

Calendrier Septembre
Le calendrier de septembre est disponible ! Et c'est avec James Lafferty que vous passerez ce mois...

Calendriers de l'été

Calendriers de l'été
Les calendriers de l'été sont disponibles ! Pour commencer en juillet c'est avec Chad Michael Murray...

Matt Barr pose pour A Book Of Magazine

Matt Barr pose pour A Book Of Magazine
Au générique de la nouvelle série d'aventures de CBS, Blood Treasure, Matt Barr (Psycho Derek dans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

cinto, Hier à 18:03

vous avez des questions? posez-les à Henry VIII au sondage chez The Tudors. Merci pour votre vote. Et voyez la pdm, assez drôle!

cinto, Hier à 18:04

Changez le titre de la série Ma sorcière Bien Aimée en votant au sondage. Merci à ceux qui ont déja voté et à ceux qui vont le faire!

quimper, Hier à 20:45

Les quartiers Sherlock et Rizzoli & Isles proposent de nouvelles PDM. N'hésitez pas à passer

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site