VOTE | 660 fans

#608 : Arrête ton cinéma!

Lucas transforme son livre en film. Samantha a le béguin pour Nathan. Nathan pense rejoindre l'équipe de basket Slamball. La nouvelle stagiaire de Mouth, Gigi, n'aime pas Millicent car elle sort avec Mouth. Lucas veut que Lindsey prenne part au film ce qui hatise la jalousie de Peyton.

~Promo CW~

Popularité


4 - 4 votes

Titre VO
Our Life Is Not A Movie Or Maybe

Titre VF
Arrête ton cinéma!

Première diffusion
27.10.2008

Première diffusion en France
03.10.2009

Vidéos

Trailer 1

Trailer 1

  

Photos promo

Julian Baker arrive à Tree Hill

Julian Baker arrive à Tree Hill

Julian essaie de convaincre Lucas

Julian essaie de convaincre Lucas

Lucas et Julian font une partie de billard

Lucas et Julian font une partie de billard

Lucas et Julian au Tric

Lucas et Julian au Tric

Lucas et Julian au Tric

Lucas et Julian au Tric

Peyton est surprise de l'arrivée de Julian

Peyton est surprise de l'arrivée de Julian

Brooke discute avec Owen

Brooke discute avec Owen

Peyton présente Julian et Lucas

Peyton présente Julian et Lucas

Peyton et Lucas s'embrassent

Peyton et Lucas s'embrassent

Lucas regarde ce que Julian a à lui dire

Lucas regarde ce que Julian a à lui dire

Lucas et Julian discutent

Lucas et Julian discutent

Julian se présente à Lucas

Julian se présente à Lucas

Peyton est surprise de découvrir Julian

Peyton est surprise de découvrir Julian

Peyton veut embrasser Lucas

Peyton veut embrasser Lucas

Peyton et Lucas se taquinent

Peyton et Lucas se taquinent

Peyton et Lucas au Tric

Peyton et Lucas au Tric

Plus de détails

Réalisateur: Peter B. Kowalski

Scénario: Mark Schwahn

 

L'épisode commence avec Haley, Jamie, Brooke,Sam,Peyton et Millicent qui assistent à un match de Slamball auquel joue Nathan .Sam fait la connaissance de Jamie et apprend que c'est le fils de haley .Brooke suggère à Owen de protéger Nathan .Au même moment on voit Lucas qui revoit un coup de téléphone qui semble le réjouir , Il arrive ensuite au match et dit à Peyton que quelqun lui a proposé de faire de son premier livre un film, celle-ci semble étonnée.

Millicent explique à Brooke qu'elle est venue au match pour surveiller Marvin , et se présente auprès de Gigi et lui dit qu'elle est la petite amie de Marvin et l'embrasse sous le regard de Gigi .

Le lendemain du match on voir Nathan se réveiller et Jamie qui est à ses coté il souhaite s'assurer que son père va bien .

Haley souhaite elle aussi s'assurer qu'il va bien, Nathan lui avoue qui va bien puis elle et remarque des bleus sur son dos et semble triste .

On retrouve ensuite Peyton qui demande à Lucas ce qu'il a décide pour le film ,il lui dit qu'il ne sait pas car le livre est personnel et elle lui dit que peut importe son choix elle le soutiendra .

A la boutique , Brooke demande a millicent que quelle va bien pouvoir faire de la boutique, Sam qui fait du skate lui suggère que la boutique ets bien comme ça, Haley et Jamie arrivent, Jamie souhaite aller dormir chez Brooke ce soir, celle si accepte. Haley demande à brooke ce quelle a pensé d'Owen hier soir, elle ne répond pas.

Lucas recoit la visite de Julian Baker le producteur qui souhaite que son livre devienne un film, il lui dit qu'il a beaucoup d'amiration pour lui , il lui propose de prendre un verre.

On assiste à la cérémonie de remise des médaille, on apercoit Derek, Peyton et Derek se retrouvent et sont contents.

Mouth demande à Gigi d'arrêter de l'appeler "sexy", elle lui répond que c'est juste pour plaisanter.

Lucas rend visite à Nathan, celui ci lui montre une liste de personne qui pourraient jouer son personnage dans le film de Luke, il lui demande comment se passe le slamball il lui répond que sa va bien et lui dit qu'il devrait rassurer Haley sur le sujet, car elle a peur pour lui . Lucas lui dit que Peyton accepte l'idée du film pour son livre , Nathan lui demande si Brooke est daccord , Luke est étonée il n'y avait pas pensé.

Peyton discute de Mick avec Derek, il lui demande son avis, elle lui dit que au fond c'est un mec bien ,et Derek lui raconte qu'une fois Mick aurait du recontacter Derek pour un concert et qu'il ne l'a jamais fait .

Haley et Jamie sont au cimetière et déposent des fleurs pour Quentin , Jamie lui dit que Q lui manque et il demande à sa mère si lorsque quelle a rencontré Q elle l'a aimé tout de suite, elle lui répond quelle pensait que c'était un mauvais garçon au début puis elle a découvert qu'il était gentil.

 Brooke qui est en train de confectionner la robe de mariée de Peyton reçoit la visite de Luke qui lui demande si elle serait daccord que le livre devienne un film , elle lui dit quelle est totallement daccord et que sa pourrait être génial .

Au terrain de Slamball , Mouth interview Nathan , Nathan lui dit qu'il ne devrai pas flirter avec Gigi car Milli est super, puis Owen demande à Nathan si il pourrait lui arranger un coup entre lui et Brooke .

Jamie fait du Skate avec Sam puis Brooke les interrompt et leurs demande d'aller dans la chambre car Owen a sonné à la porte .

On retrouve Sam qui se prépare à aller à une fête et demande à Jamie si il veut venir ellle lui dit ça sa sera cool alors il lui dit "ok" et sortent par la la fenêtre.

On retrouve Derek qui explique à Peyton quelle s'en sort bien car elle va se marier, elle lui répond que lui aussi s'en sort bien car il est marine puis elle lui demande si il serait partant de fair un concert privé ,il trouve cela super.

 Lucas est chez lui et se prépare à prendre un verra au Trick avec Julian et recoit la visite d'Haley elle lui explique que ce soir elle est toute seule Lucas mentionne quelle va pouvoir faire "Bom Chicka Bom Bom" avec Nathan .Ils parlent du film de Luke puis il lui demande si tout va bien pour le Slamball elle lui explique quelle a peur pour Lui .

Lucas rencontre Julian au tric , Luke lui dit qu'il est certain qu'il est un type sérieux mais que son livre est une histoire très personnelle, Julian lui dit alors qu'il veut qu'il écrive le scnénario car lui seul peut raconter l'histoire et qu'il sera très bien payé .

Nathan explique à Haley qu'il ne peut pas jouer si elle a peur pour lui elle lui explique qu'elle s'était vraiment inquiétee pour lui , puis elle lui fait un massage .

Luke décide de faire confiance à Julian et lui signe les droits de son livre .

Owen et Brooke sont en train de discuter mais Millicent les interrompt et dit à Brooke que quelqun est rentré par effraction à sa boutique , Brooke remarque alors que Jamie et Sam ne sont plus dans leur chambre .

Brooke, Owen et Milli arrivent à la boutique et découvrent que sam a organisé une fète et a emmené Jamie avec elle. Brooke dit à Sam qu'elle est folle d'avoir pris Jamie avec elle et voit que la robe de mariée de Peyton est déchirée et taguée .

 Owen, Jamie , Milli et Brooke nettoient les dégats de la fête de Sam , Jamie s'escuse auprès de Brooke d'être parti et lui dit que Sam n'est pas mauvaise elle est juste comme lorsque sa mère à rencontré Q elle est gentille mais a juste peur de le montrer .

Gigi qui a fini son travauil demande à Marvin d'aller boire un verre, il refuse et elle part .Puis il recoit un SMS venant de Gigi disant : "Sexy".

Nathan avoue à Haley qu'il ne pensait pas que le Slamball était aussi violent pour son dos .

Peyton arrive au Tric, Luke lui dit qu'il va lui présenter le producteur qui veut faire de son livre un film .

Brooke rentre chez elle avec Jamie et voit Sam qui s'efforce de nettoyer la robe de mariée qui est entièrement taguée, elle s'escuse et décide de partir de chez Brooke , celle-ci la retient et lui dit qu'elle va rester mais qu'elle est punie .

Peyton qui sort des toilettes tombe sur Julian celui-ci lui dit qu'elle est de plus en plus belle,elle lui demande pourquoi est-il ici, il lui explique pour faire du livre de son fiancé un film. Luke les rejoin et part avec Julian 

L'épisode se termine sur Peyton qui semble mécontente que Julian soit ici .

 

SAISON 6 EPISODE 8

ENTRAINEMENT DE SLAMBALL
(Les joueurs s'entraînent pour le match qui a lieu le soir, Nathan dunk)

NATHAN : Wouh !
COACH : Bravo, les gars ! Belle attaque ! Rentrez, vous reposer un peu. Le match commence à 20 heures.
OWEN (à Nathan) : Pas mal, pour un débutant ! T'es prêt pour ce soir ?
NATHAN : Bien sûr ! J'ai compris le truc.
OWEN : Ne la ramène pas trop ! Ce soir, on joue pour de vrai.
NATHAN : Quelle différence, ça fait ?

MATCH DE SLAMBALL
(Un joueur de l'équipe adverse rentre dans Nathan, qui se cogne contre la vitrine. Jamie, qui est dans le public se cache les yeux et Haley a eu peur.)

OWEN : Je t'avais prévenu !
JAMIE (à Haley) : Il s'est relevé, Maman ?
HALEY : Oui, papa s'est relevé. Tout va bien, enfin, j'espère.

(Brooke et Sam arrivent)

BROOKE : Salut ! Ca va, il s'en sort ?
HALEY : Il est encore en un seul morceau ! Mais, je croyais qu' Owen le protègerai mieux que ça, tout de même.
BROOKE (à Owen) : Hé ! Le 99 ! Tu devais pas essayer de protéger le 23 ? Et pendant que t'y es, essaie de grandir un peu, Monsieur " Je veux pas d'enfants" !
HALEY : Ouh, ouh..
SAM : Salut, minus...
JAMIE : Je suis petit parce que j'ai 5 ans et toi ?
SAM : D'accord... Comment tu t'appelles ?
JAMIE : James Lucas Scott.
SAM : Scott ?
HALEY : C'est le chouchou de la prof ! Bonsoir, Sam ! Tu traînes avec des vieux dont une de tes profs, j'aurai un peu honte à ta place... (Ton ironique)
BROOKE : J'aurai carrément honte !

(Un joueur passe au dessus de la barrière de sécurité)

JAMIE : Wouah !
SAM : C'est quoi ce sport de dingue ?
JAMIE : C'est génial ! C'est du slamball ! Les dunks valent trois points et les paniers de loin, deux points. Moi, je suis pour les Slashers, l'équipe de mon père.
BROOKE : Owen ! Tu m'écoutes ? Tu défends Nathan ou t'auras affaire à moi ! Je t'ai à l'oeil !
JAMIE : Ils s'embrassaient, avant.
PEYTON : Salut Sam ! Moi, c'est Peyton ! J'adore tes fringues, elles sont très cools.
SAM : C'est gentil. Tu sais que les tiennes sont presque pareilles ! (Rire de Brooke)
HALEY : Vas-y Nathan ! Ouai !!
BROOKE : T'as l'air passionné, Millie ! Je savais pas que tu aimais tant, les sports violents.
MILLIE : J'aime pas ça ! C'est pour Micro, que je suis là.
BROOKE : Micro ! Qui est avec Gigi !
PEYTON : Gigi ? Son ex ?
MILLIE : Gigi ! La jolie étudiante délurée, ex-copine, et assistante de mon petit ami. Je déteste cette fille !
BROOKE : Calme-toi !
JAMIE : Avant, Tonton Micro embrassait Gigi, alors Tata Millie la déteste.
SAM : Tu me plaît, toi !
JAMIE : Merci, toi aussi ! Maman veut pas que je sortes avec des filles mais Papa dit que j'ai le droit !
HALEY : Pardon ?
BROOKE : Hé ! Miss Sawyer, et bientôt Mme Scott, il est où ton joli fiancé ?
JAMIE : Il a dit oui !
HALEY : Eh ben...
PEYTON : J'en ai aucune idée !

(Nathan se fait à nouveau rentré dedans, Haley fait une grimace.)

DANS LES COULISSES DU STADE / GYMNASE
(Lucas est au téléphone)

LUCAS : Et, il veut faire quoi ? Mais, je trouve ça très étonnant ! Je croyais que mon bouquin se vendait très mal ! Oh... Wouah !

SUR LE COTE DU TERRAIN RESERVE AU JOURNALISTES
(Nathan se retrouve encore une fois, plaqué contre les protections et est au sol. Micro, avec Gigi, filme le match.)

MICRO (à Gigi) : Génial ! je pourrai regarder ça toute la journée, pas toi ?
GIGI (en regardant le derrière de Micro) : Oh, si et toute la nuit !
MILLIE : Hum, Marvin !
MICRO : Millicent, hé ! Qu'est-ce que tu fais là ?
MILLIE : Rien, j'avais envie de te voir.
MICRO : C'est gentil ! Oh, je te présente Gigi, mon assistante. Gigi, voici Millicent !
MILLIE : Salut, Millicent. La petite amie de Marvin !
GIGI : Millicent... Bah, dis donc, il doit pas s'ennuyer ! Elle est très jolie, Micro. Bonsoir, Gigi !
MILLIE (en lui serrant la main) : Bonsoir... Qu'est-ce qu'on fait après le match ? On rentre directement ?
MICRO : Euh... Ils faudraient qu'on repasse au studio pour numériser les images de ce soir.
GIGI : On va regarder les débuts de Nathan au  slamball ! C'est Micro, qui en a eu l'idée. Il est génial ! Tu sais que tu as des jambes superbes ?
MILLIE : Ouai... Merci... (à Micro) Alors, je t'attends à la maison. Pas trop tard ?
MICRO : Pas trop tard !

(Millie embrasse Micro passionnément, puis, s'en va)

GIGI : Bon ! On va peut-être se remettre au travail. Fais attention où tu marches !
MICRO : Pourquoi ?
GIGI : Tu vas te prendre les pieds, dans ta laisse !

SUR LE TERRAIN
(Nathan marque un panier de loin, le coach demande un temps mort)

COACH : Temps mort !
ARBITRE : Temps mort !

(Les joueurs se réunissent autour du coach)

COACH : Nathan ! T'as marqué trois paniers de loin à suivre, qu'est-ce que tu fiches ?
NATHAN : J'essaie de gagner le match.
COACH : Ici, on joue au slamball ! Qu'est-ce qu'il y a ? T'as mal quelque part ? Tu veux t'asseoir ?
NATHAN : Non, je veux jouer.
COACH : Alors, montre-nous ce que tu sais faire ! On n'a besoin de toi, nous !

DANS LES GRADINS / LE PUBLIC
(Lucas arrive, s'assoit)

LUCAS : Je suis désolé.
PEYTON : Tiens ! Il étais temps, j'ai cru que tu m'avais laissé tomber ! Où t'étais passé ?
LUCAS : J'ai eu un coup de fil de mon agent. Quelqu'un veut acheter les droits de mon livre pour en faire un film.
PEYTON : Oh !! Lucas ! Un film sur la Comète, c'est génial !
LUCAS : Ouai, ben, c'est ce que j'ai cru ausi, mais en fait, c'est pas la Comète, c'est le premier.

SUR LE TERRAIN

JOUEURS : Un, deux, trois ! Slashers !
OWEN : Alors, Nathan, t'es prêt à te donner à fond ?
NATHAN : Ouai, mais je veux pas finir en chaise roulante.
OWEN : Ils te feront rien.
NATHAN : C'est facile à dire, c'est pas toi qui a le ballon !
OWEN : Non, je sais. Reste bien derrière moi.

(Ils reprennent le match)

COACH EQUIPE ADVERSE : Défenseurs ! Attaquants ! Rentrez-leur dans le lard !!

(Nathan a le ballon et Owen met à terre, un joueur adverse pour protéger Nathan)

NATHAN : Wouah ! Joli !
OWEN : Allez ! A l'attaque, Champion !

(Le match continue, Owen intercepte tous les adversaires et laisse la voix libre à Nathan, qui dunk. Haley et Jamie crient de joie)

SAM : On m'a dit qu'il était en chaise roulante, il y a encore pas longtemps.

LE LENDEMAIN MATIN, DANS LA CHAMBRE DE NATHAN ET HALEY
(Nathan se réveille et Jamie est assis sur lui)

JAMIE : Papa, est-ce que ça va ? T'es encore en vie, dis ?
NATHAN : Oui, je crois.
JAMIE : Tu peux marcher ?
NATHAN : Oui, ça va.
JAMIE : Prouve-le !
NATHAN : Pour ça, il faut que tu te lèves de mon ventre !

(Jamie change de place et Nathan s'assoit dans son lit)

JAMIE : Tu veux que j'aille chercher Maman ?
NATHAN : Ca va, Jamie. Regarde ! (Nathan se lève) Ca te suffit ? Quoi ? (Jamie n'est pas convaincu alors il se met à danser)
JAMIE : Bon, t'es toujours aussi nul, en danse. Mais, hier soir, t'as trop bien joué !

(Il descend du lit et sort de la chambre de ses parents)

DANS LA CUISINE DE LA FAMILLE SCOTT
(Haley lit B.Davis Magasine, Nathan entre dans la cuisine)

NATHAN : Haley James ?
HALEY : Je suis là ! Je t'ai servi un café. Nous, on partage équitablement notre maison, non ?
NATHAN : Oui, pourquoi ?
HALEY : Un article, c'est n'importe quoi ! J'hésite à te poser la question.
NATHAN : Je vais bien, Haley. Quoi ? Je t'assure que ça va !

(Il va au frigo et tourne le dos à Haley, pour y aller, elle voit donc tous les bleus qui a sur le dos)

NATHAN : Quoi ?

DANS LA CUISINE DE LUCAS ET PEYTON

PEYTON : Alors... T'as réfléchi à ce que t'as dit ton agent ? Tu vas le laisser tirer un film de ton livre ?
LUCAS : J'en sais rien. J'avoue qu d'un côté, c'est un projet assez tentant mais ce roman est très personnel. Il parle de notre histoire, de Keith.
PEYTON : Justement, t'as plus rien à cacher.
LUCAS : Ouai, je sais. Peut-être que la différence, c'est que je contrôlais tout dans mon roman.
PEYTON : A toi de voir, mais quoi que tu décides, je serai avec toi à 100 %.
LUCAS : Je te remercie.
PEYTON : Bon, il faut que j'y aille.
LUCAS : Sois prudente et appelle-moi quand t'arrives là-bas, d'accord ?
PEYTON : Compte sur moi ! Hé, t'es pas trop désagréable, tu sais ?
LUCAS : Je te remercie, je te supporte assez bien, aussi. Ce qui est plutôt encourageant puisqu'on va se marier.
PEYTON : A plus tard !

(Elle ouvre la porte et s'en va)

DANS LE MAGASIN CLOTHES OVER BRO'S
(Brooke travaille sur la robe de mariée de Peyton avec Millie)

MILLIE : Ca va être très joli, Brooke ! Peyton va être folle de joie.
BROOKE : J'espère... On n'a plus que ça à vendre de toute façon alors elle a interêt. Comment j'ai pu laisser ma boîte tombée dans les griffes de cette....
MILLIE : Hyène ?
BROOKE : C'est trop gentil. Je dirai plutôt sangsue. Mais qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire de ce magasin ?

(Sam est là aussi, elle fait du skate)

SAM : Il est bien, là, il y a de la place !
BROOKE : Très drôle !

(Jamie et Haley arrivent)

JAMIE : Tata Brooke !
BROOKE : Oh ! C'est l'homme que Tata préfère au monde et toi, qui c'est la fille de tes rêves ?
JAMIE : Sam !
BROOKE : Pardon ! La fille de tes rêves, c'est qui ?
JAMIE : C'est toi...
BROOKE : Je vais me contenter de ça, petit ingrat ! (à Haley et Millie) Ca y est, il m'a remplacé !
HALEY : Je voudrais acheter une robe de mariée à moitié finie, c'est tout ce que je veux et je suis prête à la payer au prix fort.
BROOKE : Et moi, je paierai le double pour une seule chanson d'un futur album, pas encore commencé !
HALEY : Tout à coup, ça ne me fait plus rire !
BROOKE : Ben, voyons.
HALEY : Il n'y a rien de nouveau du côté de Baby Brooke ?
MILLIE : L'avocat de Victoria dit que ça lui appartient et Brooke a dit à son avocat de dire à Victoria, qu'elle pouvait se "BabyBrookiser".
HALEY : Lance une nouvelle marque, tu l'as fait une fois ! Je suis persuadée que tu peux recommencé !
BROOKE : Je te remercie d'avoir confiance en moi, Haley, mais je ne me sens pas très inspirée, ces derniers temps.
HALEY : Pourtant, tu devrais. Owen était plutôt sexy sur le terrain, tu trouves pas Millie ?
MILLIE : Je suis d'accord, qu'est-ce que tu en dis, Brooke ?
BROOKE : J'en dis qu'entre vos sales blagues et le skate de Sam, je vais devenir complètement folle ! (à Sam et Jamie) Ca suffit, tous les deux ? Sam... Cet endroit est une boutique, c'est pas une rampe de skate !
SAM : Pourtant, il y a un skate et pas de fringues !
BROOKE : Si t'as une idée de génie pour attirer les clients, parle, on t'écoute ! Sinon, sort de là où je te fais avaler tes roulettes !
HALEY : Grâce à moi, Sam a retrouvé un foyer et de l'amour.
MILLIE : Elle a de la chance.
JAMIE : Maman, je pourrai aller dormir chez Tata Brooke, ce soir ?
HALEY : Oh, je sais pas chéri, demande-lui !
BROOKE : Bien sûr, mon coeur ! Ca me fera plaisir d'avoir un homme dans la maison.
JAMIE : C'est cool, merci !
HALEY : Tiens, en parlant d'hommes, j'ai trouvé Owen plutôt sexy sur le terrain hier soir, pas toi, Millie ?
MILLIE : Je suis d'accord, qu'est-ce que tu en dis, Brooke ?
BROOKE : J'en dis que je ne veux plus vous parler.

MAISON DE LUCAS SUR LA TERRASSE
(Lucas lit un roman et une personne arrive)

JULIAN : Lucas Scott ?
LUCAS : Ca dépend pour qui ?
JULIAN : Julian Baker, je crois que votre agent a dû vous parler de moi. Je veux adapter votre roman.
LUCAS : Ah oui, on en a parlé hier soir, mais personne ne m'a dit que vous passeriez me voir.
JULIAN : Non, non, ça s'est décidé au dernier moment. En fait, je vais à New-york.
LUCAS : Vous faites un petit crochet par Tree Hill.
JULIAN : C'est ça ! Je tenais beaucoup à voir la ville, à m'imprégner de l'atmosphère qui vous a inspiré. J'ai adoré " un vol noir de corbeau", Lucas.
LUCAS : Je vous remercie mais...
JULIAN : Mais, vous devez penser que je suis en train de vous envahir.
LUCAS : Oui, un peu.
JULIAN : Je comprends, je suis désolé, c'est toujours pareil quand une histoire m'inspire, ça peut tourner à l'obsession. Je ne suis pas un "faux Derek", rassurez-vous, je... je suis passionné !
LUCAS : Comment vous vous appelez ?
JULIAN : Julian Baker.
LUCAS : Julian.
JULIAN : J'ai une idée, je vais passer la soirée à Tree Hill. Lisez mon CV sur internet, et si ça vous tente, on prend un verre ensemble, ça vous branche ?
LUCAS : Je vous rappelle.
JULIAN : C'est exactement ce que j'aurai dit. Pas de problème mais si ça vous coûte rien de m'écouter et si vous n'êtes pas convaincu, je m'en vais et je ne vous embêterai plus donc au pire, vous vous serez fait payer un verre par un admirateur. Votre agent vous donnera mon numéro. D'accord ?
LUCAS : D'accord.

(Ils se serrent la main)

JULIAN : Génial ! Je suis content d'avoir fait votre connaissance, Lucas, votre réputation vous précède. (Il commence à partir) Oh ! Et votre maison, je la voyais exactement comme ça. C'est magnifique ! (Une voiture arrive et il part)

A LA BASE MILITAIRE
(Des soldats reçoivent des médailles dont Derek, le frère de Peyton)

SOLDAT (à Derek) : Félicitations.
DEREK : Merci.

(Après la remise des médailles)

SOLDAT : Nous sommes fiers de pouvoir compter sur des hommes comme vous. Je vous félicite.

(Derek acquiesce et le soldat part)

PEYTON : Je suis fière de vous, soldat. Alors, qui tu as sauvé cette fois ?
DEREK : J'ai rien fait, ils m'ont juste donné ça pour égayer l'uniforme. Alors, t'es venue !
PEYTON : Je voulais voir mon grand frère ! (Ils se serrent dans leurs bras) Tu m'as manqué !
DEREK : Ouai, toi aussi. On va faire un tour ?
PEYTON : Je te suis.

AU STUDIO DE TELEVISION / DANS LE BUREAU DE MICRO
(Gigi travaille et Micro entre dans son bureau)

MICRO : Salut, Gigi !
GIGI : Bonjour, Dom Juan !
MICRO : Et tu te demandes, pourquoi Millicent me surveille ! Je sais qu'on est amis mais comme tu es aussi mon assistante, je pense que tu devrais m'appeler autrement que Dom Juan.
GIGI : Si tu veux, Bel Etalon ! Pardon.
MICRO : Où en es-tu avec les archives ?
GIGI : Tout est sur les disques. On a les débuts de Nathan au lycée, ceux de l'équipe de Gilmore, et ceux de la fac du Maryland. Je dois même avoir la vidéo coquine qu'il avait tourné avec Brooke.
MICRO : D'accord, on va peut-être commencé par parler de l'accident pour donner le contexte et les flash-backs vont expliquer ce qu'il l'a amené au slamball.
GIGI : Sexy et talentueux !
MICRO : Gigi !
GIGI : Oh, arrête Micro, si je peux plus rigoler avec toi, ça va être l'enfer ! Tu grognes mais tu adores ça.
MICRO : Tu sais que c'est pas le problème.
GIGI : Donc, j'avais raison, t'adores ça !
MICRO : J'ai un truc à faire, t'as qu'à commencer le montage. (Il commence à s'en aller) Hé, Gigi, je suis content de retravailler avec toi ! Tu es très douée.
GIGI : Merci, je suis vraiment désolée si je t'embête. J'apprendrai beaucoup avec toi. Tu m'as manqué.

(Micro sort du bureau)

GIGI : Dom Juan !

DANS LA CUISINE DE NATHAN ET HALEY
(Nathan fait des pancakes et Lucas arrive)

LUCAS : Salut, Nathan !
NATHAN : Tiens !
LUCAS : Tu cuisines ?
NATHAN : Je fais des pancakes.
LUCAS : Sans blague ! Et en quel honneur ?
NATHAN : Ben, j'avais envie de pancakes. Je t'ai fait une liste, elle est sur la table.
LUCAS : Une liste de quoi ? (en allant vers la table)
NATHAN : D'acteurs pour jouer mon rôle dans ton film !
LUCAS : C'est pas vrai, tu te fiches de moi ?
NATHAN : Quoi ? Je veux pas être joué par n'importe qui.
LUCAS : Donc, t'es au courant. (Il s'assoit sur une chaise)
NATHAN : Ouai, c'est Haley qui me la dit. Je trouve ça super !
LUCAS : Ouai, faut voir. Le producteur a carrément débarqué chez moi, tout à l'heure.
NATHAN : Il est cool ?
LUCAS : Je sais pas quoi en penser. Il a déjà produit plusieurs grands films mais j'en sais rien, je veux pas qui gâche le roman, tu comprends ? Et tout dépend du réalisateur, du scénariste du film.
NATHAN : Il faut que tu parles de tout ça avec lui.
LUCAS : Ouai.
NATHAN : Je vois bien que mes pancakes te font envie.
LUCAS : Ils ont l'air délicieux ! Nathan,... je voudrais pas te vexer mais Shia Laboeuf, je crois qu'il est un peu vieux pour te jouer au lycée.
NATHAN : T'as vu l'âge des gars, qu'ils prennent pour jouer les lycéens au cinéma ou à la télévision !
LUCAS : T'as raison, merci ! (Nathan lui donne des pancakes)
NATHAN (en se levant) : Alors tu m'as vu hier, la rouste que je me suis pris au match ! 
LUCAS : Non, j'ai raté le meilleur. Tu te sens, comment ?
NATHAN : J'ai des petites courbatures. Haley a paniqué mais je suis en pleine forme. C'est marrant, j'aurai jamais cru que je finirai par jouer au slamball mais on a toujours des surprises dans la vie. C'est comme toi avec ce film, c'est peut-être une chance, ça pourrait t'ouvrir des portes plus tard.
LUCAS : Ouai, c'est possible. Nathan, Haley ne dit rien pour le slamball parce-qu'elle veut que tu réalises tes rêves mais ça l'inquiète alors essaie de la comprendre et de la rassurer.
NATHAN : Ouai. Peyton, en pense quoi de ce film ?
LUCAS : Rien de spécial.
NATHAN : Tu plaisantes ? Elle représente la moitié de ton livre, elle doit avoir un avis.
LUCAS : Non, elle a dit que je faisais ce que je voulais.
NATHAN : Et Brooke, alors ? L'autre moitié du livre, c'est elle !

AU CIMETIERE DE LA BASE MILITAIRE
(Derek et Peyton marchent au milieu des tombes)

PEYTON : Ca m'a fait plaisir de recevoir ta lettre et l'invitation ! Mais, ça m'étonne, je pensais que tu serais sorti, depuis le temps.
DEREK : L'armée, c'est pas une prison !
PEYTON : Je sais, ce que je veux dire, c'est que ça fait un moment que tu y es.
DEREK : Je me sens à ma place dans les Marines. J'ai trouvé un sens à ma vie. Alors, tu as vu Mick ? Notre cher père !
PEYTON : Il était comme tu me l'avais décrit, perdu et désorienté. Je crois que c'est tout de même quelqu'un de gentil quand on le connaît, mais c'est vrai que c'est pas le père idéal.
DEREK : Ouai, tu l'as dit. Je lui avais demandé de participer à un concert pour les troupes, de tas d'artistes jouent bénévolement chez nous. J'ai pensé que ce serait cool !
PEYTON : Ouai.
DEREK : Il avait dit qu'il me rappelerait, seulement, j'attend toujours !

AU CIMETIERE
(Jamie et Haley déposent dses fleurs sur la tombe de Quentin)

JAMIE : Quentin me manque beaucoup, Maman !
HALEY : Il me manque, aussi, mon grand !
JAMIE : Je crois qu'il joue au slamball comme Papa, là-haut ! Sauf qu'au lieu d'avoir des trampolines, lui, il peut sauter sur les nuages !
HALEY : Ouai, je le vois d'ici.
JAMIE : Toi, tu as toujours bien aimé, Quentin, Maman ?
HALEY : Non, je t'avoue que la première fois que je l'ai vu, je l'ai trouvé méchant et égoïste. Mais, en fait, j'avais tord. C'était un garçon qui avait très bon coeur ! Il fallait le connaître pour le savoir. T'es content d'aller dormir chez Tata Brooke ?
JAMIE : Ca va être cool !
HALEY : Tant mieux ! Il faut qu'on y aille mon grand !
JAMIE : D'accord, à bientôt, Quentin. Chester m'a dit qu'il pensait à toi et il m'a dit que tu lui manquais.
HALEY : A bientôt, Quentin !

(Ils commencent à partir)

JAMIE : Au revoir. Tu crois qu'il est triste là-haut, sans nous.
HALEY : Non, je suis sûre qu'il s'amuse.
JAMIE : Ouai, il est très heureux.

A LA BOUTIQUE
(Brooke travaille sur la robe de mariée de Peyton quand Lucas arrive)

LUCAS : Salut ! (Brooke essaie de cacher la robe avec un drap) Elle est pas là, ta nouvelle amie ? C'est quoi son nom, Brooke 2 ?
BROOKE : C'est Sam ! Elle est pas là, et tu devrais pas être là, non plus, d'ailleurs !
LUCAS : Pourquoi ?
BROOKE : Parce-que je travaille sur la robe de mariée de Peyton et tu dois pas la voir avant le mariage, ça porte malheur, et vu ce qui s'est passé la dernière fois, tu devrais pas prendre de risques inutiles !
LUCAS : C'est très drôle, mais pour être tout a fait exact, ce que je n'ai pas le droit de voir, c'est la robe avec la mariée à l'intérieur !
BROOKE : C'est vrai que c'est logique. Enfin, c'est ton mariage, gâche-le, si tu veux ! J'espère que tu viens doubler la mise et me demander un costume de marié.
LUCAS : En réalité, ce soir, je vois le producteur qui veut adapter les corbeaux. Et, j'avais envie, d'en discuter, d'abord, avec toi.
BROOKE : Je pensais à Natalie Portman pour mon rôle, je lui téléphone si tu veux.
LUCAS : Les héros ont dix-huit ans ! C'est vraiment si dur à comprendre.
BROOKE : Je vois, alors, tu préfère prendre une petite grue qui joue dans des séries pour ados. Remarque, elles sont assez jolies !
LUCAS : Alors, si quelqu'un adaptait le livre au cinéma, ça te poserait pas de problème ?
BROOKE : Bien sûr que non ! Pourquoi ?
LUCAS : J'en sais rien, on perd parfois des choses en adaptant une oeuvre.
BROOKE : Je sais que c'est ton livre, Lucas, mais il faut pas que tu deviennes parano, parce-que pour l'instant ce n'est qu'un projet ! Et même si, le film finit par voir le jour, se sera peut-être un chef-d'oeuvre, une grande et belle histoire d'amour. Je termine la robe de mariée de Peyton ! D'ailleurs, ça ferait une belle fin pour le film, si tu veux, je jouerai mon propre rôle !
LUCAS : D'accord, j'aurai dû m'en douter ! Donc, ça veut dire que ça ne te dérange pas ?
BROOKE : Non.
LUCAS : Une dernière chose, elle est vraiment superbe cette robe !
BROOKE : Je te remercie.
LUCAS : T'as du talent, Brooke Davis !
BROOKE : Merci, mais toi aussi, t'es plutôt doué, Lucas Scott !
LUCAS : T'aurais le numéro de Natalie ?
BROOKE : Oui, on est copines. Elle adore faire la fête !
LUCAS : Intéressant...

(Lucas sort du magasin)

TERRAIN DE SLAMBALL
(Micro interview Nathan et Gigi filme)

MICRO : Est-ce que vous diriez que ces épreuves, vous ont appris quelque chose, Nathan ? Le fait d'avoir dû vous battre pour réussir, vous a peut-être aidé à vous améliorer.
NATHAN : Oui, sans doute mais j'espère que si j'avais pu jouer en NBA juste après la fac du Maryland, je serai tout de même quelqu'un de bien.
GIGI : Micro, on est presque à la fin de la cassette.
MICRO : D'accord, alors on n'a qu'à couper et reprendre.
GIGI : Tout ce que tu veux, chéri. Désolé chef, je disais ça à Nathan.
NATHAN : Tu sais ce que j'ai appris de plus important, c'est qu'il faut jamais flirter avec des jolies filles quand on a quelqu'un dans sa vie.
MICRO : Quoi, tu parles de Gigi ?
NATHAN : Ton ex-petite copine est devenue une étudiante sexy et délurée. De qui, veux-tu que je parle ? Ecoute, Millie est une fille géniale alors ne fais pas de bêtises. Je reviens tout de suite.
MICRO: D'accord.

(Nathan se dirige vers Owen)

OWEN : Ah, j'y crois pas ! La vie est injuste si j'étais pas là, tu marquerais que des paniers de loin et tu dormirais sur le banc, au lieu de jouer la star ! C'est moi, qui devrais être interviewer.
NATHAN : Tu veux que je leur parle de toi ?
OWEN : J'ai une meilleure idée ! Je te laisse les journalistes et tu parles de moi à Brooke Davis. J'ai besoin d'aide avec cette fille.
NATHAN : Ouai, ces derniers temps, elle est assez tendue mais c'est vrai que sur la liste des 100 plus grosses bourdes de ta vie, plaquer Brooke Davis mérite les places 1 à 99.
OWEN : Et c'est quoi la centième ?
NATHAN : Ta coiffure ou peut-être l'héroïne, ça se discute !

CHEZ BROOKE
(Sam apprend à Jamie à faire du skateboard, mais Brooke enlève Jamie du skate)

BROOKE : Dis donc, Jamie, tu crois que ta Maman, te laisserait faire du skate sur son parquet verni ? (La sonnette sonne) Oh ! Toi, mon bonhomme t'a été sauvé par le gong ! Allez, vous amusez dans la chambre de Sam et de préférence sans boire, fumer ni mettre le feu à la maison, hein ? Vous serez mignons.

(Brooke va ouvrir la porte)

NATHAN : Salut Brooke !
BROOKE : Ne me dis pas que tu veux déjà le récupérer, il vient juste d'arriver !
NATHAN : Qui ça ? Jamie ? Garde-le tant que tu veux, ça me fait des vacances. Je viens de la part d'Owen.
BROOKE : Tiens, donc, et pourquoi tu défends ce grand imbécile ?
NATHAN : Parce-qu'il est cool et qu'il est avec moi.

(Owen est sur le côté de la porte et sort juste sa tête pour montrer à Brooke qu'il est là)

OWEN : Salut !
BROOKE : Alors, dis à ton nouveau petit copain que si il a vraiment des choses à me dire, il n'a qu'à venir me parler lui-même, parce-qu'on a passé l'âge de jouer à ces petits jeux !

(Elle ferme la porte et entend au travers ce que Nathan dit à Owen)

NATHAN : Elle dit que si t'as vraiment  des choses à lui dire, il faut que t'ailles lui parler toi-même parce qu'on a passé l'âge de jouer à ces petits jeux !

(Quelqu'un tape, Broooke réouvre : c'est Owen)

OWEN  : Salut !
BROOKE : Bonsoir !

DANS LA CHAMBRE DE SAM
(Elle écrit un sms)

JAMIE : Tu fais quoi ?
SAM : J'envoie un truc.
JAMIE : Ca parle de quoi ?
SAM : D'une super fête ! Ca te tente ?

(Elle pousse sa table de nuit pour accéder à la fenêtre et la ouvre)

JAMIE : Pourquoi, est-ce que tu sors pas par la porte ?
SAM : Parce-que comme ça, c'est l'aventure ! On joue aux Goonies !
JAMIE : C'est quoi des Goonies ?
SAM : Non, j'ai l'impression d'être vieille à côté de toi ! T'as jamais rien fait de fou ?
JAMIE : J'ai été kidnappé par ma nounou folle, j'ai été poursuivi dans un champ, et j'ai failli me noyer dans ma piscine ! Et...
SAM : Ca, c'était pas fait exprés ! (Jamie secoue la tête pour dire "non") Tu vas voir, c'est bien plus marrant de prendre des risques exprés ! Tu veux venir à ma fête ou pas ?
JAMIE : Il y aura des dessins animés ?
SAM : Il y aura de l'animation, en tout cas !
JAMIE : D'accord.

(Ils sortent par la fenêtre)

SALLE DE SPORT / DE BOXE DE LA BASE MILITAIRE
(Peyton et Derek y entrent)

PEYTON : Je me souviens de ce gymnase. C'est là que tu m'avais donné un cours de boxe. Tu veux ta revanche, petit ?
DEREK : Me cherches pas ! Insolente. D'y donc, tu sais que la première fois que j'ai vu Lucas, c'est quand on s'est battu contre le félé qui avait pris ma place ! (Rire de Peyton) Ce qui me fait plaisir, c'est que tu arrives à en rire, maintenant.
PEYTON : Avoue que c'est drôle !
DEREK : Et bientôt, ton héros va t'épouser. Tu te débrouilles bien, Peyton !
PEYTON : Je trouve que toi aussi. Je voulais pas dire que c'était mal que tu sois toujours militaire. Au contraire, tout le monde cherche un moyen de donner un sens à sa vie et je suis vraiment heureuse et même fière que toi, tu es trouvé celui-là.
DEREK : Et toi, t'en as trouvé un ?
PEYTON : Oui, j'en ai trouvé un ! Ou alors, c'est lui qui m'a trouvé, va savoir ! Mais un jour, tu te rends compte que tu as changé, que tu as de nouveaux buts, de très bons amis et surtout une personne géniale qui t'aime. Et, ce jour là, tu sens que toutes les années de larmes, et d'épreuves que tu as connu te sortent de la tête, qu'elles n'ont plus d'importance.
DEREK : C'est ce que j'espérais t'entenre dire depuis que tu es montée sur ce ring et que tu as commencé à te battre.
PEYTON : Je sais que ça t'as blessé de voir que Mick n'était pas exactement le père dont tu avais besoin mais t'as tout de même réussi à devenir le genre d'homme de type à qui, on remet des médailles. Alors, peut-être que toi aussi, tu vas oublier tes années de tristesse et d'épreuves. Je suis très fière d'avoir un frère comme toi.
DEREK : Merci.
PEYTON : Bon, faut que j'y aille mais j'ai une idée ! Je dirige un petit label de musique et j'ai gardé des contacts de l'époque où je bossais à Los Angeles alors je crois qu'on peut le monter ton concert.
DEREK : Tu ferais ça ?
PEYTON : Bien sûr, la famille, ça sert à ça !
DEREK : Ce serait génial !
PEYTON : Ouai !
DEREK : Allez, viens, je te ramène au parking. (Peyton prend la casquette de Derek) Si un officier nous voit, il va me la faire avaler ma médaille !

(Ils sortent du gymnase)

CHEZ LUCAS / DANS SA CHAMBRE
(Quelqu'un tape à la porte, c'est Haley, elle entre)

HALEY : Coucou !
LUCAS : Ah ! Tu vas bien ?
HALEY : Ouai, je viens de déposer le petit monstre chez Brooke. Figure-toi qu'il voulais dormir chez elle. Je suis toute seule avec Nathan, ce soir !
LUCAS : Oh ! Bomchikibombom...
HALEY : Bravo ! Très drôle ! En fait, j'ai d'autres projets : je vais jouer du piano et rester une heure dans la baignoire.
LUCAS : Et ensuite, Bomchikibombom... Désolé !
HALEY : En parlant de films pornos, t'as des nouvelles de ton producteur ?
LUCAS : Très délicat. Justement, il m'a invité à prendre un verre pour en parler.
HALEY : Tu crois que tu vas dire "oui" ?
LUCAS : Mon agent dit qu'il n'y a pas à réfléchir.
HALEY : Cool ! J'aurai bien vu Elaine Page dans mon rôle.
LUCAS : C'est marrant, j'y avais pensé pour Mia.
HALEY : Mia ? Elle est pas dans ton bouquin !
LUCAS : Pour l'instant, mais je crois qu'il faut l'ajouter.
HALEY : Je te vois venir, tu vas lui donner ma vie et l'actrice que je voulais parce-qu'elle, c'est une star !
LUCAS : Non, que ce soit à l'époque ou maintenant, t'es irremplaçable !
HALEY : Ah !
LUCAS : A part ça, tu supportes bien le slamball ?
HALEY : Si on veut, j'ai un mari qui a des problèmes de dos et qui pratique ce que j'appelerai un sport de combat ! Alors, c'est normal que je sois un peu tendue.
LUCAS : Je t'assure que ça va aller. Nathan court après son rêve comme nous tous mais il est devenu plus raisonnable et je crois qu'il prendra pas de risques. Il a trop à perdre, il sait que sa femme et son fils comptent sur lui.
HALEY : Ouai, je sais bien qu'il nous fait passer avant tout. D'ailleurs, je crois que je vais rentrer retrouver mon mari et lui dire que je l'aime.

(Elle ouvre la porte pour sortir)

LUCAS : Bomchikibombom...
HALEY : Chikibom...

AU TRIC
(Julian boit un verre et Lucas arrive)

LUCAS : Bonsoir.
JULIAN :  Merci, d'être venu, Lucas. J'espère que ce club vous va, moi, j'adore les bars minables, vous êtiez déjà venu, vous ?
LUCAS : Euh..
JULIAN : Je rigole ! C'est nul comme blague. Je sais que cet endroit est votre repère. Et c'est pour ça que je voulais le voir, le célèbre Tric.
LUCAS : Apparemment, vous connaissez votre sujet.
JULIAN : J'arrête pas de penser à votre livre et je vous l'ai dit, je rêve de bosser dessus.
LUCAS : Ouai, je sais. J'ai vu votre CV en ligne, vous êtes un vrai professionnel mais cette histoire est très personnelle, j'y tiens.
JULIAN : Et c'est pour ça, que je veux que vous écriviez le script vous-même.
LUCAS : Pardon ?
JULIAN : Personne d'autre ne peut raconter cette histoire, parce-que c'est la vôtre, Lucas. et, vous allez voir qu'on gagne beaucoup mieux sa vie, en écrivant des scénar' pour le cinéma que des bouquins.
LUCAS : L'argent ne m'intéresse pas !
JULIAN : Ah, désolé mais étant donner ce que j'ai lu, je sais que vous le penser vraiment mais seulement réfléchissez, ce sera une somme à six chiffres.
LUCAS : Vous êtes sérieux ? 100 000 $ ?
JULIAN : Dites plutôt 300 000 $ et 300 000 de plus, si le film sort et il va sortir, je vous le promet. Dans votre livre, Peyton part pour Los Angeles, elle s'y est plus ?
LUCAS : Ouai, elle a adoré.
JULIAN : Super ! Ben, si ça marche et ça va marcher, vous serez bientôt un scénariste connu et vous pourrez la rejoindre.
LUCAS : Ouai, sauf qu'elle est revenue vivre, ici. On est fiancés.
JULIAN : Ah ! Bravo, le public adore les films qui ont un Happy End ! Ecoutez, vous ne m'avez jamais vu mais moi, j'ai réellement l'impression de vous connaître. Si, vous me donnez une option sur votre livre, je vous laisse le contrôle du script et on fait le film tous les deux ! Dites-moi que ça vous tente !

DANS LA SALLE DE MUSIQUE CHEZ HALEY ET NATHAN
(Haley joue du piano et Nathan vient pour l'écouter)

NATHAN : C'est un nouveau morceau ?
HALEY : Ouai !
NATHAN : Fais-moi écouter.
HALEY : D'accord (Elle commence à jouer mais s'arrête car Nathan fait des grimaces) Qu'est-ce qu'il y a ?
NATHAN : Rien du tout. Désolé.
HALEY : Euh, je continue. (Elle recommence mais Nathan continue à faire des grimaces alors elle s'arrête de nouveau) Quoi ? Comment tu veux que je me concentre si tu fais des grimaces pendant que je joue ?
NATHAN : Ouai, je sais mais t'en fais autant !
HALEY : D'accord, c'est très drôle ! Je sais que j'étais tendue au match mais on s'inquiétait pour toi, c'est tout !
NATHAN : J'ai plus mal au dos, fais-moi confiance.
HALEY : D'accord. C'est dommage que tu sois si costaud, en déposant Jamie chez Brooke tout à l'heure, je m'étais dit que je te ferai un massage ce soir mais si t'as mal nul part, c'est pas la peine !

(Elle se lève du banc où elle était assise pour jouer)

NATHAN : En fait si, maintenant que tu le dis, je sens que j'ai besoin que tu t'occupes de moi. (Il se lève lui aussi et s'appuie sur Haley) Pour commencer, je crois que tu devrais me porter dans la chambre...
HALEY : Pardon ? T'es fou !

(Ils tombent tous les deux sur le canapé)

CHEZ BROOKE
(Owen est assis dans le canapé et Brooke, dans un fauteuil. Il se regardent en attendant que quelqu'un parle)

OWEN : J'ai fait une bêtise. Mais tu me plaisais enfin, je veux dire, tu me plais toujours autant ce qu'il y a c'est que... comment dire ? Voilà, je suis un crétin.

(Une personne frappe à la porte et Brooke se lève pour aller ouvrir)

BROOKE : Je le savais déjà, attends, je reviens. (Elle ouvre la porte, c'est Millicent)
MILLIE : Brooke, il y a un problème au... (Elle voit Owen) Oh ! Owen ! Navrée de vous déranger. Non, sérieusement, il y a un problème au magasin. Le fouineur d'en face a appelé en disant qu'il avait vu quelqu'un entrer.
OWEN : Il faut appeler la police.
BROOKE : Non !
MILLIE : Brooke ?
BROOKE : J'ai dit "non" !
OWEN (en se levant) : D'accord, je vais voir.
BROOKE : Non ! C'est moi qui vais y aller. Je dis à Sam de garder Jamie et je prend mon pistolet !
OWEN : Tu prends ton, quoi ? 

(Brooke entre dans la chambre de Sam mais n'y voit personne)

BROOKE : Hé, Sam !

DEVANT LA BOUTIQUE
(On les retrouve tous les trois se dirigeant vers la boutique, un gamin sur un skate y sort, ils rentrent : La boutique est toute taguée, il y a des adolescents partout et de la musique.)

BROOKE : J'aurai dû amener le flingue !
MILLIE : Brooke ! (Elle a vu Jamie)
BROOKE : Oh, c'est pas vrai !
OWEN : Brooke ! (Il a vu Sam)

(Brooke prend Jamie dans ses bras)

BROOKE : Viens par là, toi ! Tiens-le moi ! (Elle le met dans les bras d'Owen)
OWEN : Ok !
BROOKE : Sam ! Je peux savoir ce que tu fabriques ?
SAM : Je t'avais dit que je ferais venir du monde, ici !
BROOKE : T'es malade ou quoi ! J'étais prête à avoir confiance en toi, et toi, qu'est-ce que tu fais ? Tu sors et en plus, tu kidnappes un gamin de cinq ans ! Mais tu es folle ! Et c'est pas tout, tu t'amuses à transformer mon magasin en boîte de nuit ! C'est tout ce qui me restait ! (Elle se retourne et voit le présentoire où il y avait la robe de Peyton, recouvert d'un drap) Ca, c'est la robe de mariée de Peyton !

(Brooke se dirige vers la présentoir et commence à retirer le drap)

SAM : Ah, ça va relax ! On y a pas touché !

(Après avoir retirer le drap en entier, ils voient qu'il n'y a plus la robe)

MILLIE : Oh, non !
BROOKE : Où elle est ?

(Ils regardent autour d'eux et la voit : Un copain à Sam la porte, il fait des ronds avec son skate et tous les autres invités le bombardent de peinture en bombe)

MILLIE : Oh, tout le monde, dehors !

(Owen allume la lumière et éteins la musique)

OWEN : Tiens, prends-le ! (Il donne Jamie à Brooke) La fête est finie, dehors ! Allez, dégagez ! Plus vite que ça !
SAM : Je suis vraiment désolée.
BROOKE (Aux ados) : Dehors !
OWEN (à celui qui porte la robe) : Toi, tu restes là !

AU TRIC
(Lucas et Julian jouent au billard)

LUCAS : Si la boule rentre, je suis crédité comme producteur.
JULIAN : Co-producteur.
LUCAS : Producteur !
JULIAN: Rentre-la d'abord. (La boule rentre) J'y crois pas, je t'ai accordé le titre de producteur sur mon film. Allez, viens, dépêche-toi de signer avant que je change d'avis ! (Il sort les papiers)
LUCAS : Avant, je crois que je ferai mieux que d'en parler à Peyton.
JULIAN : Tiens, tu vois mon pote, c'est exactement pour ça, qu'il faut faire ce film. Lucas Scott et Peyton Sawyer s'aiment toujours, ils s'en sont sortis. Il faut que le monde voit ça. Ce contrat, c'est seulement une option. Si tu me donnes les droits exclusifs sur ton livre, j'ai six mois pour tenir mes promesses. Ensuite, si je fais rien, c'est toi qui récupère les droits.
LUCAS : Ouai, je sais. J'ai eu mon agent, et il dit qu'il faut que je signe mais...
JULIAN : Ton agent n'est pas idiot.
LUCAS : Bon, d'accord, t'as six mois. (Il signe)
JULIAN  : Voilà, on n'a plus qu'à trinquer à notres succés ! Et je te promet que tu vas te souvenir de ce moment, toute ta vie, Lucas.
LUCAS : J'espère, je vais téléphoner à Peyton.
JULIAN : Dis-lui de fêter ça avec nous !
LUCAS : D'accord.

CLOTHES OVER BRO'S
(Owen, Millie, Brooke rangent la boutique. Jamie jète des verres dans la poubelle qui donne après à Owen)

OWEN : Merci, bonhomme.

(Jamie se dirige vers Brooke)

JAMIE : Je te demande pardon, Tata Brooke.
BROOKE : T'inquiètes pas, je sais que c'est pas ta faute, mon grand.
JAMIE : T'en veux à Sam, alors ?
BROOKE : Ouai ! Mais je suis un peu en colère contre toi aussi. T'aurais pas dû sortir de la maison sans me le dire. C'est trop dangereux ! Il faut pas faire confiance à n'importe qui, comme ça.
JAMIE : Je sais mais Sam, elle est pas méchante.
BROOKE : Moi, je sais plus quoi penser d'elle.
JAMIE : Moi, je sais. Je crois qu'elle est comme Quentin avant que Maman s'occupe de lui. Elle est très gentille, il faut juste apprendre à la connaître.

A LA CHAINE / DANS LE BUREAU DE MICRO
(Micro travaille et Gigi entre)

GIGI : Micro ! T'as besoin d'aide ?
MICRO : Non, merci, tu peux y aller, si tu veux.
GIGI : D'accord, alors à demain.
MICRO : Ouai, rentre bien.
GIGI : Je dois retrouver des copines, dans un bar en ville, viens prendre un verre avec nous, quand t'auras fini !
MICRO : Merci, il faut que je rentre.
GIGI : Comme tu veux. J'ai adoré cette journée avec toi parce que, on s'entend toujours bien.
MICRO : Oui, c'est vrai que c'était cool.
GIGI : Bon, je veux pas que ta copine s'impatiente. A demain.

(Elle part, le téléphone de Micro sonne, il a reçu un texte de Gigi où est marqué "Sexy")

DANS LA CHAMBRE DE NATHAN ET HALEY
(Ils sont sur leur lit, Haley masse Nathan)

HALEY : Je t'avoue que je m'inquiète pour le slamball.
NATHAN : Ca, c'est ma faute. Je crois que j'ai un peu sous-estimé le côté physique de ce sport. La plupart des joueurs sont de vrais athlètes, ils foncent.
HALEY : Et bien, alors il faut que tu fonces plus vite qu'eux, chéri, parce-que je refuse que tu te refasses rentrer dedans comme lors du dernier match.
NATHAN : Ils m'auront pas. Je sais que tu as confiance en moi et c'est pour ça que je t'aime.

AU TRIC
(Julian joue toujours au billard et Lucas revient après avoir téléphoner à Peyton)

LUCAS : Je viens d'avoir Peyton, elle va pas trop tarder.
JULIAN : Elle est peut-être avec un autre gars.
LUCAS : Je commence déjà à regretter d'avoir signer.
JULIAN : J'ai un petit coup de fil à passer, je reviens dans deux minutes.

(Entretemps, Peyton arrive et Lucas joue au billard)

PEYTON : Joli coup !
LUCAS : Ca va être dur, tu t'es faite toute belle pour sortir.
PEYTON : Tu rigoles ? je me suis changée en coup de vent à la maison. Il est où ton producteur, je vais lui poser des milliers de questions !
LUCAS : Il est parti donner un coup de fil.
PEYTON : Alors je peux en profiter pour me donner un petit coup de peigne.
LUCAS : Non, il n'y a rien à changer.
PEYTON : Je reviens.

CHEZ BROOKE
(Dans la cuisine, Sam essaie de faire partir la peinture de la robe de mariée. Brooke et Jamie arrivent)

BROOKE : La lessive n'enlève pas la peinture en bombe !
SAM : Tout ce que je peux te dire, c'est que je regrette et que je m'en veux. Je fais des trucs idiots parfois, et je sais même pas pourquoi. je te demande pardon, Brooke, t'as été trop gentille avec moi, j'en vaux pas la peine.

(Sam prend ses affaires)

BROOKE : Hé ! Je peux savoir où tu vas comme ça ?
SAM : J'en sais rien.
BROOKE : Tu es privée de sorties !
SAM : Ca veut dire que tu me vires pas ?
BROOKE : Non et ce que j'espère, c'est qu' un beau jour, ça te paraîtra pas surprenant qu'on prenne soin de toi ! Et maintenant, tu files dans ta chambre ou mieux que ça, tu files dans ma chambre parce-que les fenêtres ne s'ouvrent pas ! SAM : Je voulais seulement te dire pour la fête...
BROOKE : Sam, je suis beaucoup trop en colère pour t'écouter ! Alors, file !
SAM : Je suis vraiment désolée, Jamie !

(Sam va dans la chambre de Brooke et Jamie regarde l'état de la robe)

JAMIE : Moi, je la trouve assez cool !

AU TRIC
(Peyton sort des toilettes et derrière elle, se trouve Julian)

JULIAN : Wouah ! T'es encore plus belle qu'avant !
PEYTON : Qu'est-ce que tu fais là, Julian ?
JULIAN : T'es pas au courant, je vais adapter le livre de ton futur mari !
PEYTON : Ca, c'est hors de question !
JULIAN : Ah ! Il a déjà signé le contrat. Je suis charmant quand je veux ! Mais tu le savais, ma belle !

(Lucas arrive)

LUCAS : Tiens ! Vous êtes là !
PEYTON : Oui...
LUCAS : Vous avez déjà fait connaissance à ce que je vois !
JULIAN : Ouai, les présentations sont faites et tu vas rire, j'ai l'impression que je connais ta fiancée depuis des années !

(Les garçons s'éloignent et laisse une Peyton inquiète)

FIN DE L'EPISODE

ECRIT PAR OTHGG

Previously on One Tree Hill

 

Lon : It's over.

Lucas : Because of one bad signing?

Lon : Go home, write another book. I promise I'll read the next one.

 

Mike : Listen, I heard you were looking for the opportunity to play ball again.

Nathan : Yes, sir.

Mike : Well, I have one for you.

 

Owen : So, what do you think, man? You gonna come play for us?

Jamie : You have to do this, daddy.

Nathan : I'm just worried my back can't take something like this right now. Ohh.

 

Brooke : I'm surprising myself by saying it, but. I have an extra room, and it's yours if you want it.

 

Boss : We're prepared to offer you a bigger salary and the on-air position you should have had.

Man : You get a better position and a hot intern.

Mouth : Hot intern? Gigi?

Gigi : Mouth!

Man : What? You guys know each other?

Gigi : We were high-school lovers.

 

Peyton : You'll be careful, right?

Derek : I won't go trying to be a hero or anything.

Peyton : Come here.

Derek : I'll be back, Peyton.

Peyton : I believe you.

 

Brooke : I told you I wanted to be a mom, and you ran away so fast, you left an Owen-shaped hole in my front door.

Owen : You're right. I'm sorry.

Brooke : You're still a jerk.

 

One Tree Hill - Season 06 Episode 08

 

AT THE GYMNASIUM

Coach : All right, nice work, guys. Go home, get some rest. Game time's 8:00.

Owen : Not bad for a rookie. You ready for tonight?

Nathan : Bring it on. I got this.

Owen : We'll see, man. It's kind of different in the game.

Nathan : How different?

Owen : That different.

 

Jamie : Did he get up, mama?

Haley : Yeah, baby, he got up. This time.

Brooke : Hey. How's he doing?

Haley : Well, he's in one piece for now, but I thought Owen was gonna protect him.

Brooke : Hey,99,thought you were gonna protect 23! And why don't you get over your whole fear of having children while you're at it?

Sam : Hey, you're short.

Jamie : I'm 5.What's your excuse?

Sam : Nice. So, what's your name?

Jamie : James Lucas Scott.

Sam : Scott, huh?

Haley : Yeah, he's teacher's pet. Hi, Sam. How uncool are you, hanging out with your teacher? It's borderline creepy.

Brooke : Totally.

Sam : So, what's going on here?

Jamie : It's called slamball. Dunks are worth three points, and jump shots are worth two points. My daddy plays on the slashers with Owen.

Brooke : You hear me, Owen? You better watch Nathan's back! Literally!

Jamie : They used to kiss.

Peyton : Hey, Sam, I'm Peyton. I really like your outfit, man.

Sam : Thank you. It's a lot like yours, actually.

Brooke : Geez, Millie, who knew you were such a sports fan?

Millicent : I'm not. I'm looking for mouth.

Brooke : Mouth and Gigi?

Peyton : Gigi the ex?

Millicent : Gigi the college junior/the new intern/the ex with her college-girl body and her college-girl face!

Brooke : Okay.

Jamie : They used to kiss ... Mouth and Gigi. He kisses Millicent now.

Sam : I'm liking you.

Jamie : Thanks. Mama says I'm not allowed to date yet, but daddy says it's fine.

Haley : What?

Brooke : Hey, P. Sawyer- soon-to-be-Scott, where's your fancy fiancé?

Peyton : I have no idea.

 

Lucas : Could you say that again? No, I...I guess I just don't understand. I thought the book wasn't doing well. Oh. Wow.

 

Mouth : Man, this is some great stuff.

Gigi : Yes. It is.

Millicent : Um, Marvin?

Mouth : Millicent, hi. What are you doing down here?

Millicent : Just wanted to say hi.

Mouth : Okay. Hi. Oh, uh, Millie, this is Gigi, my intern. Gigi, this is Millicent.

Millicent : Hi. Millicent. Marvin's girlfriend.

Gigi : Millicent ... Marvin's hot girlfriend. Nice work, Mouth. Hi. Gigi.

Millicent : Hi. So, should I wait for you after the game or.

Mouth : Um, well, we have to go back to the studio and digitize some of this footage.

Gigi : We're doing a piece on Nathan's journey to slamball. It was mouth's idea. He's kind of a genius like that. You have awesome legs, by the way.

Millicent : Yeah. Okay. I'll see you at home, then? Not too late?

Mouth : Not too late.

Gigi : Well, we better get back to the game. Watch your step, Mouth.

Mouth : Why?

Gigi : You don't want to trip on that short leash.

 

Coach : Time-out. Nathan, you made three jump shots in a row. What the hell is that?

Nathan : It's called scoring.

Coach : It's called slamball! What are you ... hurt? You need a seat?

Nathan : No, I'm good.

Coach : Then get in there and take over this game. Now, I need you. Let's go.

 

Lucas : Hey.

Peyton : Hey ,there he is. I thought you might have ditched me. What's up?

Lucas : I just got a call from my agent. Someone made an offer for the movie rights to my book.

Peyton : Luke! For "The Comet"? That's great!

Lucas : No, actually, not for " The Comet," but, um, "Ravens".

 

Team : 1,2,3. Slashers!

Owen : What you think, man? You up for this?

Nathan : Not if it's gonna put me back in a wheelchair.

Owen : It won't.

Nathan : That's easy for you to say. You're not the one with the ball.

Owen : Exactly. Stay behind me.

 

Other Coach : All right. Hot ball, hot ball! Knock his ass out!

Nathan : Nice!

Owen : Thanks. Let's go, all-Americans.

Haley/Jamie : Yeah !!!

Sam : Wasn't he, like, just in a wheelchair or something?

 

AT SCOTT'S HOUSE

Jamie : Morning, daddy. You're alive, right?

Nathan : I think so.

Jamie : Can you walk?

Nathan : Yeah, I'm good.

Jamie : Prove it.

Nathan : I will if you get off me, you dork.

Jamie : Should I get mama?

Nathan : Jamie, I'm fine. Look. You're happy? No?

Jamie : Well, the dancing's not so good, but okay. Good game, daddy.

 

Nathan : Haley James?

Haley : In here! There's coffee. We pretty much share this house 50/50,don't you think?

Nathan : Yeah. Why?

Haley : I don't know. This stupid article. Do I even want to ask?

Nathan : I'm fine. Really, I'm fine. What?

 

AT LUCAS'S HOUSE

Peyton : So, you've had a night to sleep on it. Where's your head at with this whole movie thing?

Lucas : I don't know. You know, on one hand, it could be really cool. But you know how personal that book is. You know, the stuff with us and Keith.

Peyton : Yeah, but it's already in the book, right?

Lucas : Yeah, I know. I guess I just feel like I can control the book more.

Peyton : Well, whatever you decide to do is the right thing as far as I'm concerned.

Lucas : Thanks, babe.

Peyton : I got to get going.

Lucas : All right, well, call me when you get there, and be careful, all right?

Peyton : I will. Hey. I sort of like you, you know that?

Lucas : Well, thank you. I'm kind of warming up to you, too. It's a good thing, since we're getting married.

Peyton : Bye.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Millicent : It's really good, Brooke. Peyton's gonna love it when it's done.

Brooke : Yeah, well, I hope so, considering we have nothing else to sell. How could I have signed my company over to that.

Millicent : Slut?

Brooke : Too nice. How about. Slunt? Millie, what are we gonna do with this place?

Sam : You know what? I like it like this.

Brooke : Oh, do you?

Jamie : Aunt Brooke!

Brooke : It's my favorite man. Who's your favorite girl?

Jamie : Sam!

Brooke : Excuse me? Who is yr favorite girl? You are? All right, that'll do. Get out of here. I have been replaced.

Haley : I will take one unfinished wedding dress. That's all I want, and I'll pay top dollar for it.

Brooke : Well, I'll pay top dollar for one song off of an unfinished album.

Haley : I don't like this game anymore.

Brooke : Mm, I feel you.

Haley : So, what's going on with baby Brooke?

Millicent : Victoria's lawyers say she owns it. Brooke's lawyers say Victoria's lawyers can baby Brooke themselves.

Haley : Have you thought about starting a new line, Brooke? You've done it before. You can do it again.

Brooke : I appreciate the vote of confidence, Haley, but I'm just not feeling inspired lately.

Haley : Well, speaking of, Owen looked pretty hot last night. Didn't you think so, Millie?

Millicent : Totally. What did you think, Brooke?

Brooke : I think Sam is driving me crazy, wilding about like a feral cat! Sam, this is a boutique. It is not a skate park.

Sam : Well, you could have fooled me.

Brooke : If you have a plan to fill this place up, have at it. Otherwise, go skate in traffic.

Haley : Clearly, I've upgraded Sam's foster-living environment.

Millicent : Clearly.

Jamie : Mama, can I sleep over at aunt Brooke's tonight?

Haley : Oh, sweetie, I don't know if aunt Brooke

Brooke : I would love that. It would be nice to have a man in the house.

Jamie : Awesome. Thank you.

Haley : And speaking of, I thought Owen looked pretty hot last night. Didn't you think so, Millie?

Millicent : Totally. What did you think, Brooke?

Brooke : I think I don't like either of you.

 

AT LUCAS'S HOUSE

Julian : Lucas Scott.

Lucas : Maybe.

Julian : Julian Baker. I think your agent called you about me. I'm interested in optioning your book.

Lucas : Yeah, they called me last night. Uh, they didn't say anything about you coming to town, though.

Julian : No ,no. Actually, they don't know. I'm just passing through on my way to New York.

Lucas : Right. You're just passing through Tree Hill, huh?

Julian : Absolutely. Yeah, I want to get a feel for the people and places that inspired your book. It is really great work, Lucas.

Lucas : Yeah, well, thanks, but yeah,

Julian : You probably feel a little ambushed.

Lucas : Yeah, a little bit.

Julian : Yeah, right. I'm sorry. I understand. When I get, when I get inspired by something, I get a little obsessed. Not in a Peyton-stalker sort of way, just ... just driven.

Lucas : What did you say your name was again?

Julian : Julian baker.

Lucas : Julian.

Julian : I tell you what. I'm gonna be in town for the night. Check out my credits online. If you're feeling it, give me a call. We'll grab a drink. You got plans?

Lucas : Maybe.

Julian : That's exactly what I would have said. Fair enough. But if you don't, at least hear me out. If you don't like what I have to say, I'm gone, okay? I promise. At the very least, you get a couple of free drinks from a guy who loves your work. All right, your agent has my number, okay?

Lucas : Okay.

Julian : Good. Well, it's great to finally meet you, Lucas Scott. Your reputation precedes you. Oh, by the way, the house is exactly like I pictured it. It's perfect.

 

OUT

Derek : So, congratulations.

Peyton : Congratulations, marine. What did you do? Save another life?

Derek : No. They just thought it would look good with the uniform. Hi, Peyton.

Peyton : Hi, big brother. Hey, I missed you.

Derek : I missed you, too. Come on.

 

AT MOUTH'S OFFICE

Mouth : Hey, Gigi.

Gigi : Hey, sexy.

Mouth : And you wonder why Millicent has me on such a short leash. Look, I know we're friends, but since you're my intern, maybe you should call me something other than sexy, all right?

Gigi : Okay, hot piece of ass. Sorry.

Mouth : How are you doing with the Nathan footage?

Gigi : Uh, it's all in the system. I've got video from Nathan in high school, video from Gilmore, video from Maryland. I think I've even got that video of him and Brooke in there somewhere.

Mouth : All right. How about we start with something from his accident? You know, we set the stakes. Then we can flash back and work our way up to slamball.

Gigi : Talented and sexy.

Mouth : Gigi.

Gigi : Oh, come on, Mouth. If I can't joke around with you, who can I joke around with? Besides, you know you love it.

Mouth : That is not the point.

Oh, so you do love it.

Mouth : Just start with the accident, and I'll be back. Gigi, uh. it is nice working with you again. You're doing great.

Gigi : Thanks. I know I give you a lot of grief, but I think it's amazing watching you work. I missed you ... Sexy.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Lucas : Hey, man.

Nathan : Hey.

Lucas : What you doing?

Nathan : Making pancakes.

Lucas : Really? Why?

Nathan : 'Cause I want pancakes. There's a list over there on the table.

Lucas : What's the list for?

Nathan : Guys to play me in the movie.

Lucas : God, you've got to be kidding me.

Nathan : What? I don't want some tool playing me.

Lucas : So, I guess you've heard, huh?

Nathan : Yeah. Haley told me. It's pretty cool, man.

Lucas : Yeah, I guess. The producer actually stopped by my door today.

Nathan : Good guy?

Lucas : You know, it's hard to say. You know, I mean, he's got some cool credits, but. I don't know. I don't want them to screw this up, you know? I mean, who's gonna be directing it? Who's gonna write the script?

Nathan : Maybe that's a question you should ask him.

Lucas : Yeah.

Nathan : You want some pancakes now, don't you?

Lucas : Yes, I do. Hey, and, uh, hate to break it to you, but Shia Labeouf? I think he's a little too old to play you for high school.

Nathan : Oh, come on, man. You've seen how old these actors are playing high school.

Lucas : Yes. Thank you.

Nathan : So, did you see me get my clocked cleaned in the game last night?

Lucas : No, actually, I missed it. How are you feeling?

Nathan : I'm a little sore. Haley was kind of freaked out, but I'm fine. You know, Luke, I never saw this slamball thing coming, but, I guess that's part of the journey. And this movie thing ... I mean, it could be good for you, could really open some other doors.

Lucas : Yeah, maybe. Hey, Nate. Haley's holding her breath over slamball so you can chase your dream. Just, uh. Let her know it's gonna be okay, all right?

Nathan : Yeah. What's Peyton think of the movie?

Lucas : Uh, what do you mean?

Nathan : Well, I mean, she's basically half the book. How does she feel about it?

Lucas : She said she's good with it either way.

Nathan : What about Brooke? Dude, Brooke's the other half.

 

AT THE CIMETERY

Peyton : I was happy to get your letter and the invitation. A little surprised, though. I just figured you'd be out by now.

Derek : You make it sound like prison.

Peyton : No, no, I mean, you've been in a while.

Derek : The marines have been good for me, all right? It's what I know. So, how was he? Our dad, Mick?

Peyton : Mm, I mean, pretty much the way you said he'd be  kind of lost. I think underneath everything, he is a good guy, but he's just not much of a father.

Derek : You know, I asked Mick to play a U.S.O. Show for us once. Entertain the base. I figured, it's what he does, you know?

Peyton : Yeah.

Derek : He said he'd get back to me. I'm still waiting.

 

Jamie : I miss Quentin a lot, mama.

Haley : I miss him, too, buddy.

Jamie : I think he's playing basketball, like daddy. Only instead of a trampoline, he can bounce on the clouds.

Haley : Yeah? I like that.

Jamie : Did you always like Quentin, mama?

Haley : You know, the first time I met Quentin, I thought he was a bad kid. But I was wrong. He had such a good heart. He was just afraid to show it at first. You excited about your sleepover with aunt Brooke?

Jamie : Oh, yeah.

Haley : Oh, good. We should get going, buddy.

Jamie : Okay. Bye, "Q. " Chester says bye, too. He misses you like we do.

Haley : Bye, Quentin.

Jamie : Bye Q. Do you think he's lonely in heaven?

Haley : No. I think he's happy.

Jamie : I think he is, too.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Lucas : Hey. So, where's the little orphan girl? What's her name? Annie?

Brooke : Sam. And you so cannot be in here right now!

Lucas : Why not?

Brooke : Because I am working on Peyton's wedding dress, and it is bad luck to see it before the wedding. And considering your luck with weddings, my friend, would you really like to chance this?

Lucas : Very funny. But I thought that, the dress line only when the bride was wearing it.

Brooke : You might have a point there. Fine. It's your wedding to ruin anyway. Tell me that you're here because you want me to make your tux and double my business.

Lucas : Actually, I'm meeting with this movie producer about "Ravens," and I wanted to talk to you about it first.

Brooke : I'm thinking Natalie Portman should play me. I can call her if you want.

Lucas : It's set in high school. Does anybody get that? I mean.

great. So, I suppose you'll be getting some snot from the CW? At least they're hot.

Lucas : Okay, so, does that mean it's okay with you, I mean, if the book becomes a movie?

Brooke : Sure. Why not?

Lucas : Well, I don't know. Sometimes things get lost in translation, you know?

Brooke : Okay. I think you're jumping to conclusions here, writer boy, because first of all, it's got to get made. And if it does, who's to say it's not gonna be this epic, kick-ass love story? I mean, I am making Peyton's wedding dress. That actually might be a great way to end it, you know? And I could always play me.

Lucas : All right. Yeah, here we go. I guess I can consider you on board, then, huh?

Brooke : Yeah.

Lucas : For the record, that dress is unbelievable.

Brooke : Well.

Lucas : You're kind of talented, Brooke Davis.

Brooke : Well, you are not so bad yourself, Lucas Scott.

Lucas : Hey. Could you really call Natalie?

Brooke : Close friend. So much fun.

Lucas : Good to know.

 

AT THE GYMNASIUM

Mouth : Are there things that you've learned through all of this adversity, Nathan? I mean, do you ever think that maybe the struggle and the setbacks have made you a better person?

Nathan : I guess so. I mean, I like to think that if I would have made it to the NBA out of Maryland,  I'd still be a good guy. I hope so.

Gigi : Mouth? We're about to roll out any second.

Mouth : Okay. let's cut and grab another tape.

Gigi : Sure thing, sexy. Sorry. I was talking to Nathan.

Nathan : You know, one of the biggest lessons I ever learned is  never to flirt with cute girls that aren't your wife or your girlfriend.

Mouth : What? You don't mean Gigi?

Nathan : No, I'm not talking about the hot college girl you used to date. Why would I be talking about her? Look, Millie's a rock star. Don't screw that up. Be right back, okay?

Mouth : Okay.

 

Owen : Man, what the hell? Without me, you'd be sitting on the bench shooting jump shots. And you get the interview? I'm telling you ... I get no love.

Nathan : You want me to hook you up?

Owen : Tell you what ... you keep the interview. Why don't you hook me up with Brooke instead?

Nathan : That girl's so over me. Well, she's had a tough run lately. But on the list of 100 things you screwed up in your life, I'd say losing Brooke Davis is number 1 through 99. What's the other one? That haircut or the drug addiction. One of the two.

 

AT BROOKE'S HOUSE

Brooke : Excuse me. Does your mother let you skateboard on her hardwood floors? Oh, you've been saved by the bell, my friend. You should go play in Sam's room. And by "play," I do not mean smoke anything, drink anything, or burn the house down, okay?

Nathan : Hey, Brooke.

Brooke : No way. You cannot have him back already. He just got here.

Nathan : Who? Jamie? You can totally keep him. The kid's a menace. I'm here to talk to you about Owen.

Brooke : And since when do you have Owen's back?

Nathan : Since he's standing right next to me.

Owen : Hey.

Brooke : You should tell your little friend Owen that  if he has something to say to me,  he can talk to me himself and stop being so 7th grade about it.

Nathan : Dude, if you have something to say to her,  you should say it yourself and stop being so 7th grade about it.

Owen : Hi.

Brooke : Hello.

 

Jamie : What you doing?

Sam : Texting.

Jamie : About what?

Sam : Party. Want to go?

Jamie : Why don't you just use the door?

Sam : Because it's more like an adventure. Like "Goonies".

Jamie : " What's "Goonies"?

Sam : Dude, you totally did not just ask me that. You ever done anything wild?

Jamie : I got kidnapped by my nanny once, chased through a cornfield, and fell in a swimming pool ... and

Sam : Anything on purpose? All right, well, it's a lot more fun when it's on purpose. So you want to go to the party or what?

Jamie : Is there a moon bounce?

Sam : There's moonshine.

Jamie : Okay.

 

AT THE GYMNASIUM

Peyton : Well, well, the site of our historic throw down. You want a rematch?

Derek : Careful now. Besides, that's how I met Lucas. The night we had to deal with the crazy white fake me, and now you can laugh

Peyton : It's funny.

Derek : And you and Lucas are getting married? Doing pretty good, Peyton.

Peyton : You're doing good. I didn't mean anything about you still being a marine. I think we're all looking for a life that makes sense somehow, and I am very, very happy for you that you found that.

Derek : And have you found it?

Peyton : Yes. I have. I mean, it sneaks up on you, right? But one day, you look at your life, and  it has purpose and someone that makes you feel very special and friends. And it's like, all of a sudden,  all the time and pain that it took to get there, it just doesn't matter anymore.

Derek : Yeah, I've been waiting to hear you say that since you stood in this ring and started fighting back.

Peyton : Look, I know that Mick hurt you by not being the kind of father you needed him to be, but you made it anyway, you know? You've got people pinning medals on you. And so, maybe all the pain it took for you to get here doesn't matter anymore for you, too, big brother.

Derek : Maybe.

Peyton : Well, I have to get going, but I had an idea. I own a small record label, and I have some connections back from my years in L.A. How about we do that U.S.O. Show?

Derek : You'd do that?

Peyton : Sure. That's what family does, right?

Derek : Sounds perfect.

Peyton : Okay.

Derek : Come on, I'll walk you out. Great. All these years, and you'll get me busted down to private.

 

AT LUCAS'S HOUSE

Haley : Hey.

Lucas : Hey. What's up?

Haley : Oh, I just dropped off the little monster at Brooke's for the sleepover, and, it's just Nathan and I tonight.

Lucas : Bow chicka bow, bow.

Haley : Very funny. Actually, I was thinking about playing a little piano, taking a nice long bath.

Lucas : And then. bow chicka bow ... sorry.

Haley : Speaking of bad pornos, how was your movie offer?

Lucas : Nice. No, I don't know. I'm actually about to go meet the producer to talk about it.

Haley : So, you think you're gonna do it?

Lucas : My agent thinks I'd be crazy not to.

Haley : Cool. 'Cause I was thinking of Ellen page for me.

Lucas : And I was thinking Ellen page for Mia.

Haley : Mia? She's not even in your book.

Lucas : Right. I just thought I'd write her in.

Haley : Great. That little brat steals my life, and now she steals my wish-list actor.

Lucas : And not to mention I'm totally screwing with you. So, how are you doing with slamball?

Haley : You know, I've got a husband with a bad back, and he's playing a game called slamball, so you just let me know when I can breathe again.

Lucas : Haley, he's gonna be okay. Look, Nathan wants what he wants, but he's gonna do it smarter this time. I mean, he knows that he has the best wife and son ever to consider in all this.

Haley : Yeah. He has been really sweet through all of it. In fact, I think I'm gonna go home and visit with my sweet husband.

Lucas/Haley : Bow chicka bow wow

 

AT TRIC

Lucas : Julian.

Julian : Hey. Glad you made it. I hope you don't mind. I got a ... I got a thing for dive bars. You ever been here before? It's a joke. Not a good one, but. no, I-I know this is your spot. I always wanted to see the infamous Tric.

Lucas : It sounds like you've done your research.

Julian : Luke, I'm so inside this story. I can't get it out of my head.

Lucas : Look, I, uh ... I checked out your credits, and you're for real. But, this story's really personal, you know?

Julian : That's why I want you to write the screenplay.

Lucas : What?

Julian : There's no one else that can tell this story. It's your voice, Luke. On top of that, you'll find that the screen trade says a hell of a lot more than your book deal. It's not about the money. Okay, okay. With you, I may actually believe that. Nevertheless, six figures.

Lucas : Really? 100 grand?

Julian : More like 300 grand, and another three if we get the movie made, and I'll get the movie made. So, in the book, it says Peyton moved to L.A. Did she like it there?

Lucas : Yeah, she loved it there.

Julian : Well, if this works out ... and it will ... you're gonna be a successful screenwriter. You could visit her.

Lucas : Well, actually, she lives here now. We're engaged.

Julian : Well, the world loves a happy ending. Listen, you don't know me, but I honestly feel as though I know you. If you option this book to me, I'll give you complete control of the script. We'll do this thing together. Come on, what do you say?

 

AT SCOTT'S HOUSE

Nathan : Trying something new?

Haley : Yeah.

Nathan : Let me hear.

Haley : Okay.

Nathan : Well,

Haley : What?

Nathan : Sorry. Nothing.

Haley : Oh. Okay. What ... what is wrong with you? I can't play with you making faces like that.

Nathan : I know. Neither can I.

Haley : You're so funny. We were worried about you.

Nathan : My back is fine. I promise.

Haley : Okay. Well, it's too bad, 'cause, you know, Jamie's sleeping over at Brooke's, and, I thought maybe you'd want a little massage. But, you know, it's fine.

Nathan : Well, it's not perfect. As a matter of fact, I was thinking. Maybe you could just carry me upstairs tonight?

Haley : Carry?

Nathan : Is that okay?

 

AT BROOKE'S HOUSE

Owen : I made a mistake. I was into you. I am into you. I just ... Look. I'm an idiot.

Brooke : Just hold that thought.

Millicent : Brooke, there's a problem at the ... oh. Owen. Imagine that. Sorry. There's a problem at the store. The nosy guy across the street called and said he saw someone breaking in.

Owen : Call the police.

Brooke : No.

Millicent : Brooke.

Brooke : No!

Owen : Fine. I'll go.

Brooke : No. I will go. I just need to tell Sam to watch Jamie. And I need to get my gun.

Owen : Wait. What?

Brooke : Hey, Sam.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Brooke : I should have brought the gun.

Millicent : Brooke.

Brooke : Oh, my god.

Owen : Brooke.

Brooke : I'm gonna kill her. Come here. Will you take him?

Owen : Yeah, I got him.

Brooke : Sam! What the hell are you doing?

Sam : I told you I could fill this place up.

Brooke : First of all, you are 15 years old. Second, you kidnapped a 5-year-old child, you adolescent nanny Carrie! And third, you are breaking and entering in the place where I work! This is the place. That is Peyton's wedding dress.

Sam : Oh, dude, chill out. It's fine. It's right.

Millicent : h, no.

Brooke : Where is it?

Millicent : Everybody out!

Owen : Let's go! Now! Everybody head out!

Sam : I'm sorry.

Brooke : Get out!

Owen : Not you.

 

AT TRIC

Lucas : I make this shot, it's an equal producer credit, huh?

Julian : Co-producer.

Lucas : Producer.

Julian : Just shoot. I can't believe I just gave you a producer credit. Here, hurry up and sign this before I change my mind.

Lucas : You know, talk to Peyton first.

Julian : You know what, my friend? That's exactly why this movie should be made. Lucas Scott and Peyton sawyer made it. They're together. It's inspiring. This contract is simply an option. It gives me exclusive rights to the book for six months  to do everything I say I'm gonna do. If not, all the rights revert back to you.

Lucas : Yeah, I know. I called my agent, and he thinks I should sign it, too, but.

Julian : He's a smart guy.

Lucas : Okay. Six months.

Julian : We are about to get so drunk. I promise you this will go down in history as an epic day in your life, Lucas.

Lucas : I hope so. I got to go call Peyton.

Julian : Have her come meet us to celebrate.

Lucas : All right

 

AT CLOTHES OVER BROS

Owen : Thanks, buddy.

Jamie : I'm really sorry, aunt Brooke.

Brooke : It's okay, Jamie. It's not you I'm mad at.

Jamie : It's Sam, huh?

Brooke : Yeah. But I am a little bit mad at you. You should have told me that you were leaving the house tonight. You can't trust people when they're bad.

Jamie : I know. But Sam's not bad.

Brooke : I don't know about that, buddy.

Jamie : She's not. I think she's like Quentin was when mama met him. She's nice. She's just afraid to show it.

 

AT MOUTH'S OFFICE

Gigi : Hey. You need any help?

Mouth : No, I'm good. You should take off.

Gigi : Okay. Uh, see you tomorrow?

Mouth : Sure. Drive safe.

Gigi : Hey, a bunch of my friends are gonna meet up for drinks later if you want to go.

Mouth : Thanks. I should get home.

Gigi : Okay. I had a great day with you, Mouth. It felt like old times.

Mouth : Yeah, I had a great day, too.

Gigi : Well, you better get back to the old ball and chain. See you tomorrow.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Haley : I'm getting worried about slamball.

Nathan : It's my fault. I underestimated the speed of this game. Some of these guys are great athletes. They're fast.

Haley : Well, you're gonna have to be faster, because I don't know if I can handle another game like the last one.

Nathan : I will be. 'Cause I know you're trusting me. I love you for that.

 

AT TRIC

Lucas : She's on her way. She's just running a little late.

Julian : Maybe there's another guy.

Lucas : Why did I sign that option again?

Julian : That reminds me ... I got to make a quick call. I'll be right back, okay?

Peyton : Hey, nice shot.

Lucas : Nice everything. Wow, you look hot.

Peyton : No, I don't. I was like a tornado at home. Um, where's this producer? I need to ply him with many questions.

Lucas : He had to make a call on his cell.

Peyton : Okay. Well, in that case, I'm gonna go check my handiwork.

Lucas : Oh. You look so hot.

Peyton : Bye.

 

AT BROOKE'S HOUSE

Brooke : I don't think detergent removes spray paint.

Sam : I know there's nothing I can say other than I'm sorry. I do these stupid things sometimes. I really am sorry, though. You were nice to me, but I'm just not worth it.

Brooke : And where do you think you're going?

Sam : I don't know.

Brooke : You're grounded.

Sam : You're not kicking me out?

Brooke : No. And I hope that someday, you stop acting surprised when you hear that. Now go to your room.  Actually, go to my room, because the windows don't open.

Sam : Can I just say about the party ... 

Brooke : Sam, I am so pissed off right now. Go.

Sam : I'm sorry, Jamie.

Jamie : I think it's kind of cool.

 

AT TRIC

Julian : You've gotten even more beautiful.

Peyton : What are you doing here, Julian?

Julian : Haven't you heard? I'm optioning your fiancé's book.

Peyton : Like hell you are.

Julian : Actually, it's already done. I'm quite charming. But you know that, baby.

Lucas : Hey. There you are. Well, I see you two have already met, huh?

Julian : Yes, we have. And you know what, Lucas? It feels like I've known her for years.

 

By Brukas

Kikavu ?

Au total, 146 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Aujourd'hui à 10:20

Survivor
Hier à 23:41

Reprise du quartier
Hier à 23:48

Captures Saison 6
Hier à 23:13

Captures Saison 5
Hier à 23:12

Captures Saison 4
Hier à 23:06

Captures Saison 3
Hier à 23:05

Captures Saison 2
Hier à 22:56

Captures Saison 1
Hier à 22:54

La série
Hier à 22:25

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

grims, Avant-hier à 07:58

Nouvelles catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster une photo de votre Fan-art préféré

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site