VOTE | 660 fans

#613 : L'annonce faite à Lucas

Peyton partage avec Lucas quelques nouvelles ahurissantes. Lucas découvre que Julian a gardé un autre secret du film. En cherchant la fugitive Sam, Brooke est forcée de confronter ses sentiments sur son attaque. Nathan fait face aux difficultés de son nouvel environnement professionnel.

Popularité


4.75 - 4 votes

Titre VO
Things a Mama Don't Know

Titre VF
L'annonce faite à Lucas

Première diffusion
05.01.2009

Première diffusion en France
17.10.2009

Vidéos

Trailer 1

Trailer 1

  

Plus de détails

Réalisateur: Michael J. Leone

Scénario: Karin Gist

 

L'épisode débute avec un récapitulatifs de tous les événements marquants du dernier épisode jusqu'au coup de fil que Peyton passe. On reprend au moment où elle disait en pleurs à son interlocuteur qu'il fallait qu'elle lui dise quelque chose. C'est en fait Lucas qui est à l'autre bout du fil. Il commence à s'inquiéter. Elle lui annonce qu'elle est enceinte en passant des larmes aux rires. Elle commence à se perdre dans des explications nutiles, alors Lucas la fait taire en lui disant simplement qu'il l'aimait. Elle lui répond qu'elle aussi l'aime.

 

 

On passe à Nathan qui raccroche le téléphone en ayant un air abasourdi. Sa femme rentre dans la chambre en parlant  puis s'arrête en voyant la mine de son mari. Il lui annonce qu'il a réussi ses tests et qu'il est accepté en tant que meneur de l'équipe. Haley lui saute au cou et tous deux s'embrassent de bonheur.

Mouth discute avec Skills et lui annonce que Milly vient de le quitter à cause de Gigi. Skils lui dit qu'il l'avait prévenu qu'il finirait par tromper Milly avec Gigi. Mouth lui répond que rien de tout ça ne s'est passé et que Milly a juste trouvé une photo de Gigi sur son portable. Skills veut voir cette photo, mais il lui dit qu'il l'a effacée.  Skills lui dit qu'elle va lui revenir mais Mouth répond qu'il n'est pas sur qu'un cœur brisé puisse se remettre. Là, on a plan de Milly qui est dans la boutique en train de sangloter.

 

 

Brooke est, elle, dans la rue en train de dire à un policier que sa fille adoptive a disparu, il lui demande si elle a déjà fait ça, elle lui répond que oui. Le policier lui dit donc que dès lors qu'elle a un enfant adoptif qui rentre après avoir disparu, il ne peut rien faire pour l'aider. Il lui dit d'aller le lendemain au poste s'il elle ne revient pas entre temps. Il part et laisse Brooke complètement désabusée.

Nathan et Haley sont dans assis sur le lit de leur fils. Ils le réveillent et lui annoncent que Nathan a été pris dans l'équipe. Jamie saute dans les bras de son père puis tous les trois se prennent dans les bras.

 

Sam est dans une pièce. Elle dort sur un matelas posé sur le sol.  X rentre et reste à la regarder. Elle ouvre les yeux et ce dernier lui dit bonjour d'un air innocent. Elle se lève et le remercie de l'avoir laissée dormir là. Il lui répond que les amis de son frère sont ses amis et que les amis font beaucoup de choses pour leurs amis. Elle cherche Jack, ais il lui dit qu'il est sorti. Sam essaie de sortir mais X la retient et lui dit qu'il aurait aimé qu'elle ne fouille pas dans ses affaires et qu'elle prenne ses desseins. Il lui dit qu'elle l'a déçu en la regardant méchamment. Sam a l'air terrifié.

Retour à Lucas qui est dans sa chambre d'hôtel en train de faire son sac. Son téléphone sonne et c'est Julian à l'autre bout du fil qui lui dit que le réalisateur menace de démissionner et que Lucas est convoqué chez Oz, le chef du studio. Julian veut savoir ce qui s'est passé mais Lucas refuse de lui répondre. Il lui annonce qu'il prend l'avion dans  2 heures et que c'est à lui en tant que producteur d'honorer ce genre de rendez-vous. Il lui répond que vu qu'il est le scénariste, c'est lui que Oz veut voir. Il lui dit qu'il faut qu'il aille le rencontrer et tenter de tout faire pour sauver le film. Dépité, Lucas jette son portable sur le lit.

Retour à Sam qui se fait interroger par X à propos des dessins et si elle en a parlé à Brooke. Elle lui répond qu'elle n'a rien dit car elle ne sait rien à propos de ça. Elle lui dit qu'elle a donné les dessins à Brooke mais qu'elle n'a pas parlé de lui et du fait qu'il les avait pris. Elle lui dit que tout est

de sa faute et que si elle n'avait pas trop parlé, rien de tout ça ne serait arrivé. X lui fait remarquer qu'elle se sent coupable maintenant que Brooke l'a recueillie. Ainsi Sam ne serait jamais devenue comme X et son frère. Avant de la laisser, il lui dit qu'il l'aimait bien  au début mais qu'il n'aime pas les gens qui oublient d'où ils viennent réellement. Jack vient dire à son frère de se calmer, X lui donne un coup au visage et jette Sam , qui s'était levée pour essayer de fuir ,sur le matelas en lui disant que Brooke avait essayé de faire la même chose. X sort de la pièce et y enferme les deux adolescents.

 

 

Owen est dans le Tric, il boit de l'alcool à même la bouteille sous les yeux de Peyton qui lui dit qu'elle croyait qu'il était sobre, ce à quoi il répond que plus maintenant. Elle entre dans son bureau et y trouve Mia qui l'attend. Cette dernière s'excuse platement auprès de Peyton et lui dit qu'elle va enregistrer les chansons de la maison de disques.

Peyton la prie de lui dire ce qui se passe réellement et Mia finit par lui avouer qu'elle ne peut plus écrire. Peyton lui l'encourage et lui dit qu'elle prendra le temps qu'il faudra pour écrire de belles chansons car elle sait qu'elle en est capable. Une fois Mia partie, Brook fait son entrée dans le bureau de Peyton et lui annonce que Sam est partie.

Retour sur Nathan qui fait son entrée dans le gymnase de sa nouvelle équipe. Bobby vient lui parler. Il lui annonce  qu'il est le  nouveau coach de l'équipe. Il lui dit que quelqu'un lui a dit un jour qu'il fallait croire en ses rêves. Nathan lui répond que lui aussi un ami lui avait fait remarquer la même chose. Ils se souhaite la bienvenue et se dirigent vers les vestiaires.

 

 

Jamie est en train de jouer avec Andrele frère de Q, il lui annonce que so  père a été pris dans l'équipe et qu'il est en train de s'entraîner. En voyant le visage triste de son camarade, Jamie lui demande si le basket le fait toujours penser à Q    ; il lui répond que oui, qu'il lui manque et qu'il aimerait aller sur sa tombe lui parler ; mais il ne peut pas car sa mère n'y va pas car ça la rend trop triste. Jamie lui propose d'y aller avec lui et Haley  mais il lui dit qu'il veut y aller ce jour même, alors Jamie lui dit qu'il lui montrera le chemin.

Retour au magasin où Skills vient discuter avec Milly, cette dernière lui dit qu'elle est occupée. Skills lui demande jsute de parler à Mouth en lui rappelant que tout peut être oublié ; surtout que tous les deux souffrent de cette situation alors qu'ils s'aiment.

Lucas rencontre le responsable du studio qui lui fait remarquez qu'il faut avoir tout une équipe pour monter un film. Lucas commence à lui parler du réalisateur mais il l'interrompt en lui disant qu'il parle du producteur et lui demande ce qu'il pense de Julian. Lucas ne peut lui répondre car il considère qu'il est nouveau dans le domaine, Oz lui dit qu'il est plutôt le meilleur pour juger Julian. Il pense que ce qui s'est passé la veille avec la réalisateur montre que Julian ne sait pas ce qu'il fait et qu'à cause de lui, il risque de perdre un réalisateur génial. Lucas lui rappelle que ce n'est pas de la faute de Julian mais son interlocuteur lui répond que Julian aurait du être présent pour le rendez-vous.  Il lui dit qu'il connaît  bien Julian et que ce dernier est un looser arrogant qui fait mal son travail à cause de ça. Lucas veut savoir pourquoi il continue à travailler avec lui dans ce cas. Il lui répond qu'il le fait car Julian est son fils.

 

 

Nathan est dans les vestiaires, il décore son coin de photos, il regarde le numéro du maillot qu'on lui a attribué et c'est le 15, quelqu'un l'interpelle et lui dit ne pas chercher le 23 car c'est lui qui le porte. Nathan veut alors se présenter mais  ce dernier le coupe. Il se moque de ce qui est arrivé à Nathan par le passé et lui montre que l'équipe est la sienne et qu'il ne veut pas rater sa chance d'être pris en NBI comme ce fut le cas pour Nathan.

 

 

Retour à L.A où Lucas et le père de Julian parlent de la relation de ce dernier avec son fils. Il suppose que son fils n'a jamais parlé de lui. Il lui explique que son fils a décidé de prendre le nom de sa mère pour faire tout seul sa place dans le milieu. Il lui demande après des nouvelles de Peyton. Il lui parle de la bonne influence qu'elle a eue sur son fils. Il lui dit que le problème avec Julian c'est qu'il n'accomplit jamais ce qu'il fait et qu'il s'est rappelait de son père quand il a eu besoin d'argent. Il trouve toutefois que le film de Lucas est un bon investissement. Mais pour lui, la question qui se pose est de savoir si Julian veut faire un bon film ou est-il seulement intéressé par le retour de Peyton à ses côtés.

Mia est au studio quand Haley vient la rejoindre. Elle lui rappelle à quel point elles l'aiment avec Peyton et lui donne le sweat qu'elle portait alors qu'elle enregistrait son premier album en espérant qu'elles vont retrouver la fille qui le portait autrefois.

Andre rentre chez lui et trouve sa mère en train de faire des cookies, il lui fait remarquer que ce sont les cookies préférés de son frère et sa mère lui dit que oui. Elle lui en pose sur une serviette les larmes aux yeux. Il en remet plus et cache la serviette dans son sac à dos avant d'aller rejoindre Jamie laissant sa mère pleurant toute seule dans la cuisine. Jamie lui demande ce que sa mère lui a dit. Il lui ment en disant qu'elle est d'accord et qu'elle leur a même donnés des cookies. Ils quittent alors le jardin et partent en direction du cimetière.

 

Peyton et Brooke sont dans la voiture en train de chercher Sam. Peyton n'arrête pas d'essayer de l'appeler mais Sam ne répond toujours pas. Brooke s'en veut de ne pas avoir réagi après ce que Sam lui a dit et de l'avoir laissée partir. Peyton la rassure et lui dit qu'elle va lui dire tout ce qu'elle a sur le cœur une fois qu'elle l'aura retrouvée.

Sam est toujours enfermée avec Jack, elle remarque que son frère lui a piqué son portable. Elle lui dit qu'ils doivent sortir et prévenir la police. Jack refuse et lui dit qu'ils ne préviendront pas la police car c'est son frère. Sam lui rappelle que son frère est taré car un frère ne se conduit pas de la sorte. Jack réussit à ouvrir une fenêtre, il sort. Sam fait de même quand X surgit et la retient. Il referme la fenêtre en jetant un regard noir à son frère qui s'enfuit. Il se retourne vers Sam en prenant l'adhésif.

 

 

Brooke fait les cent pas dans son magasin sous les yeux de Peyton. Julian les rejoint, Peyton lui jette des pics mais Brooke l'arrête. Elle dit à Julian qu'elle sait que lui aussi est à la recherche de Sam. Il lui dit que c'est une bonne fille et lui demande s'il y a du nouveau. Brooke lui dit qu'elle n'a toujours pas de nouvelles d'elle. Elle commence à s'emporter quand elle se rappelle du garçon que Sam a amené à la maison : Jack Daniels. Peyton lui dit qu'elles vont demander à Haley de les aider à retrouver son adresse. Julian se propose de retourner au café jeter un coup d'œil. Peyton est étonnée de le voir ainsi et dit à Brooke que pour la première fois depuis longtemps, elle voit le Julian qu'elle connaissait.

 

 

A L.A, Lucas discute toujours avec le père de Julian. Ce dernier lui dit qu'il devrait s'inquiéter de Julian.  Lucas lui demande pourquoi il n'aime pas son fils. Il lui dit indirectement qu'il est en fait déçu par ce qui est devenu son fils. Ils discutent ensuite du réalisateur et Lucas lui dit que ce dernier ne comprend pas les personnages. Or pour lui, un réalisateur doit comprendre le caractère de chacun des personnages. Son interlocuteur est étonné car c'est ce que son fils lui avait dit aussi.

Jamie et Andre sont en train de se rendre au cimetière. Ils parlent d'anges et de fantômes et pensent que Q est un bon fantôme qui doit joue au basket.

Retour au gymnase où Nathan s'entraîne avec les autres membres de l'équipe. Il se fait toujours nargué par le même que dans les vestiaires et est déstabilisé au point de perdre le ballon plusieurs fois. L'entraîneur lui demande alors de s'asseoir.

Dans le studio, Mia fait écouter un air à Haley, mais ce n'est pas très concluant. Haley lui dit qu'elle a besoin de vivre des expériences dans sa vie pour qu'elle avoir de l'inspiration. Elle lui dit donc de sortir et de vivre. En sortant, Mia rencontre Brooke et Peyton qui viennent parler à Haley de Sam.

  

Gigi vient rejoindre Mouth dans leur appartement et lui dit qu'elle est désolée. Mouth la coupe, lui présente ses excuses et lui fait une déclaration d'amour, elle lui révèle les larmes aux yeux qu'elle a fait l'amour la veille, que cela était une erreur  car elle était ivre et qu'elle rêvé de le faire avec lui. Mouth reste bouche bée avant de se ressaisir et de quitter l'appartement.

Haley a réussi à retrouver l'adresse de Jack, Brooke refuse que Peyton l'accompagne et décide d'y aller toute seule car elle estime qu'elle doit être seule pour parler à Sam. Elle part et laisse Haley et Peyton. Haley lui dit qu'elle enfermerait son fils et qu'elle lui ferait cours à la maison si elle le pouvait pour qu'elle n'ait plus à s'inquiéter pour sa sécurité. Peyton lui dit que c'est son plan mais elle se reprend et lui dit que c'est seulement si un jour elle a un enfant. Trop tard, car Haley a deviné qu'elle était enceinte. Peyton tente de nier mais Haley lui répond juste qu'elle veut être la marraine.

Brooke est devant la maison de Jack, elle se dirige vers la porte alors que X la regarde par la fenêtre. Il ouvre la porte de la pièce où Sam est séquestrée et la menace de tuer Brooke si jamais elle fait un bruit. Brooke est maintenant assise dans le salon discutant avec X. ce dernier lui dit qu'il ne connait pas les amis de son frère. Brooke veut parler à Jack mais son frère lui dit qu'il n'est pas là et qu'ils sont seuls. Elle veut savoir quand est-ce que il compte rentrer, X lui dit qu'il ne sait pas et que ça serait mieux qu'il ne revienne pas, cela lui fera des économies.

Bobby va voit Nathan et lui dit qu'il a fait du bon boulot sur le terrain mais ce n'st pas ce que Nathan pense. Bobby lui rappelle qu'il vient tout juste de reprendre et que donc ça prendra du temps pour qu'il redevienne à son niveau. Nathan lui dit que ses coéquipiers y sont aussi pour quelque chose, ce à quoi Bobby lui répond que Nathan leur fait juste peur. Nathan lui demande s'il peut avoir le numéro 12 car ce numéro lui rappelle quelqu'un de spécial.

Nathan retourne au vestiaire où il retrouve ses photos déchirées par terre. Seule celle de Jamie est restée accrochée. On devine que c'est toujours le même qui ne cesse de le provoquer depuis son arrivée qui lui a fait ça. Nathan va donc le voir et lui dit qu'il est meilleur que lui et qu'il va prendre sa place. La bonne nouvelle, c'est qu'il la lui rendra quand il sera pris en NBA.

  

Jamie et Andre parlent. Il lui dit que sa mère pleure et qu'elle ne sait pas que lui le sait. Jamie lui répond que son père aussi pleurait quand il était blessé, alors il s'est conduit avec comme un ami pour que son père retrouve le sourire. Andre lui dit alors qu'il espère que sa mère a fini d'être triste et qu'elle prête à sourire à nouveau. A ce moment, la mère d'Andre sort et commence à chercher les deux garçons mais elle ne trouve qu'un mot disant qu'ils sont allés voir Quentin.

Au Tric, Owen se sert des verres d'alcool quand Chase le voit et le traite d'idiot. Il hésite puis finit par boire son verre.

Lucas est sur le point de quitter le bureau du directeur du studio. Ce dernier lui dit qu'il compte se débarrasser de Julian mais Lucas lui fait remarquer que si le scripte est aussi bon que ça, c'est en partie grâce à Julian. Il lui dit qu'il doute fortement de ça ; alors Lucas lui rétorque que si un jour son fils lui demandait quelque chose, il ne peut pas s'imaginer refuser de lui apporter son aide. Voyant Lucas croire en Julian, il décide finalement de le laisser sur le projet.

Chase explique à Owen qu'il est là car c'est Peyton qui l'a appelé et veut savoir ce qui s'est passé pour qu'il replonge. Il lui explique qu'il a été blessé au slam ball et que ce qui s'est passé avec Brooke n'a pas arrangé les choses. Chase lui dit de partir car un alcoolique ne peut pas travailler dans un bar, mais Owen ne peut pas. Il lui dit alors qu'il va le remplacer.

 

Jack rentre dans le café et tombe sur Julian. Brooke, quand à elle, sort de la maison de X, ce dernier lui dit de passer une bonne nuit. Cette phrase fait replonger Brooke dans l'agression. Elle se rappelle que son agresseur lui avait dit la même chose et comprend donc que son agresseur n'est autre que X. Elle revient et frappe avec rage à la porte. Elle asperge X qui vient lui ouvrir avec un spray  aveuglant et lui demande où est Sam tout en lui donnant des coups de pieds. Elle cherche Sam dans toute la maison et finit par la trouver. Sam lui dit qu'elle doit partir mais elle lui répond qu'elle ne la laissera pas là.

Soudain, X  agrippe Brooke et la jette au sol puis essaie de l'étrangler en lui disant qu'il va finir le travail. Elle réussi à se libérer de son emprise et commence à s'enfuir mais il réussi à l'attraper et à la faire tomber. Elle se débat et atteint son sac d'où elle sort une arme ce qui calme immédiatement X. Elle la lui colle au front et est sur le point de tirer quand Sam sort et la supplie de ne rien faire. Ivre de colère, Brooke ne l'écoute pas jusqu'à ce qu'elle l'appelle maman. Brooke se ressaisi, elle frappe X et l'assomme. Sam se jette dans ses bras et toutes les deux pleurent.

 

Jamie et Andre arrive enfin à la tombe de Quentin, Andre dépose les cookies qu'il ramené à son frère quand sa mère arrive. Elle le prend dans ses bras en pleurant. Andre lui dit qu'il a fait ça parce qu'il voulait parler à son frère pour qu'il dise à sa mère qu'il va bien pour que cette dernière ne soit plus triste.

Chase vient chercher Peyton dans le studio mais il n'y trouve que Mia. Il lui demande si elle ne saurait pas faire un cocktail. Pour seule réponse, elle  lui sourit.

De son côté, Mouth regarde sur son téléphone une photo de lui et Milly alors que cette dernière est en train de quitter l'appartement avec ses sacs sous les bras. Ils se regardent une dernière fois puis elle part après lui avoir dit encore une fois qu'elle était désolée. Mouth lui répond que lui aussi.

Après l'avoir aidé, Mia laisse Chase en lui disant qu'elle aussi ne sait pas  comment faire au studio. Tous deux se sourient.

Retour à la maison des Daniels où la police a envahi les lieux. Julian apporte un verre d'eau à Jack qui semble sous le choc pendant que Brooke et Sam sont assises à une table main dans la mains. Julian vient voir Brook et lui dit qu'il va les ramener à la maison. Elle se lève et à ce moment un agent arrive avec la carte d'identité de Quentin, Brooke comprend donc que c'est lui le meurtrier de Quentin, elle sanglote dans les bras de Julian.

 


 

Nathan est dans sa chambre d'hôtel quand son téléphone sonne. C'est son fils qui lui demande comment s'est passé sa journée, mais Nathan veut savoir comment s'est passé la journée de son fils. Jamie veut que son père réponde d'abord. Il lui demande si le rêve devient réalité et son père lui répond que oui.

  

Peyton est endormie dans sa chambre quand Lucas arrive avec une rose à la main. Il l'embrasse sur le front pour quelle se réveille. Elle est contente de le voir. Il lui demande comment elle va. Elle lui répond qu'ils vont bien. Lucas lui embrasse le ventre et lui dit que tous les trois, ils vont bien tout. Peyton s'adresse à son bébé et lui dit que son papa est rentré. Lucas la regarde amoureusement et les deux s'embrassent.

 

 

 

Fin de l'épisode.

 

Rédigé par Mouna.

 

 DANS LES EPISODES PRECEDENTS

 

BROOKE: Les croquis de ma nouvelle collection.

SAM: L'agression, c'était de ma faute.

BROOKE: Est-ce que Sam est venu ce soir? Quand elle est partie, j'ai rien dit et c'était une erreur.

 

JACK: Je te présente mon frère X.

 

X: Bonne nuit.

 

MICRO: Pourquoi tu le prends comme ça? Ça veut rien dire!

MILLICENT Pour moi, ça veut tout dire.

 

OWEN: Je n'ai pas bu une seule goutte d'alcool depuis huit ans mais ce soir ça va changer.

MILLICENT: Je n'ai pas couché avec un garçon depuis 22 ans et ce soir ça aussi ça va changer.

 

NATHAN: Je veux essayer comme meneur. Normalement un de ces jours le téléphone va sonner et là le gars au bout du fil va me dire soit oui soit non.

HALEY: Moi je suis sur qu'il dira oui.

 

JULIAN: Je veux que tu persuades Lucas de faire ce film.

PEYTON: Et tu promets de respecter son avis sur le projet?

LUCAS: Je ferai le film avec toi parce que c'est mon roman.

 

MEDECIN: Vous avez des antécédents de diabète, d'ulcère, de cancers?

PEYTON: Ma mère biologique est morte d'un cancer. Pourquoi?

MEDECIN: On va vous faire des examens.

 

ONE TREE HILL

 

BUREAU DE PEYTON/ CHAMBRE D'HOTEL DE LUCAS

 

Peyton téléphone à Lucas.

 

PEYTON: Allo? Lucas, il faut que je te parles.

LUCAS: Peyton! Est-ce que ça va?

PEYTON: Désolée de te téléphoner si tard.

LUCAS: Ça ne fait rien. C'est pas grave. Ça ne va pas?

PEYTON: Je pense que je vais arrêter de dire que tu es mon fiancé à partir de maintenant parce que je crois que je préfère dire tu es le papa de mon enfant.

LUCAS: C'est vrai?

PEYTON: On va avoir un bébé, Lucas Scott. Notre bébé à nous. Je suis enceinte. Je sais que c'était pas prévu mais je veux vraiment savoir ce que tu pense parce que moi en tout cas j'en penses du bien et je sais aussi que c'est tôt et c'est trop tôt pour l'annoncer.

LUCAS: Je t'aime Peyton. Je t'aime plus que tout.

PEYTON: Je t'aime aussi Lucas.

 

CHAMBRE DE NALEY

 

Nathan vient de raccrocher le téléphone.

 

HALEY: Je déteste quand Debbie nous appelle pour nous dire qu'elle reste dormir chez Skills parce que je sais très bien qu'elle n'y va pas pour dormir. Rien que d'imaginer ça, je suis sur que je fais faire des cauchemars.

NATHAN: C'était les Charlestons Chiefs. Tu as devant toi leur nouveau meneur de jeu.

HALEY: C'est pas vrai. Bravo chéri. Tu disais que c'était moi la terreur.

 

APPARTEMENT DE MICRO

 

MICRO: Millie m'a quitté à cause de Gigi.

SKILLS: Je suis navré mon vieux.

MICRO: Tu as le droit de me dire que tu m'avais prévenu.

SKILLS: Moi je veux te soutenir, mon pote mais c'est vrai que je t'avais dit de te méfier de la petite Gigi. Elle voulait toujours que vous bossiez tard. Ça commence comme ça et après on fait des cochonneries.

MICRO: Mais j'ai rien fait du tout même si je sais que Gigi en avait envie. Elle m'a envoyé une photo sur mon téléphone et Millie l'a vu.

SKILLS: Tu l'avais pas effacé?

MICRO: Non. Ça y est maintenant c'est fait. J'en sais rien. Peut être que Millie a raison peut être que ça devait me flatter que Gigi me tourne autour et que j'ai mérité de perdre Millie.

SKILLS: Elle reviendra peut être.

MICRO: Je suis sur que non. Elle ne me pardonnera jamais, je lui ai brisé le cœur.

 

CLOTHES OVER BROS

 

Millicent est assis sur un présentoir en train de pleurer.

 

DANS LA RUE

 

Brooke interpelle un policier.

 

BROOKE: S'il vous plait! S'il vous plait! Bonjour, il faut que vous m'aidiez. Ma fille, en fait c'est pas vraiment ma fille, je suis sa mère adoptive si on veut et donc elle a disparu ou fugué j'en sais rien.

POLICIER: Calmez vous, Madame!

BROOKE: D'accord mais c'est mademoiselle. Excusez moi, je perds les pédales, j'ai passé la nuit dehors a cherché Sam. Elle s'appelle Sam et elle rentre plus tôt que ça quand elle sort.

POLICIER: Sam, elle fait souvent le mur?

BROOKE: Oui souvent mais c'est pour m'embêter.

POLICIER: Mais elle revient toujours?

BROOKE: Oui d'habitude mais là c'est différent parce que...

POLICIER: Donc cette fille qui n'est pas vraiment la votre passe ses nuits dehors et fini toujours par rentrer. Je ne vois pas trop ce que je peux faire pour vous.

BROOKE: Alors c'est tout?

POLICIER: Désolé mais si elle n'est pas revenue demain passez nous un coup de fil.

BROOKE: Ils sont bons qu'à coller des PV!

 

CHAMBRE DE JAMIE

 

HALEY: On se réveille le petit monstre. Aller!

JAMIE: On peux pas être tranquille dans sa chambre.

NATHAN: Oh si mais c'est un grand jour pour les Scott aujourd'hui.

JAMIE: Vraiment vraiment grand?

HALEY: Plus que si ton anniversaire, Noël et la super sortie pizza du vendredi tombait en même temps que la journée animaux l'école.

JAMIE: Papa est dans une équipe de pro?

NATHAN: Ouais dans le mille? Je suis pris à Charleston. Je commence aujourd'hui.

JAMIE: Tu as réussi. Bravo!

NATHAN: On a réussi!

HALEY: Oui!

 

MAISON DE JACK

 

X: Bonjour Sam.

SAM: Salut. C'est cool de m'avoir laisser dormir ici.

X: Les amis de Jack sont mes amis et puis entre nous on peut se rendre des services.

SAM: Il est pas là Jack?

X: Non. Tu sais Sam, ça m'ennuie beaucoup que tu es fouillé dans mes affaires. Les dessins, je sais que tu les as pris et ça m'a carrément mis en pétard ce que tu as fait là.

 

CHAMBRE D'HOTEL DE LUCAS/ HOTEL DE JULIAN

 

Lucas est au téléphone avec Julian.

 

LUCAS: Qu'est-ce que tu veux Julian?

JULIAN: Le réalisateur menace de lâcher le projet alors le grand manitou demande à te voir. Tu es attendu dans le responsable du studio dans une heure. Qu'est-ce que tu as fabriqué?

LUCAS: Va te faire voir. J'ai un avion dans deux heures et j'ai pas l'intention de faire ton boulot. Le producteur c'est toi, tu n'as qu'à y aller.

JULIAN: Ouais seulement c'est à toi qui veut parler comme le studio te paye pour un scenario c'est le roi tu dois obéir.

LUCAS: Toi aussi, t'es le roi, le roi des crétins.

JULIAN: Attends j'y ai mis un mal de chien pour que ce film soit monter et toi tu as tout fichu par terre alors tu vas au studio, tu dis bonjour tu fais un sourire et tu sauves le projet, d'accord?

 

MAISON DE JACK

 

X questionne Sam à propos des dessins.

 

X: Est-ce que tu as dit à Brooke Davis en lui donnant les dessins?

SAM: Rien. Je ne lui ai rien dit du tout parce que je ne sais rien. Je t'assure. Je lui ai rendu ses croquis, c'est tout. Je ne t'ai pas dénoncée, je ne savais pas que c'était toi qui les avait volé. Et c'est de ma faute de toute façon, c'est moi qui avait parlé d'elle à Jack.

X: Tu te sens coupable maintenant c'est ça?

SAM: Brooke a été cool avec moi.

X: Bien sur parce qu'elle t'a recueilli? Parce qu'elle t'a ouvert sa grande maison? Elle t'a offert la belle vie. Tu serait devenue comme nous sinon , c'était pas assez bien pour toi. Avant je t'aimais bien Sam, je me disais que Jack s'était trouvé une petite copine mignonne mais j'aime pas les gens qui oublient d'où ils viennent.

(Jack arrive dans la chambre)

JACK: Arrêtes vieux, elle t'a rien fais.

X: Dis donc minus, tu te permets de me donner des ordres.

(X: frappe frappe son frère, Sam essaye de s'échapper mais X la repousse)

X: Brooke aussi elle a essayé de filer, je vous laisse tous les deux pour réfléchir. Je vais vous apprendre à faire les malins.

(X: sort de la chambre et ferme la porte à clé)

 

CLUB TRIC

 

Owen prend une bouteille d'alcool et la boit en douce mais Peyton passe au même moment.

 

PEYTON: Je croyais que tu avais arrêter de boire.

OWEN: Et ben j'ai repris.

 

STUDIO DE PEYTON

 

Mia est assis sur un siège en train d'attendre Peyton.

 

PEYTON: Qu'est-ce que tu fais là de si bonne heure?

MIA: Je viens m'excuser pour hier soir. J'ai fais ma petite crise genre artiste incomprise en lutte contre le système qui broie la créativité.

PEYTON: Oh non. Je suis au service du système maintenant?

MIA: Non. Toi, tu es la fille qui a donné ma chance et qui guide ma carrière et si tu crois que je dois chanter des trucs du label de Los Angeles, je le ferai.

PEYTON: Mia, je ne veux pas que tu penses que je ne crois pas assez en ta musique. T'es la première musicienne que j'ai signé, t'es comme mon premier enfant. Donc rassures-toi quoi qu'il arrive que je t'aimerait toujours et tu peux compter sur mon soutien mais il faut que tu me dises ce que tu as dans la tête.

MIA: Je voudrais écrire mais je bloque, je trouve que tout ce que je fais est nul, mon premier disuqe je l'ai...

PEYTON: Je sais que ton premier disque a muri en toi pendant plusieurs années mais tu vas y arriver. Tu as assez d'inspiration pour écrire des milliers de chansons, je le voyais bien il y a un an et je le sens encore aujourd'hui alors on va se débrouiller toutes les deux. Je me charge de faire patienter les méchants requins de la maison de disque et toi tu nous écris des chansons qui déchirent tout, d'accord? Enfin si tu as envie de refaire une tournée dans ton bus dégoutant.

MIA: D'accord, c'est promis.

PEYTON(au bébé): Tu as une maman qui assure, t'as vu ça?

(Brooke arrive précipitamment)

BROOKE: Peyton!

PEYTON: Salut Brooke. Qu'est-ce que tu veux?

BROOKE: Sam a fugué.

 

GYMNASE DES CHARLESTONS CHEIFS

 

Nathan arrive dans la salle, voit le plateau des ballons, en prend un et marque un panier à 3 points. Bobby la vu.

 

BOBBY: Ne vous fatiguez pas avant l'entrainement Scott.

NATHAN: Bobby! Qu'est-ce que vous faites là? C'est pas Defcher qui gère l'équipe?

BOBBY: Si c'est lui. Moi je suis le nouveau coach.

NATHAN: C'est vrai?

BOBBY: Ouais. En réalité manager, ça ne me plaisait pas tant que ça mais il fallait que quelqu'un me rappelle qui ne faut jamais renoncer à ces rêves.

NATHAN: Ouais, un ami en a fait autant pour moi. Alors c'est votre grand comeback?

BOBBY: C'est trop tôt pour le dire. Je ne sais pas si je serai un aussi bon coach pour faire de vous un meneur de jeu mais en tout cas on va essayer. Content de vous revoir.

NATHAN: moi aussi. Cette salle est superbe.

 

CABANE DE ANDRE

 

JAMIE: Mon père joue dans les charlestons chiefs. Il est à l'entrainement, il sera meneur de jeu. Je suis désolé, ça te fait penser à ton frère quand on parle de basket.

ANDRE: Ouais. Quentin me manque. J'ai envie de discuter avec lui sur sa tombe mais maman veut pas m'emmener; ça lui fait trop de chagrin.

JAMIE: Quelques fois j'y vais avec ma maman, peut être que tu pourrais venir avec nous un jour.

ANDRE: Je voudrais y aller aujourd'hui.

JAMIE: Ben je sais où c'est si tu veux.

ANDRE: D'accord.

 

CLOTHES OVER BROS

 

Millicent taille des crayons, Skills entre.

 

SKILLS: Salut Millie, je peux te parler?

MILLICENT: Non, je suis très occupée. Il faut que je taille tous les crayons de Brooke. Elle ne plaisante avec les mines de crayons alors il faut que je me concentre.

SKILLS: Parles à Micro. Vous vous êtes disputé mais il ne s'est rien passé d'impardonnable.

MILLICENT: Tu en es sur?

SKILLS: Mais oui. Vu la peine que ça vous fait à tous les deux, c'est évident que vous êtes fou l'un de l'autre. Sois raisonnable. C'est injuste de te venger sur un pauvre crayon sans défense. Vas voir Micro.

 

BUREAU DE PAUL

 

La secrétaire fait entrer Lucas dans le bureau.

 

PAUL: Lucas Scott? Paul Norris. Très bon votre sénar'.

LUCAS: Merci.

PAUL: Et pour en faire un film, il faut une équipe solide. C'est pour ça que je voulais vous voir.

LUCAS: Oui, il faut qu'on parle du réalisateur.

PAUL: Je veux qu'on parle du producteur.

LUCAS: Julian?

PAUL: Julian. Qu'est-ce que vous en pensez?

LUCAS: Écoutez M.Norris...

PAUL: Paul.

LUCAS: Paul, je peux pas vraiment le juger, je suis nouveau dans son milieu.

PAUL: D'après ce que je sais, vous êtes le mieux placez pour juger le travail de Julian. Vu ce qu'il s'est passé hier, j'ai l'impression qu'il est en train de faire n'importe quoi. Maintenant notre réalisateur vedette veut nous lâcher.

LUCAS: Oui, je suis vraiment navré.

PAUL: Non, non. C'est pas votre faute. Julian est le producteur, il devrait être présent. J'aime qu'on parle franchement. Je connais Julian par cœur, il est imprévisible, il n'en fait qu'à sa tête et il est arrogant. Dans notre métier, c'est un handicap.

LUCAS: On parle dans toute franchise alors.

PAUL: Oui.

LUCAS: Si vous n'avez pas confiance en lui, pourquoi vous ne le mettez pas à la porte?

PAUL: Parce que c'est mon fils.

 

VESTIAIRE DES CHARLESTONS

 

Nathan découvre son casier et sa penderie. Il y place une photo de lui et Quentin et une autre de Jamie et Haley.

 

DEVON: Si tu cherches le numéro 23, il est déjà pris mon vieux. C'est mon numéro. Devon Fox.

NATHAN: Je m'appelle Nathan...

DEVON: Je sais Scott. Champion avec le maryland mais tu as roulé à travers une vitrine. Ça t'a couté cher dans les 20 millions de dollars et toute ta carrière en NBA. Tu ne dois pas être un malin, toi. Et je croyais que tu jouais arrière.

NATHAN: C'est vrai mais je suis passé meneur.

DEVON: Pas très malin non plus. C'est moi le meneur de jeu ici, c'est mon équipe et c'est ma chance de rentrer en NBA et je t'assure que moi je ne la ficherais pas en l'air comme toi. J'espère que le petit sera plus malin que son père, N°15.

 

BUREAU DE PAUL

 

PAUL: Donc mon fils ne vous a pas prévenu de nos liens de parenté.

LUCAS: Non mais c'est loin d'être étonnant. Julian n'est pas très franc avec moi.

PAUL: Il utilise le nom de sa mère depuis plusieurs années, il a dit qu'il voulait tracer son propre chemin, réussir par lui-même alors il a pris un petit appart' dans un quartier bohème, il s'est trouvé un petit boulot d'assistant de producteur et il est tombé amoureux. Comment va Peyton?

LUCAS: On est heureux.

PAUL: Félicitation! Un scotch?

LUCAS: Non merci. Ça va.

PAUL: Peyton est une fille bien. Grâce à elle, Julian est concentré sur un projet assez longtemps pour envoyer son film à Sundance.

LUCAS: Oui et d'après ce que j'ai entendu dire, il était réussi, il a fait parlé de lui.

PAUL: On l'a vite oublié.

LUCAS: Vous êtes très critique.

PAUL: C'est aussi pour ça que j'ai réussi et mon fils, lui, il en est loin. Il dit qu'il veut réussir tout seul mais il est quand même venu me demander de financer son film.

LUCAS: Oui. J'avoue que je suis très content que vous ayez accepté.

PAUL: Julian n'a pas de mal à trouver de bonne idée, c'est au niveau du suivi que ça coince. Ce film est un excellent investissement, ça va marché. Ça plaira à l'américain moyen mais il y a quand même une question qui me chiffonne.

LUCAS: Laquelle?

PAUL: Celle qui doit vous tourmenter. Julian est-il chez vous pour faire un bon film ou seulement pour récupérer Peyton?

 

STUDIO D'ENREGISTREMENT

 

Mia essaye de composer un morceau mais elle n'y arrive pas, Haley arrive.

 

MIA: Tu as déjà vu une Dof 78 pulvérisée en un milliard de petits morceaux?

HALEY: Ouais, on m'a dit que tu t'étais levé du pied gauche aujourd'hui.

MIA: Peyton aime beaucoup ce genre d'euphémisme.

HALEY: Peyton aime aussi beaucoup tes chansons et elle n'est pas la seule alors je suis venue te donner un petit coup de main.

(Haley sort un sweat de Mia)

MIA: Ben ça alors! Ma vieille veste à capuche mais où t'as retrouvé ça?

HALEY: En tout ça, pas dans une machine à laver.

MIA: Je ne portais que ça quand on travaillait sur la toute première chanson. Tu te souviens?

HALEY: Je me souviens mais quand tu as commencé la tournée tu l'as oublié au studio alors je te l'ai gardé.

MIA: Merci.

HALEY: Maintenant on va essayer de retrouvé l'artiste qui se cachait sous cet horreur.

 

MAISON DE QUENTIN

 

André entre dans la maison pour prendre des biscuits.

 

ANDRE: Tu as encore préparé les cookies préférés de Quentin?

MERE D'ANDRE: Oui mon cœur. Oui. Bon, tu devrais retourner aller jouer dehors avec ton copain Jamie. Tiens chéri. Et vous restez dans le jardin, d'accord?

(André sort de la maison et va rejoindre Jamie)

JAMIE: Qu'est-ce qu'elle a dit?

ANDRE: On a le droit d'y aller, elle nous a même donner des cookies. C'est parti!

 

VOITURE DE BROOKE

 

Brooke et Peyton cherchent désespérément Sam.

 

BROOKE: C'est quand même dingue, elle n'est jamais partie si longtemps.

PEYTON: Je tombe encore sur le répondeur.

BROOKE: Tu peux continuer quand même?

PEYTON: Oui, sans problème. Et toi, conduis lentement parce que je vois que tu es énervée, je comprends tout à fait mais j'ai mal au cœur.

BROOKE: Je suis vraiment désolée. Je suis à cran. Je m'en veux parce que j'avais dit à Sam qu'elle pouvait tout me dire et quand elle a voulu me faire une confidence pour la première fois, je suis restée sans voix.

PEYTON: Tu étais sous le choc. Sam ne t'a pas dit où et comment elle avait retrouvé tes croquis?

BROOKE: Non. Et je lui ai rien demandé. On me l'avait confié. Elle comptait sur moi, je devais prendre soi d'elle et au lieu de ça, je l'ai laissé sans aller. J'aurais du lui dire de ne pas avoir peur, que c'était rien et que je l'aimais quoiqu'il arrive.

PEYTON: Elle le sait. Bientôt, on va la retrouver et tu pourras lui répéter mille fois.

BROOKE: J'espère. Pourquoi elle répond pas au téléphone?

 

MAISON DE JACK

 

Jack et Sam essayent de s'échapper.

 

SAM: C'est pas vrai! Ton taré de frère a pris mon portable. Il faut qu'on sorte vite de là et qu'on appelle la police.

JACK: Moi, je veux pas qu'on appelle les flics. C'est mon frère.

SAM: Jack, je suis désolé mais ton frère est un voleur et un psychopathe. Tu n'es pas obligé de vivre comme ça à te laisser taper dessus et à avoir peur de dormir chez toi parce qu'il n'est pas de bonne humeur ce jour là.

(Jack a réussi à ouvrir la fenêtre)

JACK: C'est bon! Aller viens.

(Jack commence à sortir, Sam prend ses affaires mais X arrive et la rattrape avant qu'elle ne puisse s'échapper. Jack part en courant chercher du secours)

X: Je connais Jack. Il fera rien pour toi.

SAM: Pitié.

 

CLOTHES OVER BROS

 

Brooke et Peyton essayent de trouver une solution.

 

PEYTON: Brooke, tu vas troué le plancher si tu continues.

BROOKE: Je m'en fiche. De toute façon, faut que je le change. Sam!

(Julian entre dans le magasin)

PEYTON: Je ne sais pas ce que tu veux Julian mais là on a autres choses à faire.

JULIAN: Mais tu as quand même le temps de m'envoyer une vanne.

PEYTON: Tu veux jouer à ça?

BROOKE: Peyton! Laisses le. Je sais que toi aussi tu cherchais Sam hier soir. La serveuse du café t'a balancé.

JULIAN: Je l'aime bien cette fille.

BROOKE: Nous aussi. Merci Julian.

JULIAN: Alors est-ce que tu as des nouvelles?

BROOKE: Non toujours aucune et je ne sais même pas où chercher parce que je ne connais pratiquement rien de sa vraie vie. J'étais trop occupée à faire la police à la maison. Ne voles pas mes papiers, ne vandalises pas le magasin, n'invites pas de garçon chez moi!

PEYTON: Tu es une excellente mère.

BROOKE: J'avais oublié le garçon qu'elle avait invité à dormir.

JULIAN: Drôle de façon à faire la police. Je suis bête, j'ai complétement oublié Jack Daniels. Le garçon qui a dormi avec Sam, c'est son nom. Mais comment ça se fait que je n'y ai pas pensé avant? Il faut que je le retrouve.

PEYTON: On va demander Haley si elle le connait.

JULIAN: Il est grand, les cheveux en bataille?

BROOKE: Oui, c'est ça.

JULIAN: Elle était avec lui à la cafet'. Si je le vois, je t'appelle tout de suite.

BROOKE: Il est pas si mal finalement.

PEYTON: C'est vrai. Il était tout le temps comme ça quand je l'ai rencontré.

 

BUREAU DE PAUL

 

PAUL: Je suppose que ça doit vous ennuyez un peu qu'il soit tourner autour de Peyton.

SECRETAIRE: Tenez.

LUCAS: Non, ça ne m'inquiète pas.

PAUL: Ça devrait pourtant.

LUCAS: Vous aimez pas beaucoup votre fils, on dirait.

PAUL: Quand on devient père, on imagine toujours un tas de choses pour ses enfants mais on a beau faire tout ce qu'on peut, ils vous déçoivent. Si on parlait du réalisateur. Alors si j'ai bien compris, vous vous êtes pas très bien entendu. Je tenais à vous dire que Julian a un avis extrêmement tranché sur le sujet comme c'est souvent le cas d'ailleurs et nous sommes rarement d'accord. Vous voulez quoi vous?

LUCAS: Je veux un réalisateur qui rentre dans notre univers, qui comprenne les personnages et qui apprécie la valeur des détails parce que c'est ça la base de mon livre.

PAUL: Et notre réalisateur ne saura pas le faire?

LUCAS: Non. Je suis vraiment désolé mais avec lui c'est fichu d'avance.

PAUL: C'est drôle, Julian l'a dit aussi.

 

DANS LES BOIS

 

ANDRE: C'est ce que ma maman m'a dit. Moi je crois quand même au fantôme.

JAMIE: Moi aussi, surtout la nuit. Toi, ils te font peur?

ANDRE: Non. Je suis sur que Quentin est un gentil fantôme.

JAMIE: Je pari qu'il joue au basket avec ses copains fantômes.

ANDRE: Ouais, tu as raison.

JAMIE: Je crois que certains fantômes sont comme des anges au ciel.

ANDRE: Ouais mais ce que je trouve bizarre, c'est que les fantômes n'ont pas besoin d'ailes pour voler alors que les anges si.

JAMIE: On regardera sur internet.

ANDRE: Ouais. T'es sur que c'est bien le chemin du cimetière?

JAMIE: Ouais. Regardes, il y a un fantôme là! Je t'ai eu, trouillard.

 

GYMNASE DES CHARLESTONS CHIEFS

 

Nathan est à l'entrainement, ils font un match.

 

BOBBY: La défense, ça rame!

DEVON: N°15, tu es prêt? Tu as l'air stressé? Tu ne veux pas aller jouer en NBA? Tu veux te faire encore jeter?

NATHAN: C'est tout ce que tu sais faire?

BOBBY: En attaque. Aller les rouges, déplacez vous! Faut percer! En défense les rouges.

NATHAN: La passe, la passe!

BOBBY: Scott! Tu te rassieds. Choper, tu rentres!

DEVON: A la niche, N°15. Tu n'est pas prêt de me remplacer.

 

STUDIO D'ENREGISTREMENT

 

MIA: C'est nul, hein?

HALEY: Non, pas du tout. C'est joli.

MIA: Ça marche pas. Tu devrais voir ta tête.

HALEY: On va reprendre depuis le début. Il parle de quoi ce morceau?

MIA: Et bien, il parle de moi qui doit trouver une idée si je ne veux pas jouer le truc pourri du label.

HALEY: D'accord. Alors à quoi tu pensais quand tu as fait ton premier album parce que je ne crois pas qu'il parlait de ça.

MIA: Non, j'écrivais pour me sentir mieux et aussi pour me moquer de mon crétin de petit copain.

HALEY: Alors c'est de ça que tu as besoin.

MIA: Un crétin de petit copain, tu es vraiment sure?

HALEY: Non je veux dire l'état d'esprit et les émotions que la situation t'inspirait. Tu étais plus stimulée quand tu vivais ta vie qu'en restant assisse dans un bus de tournée ou dans une cabine d'enregistrement en train de te forcer à prendre un nouveau disque. Faut que tu retournes dans le monde réel, cocotte.

MIA: Pardon?

HALEY: Vas prendre l'air, fais un tour, parles avec de inconnus et tache de trouver l'inspiration et quand tu auras une idée, notes là sur ta main ou une serviette en papier et viens me voir. On verra ce qu'on peut en tirer.

MIA: Tu rigoles là?

HALEY: Non, fais moi confiance. Ça marche.

(Peyton et Brooke arrivent)

PEYTON: Ben où tu vas?

MIA: Redécouvrir la vraie vie.

HALEY: Qu'est-ce qu'il se passe?

BROOKE: C'est Sam .

 

APPARTEMENT DE MICRO

 

Millicent entre dans l'appartement.

 

MICRO: Je te demande pardon

MILLICENT: Moi aussi

MICRO: Tu n'as aucune raison de t'excuser Millie. J'aurais du voir que ces histoires avec Gigi te faisaient de la peine et si tu veux bien me laisser une chance. Je suis prêt à faire n'importe quoi pour qu'on soit à nouveau ensemble parce que je ne peux pas vivre sans toi, Millicent. Je ne peux pas vivre sans nous.

MILLICENT: J'ai couché avec un garçon hier soir. Dis quelque chose Marvin, s'il te plait. Je te demande pardon. J'étais furieuse et j'avais trop bu. C'était une bêtise, je voudrais revenir en arrière et tout effacer parce que je voulais que ce soit toi. Je voulais que ce soit nous.

 

STUDIO DE PEYTON

 

Peyton, Brooke et Haley se mobilisent pour retrouver Sam.

 

HALEY: C'est la dernière adresse enregistrée pour Jack.

BROOKE: D'accord, je te remercie Haley. C'est génial.

HALEY: J'espère qu'elle est chez lui.

BROOKE: C'est une ado, elle s'est forcement réfugiée chez lui.

PEYTON: Donnes moi les clés, je vais conduire.

BROOKE: Je vais y aller toute seule, je ne veux pas lui faire peur. Je ne veux pas qu'elle est l'impression d'être traquée. Il faut qu'on prenne le temps de discuter toute les deux.

PEYTON: T'es sure que ça va aller?

BROOKE: Ouais, je suis sure. Je vous téléphone dès que j'ai du nouveau. Merci à toutes les deux.

HALEY: De rien.

BROOKE: A tout à l'heure.

PEYTON: Bonne chance.

(Brooke s'en va, Peyton s'assied)

PEYTON: Pourvu que Sam soit chez ce garçon.

HALEY: J'espère qu'elle va vite la retrouver, j'étais terrorisée quand Jamie a disparu. Quelques fois j'aimerai l'enfermer et lui faire des cours à domicile.

PEYTON: C'est exactement ce que je vais faire, enfin je veux dire quand la situation se présentera.

HALEY: J'y crois pas t'es enceinte! Aller avoues le!

PEYTON: Je ne vois pas pourquoi tu dis ça.

HALEY: Si tu es enceinte. C'est super et si tu veux une marraine, ça m'intéresse.

 

MAISON DE JACK

 

Brooke arrive pour aller sonner, X la regarde à travers la fenêtre puis il se dirige dans le pièce où il a emprisonné Sam.

 

X: Si jamais tu fais un seul bruit, tu perdras encore une mère. C'est clair?

 

Brooke est entrée, elle parle avec X.

 

BROOKE: Je cherche ma fille adoptive, elle s'appelle Sam. Vous l'avez sans doute déjà vu, votre frère est un de ces amis.

X: Désolé mais je ne fais pas trop gaffe aux copains de Jack.

BROOKE: Mais est-ce qu'il est là? Je pourrais lui dire deux mots.

X: En fait il est pas là. On est tout seul.

BROOKE: Vous savez où il est, dans quel endroit il traine? Ils sont peut être ensemble.

X: Si ça se trouve, ils sont au lit.

BROOKE: Je crois pas.

X: Ils ont le droit de s'éclater. Bon, je ne sais pas où est Jack. Il fait ce qu'il veut, moi je ne surveille pas. Je paye les factures, c'est déjà bien alors pour être franc moins il est là et mieux je m'en sors. Ça fait une bouche de moins à nourrir et en parlant de bouche la votre est très jolie.

 

GYMNASE DES CHARLESTONS CHIEFS

 

Nathan discute avec Bobby sur les bancs.

 

BOBBY: C'était un bon premier entrainement Nathan.

NATHAN: Ça suffit pas.

BOBBY: Mais accroches toi, tu viens juste de reprendre, c'est normal que tu sois pas à l'aise sur le terrain.

NATHAN: Ouais et avec mes coéquipiers.

BOBBY: Écoute Nathan, tu fais peur à ces jeunes gens ça se voit. La ligue B, c'est leur NBA à eux parce qu'ils savent que tu es meilleur que ça.

NATHAN: Hey coach!

BOBBY: Je pourrai porter le N°12? C'est pour quelqu'un de proche.

 

Nathan entre dans les vestiaires et découvre que les photos qu'il a attaché ont été mises en charpies.

 

NATHAN(à Devon): je vais prendre ta place parce que je suis meilleur que toi mais j'ai une meilleure nouvelle. Dès que je serai appelé en NBA, je te rentrai ton poste préféré. Aller à demain.

 

DANS LES BOIS

 

ANDRE: Ma maman pleure souvent, elle croit que je ne le sais pas mais je l'entend parfois pleurer dans sa chambre.

JAMIE: Mon père avant il pleurait aussi quand il était blessé.

ANDRE: Qu'est-ce que tu as fait?

JAMIE: J'essayais d'être gentil avec lui. Ma maman m'a dit que quelques fois dans la vie, il faut pleurer toutes les larmes qu'on a dans le cœur pour mettre des sourires à la place.

ANDRE: J'espère que maman recommencera bientôt à sourire.

 

MAISON DE ANDRE

 

La mère de André sort de la maison pour appeler les garçons.

 

MERE DE ANDRE: André! Jamie! Où êtes vous? Les garçons?

(Elle se dirige vers la cabane en bois et découvre le petit mots laissé par les garçons)

MERE DE ANDRE(lit le mot): On est parti voir Quentin.

 

CLUB TRIC

 

Owen se resserre à boire.

 

CHASE: Tu sais que tu es le roi des crétins?

 

BUREAU DE PAUL

 

PAUL: Merci d'être passé me voir Lucas. Vous m'avez impressionné.

LUCAS: Merci.

PAUL: C'est pour ça que je pense qu'on devrait un bon producteur. Je vais vous recontacter.

LUCAS: Vous allez viré Julian?

PAUL: Quoi? Ça devrait vous faire plaisir.

LUCAS: Ouais. Écoutez, le scenario vous plait, non? Alors sachez que Julian m'a beaucoup aider pour l'adaptation.

PAUL: J'en doute fort, je connais mon fils. Je sais ce qu'il peut faire et ce qu'il pourra jamais faire.

LUCAS: Avec tout le respect que je vous dois monsieur, je viens d'apprendre que j'allais avoir un enfant et si un jour cet enfant vient me demander de lui faire confiance, de prendre un risque ou lui apporter mon soutien ne n'arrive pas à imaginer que je refuserai.

PAUL: Si je comprends bien, vous croyez en Julian?

LUCAS: Je suis persuadé qu'il veut faire un bon film. Ouais.

PAUL: Bon, d'accord. On le garde.

 

CLUB TRIC

 

OWEN: Qu'est-ce que tu fais là?

CHASE: Peyton m'a appelé. Qu'est-ce qu'il s'est passé?

OWEN: Je me suis blessé au Slamball pendant la finale alors on m'a donné des médicaments anti-douleurs. Au début ça allait, j'en ai pas abusé mais c'est dingue ce que c'est facile de replonger. En plus, ça va pas fort ces temps-ci. Brooke veut plus de moi.

CHASE: Tu sais que tu as besoin d'aide. Il faut être réaliste, tu es alcoolique et tu travailles dans un bar.

OWEN: Et tu veux que je largue tout du jour au lendemain, c'est ça?

CHASE: Et si je te remplaçais. Je suis le pire vendeur de moquette du monde de toute façon.

OWEN: Tu ferais ça pour moi?

CHASE: Non, je ferais ça pour le Owen sobre.

OWEN: D'accord. Merci.

 

CAFE

 

Jack entre dans le café et aperçoit Julian assis à une table.

 

JACK: Julian! Hey!

JULIAN: Jack! Sam est avec toi?

JACK: Je sais où elle est mais il faut que tu m'aides.

 

MAISON DE JACK

 

Brooke quitte la maison.

 

BROOKE: Bon si vous la voyez, n'oubliez pas... dites lui de rentrer ou d'appeler.

X: Vous devez être fière d'avoir recueilli une gamine des rues, comme ça vous vous donnez bonne conscience. Vous aidez les pauvres gens comme nous.

BROOKE: Vous ne me connaissez absolument pas.

X: Et bonne nuit.

 

FLASHBACK

 

Brooke se remémore la nuit de son agression au magasin.

 

X: Hey! Quand un client s'en va, on lui dit bonne nuit.

 

MAISON DE JACK

 

Brooke viens de comprendre que X est son agresseur. Elle tape à la porte sauvagement. X lui ouvre, elle lui asperge les yeux avec un spray.

 

BROOKE: Où est Sam? Je suis sure qu'elle est là.

(X se défend mais Brooke essaye de lui donner des coup dans le ventre avec son pied)

X: Tu vas voir.

BROOKE: Sam! Sam! Sam!

(Brooke cherche désespérément dans toutes les pièces de la maison)

BROOKE: Sam! Sam! Sam!

(Brooke entend Sam dans un placard, l'ouvre et la voit)

BROOKE: C'est pas vrai! Je suis là. Ça va aller, je vais te sortir de là. C'est fini, c'est fini, je suis là.

SAM: Brooke, c'est lui qui t'a agressé.

BROOKE: Je sais que c'est lui alors on va s'en aller toutes les deux.

SAM: Non, faut que tu te sauves.

BROOKE: Il n'est pas question que je te laisse là.

(Pendant que Brooke essaye de détacher Sam, X a pu reprendre ses esprits puis la prend par derrière pour la balancer par terre)

SAM: Arrête ça pauvre taré.

X: Tu as entendu? Comment elle parle? Il faut que tu lui apprennes les bonnes manières.

SAM: Arrêtez! Ne lui faites pas de mal! Non, lâches là!

X: J'aurai du finir ce que j'ai commencé.

(Brooke lui crache au visage et coure jusqu'à devant l'entrée pour prendre le revolver qui est dans son sac)

X: J'adore te voir ramper par terre, Brooke Davis. Elle n'est pas contente la petite bourgeoise, elle veut essayé de s'en aller.

BROOKE: Non, la petite bourgeoise va rester encore un peu.

(Brooke pointe son arme sur la tête de X)

BROOKE: Je savais qu'un jour ce truc servirait. Tu n'es qu'une sale brute sans la moindre conscience.

X: J'en suis sur que tu tireras pas.

BROOKE: Je te l'ai dit, tu me connais pas. Et je suis plus la même personne depuis que tu m'as agressé sans raison. Tu as tout détruit. À cause de toi, ma vie est devenu un véritable cauchemar et depuis la seule chose qui me fasse avancer, c'est la haine que je ressens envers toi.

(Sam a réussi à se libérer, arrive dans la pièce et supplie Brooke de ne pas faire de bêtises)

SAM: Brooke!

BROOKE: Tu dois payé.

SAM: Brooke, poses cette arme.

(Julian et Jack arrivent également)

SAM: Brooke! Restes avec moi, maman.

BROOKE: Je te hais plus que tout au monde mais tu m'as assez fait perdre mon temps. Je ne gâcherai pas ma vie pour toi.

(Brooke donne un coup de pistolet dans la tête et un coup de pied dans le ventre de X)

BROOKE: Et bonne nuit à toi.

SAM: Je te demande pardon.

BROOKE: C'est fini, c'est fini chérie. Maintenant, tu n'as plu rien à craindre.

 

CIMETIERE

 

Jamie et Andre sont arrivés sur la tombe de Quentin.

 

JAMIE: C'est moi ton petit frère. C'est tes cookies préférés. Je voudrais te demander un petit coup de main.

(La mère de André arrive en courant vers les garçons)

MERE DE ANDRE: André! André! Je t'avais interdit de sortir. Pourquoi vous n'êtes pas resté dans le jardin? Si je te perds aussi, qu'est-ce que je vais devenir? O mon chéri, j'ai eu tellement peur! Est-ce que ça va? Tu n'as rien?

ANDRE: Je n'ai pas voulu te faire peur, j'avais juste besoin de parler à Quentin.

MERE DE ANDRE: Quoi?

ANDRE: Je suis venue lui demander de te dire qu'il va bien pour que tu arrêtes de pleurer tout le temps.

MERE DE ANDRE: Oh mon poussin! Tu es mignon, viens là. Maman est désolée, maman est désolée chéri et elle t'aime très fort.

 

STUDIO D'ENREGISTREMENT

 

Mia compose un morceau à la guitare, Chase ouvre la porte.

 

CHASE: Salut. Est-ce que Peyton est dans le coin?

MIA: Non, désolée.

CHASE: Tu n'aurais pas une idée de ce qu'on met dans un long ice-tea par hasard?

 

APPARTEMENT DE MICRO

 

Millicent prend ses affaires.

 

MILLICENT: Je suis vraiment désolée.

MICRO: Moi aussi.

 

CLUB TRIC

 

Mia prépare la boisson de Chase.

 

CHASE: C'est cool. Tu es carrément plus doué que moi on dirait. Tu chercherais pas du boulot?

MIA: J'ai que 18 ans, j'ai pas le droit. Paniques pas, si ça peut te rassurer moi aussi je galère.

 

MAISON DE JACK

 

JULIAN: Je vais vous ramener chez vous, venez.

BROOKE: Oui, on sera mieux à la maison.

POLICIER: Regardes ce que je viens de trouver, les papiers de Quentin Fields.

BROOKE: C'est pas vrai. C'est lui qui a tué Quentin! Quel horreur!

 

MAISON DE NALEY/HOTEL DE NATHAN

 

Haley et Jamie téléphone à Nathan pour avoir des nouvelles.

 

NATHAN: Allo?

JAMIE: Papa, c'est nous. Comment s'est? On pourra bientôt te voir jouer?

NATHAN: Calmes toi mon grand. D'abord racontes moi ta journée.

HALEY: Oui Jamie, racontes nous ta journée.

JAMIE: Non, papa vas-y toi. C'est aussi bien que dans tes rêves?

NATHAN: Oui chéri, c'est génial.

 

MAISON DE LEYTON

 

Lucas revient de son voyage à Los Angeles, il tient une rose dans sa main.

 

PEYTON: Chéri, t'es rentré? Ça a donné quoi alors?

LUCAS: C'est une longue histoire.

PEYTON: Ah oui?

LUCAS: Comment tu te sens?

PEYTON: On va bien.

LUCAS: Ouais, on va bien.

PEYTON: C'est papa, il est rentré.

 

Fin de l'épisode.

Previously on One Tree Hill

 

Deb : Do you know what's missing?

Brooke : Sketches for my new line.

 

Sam : The attack -- it was my fault.

 

Brooke : Has Sam been in here tonight? She left, and I let her go, and I shouldn't have.

 

John : Sam, this is my brother, "X."

X : Have a nice night.

 

Mouth : It doesn't mean anything.

Millicent : It means everything.

 

Owen : I haven't had a drink in over eight years. Tonight, that's gonna change.

Millicent : I haven't had sex in over 22 years. And tonight  that's gonna change.

 

Nathan : I'm trying out as a point guard. What's next is the phone's gonna ring, and the  answer is either gonna be a yes or a no.

Haley : It's going to be a yes.

 

Julian : You need to convince Lucas to do the movie.

Peyton : And you'll make it the movie he wants it to be.

Lucas : I'll stay on the movie, 'cause it matters to me.

 

Doctor : Any history of diabetes in the family? Cancer?

Peyton : My birth mother died of cancer. Why?

Doctor : I just want to run some tests.

 

AT PEYTON'S STUDIO

Peyton : Hi. I have to tell you something.

Lucas : Peyton, are you okay?

Peyton : I know it's late.

Lucas : It's okay if it's late. What's up?

Peyton : I'm not sure that I can call you my fiancé anymore. 'Cause I was thinking maybe

I'd start calling you my baby daddy.

Lucas : Are we ...

Peyton : I'm having your baby, Lucas Scott. Our baby. We're pregnant. And, oh, god, I know it's sudden. I just really want you to be okay with it, because I'm very, very okay with it. And ... oh, and it's early. I mean, it's too early. It's too early to even tell anybody.

Lucas : I love you. I love you, Peyton.

 

Peyton : I love you, too.

 

SCOTT'S HOUSE

Haley : I hate it when Deb calls to tell us that she's sleeping over at skills' because her sleeping is not sleeping, and it's the last thing want to hear about before I go to sleep.

Nathan : That was the Charleston chiefs. You're looking at their newest point guard.

Haley : Oh, my god! Oh, my god! And you say I'm badass.

 

SKILLS'S HOUSE

Mouth : Millie left me because of Gigi.

Skills : I'm sorry, man.

Mouth : Just say you told me so.

Skills : You know you're my boy, right? But I told you Gigi was trouble, man ... always wanting you to work late.  And what comes after working late? Freaky deaky.

Mouth : We didn't freaky or deaky, but she wanted to. And then Millie found a picture of Gigi on my cell phone.

Skills : You didn't erase it?

Mouth : No. It's erased now. I don't know. Maybe Millie was right. Maybe I enjoyed all the attention from Gigi, so maybe I deserve to lose her.

Skills : She'll come back.

Mouth : You didn't see her. I'm not sure she can come back from a broken heart.

 

IN THE STREET

Brooke : Excuse me. Excuse me. I need some help. My daughter -- well, she's not my daughter. She's my foster daughter ... sort of. She's ... she's gone missing or run away or something.

Policeman: Okay, madam, slow down.

Brooke : Okay. Not a madam. And I'm -- I'm sorry. It's just I've been up all night looking for Sam. Her name is Sam and she's usually back by now.

Policeman: Okay, so, Sam, and she's done this before?

Brooke : Yes, but just to annoy me. It's ...

and she comes back?

Brooke : Yes, but this is different because ...

Policeman: Okay, madam, so far, all you have is a kid who's not really yours and who always comes back. There's nothing much we can do about that.

Brooke : So, that's it?

Policeman: I'm sorry. Look, come down to the station tomorrow if she hasn't returned, okay?

Brooke : To protect and serve, my ass.

 

SCOTT'S HOUSE

Haley : Rise and shine, porcupine.

Jamie : Can a guy get five more minutes?

Nathan : Okay, but today's a big day at the Scott house.

Jamie : How big are we talking?

Haley : Bigger than if Christmas, your birthday, and pizza Friday all happened on "bring Chester to school" day.

Jamie : You made the B-league team?

Nathan : That's right, I made it. I'm a Charleston chief. I start practice today.

Jamie : You did it!

Nathan : We did it.

Haley : Yay!

 

X'S HOUSE

X : Morning, Sam.

Sam : Hey. Um ... thanks for letting me crash.

X : Jack's friends are my friends. And friends ... do things for friends.

Sam : So, where's jack?

X : Out. You know, Sam, I really wish you hadn't gone through my stuff. The sketches? I know you took them. And now you've really pissed me off.

 

AT THE HOTEL ROOM (on the phone)

Lucas : What now, Julian?

Julian : Well, the director's threatening to walk, and you've been summoned to Oz. The head of the studio wants to talk with you in an hour. What the hell happened?

Lucas : ***Screw you. I have a flight in two hours, and I'm not gonna do your damned job. You're the producer. Why don't you meet with the studio?

Julian : Well, he wants to meet with you. And because you wrote a script for his studio, you're his bitch.

Lucas : And as always, you're a dick.

Julian : Look, Lucas, I worked really hard to get this movie green-lit, and you screwed it up. So, get over there, avoid the 405, and save this movie.

 

X'S HOUSE

X : So, tell me what you told Brooke Davis about those sketches.

I didn't tell her anything, 'cause I don't know anything. Look, I gave Brooke the sketches. That's all. I didn't rat you out. I didn't even know you took them. It was all my fault anyway. I was the one shooting off my mouth.

X : Oh, so, you're feeling guilty now.

Brooke was good to me.

X : Right. Because she took you in? Put you up in that big house? Saved you from what? From being like us? I used to like you, Sam. I thought jack had caught himself a nice piece. But I don't like people who forget where they belong.

Jack : Dude, lay off.

X : Somebody grew a pair of balls last night. Brooke tried to run away, too. I think you two need to take some time to think about what a couple of idiots you are.

 

AT TRIC / PEYTON'S STUDIO

Peyton : I thought you were sober.

Owen : Not anymore.

Peyton : What are you doing here so early?

Mia : Apologizing for yesterday. I was having a rage-against-the-man, tortured-artist moment.

Peyton : Oh, god. Kill me. I'm the man now?

Mia : No. You're the one who took a chance on me and guided my career, and if you think I should record the songs from the label, I will.

Peyton : Mia, I never want you to think I don't believe in your music. I mean, you're my first artist. It's like being my first kid. And so, no matter what, I love you. And I'm gonna support you. But you got to tell me what's really going on.

Mia : It's not like I'm not writing. It's like I can't. The first record ...

Peyton : Well, honey, your first record --that was a lifetime of work. But you can do this. You have so many songs in you. I could see that year ago. And I still see it now. So, here's the plan ... I'm going to buy some time with our label partners, and you are going to go write some kick-ass songs, okay? That is, if you ever want to get on that ranky tour bus again.

Mia : I will. I promise.

Peyton : Your mama totally rocked that.

 

Brooke : Peyton.

Peyton : Hey, Brooke, what are you --

Brooke : Sam's gone.

 

AT THE STADIUM

Bobby : Save it for practice, Scott.

Nathan : Bobby. What are you doing here? I thought Dave she a was the G.M.

Bobby : He is. I'm your new coach.

Nathan : What?

Bobby : Yeah, the truth is, my heart was never really into being a G.M. I guess I just needed someone to remind me never to give up on a dream, you know?

Nathan : Yeah, I had a friend who did the same for me. So, is this, uh ... is this your comeback?

Bobby : Well, not yet. I don't even know that I'm a good enough coach to turn you into a point guard. But we'll give it a shot. Welcome back.

Nathan : You, too.

Bobby : Oh, man, this is awesome.

 

IN THE GARDEN

Jamie : My dad's a Charleston chief. He's at camp now, he's gonna play point guard. Sorry. I bet basketball makes you think about "Q" huh?

Andre : Yeah. I miss him. I wish I could go to his grave and talk to him. But mom won't go. It makes her too sad.

Jamie : Sometimes I go with my mama. Maybe you can go with us next time.

Andre : I wish I could go today.

Jamie : Maybe I can show you the way.

Andre : Okay

 

AT CLOTHES OVER BROS

Skills : Millie, can we talk?

Millicent : Actually, I'm kind of busy right now pencil sharpening. Brooke's sort of a slave driver when it comes to pencil points.

Skills : Talk to mouth. Look, everything can be taken back.

Millicent : Can it?

Skills : Yes. And by the way you're both hurting, it's obvious that you still love each other. Besides ... it's not fair to take it out on some poor, defenseless pencil. Just talk to mouth.

 

PAUL'S OFFICE

Paul : Lucas Scott. Paul Norris. Great script.

Lucas : Thank you.

Paul : To make it to the screen, we'll need the right team behind it. That's why I asked you here.

Lucas : I know. and about the director ...

Paul : I want to talk about the producer.

Lucas : Julian?

Paul : Julian. What do you think of him?

Lucas : Look, Mr. Norris, I ...

Paul : Paul.

Lucas : Paul, I'm new in this business and can't really judge Julian.

Lucas : Look, Mr. Norris, I ...

Paul : From what I hear, I think you're actually the best one to judge Julian. Look, what happened yesterday makes me think that Julian doesn't know what he's doing. Now I got an a-list director who's threatening to walk.

Lucas : I'm sorry about that.

Lucas : Look, Mr. Norris, I ...

Paul : It's not your fault. Julian's the producer. He should have been there. I'm a straight shooter. I know Julian well. He's an unpredictable loose cannon whose arrogance gets in the way of doing his job.

Lucas : We're talking straight here, right? So, why do you keep working with him?

Lucas : Look, Mr. Norris, I ...

Paul : 'Cause he's my son.

 

AT THE STADIUM

Devon : If you're looking for numb 23,it's already taken ... by me ... Devon fox.

Nathan : I'm Nathan ...

Devon : I know. Scott. All-American at Maryland got thrown through a window, cost you about $20 million guaranteed cash. Thew away your shot at the NBA. Not very bright, are you? Thought you were a two guard.

Nathan : I used to be. Switching to the point.

Devon : Bad move.

Nathan : See, I'm the point guard, and this is my team. This is my shot at the NBA, and I can guarantee I ain't throwing it away like you did. Sure hope your son grows up smarter than you, 15.

 

PAUL'S OFFICE

Paul : I take it my son didn't tell you about our connection.

Lucas : Well, uh ... Julian's not exactly up front when it comes to me.

Paul : He decided to use his mother's last name a few years ago. Said he wanted to blaze his own trail, be his own man. So, he moved into a little studio apartment in north Hollywood, got a P.A. Job, fell in love. How is Peyton?

Lucas : We're good.

Paul : Good for you. Scotch?

Lucas : Ah, no, thanks.

Paul : Peyton's a good girl. She got Julian to focus on something long enough to get his film to Sundance.

Lucas : Yeah, I ... I heard it did well, had a lot of ... had good buzz.

Paul : Buzz fades.

Lucas : You're a tough audience.

Paul : That's why I'm successful and my son is a lot of talk. He says he wants to make it on his own, but he still came to me when he needed money to make this movie.

Lucas : Well, I got to say I'm glad you gave it to him.

Paul : Julian never had a problem  finding a good thing. It's his follow-through that's lacking. Besides, this movie's a good investment. It'll make money, especially in middle America. But I still keep asking myself the same question.

Lucas : What's that?

Paul : Same one you should be asking. Is Julian interested in making a good movie

or finding a way to get Peyton back?

 

PEYTON'S STUDIO

Mia : Ever see a '7dove shattered into like a gatrilceon pies?

Haley : Wow, Peyton said it wasn't pretty in here.

Mia : Peyton's a big fan of the understatement.

Haley : Peyton is also a big fan of yours, and so am I. So, I am here to help you.

Mia : Blast from the past! Where did you find this?

Haley : Clearly, not in your washing machine.

Mia : I practically lived in this thing when we recorded the first time.

Haley : I know. And then the tour came around, and you left it behind, so I thought I'd take care of it for you.

Mia : Thanks.

Haley : What do you say we try and find the girl who used to wear that hoodie?

 

QUENTIN'S HOUSE

Andre : You're making Quentin's favorite cookies again?

Mom : Yeah, sweetie, I ... I guess I am. Um, why don't you go on outside and have fun with Jamie, okay? And just make sure you stay in the yard, all right?

 

Jamie : What'd she say?

Andre : She said we can go. And she even gave us cookies. Come on!

 

IN BROOKE'S CAR

Brooke : Sam's still not answering. Will you try her again, please?

Peyton : Okay, sweetie, but your driving ... can you just slow it down a little,

'cause you're upset and I'm ... I'm carsick.

Brooke : I'm sorry. I just ... I told Sam that she could always talk to me about anything. And the first anything that she talks to me about, and I just stood there.

Well, you were in shock.

Peyton : I mean, did she say anything about where she got the sketches?

Brooke : No. I didn't even ask. I'm supposed to be her foster-mother-guardian person, and I just ... I let her go. I didn't tell her it was gonna be okay. I didn't tell her that I love her no matter what.

Peyton : She knows. We're gonna find her so you can tell her a thousand times.

Brooke : I hope so. Why isn't she answering her cell?

 

X'S HOUSE

Sam : Damn it. Your freak of a brother took my phone. Okay, we got to get out of here and call the police or something.

Jack : We don't go to the police. He's my brother.

Sam : Screw that, jack. Your brother is a sketchy, thieving perv, and you don't have to live like this. He doesn't have to beat you, and you don't have to be scared to come home at night or piss him off. You don't.

Jack : It's open. Let's go.

Sam : No! Get the hell off of me! Jack! Jack!

X : Jack's not gonna get you help.

Sam : Please.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Peyton : Brooke, sweetie, you are gonna walk a hole in the floor.

Brooke : I don't care. We need new floors anyway. Sam!

Peyton : Julian, right now is not the time for whatever it is you're shoveling.

Julian : Not fair. You know I like feisty.

Peyton : You want feisty?

Brooke : Peyton, it's okay. I know you were looking for Sam last night. The waitress at the diner ratted you out.

Julian : Sam's a good kid.

Brooke : She is. Thank you.

Julian : So, how'd that all turn out?

Brooke : She's still gone, and I have no idea where to start because I know nothing about her real life. I was so busy laying down the law ... no stealing from my wallet, no breaking into my store, no boys in your room.

Peyton : You're a good mom.

Brooke : No boys in her room except for the one in her bed.

Julian : You're a cool mom.

Brooke : Oh, my god, I'm a stupid mom. Jack Daniels. Not the drink. The boy that was in Sam's bed. I can't believe I didn't think about this earlier. I have ... I have to find him.

Peyton : Okay, we'll just ask Haley.

Julian : Wait, sort of floppy hair?

Brooke : Yes.

Julian : Yeah, she was with him at the diner. I'll keep an eye out.

Brooke : Maybe he's not so bad.

Peyton : You know what? You just got a glimpse of the guy I used to know.

 

PAUL'S OFFICE

Paul : The whole Julian-Peyton thing has got to be on your mind.

Lucas : No, I'm not worried about it.

Paul : You should be.

Lucas : You don't like your son too much, do you?

Paul : Sometimes ... You have a vision of who you want your child to be, and no matter what you do, they fall short. So, about the director ... I heard things went a bit off course. You should know, Julian has some very definite opinions about the director, and like everything else, he and I want different things. What do you want?

Lucas : I want a director that understands the characters, you know? I mean, someone who sees and appreciates the small moments, because that's what this movie's really about.

Paul : And this guy's not that director.

Lucas : No. I'm sorry, sir, but he's not that director.

Paul : Funny. That's what my son said.

 

AT THE CIMETERY

Andre : That's what my mama said, but I still believe in ghosts.

Jamie : Me, too. Especially at night. You scared of them?

Andre : Nah. 'Cause I think Quentin is a good ghost.

Jamie : Betcha he plays ghost basketball.

Andre : For sure.

Jamie : I think some ghosts are like angels.

Andre : Yeah. I wonder why ghosts don't need wings to fly and angels do.

Jamie : We should Google that.

Andre : Yeah ... Are you sure we're going the right way?

Jamie : Yeah, 'cause we're following that ghost ... Gotcha, scaredy.

 

AT THE STADIUM

Bobby : Hey, gentlemen, get set up!

Devon : Come on, 15. What, you scared? Thinking about how you're not going to the NBA? Again? Is that all you got?

Let's go! Come on! Go, go, go.

Bobby : Come on, guys. Fight through. Fight through. Let's go! Back on "D."

Nathan : Ball! Ball! Ball!

Guys : Come on! I got ball! I got ball!

Devon : Yeah. Gotcha, babe! Oh, yes!

Bobby : Scott, take a seat. Shupert, you're in.

Devon : Get comfortable, 15 get real comfortable. Let's go! Come on!

 

PEYTON'S STUDIO

Mia : It sucks, right?

Haley : No, it doesn't suck.

Mia : You might want to tell your face that.

Haley : Okay, let's start from the beginning. What's the song about?

Mia : Well, it's about me ... writing a song so I don't have to record the label's crap.

Haley : Okay, so, how did you write your first album? Because I'm pretty sure it wasn't about you writing a hit.

Mia : No. It was about making myself feel better and embarrassing my tool of a boyfriend.

Haley : Okay, so, that's what you need.

Mia : A horrible ass face of a boyfriend?

Haley : No, you need the inspiration and the fight that you got from that ... you know, the challenge from living your own life instead of sitting on a tour bus or in a music studio, willing yourself to write a hit song. You got to get up and get out there.

Mia : What?

Haley : Go outside. Go take a walk. Talk to a stranger. Find whatever it was that made you stop what you were doing and write a verse down on a napkin. And then come back here and see what happens.

Mia : Seriously?

Haley : Trust me, it works. Bye!

 

Peyton : Where are you going?

Mia : I guess to get a life.

Haley : Oh. What's wrong?

Brooke : It's Sam.

 

MOUTH'S HOUSE

Mouth : I am so sorry.

Millicent : Me too.

Mouth : You have nothing to feel sorry about. I should have been more considerate about your feelings about Gigi. And if you'll give me another chance, I'll do whatever it takes to have you back in my life, because you're the best part of me, Millicent.

You're the best part of us.

Millicent : I had sex last night. Say something. Please. I'm sorry. I was drunk, and it was a mistake and I wish I could take it back, because it was supposed to be you ... us, but ...

 

PEYTON'S STUDIO

Haley :This is the last address I have for Jack.

Brooke : Okay, thank you. Thank you. Thank you.

Haley : I hope she's there.

Brooke : She's a teenage girl. Trust me, she's there.

Peyton : Okay, Brooke, we should get going.

Brooke : I think that I need to go by myself. I don't want to show up there like some parent patrol, and Sam and I need to talk alone.

Peyton : Are you sure?

Brooke : Yeah, I'm sure. I ... I'll call you, though. I'll call both of you. Thank you.

Heley : Okay.

Brooke : Bye.

Peyton : Bye. God, I hope she is there.

Haley : Yeah, me, too. It was terrifying not knowing where Jamie was. Sometimes, I just want to lock him up and home school him.

Peyton : That's my plan. I mean, in, like, the future when I need a plan.

Haley : Oh, my god! You're pregnant!

Peyton : I don't what you're talking about!

Haley : You are pregnant! I have dibs on godmother!

 

X'S HOUSE

X : Make one sound and you'll be an orphan. Again.

Brooke : So, like I said, I'm looking for my foster daughter, Sam, and I think that she's friends with your brother.

X : Sorry I don't much pay attention to jack's friends.

Brooke : Well, is he here? Maybe I could talk to him.

X : Nope. We're alone.

Brooke : Do you know where he is or where he hangs out? Maybe they're together.

X : Do you think they're having sex?

Brooke : Mmm, no.

X : What's wrong with sex? Look, I don't know where the kid is. He comes and goes, okay? I'm just trying to pay the bills around here. So, the truth is, it's better when he's gone. One less mouth eating up my food. Speaking of mouths, yours is nice.

 

AT THE STADIUM

Bobby : That's good work on the court today.

Nathan : Not good enough.

Bobby : Well, hang in here. You're just coming back.

Nathan : The game's gonna have you on the ropes for a bit. Yeah, that and my teammates.

Bobby : Look, Nate, you scare a lot of these guys. This league is their NBA, and they know it's not yours.

Nathan : Oh, hey, coach. You mind if I wear the number 12? It's for someone special.

Nathan : I'm taking your spot, because I'm better than you. But here's the good news ... when I get called up to the NBA, you can have your job back. I'll see you tomorrow.

 

IN THE PARK

Andre : My mama cries a lot. She doesn't think I know, but I can hear her sometimes in her room.

Jamie : My dad used to cry, too, when he was hurt.

Andre : What did you do?

Jamie : I tried to be his friend. My mama told me that sometimes people have to cry out all the tears to make room for a heart full of smiles.

Andre : Hope my mama is almost ready for a smile.

Mom : Andre? Jamie? Boys? Honey?

 

AT TRIC

Chase : You're an idiot, you know that?

 

PAUL'S OFFICE

Paul : I appreciate the time today, Lucas. You're very impressive.

Lucas : Thank you.

Paul : Which is why I think we need the right producer. I'll be in touch.

Lucas : You firing Julian?

Paul : You can't have a problem with that.

Lucas : Look, you like the script, right? 'Cause Julian was a big part of making it great.

Paul : I doubt it. I know my son. I know what he can and can't do.

Lucas : With all due respect, sir, I just found out I'm gonna be a father. And if one day my son comes to me and asks me to believe in him or take a risk or bet on him, I can't believe that I wouldn't do that.

Paul : So, you believe in Julian?

Lucas : I believe he wants to make a great movie, yeah.

Paul : Okay, he stays.

 

AT TRIC

Owen : What are you doing here, man?

Chase : Peyton called me. What the hell happened?

Owen : I got injured ... During the Slamball finals. They started me on this pain medication. I don't know. I thought I was doing okay at first. But I guess it's true ... once an addict, always an addict. Things with Brooke ...

Chase : You know, you need help with this. I mean, you're an alcoholic who's working at a bar.

Owen : I know, but it's not like I can just walk out.

Chase : Then I'll take over for you. I'm the worst carpet salesman out there anyways.

Owen : You'd do that for me?

Chase : No. I'd do that for the other version of you.

Owen : Okay. Thanks.

 

AT THE COFFEE BAR

Jack : Hey.

Julian : Hey, is Sam with you?

Jack : Kind of. I need your help.

 

X'S HOUSE

Brooke : So, if you see Sam, just please tell her to call or come home.

X : It probably makes you feel good, taking in some poor kid, huh? Like you're doing something special. Slumming with us poor folk.

Brooke : You don't know anything about me.

X : Have a nice night. Have a nice night.

 

Brooke : Where is she? I know she's in here!

X : Get off!

Brooke : Sam! Sam! Sam! Sam! Sam! Sam! Oh, my god! Okay, okay, okay. Okay, it's okay. It's okay. It's okay. It's okay. It's okay. It's okay.

Sam : He's the one who attacked you. You have to get out.

Brooke : I know. I'm not leaving you here.

Sam : You have to get out of here.

Brooke : I am not leaving you here!

Sam : Brooke! No!

Brooke : Sam.

Sam : Leave her alone!

 

X : You need to teach that little slut some manners!

Sam : Get off of her! Get off of her! Stop it! Leave her alone!

X : Should have finished the job when I had the chance!

Sam : Brooke!

X : I love watching you crawl, Miss Davis. Oh, what's wrong? Does the weak, little rich girl want to leave?

Brooke : The weak, little rich girl thinks she'll stay a while. You filthy, thieving, heartless piece of trash.

X : You ain't gonna shoot me.

Brooke : Like I said, you don't know me. I'm not the same girl from the store that night. She's gone! You took my life, and you turned it into a nightmare. And all I have thought about is that I hate you.

Sam : Brooke?

Brooke : I hate you.

Sam : Brooke, please, don't. Please. I need you, mom.

Brooke : I hate you so much. But you're not worth any more of my time. And you're not worth my life. You have a nice night. It's okay.

Sam : I'm so sorry.

Brooke : It's okay. It's okay. You're safe. You're okay. It's okay.

  

AT THE CIMETERY

Andre : Hi, big brother. Brought you your favorite cookies. I was wondering if you could help me.

Mom : Andre fields! Oh! I told you not to leave the yard! Why did you leave the yard! Don't you know you are all I have left? Oh, god. Come here. Come here. Come here. Okay, come here.

Andre : I'm sorry, mama. I just want to talk to Quentin.

Mom : What?

Andre : I just want to ask him to let you know that he's all right so you're not sad anymore.

Mom : Oh, baby. Come here. Come here. I'm sorry. I'm sorry. I love you.

  

PEYTON'S STUDIO

Chase : Hey. Uh, is Peyton around?

Mia : No. Sorry.

Chase : Hey, you wouldn't by chance know how to make a long island iced tea, would you?

 

MOUTH'S HOUSE

Millicent : I'm sorry.

Mouth : So am I.

  

AT TRIC

Chase : So, you're, like, way better at this than I am. Do you want a job tending bar?

Mia : I can't. I'm only 18. Have fun. If it helps, I have no idea what I'm doing in there, either.

 

X'S HOUSE

Julian : Come on,  let me get you guys home.

Policeman : Hey, look what I found. Quentin fields' wallet.

Brooke : Oh, my god. He killed Quentin. Oh!

  

HOTEL / SCOTT'S HOUSE

Nathan : Hey.

Jamie : Hey, daddy. How is it? What's it like? When can we see you play?

Nathan : Slow down, buddy. First, tell me how your day was.

Haley : Yeah, Jamie, how was your day?

Jamie : No, you first, daddy. Is it a dream come true?

Nathan : Yes, it is, son.

 

LUCAS'S HOUSE

Peyton : Hi. You're home. How did it go?

Lucas : Long story. Yeah? How are you?

Peyton : We're good.

Lucas : Yes, we are.

Peyton : Hey, baby. Daddy's home.

 

By Brukas

Kikavu ?

Au total, 146 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Survivor
Aujourd'hui à 12:56

Le pendu
Aujourd'hui à 12:52

Reprise du quartier
Hier à 23:48

Captures Saison 6
Hier à 23:13

Captures Saison 5
Hier à 23:12

Captures Saison 4
Hier à 23:06

Captures Saison 3
Hier à 23:05

Captures Saison 2
Hier à 22:56

Captures Saison 1
Hier à 22:54

La série
Hier à 22:25

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

grims, Avant-hier à 07:58

Nouvelles catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster une photo de votre Fan-art préféré

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site