VOTE | 660 fans

#717 : Se battre jusqu'au bout



La relation de Brooke et Julian est instable et le tournage du film n'arrange rien. Nathan essaye d'aider Haley face à la situation de sa mère, Lydia. Miranda essaye de convaincre Grubbs (le barman du Tric) de la laisser produire son album. Owen et Millie se retrouvent ensemble au bowling.

~Promo CW~

Popularité


3.75 - 4 votes

Titre VO
At The Bottom of Everything

Titre VF
Se battre jusqu'au bout

Première diffusion
15.02.2010

Première diffusion en France
30.10.2010

Vidéos

One Tree Hill 7x17 Promo 2

One Tree Hill 7x17 Promo 2

  

Photos promo

Millicent et Owen passent la soirée ensemble

Millicent et Owen passent la soirée ensemble

Milliecent et Owen au bowling

Milliecent et Owen au bowling

Lydia et Jamie partagent un moment lecture

Lydia et Jamie partagent un moment lecture

Owen regarde Millie

Owen regarde Millie

Nathan et Jamie parlent  de Lydia

Nathan et Jamie parlent de Lydia

Millicent et Owen font du bowling

Millicent et Owen font du bowling

Millicent et Owen discutent de leur addiction

Millicent et Owen discutent de leur addiction

Lydia lit une histoire à Jamie

Lydia lit une histoire à Jamie

Lydia lit une histoire à Jamie

Lydia lit une histoire à Jamie

Nathan et Jamie discutent

Nathan et Jamie discutent

Millicent fait du bowling

Millicent fait du bowling

Nathan et Jamie discutent

Nathan et Jamie discutent

Plus de détails

Réalisateur: Bethany Joy Galeotti

Scénario: John A. Norris

Haley, Nathan, Quinn, Clay et Lydia, leur mère prenent leur petit-déjeuner. Personne ne parle et tout le monde la fixe. Elle est contente quand Jamie arrive et veut lui montrer quelque chose. Elle remercie tout le monde pour ce repas et leur dit que c'est de moments comme ça dont elle veut se souvenir. C'est ironique bien entendu. Atteinte d'un cancer du pancréas, elle se sait condamnée et voudrait passer de bons moments avec sa famille avant de mourir.

Alex et Alexander ont passé la nuit ensemble. Elle se prépare pour aller au travail et lui demande ce qu'il fait toujours là. Elle n'a pas dormi de la nuit à cause du bruit dans la chambre voisine. Elle a des poches sous les yeux et lui dit que ça restera gravé dans le film pour toujours. Il lui dit que de toute façon, peu de personnes verront le film. Exasperée, elle part travailler.

Julian est surpris de voir que Brooke est déjà là. Il lui demande comment il s'en sort. Elle lui dit qu'il s'en sort très bien et que son père doit être fier de lui. Tout comme elle.

Nathan demande à sa femme comme elle va. Elle est sur l'ordinateur et fait des recherches. Elle lui dit qu'elle n'est pas prête de voir sa mère abandonner. Elle a besoin d'espoir et d'autres avis de spécialistes. Nathan lui dit que sa mère a juste accepté son sort et qu'elle veut profiter de la fin de sa vie. Haley lui dit qu'elle a besoin d'essayer. Il l'aide.

Millie est à sa réunion. Elle se confie aux autres. Elle dit qu'elle avait tout ce dont elle avait toujours rêvé mais qu'un jour, elle a perdu son chemin. Elle essaye de le retrouver et ne sait pas si elle y arrivera un jour. Quand elle retourne s'asseoir, elle reconnaît quelqu'un dans la salle. C'est Owen. Il lui fait un signe de tête.

Jamie et sa grand-mère regarde de vieilles photos. Il y a une photo où nous voyons Jamie plus petit avec une peluche dans les bras: Fletcher. C'était un jour de noël. sa grand-mère lui dit que c'est un des meilleurs noël qu'elle n'est jamais passé. C'était le dernier qu'elle a passé avec son grand-père et elle était entourée de sa famille. Elle lui dit que c'est son grand-père qui lui avait offert Fletcher. Jamie espere que le prochain noël sera meilleur. Sa grand-mère l'espere aussi mais elle lui dit qu'elle ne sera pas avec lui car elle aura rejoint son grand-père.

Amanda résume la situation de Grubbs. Il a aimé une fille, écrit un album pour elle puis perdu la fille. Elle lui dit de se remettre. Elle lui demande s'il n'y a aucune chance pour qu'il enregistre un album avec eux, même pas 1%. Il lui dit qu'il y a 1% de chance qu'il fasse n'importe quoi pour elle. Elle lui dit que c'est tout ce dont elle a besoin.

Alex s'endort sur le plateau. Julian lui dit que c'est elle qui a écrit le script et que c'est de sa faute s'il est ennuyeux. Elle lui explique qu'elle n'a pas dormi de la nuit car ses voisins de la chambre d'à côté font trop de bruit. Il lui dit de changer de chambre. Elle a essayé mais l'hôtel est complet.

Nathan dit à sa femme qu'il a rencontré son médecin qui connaît un cancérologue renommé. Il peut jeter un oeil au dossier de sa mère. Il lui dit de ne pas se faire de faux espoirs. Elle le remercie.

Quinn montre sa gallerie à Clay. Il lui dit que c'est parfait. Il ajoute qu'il est là pour elle et qu'elle n'a pas à traverser cette épreuve seule. En plus, elle a une chance de pouvoir dire au revoir. Lui ne l'a pas eu avec Sara. Il lui dit qu'il ne part plus voir un tournoi de tennis. Il veut rester avec elle. Elle lui dit d'y aller et que s'il se passe quelque chose, il sera le premier informé.

Victoria arrive à la boutique. Elle est resplendissante. Brooke lui demande pourquoi, et elle lui dit qu'elle a un amant. Brooke ne veut pas de détails mais lui demande si c'est Paul. Sa mère lui dit qu'une femme ne parle pas de ses aventures.

Owen et Millie se retrouvent dehors. Il lui dit que si elle a besoin de parler, elle peut l'appeler. Il comprend ce qu'elle vit et sa présence ici est un progrès significatif. Elle veut s'en sortir. Elle le remercie.

Lauren apporte le dejeuner à Mouth. Elle l'interrompt en pleine partie de jeu vidéo en réseau avec Skills. Il lui demande s'ils sont toujours en contact. Elle lui dit qu'ils se parlent très peu et que ce n'est plus pareil. Mais elle n'est pas prête à tout recommencer. Lui non plus, à cause de Millie.

Jamie vient voir sa mère. Il lui dit qu'il ne veut pas que sa grand-mère meure. Elle ne sait pas quoi dire et ne peut que le prendre dans ses bras.

Alex est avec Alexander quand Josh, son partenaire dans le film arrive. Il a l'air d'un tombeur et drague toutes les filles sur son passage. Alex lui dit de rester soft avec elle, sinon, il se souviendra de sa vengeance. Il trouve qu'elle a du cran.

Lauren et Micro sont en train de jouer au jeux vidéos et s'amusent beaucoup quand Millicent arrive. Elle dit qu'elle est désolée de les interrompre. Micro vient la voir et lui dit qu'ils sont juste amis. Millie lui dit que ça ne la regarde pas et qu'ils ne sont plus ensemble. Micro lui dit que visiblement, ça n'importe qu'à lui.

Haley dit à Nathan que sa mère l'a dit à Jamie. Elle lui en veut car c'était à elle de le faire et qu'il souffre pour rien si jamais elle allait mieux. Lydia arrive et lui dit que cela n'arrivera pas. Nathan les laisse seules. Lydia demande à sa fille si elle est en colère contre elle. Elle lui répond qu'elle est juste contrariée et qu'elle aurait voulu lui annoncer avec elle. Sa mère lui dit qu'elle est désolée. Elle lui dit aussi qu'elle est en paix et qu'elle n'abandonne pas. Elle est juste fatiguée et veut profiter de ses derniers instants. Haley lui demande si elle peut donner son dossier au médecin de Nathan. Sa mère est d'accord si Haley accepte en retour la nouvelle quand il confirmera qu'il ne peut rien faire pour elle.

Julian vient voir Brooke et dit que ça fait un moment qu'il ne l'a pas vue. Elle lui dit qu'elle ne voulait pas être là pour la scène de sexe entre Alex et Josh. Elle lui dit que leurs parents sont amants. Il est aussi choqué qu'elle.

Miranda montre le contrat à Grubbs. Il lui dit qu'il a des réclamations avant de signer. Pour commencer, elle doit manger un oeuf au vinaigre. Miranda accepte résignée.

Nathan vient voir Jamie dans sa chambre et lui demande comment il va. Il lui dit qu'il est occupé avec ses vieux jouets. Son père lui dit que s'il veut parler, il est là.

Quelqu'un frappe à la porte. Micro ouvre. C'est Owen qui vient chercher Millicent. Mouth n'était pas au courant.

Maintenant, Miranda a un oeil bandé et doit parler comme un pirate. Elle dit à Grubbs qu'elle a fait tout ce qu'il voulait. Il lui dit que c'est bon pour un single. Elle ne comprend pas, il y a beaucoup de personnes qui seraient ravies de signer un contrat. Il lui dit qu'il est encore vulnérable. Ce n'était pas qu'à cause d'une fille. C'était aussi à propos de celui qu'il était devenu et que personne n'aimait, même lui. Il ne veut pas redevenir comme ça.

Lauren vient une fois de plus voir Micro. Il lui dit qu'il est jaloux d'Owen. Lauren lui dit que c'est lui qui a rompu et que maintenant, Millie a le droit de vivre sa vie. D'ailleurs, elle le doit. Elle lui dit que ce n'est peut-être pas fini pour lui.

Owen demande la même chose à Millicent. Est-ce vraiment fini entre elle et Mouth ? Elle lui dit qu'elle essaye de ne pas y penser. Elle ne sait pas s'il pourra un jour la regarder comme avant. Il lui propose de faire quelque chose d'amusant.

Haley regarde des photos avec son fils. Elle lui dit qu'il a le droit de pleurer. Il lui dit qu'il pleure pour elle car elle va perdre sa mère. La seule chose qu'il ne voudrait pas perdre, c'est elle et son père. Elle lui promet qu'ils ne vont nulle part.

Lydia remercie Nathan de prendre soin de sa fille. Elle lui dit qu'elle a toujours su qu'il changerait sa vie. Il lui dit qu'il n'oubliera jamais que c'est elle qui a élevé la fille qui a changé son monde.

Millie et Owen font une partie de bowling. Elle le remercie de lui remonter le moral. Il lui dit que Micro n'est pas encore parti mais qu'elle ne peut pas se contenter d'attendre qu'il lui pardonne. Elle doit agir si elle veut le récupérer. Elle ne sait pas comment. Il lui dit de lui montrer que la fille dont il est tombé amoureux est toujours là. Elle le remercie de nouveau.

Quinn est au téléphone avec Clay. Elle lui demande s'il a repéré un éventuel client. Il a fait des rencontres. Il lui dit qu'il avait besoin d'entendre sa voix. Elle lui dit qu'il lui manque aussi.

Haley dit à Grubbs d'arrêter de torturer Miranda. En fait non, elle aime bien ça. Il rit. Elle rejoint Micro et Brooke. Ils se plaignent de Millie et de Julian. Haley leur demande de recommencer depuis le début. Brooke lui dit qu'elle et Julian sont peut-être deux personnes qui ne peuvent pas être ensemble. Haley lui demande si elle l'aime. Elle lui dit de se lancer car la vie est bien trop courte. Miranda arrive en sous-vêtements. Elle dit à Grubbs que si elle peut le faire, alors lui aussi. Elle lui dit qu'elle croit en lui. Grubbs n'en revient absolument pas.

Alex et Julian sont au bar de leur hôtel. Alex avoue à Julian que si elle est fatiguée, c'est aussi à cause d'Alexander. Elle lui demande comment vont les choses avec Brooke. Il lui dit qu'ils s'aiment toujours mais que dès qu'ils se rapprochent, l'un des deux monte un mur. Il dit que ce n'est pas facile d'être de l'autre côté du mur. Alex lui dit de le détruire. Mais il lui dit que quand Brooke Davis monte un mur, il ne peut être franchi qu'une fois qu'elle sera prête. Alex lui dit que si elle pensait que lui et Brooke étaient juste amis, il aurait été à la place d'Alexander la nuit précédente. Il est pensif puis propose à Alex de la raccompagner jusqu'à sa chambre.

Brooke arrive à l'hôtel et dit au receptionniste qu'elle a perdu sa clé et qu'elle est ici avec Julian. Le receptionniste lit un magazine qui dit qu'ils ont rompu. Elle lui dit que c'est du passé. Il lui dit qu'il a toujours été pour eux deux. Elle demande une nouvelle fois la clé.

Nathan dit à sa femme que les docteurs ne peuvent rien faire pour sa mère. Il lui dit qu'il aimerait pouvoir changer les choses. Il la prend dans ses bras.

Clay est toujours à la recherche de clients sur le tournoi de tennis. Il lit le journal et semble choqué.

Mouth est devant la porte de quelqu'un. Il dit qu'il veut finalement se lancer car il ne sait pas de quoi le lendemain sera fait. Il veut sortir avec elle. La fille est Lauren.

Grubbs finit par signer le contrat mais Miranda doit s'assurer qu'il ne changera pas. Elle le lui assure.

Victoria est au restaurant et aparemment, son amant lui pose un lapin.

Clay vient voir une jeune joueuse. Il lui demande si elle est bien Katie Ryan. Elle se retourne et il se trouve que c'est la réplique exacte de Sara, en brune.

Brooke entre dans la chambre de Julian et trouve Alex dans son lit, endormie. Elle part.

Nathan et Lydia arrivent dans le salon. Quinn et Jamie décorent un sapin. Le petit garçon lui dit que maintenant, ils peuvent passer Noël ensemble. Elle est bouleversée mais contente. Haley arrive et sa mère lui dit que ça va aller. Elle vient dans ses bras.

Fin de l'épisode

DANS LES EPISODES PRECEDENTS

 

PAUL: Alex doit être meilleure, autrement on coure à notre perte.

JULIAN: Ne t'inquiètes pas.

 

ALEX: Je déçois tout le monde. Je ne bois pas jamais quand je suis triste. Je préfère coucher avec des garçons. Ça te dit d'aller ailleurs?

 

MILLICENT: Je m'appelle Millicent. Je répète à tout le monde que je vais bien mais je ne vais pas bien.

 

MIRANDA: En résumé, tu refuses d'enregistrer un album parce que c'est trop personnel?

GRUBBS: C'est ça.

MIRANDA: Ce qui est personnel fait vendre. Alors au travail, enregistres avec moi.

 

CLAY: Je t'aimais tellement Sara.

 

HALEY: Expliques maman, qu'est-ce qu'il ne va pas?

LYDIA: J'ai un cancer.

HALEY: Oh, non.

LYDIA: Un cancer du pancréas. Je l'ai accepté.

TAYLOR: Alors tu baisses les bras?

LYDIA: Non, je ne baisse pas les bras.

TAYLOR: Tu devrais demander à Quinn d'en faire une photo et la mettre dans ta boite débile.

HALEY: Taylor! Attends!

 

ONE TREE HILL

 

MAISON DE NALEY

 

Haley, Nathan, Clay, Quinn et Lydia prennent le petit-déjeuner ensemble. Personne ne parle.

 

LYDIA: Je sais qu'il y a longtemps qu'on avait pas pris le petit-déjeuner en famille mais je crois me rappeler que quand on se retrouve tous autour d'une table, on discute et on mange aussi. C'est ce que les gens normaux font d'habitude. Si je ne m'abuse.

HALEY: C'est un peu dur pour nous.

LYDIA: Oui je comprends. Seulement, tout ce que je veux, c'est savourer ce repas avec les gens que j'aime le plus au monde. Ça vous va?

HALEY: D'accord.

LYDIA: Parfait.

(Jamie arrive)

LYDIA: Ah, voilà le plus beau. Enfin je vais pouvoir parlé à quelqu'un.

JAMIE: Qu'est-ce qu'on mange ce matin?

LYDIA: Il y a tout ce qu'il faut. Tient, prends ce que tu veux.

JAMIE: Ouaw. Le bacon, j'adore. Pourquoi vous faites cette tete?

LYDIA: Je crois que c'est parce que tu manges le dernier morceau de bacon. Mais c'est pas grave du tout. Les autres n'avait qu'à se servir. Aller viens avec moi, j'ai quelque chose à te montrer. Quand à vous, je vous remercie tous pour cette passionnante conversation. Ce petit-déjeuner restera graver dans ma mémoire. Heureusement que j'ai d'autres souvenirs un peu plus marrants.

 

CHAMBRE D'HOTEL D'ALEX

 

Alex se prépare pour aller bosser tandis que Alexender est toujours au lit.

 

ALEXENDER: Tu veux pas revenir te coucher?

ALEX: Pourquoi tu es encore là, toi?

ALEXENDER: Mademoiselle est rebelle. J'aime les filles qui ont du caractère. C'est dommage que tu ais pas été comme ça hier soir.

ALEX: Ça veut dire quoi exactement?

ALEXENDER: Rien. À cette heure, je peux pas réfléchir. Je t'en veux pas. J'ai dormi comme un bébé.

ALEX: Je suis contente pour toi mais il y a quelqu'un qui a très mal dormi et ce quelqu'un c'est moi. J'ai eu exactement 26 minutes de sommeil et j'ai huit scènes à tourner.

ALEXENDER: Je vais pas m'excuser d'avoir eu une nuit hors du commun.

ALEX: Ça n'a rien avoir avec toi, ils font la fête juste à coté. Ils font un bruit infernal.

ALEXENDER: Il y en a qui appelle ça de la musique.

ALEX: Quand tu l'entends à travers les murs de ta chambre d'hôtel, ça s'appelle du bruit.

ALEXENDER: Tu es sur que tu ne veux pas venir faire un petit câlin?

ALEX: Très bien. Je vais te l'expliquer très lentement. En ce moment, je tiens le premier rôle d'un film alors il faut absolument que je dorme sinon quand je ne dormes pas, j'ai des poches sous les yeux et elles sont enregistrées sur pellicule pour toujours. C'est clair?

ALEXENDER: Ouais. Mais vois le coté positif, après tout il y a de bonnes chances pour que personne ne le voit ton film.

ALEX: Sérieusement, pourquoi tu es encore là?

 

PLATEAU DE TOURNAGE

 

Brooke s'est assise sur la chaise de Julian, celui-ci arrive.

 

JULIAN: Alors, tu m'as remplacé à ce que je vois?

BROOKE: Quoi?

JULIAN: Tu es assise dans mon fauteuil.

BROOKE: Ah pardon. J'ai cru que tu...

JULIAN: Non, pas du tout. C'est juste une blague un petit peu déplacée. Tu es là de bonne heure?

BROOKE: Oui, je sais. Cette nuit, j'arrivais pas à dormir alors je suis venue pour essayer de voler ton fauteuil.

JULIAN: Euh, il y a une question que je me pose mais je n'ai pas droit d'en parler aux autres.

BROOKE: Je t'écoute.

JULIAN: Comment je m'en sors?

BROOKE: Tu rigoles ou quoi? Tu fais du très bon travail. Tout le monde est extrêmement fier de toi, ton père surtout et moi. J'ai quand même un reproche à te faire. Tu ne te couvres pas assez. Tu vas attraper froid. C'est pas le moment que tu tombes malade. Parce que quand tu es pas bien, tu es une vraie chiffe molle, en plus tu ronchonnes, tu te plais tout le temps, c'est pénible pour tout le monde.

JULIAN: Je ne ronchonnes pas!

BROOKE: Tu ronchonnes et tu te plais.

JULIAN: Ouais, ça m'arrive.

BROOKE: Un petit peu.

JULIAN: Ouais.

BROOKE: Bon je pense que tu as au moins un million de problèmes à régler sur le plateau alors je vais disparaître et te laisser travailler. Merci de m'avoir prêter ton joli fauteuil.

JULIAN: De rien.

 

MAISON DE NALEY

 

Haley fait des recherches sur Internet. Nathan vient la voir.

 

NATHAN: Ça va?

HALEY: Non, ça ne va pas. Elle fait semblant de rien, comme si elle était en pleine forme.

NATHAN: Je crois qu'elle veut se montrer forte pour nous tous.

HALEY: C'est pour ça qu'elle abandonne?

NATHAN: Elle n'abandonne pas, elle accepte la situation telle qu'elle est. Elle a l'air de bien le prendre.

HALEY: Eh bien, pas moi. Elle est encore en vie alors il n'est pas question que j'arrête de me battre.

NATHAN: Je sais que c'est dur pour toi mais c'est à elle de choisir et son médecin lui a dit qu'elle avait plus beaucoup de temps à vivre.

HALEY: On peut consulter un autre médecin, un troisième et un quatrième.

NATHAN: Il vont peut être lui dire la même chose.

HALEY: Peut être que non.

NATHAN: Haley...

HALEY: Quoi? J'ai vraiment besoin de m'accrocher à cet espoir parce que si il n'y a pus rien à faire, je vais finir effondrer. Alors je t'en supplie, laisses moi y croire. Et si personne ne peut l'aider alors je me dirai qu'on a fait tous ce qu'on pouvait. Mais tant qu'on n'a pas tout essayé, je vais garder cette lueur d'espoir.

NATHAN: D'accord.

 

CENTRE DE DESINTOX

 

Millicent s'exprime devant une petite assemblée.

 

MILLICENT: Il y a quelques mois de ça, j'avais tout ce que je voulais mais maintenant, tout ça me semble bien loin. Je n'ai plus rien parce qu'un jour j'ai perdu mon chemin. J'ai oublié qui j'étais vraiment mais j'essaye de me reprendre en main et j'espère qu'un jour j'y arriverais. Merci à tous.

(Millicent retourne s'asseoir à son siège et voit Owen de l'autre bout de la pièce)

HOMME: Est-ce que quelqu'un d'autre veut prendre la parole?

 

MAISON DE NALEY

 

Lydia et Jamie regardent des photos du petit garçon.

 

LYDIA: Tu le reconnais ce beau joli cœur? C'est toi, le jour de Noël. Regardes, tu étais tout petit.

JAMIE: Ouais, j'étais un gamin en ce temps là. C'est le jour où j'ai eu Fletcher. C'était ma peluche préféré.

LYDIA: Qu'est-ce qu'il est devenu ce Fletcher?

JAMIE: Il est dans le bazar. Chester lui avait arraché la tête et Maman a du le recoudre. Il a un drôle d'air maintenant.

LYDIA: Je raffole de ces photos parce que c'était l'un de mes plus beaux jours de ma vie. Je n'oublierai jamais ce Noël.

JAMIE: Parce que tu as eu des tas de supers cadeaux?

LYDIA: Ah oui. On peut dire ça comme ça. J'ai passé une journée formidable en famille avec toutes les personnes que j'aime le plus au monde. Il n'y a pas un seul cadeau qui aurait pu me faire plus plaisir et j'ai d'autant plus heureuse que je vivais mes derniers instants avec ton grand-père. C'était son dernier Noël. C'est lui qui t'a offert Fletcher.

JAMIE: Tu sais, je me souviens pas bien de lui.

LYDIA: C'est normal. Quand il est mort, tu étais un tout petit bout de chou. Mais je peux te dire une chose, c'est que ton grand-père t'aimait beaucoup.

JAMIE: Est-ce qu'il te manque?

LYDIA: Oui, je pense à lui à chaque seconde. Mais j'ai un secret pour me souvenir de lui. Quand j'entends le rire de ta maman, c'est ton grand-père que j'entends rire et il suffit que je regarde les yeux de ta tante Quinn et c'est son regard que je vois. Et quand je te regarde toi, je vois tout de suite son magnifique sourire charmeur. Oui, c'est celui-là.

JAMIE: Le prochain Noël sera peut être encore plus beau.

LYDIA: Je l'espère. Mais tu fêteras le prochain Noël sans moi, Jamie.

JAMIE: Pourquoi tu seras pas là?

LYDIA: Non, je serai déjà parti retrouver grand-père.

 

CLUB TRIC

 

Miranda parle avec Grubbs au bar.

 

MIRANDA: Alors comme ça, il y a quelques années, tu es tombé amoureux, tu as écrit des morceaux pour la fille, elle t'a quitté et aujourd'hui, tu as peur d'enregistrer. J'ai tout saisi?

GRUBBS: C'est ça. Tu as parfaitement résumé les moments clés de ma triste existence et d'ailleurs merci de me rappeler ces merveilleux souvenirs, surtout d'une façon aussi insensé et froid.

MIRANDA: Je peux te donner un petit conseil?

GRUBBS: Si je te dis non, tu vas quand même…

MIRANDA: Tournes la page. Aussi la fille et le méchant producteur qui ne respectait pas ton talent. Il set temps de te remettre en selle.

GRUBBS: J'aimerais sincèrement que ce soit aussi simple.

MIRANDA: Dons tu penses que je n'ai aucune chance de te convaincre de refaire un disque?

GRUBBS: Tu as tout compris.

MIRANDA: Même pas une chance sur 100?

GRUBBS: Il y a toujours une petite chance que je fasse n'importe quoi pour toi.

MIRANDA: C'est génial. C'est ce que je voulais entendre. Alors on négocie.

 

MAISON DE LUCAS

 

Alex roupille avec son script sur les yeux. Julian la réveille.

 

JULIAN: C'est toi qui a écrit le scenar' je te rappelle alors si tu le trouves soporifique, tu ne peux qu'en prendre à toi.

ALEX: J'ai presque pas dormi de la nuit.

JULIAN: Comment il s'appelle?

ALEX: C'était pas un garçon, c'était toute une bande de garçon. Attends tu as vraiment pensé ce que je crois là?

JULIAN: Non.

ALEX: Ouais, c'est ça. Il y a un congres de vendeur de mobilier de jardin en ce moment à Tree Hill. Il y a des merveilles dans cette ville et malheureusement la suite voisine de la mienne est le rendez-vous d'une centaine de père de famille qui retrouvent leur jeunesse pendant quelques jours. Ils font la fête sans arrêt depuis qu'ils ont arrivé.

JULIAN: D'accord. Pourquoi tu ne changes pas de chambre?

ALEX: J'ai essayé. Cette saleté d'hôtel affiche complet. Je hais les mobiliers de jardin.

JULIAN: En plus, c'est souvent assez salissant. C'est une journée importante aujourd'hui.

ALEX: Je sais. T'inquiètes pas, ça ira. J'ai écrit le script, je te rappelle.

JULIAN: Parfait.

 

MAISON DE NALEY

 

Nathan vent parler à Haley.

 

NATHAN: Haley? Écoute, j'ai appelé le médecin de mon équipe.

HALEY: Qu'est-ce que tu as?

NATHAN: Rien. Moi, ça va. Je voulais seulement lui parler de ta mère. Figures toi que ce gars là connait l'un des meilleurs cancérologues du monde et qu'il est d'accord pour lui montrer le dossier de Lydia.

HALEY: C'est génial.

NATHAN: Oui mais je ne veux pas que tu es de faux espoirs.

HALEY: Pas la peine de le dire. Je sais. Merci.

NATHAN: C'est normal.

 

LOCAL

 

Quinn montre à Clay le local où sera sa galerie de photos.

 

QUINN: Alors voilà, c'est ici. Super, non?

CLAY: Il est parfait cet endroit. C'est juste un peu vide pour l'instant. Je te demande pardon, c'était une blague idiote.

QUINN: Non, c'est moi. Avec ce qui arrive à ma mère, je suis un peu sensible.

CLAY: Tu sais que j'ai la mauvaise habitude de souffrir seul dans mon coin. Tu n'es pas obligée de faire comme moi. Je suis là pour t'aider.

QUINN: Je sais. Merci, bien. Je n'ai pas envie de me voiler la face. Au contraire, je veux comprendre.

CLAY: Ça va être difficile. Mais vois le coté positif, tu as le temps de dire au revoir à ta mère. Je n'ai pas eu cette chance avec Sara et je le regrette. Ça aurait été moins pénible.

QUINN: Merci. Tu as un tournois de tennis qui va commencer.

CLAY: J'ai décidé de ne pas y aller. Je reste avec toi.

QUINN: Clay, je suis très touchée mais ce n'est pas raisonnable. Tu es en train de monter ton agence, tu as besoin de trouver des clients. C'est très important que tu y ailles...

CLAY: Je veux...

QUINN: Écoute moi, ne restes pas là. Au boulot! Je te promets que si j'ai besoin de toi, je t'appelle tout de suite.

CLAY: D'accord.

QUINN: Vas! Ça va aller.

CLAY: Sure? Tu m'appelles?

QUINN: Je te le jures.

 

PLATEAU DE TOURNAGE

 

Victoria apporte des nouveaux costumes, tout joyeuse.

 

VICTORIA: Bonjour Brooke! Qu'est-ce qu'il fait beau aujourd'hui! Tu es superbe ma chérie.

BROOKE: Merci. Et toi, tu es resplendissante.

VICTORIA: Vraiment?

BROOKE: Oui, en ce moment, tu respires la joie de vivre. Je trouves ça bizarre.

VICTORIA: Oh, c'est sans doute parce que j'ai pris un nouvel amant.

BROOKE: C'est ce que je craignais.

VICTORIA: Il est très tendre et passionné et à la fois...

BROOKE: Non! Je t'en supplie. Tu gardes tes détails sordides. C'est Paul, c'est lui. J'ai vu que vous arrêtiez pas de vous tournez autour et je sens un truc.

VICTORIA: Une femme sait rester discrète sur ce genre de sujet.

BROOKE: Ce serait déjà pas mal si la dame arrêtait de se vanter.

VICTORIA: Je ne me vante pas, c'est toi qui m'a demandé pourquoi j'étais joyeuse.

BROOKE: Tu as raison, ce n'était pas une bonne idée. Donc je vais me replonger dans mon travail et je vais essayer d'effacer toutes ces horribles images de mon esprit.

VICTORIA: Je te souhaite bonne chance. De mon coté, je vais tout faire pour garder certaines images à l'esprit. Ça va m'aider à patienter.

BROOKE: Répugnant! Et salut ton tendre Paul de ma part!

 

RUE

 

Owen sort du centre pour rejoindre Millie déjà partie.

 

OWEN: Hey Millie, attends!

MILLICENT: Très franchement, je m'attendais pas du tout à voir un visage connue ici.

OWEN: Si ca te gène, on peut surement s'arranger. Il suffit de ne pas venir le même jour, c'est tout.

MILLICENT: Non, c'est gentil. En plus, ça devrait me faire plaisir de te voir. Je trouve ça difficile de se lever devant une salle pleine d'inconnus pour leur expliquer comment tu as complètement gâcher ta vie. Alors ça me rassure de savoir que il y a au moins une personne qui écoute et qui comprends vraiment ce que je veux dire.

OWEN: Je suis fier que tu te sois levé pour partager ton histoire.

MILLICENT: Merci. Je sais toujours pas comment j'en suis arrivé là.

OWEN: Moi aussi. Mon passé est dans le brouillard. C'est déjà bien d'avoir réalisé que ta vie était en train de t'échapper. Tu as repris le contrôle. C'est la meilleure chose que tu pouvais faire.

MILLICENT: Merci Owen. Tu peux pas savoir à quel point ça aide.

OWEN: Je l'ai vécu aussi. Alors si tu as besoin de quelqu'un à qui parler, téléphones moi. Je serais là.

MILLICENT: Entendu.

 

APPARTEMENT DES GARCONS

 

Micro joue au jeu vidéo en ligne.

 

MICRO(au joueur): Je t'ai dit de me couvrir avec un fusil de snipeur! Qu'est-ce que tu fiches avec ta mitraillette pourrie? Tu m'ordonnes de la fermer! Regardes un peu mon tableau de chasse et on verra qui doit donner des ordres à l'autre. Ouais, c'est ce que je pensais.

(Lauren entre dans l'appart' et allume la lumière)

LAUREN: Tu parles tout seul?

MICRO: Non! J'étais en ligne avec Skills. Quelques fois quand on joue, on s'emporte un peu.

LAUREN: Ouais, j'ai cru voir ça. Et tu lui montres qui est le chef avec ton impressionnant tableau de chasse?

MICRO: Oui, fais comme si tu n'avais rien entendu. D'accord? C'est sympa d'avoir apporter à manger. C'est gentil.

LAUREN: De rien. Comment va Skills?

MICRO: Ça roule. Il est pas très doué à ce jeu mais sinon tout va bien. Je croyais que vous vous appeliez souvent?

LAUREN: Pas tant que ça en fait. Quand on se parle, je vois les choses pas comme avant. Mais c'est pas surprenant, je savais que nos destins allaient se séparer. Il habite trop loin.

MICRO: Je comprends ce que tu ressens. Millie et moi, on vit tous les deux ici mais j'ai l'impression qu'elle est à l'autre bout du monde. On était plus proche quand j'habitais à Omaha.

LAUREN: Tu as peut être raison. Quand je réfléchis à tout ça, l'idée de recommencer à zéro avec quelqu'un me fait peur. Je vais surement rester célibataire.

MICRO: J'ai eu un rendez-vous l'autre soir.

LAUREN: Ouais?

MICRO: Ouais. C'était bizarre comme soirée. On se serait cru dans un film des années 80. la fille était cool, elle veut qu'on ressorte ensemble mais je le sens pas à cause de Millie.

LAUREN: Bien sur, je comprends. Quand tu seras prêt, tu le ressentiras. En attendant, consoles toi avec ton impressionnant tableau de chasse

MICRO: Oh!

 

MAISON DE NALEY

 

Haley range quelques vêtements dans la salle, Jamie vient vers elle.

 

HALEY: Coucou mon cœur! Où est ta grand-mère?

JAMIE: Elle se repose.

HALEY: Tu en fais une tête. Qu'est-ce qu'il y a?

JAMIE: Je veux pas que grand-mère meure!

 

PLATEAU DE TOURNAGE

 

Alex marche et voit Alexender.

 

ALEX: Alors tu me colles maintenant?

ALEXENDER: Tout doux, le tigre. Brooke m'a appelé pour retoucher les costumes. Je suis là pour le boulot. Sauf si tu veux me faire visiter ta loge?

ALEX: Il y a rien qui me ferait moins envie. Je retire ce que j'ai dit, j'ai trouvé pire.

 

Un mec entre sur le plateau, en mode frimeur et regarde tout le monde avec un regard sexy. Il s'approche de Alex et Alexender.

 

JOSH: Salut! Hey, vous avez vu la mère de Brooke Davis? Je la trouve carrément canon. Je plaisante pas, elle me branche à fond. J'ai envie de lui sauter dessus.

ALEX: Tu es tellement romantique. Est-ce qu'il y a une seule femme sur laquelle tu sauterais pas Josh?

JOSH: Ça dépend des jours. Tient ça tombe bien que tu es abordé le sujet. Il faut que je te parle d'un truc délicat. Notre scène d'amour, on doit la tourner aujourd'hui et apparemment ça va être chaud. Alors j'espère que tu m'en voudras pas si je suis un peu excité. Je serais involontaire mais que veux-tu, je te trouve assez mignonne.

ALEX: Oh Josh. Je vais mettre les choses au point. Si jamais je sens la moindre petite main baladeuse sous les draps, je te ferai tellement mal, que tu te souviendras de cette douleur jusqu'à la fin de tes jours. C'est clair?

JOSH: Elle a du caractère.

ALEXENDER: Ouais, il faut croire.

 

APPARTEMENT DES GARCONS

 

Lauren joue à un jeu vidéo, Micro l'aide.

 

MICRO: Désolé, tu es encore moins doué que Skills pourtant c'est pas un champion. Non, la gâchette gauche, c'est pour viser, tire avec la droite.

LAUREN: Où ça?

MICRO: Tout massacrer encore une fois. C'est pas grave, je t'ai mis infini.

LAUREN: Et pourquoi j'ai pas de casque?

MICRO: T'es pas prête! C'est trop tôt, fais moi confiance.

LAUREN: Oh, je suis prête, je le sens.

MICRO: Comme tu veux. Tu pourras pas dire que je t'ai pas prévenu!

LAUREN: Une partie de jeu vidéo est la chose la plus ridicule que j'ai faite de toute ma vie. Mais j'adore ça! J'ai le droit de me vanter de mon super tableau de chasse?

MICRO: Je pense qu'on verra ça plus tard.

LAUREN(aux joueurs): D'accord. Allo? Je souhaite le bonjour à tous les joueurs et futurs victimes. Alors il y a personne? Ah salut! Oui, je suis une fille. Un jean. Tu veux savoir de quelle couleur et la petite culotte? Et toi alors tu as quel age? C'est dégoutant!

MICRO: Alors, ça te suffit?

LAUREN: C'est quoi cette bande de pervers? Ils sont fous! Si tu joues avec eux, c'est que tu es comme eux dans le fond! C'est une honte!

(Millie entre dans l'appart')

MILLICENT: Ah pardon! J'ai l'impression que je tombe mal.

MICRO: Excuses moi une minute.

LAUREN: Non, je vais y aller. J'ai pas mal de chose à faire. On se téléphone?

 

Millie entre dans sa chambre, Micro la suit.

 

MICRO: Hey, ça va?

MILLICENT: Ouais. Très bien. Je ne savais pas que tu étais aussi proche de Lauren. C'est tout.

MICRO: On est amis.

MILLICENT: Ouais d'accord. Ça me regarde pas de toute façon. Tu peux avoir les amis que tu veux. On est plus ensemble. Chacun sa vie, ça n'a plus aucune importance.

MICRO: Ça en a encore à mes yeux.

 

MAISON DE NALEY

 

Nathan lit un bouquin sur le canapé, Haley vient le voir.

 

HALEY: Elle l'a dit à Jamie.

NATHAN: Comment il va?

HALEY: Ça ira. Il s'est endormi.

NATHAN: Bon. Tu sais, c'était à elle de décider.

HALEY: On est ses parents, on a notre mot à dire. Il n'a que 7 ans, c'est un enfant. Il ne devrait pas à devoir supporter ça. Tu ne crois pas que c'est à nous de le protéger de ce genre de souffrance?

NATHAN: Ça le prépare peut être pour l'affronter. Qu'il sache qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps avec sa grand-mère.

HALEY: Et si on lui trouvait un traitement?

(Lydia a entendu la conversation, elle réplique)

LYDIA: Il n'y a pas de traitement Haley. Je souhaiterais parler à ma fille.

NATHAN: Oui bien sur.

(Nathan s'en va et Lydia prend la place sur le canapé)

LYDIA: Tu es en colère parce que je l'ai dit à Jamie.

HALEY: Je ne suis pas en colère. J'ai seulement de la peine. Ce qu'il se passe, je trouve ça triste.

LYDIA: J'avais vraiment envie de lui dire la vérité

HALEY: D'accord. Mais j'aurais aimé qu'on le fasse tous les deux. Il a déjà tellement souffert.

LYDIA: Je comprends chérie. Je suis désolée.

HALEY: C'est rien.

LYDIA: Je sais que tu penses que j'ai baissé les bras.

HALEY: Tu es résigné comme si tu te fichais de ce qui pourrait t'arriver.

LYDIA: Je suis pas résigné, seulement je l'accepte. Je sais que personne ne peut rien. Au début, j'étais très en colère, je t'assure que je me suis battue. Mais finalement un jour, j'ai compris qu'il était temps que j'arrête de me battre, que ça ne servait à rien et que je devais profiter du temps qu'il me reste. C'est ce que je m'efforce de faire.

HALEY: C'est quelque chose à te demander. Je sais que ça va t'énerver mais je tiens quand même à te le dire. Je veux que tu m'autorises à montrer ton dossier médical à un autre cancérologue. C'est un ami du médecin de l'équipe...

LYDIA: Non, à quoi ça sert Haley? Il ne pourra rien faire de plus que les autres.

HALEY: Je ne suis pas prête à te perdre sitôt maman et si il y a un espoir que quelqu'un connaisse un traitement, je veux qu'on tente notre chance. Alors s'il te plait fais le pour moi.

LYDIA: D'accord. Tu peux montrer mon dossier mais à une condition. Lorsque ce médecin donnera le même diagnostic, cette fois, il faudra que tu l'acceptes comme moi j'ai fini par l'accepter et j'espère qu'à partir de là, on pourra au moins essayer de profiter du temps qu'il me reste à vivre ensemble. C'est d'accord? Tu veux bien chérie? Tu peux faire ça pour moi?

 

PLATEAU DE TOURNAGE

 

Julian rejoint Brooke dans la pièce des costumes.

 

JULIAN: Tiens, tu es là! Ça fait un moment que tu as disparu.

BROOKE: Je ne voulais pas te déranger alors je restais dans mon coin.

JULIAN: Je me souviens pas t'avoir dit que tu me dérangeais.

BROOKE: En fait, tu tournais la scène d'amour entre Alex et Josh et je t'avoue que je tenais pas particulièrement à voir ça.

JULIAN: Oh! En tous cas, la scène est plutôt bien réussie sauf qu'à un moment il y a eu un truc. Josh a crié comme une fillette et Alex est parti boudé dans sa loge pendant dix minutes. Je n'ai pas compris ce qui s'était passé.

BROOKE: Ah, ces acteurs!

JULIAN: Ouais. Je te remercie pour le sweat-shirt.

BROOKE: De rien. Je me suis dit que ça pourrait toujours te servir. Je veux pas que tu prennes froid.

JULIAN: Merci.

BROOKE: J'ai une nouvelle étonnante. Attention! J'ai parlé à ma mère tout à l'heure, elle et ton père sont ensemble.

JULIAN: Oui, je m'en doutait que ça arriverait.

BROOKE: Ouais. Et elle m'a dit que ton père était un amant très tendre...

JULIAN: Pardon!

BROOKE: Eh oui! Attends, c'est pas tout. Il est aussi extrêmement passionné.

JULIAN: Pourquoi tu me dis des horreurs pareilles?

BROOKE: J'ai du écouté ses confidences toute seule alors toi aussi tu mérites d'être baptiser.

JULIAN: Merci.

BROOKE: De rien. Ce sera un peu bizarre si il devenait un vrai couple.

JULIAN: Pour être franc, je suis un petit peu jaloux. Au moins, eux, ils auront essayé.

BROOKE: Ouais.

JULIAN: Faut que je retourne travailler, merci encore pour le sweat-shirt.

 

CLUB TRIC

 

Miranda et Grubbs négocient le contrat.

 

MIRANDA: Très bien. Tu auras le dernier mot sur le plan créatif. Tu composeras ce que tu veux et comme nous sommes des gens incroyablement généreux, tu auras 51% sur les disques et 35% sur les produits dérivés.

GRUBBS: Attends, qu'est-ce que tu veux dire? Tu veux mettre ma tête sur des affiches et des T-shirts?

MIRANDA: On va vendre pleins de choses avec ta tête dessus. Pour ta barbe, on en reparlera plus tard. Tout ce que tu as à faire, c'est signer en bas de ce contrat.

GRUBBS: Pas si vite Miranda. J'ai pas encore poser mes conditions.

MIRANDA: Tu veux quoi d'autre?

(Il prend un bocal contenant des œufs au vinaigre)

MIRANDA: Bon. Mais qu'est-ce que s'est que ces horreurs?

GRUBBS: De très bon œufs dans de la saumure.

MIRANDA: Et pourquoi on met des œufs là-dedans?

GRUBBS: Justement, pour ce genre de situation. Ma première condition, c'est que tu en manges un.

MIRANDA: Tu n'es pas sérieux là? Tu es sérieux.

(Elle commence à manger un œuf)

 

MAISON DE NALEY

 

Nathan entre dans la chambre de Jamie.

 

NATHAN: Coucou mon grand! Tu retrouves tes trésors?

JAMIE: Ouais, je voulais ranger un peu mes affaires.

NATHAN: Je vois. C'est cool ça. Je t'ai déjà dit que j'étais un as du baseball dans le temps?

JAMIE: Ouais.

NATHAN: Tu sais quand j'avais ton age, ton grand-père Dan m'avait construit un mini terrain de base-ball dans le jardin. C'était la réplique de celui-ci de Boston avec son grand mur peint en vert. C'était cool.

JAMIE: Mais grand-mère Debbie a tout enlevé parce que ça lui plaisait pas.

NATHAN: Va falloir que je renouvelle mes histoires. Ça va bonhomme? Il y a rien dont tu as envie de me parler.

JAMIE: Non, ça va. Je suis un peu occupé, c'est tout. Ne t'inquiètes pas, j'aime toujours tes histoires.

NATHAN: Si tu as besoin de moi, je suis là. D'accord?

 

APPARTEMENT DES GARCONS

 

Quelqu'un frappe à la porte. Micro ouvre, c'est Owen.

 

OWEN: Micro!

MICRO: Owen! Qu'est-ce que tu fais là?

OWEN: Je suis passé prendre Millie.

MICRO: Je vois.

 

CLUB TRIC

 

Grubbs a demandé à Miranda de se déguiser en pirate.

 

MIRANDA: Salut petit matelot!

GRUBBS: Les vrais pirates, ils ont des perroquets sur les épaules. Il faut que tu t'entraines un petit peu pour la voix mais c'est pas mal. On sent que tu fais des efforts.

MIRANDA: J'accepte tes conditions complètement idiotes, j'ai mangé ces trucs dégoutant...

GRUBBS: Qu'est-ce que tu veux? Tu tu t'entraines pas, tu n'auras jamais une belle voix de pirate.

MIRANDA: J'ai avalé ton œuf, j'ai lavé je ne sais combien de verre à la main alors qu'il venait de sortir du lave-vaisselle.

GRUBBS: C'était pour les faire briller.

MIRANDA: Et j'ai laissé un message sur ton répondeur en jouant l'ancienne maitresse prête à tout pour une dernière nuit d'amour avec toi.

GRUBBS: J'ai hâte de faire écouter à tout mes amis.

MIRANDA: Voilà. Maintenant, j'espère que tu es content. Je supplie à tous tes petits caprices.

GRUBBS: J'en ai encore un dernier.

MIRANDA: La plupart des musiciens tueraient pour un contrat.

GRUBBS: Il faut que tu comprennes une chose, faire écouter ma musique, pour moi c'est comme me montrer nu devant tout le monde.

MIRANDA: Je pense que tu en rajoutes un peu.

GRUBBS: Bon, d'accord, c'est comme me montrer en sous-vêtements devant tout le monde. Enfin, ce que je veux dire, c'est que je me sens vulnérable. Une fille m'a brisé le cœur. À cause d'elle, je suis devenu un sale type du genre que personne n'aime et j'ai été le premier à me détester. Alors il faut que tu comprennes que je veux éviter que ça recommence.

 

APPARTEMENT DES GARCONS

 

Lauren entre dans l'appart', Micro s'apprête à regarder un match tout en mangeant des chips.

 

LAUREN: Hey!

MICRO: Salut!

LAUREN: Qui est qui joue?

MICRO: Ciracus contre la fac de Virginité.

LAUREN: Oh, je vois. Ça risque d'être intéressant comme match. Qui est-ce qui gagne?

MICRO: Owen.

LAUREN: Et Owen, c'est qui?

MICRO: Le gars avec qui Millie vient de partir.

LAUREN: J'en déduis que tu es jaloux.

MICRO: Évidemment que je suis jaloux. Enfin, c'est surtout que je m'inquiète pour elle. Je n'aime pas l'avoir trainé avec un ancien drogué, encore moins celui-ci avec qui elle a perdu sa virginité.

LAUREN: Oh, oui. C'est pour ça que tu as dit virginité au lieu de Virginie.

MICRO: Ouais.

LAUREN: Écoute Micro, c'est bien toi qui a rompu avec elle? Il faut que tu acceptes qu'elle vive sa vie. Tu l'as quitté? Elle a droit de sortir avec qui elle veut. Mais si ça te dérange, tu n'as qu'à le lui dire. Parce que ça signifie peut être que ce n'est pas fini entre vous.

 

RUE

 

Millicent et Owen discutent tout en buvant un café.

 

OWEN: Tu crois que c'est terminé entre Micro et toi?

MILLICENT: Pour être sincère, j'évite de trop y penser. Il y a rien à faire de toute façon.

OWEN: Tu en es vraiment dure?

MILLICENT: En fait, je sais pas. C'est entièrement de ma faute si on a rompu alors pour le moment j'ai les mains liées. Je dois attendre qu'il me pardonne. Évidemment j'espère que ça viendra mais je sais même pas si un jour il sera capable de me regarder comme avant. Alors je préfère éviter d'y penser.

OWEN: Il faut que je change les idées.

MILLICENT: En faisant quoi?

OWEN: J'en sais rien mais on va bien trouvé. Suis moi.

 

MAISON DE NALEY

 

Haley regarde les photos avec Jamie.

 

HALEY: Oh, c'est pas vrai. Où tu as trouvé ces photos? Dans les vieilles boites?

JAMIE: Oui. C'est grand-mère qui me les a donné.

HALEY: Celle là, je l'avais pas vu depuis des années. Bon d'accord c'était le matin mais j'avais vraiment les cheveux en bataille. Écoute moi mon grand, je sais à quel point s'est pénible pour toi. Tu peux pleurer si tu es triste. Tu as le droit.

JAMIE: Je suis pas triste pour moi, je suis triste pour toi. Ta maman va mourir. Moi, je voudrais jamais vous perdre papa et toi.

HALEY: Jamais on t'abandonnera mon cœur. C'est promis.

 

Lydia et Nathan prennent un café assis dans le salon.

 

LYDIA: Tu prends vraiment bien soin de ma fille. Je me rappelle le jour où tu es venu chez nous pour demander la main de Haley. Ça ne voyait que tu étais nerveux.

NATHAN: Ouais.

LYDIA: Mais je t'ai regardé dans les yeux et j'ai tout de suite su.

NATHAN: Vous avez su quoi?

LYDIA: Que notre fille allait avoir une vie totalement différente grâce à toi. Et j'avais raison.

NATHAN: Ouais. C'est vous qui avez mis au monde et élevé la femme qui a totalement changé la mienne. Je n'oublierais jamais ce que vous avez fait. Jamais. Merci d'avoir dit oui.

 

BOWLING

 

Owen et Millicent font une partie de bowling. Millicent fait un strike.

 

OWEN: Oh, non. Encore! Attends, c'est pas possible!

MILLICENT: Qu'est-ce qu'il n'est pas possible? Que j'ai fait un super strike avec effet ou que ce soit la troisième fois d'affilé que je réussis?

OWEN: Je me fais humilier. Heureusement qu'on a pas misé de l'argent. Pourquoi j'ai proposé un bowling?

MILLICENT: Je te remercie. C'était une excellente idée. J'ai retrouvé un peu le moral grâce à toi.

(Owen lance la boule et l'envoie dans le caniveau)

MILLICENT: J'avais pas autant ri depuis très longtemps.

OWEN: Tu sais qu'il est encore là. Micro. Tu devrais pas baisser les bras et tu ne peux pas attendre patiemment qu'il te pardonne. Je te comprends. Moi aussi, j'étais accroc. Moi aussi, j'ai saboté plusieurs relations importantes. Donc si tu tiens vraiment à lui, essayes d'avoir une deuxième chance.

MILLICENT: Je voudrais bien mais je ne sais pas comment faire.

OWEN: Rappelles lui la fille dont il est tombé amoureux. Montres lui qu'elle est toujours là. Ou du moins que tu fais tout pour la retrouver. Si tu y arrives, je t'assure qu'il te regardera à nouveau comme avant.

MILLICENT: Ça t'ennuierai pas trop qu'on s'en aille?

OWEN: Pas du tout. De toute façon, je prends une volée. C'est la honte.

MILLICENT: Merci Owen.

 

MAISON DE CLINN/TOURNOIS DE TENNIS

 

Quinn est au téléphone avec Clay.

 

QUINN: Comment tu vas?

CLAY: Ce tournois est infesté d'agents, ce sont des vrais vautours.

QUINN: Attention. Tu en fais parti, je te signale. Est-ce que tu as trouvé une proie intéressante?

CLAY: J'ai parlé avec quelque joueur. Tu sais que tu me manques. Je voulais entendre ta voix.

QUINN: C'est vrai?

CLAY: Ouais.

QUINN: Je suis très touchée. Mais tu me manques aussi.

CLAY: Il faut que je te laisses. J'ai rendez vous avec plusieurs jeunes espoir mais je rentre demain à la maison.

QUINN: Vivement demain. Bisous.

CLAY: Oui. Je t'embrasse.

(Clay raccroche et s'approche d'un joueur)

CLAY: Salut. Félicitations pour le match!

 

CLUB TRIC

 

Haley arrive au club.

 

HALEY: Salut Grubbs! Miranda dit que tu la tortures. Sois gentil avec elle.

GRUBBS: Tu rigoles!

HALEY: Ouais, fais là souffrir.

(Elle voit Brooke et Micro assis sur un canapé)

HALEY: Contente de voir des visages connus. Ça vous embête si je m'installe avec vous cinq minutes? J'ai pas envie de rentrer à la maison.

MICRO: Tu viens de rater les amours de Micro et Millie.

HALEY: Tu veux pas recommencer.

BROOKE: C'est comme les amours de Brooke et Julian.

HALEY: Ah super! Tu reprends au début s'il te plait!

BROOKE: Ne t'inquiètes pas, je commençais juste. J'étais en train de dire que je pense souvent que Julian et moi, on est vraiment fait l'un pour l'autre. C'est une évidence mais quoiqu'il arrive la situation finit toujours par se compliquer et il y a des jours où je suis prête à affronter cette situation mais c'est difficile. Quelques fois, je me dis que finalement ça ne marchera peut être jamais entre nous, que je devrais abandonner.

HALEY: Mais tu l'aimes, non?

BROOKE: Plus que tout au monde.

HALEY: Alors arrêtes de tourner autour du pot. Agis! Il n'y a pas de temps à perdre et si tu trouves l'homme idéal, tu dois pas hésiter. Faut que tu lui dises que tu l'aimes. Tu t'occuperas des complications plus tard. Parce que jamais de quoi demain sera fait.

 

Miranda sort de bureau de Peyton en sous vêtements et marche jusqu'au bar.

 

MIRANDA: Bon! Et ben voilà. Je sors en sous-vêtements devant tout le monde.

GRUBBS: Tu te sens vulnérable?

MIRANDA: Je suis belle et toi, tu as du talent. Si j'ai pris les risques, tu peux le faire aussi. C'est ça que je voulais te montrer. J'ai confiance en toi. Peut être que c'est le moment de montrer ce que tu sais faire.

(Un homme s'approche d'elle)

MIRANDA: Même pas en rêve.

 

HOTEL

 

Julian et Alex discutent et boivent au bar.

 

JULIAN: Dis donc!

ALEX: Pardon. Mauvaise habitude.

JULIAN: Je te pardonne. Le journée a été longue. Je crois qu'on s'en est bien sorti.

ALEX: Ouais mais je suis crevée. J'espère que demain je serai plus en forme.

JULIAN: Ouais. Si les vendeurs de mobilier de jardin t'empêche pas de dormir comme hier.

ALEX: Si j'avais des poches sous les yeux, c'est pas seulement leur faute. J'ai couché avec Alexender hier soir.

JULIAN: Oh.

ALEX: Oh. Pourquoi tu dis ça comme ça?

JULIAN: Pourquoi? J'ai dit quoi?

ALEX: Ben tu avais l'air triste comme si tu étais jaloux.

JULIAN: Alex...

ALEX: Je blague. Bon, on change de sujet. Comment ça va avec Brooke?

JULIAN: On s'aime toujours. Ça parait évident mais dès qu'on commence à se rapprocher, l'un de nous ferme la porte. Et c'est très dur de se parler quand on est chacun de son coté.

ALEX: Alors ouvres lui la porte.

JULIAN: On voit que tu connais pas Brooke. Dès qu'elle te claque la porte au nez, il n'y a aucun moyen de la rouvrir si elle n'est pas d'accord.

ALEX: Il faut être patient. Ouais, je comprends. Bon, aller. Je vais aller dormir. Julian, si je croyais vraiment que c'était fini entre vous, c'est pas Alexender qui aurait dormi dans mon lit hier. Bonne nuit.

(Alex commence à rejoindre sa chambre, Julian la rattrape)

JULIAN: Alex, je t'accompagne.

 

Brooke arrive à l'hôtel, elle discute avec le monsieur de l'accueil.

 

RECEPTIONNISTE: Oui. C'est pourquoi?

BROOKE: J'ai perdu la clé de ma chambre, enfin celle de mon petit-ami Julian Baker.

RECEPTIONNISTE: Ça alors! Au dernière nouvelle, c'est fini!

BROOKE: Oh! Ces pauvres journalistes ont toujours un train de retard.

RECEPTIONNISTE: Je suis soulagé. Je vais vous confier un secret.

BROOKE: J'espérais que non.

RECEPTIONNISTE: J'espérais que vous finiriez ensemble.

BROOKE: C'est vrai?

RECEPTIONNISTE: Oui.

BROOKE: La clé de Julian.

 

MAISON DE NALEY

 

Nathan rejoint Haley dans la salle de bain.

 

HALEY: Alors ça va?

NATHAN: Le médecin de l'équipe a téléphoné, ils ne peuvent rien faire pour elle.

HALEY: D'accord. J'aurais essayé.

NATHAN: Je sais. Je suis vraiment désolé mon amour. J'aimerai pouvoir tout arranger.

 

TOURNOIS DE TENNIS

 

Clay regarde la liste des joueurs de tennis. Il est étonné en regardant une photo.

 

MAISON DE LAUREN

 

Micro est devant la porte d'entrée.

 

MICRO: Salut. Désolé de te déranger mais je voulais te dire, on ne sait pas de quoi demain sera fait alors parfois quand on a envie de quelque chose, il faut prendre des risques. Je veux sortir avec toi, si tu es d'accord.

 

CLUB TRIC

 

Grubbs signe son contrat avec Red Bedroom Records.

 

GRUBBS: Promets une chose. Si jamais tu vois que je change, su jamais je reviens le sale type que personne n'aime...

MIRANDA: Ça n'arrivera pas. Je vais m'assurer que tu restes tel que tu es parce que tu mérites d'être protégé.

 

RESTAURANT

 

Victoria attends son prétendant.

 

TOURNOIS DE TENNIS

 

Clay va voir une joueuse de tennis.

 

CLAY: Excusez moi, vous êtes pas Katie Ryan?

 

CHAMBRE D'HOTEL DE JULIAN

 

Brooke entre dans la chambre, elle découvre Alex dans le lit nue et entend quelqu'un sous la douche. Elle repart sous le choc.

 

MAISON DE NALEY

 

Nathan et Lydia descendent au salon et découvre que Quinn et Jamie sont préparés un sapin de Noël.

 

JAMIE: Tu vas pouvoir fêter Noël avec nous.

LYDIA: Oh, ma chérie.

(Haley descend aussi)

LYDIA: Tout va bien mon cœur.

QUINN: Aller, on ouvre les cadeaux? Je crois que celui-là, il est pour Jamie ou peut être pour moi.

 

Fin de l'épisode.

Previously on One Tree Hill

 

Paul : Alex has to be better, or we're gonna be in serious trouble here.

Julian : She will be.

 

Alex : I'm letting everyone down, and I don't get drunk when I'm sad. I sleep with boys. You want to get out of here?

 

Millicent : My name is Millicent. I keep telling everybody I'm fine, and I'm not fine.

 

Miranda : So, let me get this straight. You don't want to make a record because it's too personal?

Grubbs : That's right.

Miranda : Personal sells albums. So, make a record with me.

 

Clay : I loved you so much, Sara.

Sara : You were perfect with me... and you always will be.

 

Haley : Are you okay, mom?

Lydia : I have cancer.

Haley : Oh, no, no, no.

Lydia : It's pancreatic. So I've accepted it.

Taylor : You're giving up.

Lydia : No, I am not giving up.

Taylor : Maybe Quinn can take a picture of it. We can just add it to this stupid box.

Haley : Taylor. Tay.

 

One Tree Hill Season 7 – Episode 17

AT SCOTT’S HOUSE

Lydia : I, uh, know that we haven't had a family breakfast in a long time, but, um, I seem to remember that there used to be at least some talking and, uh, you know, eating the last few times we've done this. I don't know. Call me crazy.

Haley : I'm sorry, mom. It's just hard for us to...

Lydia : I know, honey, but... I just want to enjoy a breakfast with my favorite people in the world. Okay?

Haley : Okay.

Lydia : Good. There he is. Finally, someone with a personality. Ahh!

Jamie : So, what's for breakfast?

Lydia : For you, a little bit of everything.

Jamie : Ooh, my favorite. What's everyone staring at?

Lydia : I think it's because that was the last piece of bacon. But don't you worry about it. They had their chance. Come with me. I want to show you something, okay? I would like to thank all of you for this scintillating breakfast conversation. You know, it's moments like these that we're supposed to remember.

 

AT THE HOTEL ROOM

Alexander : Hey, come back to bed.

Alex : Why are you still here?

Alexander : Ouch. Well, someone's a little feisty. I like it. You know, to be honest, we could've used a little more of that last night.

Alex : What's that supposed to mean?

Alexander : Well, you got to admit, I did most of the work. It's okay, though. I mean, I slept like a baby.

Alex : Good for you. You know who didn't sleep like a baby? Me. I got exactly 26 minutes of sleep, and I'm filming eight scenes today.

Alexander : Well, I refuse to apologize for my exceptional stamina.

Alex : I'm not talking about that! I'm talking about that. The horrible noise.

Alexander : I think it's called music.

Alex : No, when it comes through a hotel-room wall, it's called noise.

Alexander : So, you're not coming back to bed?

Alex : Let me try to explain this to you. I'm filming a movie right now, so I need this thing called sleep. And when I don't get sleep, I get bags under my eyes. And those bags are gonna be documented on film forever.

Alexander : Yeah.

Alex : Got it?

Alexander : Got it. Hey, well, look on the bright side. I mean, odds are no one's even gonna see this film.

Alex : Seriously, why are you still here?

 

ON BACKSTAGE

Julian : Have I been replaced already?

Brooke : What?

Julian : You're sitting in my chair.

Brooke : Oh. I'm sorry. I thought you...

Julian : No, no. Just a poorly timed joke.

Brooke : You're here early.

Julian : Oh, I know. I couldn't sleep.

Brooke : So... figured I'd come in and try to steal your job.

Julian : Um... Can I ask you something I'm not really allowed to ask anyone else?

Brooke : Of course.

Julian : Am I doing okay?

Brooke : Are you kidding? You're doing great. Everyone is so proud of you, especially your dad and... and me. I do have one major complaint, though. You need to start dressing warmer. 'Cause if you don't, you're gonna get sick, and then you'll get all sluggish like you do, and then you'll grouch and you'll whine a little, and nobody wants that.

Julian : I don't grouch.

Brooke : Yes, you do. And whine.

Julian : I do whine.

Brooke : A little.

Julian : Yeah.

Brooke : Okay, well, you probably have a million fires to put out, so I'm gonna get out of your way. Thanks for letting me sit in your chair.

Julian : Anytime.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Nathan : You okay?

Haley : No, I'm not. She's acting like there's nothing wrong, like she's fine.

Nathan : She's just trying to be strong for everyone, Haley.

Haley : By giving up?

Nathan : No. By accepting the situation that she's in. She seems at peace with it.

Haley : Well, I'm not. It's not over. She's still here. I'm not ready to let her stop fighting.

Nathan : Haley, I know this is hard, but this is her life, and the doctors told her she doesn't have much time left.

Haley : So, let's get a second opinion or third or fourth.

Nathan : And what happens if they say the same thing?

Haley : What if they don't?

Nathan : Haley.

Haley : What? I... I have to believe in something right now, because without hope, I wouldn't be able to breathe. So, just let me have that, okay? If we can't find someone to help her, then at least I'll know we did everything we could. But until we know for sure, I just... I... I need that hope.

Nathan : Okay.

 

AT TOXICO CENTER

Millicent : Just a few months ago, I had everything I ever wanted. But now all that seems like forever ago, because, one day, I lost my way, and I forgot who I was. But I'm trying to find my way back. I just hope I can get there someday. Thanks.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Lydia : Do you recognize this handsome guy? That's you Christmas morning. Look how little you were.

Jamie : Yeah. I was a kid back then. Look, that's when I got Fletcher. He was my favorite stuffed animal.

Lydia : Do you still have Fletcher?

Jamie : Somewhere. Chester chewed his head off once. Mom sewed it back on. And he kind of looks weird now.

Lydia : This was my favorite Christmas. I will never forget it.

Jamie : Because you got lots of good presents?

Lydia : Well, you could say that. I was surrounded by family, by all the people that I love most in the world. And that's the best gift anyone could ever give me. And I got to spend one last Christmas with your grandpa. That was a good day. He got you Fletcher.

Jamie : I don't really remember him.

Lydia : Yeah, well, you were pretty small when he died. But, boy... He loved you so much.

Jamie : Do you miss him?

Lydia : Every second of every day. But you know what I do to remember him? When I listen to your mom, I can hear his laugh. And when I look at your aunt Quinn, I see his eyes. And then I look at you, and I see his beautiful smile. There it is.

Jamie : Maybe Christmas this year will be even better.

Lydia : I hope so. But, um... I'm not gonna be with you this Christmas, Jamie.

Jamie : Where will you be?

Lydia : I'm... going to be with your grandpa.

 

AT TRIC

Miranda : Recorded a bunch of songs, lost the girl, and now you're afraid to make another record. Is that accurate?

Grubbs : Yep, those are pretty much the bullet points of my painful existence. And thank you, by the way, for reminding me with such a cold and brief synopsis.

Miranda : Can I give you some advice?

Grubbs : If I say no, will you...

Miranda : Get over it. The girl, the big bad record executives who hurt your feelings... just get over it.

Grubbs : I wish it were that simple.

Miranda : So, you're telling me there is no chance I'm gonna get you to make a record with us?

Grubbs : I don't think so.

Miranda : Not even 1%?

Grubbs : Well, there's a 1% chance I'd do anything with you.

Miranda : Excellent. That's all I need. Let's negotiate.

 

AT THE STUDIO

Julian : You wrote the script, remember? If it's putting you to sleep, you have no one to blame but yourself.

Alex : I'm sorry. I was up all night.

Julian : Who was he?

Alex : It wasn't a he. It was a bunch of hes. Did your mind really just go there?

Julian : No.

Alex : Yeah, right. There's a convention in town for patio furniture sales men. Yes, apparently there are those. And lucky me, the suite right next to mine is party central for 200 middle-aged men who get to be single for a few days. They haven't stopped raging since they got here.

Julian : Okay, so just switch rooms.

Alex : I've tried. The stupid hotel is completely booked. I hate patio furniture.

Julian : Me too. It always gets so dirty.

Alex : Rehearsal's up!

Julian : Alex, we have a big day today.

Alex : I know. I'll be fine. I wrote the script, remember?

Julian : Good.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Nathan : Hey. So, I, uh... I just spoke with our team doctor.

Haley : Are you okay?

Nathan : Yeah. Actually, um, I talked to him about your mom, and as it turns out, he knows one of the best oncologists in the world, and he's offered to take a look at Lydia's case.

Haley : That's great.

Nathan : Haley, I just want to make sure that you don't get your hopes up... you don't have to say it.

Haley : Just... thank you.

Nathan : You're welcome.

 

AT QUINN’S STUDIO

Quinn : So, here it is. Kind of great, huh?

Clay : It's perfect. A little empty. I'm sorry. That was a stupid joke.

Quinn : I just wish everything wasn't so hard with my mom right now.

Clay : You know I'm the poster boy for suffering alone. But you don't have to. You know, I'm here.

Quinn : I know. Thanks. I'm not avoiding it. I'm just trying to figure it all out, you know?

Clay : You know, for what it's worth, you have an opportunity. You know, you still have the chance to say goodbye. I didn't have that with Sara, and I wish I did. You know, I wish I had that one moment.

Quinn : Thanks. So, when do you leave for your tennis tournament?

Clay : I decided not to go. I want to stay here with you.

Quinn : Clay, I love that, but we both know you're building something here, okay? You have a business, and you have a client list. It's important, and you have to go. Stop. It's not an option. Come on. I promise, if anything happens, you'll be my first call. Go.

Clay : Oh.

Quinn : I’ll be find.

Clay : Okay. First call.

Quinn : First call.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Victoria : Hello, Brooke. It's a lovely day, isn't it? Oh! You look beautiful!

Brooke : Mother... you're glowing.

Victoria : Am I?

Brooke : Yes. In fact, you've been glowing for days. It's getting weird.

Victoria : Well... I suppose... it's because I've taken a lover.

Brooke : Here we go.

Victoria : Oh, he's a gentle, passionate lover.

Brooke : Okay, I don't need details. Please. It's Paul, right? I've seen you two flirting with each other on set, and I just... ugh!

Victoria : A lady doesn't kiss and tell, honey.

Brooke : Well, it seems to me like you're kissing and telling right now.

Victoria : Well, no. You asked why I was glowing, so I told you.

Brooke : You're right. My mistake. I'm gonna get back to work now and try to extract a certain horrifying image from my mind.

Victoria : Good luck with that. Me? I'm going to go and try to keep a certain image very much in my mind.

Brooke : Gross! Say hi to gentle Paul for me.

 

OUTSIDE

Owen : Hey, Millie, wait up.

Millicent : I got to be honest... I didn't expect to see anybody I knew here.

Owen : Well, look, if it's weird for you, we can arrange it so we're here on separate days.

Millicent : No. It's... I should be happy to see you. It's so hard to get up in front of bunch of strangers and explain to them how you made a complete mess of your life. Actually, it's comforting to know that you have someone there listening, someone who understands what you're going through.

Owen : I'm proud of you for standing up there and sharing your story.

Millicent : Thanks. I still don't know how I let it get to this point.

Owen : I don't know. It all becomes a blur. The amazing thing is you realized that your life was unmanageable. Just being here is the biggest step you've ever taken.

Millicent : Thanks, Owen. You have no idea how much that helps.

Owen : Actually, I do. Look, you ever need someone to lean on, you can call me. I'll be there.

Millicent : Okay.

 

AT MOUTH’S APPARTMENT

Mouth : Dude, I told you to cover me with a sniper rifle. Why are you equipped with an RPD? Really? I should shut the hell up? Why don't you take a look at my kill ratio and see who owns you? Yeah, that's what I thought.

Lauren : Who you talking to?

Mouth : Sorry. Uh, that was... that was Skills.

Lauren : Oh.

Mouth : We, uh... we get a little competitive.

Lauren : Yeah, no, I can see that. You think he's checking out your kill ratio right now?

Mouth : Yeah, just, uh, pretend you didn't hear that. Um, thanks for picking up lunch, by the way.

Lauren : Sure. How's he doing?

Mouth : He's good. I mean, he's not good at this game, obviously, but... wait, are you two not talking?

Lauren : Yeah, not so much. And when we do talk, it's not really the same. But, I mean, that's okay. Guess it's only natural we'd drift apart, right?

Mouth : Distance is hard. It's all hard. I mean, look at me and Millie. We live together, but she feels so far away. I mean, I felt closer when I lived in Omaha.

Lauren : Maybe you're right. It's just, the idea of starting over sounds so scary to me. I will probably just stop dating.

Mouth : I had a date the other night.

Lauren : Really?

Mouth : Yeah. It was bizarre. It was like this weird kind of '80s movie. But I don't know. She was cool. She even wants to go out again, but it just doesn't feel right because of Millie.

Lauren : That's understandable. You know what? When you're ready, you'll just know. And until then, you do have that pretty impressive kill ratio.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Haley : Hey, buddy. Where's grandma?

Jamie : She's resting.

Haley : You doing okay what's wrong?

Jamie : I don't want grandma to die.

 

IN BACKSTAGE

Alex : Are you stalking me now?

Alexander : Relax. Brooke needed me here to do some adjustments to the wardrobe. I'm here strictly on business. Unless, of course, you want to go play in your trailer.

Alex : Nothing sounds worse to me right now. Actually, I take that back.

 

Josh : Did you see Brooke Davis's mom? I would totally hit that. I'm not even kidding. Right now, today, I would hit that.

Alex : That is so sweet. Is there a woman out there you wouldn't sleep with?

Josh : Eh, depends on the day. And while we're on the subject, actually, I have something kind of sensitive I need to talk to you about. Our love scene today... it's supposed to be pretty hot. I hope it doesn't bother you if I get a little excited. It's involuntary, and let's face it, you kind of do it for me.

Alex : Josh. Let me be very clear with you. If I feel anything brushing up against me under those sheets, you will remember the pain that I inflict on it for the rest of your life. Got it?

Josh : She's kind of feisty.

Alexander : Yeah, tell me about it.

 

AT MOUTH’S APPARTMENT

Mouth : Okay, you're officially worse than Antwon, and that is saying a lot. No, no, no, no. The left trigger aims. The right trigger shoots. So you just want to... and you're dead... again. Don't worry, you'll re-spawn any second.

Lauren : Why don't I get a headset?

Mouth : Trust me, you're not ready for that.

Lauren : Oh, I think I am.

Mouth : Okay. Do not say you weren't warned.

Lauren : Okay, this is officially the most uncool thing that I have ever done. I love it. Hey, what do I say? Should I brag about my kill ratio?

Mouth : I would stay away from that one.

Lauren : Okay. Um, h... hello, other players in the shooting game. Anybody there? Oh, hi! Yeah, yeah, I'm a girl. Um, jeans. What do you mean, what kind of underwear am I wearing? Oh, my God. Oh, that's disgusting!

Mouth : You had enough?

Lauren : Who are these people? They are pure evil. And you're one of them.

Mouth : No!

Lauren : Yes, you are.

Millicent : I'm sorry. I didn't mean to interrupt.

Mouth : Uh, I'll be right back.

Lauren : You know what? I... I have some things I need to do. I'll just see you later. Okay.

 

Mouth : Hey. You okay?

Millicent : Yeah. I'm fine. I just didn't realize you and Lauren were so close.

Mouth : We're just friends.

Millicent : Okay. It's none of my business anyway. You can be friends with whoever you want. Besides, it's not like we're together anymore, so who really cares?

Mouth : I guess just me.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Haley : She told Jamie.

Nathan : How is he?

Haley : He's okay. He's sleeping.

Nathan : Well, that's her decision, Haley.

Haley : We're his parents. It should be our decision. He's just a kid, you know? He shouldn't have to deal with all this pain. Aren't we supposed to be protecting him from this kind of stuff?

Nathan : Maybe it's good for him to be prepared, to know that he doesn't have a lot of time with his grandma.

Haley : And what if she gets better?

Lydia : I'm not gonna get better, Haley. Hey, Nathan, would you mind, um...

Nathan : Yeah, sure.

 

Lydia : You're angry because I told Jamie.

Haley : Not angry. I'm just upset... About everything.

Lydia : I needed him to know the truth, Hales.

Haley : Okay. I just wish we could've done it together. Mom, he's been through a lot.

Lydia : I get that. I'm sorry.

Haley : Okay.

Lydia : I know that you think I've given up.

Haley : You just seem so okay with all of this.

Lydia : No, I'm not okay. I'm... I'm at peace with it. You know, I fought hard. I... God, I promise you, I... And then, one day, I just... I realized that I had to stop fighting and I had to start enjoying the time that I had left. And that's all I'm trying to do.

Haley : Can I ask you for something, even though I know it's something that you don't want to hear? Will you please let me give your medical records to Nathan's doctor so that somebody can take a look at it?

Lydia : It's just... it's not gonna make any difference.

Haley : It may not, but I'm not ready to lose you yet, mom, so if there's anybody out there who can do something, I have to take that chance. Will you please do that for me?

Lydia : Okay. You can give him my medical records... on one condition. When he comes back with the same diagnosis, I need you to accept it, okay? Like I've accepted it. And, hopefully, then we can at least try to enjoy the time I have left... together, all of us. Please? Do that for me?

 

IN BACKSTAGE

Julian : Oh, hey, there you are. You kind of disappeared for a while.

Brooke : I was just trying to stay out of your way.

Julian : I don't remember telling you to stay out of my way.

Brooke : Well, you had to shoot that big sex scene with Alex and Josh, and I didn't really want to be around for that.

Julian : Ohh. It turned out pretty well, I think. Although, at one point, Josh did let out a girlish shriek, and then Alex stormed off to her trailer for 10 minutes. Not really sure what that was.

Brooke : Actors.

Julian : Yeah. So, thanks for the sweater.

Brooke : Yeah, it's no big deal. I mean, it's yours. I figured you might want it.

Julian : Thanks

Brooke : So, get this. I think that my mom and your dad have become lovers.

Julian : We did kind of see this coming.

Brooke : Yeah. Apparently, your dad is quite gentle.

Julian : What?

Brooke : Not to mention extremely passionate.

Julian : Why are you doing this to me?

Brooke : Because I had to suffer through it alone. Now we can at least be equally traumatized.

Julian : Thank you.

Brooke : Yeah. Wouldn't it be weird if they ended up together?

Julian : Honestly, I'm kind of envious of them. At least they're going for it, right?

Brooke : Yeah.

Julian : All right, I gotta run, but thanks again for the sweater, Brooke.

Brooke : Mm-hmm.

 

AT TRIC

Miranda : Okay, you'll have complete creative control, you'll keep publishing, and here's where we got a little overly generous. 51% of profits and 35% of merchandising.

Grubbs : Uh, m... merchandising? You're gonna make t-shirts with my face on them?

Miranda : We're gonna make a lot of things with your face on them. We can talk about the beard later. All you have to do is sign right here.

Grubbs : Well, you haven't heard my list of demands yet.

Miranda : What else? What the hell is that?

Grubbs : Pickled eggs, of course.

Miranda : Why would something like that exist?

Grubbs : For times like this. My first demand... eat one.

Miranda : You can't be serious. You're serious.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Nathan : Hey, buddy. Look at all this cool stuff.

Jamie : Yeah, I'm just going through some old things.

Nathan : Okay. Now we're talking. Did I ever tell you that I'm a wiffle ball legend?

Jamie : Yeah, a bunch of times.

Nathan : Right. You know, when I was your age, your grandpa Dan... he built me a miniature Fenway Jamie : Park in the backyard. Even had a green monster, a pesky pole. It was pretty awesome.

And then Grandma Deb made you tear it down because it was so ugly.

Nathan : Guess I need so new stories. You all right, buddy? Is there anything you want to talk about?

Jamie : I'm fine. I'm just a little busy right now. Don't worry. I still like your stories.

Nathan : If you need me, I'm here. Okay?

 

AT MOUTH’S APPARTMENT

Owen : Mouth.

Mouth : Owen. What are you doing here?

Owen : I'm here to pick up Millie.

Mouth : Right.

 

AT TRIC

Miranda : Arrgh, me Matey.

Grubbs : All right, that... that was terrible. And you are gonna have to work on your pirate speak. But at least we're getting somewhere.

Miranda : You know, I did everything on your made-up list of demands. I ate that disgusting egg...

Grubbs : It doesn't sound to me like you're working on your pirate speak.

Miranda : I ate the egg. I washed your mugs with me hands. Even though they were perfectly clean and didn't need it.

Grubbs : There were few water spots.

Miranda : And I called your voicemail pretending to be a very satisfied sexual partner begging for one more night.

Grubbs : I can't wait to play that in public.

Miranda : There. You happy? I did everything you asked me to. So we're good?

Grubbs : We're up to a single.

Miranda : Most people would kill for a record contract.

Grubbs : Here's the thing, Miranda. Writing and performing music for me is like... it's like standing naked in a crowd.

Miranda : You're being a little dramatic.

Grubbs : Okay, maybe I'm in my underwear. But the point is, I'm still vulnerable. And it wasn't just about a girl. It was about the guy that I became. I didn't like him, and neither did anyone else. And I would rather not see him come back.

 

AT MOUTH’S APPARTMENT

Lauren : Hello?

Mouth : Hey.

Lauren : Hey. Oh, who's playing?

Mouth : Syracuse and Virginity Tech.

Lauren : Okay, that sounds like an intriguing match-up. Who's winning?

Mouth : Owen.

Lauren : And Owen is...

Mouth : The guy who's out with Millie right now.

Lauren : Ahh. And I take it you're jealous?

Mouth : Of course I'm jealous. But mostly I'm just worried, because she doesn't need to be hanging out with an addict right now. Especially not the same addict who took her virginity.

Lauren : Oh. Ohh, is that why you said Syracuse was playing...

Mouth : Yeah.

Lauren : Got it. Look, Mouth... You broke up with her, right? So she's gonna live her life. And she should. She can see whoever she wants. But if that bothers you, then just tell her. Because maybe that means it's not over for you yet.

 

OUTSIDE

Owen : So, you really think it's over between you and Mouth?

Millicent : Honestly, I try not to think about it, 'cause there's nothing I can do right now.

Owen : You sure about that?

Millicent : I don't know. I mean, the reason we broke up is all my fault, so my hands are pretty much tied. All I can do is wait to be forgiven. I can tell you what I hope will happen, but I have no way of knowing if he'll ever be able to look at me the way he used to. That's why I try not to think about it.

Owen : You know, we should do something fun.

Millicent : Like what?

Owen : I don't know. We'll figure something out. Come on.

Millicent : Aww.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Haley : Oh, my gosh! Where did you find this? Was it in those boxes?

Jamie : Yeah, grandma gave it to me.

Haley : Yeah. I haven't see this photo in forever. Look at my hair. I mean, I know it was early morning, but geez. Hey, listen, buddy. I know how hard this must be for you. So, if you need to cry, it's okay.

Jamie : I'm not crying for me. I'm crying for you. Your mom's gonna die. The one thing I never want to lose is you or daddy. We're not going anywhere.

Haley : I’m not going anywhere, I promise.

 

Lydia : You're taking good care of  my daughter. Ooh, I remember the day you came to ask our permission to marry her. You were so nervous.

Nathan : Yeah.

Lydia : But I looked into your eyes, and I just knew.

Nathan : What did you know?

Lydia : That were gonna change my daughter's life. And I was right.

Nathan : You were responsible for raising the woman that changed my entire world. I'll never forget that, Lydia, ever. Thank you for saying yes.

 

AT THE BOWLING

Owen : Oh, come on! That's just not possible.

Millicent : What's not possible? Are you referring to my three consecutive strikes or just that particular strike?

Owen : All of the above.

Millicent : Ah!

Owen : Just glad we didn't put money on it. This was a bad idea.

Millicent : No, this was a really good idea. Thanks for cheering me up, Owen. I needed it.

Owen : God!

Millicent : I can't even remember the last time I laughed.

Owen : You know he's not gone yet. Mouth. You shouldn't give up on him. And you can't just sit around waiting for him to forgive you. Look, I understand. As an addict, I've ruined a lot of important relationships in my life. That's why, if he's important to you, you got to at least try to get him back.

Millicent : I don't know how to get him back.

Owen : Just remind him of the girl he fell in love with. Show him you're still that girl... Or that you're working hard to try to find her. You do that, I guarantee he'll look at you the way he used to.

Millicent : Do you mind if we get going?

Owen : Not at all. You're killing me anyway. This is embarrassing.

Millicent : Thank you, Owen.

 

AT THE PHONE

Quinn : How's it going?

Clay : This place is crawling with agents. They're like vultures.

Quinn : Well, just remember, you're one of them. Are you circling anyone right now?

Clay : I've had a few meetings. I really missed you. I needed to hear your voice.

Quinn : Really?

Clay : Yeah.

Quinn : I like that. And I miss you, too.

Clay : Hey, babe, I gotta go. I have a few more players to meet with, but I'm coming home tomorrow.

Quinn : I'll be waiting. Bye.

Clay : All right, bye. Hey, that was a great match.

 

AT TRIC

Haley : Hey, Grubbs. Miranda says you're torturing her. Knock it off, okay?

Grubbs : Really?

Haley : No. I'm kind of loving it. Hi, friendly faces. Do you guys mind if I play third wheel for a little while? I'm not ready to go home yet.

Mouth : Yeah, you just missed my Millie rant.

Haley : I want to hear the Millie rant.

Brooke : Oh, we've moved on to the Julian rant.

Haley : Ooh, great. Can you at least start from the beginning?

Brooke : You didn't miss much. I was just saying that sometimes our relationship seems so simple and easy. But no matter what, it just turns into a big mess. And there are days that I want to dive into that mess, but then, other days, I can't help but wonder if maybe we're just two people who don't work as a couple.

Haley : But you love him, right?

Brooke : Like you don't even know.

Haley : Then don't wait. Life's too short to play games. If you love somebody and you want to be with them, then go get them. Deal with the mess later. We don't know what tomorrow will bring.

 

Miranda : Well... here I am. Standing in front of a crowd in my underwear.

 

Brooke : Whoa.

 

Grubbs : Feeling vulnerable?

Miranda : I'm hot, and you're talented. And if I can do it, so can you. Which is the reason I'm standing here... because I believe in you. Maybe it's time for you to believe in yourself. Bugger off.

 

AT THE HOTEL BAR

Alex : Mmm.

Julian : Wow.

Alex : Sorry. Bad habit.

Julian : You're forgiven. It was a long day. But at least we got through it, right?

Alex : Barely. I'm so tired. Hopefully tomorrow I'll be better-rested.

Julian : I can't believe a bunch of patio-furniture salesmen kept you up all night.

Alex : Actually, it wasn't just the patio-furniture guys. I kind of slept with Alexander last night.

Julian : Oh.

Alex : "Oh"? Why'd you say it like that?

Julian : How did I say it?

Alex : I don't know, kind of sad-sacky, like maybe you're a little jealous.

Julian : Alex...

Alex : I'm kidding. Relax. Let's change the subject. How are things with Brooke?

Julian : Obviously, we still love each other. But every time we get too close, one of us puts up a wall. Julian : And it's not easy being on the other side of that wall.

Alex : So tear down the wall.

Julian : You don't understand. When Brooke Davis puts up a wall, that thing's not coming down until she's ready.

Alex : And you have to wait. That's fair. I got to get some sleep. Julian, if I thought you and Brooke were really just friends, Alexander wouldn't have been the one in my bed last night. Good night.

Julian : Alex... I'll walk you to your room.

 

AT THE HOTEL

Brooke : Hmm.

Man : Can I help you?

Brooke : I lost my key. I'm staying with my boyfriend, Julian Baker.

Man : Oh, well, um, it says here you guys broke up.

Brooke : Oh, please, that story is so last week.

Man : Oh, thank God. You know what? Can I tell you a secret?

Brooke : I wish you wouldn't.

Man : I've always rooted for you two.

Brooke : Really?

Man : Yeah.

Brooke : Can I get that key?

 

AT SCOTT’S HOUSE

Haley : Hey. What's up?

Nathan : Just heard from the doctor. There's nothing they can do for her.

Haley : Okay. I just thought...

Nathan : I know. I know. I'm so sorry, baby. I wish I could change this for you.

 

OUTSIDE

Mouth : Hey, I know it's late. I was just thinking... We don't know what tomorrow will bring. Sometimes you just have to go for it, and that's what I'm doing. I want to go out with you... on a date.

 

AT TRIC

Grubbs : Um... promise me one thing. If I start to change or if I start to become that guy that nobody likes...

Miranda : you won't. I'm gonna make sure u stay exactly who you are... 'Cause that's a person worth protecting.

 

IN THE COURT

Clay : Excuse me. Are you Katie Ryan?

 

AT SCOTT’S HOUSE

Jamie : Now we can spend Christmas together.

Lydia : It's okay, sweetheart. Show me what we got here. Oh, thanks, buddy.

Jamie : You got a sword.

Lydia : Oh, thank you.

 

By Brukas

Kikavu ?

Au total, 143 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Aujourd'hui à 10:20

Survivor
Hier à 23:41

Reprise du quartier
Hier à 23:48

Captures Saison 6
Hier à 23:13

Captures Saison 5
Hier à 23:12

Captures Saison 4
Hier à 23:06

Captures Saison 3
Hier à 23:05

Captures Saison 2
Hier à 22:56

Captures Saison 1
Hier à 22:54

La série
Hier à 22:25

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

grims, Avant-hier à 07:58

Nouvelles catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster une photo de votre Fan-art préféré

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site