VOTE | 660 fans

#314 : Demain est un autre jour


Brooke est obligée de se rendre à un concours de mode dans la ville de New York ce qui risque de lui faire louper le tournoi annuel des pom-pom girls. Nathan et Lucas sont influencés par le père d'un vieil ami. Suite à la disparition de sa mère, Peyton rejoint Rachel au sauna pour se détendre. Haley et Nathan, quant à eux, utilisent la chambre de Nathan et Lucas pour la nuit de noces qu'ils n'ont jamais eu.

Popularité


4 - 5 votes

Titre VO
All Tomorrow's Parties

Titre VF
Demain est un autre jour

Première diffusion
08.02.2006

Première diffusion en France
27.05.2006

Vidéos

Brooke reste à NY pour le Week-End !

Brooke reste à NY pour le Week-End !

  

Capitaine Brooke de retour !

Capitaine Brooke de retour !

  

Lucas et Peyton dans le même lit !

Lucas et Peyton dans le même lit !

  

Chorégraphie des pom pom girls

Chorégraphie des pom pom girls

  

Nathan & Haley (VF)

Nathan & Haley (VF)

  

Plus de détails

Réalisation : David Paymer

Scénario : Anna Lotto

L’épisode commence par une phrase de Peyton " Un jour, j’ai lu un poème sur une fille dont le petit ami était mort, elle l’imaginait au ciel, entouré d’anges, des anges filles bien sur et ça la rendait jalouse. Ellie est partie et moi je l’imagine là haut entourée d’anges rebelles en blouson de cuir qui mettent la musique à fond et qui cherchent la bagarre mais je ne suis pas jalouse, elle me manque c’est tout ! " .

Peyton est dans la voiture avec Brooke et Haley pour aller au défilé de la Rogue Vogue à laquelle Brooke participe. Brooke demande aux filles ce qui est mieux entre un défilé de mode et le concours des pompom girls et Haley répond que c’est de passer une nuit avec Nathan et Peyton dit qu’elle devient de plus en plus comme Brooke. Haley la tape pour se venger et un grand fou rire s’installe dans la voiture.

Ensuite, on voit Whitney faire un discours aux joueurs de basket qui sont dans le bus pour prendre la direction du concours des pompom girls . Il explique que cette année, un couvre-feu a été décidé et qu’il ne sont pas là bas pour passer un week-end amoureux mais pour assister au concours et jouer un match de basket et que ce règlement est valable pour les élèves et accompagnateurs... On voit Keith et Karen en train de s’embrasser...

Nathan dit à Lucas que c’est moins gênant de voir sa mère et Keith s’embrasser que de se faire battre par Dan dans les vestiaires et ils rigolent.

De retour dans la voiture de Brooke, on assiste au jeu de la radio magique, elle pose une question mais avant qu’elle eut le temps d’ouvrir la radio, Haley lui signale qu’elle n’a pas le droit de poser deux fois la même question et celle-ci pose comme nouvelle question à quoi pense Lucas en ce moment et la réponse de la radio n’est pas la réponse souhaité par Brooke... Haley propose de changer de jeu. Et elles aperçoivent New-York et arrivent au concours.

Brooke demande la confirmation de son heure de passage mais l’organisatrice l'informe qu'il a été repoussé au dimanche soir et Brooke doit faire un choix entre le défilé et le concours de pom pom girls. Après avoir discuté avec Peyton et Haley, celle-ci décide de rester au défilé. Pendant ce temps, Haley et Peyton partent au concours de pompom girls.

Rachel s’occupe du planning des autres pompom girls et elles n’apprécient pas du tout ce programme. Beavin fait semblant d’être malade pour pouvoir s’éclipser pour aller rejoindre Skills dans sa chambre.Keith et Karen pensent enfin pouvoir passer du temps tous les deux dans leurs chambres mais lorsque Keith dit qu’il a une surprise pour Karen dans la salle de bain, Whitney surgit de cette pièce et les informe que Keith va passer la nuit avec Whitney puisque ils doivent donner l’exemple aux autres et Whitney en profite pour se moquer d’eux.

Ensuite, on se retrouve dans la chambre de Nathan et Lucas et ils découvrent que c’est un lit double et font papier ciseau pour savoir qui va prendre le lit et qui va dormir par terre et Lucas remporte le jeu. Quelqu’un vient taper à leur porte, c’est un pote de Nathan qu’il a rencontré lors de son stage pendant l’été. Il leur propose de passer la soirée ensemble et Lucas et Nathan acceptent.
 
Brooke découvre la fille qui va porter ses créations et est ravie de découvrir que cette mannequin est plus jeune qu’elle, elles commencent à discuter et Solaris (la mannequin) propose à Brooke de passer la soirée ensemble en boîte.

On retrouve Lucas et Nathan et ceux vont manger dans la famille de Tony. Nathan va pour se servir quand la mère de Tony l'informe qu’ils font la prière avant de manger et Nathan est gêné. C’est la petite sœur de Tony qui s’en charge et elle va tomber sous le charme de Lucas. Après le dîner, Nathan et Tony vont faire un match de basket pendant que Lucas se laisse maquiller par la sœur de Tony.

Pendant ce temps là, Brooke est en boîte et recherche Solaris quand un homme lui dit qu’elle est dans la salle VIP. Brooke dit que non puisque elle vient d' y aller mais celui-ci lui dit qu’elle se trouve dans la vraie salle VIP et Brooke trouve Solaris presque inconsciente parce qu'elle a pris trop de drogue. Elle demande de l’aide à l’homme mais celui-ci lui la tripote mais Brooke lui dit qu’elle n'a que 17 ans et il lui répond qu’il les aime jeunes.
 
Brooke sort de la boîte en courant et appelle Lucas pour avoir du réconfort. Peyton et Haley arrivent à l’hôtel et annoncent aux autres que Brooke a dû rester à New-York, les filles partent dans leurs chambres et Rachel propose à Peyton d’aller boire un verre dans sa chambre et celle-ci accepte ! Beavin retrouve Skill à la piscine et lui fait croire qu’il ne sait pas nager.

Haley va retrouver Karen dans sa chambre qui croyait que c’était Keith, Haley ne souhaite pas déranger et va pour partir lorsque Karen lui dit de rester et elle vont regarder un film mais celui ci est un film porno. Brooke est dans un taxi et souhaite que le chauffeur mette la radio et le chauffeur va donner des conseils à Brooke sur ce qu’elle devrait faire.

Photo HypnoSeries
Haley est dans le bain de la chambre à Nathan et lui fait la surprise, celui-ci la rejoint dans le bain tout habillé. Peyton est saoule et Rachel va faire exprès de l’envoyer dans la chambre où Lucas doit être c’est-à-dire dans la chambre de Brooke. Lucas allume la lumière et voit que Peyton est soule.
Au petit matin, Peyton se réveille et voit qu’elle a dormi à coté de Lucas et celui-ci lui explique qu’elle a vomi six fois et qu’elle devrait se méfier de Rachel. Quelques minutes plus tard, Brooke arrive dans la chambre et voit Lucas et Peyton dans le même lit, elle ressort de la chambre en furie.
 
Lucas part la rattraper et lui explique ce qui c’est réellement passé et lui rappelle qu’ils ont décidé de se faire confiance et ils s’enlacent. Peyton a la gueule de bois et une fois arrivé en bas, elle croise Rachel. Le téléphone de Peyton sonne et c’est Brooke au bout du fil. Peyton lui dit qu’elle a mal à la tête et qu’elle une tête affreuse et Brooke lui répond que c’est vrai... Les pom pom girls s’aperçoivent de la présence de Brooke.Tout le monde est ravi sauf Rachel. Elle dit que la chorégraphie est prévue pour neuf et que donc Brooke ne pourra pas y participer mais Brooke lui rétorque ce que Rachel elle-même avait dit à son arrivée : "tant pis on se débrouillera, tu n’auras qu’à me suivre".

Peyton se retrouve seule dehors et voit une photo de sa mère lors de sa naissance et Lucas arrive pour lui dire qu’il est là et qu’elle ne doit pas traverser cette épreuve toute seule.

Ensuite, c’est l’heure de la prestation des pom pom girls et Brooke leur dit de s’amuser avant tout. La prestation tourne au désastre mais Brooke improvise une danse robot et tout le monde s’amuse, les élèves de Tree Hill montent sur la scène ainsi que les autres pom pom girls présentes au concours.

En même temps Karen demande à Keith de l’épouser et celui-ci lui rétorque qu’elle a pas le droit de lui demander mais c’est à lui de le faire et ils s’embrassent.

Ecrit par Mattiew

Résumé épisodes précédents.

Générique

  


Peyton en voix off :
Un jour, j’ai lu un poème sur une fille dont le petit ami était mort. Elle l’imaginait au ciel entouré d’anges, des anges filles bien sûr, et ça la rendait jalouse. Ellie est partie. Et moi je l’imagine là-haut, entourée d’anges rebelles en blouson de cuir, qui mettent la musique à fond et qui cherchent la bagarre.  Mais je suis pas jalouse. Elle me manque, c’est tout.

 



[Sur la route-Dans la voiture-Jour]

Brooke est avec Peyton et Haley dans la voiture, pour aller au concours Rogue Vogue

-Brooke : Tu as envie de parler d’Ellie ?

-Peyton : Je pense pas qu’elle aurait aimé que je me lamente. Elle voudrait que je vive à fond. Et c’est exactement le but de cette petite virée qui va nous conduire d’un défilé à New-York à un tournoi de pompom girls à Charlotte, et tout en un week-end. Ellie aurait adoré.

-Brooke : Rachel va détester ça. C’est tout bénef. Tu t’en sort avec tes cartes l’intello ?

-Haley : Euh…oui, mais je vous préviens à la prochaine pause c’est moi qui monte devant.

-Brooke : Au lieu de te plaindre, dis-nous ce qui te branche le plus : le défilé ou le tournoi de pompom girls ?

-Haley : Oh ! Une nuit à l’hôtel avec Nathan.

-Brooke : Ouuuh !

-Peyton : Tu commences à ressembler à Brooke !

-Haley : Non, c’est faux ! (En tapant Peyton). Ne dis pas de mal de ma coloc !

-Peyton : Aaoh !

Elles éclatent de rire.


[Dans le bus de l’équipe-Jour]
L’équipe est dans le bus avec Withey, Karen et Keith. 

-Withey
 : Au tournoi de l’an dernier, vous aviez profité de ma bonté pour faire n’importe quoi. J’ai donc pris la décision d’imposer un couvre-feu. Je veux que tous le monde soit au lit à 11h tapante. Vous n’êtes pas là pour faire la fête, passer un week-end romantique. (Withey arrive au fond du bus et voit Karen et Keith s’embrasser). Et ça vaut aussi pour les accompagnateurs. Quand Karen et Keith entendent Withey, ils arrêtent de s’embrasser.

-Nathan : C’est moins humiliant de voir ta mère faire des mamours dans le car que de se faire frapper dans le vestiaires par Dan.

-Lucas : Il va pas venir ?

-Nathan : Non, il a des réunions à la mairie. Il doit préparer l’invasion de la Floride.

-Lucas : Tant mieux. T’auras moins la pression, comme ça.

-Nathan : En fait, je joue mieux quand il est là.

-Lucas : Ah ouais ! Il te fait l’effet d’un porte-bonheur maudit ?

-Nathan : Non, d’un pistolet sur la tempe.

Lucas rigole à ce que vient de dire Nathan.


[Sur la route-Dans la voiture-Jour]
Brooke change la station de radio. 


-Brooke
 : Allez, à mon tour. Ô, grande radio, dis-moi ce qui va m’arriver ce week-end au défilé Rogue Vogue ?

-Haley : T’as pas le droit de poser deux fois la même question.

-Brooke : La réponse était nulle. Il peut m’arriver plein de choses en un week-end.

-Peyton : Ouais ! C’est le principe du jeu de la radio magique, Brooke. La première chanson que t’entends c’est la bonne.

-Haley : Moi, j’ai pas eu une deuxième chance quand j’ai voulu savoir ce qui allait se passer entre moi et Nathan, et qu’on a entendu « The end ».

-Brooke : Attends ! Moi, j’ai eu droit à « Push sugar on me » et tu crois vraiment que quelqu’un va me saupoudrer de sucre ? (Haley rigole). Alors, je pose une autre question : à qui est-ce que Lucas pense ? (Elle tourne le bouton de la radio). Ô, grande radio, donne-nous la réponse. On entend alors une chanson qui dit : « Entre les deux mon cœur balance… »

-Brooke : Si on changeait de jeu ?

-Haley : Les extraits de film, ça vous dit ?

-Brooke : Génial.

-Haley : Je commence. « Si un jour je vous dis que c’était les meilleures années de ma vie, rappelez-moi de me flinguer. »

-Peyton : C’est dans génération rebelle.

-Brooke : Oh Peyton, Haley, regardez-moi ça ? Elles arrivent  à New-York et  on voit les building.

-Haley : J’ai vu ça 100 fois dans les films, mais c’est encore plus beau en vrai.

-Brooke (changeant encore la radio) : Il nous faut une musique d’arrivée.

-Peyton : J’ai. Attention les oreilles !



[A l’hôtel où dorment les pompom girls et l’équipe de basket-Jour]

L’équipe de pompom girls est arrivé et c’est Rachel qui leur explique comment ç a va se passer.

 

-Rachel : Bon les filles, vous avez une heure pour vous installer. On se retrouve à 3h pour répéter jusqu’à 6h, puis douche, dîner, re-répétition et au lit à 10h.

-Bevin : Brooke n’était pas aussi stricte. Elle nous laissait faire ce qu’on voulait avant la compétition.

-Rachel : Sauf que Brooke n’est pas là. Et c’est une chance.

-Bevin : Je me sens toute drôle. (Elle fait semblant de tousser). 9a va pas. Je monte me reposer dans la chambre. Elle se lève et toute les filles la suive.


[Au concours Rogue Vogue-Jour]

Brooke, Haley et Peyton arrive.

 

-Brooke : On va assister à un vrai défilé New-Yorkais. Et votre copine y participe.

-Haley : C’est impressionnant.

-Organisatrice : On organise un défilé de mode, pas un bal de campagne, alors branchez-moi des éclairages convenables, par pitié. Faut tout faire ici.

Brooke arrive vers l’organisatrice.

-Brooke : Bonjour.
-Organisatrice : Salut.

Elle commence à partir.

-Brooke : Excusez-moi. Je suis Brooke Davis. Je voudrais vérifier mon heure de passage parce que mes amies et moi nous devons prendre un avion pour la Caroline du Nord dès ce soir. Vous comprenez, on a un tournoi de pompom girls demain, et il faut absolument qu’on y soit.
-Organisatrice : Désolé. Le planning, on a changé.
-Brooke : Est-ce qu’il a changé en bien ou en mal ?
-Organisatrice : Votre défilé n’a lieu que demain.
-Brooke : Et mon tournoi, alors ?

-Organisatrice : Votre tournoi, c’est le cadet de mes soucis.

Elle part et laisse Brooke- Haley et Peyton sous le choc.

-Brooke : Mais…

Elles ont toute les 3 assises sur le podium.

-Brooke : elle est carrément odieuse, cette organisatrice. Elle se rend pas compte que nous on a 4 état traverser.
-Haley : 5, Brooke.
-Brooke : C’est encore pire. Qu’est-ce que je vais faire ? Trouvez-moi une radio, j’ai besoin de conseils.
-Peyton : Il faut que tu restes à New-York, c’est évident. Tu rêvais déjà de créer des fringues alors que tu portais encore des couches. Laisse pas passer ta chance.
-Brooke : Ouais. Partez au tournoi sans moi.
-Haley et Peyton : T’es sûr ?
-Brooke : Ouais. Peyton a raison. C’est la chance de ma vie. Aller… Filez avant que je me mette à pleurer.

Haley et Peyton la prenne dans leur bras.

-Peyton : Bonne chance.

Haley et Peyton partent et laisse Brooke seul à son défilé.



[A l’hôtel-Chambre de Keith-Jour]

Keith et Karen entre dans leur chambre et un panier garnit est posé sur le li, une bouteille de champagne est sur la table avec des fleurs..


-Karen
 : Oh, wouah, Keith. Merci. C’est magnifique.
-Keith : Y a aussi une vue superbe. Oh, et j’ai une petite surprise pour toi dans la salle de bain, tu verras…

C’est alors que Withey sort de la salle de bain en reboutonnant son pantalon.

-Keith : Sacrée surprise.
-Withey : J’ai hâte d’essayer ce bain à remoud, moi.
-Keith : Mais, qu’est-ce que vous faites là, Withey ?
-Withey : C’est ma chambre. On va dormir ensemble, Keith et Karen ira dans la mienne. Il faut que les accompagnateurs donnent le bon exemple aux enfants.
-Karen : Mais…
-Withey : Pas de soucis, Karen. Je prendrai soin de lui, c’est promis. (Ouvrant une boîte qui ce trouvait dans le panier sur le lit). Oh, qu’est-ce que c’est que ça ? Mmmh ! Des truffes. Qu’est-ce que c’est romantique ? 


[A l’hôtel-Chambre de Lucas et Nathan-Jour]

Nathan et Lucas entrent dans leur chambre et voit qu’il n’y a qu’un lit 2 personnes. Ils soupirent et pour décider qui prendra le lit, ils jouent à pierre, papier, ciseau.


-Lucas
 : Le papier bat le cailloux.
-Nathan : On la joue en 3 manches ?
-Lucas (se jetant sur le lit) : Désolé.

Quelqu’un frappe à la porte.

-Homme : Service d’étage.
-Nathan : On a rien commandé.
-Homme : Ouvrez cette porte ou je la défonce.

Nathan va ouvrir la porte et voit Tony Battle.

-Tony : Eh bien, c’est pas trop tôt.
-Nathan : Tony Battle ! Qu’est-ce que tu fais là ?
-Tony : J’habite dans le coin. Alors, quand on m’a dit que ton équipe jouait ici, j’ai décidé de passer te dire bonjour.
-Nathan : Je te présente Lucas.
-Tony : Salut, mon pote. Nathan m’a dit que t’était un bon shooteur et que tu lui avait caché des choses sur sa copine.
-Lucas : D’accord.
-Tony : ah ah ah ! Ca vous dit qu’on passe la soirée ensemble ?
-Nathan : Euh, ouais. L’ennuie c’est qu’on nous a imposé un couvre-feu.
-Tony : Où est le problème ? Il est super tôt, on a le temps de s’amuser. Allez. Prenez vos affaires. En route.


[A l’hôtel-Chambre de Bevin-Jour]

Une des pompom girls arrivent à la chambre de Bevin et frappe.

-Fille : Bevin, ouvre-moi !
-Bevin : Désolé. Je fais une poussée de fièvre. Il va falloir que tu partage la chambre de quelqu’un d’autre.

Bevin lui donne son sac et referme la porte.

-Bevin : T’es trop chou d’être venu me rejoindre.
-Skills : Tu m’a promis une soirée torride.
-Bevin : Rassure-toi, j’ai pas de fièvre. C’était une ruse.  


[A New-York-Défilé Rogue Vogue-Jour]

Dans les coulisses, les filles se préparent. Brooke se frais un chemin.


-Brooke
 : Excusez-moi. C’est un vrai cirque, ici. Je cherche le mannequin qui va porter mes créations. Je m’appelle Brooke davis. Et je…

Derrière elle, une fille est assise et lui tape sur l’épaule.

-Fille : C’est moi, ton mannequin. Je m’appelle Solaris.-Brooke : Solaris. Cool. Excuse-moi, je suis un peu paumée. Je suis encore au lycée et je débute dans le métier.
-Solaris : Je sais ce que c’est. Bosser avec des trentenaire quand t’as la moitié de leur âge, c’est dur.
-Brooke : Une seconde. Ca veux dire que t’as 15 ans ou t’es plus nulle en maths que moi ?
-Solaris : Les deux. Je suis vraiment super nulle en maths et j’ai 15 ans.
-Brooke : J’aurais juré que t’avais au moins 25 ans.
-Solaris : Je rentre en boîte de nuit quand je veux.
-Brooke : Génial. Ca me réconforta d’avoir trouvé quelqu’un d’aussi jeune que moi. Mes copines me manquent.
-Solaris : Vois le bon côté des choses. Tes fringues sont géniales. Je suis vraiment contente de les porter. Contrairement à Jessica qui va devoir mettre une chemise tout en clous.
-Brooke : Oh !
-Solaris : T’as quelque chose de prévue ce soi ? Alors je t’emmène avec moi. Je vais te faire découvrir les soirées branchées. 


[Maison de Tony Battle-Nuit]

Lucas, Nathan et Tony arrive chez ce dernier.


-Nathan
 : Tu m’as emmené à des fêtes terribles cette été, mais là, ça l’air d’être plutôt calme.
-Tony : Ouais. Attends, tu va voir.

Le frère et la sœur de Tony sortent de la maison.

-Frère de Tony : Tony a dit que t’était doué, petit. 


[A l’hôtel-Nuit]

L’équipe des pompom girls répètent.


-Rachel
 : Bevin. Pourquoi tu regarde tes doigts avant le saut ?
-Bevin : Je fais un « L » pour penser à lever les bras.
-Rachel : Eh ben, arrête. On a l’impression que tu fais le signe des « loosers ».

Rachel se retourne et Bevin fait un « L » avec ses doigts. Haley et Peyton arrivent alors.

-Haley : Salut les filles ! J’espère qu’on est pas trop en retard.
-Bevin : Oh ! Vous nous avez manqué. (Elle prend Haley et Peyton dans ses bras). Où est Brooke ?
-Haley : Elle passe le week-end à New-York à cause du défilé. Elle ne viendra pas.
-Rachel : On se débrouillera très bien sans elle. Maintenant, remontez toutes dans vos chambres. Vous avez besoin de repos.
-Bevin (contente) : Ca oui ! J’ai hâte d’être au lit. Salut !

Bevin part en courant.

-Haley : Peyton ! Passe me voir si tu te sens seule. D’accord ?
-Peyton : Ca va aller. Je sais que t’es impatiente de retrouver Nathan. Mais, merci comme même.
-Haley : D’accord.

Haley s’en va et Rachel rejoint Peyton.

-Rachel : Peyton ! Je me fiche des problèmes des autres, mais j’ai des bouteilles dans ma chambre. Je t’offre un cocktail ?

-Peyton : Je suis partante.

Elles partent toute les 2.



[A New-York-Dans une boîte-Nuit]

Brooke et Solaris sont dans une boîte de nuit avec une coupe de champagne dans la main.


-Fille
 : Solaris ! Je t’adore.
-Solaris : Je t’adore aussi, chérie. Je te présente Brooke. Je défile pour elle à Rogue Vogue.
-Fille : t’aurais une cigarette ?
-Solaris : Désolé, j’ai arrêté.
-Fille : T’abuse. Je t’adore.

La fille part.

-Solaris : C’est triste. Elle s’est fait enlever 2 côtes pour avoir l’air mince et gonfler la bouche au collagène, c’est devenue un vrai zombi. A la tienne ! 


[A l’hôtel-Chambre de Rachel-Nuit]

Rachel coupe un citron vert et Peyton est assise sur le lit.


-Peyton
 : Ca me fais drôle d’être là. J’ai rien contre toi, mais j’imaginais pas qu’on s’entendrait.
-Rachel : Pourtant, je parie qu’on a plus en commun que tu ne le crois. Malheureusement, on ne le saura jamais. Tu es la meilleure amie de Brooke, et je suis la fille qu’elle déteste le plus.
-Peyton : Disons qu’elle se méfie de toi.
-Rachel : Et toi ?

Elle lui donne un verre.

-Peyton : Un peu. Mais, j’avais envie d’un verre.

Le téléphone de Rachel  sonne et elle décroche.

-Voix : C’est Bevin. Je t’appelle parce que j’ai toujours pas réussi à joindre Peyton. Elle est pas dans sa chambre. Il faudrait que tu lui dise qu’elle dort avec toi, ce soir ?
-Rachel : Mais, pourquoi ?
-Bevin : Parce que Haley a échangé sa chambre avec Lucas pour passer la nuit avec Nathan. Donc, Lucas va prendre la chambre de Brooke, vu qu’elle vient pas, mais on ne va pas le faire dormir avec une fille, surtout pas si c’est Peyton. C’est pour ça que tu dois la prendre dans ta chambre. Et j’ai envoyé Chelsea chez Ashley, parce que je suis encore malade. En conclusion : Peyton dort avec toi, Lucas est seul dans sa chambre.
-Rachel : D’accord. Je lui dirai. Et bisous à Skills de ma part.
-Peyton : Qu’est-ce qu’il y a ?
-Rachel : Oh ! Bevin me demande de te dire d’apporter ton fer à friser demain.


[A l’hôtel-A la piscine-Nuit]

Skills est allongé sur un transat et Bevin est avec lui.


-Bevin
 : T’as un bisous de Rachel. Elle a devinée. Tant pis. Tu viens nager avec moi ?
-Skills : Non, je te retrouve dans le bain à bulle.
-Bevin : Tu ne veux pas nager ?
-Skills : Non, j’aime pas trop ça.
-Bevin : Oh ! S’il te plaît, Skills. Eh, une minute ! Est-ce que tu sais nager, au moins ?
-Skills : C’est très indiscret comme question. Tu me demande ça parce que je viens des quartiers pauvres ? Tu crois que les gars comme moi n’ont jamais appris à nager ?
-Bevin : Je te demande pardon. Je suis sûr que tu nages très bien.
-Skills : Non. Je sais pas nager, en fait. Mais c’est pas grave.
-Bevin : Je pourrais t’apprendre.

Elle enlève son peignoir.

-Skills : Pourquoi pas ? Ca doit pas être sorcier après tout.

Bevin prend la main de Skills et l’entraîne vers les marches de la piscine  pour rentrer dans l’eau.

-Skills : Tu sens comme le magasin de bonbons à côté de chez moi.
-Bevin : C’est à cause de ma crème. Elle est parfumée au caramel.
-Skills : C’est dommage d’enlever cette bonne odeur. On ferais peut-être mieux de rester tranquillement allongés au sec.
-Bevin : Skills, suis-moi. Et surtout ne t’inquiète pas. Il ne peut rien t’arriver alors fais-moi confiance. On va faire comme dans Titanic. Je te tiendrais la main tout le temps.
-Skills : Ca me rassure pas du tout. La nana, elle a survécu, mais le héros…et ben il a fini au fond de l’eau.
-Bevin : Arrête. Allez, viens.  


[Maison de Tony Battle-A table-Nuit]

La famille de Tony mangent avec Nathan et Lucas.


-Nathan
 : Tout ça à l’air très bon, Madame Battle.
-Mme Battle : J’espère que vous avez faim. Servez-vous avant Tony, sinon il ne restera plus rien.
-Tony : Maman !
-Mme Battle : Nathan. D’abord on dit le bénédicité.
-Nathan : Oh, pardon.
-Mme Battle : C’est pas grave.
-Mr Battle : Aliyah, tu veux bien t’en charger ?
-Aliyah : Merci seigneur, pour cette nourriture. Merci aussi de nous avoir envoyé Lucas et de l’avoir placé à côté de moi, parce qu’il est très beau et qu’il me fait craquer.
-Mr Battle : Bravo ma puce. Au moins ça venait du cœur.

Tous le monde rigole.

-Lucas : Je te remercie,  Aliyah.
-Tony : Eh papa. Demain soir, je vais jouer contre ces deux petits bars au tournoi. Tu vas venir ?
-Mr Battle : Bien sûr. Au fait, vous savez qui détient le record de points dans ce tournoi ?
-Mme Battle : Et ça recommence !
-Nathan : Vous jouiez au basket, Mr Battle ?
-Mr Battle : Oui. J’étais un petit prodige au lycée.
-Lucas : Pourquoi vous n’êtes pas devenu pro ?
-Mr Battle : Parce que je sui devenu père. De ce grand dadais là.
-Tony : Merci bien.
-Nathan : Ca pas été trop dur de renoncer ? Vous ne regrettez pas votre passé de champion ?
-Mr Battle : Non. A un moment, il faut arrêter de penser au passé, pour se tourner vers l’avenir. Vous avez vu ces hommes qui traînent devant les bars du coin ? A force de ruminer leur passé, ils en oublient de vivre.
-Mme Battle : Chéri, on te pose une toute petite question et toi tu réponds par une tirade interminable. Parlons plutôt de nos invités. Que fait votre père, les garçons ?
-Lucas : Justement, lui il a tendance à ruminer son passé.
-Mr Battle : Pauvre homme. C’est pas toujours facile, mais je suis sûr qu’au fond il vous souhaite de réussir vos vies, de faire des études et de trouver votre voie dans ce vaste monde. C’est ce que tous les pères souhaitent à leurs enfants.
-Petit frère de Tony : Sauf le tien.
-Tony : Ca, c’est pas très malin.
-Mr Battle : A.J dit ça perce que je n’ai jamais connu mon père. Mais je pari que là où il est, il ne me souhaite que tu bien. Tous les pères sont comme ça.


[A l’hôtel-Au restaurant-Nuit]

Karen et Keith sont à table quand Withey arrive et pose un sac lourd sur la table, ce qui fait tout tomber.

 

-Withey : Les quilles nous attendent !

-Keith : C’est que j’ai autre chose de prévu moi.

-Withey : Tu disparais pendant 4 mois, et quand tu reviens, t’as pas le temps d’emmener un vieil mai au bowling ?

-Keith : Euh….

-Karen : Va jouer avec lui. On aura d’autres occasions de dîner.

-Withey : Merci, Karen. Tu prends ma boule, Keith ?

Keith se lève mais pas très ravi d’aller jouer avec Withey.



[A New-York-Dans une boîte-Nuit]

Un gars discute avec une fille.


-Gars
 : Et là il lui dit…moi aussi je pensais que t’étais marié, chéri.

La fille est morte de rire et Brooke arrive.

-Brooke : Oh ! Travis, je cherche Solaris. Tu sais où elle est ?

-Travis : Dans la salle VIP.

-Brooke : Non, je suis allée voir.

-Travis : Elle est dans l’autre. La vraie salle VIP. C’est là-haut.

Brooke part dans la salle VIP.

-Brooke : Solaris ? Solaris ?

-Solaris : Brooke ?

-Brooke : Ca va ?

-Solaris : Ouais. J’ai sniffé un peu trop mais ça va, j’ai l’habitude.

-Brooke : Tu te drogues ?

Solaris s’endors et un gars arrive derrière Brooke.

-Gars : Oh, c’est mignon. La princesse va faire de beaux rêves.

Puis une fille arrive à son tour à côté de Solaris.

-Brooke : Il faut l’aider.

-Gars : Elle n’a besoin de personne, ma chérie. T’inquiète pas.

-Fille : Qu’est-ce qu’elle est belle.

-Gars : Elle aussi.Il caresse alors le bars de Brooke qui se retourne.

-Brooke : Oh eh ! Doucement, j’ai que 17 ans.

-Gars : Ca fais rien, moi j’aime les filles jeunes. Par exemple, la petite Solaris

-Brooke : C’est dégoûtant.

-Gars : Joue pas les timides, ma chérie. Tu vas bien t’amuser avec nous.

Il recommence à la caresser mais elle se dégage nerveusement et part en courant. Elle s’arrête alors dans un coin et souffle tellement elle est pas rassuré.



[A l’hôtel-Chambre de Rachel-Nuit]

Peyton est sur le lit et Rachel prend un truc dans le frigo.


-Rachel
 : Très chouette, ta veste. J’en avais une dans le même genre, que j’avais achetée d’occasion, mais je l’ai laissée chez un garçon, un soir. (Elle referme le frigo et pépare un cocktail). Je ne suis pas retournée la chercher. La tienne est mieux.
-Peyton : Elle était à ma mère biologique.
-Rachel : Ouais, les filles m’on raconté. C’est dur.
-Peyton : Ouais.
-Rachel : Désolé. Réconforter les gens tristes, c’est pas mon truc.
-Peyton : Ca fait rien. Je suis pas venu pour ça. Par contre, je veux bien goûter à ton cocktail détonnant.
-Rachel : C’est une invention à moi. Tu vas voir. Il va te faire tout oublier.
-Peyton : Intéressant. Bon alors, à ma santé.

Elles trinquent.

-Rachel : Et à la mienne. 


[A l’hôtel-Chambre de Karen-Nuit]

Karen est devant son miroir quand on frappe à la porte.

-Karen : Je savais bien que tu n’allais pas tarder.

Elle ouvre la porte et c’est Haley qui apparaît.

-Karen (surprise) : Oh !
-Haley : Pourquoi tu dis ça, tu m’attendais ?
-Karen (gêné) : Oh, Haley ! Oui, oui , je me doutais que tu passerais me voir.
-Haley : Tu parles. Avoue que c’est Keith que tu attendais ? Bon, Nathan n’est pas encore là, alors je me suis dit que j’allais venir te proposer un film, mais je crois que ta mieux à faire. Alors…
-Karen : Non, non, pas du tout. Entre. Allez viens.

Haley entre et Karen ferme la porte.

-Haley : T’es sûr ?
-Karen : Je suis contente de te voir. Alors, euh…tiens, voilà le guide.
-Haley : Merci.
-Karen : Trouve-nous un film d’amour, distrayant. Surtout pas un film d’horreur.
-Haley : Non. T’inquiète pas, j’aime pas ça non plus. Je me ferais bien John Cusack dans « La main au collier ».
-Karen : Ah oui.  Tu veux dire que tu veux regarder le film ?
-Haley : Ouais.
-Karen : Je suis fan de Diane Lane.
-Voix : appuyer sur OK pour démarrer le film.
-Haley : Tu l’as vue dans « Le choix d’une vie » ?
-Voix dans la télé : Oh oui. Oh oui, c’est bon. Oh !Oh ! Oh !
-Haley (regardant le guide) : La main au… Oh ! Je me suis trompée ! J’ai pas choisi la bonne chaîne.

Karen se précipite sur la télé pour l’éteindre.

-Karen : Quel horreur !  


[Maison de Tony Battle-Devant chez lui-Nuit]

Nathan et Tony joue au basket.

-Tony : Désolé, mon vieux, mais tu passes pas.

Nathan tire et marque.

-Mme Battle : Allez Tony, l’honneur de la famille est en jeu.
-A.J : Ton copain te colle une raclée !
-Mme Battle : Ca, c’est sûr !
-Tony : T’as vu ça. D’habitude quand on joue à domicile, on a un avantage. Eh ben, pas chez moi.

Lucas est assis sur un muret et Aliyah  le maquille. Lucas se regarde dans une glace.

-Lucas : Euh, euh…Je suis pas sûr que le bleu soit ma couleur.
-Aliyah : Oh, si. Crois-moi. Ca fais ressortir tes yeux.
-Mr Battle : Allez, A.J. On va lui donner une leçon de basket.
-Mme Battle : Allez, les jeunes. Ne vous laissez pas faire.
-Mr Battle : Allez. Tu va voir, toi et moi on est imbattable…

Le téléphone de Lucas sonne, il décroche quand il vu qui c’était.

-Lucas : Comment va la plus belle fille de tous les Etats-Unis ?
-Aliyah : Oh, merci.

Brooke est à New-York dans un taxi au bord des larmes.

-Brooke : Très bien. Mais tu me manques. C’est pas facile.
-Lucas : Tu manque aussi, ma belle. Je suppose que tu t’amuses comme une folle.
-Brooke : Ouais, tu parles. Il faut que je te laisse, mais je t’embrasse fort.
-Lucas : Je t’aime, bébé.
-Brooke : Moi aussi, Lucas.

Brooke raccroche.

-Mr Battle : Allez, bonhomme. A toi de jouer. Tu attrapes ?
-Nathan : Attention, je te marque.
-A.J : Tu parles. Je suis trop bas pour que tu me prennes le ballon. Allez, papy, on se baisse.

Nathan regarde les autres et A.J passe le ballon entre les jambes de Nathan et va marquer.

-Mme Battle : A.J, tu es le plus fort.
-Mr Battle (allant vers Lucas) : Et quand monsieur aura fini de se faire une beauté, il pourras me remplacer. Il faut que j’y aille.
-Tony : Salut papa. Travaille bien, hein ?
-Mr Battle : Je t’aime, fiston.
-Tony : Moi aussi, papa.
-Nathan : Au revoir Mr Battle. Et merci.
-Lucas : Au revoir. Vous avez une famille de rêve. Vous devez être fie ?
-Mr Battle : Très. Allez, bonne chance les garçons. Viens, ma puce.
-Nathan : Merci pour la soirée. Il est génial, ton père.
-Tony : Ouais. Il ne gagnera jamais de trophée de basket, mais il mérite celui du meilleur père.
-Nathan : C’est super qu’il n’est pas de regret.
-Tony : Ca risque pas. Mon père aime trop la vie, pour ça. Pourtant, ça pas toujours été facile, maintenant ça va, mais quand j’étais petit, on était souvent dans la dèche.
-Lucas : Il vous en a sorti ?
-Tony : Ouais. Il était obligé de prendre un deuxième boulot, mais ça le rendait heureux de faire ça pour nous. Comme il dit toujours : les regrets vous empoisonnent la vie, et on finit par le faire payer aux autres.
-Lucas : Ton père est un homme sage.


[A New-York-Dans un taxi-Nuit]

Brooke est toujours dans le taxi.


-Brooke
 : Je voudrais vous demandez une chose, Monsieur le chauffeur, c’est quoi votre nom ?
-Chauffeur : Vous pouvez m’appeler Dieu.
-Brooke : Vous rigolez ? C’est votre vrai nom Dieu ?
-Chauffeur : Non. Diou.
-Brooke : Oh. Je sui désolé, Diou. J’aimerais bien que vous allumiez le radio, si ça ne vous dérange pas trop ? J’ai de graves décision à prendre.
-Chauffeur : Bien sûr.

Il allume la radio et c’est une chanson en arabe.

-Brooke : Vous pouvez me traduire les paroles ?
-Chauffeur : C’est l’histoire d’une jeune fille puis elle est triste et perdue. Il y a deux hommes dans sa vie. L’un est très riche, il lui promet de l’emmener loin de chez elle et de lui faire découvrir le monde.
-Brooke : Elle en n’a pas envie ?
-Chauffeur : Si, mais y a l’autre homme. C’est un proche. Elle le connaît depuis toujours, et elle l’aime aussi beaucoup.
-Brooke : Ouais.  


[A l’hôtel-A la piscine-Nuit]

Bevin et Skills sont dans l’eau. Skills est sur le dos avec des brassard aux bars, tenu par Bevin.


-Bevin
 : Tu vois que c’est agréable, finalement. Tu veux que je te lâche un peu pour voir ?
-Skills : Non, je suis pas encore prêt à barboter tout seul.
-Bevin : D’accord. Tu préfère qu’on remonte dans ma chambre ?
-Skills : Je t’avoue que je commence à fatiguer à force de flotter.
-Bevin : Mais je te préviens, y a qu’un lit. Il faudra qu’on partage. J’espère que tu es d’accord ?
-Skills : C’est pas un matelas à eau ?
-Bevin : Non.
-Skills : Ca va, alors. 


[Devant l’hôtel-Nuit]

Nathan et Lucas marchent.


-Lucas
 : Il est génial, ton copain Battle.
-Nathan : Ouais. Ca me fait bizarre d’entendre ça de le part d’un garçon maquillé.
-Lucas : J’ai le droit de me sentir belle.
-Nathan : J’ai failli me servir avant le bénédicité. J’ai pas l’habitude de ces trucs là.
-Lucas : Tu connaissais pas cette tradition ? En général, ça se fait avant les repas de familles. Même si moi, étant petit, je le disais aussi au comptoir du café de ma mère devant mon assiette de pâtes. Mais c’est l’intention qui compte, après tout.
-Nathan : Ouais. Chez moi, on mangeait devant la télé, en regardant des matchs de basket.
-Lucas : Ouais. On peux remercier Dan pour ces bons souvenirs.
-Nathan : Ouais. Mais y a aussi des gens comme Chuck. Lui, il a jamais connu son père, mais il a fondé la famille dont il rêvait.
-Lucas : Haley et toi, vous en ferez sûrement autant. Bon je te retrouve dans notre chambre. Je serais toi, je prendrais un bain. On t’a fait courir et ça sent.

Lucas part.



[A New-York-Dans un taxi-Nuit]

Brooke est encore et toujours dans le taxi.

-Chauffeur : La dernière fois, Lucas vous a blessé. Vous êtes sûr que vous pouvez lui faire confiance maintenant ?
-Brooke : Oui. On a eu une longue discussion mais si je vous la raconte je vais passer pour une hystérique. Dites, j’espère que le compteur ne tourne plus.
-Chauffeur : Je l’ai coupé en me garant, mais n’hésitez pas à me laisser un pourboire généreux en remerciement de mes conseils.
-Brooke : Je ne comprend rien. Je ne sais même pas pourquoi je suis triste. Normalement, je devrais être heureuse, je suis toute jeune, on me donne déjà ma chance.
-Chauffeur : Faites attention jeune fille. La vie est longue.
-Brooke : Comment ça ? Vous pensez que je dois pas me presser ? Que je dois profiter de ma jeunesse et que je pourrais devenir créatrice plus tard…
-Chauffeur : Non, c’est exactement l’inverse. On a pas une chance pareil tous les jours. Et comme la vie est longue, il faut essayer de l’améliorer dès qu’on nous en donne la possibilité. Moi je l’ai jamais eu et regardez où j’en suis aujourd’hui. Vous vous voyez comment dans 10 ans ? Créatrice de vêtement ou chauffeur de taxi ?
-Brooke : Ouais, je comprend. Merci infiniment, Diou. Bonne chance pour la suite. Tenez. C’est le triple de la course.
-Chauffeur : Vous êtes une jeune fille au grand cœur, Brooke Davis.
-Brooke : Comment elle finit le chanson de tout à l’heure ? Celle de la fille qui ne sait pas quel homme choisir ?
-Chauffeur : Elle trouve le bonheur, bien entendu.
-Brooke : Ouais.

Brooke sort du taxi et le regarde partir. Elle voit alors une affiche avec Solaris dessus ce qui la rend triste.



[A New-York-Au défilé Rogue Vogue-Nuit]

Brooke est de retour au défilé sauf que la salle est vide enfin pas tout à fait.


-Organisatrice
 : Alors on a laisser tomber les pompom girls ?
-Brooke : Oui, faut faire un choix.
-Organisatrice : Si votre défilé est un succès vous n’aurez plus de temps à consacrer à ces choses là. Vous deviendrez une star.
-Brooke : C’est difficile d’y renoncer
-Organisatrice : Il y a des dizaines de créateurs très doués qui essaient de se faire connaître depuis des années. Vous vous pourriez être au sommet, mais tout de suite.
-Brooke : Et j’entrerais dans le monde des adultes.
-Organisatrice : On est obligé d’y entrer un jour, Brooke, c’est comme ça. Autant démarrer avec du succès et des contrats en poche, c’est plus facile. Bonne chance.

L’organisatrice part laissant Brooke le visage triste.



[A l’hôtel-Chambre de Nathan-Nuit]

La chambre est illuminer par des bougies installer un peu partout et Nathan entre dans sa chambre.

 

-Nathan : Ouais, très drôle, Lucas. Mais tu dors comme même par terre.

Il se dirige vers la salle de bain où sont installer aussi des bougies et Haley est dan la baignoire.

-Haley : Surprise ! Lucas m’a laissé sa place. Tu ne vas pas me faire dormir par terre, si ?
-Nathan : Vous avez bleufer Withey alors ?
-Haley : C’est Bevin qui a tout arranger. Cette petite est bien plus maligne qu’on ne le croit.

Nathan va vers Haley et l’embrasse.

-Nathan : Tu veux bien me faire une petite place ?
-Haley : J’attendais que tu dise ça.

Nathan saute alors, tout habillé dans la baignoire.

-Haley : Nathan ! Mais t’es fou où quoi ? Ca te fais rire ?

Nathan l’embrasse à nouveau.



[A l’hôtel-Dans le couloir-Nuit]

Rachel porte Peyton pour aller jusqu’à sa chambre car elle ne tient plus vraiment debout.


-Peyton
 : Allez Rachel, en chœur. Et le vent…et le vent…chante ton nom…Allez !
-Rachel : Mais qu’est-ce que tu raconte ?
-Peyton : mais quoi ? Je fais une chanson d’amour pour Lucas…Euh, pour Jake.

Elles arrivent à la porte de la chambre et Rachel lâche Peyton.

-Rachel : Tu chantes une chanson pour Lucas ?
-Peyton : Non. Pour Jake.
-Rachel : T’as pas l’air décidée.
-Peyton : Il est tard et il faut que j’aille dormir. D’accord, mais…Je te remercie d’avoir passer la soirée avec moi. T’es pas l’horrible vipère que je croyais.
-Rachel : Bon, dors bien.
-Peyton : Toi aussi.

Peyton rentre dans la chambre et Rachel sourit au mauvais coup qu’elle vient de faire.



[A l’hôtel-Chambre de Lucas-Nuit]

Peyton enlève son blouson et s’allonge sur le lit. Lucas allume la lumière et comprend pas pourquoi Peyton est à côté de lui.


-Peyton
 : Euh…
-Lucas (faisant un geste pour dire que ça pue) : Oh ! Tu es soûle ?
-Peyton : Et toi t’es maquillé.
-Lucas : Ellie te manque.
-Peyton : Ouais. Soit gentil, dis-moi que ça va aller.
-Lucas : Ouais. Ca va aller.

Le lendemain matin. Lucas et Peyton sont toujours sur le lit. Lucas est réveillé et lit le journal. Peyton se retourne et met sa main autour de la taille à Lucas sans le vouloir, puis se réveille et s’aperçoit qu’il est toujours là.

-Peyton : Oh, non. J’ai vraiment trop bu hier soir ?

-Lucas : Vu que tu as vomi 6 fois. Je pense que oui.

-Peyton : Oh. Laisse-moi deviner. C’est Rachel ?

-Lucas : Ouais. On ne t’a peut-être pas encore prévenue, mais il faut te méfier de cette fille.

-Peyton : J’ai l’impression que tu passes ton temps à me sauver. Et j’ai aussi l’impression que y a un éléphant assis sur ma tête.

-Lucas : Je te rappelle que tu dois danser dans 3 heures et je ne pourrai pas te sauver cette fois. Si tu veux tu peux dormir encore un peu, je te réveillerai.

Peyton prend alors le dessus de lit et le met sur sa tête.



[A l’hôtel-Chambre de Nathan-Jour]

Nathan et Haley sont au lit. Nathan à son bras autour d’Haley et Haley à sa tête posé sur lui.

 

-Haley : C’est le plus grand lit que j’ai jamais vu. (Le ventre d’Haley fait du bruit). Oh, pardon. C’est pas très classe. On déjeune au lit ?

-Nathan : J’ai une meilleure idée. Et si on allait manger à table comme une vraie famille ? Est-ce que t’es partante ?

-Haley : Si ma famille c’est toi, oui. Bien sur.

Haley l’embrasse.



[A l’hôtel-Chambre de Lucas-Jour]

Peyton dort et Lucas finit de s’habiller. Quelqu’un frappe à la porte.


-Lucas
 : Si c’est pour faire la chambre, il faudra attendre un peu.

Brooke entre dans la chambre avec sa valise et voit Peyton dans le lit. Elle repart, furieuse.

Lucas court après elle dans le couloir.

-Lucas : Brooke !
-Brooke : Dire que j’ai préféré quitter New-York pour toi. Je suis la fille la plus stupide de l’univers.
-Lucas : Brooke, c’est pas ce que tu crois. Ecoute-moi. Peyton a bu, cette nuit. Elle s’est retrouvé dans ma chambre par erreur. C’est pas de notre faute. Tout le monde à changé de chambre hier soir, mais elle a pas été prévenue. En plus, j’ai dormi par terre. Tu m’a manqué. Je suis ravi de te voir. Brooke, s’il te plaît. On a dit qu’on se faisait confiance, non ? (posant une main sur sa joue). Brooke. En ce moment, Peyton a besoin de nous.

Lucas la prend dans ses bras et lui caresse les cheveux.

-Brooke : Tu m’as manqué. Tu m’a manqué.  


[A l’hôtel-Dans l’entrée-Jour]

L’équipe des pompom girls est là et Peyton les rejoint avec des lunettes noires.


-Rachel
 : Wouah ! T’as l’air d’avoir passé une nuit agitée.
-Peyton : Quelqu’un m’a fait boire avant d’essayer de me jeter dans les bras du petit copain de ma meilleure amie.
-Rachel : T’exagères. Je t’es conduite à la porte, c’est tout.
-Peyton : Tu crois qu’on est des lapins d’élevage ou quoi ? Il suffit pas de nous coller ensemble pour qu’on se reproduise. Et parle doucement, s’il te plaît. T’as une voix affreuse et j’ai une grosse migraine.
-Rachel : J’ai cru que tu voulais retrouver Lucas. Assume-le au lieu de rejeter la faute sur moi.
-Peyton : Si j’enlevais mes lunettes de soleil, tu me verrais lever les yeux au ciel, espèce de garce.

Le téléphone de Peyton sonne.

-Peyton : Oh, justement c’est Brooke.
-Rachel : Ne réponds pas. Il faut qu’on se prépare. Brooke n’avais qu’à venir au tournoi.

Peyton décroche comme même.

-Peyton : T’as de la chance de pas être à ma place, tu sais.
-Brooke : T’as la voix de quelqu’un qu’a pris une cuite.
-Peyton : J’en ai aussi la tête, crois-moi.

Brooke arrive alors derrière Peyton en tenue de pompom girl.

-Brooke : C’est vrai que t’as pas l’air en forme.

Peyton se retourne et la voit.

-Peyton : Brooke ?

Peyton la rejoint et la prend dans ses bras.

-Haley : Et ton défilé à New-York ?
-Brooke : J’ai toute ma vie pour travailler. Je veux profiter de ma jeunesse avec mes copines.
-Rachel : Très touchant. Sauf que la chorégraphie est prévue pour seulement 9 danseuses, y‘en a une de trop. Et comme t’a pas répété, on va devoir se passer de notre capitaine.
-Brooke : Je suis sûr qu’on va se d »brouiller, pas vari les filles ?
-Haley : Ouais.
-Brooke : Vous n’aurez qu’à me suivre et ça ira très bien. Allez, venez, on va s’échauffer.

Toute les filles partent laissant Rachel seule.



[Devant la salle où se déroule le tournoi-Jour]

Peyton sort de la salle, enlève ses lunettes et s’assoit sur les marchent. Elle range ses lunettes dans la poche de son blouson où elle en sort une photo d’Ellie qui à un bébé dans les bras. Derrière la photo est écrit « dernière journée avec Peyton ». Lucas la rejoint et s’assoit à côté d’elle.


-Lucas
 : Est-ce que ça va ?
-Peyton : Tu devrais pas traîner avec moi.
-Lucas : Tout va bien. J’ai raconté à Brooke ce qui s’est passé hier soir.
-Peyton : C’est pas une raison. Je veux pas lui faire de peine. Retourne voir Brooke, Lucas. Moi, ça va aller.
-Lucas : Tu sais… tu as un tas de choses à apprendre d’Ellie. Déjà, elle se laissait pas faire, pas vrai ?
-Peyton : C’est sûr.
-Lucas : C’est un sacré modèle. Mais… tu dois faire attention à ne pas reproduire ses erreurs. Par exemple, tu n’es pas obligée d’être seule. On est là, nous.

Lucas se lève et part. Peyton fond en larmes.



[Dans la salle où se déroule le tournoi-Jour]

Toute les équipe sont l, ainsi qu’un grand public..


-Voix
 : Et maintenant, applaudissez bien fort les panthères de Palametto !
-Keith : Finalement, je me demande ce qui a été le plus dur la nuit dernière : dormir par terre ou supporter Withey qui ronflait comme un troupeau de bisons. T’imagine ?
-Karen : Moi, hier soir, j’ai pris un bain, après j’ai discuté avec Haley et on a regardé un film porno.
-Keith : Cette Haley a une très mauvaise influence.
-Karen : Et bien sûr, j’ai pensé à toi.

Dans les coulisses, Rachel donne les dernières indications.

-Rachel : Bon, Peyton, réveille-toi. Brooke, suis-moi et Bevin fais marcher ton cerveau. Je veux gagner ce trophée. Allez, on y va.
-Brooke : Une dernière chose, les filles. Amusez-vous.
-Voix : Et maintenant, nous accueillons l’équipe vainqueur du trophée de la meilleure chorégraphie originale de l’an dernier : le Ravens de Tree Hill !L’équipe monte sur scène, la musique commence et c’est parti ! Skills rejoint Lucas dans le public.
-Lucas : Qu’est-ce que tu fais, là ? Tu t’es enduit de caramel ou quoi ?
-Skills : J’ai eu le droit à un petit massage, après mon cours de natation avec Bevin.
-Lucas : Tu rigoles ? Tu nages comme un poisson.
-Skills : C’est vrai. Je lui ai fait le coup de la leçon de natation. Elle, elle m’avait piégée avec son film romantique.
-Rachel : Bouge-toi, Peyton.
-Peyton : T’avais qu’à pas me faire boire hier soir.
-Skills (criant) : Allez, Bevin !

Bevin sourit et gène Peyton. Ce qui fait que Peyton ai perdue dans les mouvements et percute les filles de derrière, provoquant l’arrêt de la chorégraphie. A ce moment là, Brooke regarde autour d’elle, sourit et ce met devant et fait le robot. Les autres filles la regarde et rigolent sauf une : Rachel ! Donc, toute l’équipe se met à faire n’importe quoi et à danser n’importe comment.

-Keith : Allez, les Ravens !
-Lucas : On y va.

Toute l’équipe de basket des Ravens rejoignent les pompom girls sur scène et dansent avec elles. Puis le public se met debout et les autres équipes montent aussi sur la scène.



[A New-York-Défilé Rogue Vogue-Jour]

Solaris est assise dans une chaise et se prépare.


-Organisatrice
 : Solaris, t’as mis deux bottes différentes. Vu le peux de neurones que tu as, tu devrais peut-être limiter ta consommation de drogue.-Gars : Qu’es-ce que ça peut faire ? Brooke Davis s’est tirée, de toute manière. Cette petite grue ne sait pas ce qu’elle perd !

Solaris sourit.



[Tournoi de pompom girls-Jour]

C’est toujours la fête sur la scène. Tout le monde danse.


-Keith
 : Si le restant de mes jours est comme celui-là, je mourrai forcément heureux.
-Karen : Epouse-moi.
-Keith : T’as pas le droit de me demander en mariage. C’est moi qui devrais te…

Karen le laissa pas finir et l’embrasse.



[A l’hôtel-A la réception-Nuit]

Withey est à la réception pour payer sa chambre.

-Withey : Je vous interdit de me facturé un film porno. C’est un scandale.  

Retour au tournoi où Nathan danse avec Haley, Lucas avec Brooke et Skills avec Bevin.



Lucas en voix off :
Nos vies sont constituées de moments fugaces. Nous les traversons comme des villes au bord d’une autoroute. Mais, parfois, nous nous apercevons que nous sommes entrain de vivre quelque chose de différent, d’exceptionnel. Ces instants là durent une éternité et… et son inoubliables.    


THE END

FADE IN:
 
LUCAS:  (v.o)  Previously on One Tree Hill.
 
 
 
[INT. DAVIS SCOTT APARTMENT – KITCHEN – DAY]
 
(Haley turns around, smiling. Brooke is sitting at the counter, reading a letter she has just received.)
 
BROOKE:  (shocked)  Congratulations, your designs have been selected to appear at this years Rogue Vogue showcase(!)
 
(She looks at Haley in wonder. Haley walks to the counter.)
 
BROOKE:  It’s, like, a competition for emerging fashion designers; in New York(!)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. TREE HILL HIGH – CEMENT QUAD – DAY]
 
(Brooke confronts Rachel who is trying to take over her squad. Rachel and the team have been practicing routines without Brooke.)
 
BROOKE:  It is my job to come up with a routine for the tournament!
 
RACHEL:  The tournament’s the same weekend as Rouge Vogue.  (smirks)  You’ll be in New York City.
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. KAREN’S CAFÉ – DINING AREA – EVENING]
 
(Karen and Keith are sitting on the couch while the storm rages outside.)
 
KAREN:  You made me realise I was ready for you.
 
(They kiss.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. TREE HILL – STREETS – EVENING]
 
(Lucas and Brooke resolve their problems in the storm.)
 
LUCAS:  Coz I love you, Brooke. I wanna be with you, not Peyton.
 
(Brooke kisses him.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – EVENING]
 
PEYTON:  (crying)  I need you to talk to me about your cancer(!)
 
ELLIE:  (smiles)  It’s OK.
 
PEYTON:  (sadly)  No, it’s not OK(!)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. ELLIE’S HOUSE – LIVING ROOM – DAY]
 
(Ellie lies across her bed. She’s pale and clearly on her last legs. She sighs one last time before closing her eyes.)
 
PEYTON:  (v.o)  Ellie!?
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. ELLIE’S HOUSE – LIVING ROOM – DAY]
 
(Peyton walks into the room holding her bag and the box of their benefit CDs. She sees Ellie’s arm, hanging out over the edge of the bed. She stops and stares. The box falls out of her hands and hit the floor; scattering the CDs.)
 
(Peyton cries hard as she sees Ellie lying there.)
 
FADE TO WHITE:
END OF PREVIOUSLY ON:
OPENING CREDITS ROLL:
 
 
 
FADE IN:
 
[EXT. THE ROAD – THE SKY – DAY]
 
(The camera pans down to the road. A few cars are driving past – including a big purple one.)
 
PEYTON:  (v.o)  I read a poem once… about a girl who had a crush on a guy who died. She imagined him up in heaven with all the beautiful angels… and she was jealous.
 
(The car drives past and the shot zooms lower.)
 
PEYTON:  (v.o)  Ellie is gone.  (pause)  I imagine her with all the badass angels now. Hanging out with them in their black leather jackets – causing trouble.
 
(The shot pans down to the front passenger seat window. Peyton is sitting there, daydreaming. Brooke is driving.)
 
PEYTON:  (v.o)  But I’m not jealous.  (pause)  I just… miss her.
 
(Brooke looks at her slowly.)
 
BROOKE:  You ready to talk about her, yet?
 
PEYTON:  (looks back)  … I’m dealing with Ellie’s death the way she woulda wanted me to; by really living life.  (pause)  And what better way than road-tripping to New York in this… sweet ride and…  (Brooke grins)  and then hopping on a plane, nine hours later, and flying to Charlotte.
 
(Brooke laughs and pats her knee.)
 
PEYTON:  (smiling)  Ellie would’ve loved it.
 
BROOKE:  And Rachel is gonna hate it. Win, win! Are we on schedule, navigation girl?!
 
(Brooke looks into her rear-view mirror. Haley sits up from the back seat.)
 
HALEY:  Well,  (coughs)  yeah, except that, uh, we promised to switch seats once we hit Pennsylvania.
 
BROOKE:  Hmmm,… so, James-Scott, what’re you more excited about? The fashion show or the cheerleading competition?
 
HALEY:  Uh,… sharing a hotel room with Nathan.
 
(Brooke laughs.)
 
PEYTON:  (groans)  Erugh, you a so Brooke’s roommate!
 
HALEY:  Whatever! Oh, slug bug!  (punches Peyton on the arm)
 
PEYTON:  (holding her arm)  OW!
 
(Brooke laughs more. Peyton looks out of the window and sees an old VW Beetle driving beside them. Haley laughs and Peyton follows suit.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. SCHOOL BUS – TREE HILL HIGH – DAY]
 
(Whitey is standing in front of the team, half yelling.)
 
WHITEY:  This year’s classic will not be a repeat of last year’s debauchery. There’ll be an eleven o’clock curfew. That means… there’ll be not late-night hot tubbing,… no spinning the bottle,-
 
(The players and cheerleaders are practically ignoring him as he walks up the middle of the bus.)
 
WHITEY:  -no truthing or daring. And that includes the chaperones.
 
(He comes to a stop at the back where Karen and Keith are making out. They separate and look at him guiltily. The other people on the bus make noise. Whitey rolls his eyes and shakes his head.)
 
(Cut to Nathan and Lucas who are smiling embarrassedly.)
 
NATHAN:  Your mom playing grab-ass on the bus isn’t as humiliating as Dan assaulting me in the locker room.
 
LUCAS:  Yeah, where is Dan?
 
NATHAN:  Official Mayor stuff in Tree Hill. He’s probably planning an invasion of Rawley.
 
LUCAS:  Ohh, more pressure off you than.
 
NATHAN:  Actually, I play better when Dan’s there.
 
LUCAS:  What, some kind of twisted good luck charm?
 
NATHAN:  (shakes his head)  No, more like a gun to the head.
 
(They laugh.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. THE ROAD – RENTED CAR – DAY]
 
(Close-up of the radio as Brooke fiddles with it. The shot pans across to her.)
 
BROOKE:  OK, my turn. Oh, wise radio, what is gonna happen to me in New York at the Rogue Vogue fashion show?
 
HALEY:  That was the first question you asked and you can’t ask the same question twice.
 
BROOKE:  Well, I didn’t like my answer and it’s not like only one thing can happen at a fashion show.
 
PEYTON:  Yeah, but it defeats the purpose of the radio game. It’s like magic eight ball; you have to take the first answer you get.
 
HALEY:  Yeah, I didn’t get a do-over when the answer to my question: ‘What will happen with me and Nathan’ was ‘Highway to Hell’. OK?
 
BROOKE:  Fine. I will accept that at some point this weekend, someone will pour some sugar on me.
 
(Haley leans back and laughs.)
 
BROOKE:  My next question is: what is Lucas thinking about?
 
(She fiddles with the radio again.)
 
BROOKE:  Right…  (stops turning the dial)  now.
 
(Torn Between Two Lovers by Mary MacGregor starts to play. Everyone’s spirit dies.)
 
BROOKE:  OK, new game.  (turns the radio off)
 
HALEY:  How bout movie quotes?
 
BROOKE:  Great.
 
HALEY:  I’ll go first. Um,…  (thinks)  ‘if I ever start talking about these as the best days of my life-
 
(Peyton grins.)
 
HALEY:  -remind me to kill myself’.
 
PEYTON:  (points)  ‘Dazed and Confused’.
 
BROOKE:  (excitedly)  Oh my god, you guys, look!
 
(All three look ahead as the skyline to New York emerges.)
 
HALEY:  (o.s)  Oh! Oh, it’s just like the movies!
 
BROOKE:  Peyton, we need music; plug in the iPod.
 
(Peyton does.)
 
PEYTON:  Cue the soundtrack.
 
(She presses play and the music starts. They smile as they look out at New York in awe.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. HOTEL (EST) – SPARKLE CLASSIC – DAY]
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – SPARKLE CLASSIC – DAY]
 
(Shot of the lobby as people mill around it. The camera pans across to Rachel who is standing before the cheerleaders.)
 
RACHEL:  Alright, girls, one hour to check in. Everyone assembled for practice at three; break at six; final rehearsal, eight-thirty. Lights out at ten.
 
BEVIN:  You know, Brooke was never this strict. She always let us do what we wanted before the competition.
 
RACHEL:  Do I look like Brooke to you? Thank god, no.  (turns away)
 
BEVIN:  Well, I don’t feel good.  (fake coughs)
 
(Rachel looks at her, annoyed.)
 
BEVIN:  I’m gonna go try squeeze in a nap.
 
(The rest of the cheerleaders follow Bevin and Rachel gives up.)
 
FADE TO:
 
 
 
[INT. ROGUE VOGUE – MAIN AREA – DAY]
 
(Brooke, Peyton and Haley walk into the area in awe.)
 
BROOKE:  Howww, stinkin’ great is this?(!) Well, thanks for coming with me, team.
 
PEYTON:  Yeah.
 
(Models walk down the catwalk, rehearsing for later. Camera pans to a woman holding a clipboard.)
 
WOMAN:  Guys, guys, this is Rogue Vogue, not prom. Would you please, please get rid of those astounding, repulsive streamers before I hang you by them?
 
(Brooke walks up to the stage where the woman is standing and smiles.)
 
BROOKE:  Hi.
 
WOMAN:  (fake)  Hi.  (turns away)
 
BROOKE:  (rushing forward)  Excuse me, I’m Brooke Davis and I just wanted to check on my time. I have a little bit of a schedule crunch coz we’re trying to hop a flight tonight back to North Carolina for a cheerleading competition tomorrow.  (smiles at Peyton and Haley)  My two best friends drove down with me  (they wave)  and I’m in love with them for it. But, we wanted to fly back together-
 
WOMAN:  (turns and cuts her off)  The schedule has changed.
 
BROOKE:  (beat)  OK, good change or bad change?
 
WOMAN:  (consults her list)  Your clothes aren’t shown until tomorrow.  (smirks)
 
BROOKE:  That’s a bad change.
 
WOMAN:  (cattily)  Yeah, looks like you have a cheersion to make.
 
(Brooke gapes after her. Peyton frowns and Haley looks at Brooke worriedly.)
 
BROOKE:  Wh-!
 
FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:
 
 
 
FADE IN:
 
[INT. ROGUE VOGUE – STAGE – DAY]
 
(Brooke, Haley and Peyton are sitting on the end of the stage. Haley and Peyton are watching Brooke.)
 
BROOKE:  I can not believe that director lady; I hate her.  (Peyton grins)  She was wearing white when it’s way after Veterans Day.
 
HALEY:  (instantly)  Labour day.
 
BROOKE:  Whatever, almanac girl.  (pause)  You guys, what am I gonna do? Can you get me a radio so I can make up my mind?
 
PEYTON:  OK, Donatella, get yourself together.  (grins)
 
(Brooke looks at her in disgust.)
 
PEYTON:  You’ve never worked so hard at anything in your life except your fake ID.
 
(Brooke smiles and Haley laughs.)
 
PEYTON:  (nudges her)  It’s you big chance!
 
(Brooke smiles sadly and nods.)
 
BROOKE:  (whispers)  Yeah.  (beat)  You guys should go without me.
 
HALEY:  Are you sure?
 
(Brooke looks at Peyton and then Haley, nodding.)
 
BROOKE:  Yeah. Peyton’s right.  (smiles at Peyton)  It’s my big shot.  (pats their knees)  So…  (takes a deep breath)  just go before I change my mind.
 
(She laughs. Peyton leans sideways and hugs Brooke. Haley does the same.)
 
HALEY:  Have fun(!)
 
PEYTON:  Good luck.
 
(Peyton and Haley pull back and stand. They wave goodbye and leave Brooke sitting there on the stage. Brooke watches them walk away apprehensively. She takes deep breaths as she’s left in the room on her own.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – KEITH AND KAREN’S ROOM – DAY]
 
(Keith opens the door and he and Karen enter. He looks in and sees the luxury basket he’s put on the bed and the champagne on the table. He looks back at Karen and smiles.)
 
KAREN:  (seeing)  Oh,… well,… Keith.  (laughs)
 
(She looks around at the room and smiles.)
 
KAREN:  Wow.
 
(She looks at the huge array of flowers on the table.)
 
KAREN:  Those are gorgeous.
 
KEITH:  (smiles happily)  Look, and you should see the view.  (points to the window)
 
(She looks at the window.)
 
KEITH:  Oh, and the bathroom, it comes with a-with one-
 
(There’s a sound of flushing from the bathroom and Keith turns his head to look at the doorway. Whitey exits, zipping up his fly. He grins at them.)
 
KEITH:  (more to himself)  Crusty old man?
 
WHITEY:  Oh, that Jacuzzi’s gonna do wonders for my back.
 
(Whitey walks to the bed and drops his newspaper. He sits on the bed.)
 
KEITH:  (eternally confused)  Whitey, what’re you doing in our room?
 
WHITEY:  (looks up)  Don’t you mean our room?
 
(He indicates himself and Keith. Keith doesn’t respond.)
 
WHITEY:  Oh, the two of you shacked up together in sin; that’s a bad example to the children,  (looks into the basket)  you oughta be ashamed of yourselves.
 
KAREN:  But, um,…
 
WHTEY:  Well, don’t worry, Karen. I’ll take good care of him.
 
(He picks out a box from the basket and looks at it.)
 
WHITEY:  (opens the box)  Well, what’ve we got here?  (grins)
 
(He takes out a chocolate.)
 
WHITEY:  Mmmm,  (grins broadly)  truffles!  (pause)  Isn’t that romantic?(!)  (eyes Keith)
 
(Keith smiles and nods. Both of them watch him stoically. Keith looks at Karen and Whitey laughs.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – LUCAS AND NATHAN’S ROOM – DAY]
 
(Nathan and Lucas walk into their room and Nathan shuts the door. They look up and see that their room only has a queen-sized bed. Lucas groans. Nathan whistles. Lucas sighs. Wordlessly, Lucas and Nathan play rock-paper-scissors. They stop, Lucas holds out paper and Nathan holds out rock.)
 
(Lucas pats Nathan’s clenched fist. Nathan sighs.)
 
LUCAS:  (walking forward)  Paper covers rock(!)
 
NATHAN:  Two outta three?
 
(Lucas drops his bag on the floor and falls onto the bed with a groan. That’s answer enough. There’s a knock on the door. Nathan turns to it.)
 
TONY BATTLE:  Room service.
 
NATHAN:  (not moving to open the door)  Wrong room, sorry.
 
TONY BATTLE:  And if you don’t come open up this door before I kick it down?
 
(Lucas looks at Nathan and the door. Nathan waits a beat before walking to the door. He opens it to Tony Battle, his friend from High Flyers.)
 
NATHAN:  (grins and slaps hands with him. They hug)  Tony Battle, what’re you doing here, man?
 
TONY BATTLE:  (stepping back)  I live in the town next over, man. So now, I’m gonna beat your ass in the tournament, not just one-on-one.
 
(Lucas is just watching the exchange from the bed.)
 
NATHAN:  (looks back a beat)  Well hey, man, this is Lucas.
 
TONY BATTLE:  Oh, what’s up, man? Heard about you. Jump shooter, right? Then you were seeing this girl – lied about it?
 
LUCAS:  (laughs to himself)  God(!)
 
TONY BATTLE:  (laughs)  So, I know you’re all down to kick it tonight, right?
 
NATHAN:  Uh,… I don’t know if we can do a wild night, man. We got a curfew.
 
TONY BATTLE:  OK, cool, so then we’ll make it an early wild night. Get your stuff, let’s roll.
 
(Nathan glances back at his brother. Tony urges Lucas to come along.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – CORRIDOR – DAY]
 
(A cheerleader walks down the corridor with purpose. She’s holding a key card in her right hand. She inserts it into the lock of one of the doors; it doesn’t work so she knocks.)
 
CHEERLEADER:  Bevin, let me in.
 
BEVIN:  (opens the door looking well)  I can’t. I have an enormous fever – you’re gonna have to stay with someone else.
 
(Bevin tosses the girl’s bag at her. The cheerleader frowns, confused as Bevin shuts the door in her face and turns back into the room. She grins and walks to the bed.)
 
BEVIN:  Thanks for driving up for the weekend.
 
(Skills is sitting on the bed, smiling.)
 
SKILLS:  Damn, baby, you look hot.
 
BEVIN:  Oh, no I don’t really have a fever. That was a lie.
 
(Skills frowns at her answer. Bevin just continues to smile, not getting it.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. ROUGE VOGUE – BACK ROOM – DAY]
 
(Models and designers are milling around the backroom. Many of the models are wearing garish clothes. There’s a model wearing a dress with black and white knives, forks and spoons stuck to it. Brooke walks through them, looking and feeling completely out of place.)
 
(One of the designers back into Brooke and Brooke looks at her; she doesn’t say a word and continues walking with apprehension. She walks to a random person and takes hold of her arm.)
 
BROOKE:  Hi, excuse me.  (pulls her away)  It’s just a little crazy in here. Um,… I’m looking for the model for my clothes. I’m a designer. My name’s Brooke Davis. I have-
 
(A girl taps Brooke on the back.)
 
SOLARIS:  I-I’m your model.
 
(The other woman walks away.)
 
SOLARIS:  (holds out her hand after a beat)  Solaris.
 
BROOKE:  (shaking her hand)  Solaris. Cool. Um,… sorry, I’m a little overwhelmed. I’m still in high school and this is all really new to me.  (grins)
 
SOLARIS:  Oh, I know, everyone here’s like thirty. I’m literally half their age.
 
BROOKE:  (thinking)  So you’re,… fifteen? Or just really bad at math, like me?
 
SOLARIS:  (smiles)  Both. I’m really bad at math and fifteen.
 
(Brooke gapes. The girl sitting in front of her looks nothing like a fifteen year old.)
 
BROOKE:  I thought you were, like, twenty-five.
 
SOLARIS:  Yeah, you and every bartender in the city.
 
BROOKE:  (grins wickedly)  Nice(!)
 
(Solaris leans back.)
 
BROOKE:  (self-consciously)  I’m really excited that there’s another kid here though. I totally miss my friends already.
 
SOLARIS:  Well, you should be psyched. Your line is so awesome. I would actually wear it.
 
(Brooke laughs.)
 
SOLARIS:  (looks over Brooke’s shoulder)  Like, my friend, Jessica, has to model a shirt made of tacks.
 
BROOKE:  … Ouch.  (frowns and looks over her shoulder)
 
SOLARIS:  Do you have plans tonight?
 
(Brooke shakes her head.)
 
SOLARIS:  Well you do now.
 
(Brooke’s smile widens.)
 
SOLARIS:  Get ready for a wild night, designer Brooke.
 
(Brooke looks at her speechlessly and laughs.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. STREETS – EVENING]
 
(Nathan, Lucas and Tony are walking down the road.)
 
NATHAN:  You took me to some wild parties this summer, Battle, but, uh,  (laughs)  I think you’re outdoing yourself here.
 
TONY BATTLE:  (glances at Nathan briefly as the continue walking)  Hey, you’ll see.
 
(They walk up the drive to the front of a house. The door opens and a young girl of about twelve and a boy of about ten step out.)
 
AJ:  (looks at Nathan)  He don’t look like he got game(!)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. THE HOTEL – LOBBY – EVENING]
 
(The cheerleaders are practicing their routine. Bevin holds her hand out, making an ‘L’ shape with her fingers so she can remember which one is her left hand. Rachel comes up behind her and sighs.)
 
RACHEL:  Bevin, quit making an ‘L’ before you do that move!
 
BEVIN:  It’s the only way I can remember it’s left and not right.
 
(All the girls stop and watch the commotion.)
 
RACHEL:  (glares)  Well stop. It looks like you’re making the loser sign(!)  (holds up her own hand)
 
(Rachel snarks and turns away. Bevin wait a beat before putting her left hand up to her forehead, making the loser sign at Rachel… with the wrong hand. Her former roommate walks up behind Bevin and holds up Bevin’s other hand to her head. Bevin gets it and nods.)
 
(Cut to the entrance as Haley and Peyton walk in, laughing.)
 
HALEY:  Hey, you guys. I’m sorry we’re late.
 
(Bevin turns to them, relieved.)
 
BEVIN:  Oh, thank god you guys are here(!)  (hugs them)  Where’s Brooke?
 
HALEY:  Um,… Brooke got delayed at the fashion show. She’s not coming.
 
(Rachel is much to delighted by that.)
 
RACHEL:  (smiling)  Well, we’ll just have to forge ahead without her.  (pause)  Alright, team, everyone to your rooms. Let’s get some rest for tomorrow.
 
BEVIN:  (delighted)  Gotta rest, so sleepy!
 
(She backs away. Peyton frowns at Bevin, amused.)
 
BEVIN:  Bye.
 
(Bevin grabs her bag and leaves. Haley turns to Peyton.)
 
HALEY:  Oh, hey, um,… gimme a call if you need anything at all. OK?
 
PEYTON:  (nods)  Thanks, Haley. I know you’re excited about spending time with Nathan, though, so… don’t worry about me.
 
HALEY:  (backs up, still unsure)  OK.
 
(Haley leaves to, leaving Peyton standing there with only Rachel for company. Rachel walks to her.)
 
RACHEL:  Well, look, um,…  (Peyton turns to her)  I’m not much of a listener; but I do have some tequila in my room.  (smiles and crosses her arms)  You interested?
 
PEYTON:  (smiling)  Perfect.
 
(Rachel nods and they walk down to the entrance together.
 
FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:
 
 
 
FADE IN:
 
[INT. CLUB – DANCE FLOOR – EVENING]
 
(Shot of the yellow light before panning down to the people crowding the dance floor. Everyone is dressed in weird clothing. Solaris and Brooke wend their way through the throng, dressed in normal clothes. A woman walks up to Solaris.)
 
WOMAN:  Solaris, I love you.  (kisses her cheek)
 
SOLARIS:  You look fantastic.  (beat)  Oh,  (points to Brooke)  this is Brooke Davis. I’m modelling her line tomorrow.
 
WOMAN:  Do you have a cigarette?
 
(Brooke’s smile falls.)
 
SOLARIS:  No, I quit.
 
WOMAN:  Bitch. Love you.  (walks away)
 
(Brooke and Solaris watch her.)
 
SOLARIS:  It’s sad. Ever since she got a rib taken out a year ago and those horrible collagen injections, she’s totally washed up.
 
(Brooke’s eyebrows raise.)
 
SOLARIS:  (shakes her head and smiles)  Cheers(!)  (clinks glasses)
 
(Solaris smiles and Brooke tries her best to return it but she’s rethinking the whole thing. She takes a sip of her drink.)
 
FADE TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – REACHEL’S ROOM – EVENING]
 
(Close-up of a slice of lime being cut. Fade to full-shot of Peyton on the bed and Rachel at the table, cutting up the lime.)
 
PEYTON:  Kinda weird.  (looks up)  Us hanging out.
 
(Rachel ignores her and continues to cut up the lime.)
 
PEYTON:  Nothing personal, I just never imagined the two of us kicking it.
 
RACHEL:  (beat)  We probably have a lot more in common than you think.
 
(Close-up of Peyton’s stoic face.)
 
RACHEL:  Then again, we’ll probably never get the chance to find out.  (pause)  I mean, I’m not Brooke’s favourite person and you are.
 
(Rachel turns to Peyton.)
 
PEYTON:  (smiling)  She just doesn’t trust you.
 
(Rachel walks over with their drinks.)
 
RACHEL:  (eyes narrowed)  And you do?  (holds out a glass)
 
PEYTON:  (takes it)  Not really. I just wanted a drink.
 
(Rachel smiles and her phone rings. She looks around before walking to it and answering it. She holds it to her ear and waits.)
 
BEVIN:  (through the phone)  Hey, it’s Bevin.
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. THE HOTEL – SWIMMING POOL – EVENING]
 
(Bevin is standing by the pool, in a dressing gown.)
 
BEVIN:  Peyton’s not in her room right now, unlike me who’s, like, totally asleep. Anyway, if you see her, will you tell her she’s bunking with you?
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – RACHEL’S ROOM – EVENING]
 
RACHEL:  (confused)  What, why?
 
BEVIN:  (through the phone)  Because, Haley switched rooms with Lucas so she could be with Nathan.
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – SWIMMING POOL – EVENING]
 
BEVIN:  Now, Lucas is in Peyton’s room because Brooke’s not coming. But of course, we can’t put a girl in with Lucas – especially Peyton-
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – RACHEL’S ROOM – EVENING]
 
(Close-up of Rachel’s scheming face.)
 
BEVIN:  (through the phone)  So, Lucas goes there; Peyton goes in with you.
 
(Rachel smirks.)
 
BEVIN:  (through the phone)  Chelsea’s staying with Ashley because-
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – SWIMMING POOL – EVENING]
 
BEVIN:  -I’m really sick.
 
(She coughs forcefully. Skills can be seen on one of the deck chairs on the other side of the pool.)
 
BEVIN:  Long story short, Peyton’s in with you; Lucas is alone in her room.
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – RACHEL’S ROOM – EVENING]
 
(Rachel grins evilly.)
 
RACHEL:  OK, yeah, fine. I’ll tell her. Oh, and, uh,… tell Skills hi for me.
 
(She smirks and hangs up.)
 
PEYTON:  What’s up?
 
RACEHL:  (turns back to Peyton)  Oh, Bevin wants me to remind you to bring your flat archer in the morning.
 
(She bites into a piece of lime, looking completely conniving.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – SWIMMING POOL – EVENING]
 
(Bevin walks to Skills.)
 
BEVIN:  Rachel says ‘hey’.  (pause)  Wait a minute… oh well.  (shuts her phone)  You ready for a swim?
 
(She slips her phone into the pocket of her robe.)
 
SKILLS:  Yeah, the Jacuzzi lookin’ real good.
 
BEVIN:  (pouting)  Well, let’s swim first.
 
SKILLS:  (nervous)  Nah, I’m-I’m good.
 
BEVIN:  Skills, come on!
 
(He looks at her apprehensively.)
 
BEVIN:  Oh my god,… do you not know how to swim?
 
SKILLS:  What the hell kinda question is that?! Do I not know how to swim? Coz I’m black, huh? So you think all black people’re just scared of water.
 
BEVIN:  I’m so sorry. Of course you can swim.
 
SKILLS:  Actually, I can’t, but  (shrugs)  you know.
 
BEVIN:  Well, I’m getting in.
 
(She unties the robe and takes it off. She’s wearing a blue bathing suit underneath. She puts her hands on her hips and looks at him.)
 
SKILLS:  (nervous)  Swimming, huh?  (nods)
 
(Bevin smiles, pleased with herself.)
 
SKILLS:  Well, hell, how hard can it be?
 
(She laughs and reaches out for his hand. He walks with her.)
 
SKILLS:  Damn, baby, you smell like a candy shop or somethin’.
 
BEVIN:  (getting into the water)  Vanilla body spray. Sparkle Classic swag-bag.
 
SKILLS:  (scared)  Yeah, but you sure you wanna wash off all that sweetness, baby? I mean, we could go somewhere and just stay dry.
 
(Bevin rolls her eyes.)
 
BEVIN:  Skills, come on.  (walks down further)  You have to trust me. I’m not gonna let anything happen to you. Do you remember when we saw Titanic?
 
SKILLS:  Um-hm!
 
BEVIN:  I’ll never let you go.  (looks back at him)
 
SKILLS:  That’s easy for you to say; coz the girl lived. But the dude;  (pause)  (scared)  his ass drowned.
 
BEVIN:  Come on.
 
(Skills sighs and swallows hard as he follows her lead.)
 
BEVIN:  (smiling)  Come on.
 
(Skills continues down the steps into the water with a lot of trepidation.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. BATTLE RESIDENCE – DINING ROOM – EVENING]
 
(Nathan and Lucas are sitting at the dining table with Tony Battle’s family.)
 
NATHAN:  This food looks amazing Mrs. Battle.
 
MRS. BATTLE:  Well, I hope you boys are hungry. If you’re anything like Tony, it’s not gonna be a problem.
 
(Tony’s dad laughs.)
 
TONY BATTLE:  Mom!  (smiles)
 
(She smiles back. Nathan reaches for the food.)
 
MRS. BATTLE:  Nathan, we say grace in this house.
 
NATHAN:  (pauses)  Oh, I’m sorry.
 
(He lets go of the food and sits back slightly.)
 
MRS. BATTLE:  Oh, It’s OK.
 
CHUCK BATTLE:  (looking at his daughter)  Leah, would you like to say grace?
 
(Leah clasps her hands and closes her eyes.)
 
LEAH BATTLE:  Thank you, dear God,-
 
(Nathan also closes his eyes and looks down.)
 
LEAH BATTLE:  -for the lasagne…  (smirks)  thank you also for sending Lucas here-
 
(Lucas looks sideways ay her, grinning.)
 
LEAH BATTLE:  -and having him sit next to me, because he is really… really fine.
 
(Leah’s little brother looks up in shock and there is scattered laughter around the table. Chuck laughs.)
 
CHUCK BATTLE:  Nice. That was heartfelt. Let’s eat.
 
(Everyone laughs. Leah joins in.)
 
LUCAS:  (leans closer to her)  Best grace ever.
 
(Leah grins but doesn’t reply.)
 
TONY:  So. Pops,… I was just telling these guys about how I’m gonna light ‘em up in the Classics tomorrow night.
 
(Lucas leans back.)
 
CHUCK BATTLE:  Hmm, well, you know who holds the all-time record for points in the Classic.
 
MRS. BATTLE:  Alright, here we go.
 
NATHAN:  (helping himself to food)  You played ball, Mr. Battle?
 
CHUCK BATTLE:  Son, I lit ‘em up in high school.
 
(Tony smiles and nods.)
 
LUCAS:  That’s cool, what happened?  (takes some bread)
 
CHUCK BATTLE:  Life happened.  (points at Tony)  I had this knucklehead.
 
TONY:  (affronted)  Hey, man(!)
 
(Chuck laughs.)
 
NATHAN:  Was it hard – letting go? I mean, wondering what-what might’ve been.
 
(Lucas looks at Nathan, understanding what he means.)
 
CHUCK BATTLE:  Not really. At a certain point, it’s not about what might’ve been but what might be. On the drive out, you see all those guys hanging out on… street corners, just then and…
 
(He passes the food to Leah. Leah holds it out reverently to Lucas. Lucas looks down at her.)
 
CHUCK BATTLE:  what might have been-
 
(His wife cuts him off.)
 
MRS. BATTLE:  Honey, you need me to get you your soapbox or you doing OK from your seat?
 
(Chuck holds a hand up and laughs.)
 
MRS. BATTLE:  Let’s hear about you two. What’s your father do?
 
(Nathan’s stuck for words.)
 
LUCAS:  Well, he hangs out with what might have been.
 
(He passes the food over.)
 
CHUCK BATTLE:  (nods)  Well it’s a… it’s a tough thing. But I bet, deep down, he wishes the best for both of you. Good education and uh,…  (nods)  the hope that you’ll… find your way.  (pause)  That’s what every father hopes for his child.
 
(Tony’s little brother looks sceptical.)
 
AJ:  Not yours.
 
TONY:  Whoa,  (points and smiles)  fall back, little man.
 
CHUCK BATTLE:  My younger son is referring to the father I never knew. But I bet, somewhere out there, he’s thinking the same thing.  (beams)  That’s what fathers do.
 
(Lucas looks sceptical too. Nathan considers and looks at his brother.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. RESTAURANT – DINING AREA – EVENING]
 
(Karen and Keith are sitting at a table, getting ready to eat. Whitey drops a heavy bowling bag on the table and the glasses shake and bang against each other. Karen jerks and looks up at him. Whitey is looking at them with a huge grin.)
 
WHITEY:  You ready to hit the lanes?
 
KEITH:  (confused)  Well, uh,… I-I kinda hand plans, Whitey.
 
(Keith is totally thrown and Whitey’s smile falls fast.)
 
WHITEY:  Oh.  (looks down sadly)  Disappear for four months and then you can’t find the time to take an old man bowling.  (nods)
 
KEITH:  (guiltily to himself)  Alright.
 
(Whitey sighs and continues to look down. Karen looks at him expectantly. She smiles and shrugs.)
 
KAREN:  Go ahead.
 
(Keith sighs.)
 
KAREN:  You two have a great time.
 
WHITEY:  (smiling)  Thanks, Karen.
 
(Keith sighs again and Whitey walks past the table.)
 
WHITEY:  (to Keith, indicating the bag)  Carry that, will you?
 
(Keith frowns at him before standing. Karen looks away and smiles.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. CLUB – DANCE FLOOR – EVENING]
 
(A guy called Travis is talking to a random girl. Brooke walks up to him.)
 
BROOKE:  Hey, Travis, have you seen Solaris? I lost her.
 
TRAVIS:  She’s in the VIP room.
 
BROOKE:  No, I was just in there.
 
TRAVIS:  Not that one. The real VIP room.
 
(Brooke frowns at him. Travis looks sideways.)
 
TRAVIS:  Upstairs.
 
(Brooke nods and walks away. Brooke walks into the VIP room and sees all the people there. They all look completely out of it. She walks forward cautiously.)
 
BROOKE:  Solaris?
 
(Brooke steps over people on the floor. She looks into another part of the VIP room.)
 
BROOK:  (nervous)  Solaris?
 
(Solaris is sitting on a couch, unresponsive.)
 
SOLARIS:  (distant)  Brooke?
 
(Brooke sits beside her and Solaris looks up at her.)
 
BROOKE:  (concerned)  Are you OK?
 
SOLARIS:  I just… snorted too much ‘H’. I’ll be-I’ll be fine in a minute.
 
(She smiles at Brooke, completely stoned.)
 
BROOKE:  As in heroin?
 
(Solaris doesn’t answer. She’s too out of it. Her head falls down slightly. Brooke leans forward, anxious. A guy has come up to them and sat behind Brooke. It’s Travis.)
 
TRAVIS:  (amused)  Oh, look,…  (smirks)  the princess fell off her pony.  (laughs)
 
(A woman walks to them, also stoned.)
 
BROOKE:  (turns to look at Travis)  Is she OK?!
 
TRAVIS:  She’s more than OK, sweetie. Trust me.
 
WOMAN:  (touches Solaris’ hair)  You’re so pretty.
 
TRAVIS:  (looking down at Brooke)  Isn’t she?
 
(He touches Brooke’s arm.)
 
BROOKE:  (inching away)  Oh, hey(!) I’m only seventeen.
 
TRAVIS:  Didn’t know you were so old, sweetie.
 
(Brooke looks at him, scandalised.)
 
TRAVIS:  Thought you were more Solaris’ age.
 
BROOKE:  (revolted)  That’s disgusting!
 
TRAVIS:  (leans down)  Watch yourself, little girl.  (pause)  You’re swimming in the deep end now.
 
(He tries to touch her again but Brooke aggressively moves away while glaring for all she’s worth. She stands up and rushes away. She continues down the corridor fast, never looking back. When she gets out, she leans against the wall and breathes hard. She looks sideways, depressed.)
 
FADE TO BLACK:
COMMERICAL SET:
 
 
 
FADE IN:
 
[INT. HOTEL – RACHEL’S ROOM – EVENING]
 
(The shot is from inside the fridge as Rachel opens it. Peyton can be seen on the bed, lying on her stomach.)
 
RACHEL:  It’s a nice jacket. I had one like it once that I got from this vintage store but…  (takes out orange juice)  I left it at this guy’s house one night.
 
(She stands and shuts the fridge.)
 
RACHEL:  Loved the jacket, hated the guy.  (pause)  So I never went back for it.
 
PEYTON:  It was my birth mother’s.
 
RACHEL:  (shaking the shaker and frowning)  Yeah, I heard about that. Sucks.
 
PEYTON:  Yep.
 
(There’s a long pause. Rachel pours the drinks. She turns back and walks to Peyton.)
 
RACHEL:  I’m sorry, I’m not so good with the whole shoulder-to-lean-on thing.
 
(Peyton smiles.)
 
PEYTON:  You’re in luck, I’m not looking for one.
 
(Rachel nods.)
 
PEYTON:  I am, on the other hand, looking for another drink.  (points at it)
 
RACHEL:  (grinning)  Works for me.  (hands it over)  Try this. I call it Sympathy.
 
(Peyton raises an eyebrow at her.)
 
PEYTON:  (shrugs)  Alright, well,  (holds the glass up)  here’s to Sympathy.
 
RACHEL:  (clinks glasses)  For the Devil.
 
(Peyton laughs and drinks.)
 
(There’s a knock on the door off-screen.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – KAREN’S ROOM – EVENING]
 
(Karen is in her bathroom, rubbing her hands with lotion. She walks out to open the door.)
 
KAREN:  (playfully)  Uh-oh, someone is in trouble.
 
(She opens the door with a smile to Haley. Her smile falters.)
 
HALEY:  (confused)  Why? It’s not even past curfew.
 
KAREN:  (gasps)  Oh, Haley, oh,… you know, you’re always such trouble.  (laughs nervously)
 
HALEY:  (embarrassed)  Oh my god, you though I was Keith(!) OhhK, um, Nathan’s MIA; I just thought I’d stop by of a girl’s night in with pay-per-view. But, if you’ve got big plans,  (turns away)  I’ll get o-  (makes to walk away)
 
KAREN:  No, of course, of course.  (pause)  Get in here.
 
(Karen steps aside and Haley walks in with a smile.)
 
HALEY:  You sure?
 
KAREN:  (shuts the door)  I’d love the company.  (walks into the room)  Alright, uuuum, movie guide.
 
(Karen picks up the guide and gives it to Haley.)
 
KAREN:  Romance, adventure. Nothing too scary.
 
(They both sit on the bed.)
 
HALEY:  Yeah, I can’t really watch scary movies anyway.  (gasps)  Oh, I could totally be down for John Cusack: Must Love Dogs.
 
KAREN:  Oh, yeah.  (pause)  That means you wanna watch it, right?
 
HALEY:  (laughs)  Yeah!
 
KAREN:  Good, I like Diane Lane.
 
(Haley turns the TV on.)
 
TV VOICE-OVER:  Press ‘select’ to start your movie.
 
HALEY:  Me too.  (not paying attention to what she presses)  Did you see her in uh, Walk on the Moon…?
 
(She stops short when she sees that she hasn’t turned it on to the movie but on to porn. Karen’s eyes are as big as saucers. She gapes. Haley jerks around and looks at the guide again.)
 
HALEY:  Must Love D-OH, I missed an ‘n’, I thought it said Dogs! I’m sorry. Ah!
 
(Karen makes a mad dash for the TV. Haley puts a hand to her head.)
 
KAREN:  We can’t watch that(!)  (she winces as she covers the screen.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. BATTLE RESIDENCE – BACY YARD – EVENING]
 
(Nathan and Tony are playing basketball while the rest of the family and Lucas watch.)
 
TONY BATTLE:  What’ya got, Big Time?  (tries to block him)  How’s it going, buddy?
 
(Nathan jumps and throws the ball.)
 
TONY BATTLE:  Shot, Big Time.
 
(The ball goes through. Tony’s mother and brother make noise.)
 
MRS. BATTLE:  Wait, now don’t shame me out there, son.
 
(Tony turns his head and looks back at her.)
 
AJ:  T is getting schooled!
 
MRS. BATTLE:  (agreeing)  You know!
 
TONY BATTLE:  (to Nathan)  Man, you see how I have the home-court disadvantage here?  (tosses the ball to a laughing Nathan)  My whole family, man.
 
(They start playing again.)
 
(The shot cuts to the wall where Lucas and Leah are sat. She’s brushing blue eye shadow onto his eyelids. She finishes and he looks into the mirror.)
 
LUCAS:  Uh,… I’m not sure blue’s my colour, Leah.
 
LEAH:  (smiles and nods)  Trust me, it brings out your eyes.  (smiles adoringly)
 
(Lucas smiles. Chuck runs out and to his son.)
 
CHUCK BATTLE:  Come on AJ, let’s school these two, come on!
 
(He picks his son up and carries him onto the court.)
 
MRS. BATTLE:  OK, now we got a game, now we got a game.  (claps)
 
CHUCK BATTLE:  (drops his son onto the court)  Now it’s on. Me and my man. Alright? Me and my man.
 
(A phone rings.)
 
MRS. BATTLE:  Let’s go, boys, let’s go, let’s go.
 
(Lucas flips his phone open, seeing who it is, and smiles.)
 
LUCAS:  (talking into the phone)  And how is the most beautiful girl in New York City doing?
 
LEAH:  (to herself)  Oh, that hurts.
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. CAB – NEW YORK – EVENING]
 
(Brooke smiles sadly as she holds her phone to her ear.)
 
BROOKE:  I’m great.  (pause)  But I miss you.  (she’s close to tears)  So much.
 
CUT TO:

[INT. CAB – NEW YORK – EVENING]
 
BROOKE:  (smiling tearfully)  Yeah, it’s crazy(!)  (tries to laugh)  Listen, I gotta go but I can’t wait to see you.
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. BATTLE RESIDENCE – BACK YARD – EVENING]
 
LUCAS:  … I love you, babe.
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. CAB – NEW YORK – EVENING]
 
BROOKE:  (choked up)  I love you too.
 
(She hangs up the phone.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. BATTLE RESIDENCE – BACK YARD – EVENING]
 
(Lucas hangs up with a smile and looks back to the court.)
 
CHUCK BATTLE:  Show ‘em your move, baby, show ‘em your move.
 
(Chuck has the ball and is trying to block his son.)
 
NATHAN:  I got it.
 
(Chuck throws the ball to his son.)
 
AJ:  What’s-what’s the matter? Too low for you to grab the ball?  (bounces the ball)  Got a bad back, old man?
 
(Nathan frowns at his cheek. He looks at Tony and Chuck who laugh and he joins them. AJ gets the ball past Nathan, runs to the hoop, jumps and puts it through.)
 
EVERYONE:  OH!
 
(Nathan’s impressed.)
 
MRS. BATTLE:  AJ, that’s my baby(!)
 
(Chuck walks to Lucas, laughing.)
 
CHUCK BATTLE:  When you have finished your makeover, you should take over for me.  (to his children)  I’m headed out, kids.
 
TONY BATTLE:  (walks to his father)  Alright, pop. Don’t work too hard, man.
 
(They hug.)
 
CHUCK BATTLE:  Hmmm, love you.
 
TONY BATTLE:  Love you, pop.
 
(Chuck smiles and turns to Lucas and Nathan.)
 
NATHAN:  (holds out his hand)  Thanks a lot, Mr. Battle.  (they shake hands)  I appreciate it.
 
LUCAS:  You got a…  (shakes his hand)  great family, sir. You must be proud of them.
 
CHUCK BATTLE:  I am.  (looks at Nathan)  You boys go strong, now.  (pats Nathan)  Come on, sweet.
 
(Leah stands and follows him. Nathan, Lucas and Tony watch them.)
 
NATHAN:  (awed)  Battle, man, you have… an awesome dad.
 
TONY BATTLE:  Yeah. You know, he coulda played D1 ball but, you know, just end up being a dad instead.
 
NATHAN:  He’s not bitter about it at all.
 
TONY BATTLE:  No, my dad’s in love with life, man.  (pause)  I mean, we’re doing good now. But… when we were little, man, we came up broke as hell.
 
LUCAS:  … What changed?
 
TONY BATTLE:  (shakes his head)  Nothing. He just kept working the same two jobs. You know, he was happy then and he’s happy now.
 
(Nathan nods.)
 
TONY BATTLE:  You know, he says… regret makes you old… and bitterness poisons the people around you.
 
LUCAS:  (nods)  Your father’s a smart man.
 
(Tony nods in return.)
 
CUT TO:
 
 
 
[EXT. NEW YOUR (EST) – EVENING]
 
(Birds-eye view of the lit up skyline of New York.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. CAB – NEW YORK – EVENING]
 
(Brooke is looking out of the car window, desolate.)
 
BROOKE:  Um,… excuses me, Mr. cab driver.  (pause)  What’s your name?
 
DAOUD:  … You can call me Daoud.
 
BROOKE:  … OK, I don’t think I’m gonna call you dad.
 
DAOUD:  No, Da-oud.
 
BROOKE:  (laughs embarrassedly)  Oh(!) Sorry, Daoud.  (pause)  Do you mind doing me a favour and turning on the radio? I have some…  (inhales)  really important decisions to make.
 
DAOUD:  Of course.
 
(He turns the music on and Brooke frowns at it. The song’s in Hindi and not something she can understand. She looks at Daoud.)
 
BROOKE:  Would you tell me what he’s saying, please?
 
DAOUD:  (smiles)  It’s a story of a… young girl who’s very sad.
 
(Brooke smiles.)
 
DAOUD:  (watches her briefly through the mirror)  She’s torn between two men.
 
(Brooke listens.)
 
DAOUD:  One man is… very rich… and offers to take her away from her home… and show her all the wonders of the world.
 
BROOKE:  So why is she torn?
 
DAOUD:  (smiles)  Because the other man,… this man, she’s known all her life.  (pause)  She loves him very much.  (watches her through the mirror)
 
(Brooke smiles sadly.)
 
BROOKE:  Yeah.
 
(She thinks to herself seriously.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – SWIMMING POOL – EVENING]
 
(Close-up of the water. Skills swims into the shot, swimming on his back and looking unsure. The shot zooms out to show that he’s not actually swimming. Bevin is holding him steady in the water and he’s wearing wings.)
 
BEVIN:  See, it’s not so bad, it is?
 
(Skills shakes his head.)
 
BEVIN:  You wanna try it by yourself?
 
SKILLS:  Uh, actually, I’m not ready for you to let me go just yet.
 
BEVIN:  (laughs)  OK, but we can go upstairs whenever you want.
 
SKILLS:  You know what; I am kinda tired from all this floating.
 
BEVIN:  Well, um, just so you know; there’s only one bed.  (grins)  I hope you’re cool with that.
 
SKILLS:  (panicked)  It’s not a water bed, is it?
 
(She laughs.)
 
SKILLS:  OK.
 
FADE TO:
 
 
 
[EXT. HOTEL – PARKING LOT – EVENING]
 
(Lucas and Nathan walk back to the hotel.)
 
LUCAS:  (looking down at his tie)  So, AJ and I roughed you guys up tonight, huh?
 
NATHAN:  (looks at him for a beat)  Yeah? You might wanna wipe the eye shadow off before you start talking smack.
 
LUCAS:  Nah, it’s working for me.
 
NATHAN:  (sighs)  I ate the food before saying grace.  (struggles)  How was I supposed to know?
 
LUCAS:  You’re kidding, right?  (Nathan shakes his head)  You always say grace before dinner. I mean, granted, every time I did it, I was sitting at the counter at my mom’s café and every time, it was… thank you for the chicken fingers.  (Nathan laughs)  But still, I mean-
 
NATHAN:  Yeah, well dinner for me was always a TV tray and whatever game was on.
 
LUCAS:  Yeah, I guess we can both thank Dan for those solo dinners, hey?
 
NATHAN:  Well, and then there’s Chuck Battle;  (pause)  never had a father in his life and one generation just changed everything.
 
LUCAS:  (nods)  Ah, you could do the same with Haley.  (pause)  Look,  (slaps him on the shoulder)  I’ll catch up with you inside, alright? And do yourself a favour, take a bath, dude. You stink.
 
(Nathan laughs and watches him go.)
 
DAOUD:  (v.o)  But I don’t understand how you think you can trust, uh-
 
CUT TO:
 
[INT. CAB – NEW YORK – EVENING]
 
(Daoud has pulled the cab over and is talking to Brooke.)
 
DAOUD:  Lucas, this time around.
 
BROOKE:  It’s… a long story that… frankly paints me in a really bad light.
 
(He nods.)
 
BROOKE:  Hey, the… the meter’s not still running, right?
 
DAOUD:  (looks at it)  I shut it off when we parked. But, feel free to tip generously for my brilliant advice.
 
(Brooke laughs sadly and nods.)
 
BROOKE:  I just don’t understand… why I’m so sad… when I’m so young and there’s great things happening for me(!)
 
DAOUD:  You have a lot of life ahead of you, you know?
 
BROOKE:  So, what’re you saying? Why rush it?  (pause)  I mean, I can be a fashion designer when I grow up. I don’t have to be one tomorrow.
 
DAOUD:  (shakes his head)  No, I’m saying the opposite.  (pause)  Time passes you by, young lady. You have a long life, and you can start by making it great right now. My life would be very different if I could have the chance you’ve been given.
 
(Brooke nods.)
 
DAOUD:  Would you rather drive a cab or design clothes?
 
BROOKE:  (nods)  I see your point.  (smiles happily for once)  Thank you so much, Daoud. And good luck with everything.  (reaches down for money)  Here’s, um,…  (holds out the money)  here’s triple the fare.
 
DAOUD:  You have a very generous heart, Brooke Davis.
 
(She smiles and reaches for the door, but turns back.)
 
BROOKE:  Hey, what happens with that song?  (pause)  The one about the girl torn between two lovers.
 
DAOUD:  Oh, there’s much happiness, I assure you.
 
(He starts the car again and Brooke gets out, still smiling. He looks at her. She waves and he drives off. Brooke smiles and spots a La Bouche poster with Solaris on the front. Her smile disappears as she remembers that world. The shot repeatedly cuts back and forth between her and it.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. ROGUE VOGUE – MAIN AREA – EVENING]
 
(Brooke walks back into Rouge Vogue with a noticeable amount of reluctance. She stops at the stage.)
 
WOMAN:  No cheerleading for you?
 
(It the same woman from before, speaking from behind. Brooke turns to look at her. She’s sitting at one of the chairs, looking as nasty as before. She’s holding a clipboard and pen.)
 
BROOKE:  (quietly)  No, I guess not.
 
WOMAN:  Well, if you do well on this show, there won’t be time for things like that. You’ll be the talk of the town.
 
(Brooke smiles and nods.)
 
BROOKE:  It’s just hard to let it go.
 
WOMAN:  There are designers here who have been struggling in the fashion world for years and yet, over night, this could be the start of your career.
 
BROOKE:  And the end of being a kid, right?
 
WOMAN:  (laughs)  Being a kid ends for all of us, Brooke. Trust me. Having an apprenticeship with Donna Karen and your own label, makes things easier.
 
(Brooke blinks but doesn’t reply. The woman shrugs and grabs her bag before standing.)
 
WOMAN:  Good luck.  (walks away)
 
(Brooke stays in place, not any happier than when she arrived.)
 
CUT TO:
 
 [INT. HOTEL – FRONT DOOR – EVENING]
 
(Nathan walks into the room and shuts the door. He stops when he sees all the lit candles on the floor and the tables.)
 
NATHAN:  (to the vacant room)  Yeah, very funny, Lucas. Your ass is still sleeping on the floor(!)
 
(He turns and heads into the bathroom. He pauses when he sees Haley inside it. She’s in the bathtub with a lot of bubbles.)
 
HALEY:  Surprise.  (laughs)  I switched rooms with Lucas. I don’t have to sleep on the floor, do I?
 
NATHAN:  (laughs)  How’d you manage to switch rooms?
 
HALEY:  Well, believe it or not, Bevin, ‘mastermind’ maskey, arranged the whole thing.
 
NATHAN:  Come here.
 
(Nathan kneels down beside the tub and kisses her.)
 
NATHAN:  (looking at the bubbles)  There room in there for me?
 
HALEY:  (whispering)  I thought you’d never ask.
 
(Nathan gets in, still in his clothes.)
 
HALEY:  (gasps, shocked)  Nathan!  (laughs)  Oh my god. Come here.
 
(He leans forward and kisses her again.)
 
CUT TO:
 
 
 
[INT. HOTEL – CORRIDOR – EVENING]
 
(Shot of the carpet as Rachel and Peyton stumble across it. The shot pans up. Peyton’s singing off-key, completely drunk. Rachel is helping Peyton but she’s not drunk.)
 
PEYTON:  (singing)  And the stars are – what’re they doing? They’re crying! Come on; for what we could have had.
 
(Rachel laughs.)
 
RACHEL:  OK, OK.
 
PEYTON:  No, no, I like that line! It reminds me of Luke-I mean Jake.  (she corrects quickly)
 
RACHEL:  (laughs)  Are you sure you don’t mean Lucas?
 
(They stop outside Peyton’s hotel room.)
 
PEYTON:  No, it’s Jake.
 
RACHEL:  (smirking)  Well, whatever you say.
 
PEYTON:  (looking at the door)  OK, well look, I have to go to sleep now, OK? But, oh  (Rachel takes her key card)  thank you. Thank you for hanging out with me.
 
(Rachel opens the door for her.)
 
PEYTON:  You know, you’re not neighbour of psycho I thought you were.
 
(Rachel laughs and holds the door open.)
 
RACHEL:  Well, enjoy.
 
(Peyton waves.)
 
PEYTON:  Goodnight.  (walks through the door)
 
(Rachel smirks to herself as the door closes behind her.)
 
CUT TO:


[INT. HOTEL – PEYTON’S ROOM – EVENING]

(Peyton walks into the dark room and takes her jacket off. She sighs, rubs her face and walks to the bed. She climbs in and lies on the bed, breathing hard. The light suddenly snaps on and she frowns. She turns her head to find Lucas lying on the bed, just woken by her. He rubs his head confusedly.)

(She’s still breathing hard and he can smell her breath. He waves the smell away.)

LUCAS: Are you drunk?

(She laughs and looks at him for a beat.)

PEYTON: Are you wearing eye shadow?

(He continues to frown and Peyton turns her head away with a small moan.)

LUCAS: Working through the pain?

PEYTON: (sighs harshly) Kinda. (tearfully) Everything’s gonna be alright, right?

LUCAS: … Yeah.

(He doesn’t seem very sure. Peyton nods.)

LUCAS: (to himself) Yeah, it is.

(He keeps thinking.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[INT. HOTEL – PEYTON’S ROOM – DAY]

(Peyton is asleep on the bed. She rubs her eyes. The camera pans left to show Lucas is also on the bed. Unknowingly, she flings herself across the bed and hits Lucas with her arm. Lucas stops his reading of the newspaper to look at her questioningly.)

(Peyton, realising, turns back and groans.)

PEYTON: Oh, god(!) (sighs and puts her hands to her face)

(Lucas nods and resumes reading.)

PEYTON: How drunk was I last night?

LUCAS: (amused) Drunk enough to puke six times.

PEYTON: (sighs again) Let me guess; Rachel.

LUCAS: Yeah. (pause) Rachel’s probably not the best person to use the ‘buddy’ system with.

PEYTON: (groans painfully) I feel like you’re always rescuing me. (pause) Also, like there’s a giant elephant standing on my head.

LUCAS: Yeah, well, I can’t rescue you from the routine you have to do in three hours.

(She sighs again.)

LUCAS: I’ll wake you up in a half hour.

(She doesn’t argue. She pulls the covers up over her head.)

CUT TO:



[INT. HOTEL – NATHAN’S ROOM – DAY]

(Haley sighs in bed. She’s lying on Nathan’s chest.)

HALEY: Oh, god, this bed was so comfortable. (laughs)

(Nathan follows suit and laughs too. They look sideways at the floor they’re sleeping on. They have spread the covers across it. Her stomach rumbles.)

HALEY: Oh, (looking down) my. That was attractive. (looks at him) Room service?

NATHAN: Actually,… let’s have a proper sit-down breakfast somewhere. Family style.

HALEY: Family style sound perfect. (kisses him)

(He laughs. She hugs him hard and he returns it.)

CUT TO:



[INT. HOTEL – PEYTON’S ROOM – DAY]

(Peyton is still lying on the bed. Lucas is sitting on the end, tying up his laces. There’s a knock on the door.)

LUCAS: (glancing up briefly) If it’s the maid service, we’re good, thanks.

(Brooke walks in with a smile, wheeling in her luggage. She sees Lucas on the bed and Peyton, sleeping, and stops dead. Lucas looks at her, guilty as hell. She looks at him, nods and walks out, taking her stuff with her. Lucas rushes out of the room.)

LUCAS: Brooke!

(Brooke continues, not bothering to turn around.)

BROOKE: (to herself) I can not believe I flew all the way back from New York for this. I am the dumbest girl alive.

(Lucas continues to follow her as she turns the corner.)

LUCAS: Brooke, don’t freak out, OK?! Look, (pulls her to a stop) hey. Peyton was drunk. She crashed in my room by accident. It wasn’t her fault. The rooms… got switched; she… didn’t get the message, OK? I slept on the floor!

(Brooke glares at him, wondering if she should believe him.)

LUCAS: By the way, (pause) thrilled to see you. (grins) Hey, come on. (pause) What’d we say about trusting each other?

(He puts a hand to her face.)

LUCAS: You know, Peyton needs both of us right now.

(Brooke frowns sadly and Lucas pulls her in for a hug.)

BROOKE: (whispering) I missed you.

(Lucas smiles.)

BROOKE: (louder) I missed you.

FADE TO:



[INT. HOTEL – LOBBY – DAY]

(All of the cheerleaders are already gathered in the lobby. Peyton walks in wearing sunglasses to block out the harsh sunlight.)

RACHEL: (hands on hips) Well, well. (still smirking) Looks like somebody had a rough night.

(Haley scowls at Rachel.)

PEYTON: Says the girl who poured drinks down my throat and then dropped me off in my best friend’s boyfriend’s bed.

RACHEL: (laughs) Look, I just lead you to the door, sweetheart. (crosses her arms)

PEYTON: We’re not giant pandas, you know? You can’t just put us together and expect us to mate. And, do me a favour; talk soft – you’ve got a terrible voice.

RACHEL: (mock sincere) Look, I was trying to help you out. I’m s-s-sorry if it’s not what you wanted.

PEYTON: You know what, you can’t see it, but underneath my sunglasses, I’m rolling my eyes.

(Peyton’s phone rings and she scrambles to answer it.)

PEYTON: (looks at the screen) Oh, speak of the devil.

(Peyton shows Rachel the screen. It’s Brooke.)

RACHEL: Look, don’t take that. We have to get ready. Brooke is not a part of this.

(Peyton happily ignores her and answers the phone.)

PEYTON: (into the phone) You are so happy you’re not me, right now.

(Rachel looks away, exasperated.)

BROOKE: You sound level 10 hung over.

(Brooke walks across the shot, at the back where no one can see her.)

PEYTON: Yeah, well, you should see me.

(Brooke turns, smiling.)

BROOKE: Yeah, you look like ass too.

(Confused, Peyton lowers the phone.)

HALEY: (shocked) Brooke, what the heck?!

(Brooke grins and shuts her phone. Peyton turns around, delighted.)

PEYTON: HEY!

(Peyton walks to her and they hug.)

HALEY: What about the fashion show?!

BROOKE: (walks forward smiling) Got the rest of my life for that stuff. Not so much to be seventeen with my friends.

RACHEL: How sweet. (walks forward) Unfortunately,… my routine only needs nine girls. Not ten.

(Brooke nods uncaringly.)

RACHEL: Which means… you’re gonna have to sit this one out, captain.

BROOKE: Well, I think we can manage, right girls? (asks the rest of the team)

BEVIN: Yes!

(The rest of the squad nod.)

HALEY: Yeah! (laughs)

(Rachel looks at them, annoyed.)

BROOKE: (to Rachel, mocking) And watch me for the changes.

(Rachel realises she’s lost them.)

BROOKE: (still mocking) Come on, girls. Let’s stretch(!)

(Brooke smirks at Rachel and the cheerleaders follow Brooke. Rachel stands there, hands back on her hips as she fumes.)

CUT TO:



[EXT. SPARKLE CLASSIC – ENTRANCE – DAY]

(Some guys walk past the door. Peyton opens it and steps out. She takes the glasses off, puts a hand to her eyes and lowers herself onto the top step. She slips the sunglasses into the inside pocket of her jacket. She takes out the picture of Ellie holding her when she had just been born. It’s the same picture Ellie was looking at just before she died.)

(Peyton gapes and turns the picture around. Written on it is ‘First day with Peyton’. She looks at the picture sadly. Lucas runs up the steps and sits beside her. She spots him and hides the picture, sighing.)

LUCAS: You OK?

PEYTON: You can’t be out here with me.

LUCAS: Nah, it’s OK. (pause) I talked to Brooke. She knows what happened.

PEYTON: It’s not OK. (pause) I mean, it is, but,… it’s hard on Brooke so s- (pause) (nods) I’ll be fine. (smiles)

(Lucas looks down. He doesn’t believe her. He reaches over and looks at the picture.)

LUCAS: You know, (pause) Peyton, you could learn a lot from Ellie. I mean, she… struck me as… tough.

PEYTON: (laughs and nods) Yeah.

LUCAS: And that’s important, but… I also think you could learn a lot from her mistakes. Don’t (shakes his head) live you life alone.

(She looks away.)

LUCAS: Let us in.

(Peyton finds it difficult but still nods. Lucas touches her shoulder before standing and walking back inside. Peyton looks down and cries. She holds the picture up and looks at it again.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[INT. SPARKLE CLASSIC – THE STAGE – DAY]

(The basketball players and general people are sat in the crowd, cheering.)

COMMENTATOR: And how about a warm welcome for the Palmeadow Panthers?!

(The crowd cheer and clap. The shot cuts to Karen and Keith.)

KEITH: You know, I’m still trying to figure out which was more fun last night: sleeping on the floor, or, uh,… Whitey snoring the theme song to Mash.

(Karen looks at him and smiles.)

KEITH: Top that.

KAREN: Well, let’s see, um,… I took a bath, uh,… I hung out with Haley and watched an adult movie.

(Keith looks at her, eyebrows raised.)

KEITH: Hm, Haley is a bad influence.

KAREN: Most of all, I missed you.

(Keith looks at her and smiles. The cheering suddenly starts up again and Keith and Karen join in.)

(Cut to the cheerleaders who are huddled together backstage.)

RACHEL: OK, Peyton, focus.

(Peyton scowls at her, disbelievingly.)

RACHEL: Brooke, try to keep up. Bevin, don’t be an idiot.

(Brooke watches Rachel, arms crossed.)

RACHEL: We’re winning that trophy. Alright, let’s go.

(Rachel makes to walk away.)

BROOKE: And one last thing, girls.

(They all wait for her.)

BROOKE: (smiles) Have fun.

(The cheerleaders sigh with relief. The lights dim and they run out onto the stage.)

COMMENTATOR: And, next up, this years Secret Sparkle Classic – when you’re strong, you sparkle, the Tree Hill Ravens Cheerleaders!

(The crowd is also in complete darkness. Karen and Keith are still clapping. Lucas and Nathan are also clapping. The lights come back on and the girls perform their routine.)

(Lucas is grinning but it falls when the empty seat beside him is filled… by Skills.)

LUCAS: (amused) What’re you doing here? (sniffs and touches Skills’ top) And what the hell do you smell like the surf for?

SKILLS: Vanilla body spray. (grins) Plus, (points) Bevin teaching me how to swim.

LUCAS: (laughs, confused) Skills, you’re the best swimmer I know.

SKILLS: (nods, smiling) Right, I swim-lessoned her, dawg. Had to get her back for Notebooking me. You know.

(Shot cuts back to the stage.)

RACHEL: (looks back, glaring) Dig it up, Peyton!

PEYTON: (still doing the routine) Can’t help it, someone got me drunk last night.

(They continue.)

SKILLS: GO, BEVIN!

(Bevin waves at him and loses her place. She stumbles back into place. Peyton loses her balance and falls into two cheerleaders. A cheerleading team in the crowd gasp. Brooke looks around, lost. Bevin helps one of the cheerleaders up.)

(Rachel drops her arms and looks back.)

CHEERLEADER: (looking at another cheerleader) I’m sorry.

(Peyton looks back at the rest, distressed. Brooke just smiles wider and jumps to the front of the stage. She starts a robot-dance. Peyton grins at her and Haley gapes. Bevin laughs and so does Peyton.)

(Rachel glares and walks off-stage. Haley does her own silly little dance. The Ravens basketball players can’t understand what’s going on. Each cheerleader starts dancing, acting silly and enjoying it.)

(Nathan laughs from where he’s sitting. Rachel looks back briefly. The crowd start clapping again.)

KEITH: (clapping) Go, Ravens!

(Lucas and Skills stand. Lucas hits Nathan on the shoulder and he also stands. They walk onto the stage and join in with the dancing. The crowd stand and clap. Brooke hugs Lucas.)

(Suddenly, other cheerleaders also run onto the stage. Rachel stands there, arms crossed. Other players also run onto the stage. There’s a mad scrum. Skills dances with Bevin. More people continue to run on.)

FADE TO:



[INT. ROGUE VOGUE – BACKSTAGE – DAY]

(Solaris is at her vanity, putting random boots on.)

WOMAN: Solaris, you’re wearing two different shoes, you moron.

(She’s standing with Travis.)

WOMAN: You might wanna lay off the drugs, considering you don’t have that many brain cells to begin with.

TRAVIS: It doesn’t matter anyway. Brooke Davis checked out this morning.

(Solaris looks away and the shot zooms in on her.)

TRAVIS: Can you believe she walked away from all this?

(Solaris smiles, happy for Brooke.)

FADE TO:



[INT. SPARKLE CLASSIC – THE STAGE – DAY]

(Brooke has her arm around Haley, laughing and having the time of her life. She puts her other arm around Peyton and they continue to jump.)

(Fade to Karen and Keith who are just watching it all with shock and awe.)

KEITH: You know, if the rest of my days are like this,… (nods) I’m gonna die a happy man.

(Karen looks at him wordlessly. He looks back at her.)

KAREN: … Marry me.

KEITH: … You can’t… propose to me – I was gonna propose to you-

(She cuts him off, kissing him.)

FADE TO:



[INT. HOTEL – LOBBY – DAY]

WHITEY: (o.s) I’M TELLING YOU-

(Whitey is at the desk, angry. He bangs his fist on the counter.)

WHITEY: -I DID NOT ORDER ANY… (scowls, embarrassed) pornography.

(The shot continues panning across.)

FADE TO:



[INT. SPARKLE CLASSIC – THE STAGE – DAY]

(Nathan and Haley dance.)

LUCAS: (v.o) Most of our life is a series of images. (pause) They pass us by like towns on the highway.

(Nathan twirls her.)

LUCAS: (v.o) But sometimes, a moment stuns us as it happens.

(Fade to Lucas and Brooke on the stage together, having fun.)

LUCAS: (v.o) And we know that this instant is more than a fleeting image.

(Fade to Skills and Bevin together.)

LUCAS: (v.o) We know that this moment… every part of it… will live on forever.

(Fade to Haley, Brooke and Peyton, back together again.)

(They’re laughing and jumping and enjoying themselves.)

(The shot fades to a birds-eye view as all the cheerleaders throw their pom-poms into the air. The shot, the moment freezes.)

FADE TO:



[INT. SCOTT RESIDENCE – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Lucas empties all of the shredded paper from the shredder in Dan’s office. He cleverly replaces it with a different bag of shredded paper from his backpack and exits the office; looking back for a few moments.)

FADE TO:



[INT. NATHAN’S APARTMENT – FRONT DOOR – EVENING]

(The camera pans to the front door and it opens to show Nathan. He enters, drops his bag and plays the answer phone message.)

ELECTRONIC VOICE: You have one new message.

(Nathan looks at it. Haley’s voice can be heard.)

HALEY: (Answer message.) Nathan, it’s me. (Nathan looks away from it.) I… I just needed to call because I want you to know-

(He presses delete on the machine.)

ELECTRONIC VOICE: Message has been erased.

(He takes his wedding ring out of his pocket and looks at it. He sets it on the speaker of the answer phone and walks away, to his bedroom.)

FADE TO:



[INT. TREE HILL POLICE STATION – VISITORS ROOM – EVENING]

(Peyton walks into the room. She sits at a booth with a phone and a glass front, blocking her from the person at the other end. She lifts the receiver and Jake does the same at the other end; in a bright orange shirt.)

PEYTON: (Looks at him, almost crying.) Why didn’t you tell me?

JAKE: I knew you’d talk me out of it.

(They laugh sadly.)

PEYTON: So, where’s Jenny?

JAKE: She’s safe.

(He nods and so does Peyton. She’s trying not to cry.)

PEYTON: (Just looks at him for a while.) … I love you.

JAKE: I love you, too.

(Peyton smiles sadly and they touch the glass with their fingertips, unable to feel each other.)

FADE TO:



[INT. WHITEY’S CAR – THE ROAD – EVENING]

(Whitey is sitting in his car, driving away. The camera pans to the back seat where Jenny is sitting in her carrier, awake and quiet.)



Kikavu ?

Au total, 161 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Emmalyne 
27.01.2020 vers 10h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

logan12 
16.05.2019 vers 13h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Hier à 22:33

Survivor
Hier à 16:53

Captures 101
Hier à 22:04

Captures Saison 9
Hier à 21:16

Captures Saison 8
Hier à 21:16

Captures Saison 7
Hier à 21:08

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

James723, 26.10.2020 à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Avant-hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

sabby, Hier à 13:59

Hello tout le monde ! Le jeu du Survivor vient d'être relancer sur les quartiers Empire et S.W.A.T On vous attend !!

grims, Aujourd'hui à 08:17

Nouvelle catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster votre photo "behind the scenes" favorite

Luna25, Aujourd'hui à 09:50

Plus que quelques jours pour voter au sondage "Halloween" sur Reign et au duel opposant 2 vampires

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site