VOTE | 635 fans

Le cartel Hypnoweb a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

#513 : Ce que je veux

Titre VO: "Echoes, silence,patience and grace"
Titre en VF: "Ce que je veux"
~> The CW: diffusé le 07/04/2008 - TF1: diffusé le 07/02/2009
~> Scénario: Mark Schwahn - Réalisateur: Greg Prange

Lucas récupère après que Lindsey l'ai abandonné à l'autel tandis que Nathan et Haley font face aux répercussions de l'enlèvement de Jamie.
Dan est libre pour le moment mais doit trouver un travail pour convaincre qu'il a changé et qu'il est meilleur. Brooke est hantée par son passé quand la femme pour l'adoption lui pose des questions pendant que Peyton reçoit la visite d'un vieil ami.

En +: Mark Schwahn
revient en tant que Max dans cette épisode.

 ~Promo CW~

Popularité


2 - 1 vote
Promo de la CW pour le retour de Ses Séries Au Printemps
Promo de la CW pour le retour de Ses Séries Au Printemps

  

Promo
Promo

  

oth 513 sneak peek Brooke
oth 513 sneak peek Brooke

  

One Tree Hill 5x13 Preview Dan/ Lucas/Nathan/Jamie/Haley
One Tree Hill 5x13 Preview Dan/ Lucas/Nathan/Jamie/Haley

  

make a wish
make a wish

  

Plus de détails

Dan sort de la maison. Il est suivi par Lucas qui l’interpelle. Dan se retourne et Lucas lui envoi un coup de poing au visage. Lucas continue de le frapper, mais Dan lui retourne au coup à la figure. Nathan arrive et se jette sur son père. Dan le repousse et se laisse tomber par terre. Jamie sort de la maison et se dirige vers Dan. Haley sort de la maison en appelant son fils. Dan dit à Jamie qu’il doit s’en aller et il lui dit d’aller rejoindre sa mère. Jamie va retrouver Haley, mais il se retourne et dit à son grand-père : « Merci ».

 

On se retrouve quatre semaines plus tard. Haley parle à une conseillère. Elle dit qu’elle surprotège Jamie. On découvre que Nathan est assis à côté d’Haley. La conseillère leur demande si leur vie est meilleure depuis que Nathan est revenu à la maison. Ils répondent que oui. La conseillère leur dit que depuis qu’ils ont commencé les sessions, ils n’ont parlé que d’eux en tant que couple ou en tant que parents de Jamie. Elle leur demande de parler d’eux individuellement. Elle demande à Haley qui elle est. Haley détourne la question. Nathan dit qu’il veut que sa famille lui revienne, qu’ Haley lui fasse encore confiance. Qu’elle le regarde de la même façon qu’elle le regardait. Qu’elle voit un homme meilleur en lui. Haley confie qu’elle veut croire en Nathan encore. Qu’elle veut croire en la bonté des gens. Qu’elle veut le meilleur pour Jamie.

 

On se retrouve dans la maison de Brooke. Elle se présente à une femme avec qui elle a un rendez-vous pour une adoption. Elle parle du succès de sa compagnie. Patricia, la femme de l’agence lui demande elle a quel âge. Elle lui demande si cette maison lui appartient. Si elle est active sexuellement. Ensuite, elle lui demande si elle boit, car elle a remarqué le bar. Brooke lui répond qu’il sert plus à Peyton. Elle explique à Patricia la rupture qu’a subie Peyton avec Lucas. Elle dit que Peyton est instable depuis cet évènement, mais qu’elle non. Elle dit que Peyton peut déménager si elle est un problème.

 

On voit Peyton à son bureau. Elle parle à quelqu’un que l’on ne voit pas. Elle raconte que sa mère lui chantait des chansons et que quand elle est morte, il n’y avait que le silence. Elle dit que c’est pour cette raison qu’elle a commencé à aimer la musique. Elle dit que sa mère est partie, ainsi que Mia et Lucas. Maintenant, il ne reste que le silence.

 

Lucas et Andy sont sur un pont à côté du bateau d’Andy. Andy demande à Lucas s’il aime le silence. Lucas répond brièvement. Andy lui dit qu’il doit laisser Lindsey sortir de sa tête, que cela fait un mois. Lucas lui répond qu’il y a mois, il avait tout pour lui, dont une femme avec qui il était supposé être pour le reste de ses jours. Andy lui répond qu’il peut encore l’avoir. Il lui dit qu’il doit retourner à sa vie. Il lui pose cette question : « Qu’est-ce que tu veux »?

 

On retourne dans le bureau de la conseillère. Nathan dit qu’il veut que sa famille lui revienne, qu’ Haley lui fasse encore confiance. Qu’elle le regarde de la même façon qu’elle le regardait. Qu’elle voit un homme meilleur en lui. Haley confie qu’elle veut croire en Nathan encore. Qu’elle veut croire en la bonté des gens. Qu’elle veut le meilleur pour Jamie.

 

On revient chez Brooke. Elle dit qu’elle veut avoir une famille. Elle dit qu’elle veut rendre heureux un enfant. Qu’elle veut être une mère et qu’elle est prête pour l’être.

 On retrouve Peyton, qui dit à la personne qu’on ne voit pas, qu’elle veut recommencer à croire en l’art, en l’espoir et en l’amour. Elle veut croire qu’elle pourra réparer les erreurs qu’elle a commises. Elle dit qu’elle veut Lucas. 

On revoit Lucas disant qu’il veut Lindsey, qu’il veut qu’elle soit sa femme. Qu’il aimerait retourner dans le passé, dans il y a un mois où tout était parfait dans sa vie. Andy lui répond que cela est bien, car il a un moyen pour que tout lui revienne.

 

On rejoint Peyton qui entre dans le Max’s CD, mais il n’y a plus rien dans le magasin. Elle laisse une note sur la porte. On retourne à l’auto et on y voit une affiche disant que la voiture est à vendre.

 

On retourne chez Brooke qui est toujours en rencontre. Son téléphone sonne, mais elle l’éteint. Elle partage avec Patricia la sensation qu’elle a.  Elle se sent jugée. Patricia lui dit qu’elle n’est pas jugée, mais évaluée. Elle lui explique qu’elle doit savoir pourquoi elle veut adopter et si elle est prête pour cela. Brooke lui demande si cette procédure est longue et Patricia lui confirme que non. C’est alors que Patricia demande à Brooke de parler de son passé.

 

On se retrouve chez la conseillère. Nathan dit que son passé a fait de lui se qu’il est maintenant. Qu’il a fait de mauvais choix. La conseillère lui demande comment il se sent d’avoir été si proche de la NBA. Nathan raconte qu’encore aujourd’hui, lorsqu’il marche proche du gym, il entend encore les applaudissements. Haley lui dit qu’il ne lui a jamais raconté cela. Nathan lui répond qu’il n’est pas fier de cela, qu’il n’est pas quelqu’un de vulnérable. Il raconte qu’il  a été vulnérable deux fois dans sa vie. La première était quand il a pris des drogues pour jouer au basket. Il était allé voir Haley pour savoir si elle allait lui pardonner et elle l’a fait. Il explique que c’est à ce moment-là que tout avait changé et qu’il était tombé en amour avec elle parce qu’elle avait effacé toutes les erreurs qu’il avait commises. Il rajoute que parfois, il fait des erreurs pour sentir cela encore. Nathan se dit qu’il doit sonner vraiment désespéré.

 

On revient avec Lucas et Andy. Ils sont sur le bateau d’Andy. Andy dit que Lucas n’est pas désespéré. Andy se remémore quand il a dû partir pour la Nouvelle-Zélande et laissé Karen. Il raconte qu’il savait qu’il ne pourrait pas combler une place dans le cœur de Karen, que cette place était pour quelqu’un d’autre (Keith). Il demande à Lucas si cela lui semble familier. Lucas lui répond que Lindsey croit que ses sentiments sont mélangés. Andy le rassure en disant que si Karen voulait encore de lui, tout ce qu’il voulait entendre était qu’il lui manquait et qu’elle voulait qu’il revienne. Lucas ne croit pas que cela soit aussi facile. Andy lui dit que Lindsey a besoin d’être convaincue qu’il l’aime. Il demande à Lucas s’il n’y a une journée sans qu’il n’ait pensé à elle. Lucas répond que non. Son beau-père lui recommande de le dire à Lindsey. Il lui dit que parfois, ne pas savoir est beaucoup plus pire que de savoir.

 

Nous sommes toujours dans le bureau de la conseillère avec Nathan et Haley. Haley raconte que de ne pas savoir est la partie la plus difficile. Ne pas savoir ce que leur couple représente aux yeux de Nathan. S’il la trouve encore sexy, s’il la désire encore. Nathan dit qu’il  ne comprend pas pourquoi elle ne sait pas cela. Elle lui répond que le nom Carie lui vient en tête. Elle lui demande pourquoi il ne lui a pas parlé du flirt. Il ne sait pas. Elle lui demande s’il a aimé cela. Nathan répond que peut-être. Haley lui demande pourquoi. Serait-ce parce qu’elle ne flirt pas assez après une journée de travail et après s’être occupé de leur fils, demande-t-elle? Il répond que non. Il dit qu’il manque cette façon d’être regardé. Qu’elle ne le regarde plus de cette manière. Il sait qu’ils sont ensemble depuis longtemps, mais que cela lui manque. Haley ne sait plus quoi dire. La conseillère demande quand était la dernière fois qu’ils se sont sentis accomplis. Nathan dit que c’était lorsqu’il jouait au basketball. Ils parlent que Carie nageait nue et Haley se dit sarcastiquement qu’elle pourrait nager nue pour attirer l’attention de son mari.  La conseillère leur dit que cela ne sera peut-être pas une mauvaise idée de nager nus. Cela pourrait être le fun. Elle leur demande quand était la dernière fois qu’ils ont fait quelque chose de vraiment jeune. Haley lui dit qu’ils sont mariés depuis bientôt six ans et qu’ils ont un enfant. Ils ne peuvent pas être jeunes. La conseillère leur dit que tout le monde peut être jeune, surtout lorsque on est réellement jeunes.

 

Peyton est dans son bureau. On entend une voix qui demande des informations pour l’auto à vendre. On découvre qu’il s’agit de Max. Ils se prennent dans leurs bras, heureux de se voir.

 

On retrouve Dan qui est en rencontre avec son genre d’assistant social. Il dit à Dan qu’il doit trouver un emploi. Dan sort une photo de Jamie et commence à parler de lui. Son assistant lui dit qu’il n’est pas ici pour cela. Dan lui demande si 3 000$ l’intéresserait pour avoir une petite conversation. Dan recommence à parler de Jamie. Il raconte qu’il aura un avenir brillant et se remémore une rencontre secrète qu’il a eu avec Jamie.

 

Dan parle à Jamie à travers les barreaux du terrain de jeux. Dan demande à Jamie s’il va bien. Jamie lui répond oui, mais que Lucas est parti. Dan dit qu’il va bientôt revenir. Il demande à Jamie si ses parents vont bien. Jamie lui raconte que oui, mais que son papa dort sur le canapé. Dan dit à Jamie qu’il s’ennuie de lui. Jamie aussi s’ennuie de lui. Son grand-père dit qu’il doit s’en aller et que cette rencontre restera leur petit secret.

 

On revient dans le bureau de la conseillère. Elle demande à Nathan pourquoi il ne se décrit plus comme un joueur de basket. Il dit qu’il ne l’est plus depuis sa blessure. Ensuite, la conseillère demande à Haley pourquoi elle ne se décrit comme une musicienne. Haley lui répond que cela fait vraiment longtemps qu’elle n’a pas enregistré. Qu’elle a été très occupée avec Jamie, son emploi et l’accident de Nathan. La conseillère leur dit qu’ils ne sont pas les personnes avec qui ils sont tombés en amour parce qu’ils n’essayent pas d’être ces personnes.

 

On se retrouve avec Brooke, toujours en rencontre. Elle éteint une autre fois son téléphone cellulaire. Patricia demande à Brooke si elle prête à être une mère et pourquoi. Brooke lui répond que parfois, tout ce qu’un enfant à besoin pour réussir est l’amour et la stabilité. Elle peut offrir cela à cet enfant. Patricia lui demande si, elle, a pu profiter de cela dans sa propre jeunesse. Brooke répond que non. Patricia prend beaucoup de notes. Elle lui demande si elle désire se marier. Brooke lui répond peut-être, si elle trouve le grand amour. Patricia lui parle de Chase et de Lucas

 

On revient dans le bureau de Peyton. Elle demande à Max pourquoi il a fermé son magasin. Il lui dit que c’est à cause que la musique se vend mieux sur internet maintenant. Peyton lui dit que son magasin était beaucoup plus qu’un magasin. Max espère que cela lui a servit un peu pour sa carrière. Il lui demande si elle pense beaucoup à Lucas. Elle dit tous les jours.

 

Brooke est toujours en rencontre et se demande qu’est-ce que Lucas à avoir avec son intention d’adopter. Patricia lui dit qu’elle a déjà eu une relation avec lui et que maintenant, Peyton est en peine d’amour à cause de lui. Patricia avance que Brooke veut un enfant pour combler un vide d’affection. Brooke ne le croit vraiment pas. Patricia lui demande si elle prend de la drogue. Brooke dit non. Patricia la coince en lui disant qu’au lycée, elle avait  fait une campagne basée sur l’alcool et sur les partys, au même moment où elle s’était faite  arrêtée pour vol à l’étalage. Brooke dit qu’elle ne laisserait jamais son enfant prendre de la drogue et qu’elle ne sait pas où elle a pris toutes ces informations. Puis, elle réalise que Patricia à parler à sa mère, Victoria.

 

On se retrouve sur le bateau avec Andy et Lucas. Andy demande à Lucas s’il a parlé avec Lindsey depuis le mariage. Réponse négative. Ensuite, Andy lui pose des questions sur le livre et sur la Comet. Lucas devient un peu tendu. Andy lui demande s’il sait quelle est la voiture de Lindsey. Lucas lui répond que ce n’est pas juste.

 

On retrouve Brooke qui dit à Patricia que ce n’est pas juste qu’elle ait parlé avec sa mère. Patricia lui répond qu’ils doivent toujours parlé avec un membre de la famille. Brooke mentionne qu’elle a virée sa mère. Patricia reproche à Brooke d’être trop occupé et juste au moment où Brooke se défendait, son téléphone sonne encore. Patricia lui dit que c’est la 17ème fois depuis le début de l’après-midi. Brooke dit que la plupart des bonnes personnes qu’elle connait ont été élevées par un parent célibataire. Elle confie qu’elle n’a eu aucun parent présent dans sa vie et que c’est pour cela qu’elle ne sera pas comme cela.

 

On revient dans le bureau de la conseillère. Haley raconte qu’elle ne sera pas un parent absent et que si elle a à sacrifier des choses, elle le fera. La conseillère lui dit que cela est noble, mais que cela peut être une partie du problème. Elle dit qu’ils ont des passions individuelles, des rêves individuels. Elle leur dit que si ils passaient plus de temps à être des personnes égoïstes de 22 ans, peut-être qu’ils s’aimeraient mieux et qu’ils s’en voudraient moins. Nathan dit qu’il n’en veut pas à Haley. Qu’elle et Jamie sont les deux meilleures choses qui lui soient arrivées. Haley dit que c’est la même chose pour elle. Ensuite, la conseillère demande à Haley comment était les soirs de spectacles. Haley lui confie que c’était impressionnant et merveilleux, mais que cela les a éloigné, Nathan et elle. La conseillère lui demande si cela étaient ses meilleurs jours, mis à part Jamie. Elle dit que oui. Ensuite, elle demande à Nathan à propos du basket, il dit oui. La conseillère leur demande que si ils pouvaient revivre ces rêves, se traiteraient-ils différemment. Ils disent oui et prennent leurs mains mutuellement.

 

Peyton est toujours dans son bureau, parlant à Max. Elle dit qu’elle s’est désappointée elle-même. Qu’elle a dit à Lucas que s’il aimait sa fiancée, qu’elle apprendrait à l’accepter. Elle veut qu’il soit heureux, tout comme elle-même. Elle raconte qu’elle se sent mal pour lui, car son cœur est brisé. Elle veut qu’il soit heureux.

 

On se retrouve dans la classe de Jamie. Il a emmené son lapin Chester. Il dit qu’il est son meilleur ami depuis toujours. Jamie raconte qu’avant c’était sa nanny Carrie, mais qu’elle a essayé de l’emmener loin. Il dit que maintenant, c’est une égalité entre son oncle Skills, sa tante Brooke et Chester…Sans oublier son grand-père Dan, car il l’a rapporté à la maison.

 

On rejoint Brooke qui demande à Patricia si elle a passé le test. Elle ne croit pas qu’elle va la recommander. Patricia lui confirme que non, elle ne va pas la recommander. Elle dit que la vérité c’est qu’elle est très jeune et qu’elle est célibataire. Patricia est désolée de ne pas pouvoir l’aider. Brooke lui dit qu’elle n’est pas désolée, mais qu’elle devrait l’être. Elle lui dit si elle sait ce que sa mère lui a dit quand elle lui a annoncé qu’elle allait commencer sa propre compagnie. Elle lui raconte que sa mère lui avait dit qu’elle n’avait pas une seule chance au monde et que Brooke lui avait répondu que peut-être si. Sa mère avait rétorqué qu’elle n’était rien. Brooke dit à Patricia qu’elle avait tort, que tout ce qu’elle avait vu en sa fille était faux, car elle n’est pas rien. Elle dit à l’enquêteur qu’il y a un enfant si spécial au fond de lui, mais ayant une vie si misérable car il pense que personne ne l’aime. Elle dit qu’elle pourrait être une bonne mère peut importe l’âge, le sexe ou la nationalité. Elle pourrait l’aider à trouver ce qui fait de lui un enfant spécial. Elle dit à Patricia que si elle ne peut pas voir cela, et bien, elle a tort, comme sa mère. Patricia, sourire en coin, part sans dire un mot.

 

On retrouve Lucas, sur le bateau. Lily le rejoint en lui demande où est sa mère. Lucas lui répond qu’elle devrait bientôt revenir. Lily raconte à son oncle qu’elle a rêvé à son papa, Keith. Elle dit que Lucas était là aussi, mais qu’il était triste. Keith disait que tout irait bien.

 

Peyton est toujours dans son bureau parlant à Max. Elle dit que tout n’ira pas bien, qu’elle ne sait. Max lui répond que c’est la vie. Il lui demande si elle savait qu’elle avait changé la vie de Mia. Que c’était peut-être pour cette raison qu’elle était revenue à la maison, pour changer la vie de quelqu’un d’autre ou peut-être la sienne. Il lui demande quand était la dernière fois qu’elle avait juste conduite, le capot baissé et la musique dans le tapis. Elle ne peut pas répondre.

 

On se retrouve avec Haley et Nathan. La conseillère leur demande de dire ce qu’il aime chez l’autre. Haley dit qu’elle aime que Nathan soit avec elle, ici, chaque semaine. Qu’il soit capable de reconnaître ses erreurs, mais ce qu’elle adore, c’est qu’il soit si protectif envers elle et Jamie. La session termine. La conseillère leur dit que les sessions marcheront pour eux. Qu’elle le pense vraiment. Nathan et Haley repartent, joyeux.

 

On voit Lindsey qui entre dans son bureau. Lucas est là. Il dit qu’il a voyagé depuis…Lindsey  dit qu’Haley lui a dit, qu’elle est heureuse que Jamie soit revenu. Lucas lui remets le manuscrit, mais dit qu’il ne le publiera pas. Lindsey lui répond qu’il est trop bon pour ne pas être publié. Il renchaîne en lui disant qu’elle lui manque et qu’il l’aime. Il dit que le soir, il ne veut pas dormir, car quand il se réveillera, il sait qu’elle ne sera pas là.  Lindsey lui dit qu’elle l’aime, mais qu’elle ne peut pas être avec lui. Lucas lui dit qu’il va publier le livre seulement si elle l’édite. Lindsey lui dit qu’elle va le faire car elle croit en le livre et en lui, mais qu’ils ne pourront pas être ensemble. Lucas lui répond qu’ils vont l’être. Qu’elle va réaliser à quel point il l’aime et qu’elle va revenir à la maison.

 

On rejoint Peyton dans son auto, capot baissé. Elle retire la pancarte à vendre et démarre.

 

On voit Brooke qui attend Jamie à l’école. Lorsqu’elle le prend dans ses bras, elle se met à pleurer. Dan les regarde de loin.

 

On retrouve Haley et Nathan, dans leur chambre. Nathan dit que la maison est plutôt tranquille sans Jamie. Il lui demande comment elle dort ces temps-ci. Elle répond moyennement puisque Jamie agit en tasmanien.  Nathan dit que Jamie devrait retourner dormir dans son lit ou avec lui, dans la chambre d’amis. Il lui dit que sa générosité n’a pas de pris. Qu’elle lui a sauvé la vie. Il lui dit aussi qu’elle est sexy aujourd’hui. Elle lui demande s’il veut dormir avec elle cette nuit. Nathan s’avance vers elle et ils s’embrassent…

 

On voit Peyton en voiture. On entend sa voix qui dit : Faites un vœu et gardez le dans votre cœur. On voit Lucas qui entre dans sa chambre. Il parle pendant que Lindsey regarde son livre. On voit Brooke qui joue avec Jamie dans son salon. Pour finir, on retrouve Nathan et Haley, heureux.


DANS LES EPISODES PRECEDENTS

 

BROOKE: Je t'ai dit, tu es virée!

 

BROOKE: Je veux avoir un bébé. Je me suis rendu compte que ce qu'il me manquait au fond, c'était une vraie famille.

 

NATHAN: Carrie! Qu'est-ce que vous faites, là! Ça va pas, non! Sortez tout de suite!

CARRIE: Je t'aime moi aussi.

NATHAN: C'est pas ce que tu crois, Haley! Je te le jure.

HALEY: Je veux que vous sortiez de cette maison tout de suite. Dehors!

 

HALEY: Je ne veux plus que tu t'approches de moi, c'est fini. Je veux divorcer!

 

PEYTON: Je t'aime toujours, Lucas.

LUCAS: Peyton...

 

LINDSEY: Je suis navrée Lucas, je ne peux pas t'épouser.

 

CARRIE: Jamie!

JAMIE: Carrie, c'est toi!

 

HALEY: Jamie!

 

JAMIE: Mais maman ne va pas me disputer?

CARRIE: Non parce que...ce sera moi ta maman maintenant.

 

DAN: Si par malheur, tu t'approchais à nouveau d'un membre de la famille Scott. Je te tuerai sans la moindre hésitation.

 

JAMIE: Maman!

HALEY: Mon bébé, viens là! Jamie, où étais-tu passé? Tu cas bien?

JAMIE: Ouais très bien. C'est grand-père Dan qui m'a sauvé.

 

ONE TREE HILL

 

EXTERIEUR DE LA MAISON DE NALEY

 

Cela suit la fin du dernier épisode. Dan quitte la maison, Lucas le suit.

 

LUCAS: Dan!

(Dan semble heureux de voir Lucas venir après que lui, mais Lucas lui donne un coup de poing dans le visage plusieurs fois jusqu'à ce que Nathan le rejoigne et donne des coups à Dan aussi. Jamie court de la maison, suivie par Haley et voient Dan qui est sur le sol)

JAMIE: Grand-père!

HALEY: Jamie! Jamie!

DAN: Alors, mon grand.

HALEY: Jamie!

DAN: Il faut que je m'en aille. Retourne voir ta maman, d'accord? Aller, file!

JAMIE: Grand-père! Merci.

(Dan se lève et part tandis que Nathan et Lucas l'observent)

 

QUATRE SEMAINES PLUS TARD

 

BUREAU DE LA CONSEILLIERE CONJUGALE

 

Nathan et Haley sont à une de leur séance.

 

HALEY: J'avoue que j'ai du mal à quitter Jamie des yeux pour l'instant. Après tout cela ne fait qu'un mois qu'il a été enlevé alors je trouve ça assez logique que j'ai encore des images qui me viennent et que je sois un peu trop protectrice.

CONSEILLIERE: Je comprend que vous soyez protectrice mais vous avez dit vous-même trop protectrice.

HALEY: C'est vrai. Mais comme vous nous l'avez dit, il faut identifié sa maladie pour guérir, non?

CONSEILLIERE: Comment ça se passe depuis que Nathan a ré-emménager avec vous?

HALEY: Mieux.

NATHAN: Ouais, mieux.

CONSEILLIERE: Au cours des quatre dernières séances, nous avons parlé de Nathan et vous en tant que couple et parent, mais parlons de vous en tant que individus. Qui êtes-vous Haley?

HALEY: Vous voulez savoir ce que je fais dans la vie? Quel sont mes hobbies? Ou...

CONSEILLIERE: Non, je veux savoir qui vous êtes.

 

MAISON DE BROOKE ET PEYTON

 

Brooke est dans son salon avec une assistante sociale.

 

BROOKE: Bon alors, je m'appelle Brooke Davis et j'ai crée la marque de vêtements Les Copines D'abord , surtout il ne faut pas interprété ça de travers, je n'ai absolument rien contre les garçons, c'est juste un nom. Enfin bref, vous avez tous les dossiers, je vous ai ajouté aussi le relevé de mes comptes, je pense que vous serez ravi de voir...

ASSISTANTE SOCIALE: Quel age avez-vous Brooke?

BROOKE: J'ai vingt-deux ans. Mais j'ai déjà une certaine expérience de la vie. J'ai ma propre entreprise, plus un magazine et j'ai lu quelque part que c'est à vingt-cinq ans que la majorité des femmes...

ASSISTANTE SOCIALE: Vous êtes propriétaire de cette résidence?

(Brooke fait un signe d'approbation)

ASSISTANTE SOCIALE: Vous êtes sexuellement active?

BROOKE: J'essaye mais en ce moment j'ai pas de chance.

(La dame ne sourit même pas et écrit quelques notes)

BROOKE: Désolée,non. Alors je vous ai joint mes relevés de comptes bancaires, la copie de mon extrait de naissance, mon dossier médicale

ASSISTANTE SOCIALE: Est-ce que vous buvez beaucoup?

BROOKE: Je quoi?

ASSISTANTE SOCIALE: J'ai remarqué le bar.

BROOKE: Ah... Non. Presque pas. Mes bouteilles, c'est pour mes...

ASSISTANTE SOCIALE: Comme la personne qui habite chez vous, Peyton Sawyer, c'est ça?

BROOKE: Oui. Vous devriez la voir lever le coude, c'est une vraie championne.

(La dame regarde Brooke, très sérieuse)

BROOKE: Je veux dire...c'est une période délicate pour elle. Le garçon qu'elle aime a failli en épouser une autre et en plus il est parti. Alors contrairement à moi qui suis parfaitement stable et tout à fait normal, elle est assez vulnérable. C'est ce qui arrive quand on tombe amoureux , je suppose.

(La dame continue à écrire quelques notes)

BROOKE: Elle déménagera si c'est un problème.

 

BUREAU DE PEYTON

 

Peyton est assis à son bureau et parle évidemment à quelqu'un qui est devant elle, mais nous ne savons pas qui.

 

PEYTON: Ma mère me chantait des chansons, je crois que je ne l'avais jamais dit à personne. C'était notre petit secret, tu comprend? Tous les soirs, quand elle venait me dire au revoir, elle me chantait une petite chanson. C'était des berceuses ou des tubes folklore. Et peu de temps après sa mort, je me souviens que j'étais dans mon lit et j'ai senti le poids du silence qui envahissait ma chambre. C'est là que je me suis rendu compte que ma mère était parti pour toujours. Que je n'entendrai plus ses chansons ni cette voix qui me rassurait quand j'avais peur. Tout était fini. Alors j'ai essayer de trouver d'autre chanson pour combler ce vide mais j'ai pas encore réussi. Non. J'ai du lui dire adieu, à Mia aussi, ainsi qu'à Lucas. Il ne reste que le silence. Rien d'autre que le silence.

 

PORT

 

Lucas observe la vue, Andy le rejoint.

 

ANDY: Tu entend?

LUCAS: Quoi donc?

ANDY: Rien justement, ce silence. C'est agréable.

LUCAS: Ouais, si on veux.

(Ils commencent à marcher vers le bateau d'Andy)

ANDY: Il faut que tu arrêtes de ruminer Lucas. Ça fait un mois, il faut que tu passes à autre chose.

LUCAS: Facile à dire. Il y a un mois, j'avais une belle vie et un avenir encore plus beau. J'avais un livre, une équipe de basket et une fille superbe avec qui passer ma vie.

ANDY: Mais tout, ça tu l'as encore?

LUCAS: Si c'était vrai, tu crois que je serai parti quatre semaines en mer avec vous

ANDY: Justement, je me demandais qu'est-ce que tu fiches ici?

LUCAS: Qu'est-ce que tu veux dire?

ANDY: Comprends moi bien. On est ravi de t'avoir avec nous mais il est temps de tu recommences à vivre ta vie et tout dépend d'une simple question. Qu'est-ce que tu veux?

 

BUREAU DE LA CONSEILLIERE CONJUGALE

 

NATHAN: Je veux récupérer ma famille et je veux retrouver la confiance d'Haley. Je veux qu'elle recommence à me regarder comme avant, qu'elle voit ce qu'il y a de meilleur en moi et je veux lui donner ce que j'ai de meilleur. J'y arriverai, pour elle et pour Jamie.

HALEY: Je veux refaire confiance à Nathan. Je veux recommencer à croire qu'il y a du bon dans chacun. Je veux que mon fils soit protéger. Je veux qu'il est une belle vie, qu'il puisse développer son potentiel et montrer ses talents. Voilà ce que je veux.

 

MAISON DE BROOKE ET PEYTON

 

BROOKE: Je veux fonder une famille. Je veux que ma réussite aide un enfant à qui la vie n'a pas donné une seule chance de s'en sortir. Je veux devenir mère. Je suis prête à le devenir, j'en suis persuader.

 

BUREAU DE PEYTON

 

PEYTON: Je veux vraiment y croire à nouveau, la musique et l'art, l'amour et la vie. Et je veux vouloir me dire que j'ai pris les bonnes décisions et qu'à présent, je suis sur la bonne voie et que j'ai le temps de réparer mes nombreuses erreurs du passé. Je veux de l'espoir, du rêve. Et je veux Lucas.

 

BATEAU DE ANDY

 

LUCAS: Je veux Lindsey, je veux qu'elle devienne ma femme. Et je veux réparer mes erreurs, revenir un mois en arrière, à l'époque où j'étais heureux, j'avais trouver un sens à ma vie. Elle m'aimait et je savais où j'allais. Voilà ce que je veux.

ANDY: Bien. Je sais comment tu peux l'obtenir.

 

ENTREE DE MAGASIN

 

Peyton entre dans le magasin et découvre qu'il est vide. Elle laisse un mot à Max sur la porte de sortie. Elle retourne à sa voiture, où il y a un panneau "à vendre".

 

MAISON DE BROOKE ET PEYTON

 

BROOKE: Vous avez écrit quoi? J'espère que c'est quelque chose de bien.

(Le téléphone de Brooke vibre, elle raccroche juste)

BROOKE: Pardon. Je suis un peu nerveuse parce que j'ai l'impression d'être juger.

ASSISTANTE SOCIALE: Je ne suis pas là pour vous juger mais pour vous évaluer. Nous voulons savoir pourquoi vous voulez adopter? Et nous assurer que vous avez la compétence et la maturité requise pour élever un enfant.

BROOKE: Et ça risque d'être encore long? Il y a aura des requêtes supplémentaires?

ASSISTANTE SOCIALE: Non. La visite à domicile est la dernière étape.

BROOKE: Donc quand vous sortirez de chez moi, je serai si je peux être mère.

ASSISTANTE SOCIALE: En gros, oui.

BROOKE: Ouaww! Ça va pour l'instant?

ASSISTANTE SOCIALE: Parlons un peu de notre passé.

 

BUREAU DE LA CONSEILLIERE CONJUGALE

 

NATHAN: Mon passé n'est pas glorieux mais c'est de ma faute. Je suis une tête de mule. Je ne me contrôle pas assez et je ne prends pas toujours les bonnes décisions.

CONSEILLIERE: J'imagine votre déception d'avoir raté de si peu une carrière en NBA. Vous y repensez beaucoup?

NATHAN: Ça m'arrive. Quelque fois je me réveille au beau milieu de la nuit et je vais marcher en ville, je passe devant le lycée, devant le gymnase et j'entends encore les cris de la foule.

HALEY: Tu me l'as jamais dit?

NATHAN: Parce que j'en suis pas vraiment fière. Haley, j'ai du mal à parler de ce que je ressens et à me montrer vulnérable. D'ailleurs, je crois que je ne me suis jamais autant confié qu'ici. Enfin, si une fois.

CONSEILLIERE: A quelle occasion était-ce?

NATHAN: Pendant mon avant-dernière saison au lycée, j'ai pris des pilules pour être plus performant, je me suis dopé. Je sais que c'était complètement idiot. J'ai fini par m'évanouir en jouant mais mon père ne pensait qu'à ma carrière. Il a tout fait pour étouffer l'affaire. Enfin, bref. Quand je suis sorti de l'hôpital, j'ai foncé chez Haley parce qu'il fallait que je sache si elle voulait me pardonner. J'avais peur d'avoir perdu son estime ce jour là, elle m'a écouté et elle m'a accordé son pardon. C'est à ce moment là que tout a changé pour moi et que je suis tombé fou amoureux d'elle, de cette fille si généreuse qui pouvait me pardonner toutes mes erreurs. J'en sais rien, peut-être que parfois je me conduis mal et je fais des erreurs pour qu'elle me pardonne encore. C'est pas terrible, je m'en doute.

 

BATEAU DE ANDY

 

ANDY: C'est normal que tu ne te sentes pas terrible en ce moment. Tu te souviens quand j'ai quitté ta mère pour retourner en Nouvelle-Zélande? J'avais jamais rien fait d'aussi difficile. J'aimais déjà ta mère mais je savais qu'une partie de son cœur ne serait pas à moi; cette partie était réservé à un autre. Ça me bloquait, j'arrivais pas à l'accepter. Ça ne te rappelle rien?

LUCAS: Si. Lindsey croit que j'aime aussi Peyton et que j'ai des doutes.

ANDY: Et bien, j'ai une bonne nouvelle. Il n'y a pas une seule journée où je n'ai pas regretter de mettre séparer de ta mère pour ça et je serai revenu tout de suite si elle m'avait simplement dit je t'aime, tu me manque, je veux être avec toi.

LUCAS: Je ne croit pas que ça suffira.

ANDY: Je l'ai vécu, je t'assure que si. Il faut seulement convaincre Lindsey que tu l'aimes. Et je te rappelle que j'ai un jet privé alors tu peux être à New-York dans deux heures.

(Ils rient tous les deux)

LUCAS: Merci mais j'ai essayé de lui téléphoner et... elle n'a pas voulu me parler.

ANDY: Je comprends. Mais, dis moi. Est-ce que depuis la cérémonie il y a une seule journée où tu n'as pas eu envie de la voir, de la prendre dans tes bras?

LUCAS: Non.

ANDY: Alors tu te dois d'aller le lui dire et tu le dois à Lindsey aussi. Je sais de quoi je parle. Au final, il vaut mieux savoir que passer sa vie à douter.

 

BUREAU DE LA CONSEILLIERE CONJUGALE

 

HALEY: Je crois que le plus pénible s'est de douter. C'est dur de ne pas savoir ce que mon mari pense du couple qu'on a construit. Est-ce qu'il a toujours les mêmes attentes que moi, mêmes rêves. Est-ce qu'il me trouve sexy? Ou est-ce qu'il a encore envie de moi?

NATHAN: Comment est-ce que tu peux en douter?

HALEY: Quand je pense à Carrie par exemple. Pourquoi est-ce que tu ne m'as pas dit qu'elle te draguait?

NATHAN: Je sais pas trop.

HALEY: Ça te plaisait?

NATHAN: Un peu. J'avais peut-être besoin de sensualité.

HALEY: Pourquoi, parce que je ne te fais pas la danse du ventre après une longue journée au lycée, à m'occuper de notre fils.

NATHAN: Non. Mais avoue que tu ne me regardes plus comme avant. Mais je comprends, c'est normal. C'est moi qui ne méritait plus que tu me regardes depuis longtemps mais c'est assez dur à vivre, ça me manquait.

CONSEILLIERE: Bien. Nathan, vous souvenez-vous de la dernière fois ou vous avez été fier de vous?

NATHAN: Je crois, oui. C'est quand j'ai commencé à jouer au basket.

CONSEILLIERE: Et quand votre père vous soutenait-il?

NATHAN: Quand je gagnais des matchs de basket.

CONSEILLIERE: Mais tout cela a pris fin cette année. Fini les bravos, les admirations, jusqu'au jour où la nounou a essayé de vous séduire. Ce n'est pas le cas de transfert le plus étonnant que j'aurai vu.

HALEY: Alors je dois me mettre à nager nue pour flatter l'égo de mon mari!

NATHAN: Non, arrête. Haley, tu n'y es pour rien là-dedans. Je t'assure que non

CONSEILLIERE: pourquoi ne pas nager nu? Essayer tous les deux, se pourrait être amusant

HALEY(en rigolant): Ouais...

CONSEILLIERE: Après tout, vous n'avez que vingt-deux ans. Dites-moi un peu. Ça fait longtemps que vous n'avez pas fait quelque chose d'amusant tous les deux? Quelque chose de jeune, de fou?

HALEY: Sans vouloir vous vexer. Nous sommes mariés depuis déjà six ans et nous avons un fils qui va avoir cinq ans. Notre jeunesse est finie.

CONSEILLIERE: Vous êtes deux jeunes parents et deux jeunes mariés et vous êtes deux jeunes gens.

 

BUREAU DE PEYTON

 

Peyton colle des affiches à son mur quand Max entre.

 

MAX: Bonjour, je viens pour la voiture à vendre.

PEYTON: Elle tourne bien même si c'est vrai qu'elle est...

(Elle se retourne et voit Max)

PEYTON: ...une antiquité.

MAX: Mes parents sont d'accord pour que j'ai une voiture.

PEYTON: Salut Max.

MAX: Salut Peyton.

(Ils s'enlacent)

 

BUREAU DE POLICE

 

Dan est avec un contrôleur judiciaire.

 

HOMME: Donc pendant les six premiers mois, vous ne devez pas sortir de l'État sans prévenir nos services. Vous devez avoir un travail ou prouver que vous en cherchez un. N'importe quelle profession honnête sera tout à fait acceptable.

DAN: Donc, je ne peux pas redevenir maire, c'est ça?

HOMME: Nous pourrons vous aider si vous avez des problèmes d'emploi, d'hébergement ou même d'argent. Les personnes qui sortent de prison rencontrent souvent des difficultés d'adaptation.

(Dan lui montre une photo de Jamie)

DAN: Jetez un œil là-dessus. Vous avez vu comment il est mignon. C'est Jamie, mon petit fils. Vous avez des enfants?

HOMME: Je ne suis pas là pour bavarder avec vous.

DAN: Non, je sais. Mais je me disais qu'on pouvait discuter un peu, histoire de faire connaissance.

HOMME: avec un contrôleur judiciaire?

DAN: C'est mieux que rien. Ça fait longtemps que je n'ai pas parlé à quelqu'un. Enfin, du moins sans payer je veux dire.

HOMME: Cette enveloppe contient la somme que vous doit l'État pour votre travail en prison. Ça vous aidera à démarrer. Compter l'argent, signer ici et vous pourrez vous s'en aller. Il y a 3 437 dollars.

DAN: 700 dollars par an, c'est loyal. Qui a dit que le crime ne paye pas? Ça vous dit de faire 3000 dollars en bavardant?

(L'homme ne répond pas)

DAN: Il s'appelle Jamie et comme je le disais c'est un gamin génial. Il est malin et il a encore toute sa vie devant lui. L'autre jour, il m'a regardé et il m'a dit...

 

FLASHBACK, ECOLE DE JAMIE

 

Jamie est à l'intérieur de la cour d'école, parlant avec Dan qui est à l'extérieur.

 

JAMIE: Il ne veulent pas que je sorte du parc.

DAN: Ouais. Je suis passé par là, moi aussi.

JAMIE: C'est vrai qu'on peut allé en prison si on oublie de ranger sa chambre?

DAN: Non mais un détenu a pris dix ans parce qu'il n'avait pas fini sa purée.

JAMIE: Je te crois pas grand-père.

DAN: T'as bien raison. Comment ça va, mon grand?

JAMIE: Tonton Lucas me manque mais sinon ça va.

DAN: Ouais, je suis sur qu'il va bientôt revenir. Tes parents, ça va?

JAMIE: Oui. Papa est revenu mais il dort sur le canapé comme avant quand il était pas bien.

DAN: Ouais. Tu me manques Jamie.

JAMIE: Je sais. Tu me manques aussi.

DAN: Bien. Je vais te laisser avant qu'on me prenne pour un vieux pervers.

JAMIE: C'est quoi un pervers?

DAN: Ne t'inquiète pas pour ça. Retourne t'amuser. Je reviendrai te voir.

JAMIE: D'accord. Au revoir, grand-père.

DAN: Salut, bonhomme.

(Jamie commence à partir)

DAN: Hey, j'oublie pas. C'est notre secret.

( Jamie va jouer, un autre enfant passe devant Dan)

DAN: Hey, petit. Tu vois le garçon blond en veste blanche. Si tu l'embête, tu auras à faire à moi. Compris? Tu préviens les autres?

 

BUREAU DE LA CONSEILLIERE CONJUGALE

 

CONSEILLIERE: Nous allons parlé encore un peu du basket, Nathan. Je trouve ça intéressant que lorsque vous et Haley parlez de vous, vous vous décriviez comme des parents, mari ou femme, un frère, des amis mais jusqu'ici Nathan, vous vous êtes jamais décrit comme un joueur de basket?

NATHAN: Parce que je ne le suis plus maintenant.

CONSEILLIERE: Pourquoi?

NATHAN: Vous avez oublié que j'ai eu une blessure au vertèbre, on dirait.

CONSEILLIERE: Et les chirurgiens vous ont dit de renoncer au basket?

NATHAN: Pas directement mais je sais que ma carrière est terminée. Jusqu'à présent, aucun joueur ne s'est remis d'une telle blessure.

CONSEILLIERE: Mais vous êtes Nathan Scott!

NATHAN: Je ne suis pas si extraordinaire.

CONSEILLIERE: Quant à vous Haley, vous vous définissez pas comme musicienne?

HALEY: Non mais ça fait très longtemps que je n'ai pas enregistré.

CONSEILLIERE: Pourquoi?

HALEY: J'avais un fils a élevé et il y a eu son accident.

CONSEILLIERE: Et aujourd'hui?

HALEY: J'ai toujours un fils a élevé, le fait que je n'ai pas trouvé de nounou suffisamment laide.

CONSEILLIERE: Mes diplômes sont loin d'être une garantie infaillibilité mais voilà ce que je crois. Je pense que si vous n'êtes plus les gens dont vous êtes tomber amoureux c'est seulement parce que vous n'êtes plus vous-même.

 

MAISON DE BROOKE ET PEYTON

 

Le téléphone de Brooke vibre de nouveau. Elle raccroche.

 

ASSISTANTE SOCIALE: Pensez-vous que vous êtes prête d'être mère, Brooke?

BROOKE: Oui, je le pense.

ASSISTANTE SOCIALE: Pourquoi?

BROOKE: Parce que...avec de l'amour tous les enfants ont une chance de réussir leur vie. Il suffit qu'une seule personne les aime et prenne bien soin d'eux dans un environnement sûr et stable évidemment. Ouais, ça je peux le faire.

ASSISTANTE SOCIALE: Vous avez grandi dans un environnement sûr et stable?

BROOKE: Non.

ASSISTANTE SOCIALE: Est-ce que vous comptez vous marier?

BROOKE: J'en sais rien. Si je rencontre l'homme de ma vie, je pense que oui.

ASSISTANTE SOCIALE: Mais vous ne l'avez pas encore rencontrer. Ce n'est ni le barman Owen?

BROOKE: Owen est manager.

ASSISTANTE SOCIALE: ni Chase Adams, ni Lucas Scott?

 

BUREAU DE PEYTON

 

Peyton est assis à son bureau et Max est assis devant elle, comme dans le début de l'épisode.

 

PEYTON: Pourquoi tu as fermé ton magasin de disque?

MAX: Tu es rentré depuis longtemps?

PEYTON: Quelque mois.

MAX: T'as découvert de nouveaux groupes cools?

PEYTON: Ouais, des tas.

MAX: Mais tes nouveaux disques ne venaient pas de chez moi, si?

PEYTON: Ah. Donc ton magasin de disque a coulé par ma faute.

MAX: Non. C'est la faute à personne. J'achete mes albums sur internet aujourd'hui comme les autres

PEYTON: Ouais mais ton magasin m'a apporté plus que des disques.

MAX: Je l'espère. Peut-être que si tu as crée ce nouveau label si cool, c'est un peu grâce à moi. Sans blague, je trouve ça génial. J'ai l'impression d'être dans la Bat-cave. Dis moi que tu combats les méchants dans la nuit dans ta jolie combinaison en cuir.

PEYTON: Non. Tes parents doivent être content que tu vives encore chez eux.

(Il y a un blanc)

MAX: Alors tu penses souvent à lui? Lucas?

PEYTON: Chaque jour.

 

MAISON DE BROOKE ET PEYTON

 

BROOKE: Je ne vois pas ce que Lucas Scott a avoir avec ma décision d'adopter.

ASSISTANTE SOCIALE: Vous dites que Peyton ne va pas très bien parce qu'il y a peu l'homme qu'elle aime a failli épouser une autre femme. Or c'est aussi l'un de vos ex-petits-amis?

BROOKE: Oh, oui. On est sorti ensemble au lycée et alors?

ASSISTANTE SOCIALE: Tout ce tient. Quand Lucas a annoncé son mariage, Peyton a fait une dépression et vous avez décidez de chercher l'amour ailleurs.

BROOKE: En demandant à adopter? Avec tout le respect que je vous dois, votre raisonnement ne tient pas une seconde. Non seulement, c'est cynique mais en plus, c'est presque insultant.

ASSISTANTE SOCIALE: Mais avouez tout de même que c'est une drôle de coïncidence.

BROOKE: J'ai commencé à envisager d'avoir un enfant bien avant de vouloir revenir à Tree Hill et je sais que je suis encore un peu jeune mais comme je vous l'ai déjà dit, j'ai beaucoup d'expérience et aujourd'hui les femmes ont en moyenne 25 ans quand elles ont leur premier enfant. Je n'ai que trois ans de moins.

ASSISTANTE SOCIALE: Parfait. Alors poursuivons. Est-ce que vous vous droguez?

BROOKE: Non. Je suis contre la drogue.

ASSISTANTE SOCIALE: Mais au lycée vous aviez basé votre compagne de présidente des élèves sur la fête et la promiscuité? Et peu après, on vous a arrêté pour un vol dans un magasin.

BROOKE: J'ai un peu évoluer depuis le lycée...

ASSISTANTE SOCIALE: Mais vous avez récemment héberger une drogué qui s'appelle Rachel Gatina.

BROOKE: Je protégerai toujours mon enfant des dangers de la drogue. Et j'ignore d'où vous êtes allé pêché ce genre d'information mais je ne vois pas ce qui pourrait m'empêcher d'être une bonne...Vous avez parlé à ma mère, c'est ça?

 

BATEAU DE ANDY

 

ANDY: Tu as parlé à Peyton?

(Lucas secoue sa tête)

ANDY: Pas depuis la cérémonie?

LUCAS: Non. Il y a eu l'enlèvement du petit. Ensuite, j'ai surtout pensé à Dan et puis on a mis les voiles.

ANDY: Et ton bouquin alors? C'est quoi cette comète dont parlait Lindsey pendant la cérémonie?

LUCAS: C'est la marque de la voiture de Peyton. Et alors qu'est-ce que ça peut faire? Si le cas du livre parlait d'une guitare, tout le monde aurait cru que j'étais amoureux de Haley. C'est vraiment n'importe quoi!

ANDY: C'est quoi la voiture de Lindsey?

LUCAS: Oh, c'est pas sympa.

 

MAISON DE BROOKE ET PEYTON

 

BROOKE: Alors ça, c'est injuste. Vous n'auriez pas dû parlé à ma mère.

ASSISTANTE SOCIALE: Nous parlons toujours au famille des éventuels parents adoptifs.

BROOKE: Est-ce que ma mère vous a dit qu'elle venait de se faire licencier de mon entreprise?

ASSISTANTE SOCIALE: Oui, elle me l'a dit.

BROOKE: Vous ne croyez pas qu'elle veut se venger?

ASSISTANTE SOCIALE: Je crois surtout que vous allez avoir pas mal de boulot maintenant que vous n'avez plus de gérante.

BROOKE: Je ne travaille pas tant que ça.

(Le téléphone de Brooke vibre de nouveau)

ASSISTANTE SOCIALE: C'est déjà la dix-septième fois! 17 coups de téléphone en deux heures c'est beaucoup, je trouve.

BROOKE: Il y avait beaucoup d'émails.

ASSISTANTE SOCIALE: Brooke, nous demandons au famille d'adoptive de prendre au moins 6 mois de congé pour accueillir l'enfant dans de bonnes conditions. Ce genre d'arrangement est beaucoup plus facile quand il y a deux parents.

BROOKE: Vous avez été élevé par vos deux parents, vous?

ASSISTANTE SOCIALE: Mes parents ont divorcé quand j'avais douze ans.

BROOKE: Ça n'a pas du être facile mais la plupart des personnes les plus merveilleuses que je connaisse ont été élevées par des personnes seules.

ASSISTANTE SOCIALE: Et vous , vous avez eu vos deux parents à la maison?

BROOKE: Je suppose que vous savez déjà de ce qui en est.

ASSISTANTE SOCIALE: J'aimerais que vous me le disiez de vous-même.

BROOKE: Je n'avais pas de parents à la maison. Mon père c'est toujours plus intéressé à ses clubs de golf qu'à moi et ma mère ne pensait qu'à ses chaussures et à ses bouteilles. Mais grâce à eux, j'aurai au moins appris une chose, je sais quelle mère je ne veux pas être.

 

BUREAU DE LA CONSEILLIERE CONJUGALE

 

HALEY: Je ne veux pas être une mère absente et s'il faut faire des sacrifices pour ça, tant pis.

CONSEILLIERE: C'est très noble, Haley. Mais je pense aussi que c'est une base du problème. Chacun de vous à sa passion, ses rêves et son don et tant mieux, c'est très sain de tant plus de votre age. Peut-être que si vous vous comportiez plus souvent comme disons des jeunes fous et égoïste, vous auriez une autre image de vous-même. Et chacun en voudrait moins à l'autre.

NATHAN: Je n'en veux pas à Haley, ni à Jamie. Ce sont les deux meilleures choses qui me soient jamais arrivées.

HALEY: Ouais, je suis d'accord avec lui. Je ne sais pas ce qu'il ferait si on était pas là.

(Ils rirent)

HALEY: Non, je rigole. Je voulais dire qu'il n'y a rien de plus important dans ma vie que mon mari et notre enfant.

CONSEILLIERE: Et la musique alors? C'est une question que j'ai posé à Nathan. Ça vous faisait quoi d'entendre les applaudissements et les cris du public tous les soirs?

HALEY: Je n'en revenais pas. C'était intimidant et merveilleux.

CONSEILLIERE: Mais ça vous à éloigner de Nathan?

HALEY: Oui, on a eu des moments très difficiles. Je n'ai pas arrêter ma carrière musicale parce que j'avais peur que tout ça recommence mais...

CONSEILLIERE: Tant mieux. Si on oublie Jamie un instant, diriez-vous que c'était la meilleure période de votre vie? Où vous étiez fière de vous?

HALEY: J'étais mal à l'aise parce que je savais que je faisais souffrir Nathan. Mais, à part ça. Oui, j'ai adoré les tournées.

CONSEILLIERE: Bien. Et vous, Nathan? Quels sont vos meilleurs souvenirs? Des matchs de basket devant des milliers de spectateurs?

NATHAN: J'aimais moins les matchs à l'extérieur parce que je ne voyais pas Haley et Jamie mais pour moi... ouais.

CONSEILLIERE: Si vous pouviez revivre ce moment de gloire, pensez-vous que vous referiez certaines choses différemment? Est-ce que vous sauriez mieux concilier ces rêves et votre couple?

NATHAN: Ouais.

HALEY: J'en suis sure.

CONSEILLIERE: C'est bien possible. Peut-être le ferez-vous?

(Nathan prend la main d'Haley)

 

BUREAU DE PEYTON

 

PEYTON: J'aimerai revenir en arrière. Je ne suis pas fière de la manière dont j'ai agi ces deux derniers mois. Je t'avoue que j'ai fait n'importe quoi. J'ai dit à Lucas que si il aimait vraiment sa fiancée, je ferai l'effort d'oublier mes sentiments parce que c'est son bonheur qui m'apportait le plus. Mais en réalité, ce que je voulais le plus au monde, c'est que ce soit moi qui l'aime. Et le jour de leur mariage, quand elle est partie lors de la cérémonie, j'ai eu beaucoup de peine pour elle et pour Lucas, bien sur parce que je sais que ça lui a brisé le cœur de perdre Lindsey. Et à présent quand je suis ici dans le silence, les images de notre bonheur viennent me hanter. Et je n'ai plus qu'à prier d'avoir la patience et le courage de dire adieu à Lucas pour de bon et par dessus tout, je prie d'avoir la force de ne pas laisser mes désirs lui gâcher la vie. C'est ça qui est le plus dur, tirer un trait sur nous deux. Ça fait mal d'être noble et généreuse.

 

INTÉRIEUR DE LA SALLE DE CLASSE DE JAMIE

 

Jamie tient Chester et parle devant toute sa classe.

 

JAMIE: Aujourd'hui pour les exposés, j'ai amené mon lapin Chester. Chester est mon meilleur ami du monde. Ma nounou Carrie était ma meilleure amie avant mais Carrie a voulu changer ma couleur de cheveu et m'a emmené loin. Alors maintenant, j'ai trois meilleurs amis: mon tonton Skills, ma tante Brooke et Chester... Oh et il y a aussi mon grand-père Dan. C'est lui qui m'a ramené.

 

BUREAU DE POLICE

 

Dan est toujours dans le bureau de son contrôleur judiciaire, Sam.

 

DAN: Vous savez comment j'ai eu cette cicatrice? En aidant mon fils Nathan parce que la famille compte beaucoup à mes yeux.

SAM: Vous avez été condamné pour le meurtre de votre frère, non?

DAN: J'ai changé.

SAM: Personne ne change jamais vraiment. Je sais de quoi je parle, la plupart des gens qui passe cette porte retourne en prison moins d'un an après leur sortie.

DAN: Ça ne m'arrivera pas.

SAM: On verra bien.

(Dan commence à partir)

SAM: Scott .

(Sam lui montre l'enveloppe)

SAM: On n'accepte pas les cadeaux.

DAN: J'ai payé ma dette à la société, je repart à zéro. Donner ça aux bonnes œuvres. Merci pour la causette.

 

MAISON DE BROOKE ET PEYTON

 

Brooke observe une photo d'elle avec Jamie.

 

BROOKE: Je sais bien ce que vous allez me dire. Je ne vous ai pas convaincu, mon nom n'ira pas sur la liste des mères adoptives.

(La dame rassemble ses affaires)

ASSISTANTE SOCIALE: Non. Effectivement, je ne compte pas recommander qu'on vous confie un enfant. Je suis navrée mais il faut regarder la vérité en face. Vous êtes très jeunes, vous êtes célibataire et c'est la première fois de ma carrière que la mère d'une candidate me dit « elle est incapable d'élever un enfant ».

BROOKE: Dommage qu'on lui est pas passée un entretien avant qu'elle est une fille.

ASSISTANTE SOCIALE: Je ne peux rien pour vous, désolée.

(La dame commence à partir)

BROOKE: C'est faux. Vous n'êtes pas désolée. Mais vous devriez l'être. Vous savez ce qu'a dit ma mère quand j'ai voulu monter mon entreprise? Ça n'a qu'une chance sur un million de marcher. Je lui est répondu que moi j'y croyais. Elle a dit non, tu vas échouer. Mais elle avait tort. Elle était persuadée que sa fille n'avait rien d'exceptionnelle mais c'est faux parce que je suis une battante. Et quand je veux réussir, je peux le faire. Et je sais qu'il y a un enfant quelque part qui a besoin de mon aide, il est exceptionnel et on le sous-estime comme moi. Il pleure, il se renferme parce que il croit que dans ce monde personne ne l'aime. Moi je serais une mère formidable pour cet enfant et qu'importe son age ou sa couleur de peau ou son sexe. Je ferai tout pour que ce petit puisse réaliser ses rêves. Je vous plains ainsi parce que vous n'arrivez pas à le voir, c'est que vous êtes comme ma mère. N'oubliez pas de noter ça dans le compte rendu.

(L'assistante sociale part)

 

BATEAU DE ANDY

 

Lucas est assis seul, Lily vient pour le voir.

 

LILY: Où elle est maman?

LUCAS: Ah, mon petit cœur. Elle va pas tarder. Alors tu as bien dormi?

LILY: Oui et j'ai rêvé de papa.

LUCAS: C'est vrai.

LILY: Et tu étais là toi aussi. Et tu étais triste et papa t'a dit que tout finirait par s'arranger.

 

BUREAU DE PEYTON

 

PEYTON: Tout finira par s'arranger, je sais mais il faut s'accrocher parce que c'est pas rose tous les jours.

MAX: N'es pas peur, c'est juste la vie. Enfin, c'est ce que dit Mia dans sa chanson. Tu te demandes pas où elle serait si tu n'avais pas crée ce label?

PEYTON: Elle se serait débrouiller toute seule.

MAX: Peut-être pas. Tu as changé sa vie, Peyton. C'est peut-être pour ça que tu es rentrée à la maison. Pour changer la vie d'une artiste et d'autres encore après et peut-être changer la tienne en même temps. T'as trouvé ton truc. Maintenant il faut être patiente, c'est tout.

PEYTON: Patiente, ouais. Le temps efface les blessures.

MAX: Le temps, la musique. Dis-moi, Peyton. Ça fait combien de temps que t'as pas pris ta super voiture, mis la musique à fond et tailler la route? Je pense que ça te ferait du bien. Ça pourrait t'aider à oublier tes peines de cœur. Enfin bon, les conseils d'un type de...

PEYTON: 36 ans qui vit chez sa mère, ouais.

MAX: C'est vrai, qu'est-ce que je connais de la vie?

PEYTON: Merci.

 

BUREAU DE LA CONSEILLIERE CONJUGALE

 

CONSEILLIERE: Il faut conclure mais on va finir la séance comme toutes les semaines. Haley, citez-moi les choses que vous aimez chez Nathan.

HALEY: J'aime, j'aime le fait qu'il soit venu ici avec moi toutes les semaines sans fautes, j'aime le fait qu'il assume ses erreurs et qu'il veuille les réparées et j'aime aussi qu'il soit si protecteur avec moi et Jamie. J'aime aussi beaucoup sa veste, surement parce que c'est lui qui la porte.

CONSEILLIERE: A vous Nathan.

(Le minuteur de la séance sonne)

HALEY: Ça ne fait rien, ça me met toujours mal à l'aise les compliments.

CONSEILLIERE: Il faudra qu'on parle de ça la prochaine fois.

(Ils commencent à partir)

CONSEILLIERE: Tout va finir par s'arranger, j'en suis convaincue.

HALEY: C'est gentil.

(Ils partent)

 

BUREAU DE LINDSEY

 

Lindsey entre à son bureau et trouve Lucas.

 

LINDSEY: Tu veux bien répondre sur la ligne une?

LUCAS: Bonjour.

 

Plus tard, tous les deux sont assis.

 

LUCAS: J'ai fait du bateau avec Andy et ma mère. Et voilà.

LINDSEY: Haley m'avait donné des nouvelles. Jamie va bien, elle a raison.

LUCAS: Ouais. Écoute Lindsey, je sais qu'on a un contrat mais...

(Il pose le script sur le bureau)

LUCAS: ...je ne compte pas le faire publier.

LINDSEY: Lucas.

LUCAS: Je sais que tu t'étais engagé, ton patron l'attend mais je peux pas. Désolé.

LINDSEY: Si tu ne leur donnes pas, ils annuleront ton contrat. Ils t'obligeront à rembourser l'avance et en plus c'est un très bon livre, il faut le publier.

LUCAS: Tu me manques. Je t'aime Lindsey, je pense à toi tout le temps et chaque jour quand je me réveille, je sens ce vide dans ma poitrine. Alors souvent le matin, je ne veux pas me réveiller parce que sans toi je n'ai aucune raison de me lever.

LINDSEY: Tu sais bien que moi aussi je t'aime Lucas mais tout est fini entre nous.

LUCAS: Bon, très bien. Si tu veux le roman, c'est toi qui l'édites.

LINDSEY: Lucas.

LUCAS: Ce sont mes conditions, désolé. À prendre ou à laisser. Prépare toi à de longues soirées, à des tas de disputes comme si on été marié.

LINDSEY: J'éditerai ce roman parce qu'il mérite d'être lu et parce que je crois en toi mais on ne se remettra pas ensemble.

LUCAS: Moi, je pense que si. Je pense qu'un jour en te réveillant, tu sentiras le même vide dans ton cœur et tu sauras combien je t'aime. Quand ce jour viendra, je serai là à t'attendre patiemment. Je sais que c'est pas fini.

 

EXTERIEUR DE L'ECOLE DE JAMIE

 

Brooke est venu pour le prendre.

 

BROOKE: Coucou. Bonjour, mon cœur.

(Elle le tient dans ses bras et commence à pleurer. Dan les observe)

 

CHAMBRE DE NALEY

 

Haley entre à la chambre, suivie par Nathan.

 

NATHAN: Qu'est-ce que c'est calme ici quand Jamie n'est là.

HALEY: Ouais, c'est Brooke qui le garde. Il faut se réhabituer.

NATHAN: Ouais. Tu dors bien ces temps-ci?

HALEY: Coup-ci, coup-ca. Jamie se retourne dans tous les sens comme une vraie tornade.

NATHAN: On devrais peut-être le remettre dans son lit maintenant. Comme tu dis, il faut se réhabituer. Ou si tu veux dormir, je le prends avec moi? Il y a tellement de bonté en toi Haley, c'est intimidant. C'est ce que je n'ai pas eu le temps de te dire chez la psy. Ta gentillesse est incomparable, je t'assure. Tu m'as sauvé la vie. Et même si je ne te l'ai pas dit depuis longtemps, tu es aussi une fille très sexy.

(Après un blanc, Nathan commence à partir)

HALEY: Nathan, je me disais que étant donné que Jamie n'était pas là, j'allais me sentir seule dans ce grand lit sauf si tu me tiens compagnie.

(Nathan vient pour l'embrasser, la saisit et la prend au lit)

HALEY: Tu disais quoi juste avant?

NATHAN: Quoi? Ah oui quand je t'ai dit que je te trouvais sexy?

HALEY: C'est ça.

NATHAN: Tu sais que tu es un vrai canon Haley James?

(Ils commencent à faire l'amour)

 

PEYTON(voix-off): Faites un vœu et gardez-le dans votre cœur. Souhaitez ce que vous voulez, tout ce que vous voulez.

LUCAS(voix-off): Ça y est, c'est fait. Parfait. Maintenant, croyez sincèrement que vos vœux font se réaliser. On ne sait jamais où on verra le prochain miracle, le prochain sourire, le prochain rêve qui se réalise.

PEYTON(voix-off):Si vous croyez que ça peut arriver à chaque instant et vous ouvrez votre cœur et votre esprit à cette simple possibilité, à cette certitude.

BROOKE(voix-off): Peut-être que votre souhait se réalisera.

NATHAN(voix-off): Le monde est un endroit magique, il suffit d'y croire alors faites un vœu. Ça y est?

HALEY(voix-off): Parfait. Il ne vous reste qu'à y croire de tout votre cœur.


Previously on "One Tree Hill"


BROOKE : You... are fired.


BROOKE : I want to have a baby, and I realize that what I actually want is to have a family.


NATHAN : Carrie! What are you doing?! This is not okay! You have to get out of here!
CARRIE : It's okay, Nathan.
NATHAN : Haley, this isn't this, okay?
HALEY : I want you to get the hell out of my house right now!


HALEY : No, you stay away from us! This marriage is over! I want a divorce.


PEYTON : I still love you, Lucas.
LUCAS : Peyton, I...


LINDSEY : I'm sorry, Lucas. I can't marry you.


CARRIE : Jamie!
JAMIE : Nanny Carrie!


HALEY : Jamie!


JAMIE : Won't mama be mad?
CARRIE : No. Besides... I'm gonna be your mama now.


DAN : If you decide to go anywhere near my family ever again... I'd have no problem killing you.


JAMIE : Mama!
HALEY : Oh, baby! Come here! Sweetie, what happened to you? Are you okay?
JAMIE : I'm fine. Grandpa Dan saved me.


ONE TREE HILL


OUTSIDE NATHAN AND HALEY’S HOUSE


It follows the end of the last episode. Dan is leaving the house, Lucas follows him


LUCAS : Dan.
(Dan seems happy to see Lucas coming after him, but Lucas punches him in the face several times until Nathan joins him and hit Dan too. Jamie runs out of the house, followed by Haley and goes see Dan who’s  on the ground)
JAMIE : Grandpa!
HALEY : Jamie! Jamie!
DAN : Hey, buddy.
HALEY : Jamie.
DAN : I got to go now. You go back to your mom, okay? Go on. Go on.
(Jamie starts returning to the house with Haley but stops)
JAMIE : Grandpa. Thank you.
(Dan stands up and leave while Nathan are Lucas watch him)


FOUR WEEKS LATER, MARRIAGE COUNSELOR’S OFFICE


Nathan and Haley are at one of their session


HALEY : I guess I still find it hard to let Jamie out of my sight. It's just it's only been a month since he was abducted. Is it so crazy that I would still hear echoes from that day, that I would still be a little overprotective?
COUNSELOR : Protective or overprotective? You said overprotective.
HALEY : Okay. Well, you said it yourself. Identification is the first step to recovery, right?
COUNSELOR :How have things been going since Nathan moved home?
HALEY :  Better.
NATHAN : Better.
COUNSELOR :We've spent the past four sessions discussing you and Nathan as a couple, as parents to Jamie. Let's talk about you as individuals. Who are you, Haley?
HALEY : You mean, like, what do I do for a living, or what are my hobbies, or...
COUNSELOR :No, I mean who are you?


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


Brooke is in her living room with a social worker


BROOKE : Well, my name is Brooke Davis, and I own a fashion line called Clothes Over Bro's, which, before you read too much into it, is very boy-friendly, just clothes-friendlier. Anyway, I attended the orientation, so I took the liberty of drawing up a statement of my financial worth. I think you'll be very pleased.
SOCIAL WORKER : How old are you, Brooke?
BROOKE : 22. But I lead a rather accelerated lifestyle with the fashion line and the magazine. And I did read somewhere that 25 is the average age for women to...
SOCIAL WORKER : Do you own your own home?
(Brooke nods)
SOCIAL WORKER : Are you sexually active?
BROOKE : Lately, no, but not for a lack of trying.
(The lady doesn’t even smile and write some notes)
BROOKE : Sorry. No. Anyway, as I said, I have my financial statements and a copy of my medical history, a copy of my birth certificate...
SOCIAL WORKER : And do you drink?
BROOKE : Sorry?
SOCIAL WORKER : I noticed the bar.
BROOKE : Oh, um, some. Not really. The bar is more for my roommate.
SOCIAL WORKER : And that would be Peyton Sawyer, correct?
BROOKE : You should see her knock 'em back. She's a champ.
(The lady looks at Brooke, very serious)
BROOKE : I mean... the boy that she loves recently almost married someone else and kind of went awol, so, unlike me, who is perfectly stable and normal, she's struggling a bit. I guess that's what happens when you fall in love...
(The lady keep writing some notes)
BROOKE : She can move out if it's a problem.


PEYTON’S OFFICE


Peyton is sitting at her desk and obviously speaking to someone in front of her, put we don’t know who


PEYTON : My mom used to sing to me. I don't think I've ever really told anybody that before. It was like our little secret. But every night, she'd come in, and she'd tuck me in, and she'd sing me something like lullabies or album rock stuff. And then, after she was gone, I remember lying in bed for the first time and just feeling silence, you know... and then realizing that for the rest of my life, it was gone. All her songs were gone, and her voice, and the way it used to soothe me. Just all of it. So I guess I tried to find new songs to fill that quiet. But none of them ever really have, you know? Now she's gone and Mia's gone... and Luke is gone. It's just silence. It's just silence.


HARBOR


Lucas is watching the view, Andy joins him


ANDY : You hear that?
LUCAS : Do I hear what?
ANDY : Nothing. Silence. It's nice, huh?
LUCAS : Yeah, I guess so.
(They start walking toward Andy’s boat)
ANDY : Luke, you got to get her out of your head. It's been a month, man. You got to let it go.
LUCAS : Let it go? A month ago, I had my whole life ahead of me... a second novel, basketball team, and a girl I was gonna spend the rest of my life with.
ANDY : Well, you still have all those things yet.
LUCAS : If I did, do you really think I would have spent the last four weeks at sea with you?
ANDY : Which brings me to this... what are you doing out here? What do you mean? Well, I mean, it's not like
we haven't loved having you, but it's time for you to get back to your life. And that all starts with a simple question. What do you want?


MARRIAGE COUNSELOR’S OFFICE


NATHAN : I want my family back. And I want Haley to trust me again. I want her to look at me the way she used to and see a better man than maybe I'll ever be. And then I want to be that man. And I will be, for her and for Jamie.
HALEY : I want to believe in Nathan again. And I want to believe in the goodness of people. And I want my son to be safe, and I want him to be great, and I want that greatness to be seen and appreciated. That's what I want.


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


BROOKE : I want to have a family. I want to use my success to help a child who maybe never really had a chance at all. I want to be a mom. And I'm ready to be one. I believe that.


PEYTON’S OFFICE


PEYTON : I want to believe in it all again... music and art, fate and love. And I want to believe that I've made the right choices and that I'm on the right path and there's still time to fix the mistakes I've made. And I guess I want hope. And I want Lucas.


ANDY’S BOAT


LUCAS : I want Lindsey. I want her to be my wife, and... I just want to go back, you know? I want to go back to a month ago, when we were happy and life had meaning and purpose and direction. That's what I want.
ANDY : Good... 'cause I have a way you can get all that.


ALLEY’S STORE


Peyton enters the store and find it empty. She leaves a note to Max on the door on her way out. She goes back to her car, which has a “for sale” sign on it.


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


BROOKE : What did you write? Something good, I hope.
(Brooke’s phone vibrates, she just hang up)
BROOKE : Sorry. It's just that I kind of feel like I'm being judged, so...
SOCIAL WORKER : You're not being judged, Brooke. You're being evaluated. It's to help clarify your reasons for wanting to adopt and to explore your capabilities, maturity, and emotional readiness.
BROOKE : And does it take very long, the whole decision-making process?
SOCIAL WORKER : No. The home study is the last of it.
BROOKE : So I'll know if I'm gonna be a mom by the end of this meeting.
SOCIAL WORKER : Essentially, yes.
BROOKE : Wow. Well, how am I doing?
SOCIAL WORKER : Let's talk about your past.


MARRIAGE COUNSELOR’S OFFICE


NATHAN : My problems with my past are of my own doing. I'm stubborn, and I have a temper, and I don't always make the best decisions.
COUNSELOR : It must have been very difficult for you, coming so close to the NBA. Do you think about that much?
NATHAN : Sometimes. Yeah. I mean, sometimes, I wake up in the middle of the night, and I walk through town, past the school, past the gym I can still hear the echoes, you know?
HALEY : You never told me that.
NATHAN : It's not something I'm all that proud of. It's like... look, I'm not good with being vulnerable. In fact, this is probably the closest I've come to it... Well, the second closest.
COUNSELOR : What was the first?
NATHAN : When I was a junior in high school, I took some... stuff to help me with my game... drugs... and it was a stupid thing to do. I ended up collapsing on the court, and my father was all about, you know, covering it up for the Scouts. Anyway, when I left the hospital, I went to see Haley, because I needed to know if she could forgive me. I wanted to see if I still had the chance to be great in her eyes. And when she did... she forgave me...  that was the moment that everything changed for me. That was the moment I fell in love with her, this girl who could see past all the mistakes I've made. I don't know. I guess maybe sometimes I screw up because I want to feel that again. I suppose that sounds pretty broken.


ANDY’S BOAT


ANDY : You're not broken, Luke. You might think that you are, but... You remember when I left your mom the first time to go back to New Zealand? It was one of the hardest things I've ever had to do, because I still loved your mom, but I knew there was a place in her heart that I would never occupy, a place reserved for someone else. Somehow, I just couldn't get past it. Is this sounding familiar at all?
LUCAS : Yeah. Yeah, she said my heart was conflicted.
ANDY : Well, here comes the good news. There wasn't a day while we were apart that I wasn't completely in love with your mom. And all it would have taken was for her to simply say, "I love you, I miss you, and I need to be with you."
LUCAS : I don't think it's that easy, Andy.
ANDY : Lucas, it is that easy. Lindsey needs to be convinced that you love her. And did I mention that I have a private jet and New York's not too far from here?
(They both laugh)
LUCAS : No. I tried calling her, Andy, and she didn't want to talk to me.
ANDY : All right, well, tell me this much. Has a day gone by since the wedding where you haven't thought about her or wanted to see her, wanted her back?
LUCAS : No.
ANDY : Then you owe it to yourself to tell her that. You owe it to Lindsey, too. Just trust me. Over time, not knowing is way worse than a no.


MARRIAGE COUNSELOR’S OFFICE


HALEY : I think not knowing is the hardest part... just not knowing what our marriage means to Nathan, if he still wants the same things out of our relationship that I want, if he still finds me sexy, or if he still wants me.
NATHAN : How could you not know that?
HALEY : The name Carrie comes to mind. Why didn't you just tell me about the flirting?
NATHAN : I don't know.
HALEY : Did you like it?
NATHAN : Maybe. Maybe I just needed it.
HALEY : Why, because I don't flirt with you after a long day of wrestling with high-school students and parenting our son?
NATHAN : No, because you don't look at me like that anymore. And I get it, you know. I haven't been worthy of that look from you in a long time. But, God, Haley, I just... I miss that.
COUNSELOR : When was the first time you felt a sense of accomplishment, Nathan?
NATHAN : It was when I started playing basketball.
COUNSELOR : And the support of your father?
NATHAN : When I started playing basketball.
COUNSELOR : And this year, all that stopped... all the praise and adoration... at least until your nanny started swimming naked. It's not the craziest case of transference I've ever heard.
HALEY : So, what, I need to start swimming naked for my husband's ego?
NATHAN : No, you don't... Haley, this is not your fault. It's not.
COUNSELOR : Why not swim naked? You could try it together. It might be fun.
HALEY (laughing) : Okay
COUNSELOR : After all, you are 22. Tell me something. When was the last time the two of you did something really young and foolish together?
HALEY : With all due respect, we have been married nearly 6 years. We have a son who's almost 5. We don't get to be young.
COUNSELOR : Everyone gets to be young... especially when you are.


PEYTON’S OFFICE


Peyton is pasting posters to her wall when Max comes in


MAX : Hey, I'm here about the car for sale.
PEYTON : It runs great, even though it's kind of...
(She turns over and sees Max)
PEYTON : ...old.
MAX : My parents said I could finally get one.
PEYTON : Hi, Max.
MAX : Hi, buddy.
(They hug)


POLICE’S OFFICE


Dan is with his case manager


MAN : Okay, for the first six months, you're not to leave the state without notifying my office. You must have a job or show an attempt at gainful employment at least twice a week. Any legitimate employment is normally acceptable.
DAN : So, running for mayor again doesn't count?
MAN : You may obtain help with problems concerning employment, residence, finances, or other issues that often trouble a person trying to adjust to life upon release from prison.
(Dan shows him a picture of Jamie)
DAN : Take a look at that. It's a good-looking boy, huh? That's Jamie. That's my grandson. You have kids?
MAN : I'm your case manager. This isn't "The View."
DAN : I know. I thought you might appreciate a little small talk, get to know each other.
MAN : There's no small talk.
DAN : It's just I haven't spoken to too many people in a long time... at least none that I haven't paid to listen.
MAN : This is the balance of what the state owes you for your work detail in prison and to help you get situated. Count it, sign for it, and you can go. $3,437.
DAN : 750 bucks a year, huh? And they say crime doesn't pay.
(Dan takes the envelope and then put it in front of the guy)
DAN : How'd you like to make 3 grand for a little small talk?
(The man doesn’t answer)
DAN : So, anyway, like I was saying, he's a great kid. Smart... he's got his whole life ahead of him. The other day, he looks up at me, and he says...


FLASHBACK, JAMIE’S SCHOOL


Jamie is inside the schoolyard, talking with Dan who is outside


JAMIE : They won't let me outside the fence.
DAN : Yeah, trust me, I know the feeling.
JAMIE : Can you really go to jail for not cleaning your room?
DAN : No, but the guy next to me got 10 years for not eating his peas.
JAMIE : I don't believe you.
DAN : Good man. How's my favorite guy?
JAMIE : Okay, except uncle Lucas is gone.
DAN : Well, I get a feeling he'll be coming back soon. Your parents... they good?
JAMIE : Daddy came back home. But he mostly sleeps on the couch again like before.
DAN : Yeah. You know, I miss you, Jamie.
JAMIE : I know. I miss you, too.
DAN : Okay. Well, I better get going before I start looking pervy.
JAMIE : What's pervy?
DAN : Nothing you need to worry about. Go ahead and play. I'll see you again.
JAMIE : Okay. Bye, grandpa.
DAN : Bye, buddy...
(Jamie starts leaving)
DAN : Hey... remember, our secret.
(Jamie goes playing, another child passes by Dan)
DAN : Hey, kid. You see that little boy? You mess with him, you answer to me. You hear me? All right, pass it around.


MARRIAGE COUNSELOR’S OFFICE


COUNSELOR : Let's talk a little more about basketball, Nathan. I find it interesting that when you describe yourselves, you describe being parents and spouses and siblings and friends. But, Nathan, you never once described yourself as a basketball player.
NATHAN : That's because I'm not anymore.
COUNSELOR : Why not?
NATHAN : That's what happens when your spine gets crushed.
COUNSELOR : And the doctors definitively said you couldn't play?
NATHAN : There's no such thing as definitively, but nobody's ever come back from something like this before.
COUNSELOR : But you're Nathan Scott.
NATHAN : I'm not that Nathan Scott.
COUNSELOR : And, Haley, you never refer to yourself as a musician.
HALEY : Yeah. Well, I haven't recorded in a really long time.
COUNSELOR : Why not?
HALEY : I had a son to raise, and Nathan's accident.
COUNSELOR : And now?
HALEY : And now I still have a son to raise because I haven't found a really unattractive nanny yet.
COUNSELOR : Look, I'm only as intelligent as the diplomas on my wall, but here's a thought. Maybe you aren't the people you fell in love with because neither of you is trying to be the people you fell in love with.


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


Brooke’s phone vibrates again. She hangs up.


SOCIAL WORKER : Do you think you're ready to be a mother, Brooke?
BROOKE : Yes, I do.
SOCIAL WORKER : Why?
BROOKE : Because... sometimes all a child needs to succeed is love... love from a parent who can provide a stable and caring environment, and I can do that.
SOCIAL WORKER :And was your home life safe and caring?
BROOKE : No.
SOCIAL WORKER :Do you think you'll ever get married?
BROOKE : I don't know. If I met the right person, I suppose I would.
SOCIAL WORKER : But you haven't met the right person yet. Owen the bartender?
BROOKE : Bar manager.
SOCIAL WORKER : Chase Adams, or Lucas Scott?


PEYTON’S OFFICE


Peyton is sitting at her desk and Max is sitting in front of her, like in the beginning of the episode


PEYTON : Why'd you close the store?
MAX : How long you been home?
PEYTON : A few months.
MAX : And have you heard any new music?
PEYTON : Yeah, a lot.
MAX : Didn't get it at my store, did you?
PEYTON : Okay, I see. It's my fault.
MAX : No, it's no one's fault. I buy all my music online, too. That's just the way it is.
PEYTON : Yeah, but the store really was a lot more than that.
MAX : I hope so. I'd like to think it had something to do with this cool new record label. This place is really awesome. It's like the Batcave in here. Tell me you fight crime at night, like, secretly, in a leather cat suit.
PEYTON : Oh, my God! Max, you are the guy that lives at home, huh?
(There is a blank)
MAX : You think about him much? Lucas?
PEYTON : Every day.


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


BROOKE : I don't understand what Lucas Scott has to do with my decision to adopt.
SOCIAL WORKER : You said Peyton was a mess because the boy she loves recently almost married someone else. You also had a relationship with him.
BROOKE : Oh, we dated in high school. So what?
SOCIAL WORKER : So, Lucas Scott falls in love with someone else, Peyton hits the bar, and you decide to find love elsewhere.
BROOKE : By adopting? Look, I want to say this as politely as possible, but that logic is awfully cynical, not to mention completely wrong.
SOCIAL WORKER : It's just the timing seems a little questionable.
BROOKE : I've been thinking about having a child since before I moved back to Tree Hill. And I know that I'm young. But I explained to you I have an accelerated life. And on average, most women have their first child at the age of 25. I looked it up.
SOCIAL WORKER : Okay. Let's move on. Any drug use?
BROOKE : I don't use drugs.
SOCIAL WORKER : But in high school, didn't you run a campaign based on partying and promiscuity? I think this was around the time you were arrested for shoplifting.
BROOKE : I am not who I was in high school.
SOCIAL WORKER :And you recently housed a drug addict named Rachel Gatina.
BROOKE : I would never let my child do drugs. And I can't say that I know where you're getting all this  information, but I don't know how it affects my ability to be a good... You spoke to my mother.


ANDY’S BOAT


ANDY : Have you spoken with Peyton?
(Lucas shakes his head)
ANDY : Not since the wedding?
LUCAS : No. Jamie went missing. Then I had to deal with Dan, and then we left.
ANDY : And the book, this whole comet business that Lindsey was going on about at the altar?
LUCAS : So Peyton drives a frickin' Comet. What the hell? Thank God the guy in the book didn't see a white Bronco. They'd all say I'm in love with O.J. Man.
ANDY : What kind of car does Lindsey drive?
LUCAS : Oh, that's not fair.


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


BROOKE : It is not fair that you spoke with my mother.
SOCIAL WORKER : We always speak with applicants' families.
BROOKE : I understand that, but did mine tell you that she was just let go from my company?
SOCIAL WORKER : Yes, she did.
BROOKE : Sour grapes, don't you think?
SOCIAL WORKER :I think it's got to be pretty busy for you in the absence of your C.E.O.
BROOKE : I'm really not that busy.
(Brooke’s phone vibrates again)
SOCIAL WORKER : That's 17, by the way. That's 17 phone calls this afternoon.
BROOKE : A lot of them are e-mails.
SOCIAL WORKER : Brooke, we ask our adoptive families to take at least six months off to smooth the transition for the new children. It's much easier in a two-parent household.
BROOKE : Were you from a two-parent household?
SOCIAL WORKER : My parents were divorced when I was 12.
BROOKE : I'm sorry to hear that. But some of the best people that I know are from single-parent households.
SOCIAL WORKER : Are you from a two-parent household?
BROOKE : Something tells me you already know the answer to that.
SOCIAL WORKER : I'd like to hear it from you.
BROOKE : I'm from a no-parent household. My father cared a lot more about his golf score than he ever did about me, and my mom went heavy on the scotch and Prada. The good news is that thanks to them, I know exactly what kind of parent I won't be.


MARRIAGE COUNSELOR’S OFFICE


HALEY : I won't be an absentee parent. If I have to sacrifice some things, then so be it.
COUNSELOR : That's noble, Haley. But it also might be part of the problem. You both have individual passions, individual gifts, individual dreams. And you should, especially at your age. Maybe if you spent a little more time being selfish 22-year-olds, you might love yourself a bit more and resent each other a bit less.
NATHAN : I don't resent Haley or Jamie. I mean, they're the two best things that ever happened to me.
HALEY : Yeah. I agree with that. We're the best things that ever happened to him.
((They laugh)
HALEY : No, I agree that Nathan and Jamie are the best and most important things that I have.
COUNSELOR : What about music? I asked Nathan this before. What was it like, hearing the cheers of enthusiastic, sold-out crowds every night?
HALEY : Incredible. It was humbling and wonderful.
COUNSELOR : But it took you away from Nathan.
HALEY : Yeah, we really struggled then. I'm not avoiding music now because I'm afraid that that's gonna happen again.
COUNSELOR : Good. Leaving Jamie out of all this, would you say those were your best days, where you were happiest with yourself?
HALEY : I wasn't proud of myself, because I knew Nathan was hurting. But personally, I guess I loved it, yeah.
COUNSELOR : What about you, Nathan? Best days ever... playing basketball in front of thousands?
NATHAN : The road trips sucked because I was away from Haley and Jamie, but for me... yeah.
COUNSELOR : If you could have those days back, do you think you might do things differently... maybe treat each other a bit differently in the face of those dreams?
NATHAN : Yeah.
HALEY : Definitely.
COUNSELOR : Maybe you can. Maybe you will.
(Nathan takes Haley’s hand)


PEYTON’S OFFICE


PEYTON : I wish I could change some of the things about how I've acted in the last couple months. I guess I'm just disappointed in myself. You know, I told Lucas that if he loved his fiancée, then I would learn to be okay with that because I wanted him to be happy. But really, I just wanted us to be happy... me and him. Oh, and then when he didn't marry her, I mean, I felt terrible for her and for him, you know? His heart is breaking right now, and I come in here, and I sit in silence and hear the echoes of who we used to be. And so I wish for patience... and grace... and the strength to just let him be happy. And mostly, I pray for the strength to not make his life worse 'cause of what I want. That's the toughest part... letting go, you know? And that's the part of grace that really sucks.


INSIDE JAMIE’S CLASSROOM


Jamie is holding Chester, and speaks in front of all his class.


JAMIE : Today for show and tell, I brought my bunny, Chester. Chester's my best friend ever. My nanny Carrie used to be my best friend, but she tried to put stuff in my hair and take me away. Now I guess it's a tie between my uncle Skills, my aunt Brooke, and Chester... Oh, and my grandpa Dan. He brought me home.


POLICE’S OFFICE


Dan is still in the office of his case manager, Sam


DAN : You know how I got this scar, Sam? I was helping my son Nathan. You see, family is important to me.
SAM : And didn't you go to prison for killing your brother?
DAN : I've changed.
SAM : Come on, people don't change. Take it from me... most of the people who walk through that door walk right back into prison within a year's time.
DAN : That's not gonna happen to me.
SAM : Well, we'll see about that.
(Dan starts leaving)
SAM : Scott.
(Sam shows him the envelope)
SAM : I can't keep this.
DAN : My debt to society is square. Donate it to charity... evil for good, right? Nice talk, Sammy.


BROOKE AND PEYTON’S HOUSE


Brooke is watching a picture of her with Jamie


BROOKE : This wasn't a good talk, was it? I mean, I didn't pass, did I? You're not gonna recommend me?
(The lady is packing her stuff)
SOCIAL WORKER : No, I am not going to recommend you for adoption, Brooke. I'm sorry. But the truth is, is you are very young and you're single. And I can't remember another case where an applicant's mother said she'd make a terrible candidate.
BROOKE : Well, it's too bad nobody interviewed her before she had a kid, right?
SOCIAL WORKER : I'm sorry we can't help you.
(The lady starts leaving)
BROOKE : You're not sorry. But you should be. Do you know what my mother said to me when I told her I wanted to start a company? She said, "your chances are one in a million." And I said, "maybe I'm that one." And she said, "you're not." And she was wrong. And whatever she thought she saw in me was wrong... because I am one in a million. And there is a child out there who has something so special inside of them but whose life is miserable because they think that nobody wants them. And I could be a great mother to that child, no matter their age or race or sex. I could help them find what makes them special. And if you can't see that, then you're wrong... just like my mother. Why don't you go ahead and write that down?
(The social worker leaves)


ANDY’S BOAT


Lucas is sitting alone, Lily comes to see him


LILY : Where's mama?
LUCAS : Hey, sleepyhead. She'll be back soon. How'd you sleep?
LILY : I had a dream about daddy.
LUCAS : Oh, yeah?
LILY : And you were there. And you were sad. But daddy said everything's gonna be okay.


PEYTON’S OFFICE


PEYTON : It's all gonna be okay. I know that. It's just some days are kind of messy, you know?
MAX : Well, it's only life, at least according to Mia Catalano. You ever wonder where she'd be if you
didn't decide to start this label?
PEYTON : She would be fine.
MAX : Maybe not. You changed her life, Peyton. So maybe that's why you came home... in order to change the life of the next artist or the one after that... maybe change your own life at the same time. I think you're good here. You just need a little patience.
PEYTON : Patience. Time heals old wounds, huh?
MAX : Time, music. Let me ask you something. When's the last time you got in that cool car of yours, turned up the stereo, and just drove? You might try that sometime... maybe find something there to heal that broken heart of yours. Then again, I am...
PEYTON : 36 and still living at home? Yeah.
MAX : So what the hell do I know, right?
PEYTON : Thanks.


MARRIAGE COUNSELOR’S OFFICE


COUNSELOR : Now, we're nearly out of time, so let's end this session as we have every week. Haley, tell me some things you love about Nathan. I love that he's here with me every week without fail. And I love that he holds himself accountable for his mistakes. And I love that he's so protective over me and Jamie. And I love that shirt that he's wearing... and maybe the way he wears it.
COUNSELOR : Nathan?
(End of timer session rings)
HALEY : It's okay, really. I'm not that great at taking a compliment.
COUNSELOR : Oh, well, we'll be working on that next week, then.
(They start leaving)
COUNSELOR : You two are going to be okay. I really think so.
HALEY : Thanks.
(They leave)


LINDSEY’S OFFICE


Lindsey enters her office and finds Lucas


LINDSEY : Can you pick up line one for me, please?
LUCAS : Hi.


Later, both sit


LUCAS : Well, I've been traveling with my mom since...
LINDSEY : Yeah, I talked to Haley. I'm glad Jamie's okay.
LUCAS : Yeah. Look, I know I owe you this,
(He put his transcript on her desk)
LUCAS : ... but I'm not gonna publish it.
LINDSEY : Luke
LUCAS : Look, I know you promised your boss a second book out of me, but I can't.
LINDSEY : You have to. They'll void your deal. They'll make you pay back your advance. And on top of that, it's too good not to publish.
LUCAS : I miss you. I do. Lindsey, I love you. Every day I wake up, and I have this ache in my chest. And sometimes I just sleep in because I know when I wake up, you're not gonna be there.
LINDSEY : I love you, too, Luke. You know that. But I can't be with you.
LUCAS : It's okay. I'll publish the book if you edit it.
LINDSEY : Luke.
LUCAS : That's it. That's my offer. There'll be long nights, heated arguments. It'll be like we're married.
LINDSEY : I'll edit the book because I believe in it. And I believe in you. But we can't be together.
LUCAS : We will be. One of these days, you're gonna wake up, you'll feel that same need in your heart, and you're gonna realize how much I love you. And whenever that day is, I'll still be waiting for you. And you'll come home to me.


OUTSIDE JAMIE’S SCHOOL


Brooke came to pick him up.


BROOKE : Hi, buddy.
(She holds him and starts crying. Dan is watching them)


NATHAN AND HALEY’S BEDROOM


Haley enters the room, followed by Nathan


NATHAN : Quiet around here without Jamie.
HALEY : Yeah. He's with Brooke. Baby steps.
NATHAN : Yeah. How you sleeping these days?
HALEY : So-so. Jamie tosses around like a tasmanian devil.
NATHAN : He should probably get back to his own bed soon... separation thing. Or he can sleep in the spare bedroom with me. You know, sometimes I find your goodness staggering. I didn't get a chance to tell you in the session, but your kindness is overwhelming, Haley. I mean, you saved my life. If I haven't said it lately, you're also sexy as hell.
(After a blank, Nathan starts leaving)
HALEY : Hey... I was thinking... not sleeping in this bed might not be so bad tonight if you wanted to try it with me.
(Nathan comes to kiss her, grabs her and takes her to the bed)
HALEY : You got any more of that sexy talk?
NATHAN : What, the kindness stuff or the sexy stuff?
HALEY : The sexy.
NATHAN : You have a serious ass, Haley James.
(They start making out)


HALEY (voiceover) : Make a wish and place it in your heart.
PEYTON (voiceover) : Anything you want.. everything you want.
LUCAS (voiceover): Do you have it? Good. Now believe it can come true. You never know where the next miracle is gonna come from, the next smile, the next wish come true.
PEYTON (voiceover): But if you believe that it's right around the corner... and you open your heart and mind to the possibility of it, to the certainty of it...
BROOKE (voiceover): You just might get the thing you're wishing for.
NATHAN (voiceover): The world is full of magic. You just have to believe in it. So make your wish. Do you have it?
HALEY (voiceover): Good. Now believe in it... with all your heart.


Kikavu ?

Au total, 106 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Siobhan62 
19.10.2017 vers 20h

Lyfaen 
28.09.2017 vers 09h

brulan08 
23.09.2017 vers 09h

Benmart 
18.09.2017 vers 00h

Sakasen 
06.09.2017 vers 17h

mpjuan06 
19.08.2017 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode


Vidéo teaser
Ne manque pas...

Gagnez l'intégrale DVD de la série Teen Wolf ou un coffret de la saison 6B grâce à HypnoChance !
Tirage au sort le 18/12 | Participation gratuite

Vente Flash HypnoCard Jamie Scott, soldée à 50%, lundi 18 décembre entre 18h et 22h !
Lundi 18/12 entre 18h et 22h | Teaser YouTube

Calendrier de l'Avent édition Hypnoweb, découvre une surprise chaque jour jusqu'à Noël !
Une case chaque jour ! | Ouvre ta case

Activité récente

Le pendu
Aujourd'hui à 16:26

Survivor
Aujourd'hui à 16:25

Développement
29.11.2017

Chad Michael Murray à Paris !
Aujourd'hui à 13:51

Supernatural
Aujourd'hui à 12:58

Snowed Inn
Hier à 18:23

Bethany Joy Lenz
Hier à 18:22

Hilarie Burton
13.12.2017

Austin Nichols
12.12.2017

Actualités
Hallmark's 'Home & Family'

Hallmark's 'Home & Family'
Chad Michael Murray était présent pour Hallmark's 'Home & Family' le 4 décembre 2017 au Universal...

Chad Michael Murray à Paris !

Chad Michael Murray à Paris !
Chad Michael Murray sera présent le 16 décembre 2017 de 14h à 19h30, à lEspace Charenton (Paris)...

Ajyal Youth Film Festival

Ajyal Youth Film Festival
Sophia Bush est depuis début décembre à Doha au Qatar pour la 5ème édition du Ajyal Youth Film...

SBxPayPal

SBxPayPal
Sophia Bush était le 28 novembre 2017 dans les studios Murray Hill à New York City pour parler de...

Calendrier Décembre

Calendrier Décembre
Le calendrier du mois de décembre est désormais disponible. Et c'est avec Hilarie Burton que vous...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoPromo

ellielove, Aujourd'hui à 11:30

nouveau sondage sur dexter:)

SeySey, Aujourd'hui à 12:47

Bonjour! N'oubliez pas de venir voter pour votre création favorite au sondage spécial Noel de Outlander ^^

Locksley, Aujourd'hui à 17:05

Dernier week-end pour participer à notre jeu HypnoChance !

Locksley, Aujourd'hui à 17:06

1 INTEGRALE et 2 coffrets DVD Teen Wolf sont en jeu !

Locksley, Aujourd'hui à 17:07

Inscrivez-vous avant que la main innocente d'Hypnotic ne procède au tirage au sort ! Plus d'infos

HypnoBlabla

Supersympa, Hier à 16:20

Bonjour z'à toutes z'et à tous !

Supersympa, Aujourd'hui à 16:22

Bonjour z'à toutes z'et à tous !

Hypnotic, Aujourd'hui à 18:45

Heelo

Hypnotic, Aujourd'hui à 18:45

Hello

Seriesmdr1, Aujourd'hui à 19:26

Bonsoir tout le monde !

Viens chatter !