VOTE | 648 fans

#103 : Jusqu'au bout

Titre VO : "Are you true?" - Titre en VF : "Jusqu'au bout"
~> WB : diffusé le 07/10/2003 - TF1 : diffusé le 10/09/2005
~> Scénario : Jennifer Cecil - Réalisation : Michael Grossman
 
Nathan est jaloux de Lucas dont la popularité croit de jour en jour. Frustré, il décide de trouver le point faible de son frère. Il décide alors de séduire Haley, l'amie de Lucas.
Peyton en veut à Lucas d'avoir publier ses dessins dans le journal local sans son consentement.

Promo WB

Popularité


3.88 - 8 votes

Titre VO
Are you true ?

Titre VF
Jusqu'au bout

Première diffusion
07.10.2003

Première diffusion en France
10.09.2005

Vidéos

Nathan va voir Haley pour les cours

Nathan va voir Haley pour les cours

  

Lucas et la douche

Lucas et la douche

  

Trailer 103

Trailer 103

  

103 - Lucas & Brooke

103 - Lucas & Brooke

  

103 - Lucas & Peyton

103 - Lucas & Peyton

  

 103 - Citation Lucas

103 - Citation Lucas

  

Plus de détails

Juste avant la fin d'un match de basket, Lucas marque le point de la victoire. Karen et Keith le félicitent tandis que Dan dit à Nathan « je pensais que c'était ton équipe ». Shari, la mère d'un autre joueur propose à Karen de venir à une réunion entre mères de joueur de l'équipe mais elle lui précise bien qu'elle n'a pas à se sentir obligée de venir. En rentrant chez lui, Lucas découvre Brooke en train de se changer à l'arrière de sa voiture.

Peyton reçoit l'appel d'un dénommé Jeff Nelson, qui travaille pour le magazine THUD, et qui, ayant vu quelques dessins à elle, lui dit qu'il aimerait la rencontrer (rappel : Lucas est allé montrer ces dessins sans lui en parler.).

Lucas découvre les joies d'être populaire : pleins d'inconnus le félicitent pour le match. Peyton vient voir Lucas et lui demande pour qui il se prend. Ils sont interrompus par l'arrivée de Brooke qui demande si par hasard il n'aurait pas trouvé son soutien-gorge. Peyton est surprise de voir que Lucas a le soutien de Brooke dans son casier. Brooke lui explique plus tard qu'il l'a simplement ramené chez elle.

Lucas est victime d'une des farces de ses coéquipiers qui, alors qu'il est sous la douche, lui piquent ses affaires.

A l'entraînement, Nathan a la mauvaise surprise de voir le coach donner à Lucas la place de Nathan. Poussé par son père, Nathan décide de montrer à Lucas qui est à la tête de l'équipe. En ouvrant son casier, Lucas découvre ses affaires entièrement trempées. Heureusement, il peut compter sur Jake, le seul membre de l'équipe de son côté, pour lui donner des habits secs.

Nathan découvre comment atteindre Lucas : Haley. Il se rend au centre de tutorat où travaille Haley pour lui demander de lui donner des cours. Celle-ci refuse, en lui expliquant qu'elle ne peut pas, Lucas étant son meilleur ami. Il ne se laisse pas décourager et revient un peu plus tard, avec en main une copie qu'on vient de lui rendre, pour laquelle il a reçu un F.

Karen se rend finalement à la réunion entre mères de joueurs mais contrairement à ce que lui a dit Shari, la réunion commençait à 17h et non à 18h (« tu as du mal me comprendre ».) Une autre mère lui demande si Lucas va rester pour de bon dans l'équipe. Elle répond qu'elle ne voit pas pourquoi ce ne serait pas le cas. Cette mère lui répond qu'elle trouve étrange que Lucas, qui vient à peine d'intégrer l'équipe soit déjà une star alors que d'autres joueurs y sont depuis plusieurs années sans avoir une telle popularité. Karen rétorque que c'est parce qu'il le mérite et que les autres mères devraient dire à leur fils d'arrêter leurs plaisanteries envers Lucas. Shari reproche alors à Karen d'arriver en retard et d'accuser leurs fils. Karen lui répond avant de quitter la salle qu'elle est apparemment la « même petite salope » qu'elle était au lycée.

Peyton se rend à la rédaction de THUD et Jeff Nelson semble très intéressé par son travail. Mais celle-ci se rend rapidement compte qu'il veut qu'elle dessine comme lui pense et non comme elle. Elle refuse. Elle raconte ça à Lucas et il lui dit que c'est dommage car ils vont passer à côté d'un talent.

Haley reçoit un coup de fil de Nathan et lui raccroche au nez. Karen, à côté, lui demande ce qu'il lui passe. Elle lui explique qu'un gars (elle ne dit pas qui) veut qu'elle devienne sa tutrice mais qu'elle a refusé car elle pense ce que n'est pas quelqu'un de bon. Karen lui répond qu'il est peut-être justement en train d'essayer de changer.

Lucas raconte à Haley tout les petits malheurs que Nathan lui fait. Les choses ne s'arrangent pas : toute l'équipe (à part Jake) jettent Lucas, habillé, dans un ruisseau. Nathan lui dit de quitter l'équipe, sinon, il ne s'arrêtera pas.

Haley va voir Nathan et lui dit qu'elle accepte de l'aider pour ses cours mais à deux conditions : qu'il laisse Lucas tranquille et que ce dernier ne soit pas au courant de leur arrangement.

Peyton retourne à la rédaction de THUD et dit qu'elle ne veut pas changer et que si elle travaille pour eux, ils doivent l'accepter comme elle est.

Karen s'excuse auprès de Shari et lui dit qu'elles ne se sont plus vues depuis longtemps et qu'elle veut bien lui laisser le bénéfice du doute.

Lucas dit à Nathan qu'il va devoir se faire à l'idée qu'il fait partie de l'équipe parce qu'il n'est pas prêt de la quitter.

Peyton reçoit un coup de fil de Jeff Nelson : son dessin sera publié dans le prochain numéro.

A la fin de l'épisode, Lucas retrouve Haley et lui demande où elle était ce matin. Elle répond qu'elle donnait des cours. Il demande si c'était à quelqu'un qu'il connaissait. Elle hésite puis répond que non.

Gymnase - Match de basket 


Whitey
 : Temps mort !

Commentateur : Il reste moins de 25 secondes à jouer et le Ravens sont menés de 2 points.

Whitey : Vous libérez une position de shoot pour Nathan. Même si tu es marqué tu tentes le shoot.

Commentateur : Le coach Whitey Durham donne ces derniers conseils à ces joueurs.

Whitey : Attends seulement qu’il n’y ait plus que 5 secondes à jouer. Bon courage.

Equipe : Ravens à trois ! 1, 2, 2 ! Ravens !

Commentateur : Après ce bref temps mort, les menés reviennent sur le terrain, déterminés à rester sur une série de victoire mais ça ne sera pas si facile. Il leur faut un panier pour arriver à égalité ou un tir à 3 points pour l’emporter. 15 secondes, Jagielski passe à Tim Smith à l’avant. Il reste moins de 10 secondes à jouer, Smith passe à Nathan Scott mais Scott est marqué par deux joueurs. Il tente quand même un tir ! Ha la la ! C’est complètement raté. Heureusement, Jaglieski est au rebond. On est à moins de 5 secondes de la fin du match. Jaglieski ressort le ballon pour Lucas Scott qui est derrière la ligne de tir à 3 points. Ce shoot va décider de la victoire ou de la défaite des Ravens.

 

Lucas shoote et marque et le public saute de joie.

 

Commentateur : C’est incroyable ! Lucas Scott a marqué un 3 points au coup de sirène finale. Les Ravens de Tree Hill remporte le match et reste donc sur une série de victoire. Les autres équipes qui participent au championnat ont intérêt à se méfier des Ravens cette saison et en particulier de leur nouveau joueur : Lucas Scott !

 

Supporter : Bravo Lucas !

Lucas : merci. Il s’avance vers Keith et sa mère.

Keith : Bien joué.

Lucas : Merci oncle Keith. Karen le prend dans ses bras.

Keith : Pour quelqu’un qui n’était pas très motivé, tu t’en es bien sorti.

Lucas : Ouais, mais au début, j’ai fait des fautes et il faut que je travaille la défense.

Karen : Tu as bien joué.

Lucas : Bon bah merci. On se retrouve à la maison.

Karen : Ne rentre pas trop tard !

Keith : Tu as été génial Lucas ! Keith et Karen se regardent en se souriant et Keith enlace Karen.

Keith : Toi aussi tu t’en es bien sortie.

Karen : Ah ! Je respire enfin !

Shari (à une groupe de femme) : Excusez-moi, il faut que j’y aille. Elle s’avance vers Karen et Keith. Karen ! Bonsoir. Bonsoir Keith ! Il faut que je te félicite pour ton fils.

Karen : C’est gentil Shari.

Shari : De rien. Et maintenant que ton fils est dans l’équipe, tu vas pouvoir faire parti des « boosters ». C’est le fan club des mères de joueurs. Il n’y a rien d’obligatoire. C’est uniquement si tu en as envi. Je sais que ça doit te prendre beaucoup de temps de gérer ton petit café.

Karen : Eh oui… Vous vous réunissez bientôt ?

Shari : Mercredi prochain. En général, on se voit toutes les semaines.

Karen : A quelle heure ?

Shari : Vers 6h – 6h30. Voilà, j’ai été contente de te revoir. « Allez les Ravens !» Keith et Karen sourit « jaune ». Shari s’en va.

Keith : Rrrrr ! Karen sourit.

 

Dan est seul dans les gradins, Nathan arrive.

Dan : Je croyais que c’était ton équipe ? Puis, il se lève et laisse Nathan.

 
Voiture de Lucas 


Lucas monte dans sa voiture et Brooke est installée sur la banquette arrière.

Brooke : Coucou !

Lucas : Je crois que tu t’es trompé de voiture.

Brooke : Non, j’avais besoin d’un endroit pour enlever cet uniforme. Au fait, … je m’appelle Brooke mais tu le sais sûrement déjà ! Ton dernier shoot était fantastique. Ça t’a fait quoi ? C’était intense, non ? Elle lui pose son soutien-gorge sur l’épaule. Je suis sur que oui. Quelqu’un frappe à la vitre. Brooke se cache.

Brooke : C’est pas vrai ! Whitey apparaît. Lucas enlève le soutien-gorge de son épaule puis ouvre la fenêtre.

Whitey : ça va, t’as pas trop mal joué ce soir !

Lucas : Merci coach !

Whitey : Mais ne va pas te choper la grosse tête. Je veux te voir dès demain 8h en salle de musculation. On fera de toi un gagnant !

Lucas : Oui coach !

Whitey : Pendant que j’y suis, il y a une jeune fille nue qui joue les passagères clandestines à l’arrière de ta voiture alors fais attention à toi. Whitey part.

Brooke : Quel vieux rabat-joie ! Lucas sourit. Il m’a interrompu. J’allais te dire que je te trouvais génial. Quand t’as lancé ce ballon, tu ne te doutais pas de ce qui allait changer ?

Lucas : Et qu’est-ce qui a changé ?

Brooke : Ta vie ! Plus tard, tu pourras repenser à ce match en te disant : « c’est à ce moment-là que tout à changé ! ». Rien ne sera comme avant. Mais ne t’en fais pas beau blond maintenant, tu vas avoir un tas d’amis !

 

***

Générique

***

 
Chambre de Peyton 


Nathan est allongé sur son lit.

Nathan : C’est vraiment n’importe quoi. Il suffit qu’il marque 12 pauvres points et il devient le nouveau Jordan. Tu sais combien de fois j’ai mieux que ça ! Dans tous les matches sauf 2, dont un où j’avais la monocluéose. Peyton s’avance pour l’embrasser.

Peyton : T’étais en pleine forme ce soir, je trouve. Il te reste un peu d’énergie ?

Nathan : Mon père va encore m’en vouloir. Peyton de recule. Il n’y a pas un truc qui a changé ?

Peyton : Entre ton père et toi ?

Nathan : Non ! Dans ta chambre. C’était pas comme ça avant, si ?

Peyton : Non, c’est vrai. J’ai arraché mes dessins des murs.

Nathan : Il y avait des dessins ?

 
Karen’s Café 


Haley est entrain de fermer le café quand Lucas arrive avec un regard décontenancé. Haley est inquiète.

Lucas : 12 points – 8 passes décisives et j’ai marqué le panier de la victoire ! Haley sourit.

Haley : Génial ! Elle lui saute au cou. C’est super, bravo !

Lucas : Ouais, c’est pas mal !

Haley : Pourquoi j’ai pas pu voir ça ? Raconte moi tout !

Lucas : Et bien, au début, c’était pas formidable et puis j’ai croisé tu sais qui.

Haley : Dan ? Tu veux qu’on en parle ?

Lucas : Non ça va. Ça te dirai d’aller au festival de « brûle bateau » ? Tu m’accompagnes ?

Haley : ça ne peut qu’améliorer ma réputation de me montrer avec le héro du jour. Je téléphone à ma mère pour la prévenir. Elle prend le téléphone et compose le numéro. Allo ? Maman ? C’est Haley. Haley James, ta fille ! Lucas et moi on va aller faire un tour. Je ne rentre pas trop tard. A demain. Elle raccroche.

Lucas : Ta mère était saoule ?

Haley : Non, c’était le répondeur. Puis, elle prend sa veste et se dirige vers l’extérieur.

 
Rivercourt 


Karen et Keith sont dans la voiture de ce dernier.

Karen : Et puis, elle m’a invité à me joindre aux « boosters ». Et t’as entendu ? Elle a dit mon petit café cette garce !

Keith : Oublies ça ! De toute façon, tu ne vas pas aller à leurs réunions.

Karen : Un tas de pompoms girls vieillissantes ? T’as l’impression qu’elles rêvent de retourner au lycée. Il faut tourner la page les filles !

Keith : C’est un excellent conseil, tu devrais le suivre.

Karen : Qu’est-ce que tu veux dire par là ?

Keith : Dis-moi, si je me trompe mais, est-ce que tu n’aurais pas gardé ton uniforme de pompom girl ? A ta place, je me méfierai de la nostalgie facile.

Karen : Ouais ! Et moi à ta place, je me mêlerai de mes affaires ! La nostalgie n’a rien à voir là-dedans. Moi ce qui m’importe, c’est mon fils ! Tu peux me croire.

Keith : D’accord, si tu le dis.

 
Chambre de Peyton. 


Le téléphone sonne pendant qu’elle écoute de la musique.

Répondeur : Vous êtes bien chez Peyton, à vous de parler !

Interlocuteur : Bonsoir. C’est un message pour Peyton Sawyer de la part de Jeff de Thud Magazine. Votre ami nous a déposé vos dessins et il avait raison, votre travail est très intéressant. Rappelez-moi dès que possible. Je crois que vos BD auront leur place dans notre magazine. Encore bravo Peyton. Au revoir. Peyton efface le message.

 
Festival de « brûle bateau » 


Commentateur
 : La ville de Tree Hill vous souhaite la bienvenue au festival annuel de « brûle bateau ». Venez vous libérez de vos mauvais souvenirs, de vos regrets et de vos erreurs passées pour enfin tout recommencer. Vous pouvez déposer des objets toute la semaine. Rien n’est trop gros, trop petit … Trop tragique …

Inconnu : C’était un super match Lucas !

Lucas : Merci.

Haley : Dis donc, tu es devenu une star !

Lucas : Oui ! Un panier victorieux et à moi la gloire et les honneurs ! Et je t’en fais profiter. T’as de la chance.

Haley : Toi, si tu commences à prendre la grosse tête, ça va mal aller. Pause. Il y avait une soirée spéciale Scandinavie hier sur la chaîne découverte du monde…

Lucas : T’as regardé ça ?

Haley : Bien sur ! Ça parlait de grands vikings virils !

Lucas : Waouh !

Haley : Et j’ai quand même appris que cette idée de bateau qui brûle est inspirée des funérailles vikings.

Mec : Je suis ton plus grand admirateur !

Lucas : Merci.

Mec (tendant une feuille vers Haley) : Regarde !

Haley (prenant la feuille) : B+. Brandon, tu as réussi !

Brandon : Du coup, je vais brûler mes anciennes copies. Adieu les mauvaises notes !

Haley : Tu as de quoi être fier.

Brandon : J’ai eu plein de tuteur avant Haley mais elle, elle a fait des miracles.

Haley : C’est ton travail qui a payé. Félicitations !

Brandon : Merci Haley. Au revoir. Il s’en va.

Haley : Je savais qu’il y arriverait.

Lucas : Toutes mes félicitations !

Haley : Ouais ! Merci. Pause. Alors, tu as amené un objet à faire brûler toi aussi ? Lucas lui montre le scratch nominatif de son maillot.

Lucas : Je l’ai enlevé de mon maillot. Il le jette. Et voilà. Tu m’accompagnes à la fête ?

Haley : Il faut que je vois si je suis disponible ! Tu sais, j’ai beaucoup d’admirateur qui veulent me voir. Tu peux pas comprendre. Puis, elle s’éloigne et Lucas sourit.

Lucas : C’est vrai ! Il la rejoint.

Lycée de Tree Hill - intérieur

Fille : Encore bravo Lucas ! Lucas sourit.
Haley : Je vais à mon heure de tutorat. Au moins là-bas, c'est moi la star. Lucas et Haley rient. Au fait, il passe "l'attaque de la femme au 50 pieds" demain au cinéma.
Lucas : Génial! On y va ensemble?
Haley : D'accord.
Lucas : Je t'appelle.

Nathan (à Tim) : C'est qui la fille avec qui on le voit tout le temps?
Tim : J'en sais rien pourquoi? T'as envi de te faire une moche pour changer?
Nathan : Ah! Ah!

Peyton (arrivant vers Lucas furieuse) : Pour qui est-ce que tu te prends?
Lucas : Pour un mec qui t'a mise en colère?
Peyton : T'as pas à montrer mes dessins à un magasine.
Lucas : ça leur a plut j'espère?
Peyton : Je ne t'ai pas demandé de m'aider à ce que je sache. Brooke arrive derrière elle.
Brooke : Salut! Excuse-moi. Tu n'aurais pas retrouvé mon ... Lucas ouvre son casier et sort le soutien-gorge de Brooke et lui rend. Merci beau blond. Brooke s'en va suivi par Peyton.
Lucas (criant) : De rien.

Lycée de Tree Hil - extérieur

Peyton : Tu lui as fait le coup ?
Brooke : Pardon?
Peyton : Tu sais parfaitement de quoi je parle. C'est le soutif léopard avec lequel t'appâtes les mecs. Brooke rigole. Il parait que tu t'es mise à poil dans sa voiture.
Brooke : Non! J'étais pas complètement à poil. Il faisait trop froid pour que j'enlève mes chausettes! Oh d'ailleurs, il faut que je te montre... Elle fouille dans son sac...
Peyton : Quand tu t'es mise toute nue dans sa voiture, qu'est-ce qui c'est passé?
Brooke : Rien du tout. Il m'a ramené chez moi, ensuite il m'a dit au revoir. Il a attendu que je rentre. Ce mec est un ange!
Peyton : Peut être qu'il est gai?
Brooke : Nan, moi je crois qu'il est gentil, c'est tout. Je vais enfin coucher avec un garçon gentil. ça me changera. Elle rigole puis s'en va.

Gymnase - douches

Lucas est entrain de prendre une douche et quelqu'un vient lui piquer sa serviette. Puis, il arrête l'eau, se retourne et s'en aperçoit.
Il va dans les vestiaires et voit son casier ouvert et vide puis, il dirige son regard vers des ballons de basket.

Lycée - couloirs

Lucas se cache avec des ballons et regarde si personne arrive pour s'engager dans le couloir. Whitey arrive.
Whitey : Et dire que je trouvais vos jeans taille basse trop osés! Il continue d'avancer. Je te signale que le gymnase est de ce côté. Whitey part laissant Lucas désespéré.

Garage de Keith.

Lucas et Keith répare une voiture.
Keith : ça se passe bien depuis le match?
Lucas : Tout est différent. Des gens qui ne me parlaient pas viennent tout à coup me dire bonjour comme de vieux copain. Tous les profs me sourient, des filles se déshabillent dans ma voiture...
Keith : Ouais, c'est le rêve quoi!
Lucas : Il y a des côtés chouette mais il y a aussi des inconvénients.
Keith : Ah oui?
Lucas : Les autres joueurs me font pas mal de crasses.
Keith : Je vois mais c'est le rituel des épreuves d'intégration. Tu sais, nous aussi on faisait ça à notre époque. Tant que c'est pas méchant, il faut le supporter sans rien dire. ça leur montre qui tu es. Keith va répondre au téléphone.

Gymnase - entrainement

Lucas shoote et Whitey va voir Nathan.
Whitey : Nathan! Nathan s'avance vers lui. Je modifie vos position en attaque. T'es plus meneur. A partir de maintenant, tu vas jouer aillier.
Nathan : Vous rigolez? C'est moi le meilleur joueur.
Whitey (rigolant) : Ah! Tu crois? En tout cas, c'est moi le coach. C'est moi qui évalue le niveau de mes joueurs et c'est moi qui compose l'équipe. Tu es mon nouvel aillier Nathan Scott. Et si t'es pas content, c'est pareil! Notre nouveau meneur, c'est Lucas. Whitey s'en va. Nathan regarde Lucas qui shoote.

Scott's house

Dan est dans le salon et attend Nathan.
Dan : J'ai appris que Whitey avait mis Lucas à ta place. ça ne te fait rien que tout parte en fumée? Pause. Quand je pense à tout notre travail et aux plans qu'on a fait pour toi. Nathan s'avance vers son père.
Nathan : Tes plans que TU as fais papa! Et tout le travail qui J'AI fourni!
Dan : Parfait. T'as qu'à abandonner l'équipe et aussi le lycée pendant qu'on y est. Tiens, je pourrais t'engager comme vendeur de voiture et tu passeras ta vie à refourguer des voitures à des ploucs complètement fauchés. Qu'est-ce que tu en dis? Parce que c'est ça qui t'attend, et encore si j'ai la gentillesse de t'embaucher. Pause. Nathan et Dan se regarde. Je veux pas que tu vives comme ça. Avec un boulot que tu détestes et la frustration de ne pas avoir saisie ta chance. Je veux que tu sois heureux, que tu ai une belle vie. Je suis sincère. Mais est-ce que tu es prêt à te démener pour l'obtenir? Oui ou non? Nathan fait un signe oui de la tête. Très bien. Dans s'avance vers son fils. Parce que la réussite ça a un prix. Si c'était facile, tout le monde connaitrait le bonheur. Dan et Nathan se regarde.

Toujours chez Dan et Nathan le lendemain matin. Dan fait son petit déjeuner.
Dan : Je t’avais dit que ça se passerait comme ça. Whitey se venge de moi en te rabaissant. Je suis désolé que tu aies à subir ça… parce que tu n’y es pour rien.

Nathan hausse les épaules.

Nathan : Qu’est-ce que tu veux que je fasse, c’est l’équipe de Whitey P’pa.

Dan : Non Nathan. Whitey est à côté de la plaque comme à l’époque où je jouais. C’est ton équipe, pas la sienne. Toi, tu veux jouer à quel poste ?

Nathan : Là où je suis le meilleur : comme meneur de jeu.

Dan : Je suis d’accord. Donc, si un joueur te vole ton poste, c’est ton adversaire, ce n’est plus ton partenaire. Et comment bat-on son adversaire? (Nathan ne répond pas) On identifie ses faiblesses et on attaque en plein dessus ! (Dan mange son sandwich alors que Nathan le regarde pensif.)


[Vestiaires]

(Nathan monte les autres joueurs contre Lucas.)
Nathan : En fait, c’est pour vous que ça m’ennuie le plus. Moi, j’ai déjà un bon palmarès, mais vous, il y a je sais pas combien de temps que vous attendez d’avoir votre chance. Et quand enfin vous l’avez, Whitey donne le meilleur poste à un nouveau. C’est pas juste. Je trouve qu’il mérite même pas d’être dans l’équipe.

Tim : Qu’est-ce qu’on peut y faire ?

Nathan : Une place dans l’équipe, ça se gagne. Tout le monde a souffert pour en arriver là.
(Lucas arrive dans les vestiaires d’un pas décidé. Tout le monde le dévisage. Il va jusqu’à son casier qu’il ouvre. Il est plein d’eau et ses affaires sont trempées. Les joueurs rient.)

Joueur n°1 : Il est humide ce vestiaire !

Nathan : Et ça va être de pire en pire !

Joueur n°2 : C’est clair !

Joueur n°3 : C’est que le début !

Joueur n°4 : Ouais il est pas au bout de ses peines.

Joueur n°5 : Il va souffrir.
(Ils s’en vont tout en disant ça. Sauf Jake qui vient vers Lucas.)

Jake : Le rituel d’initiation commence ! (Il sourit et ouvre son casier. Il renifle) D’habitude c’est pas de l’eau t’as de la veine ! (Lucas sourit, Jake lui prête des fringues.) On est tous passés par là, ça va aller. (Lucas prend les habits.)


[Gymnase]

(Nathan et Tim s’entraînent sur le terrain.)
Tim : Qu’est-ce qu’on fait si il supporte toutes les épreuves d’initiation ?

Nathan : Vu ce que j’ai prévu, ça m’étonnerait beaucoup !

Tim : Bin s’il tient le choc ?

Nathan : S’il tient le choc… J’ai un plan B !
(Tim rit et ils continuent l’entraînement.)


[Centre de tutorat]

(Haley range quand Nathan arrive.)

Nathan : Salut !

Haley : Tu t’es trompé de salle !

Nathan : Non, je viens pour que tu me donnes des cours.

(Haley rit.)

Haley : Hum très drôle mais je n’ai pas que ça à faire !

Nathan (lisant un papier) : T’es bien Haley, la responsable des tuteurs ?

(Haley lui prend le papier et lit puis lui rend.)

Haley : Je ne vais pas te donner des cours. Je suis la meilleure amie de Lucas.

Nathan : C’est moche pour toi ! Moi je m’en fiche !

Haley (elle soupire) : Je trouverai quelqu’un pour me remplacer.

Nathan : Il paraît que c’est toi la meilleure de tous les tuteurs et j’ai besoin du meilleur qu’il y a.

Haley : On dit « qu’il y ait » !

Nathan (il rit) : Tu vois ? T’as déjà commencé à m’aider !

Haley : Ecoute Nathan, je ne peux pas t’aider et en plus je n’ai pas envie de le faire. C’est clair ?

(Elle s’en va, il la regarde déçu.)


[Thud Magazine]

[L’employé du magazine regarde les dessins de Peyton]

Employé : Intéressant. Qui t’as donné des cours ?

Peyton : Personne. J’ai appris toute seule, pourquoi ?

Employé : Ah.

Peyton : C’est un problème ?

Employé : Non. C’est seulement surprenant vu la qualité de ton travail. Tu as énormément de talent (il enlève ses lunettes) mais j’hésite à te donner tout de suite une page. (il referme le book.) Tu es encore extrêmement jeune et nos délais d’impression sont très courts.

Peyton : Donnez-moi un délai, je le respecterai.

Employé : bon d’accord. Je te commande un feuillet, on verra ce qu’en pensent les lecteurs. J’aime assez tes personnages de lycéens mais… il faudra les modifier.

Peyton (fronçant les sourcils) : Comment ça ?

Employé : Les thèmes sont un peu trop tragiques. Surtout quand il s’agit des filles. Moi je trouve ça bien l’ironie, tout ça, mais les lecteurs veulent aussi s’amuser. Voir des filles mignonnes, avec pleins de copains… genre…

Peyton : Des pom-pom girls ! C’est ça que vous voulez ?

Employé : Parfait ! Ca rigole tout le temps une pom-pom girl. 
(Peyton sourit jaune.)


[En cours]

Prof : L’identité, c’est le thème le plus important de l’œuvre de E.E Cummings. On le connait surtout en tant que poète mais c’était également un penseur très engagé…

(Brooke a fait un jeu pour Lucas, elle chuchote)

Brooke : Lucas, ta couleur préférée c'est quoi ?
Lucas : Blanc.

Prof : … un romancier et un auteur de théâtre.
Brooke (elle fait son jeu) : B-L-A-N-C...

Prof : A sa mort en 1962, il avait énormément de succès, surtout auprès des jeunes lecteurs.

Brooke : C'est quoi ton chiffre préféré ?Lucas lui montre trois doigts. Elle fait son jeu.

Prof : … Mais la critique ne lui a jamais réellement accordé la reconnaissance qu’un artiste de son talent méritait….
Brooke : Et maintenant, la position que tu préfères au lit ?
Lucas : ...

Prof : Beaucoup lui reprochait… en matière politique, alors comment se fait-il que son œuvre ait autant marqué notre culture ?
Brooke : Je vais utiliser la mienne ! (Elle fait son jeu)

Prof : Certains pensent que c’est grâce à l’inventivité de son style mais à mon avis c’est beaucoup plus simple. Si Cummings est encore là aujourd’hui…

Brooke : La réponse est oui, je te plais.

Prof : … c’est parce que la majorité de ses écrits parlent de sexe (il passe à côté de Brooke et lui prend son jeu)… et de guerre. (Il rend les copies, Nathan a eu un F. La cloche sonne, les élèves se lèvent.) Bon pour le prochain cours, je veux que tout le monde apporte un texte de Cummings, un poème, un essai, à vous de choisir. Au revoir à tous.


[Centre de Tutorat]

(Haley s’apprête à partir, Nathan entre dans la salle)
Nathan : Haley, je voulais te dire que j’avais pas besoin de toi.

Haley : Cool.

Nathan (il lui montre sa copie) : Comme tu vois, je m’en sors très bien !(Il s’en va)

[?]

(Brooke se fait épiler.)
Brooke : Tu vois le genre quoi.

Peyton (en lisant un magazine) : Et sinon, la chasse au Lucas ça marche?

Brooke : Ca va ! (l’esthéticienne lui enlève une bande de cire) Aïe ! Au secours. (Elle prend la main de Peyton)
Peyton : T’es pas comme d’habitude. Comment ça se fait que ce mec-là te branche à ce point ? En général, tu te lasses beaucoup plus vite, surtout quand il doute.

Brooke : Pourquoi tu veux le savoir ? T’es jalouse ?

Peyton : Non.

Brooke : Il te plait, c’est ça hein?

Peyton : Non. Tu te souviens d’un grand brun qui s’appelle Nathan ? (elles se lâchent la main) C’est lui mon petit copain !

Brooke : Ouais (l’esthéticienne lui enlève une bande de cire) Aïe ! Oui. Bah peut-être que moi aussi j’aimerais avoir un vrai petit ami, une vraie relation stable… pour une fois. (Peyton a l’air étonnée de sa réponse.) Mais sans les… les nombreuses crises qui pollues votre vie de couple, bien sûr. (Peyton la regarde, Brooke rit. Peyton lui arrache une bande de cire.) Aïe ! Ah quelle garce ! (Elles rient.)


[Karen’s Cafe]

Keith : Haley ne travaille pas ?

Karen : Si, elle est partie faire une livraison.

Keith : Ca lui arrive de rentrer chez elle ?

Karen (elle rit) : Elle vient d’une famille très nombreuse. Quand Lucas a fait sa connaissance, ils devaient avoir huit ou neuf ans. (elle sert du café) La première chose qu’elle m’a dit en voyant qu’on vivait seuls tous les deux c’est : « Oh moi j’ai un papa et plein de frères et sœurs, vous avez plus besoin de moi qu’eux ! » (Keith sourit). Tu sais que Lucas a des problèmes avec son équipe ?

Keith : Euh ouais… Il m’en a parlé, je lui ai dit de ne pas s’en faire.

Karen : Puisqu’on parle de basket, j’ai réfléchi à ma prise de bec avec Shari, du fan club des mères. J’ai peut-être réagi un peu vivement.

Keith : Y a qu’une façon de le savoir.(Karen lève les yeux au ciel)

[Lycée]

Shari : Euh dernier sujet à l’ordre du jour: comment récolter des fonds pour notre association ? On a un stand de gâteaux au festival de « Brûle Bateau » et… (Karen entre) Et… Karen !

Karen : Bonjour.

Shari : Bonsoir.

Karen : La réunion commençait bien à 6h?

Shari : où es-tu allée chercher ça ? Je t’avais dit 5h pile ! Tu as sûrement mal compris.

Karen : C’est ça.

Shari (aux autres mères) : Karen est la mère de Lucas Scott, le nouveau joueur de l’équipe.

Mèren°1 : Alors, c’est vous l’ex-femme de Dan Scott ?

Karen : En fait, nous n’avons jamais été mariés.

Mère n°1 : Ah…

Karen : Désolée de vous interrompre, je voulais seulement me présenter, vous dire un petit bonjour.

Mère n°2 : Votre fils est dans l’équipe pour longtemps d’après vous?

Karen : Je ne sais pas, pourquoi?

Mère n°2 : Vous avouerez que c’est un peu étonnant qu’il fasse déjà partie de l’équipe première alors que d’autres enfants attendent leur tour depuis des années.

(Il y a un silence. Karen regarde Shari qui change de sujet.)

Shari : J’aimerais qu’on revienne à l’ordre du jour, c’est-à-dire notre stand de pâtisserie au festival…

Karen (à la mère n°2) : Il est doué, c’est tout. Si l’entraîneur l’a pris tout de suite dans son équipe, c’est qu’il est bien meilleur que les autres qui, par ailleurs, ont tant de mal à l’accepter qu’ils se vengent sur ses affaires. C’est triste d’en arriver là par jalousie !

Mère n°2 : Pour qui vous vous prenez ?

Karen (s‘énervant) : Pour la mère d’un garçon qui fait de son mieux !

Shari (s‘énervant aussi) : Attends une seconde Karen ! Tu débarques ici, en retard, et qui plus est, tu te permets d’accuser nos fils de je ne sais trop quoi ! Alors que nos fils, eux, ils ont leur place dans cette équipe !

Karen : Qu’est-ce que ça veut dire exactement ?

Shari : Tu sais très bien ce que ça veut dire ma petite Karen.

Karen : C’est drôle, l’autre soir quand tu m’as invitée, je me suis dit que t’étais devenue quelqu’un de bien. Et je vois avec regret que tu es toujours la même : la peste stupide et égoïste que j’ai connue et qui n’a pas mûri en vieillissant !
(Elle les regarde et s’en va.)
Shari (gênée) : … D’accord…

[Rivercourt]
Lucas arrive et trouve le terrain détérioré. Poubelle renversé, panneau de basket tagué et cassé. Il essaie d’effacer le tag « t’es nul » sur le panneau. Peyton arrive.

Peyton : Salut. (Lucas la regarde énervé) Quelqu’un me l’a raconté. J’ai pas voulu y croire.

Lucas : Qu’est-ce que tu veux ?

Peyton : Seulement te dire que je ne vais pas travailler pour Thud Magazine.

Lucas : C’est dommage.

Peyton : Ouais mais tout le monde n’est pas prêt à montrer ce qu’il vaut au public comme tu le fais avec ton ballon de basket.

Lucas : Moi je pense que t’es prête mais t’as la trouille. (Silence. Lucas descend de son escabeau et s’approche d’elle) J’espère que t’es allée leur parler au moins.

Peyton : Oui. Ils ont dit qu’ils adoraient mon travail sauf qu’il faut que je change tout ce qui me tient à cœur. Je refuse. Je veux pas insister. Alors je laisse tomber. Voilà. Je voulais te remercier de ton aide.

Lucas : Waouh ! Un « merci » de Peyton Sawyer, c’est quelque chose !

(Ils se regardent en souriant)

Peyton : Si c’est Nathan qui a fait ça, je te présente toutes mes excuses.

Lucas : Pourquoi tu restes avec un mec comme lui?

Peyton : C’est pas mal des fois. Et puis, c’est lui ou personne.

(Silence. Peyton se dirige vers sa voiture.)

Lucas : Hey Peyton ! (elle se retourne) Ils ont tort au magazine. (elle sourit et s’en va.)


[Karen’s Cafe]

(Le téléphone sonne. Haley répond.)
Haley : Karen’s Cafe.

Nathan : Bonjour, je voudrais parler à Haley.

Haley : Oui c’est moi. (Karen arrive derrière elle.)

Nathan : Salut, c’est Nathan Scott. [Chez Nathan] Euh.. J’ai besoin de ton aide, s’il te plait.
[Karen’s Cafe]

Haley : Désolée, Haley est sortie. (Elle raccroche.)
[Chez Nathan]

Nathan raccroche, déçu.
[Karen’s Cafe]

Karen : C’était qui ?

Haley : Un faux numéro.

Karen : Pourtant t’as dit « c’est moi », tu ne sais plus qui tu es !? (Haley sourit) Raconte-moi.

Haley : C’est.. Un garçon qui me demande des cours particuliers mais j’ai refusé parce que c’est pas quelqu’un de bien.

Karen : Tu le connais ?

Haley : Il a mauvaise réputation !

Karen : Il y a de quoi s’inquiéter ?

Haley : Non… Tu me regardes avec un drôle d‘air.

Karen : Quel air ?

Haley : L’air qu’a ma mère avant de me donner un conseil. Alors vas-y je t’écoute, n’hésite pas !

Karen : Ce n’est pas à moi de te dire ce que tu dois faire ou pas, j’ai confiance en ton jugement, je te connais assez bien… mais je vais jouer l’avocat du diable ! Si ce jeune homme te demande des cours, c’est peut-être qu’il essaie de changer. (Haley soupire) Ce serait dommage de pas lui donner sa chance. (Elle se rapproche d’Haley et pose deux pièces sur la table) Personne ne peut savoir de quel côté la pièce va tomber, il faut la lancer pour le savoir (elle s’en va et laisse Haley réfléchir)

[Garage de Keith]

(Lucas est dans une voiture que Keith est en train de réparer)
Keith : Je me suis trompé, je te dois de plates excuses…

Lucas : Pourquoi ?

Keith : Je t’ai dit que c’était rien ces épreuves d’initiation mais là, ils dépassent les bornes. (Il met des trucs dans le moteur et se lève.) Vas-y essaie de la démarrer. (Lucas tourne la clé, quelqu’un frappe à la porte.) Désolé le garage est fermé !

(Jake entre)

Jake : Salut. Je m’appelle Jake.

Keith ; Salut Jake, moi c’est Keith.

(Lucas descend de la voiture)

Jake : Bonsoir Keith. (Il fait un signe de tête à Lucas)

Keith : J’ai de la paperasse à finir. Je vous laisse. (Il s’en va)

(Silence.)

Jake : Je sais pour le terrain.

Lucas (sec) : Tu sais ou t’as participé à ce truc ??

Jake : Hey ! Je suis pas assez bête pour faire ce genre d’idioties. C’est pas parce que je joue avec un mec que je dois lui obéir !

Lucas : Mais c’est pas ce que pensent les autres.

Jake : Certains de ces joueurs sont aussi des mecs très bien. Mais à cause de la suspension, y en a beaucoup qui sont très jeunes. C’est logique qu’ils n’osent pas s’opposer à Nathan. C’est vrai que c’est triste, mais c’est comme ça.

Lucas : Ouais peut-être pour eux et Nathan mais moi je refuse d’accepter ça. Et je suis sûr que mes amis aussi.

Jake : Ouais je comprends. Et.. Et bin c’est pour ça que je suis venu. Ca va dégénérer complètement s’il y en n’a pas un qui reste raisonnable et.. Je sais que je t’en demande beaucoup Lucas mais ça serait bien que tu t’abaisses pas à rentrer dans ce petit jeu.

Lucas : Ca risque d’être difficile.

Jake : Je comprends. Mais si tu montres que tu es un mec bien, l’équipe sera impressionnée et ils verront vite que t’es aussi un super joueur.

Lucas : Et si je craque ?

Jake : Quoi qui se passe, tu peux compter sur moi.


[Rue]

Haley et Lucas se promènent.

Haley : Ils se sont attaqués à ton ancien terrain ?

Lucas : Ouais.

Haley : Et à part ça ?

Lucas : Ils m’ont piqué mes affaires, inondé mon casier… Je crois pas que je pourrais encore supporter ça longtemps

Haley : T’auras peut-être pas à le faire. (Lucas soupire) Ils vont quand même finir par se lasser non ?

Lucas (il rit jaune) : Ca ça m’étonnerait. Tu veux que je te dise pourquoi ?

Haley : Vas-y.

Lucas : Parce que c’est Nathan qui est derrière tout ça ! Toute l’équipe lui obéit. (Haley a l’air triste.) Qu’est-ce qu’il y a ?

Haley : Rien… Je pensais à mes cours de soutien c’est tout. (Lucas fronce les sourcils) Mais ce n’est pas très important !

Lucas : T’es sûre ?

Haley : Ouais ! On va toujours au cinéma demain ?

Lucas : Ouais. Ca va être cool comme soirée.

Haley : Ouais. (silence. Haley soupire) Lucas, jusqu’où tu crois qu’il est prêt à aller ?

Lucas : J’en sais rien. En général, il fait ce qu’il veut et personne l’en empêche.

(Haley est perplexe)


[Lycée]

Peyton trouve le dessin « Ils ne sont pas toi » dans son casier.


En cours, Haley regarde Nathan qui n’a pas l’air de réussir son devoir.


[Rue]

Shari passe devant le Karen’s Cafe avec une amie et croise le regard de Karen.


[Rivercourt]

Lucas balaie le terrain.


[Gymnase]

Nathan regarde Lucas s’entraîner.


[Devant le cinéma]

Haley attend Lucas qui est en retard. Il arrive dans une allée juste avant le cinéma quand une voiture arrive derrière lui. Tim marche derrière lui.

Tim : Hey Lucas !

(Lucas se retourne. Deux mecs se jettent sur lui et lui mettent un sac sur la tête)

Lucas : Hey mais qu’est-ce que vous faites !

Tim : Vite hey vite mettez-le dans la voiture, on se casse ! (Il regarde autour d’eux) Dépêchez-vous, dépêchez-vous ! Allez vite vite vite ! (Il ferme la portière) On dégage de là, allez allez ! (Il monte devant, la voiture démarre)

[Dans les champs]

(La voiture s’arrête au milieu de nulle part)

Nathan : Allez les mecs, sortez-le moi de la bagnole.

(Les mecs s’exécutent)

Tim : T’inquiètes pas Lucas, on va pas te faire de mal. Enfin pas trop. Pourquoi tu t’entête comme ça ? Tu sais que t’es pas des nôtres. Tu pourras jamais vraiment faire partie de l’équipe. (Ils le jettent dans la boue). T’es tout mouillé ! Tu vas encore te plaindre à ta mère ? Pauvre naze ! (Lucas parvient à se relever, Nathan descend de la voiture et s’approche de lui)

Nathan : Bonsoir Lucas. Tu vois, toute l’équipe s’est déplacée. Je t’avais que ce serait de pire en pire. En général, c’est à ce moment-là que l’initiation se termine et que t’es accepté dans l’équipe. On passe le reste de la nuit à boire des bières en rigolant. Mais tu te doutes que ça va pas être comme ça pour toi. C’est simple. Tous les joueurs de l’équipe ont choisi leur camp : c’est moi le meilleur. On n’est pas méchant, on va te laisser partir sans te faire de mal. Alors quitte vite l’équipe Lucas sinon ça va vraiment dégénérer. (Il se dirige vers sa voiture) Allez, on se casse !

Tim : Salut Lucas ! Rentre bien ! T’en as pour un moment ! (rires)

(Lucas est énervé).


[Chez Lucas et Karen]

(Lucas rentre chez lui et trouve sa mère assoupie dans sa chambre)

Karen (se réveillant) : Où t’étais passé ?

Lucas : Nulle part.

Karen (elle se redresse) : Lucas, dis-moi ce qui t’es arrivé.

Lucas : C’est encore une blague de l’équipe.

Karen : Rroo je suis vraiment désolée que tu sois obligé d’en passer par là. J’aimerais pouvoir t’aider, malheureusement, je crois qu’il n’y a rien à faire.

Lucas : Non, c’est sûr.

Karen : Enfin… Si ça peut te consoler un peu, j’ai traité la mère de Tim de peste avant-hier.(Lucas rit). Je suis très fière de toi. Parfois, je me demande d’où tu tires toute cette force.

Lucas : Ca me vient de ma mère.

Karen : Oh ça, j’en suis pas sûre. Je trouve que je me laisse un peu aller depuis quelques temps.

Lucas : Y a des gens qui nous mettent la pression.

Karen : C’est vrai, c’est dur à supporter… Mais c’est pas une raison pour descendre aussi bas qu’eux.

Lucas : Il faut rester raisonnable, je sais. (Il soupire) C’est ce qu’on m’a dit. C’est pas facile. J’ai essayé parce que je veux que ma mère soit fière de moi mais au bout d’un moment, on n’a plus le choix et il faut réagir et se battre. Et je crois que ce moment est arrivé.


[Gymnase]

(Ils s’entrainent. Tim a le ballon mais il est coincé par un joueur de l’équipe adverse.)Lucas : Hey ici, ici ! Passe le ballon Tim ! Je suis démarqué ! (Tim l’ignore). Ok !(Lucas va chercher le ballon lui-même et marque. Tim le pousse)

Tim : Hey pourquoi t’as fait ça?
(Lucas le pousse aussi).

Lucas : Hey !
(Jake se met entre eux et les sépare; Whitey siffle)

Whitey : Stop ! Séparez-vous !

Tim : Il s’amuse à piquer le ballon à un de ses équipiers !

Whitey : Et comment ça se fait que quand ton meneur de jeu qui était démarqué te demande le ballon, tu refuses de lui faire une passe ?! (se retournant vers Lucas) Et toi ! Je te rappelle que le basket est un sport d’équipe ! (Nathan sourit) Si vous ne retrouvez pas tous très vite un comportement digne de joueurs, je suspendrai peut-être ma deuxième équipe de la saison et le championnat se fera sans nous ! Allez, à la douche ! (il s’en va, Nathan regarde Lucas et s’en va)Jake : Alors, t’en as eu marre d’être raisonnable, c’est ça?

Lucas : Ouais.
(Whitey passe sa main sur son visage)

[Port]

(Haley fait ses devoirs. Lucas arrive vers elle en courant)
Lucas : Salut !

Haley : Salut ! (elle range ses bouquins)

Lucas : Je suis désolé pour hier soir, je…

Haley (elle se lève) : T’as pas à t’excuser. Ta mère m’a dit ce qui s’était passé. Je me suis vachement inquiétée.

Lucas : Je m’en doute ouais. C’est pour ça que je suis désolé.

Haley : Lucas, j’aimerais tellement qu’ils te laissent tranquille.

Lucas : Si tu veux savoir… moi aussi ! (ils sourient)
Haley : Ca a l’air assez mal engagé.

Lucas : Tu l’as dit. Il va falloir se battre. (Haley est contrariée comme au bord des larmes) Hey arrêtes t’en fait pas, je vais m’en sortir. Ca va aller. (Il la prend dans ses bras)
Haley : Je vais y aller. J’ai des trucs à faire. (elle prend son sac) On se voit toujours au festival de Brûle Bateau demain soir ?

Lucas : Ouais.

Haley : Super. (elle descend les escaliers et se retourne) Tu sais, je suis vraiment désolée aussi.

Lucas : Pourquoi ?

Haley : … Bon, à demain ! (Elle s’en va, Lucas la regarde partir sans vraiment comprendre)


[Devant chez Nathan]

(Haley arrive devant chez Nathan, elle hésite et frappe finalement à la porte. Nathan lui ouvre.)
Nathan : Salut.

Haley : Salut. J’ai jeté un œil à ton devoir de maths et si t’es vraiment motivé, je veux bien t’aider.

Nathan (il sourit) : C’est une très bonne nouvelle !

Haley : Bon d’accord.

Nathan : Ouais !

Haley : Alors, j’ai deux conditions : petit un, il est hors de question que Lucas sache que je te donne des cours…

Nathan : Si tu veux.

Haley : … Et petit deux : tu arrêtes de le persécuter.

Nathan (il hoche la tête) : De toute façon, on dirait que j’ai pas trop le choix !

Haley : D’accord alors retrouve-moi demain matin à 7h devant le port de plaisance.

Nathan : Attends, y a pas de salles de libres au lycée ?

Haley : J’ai dit au port de plaisance. C’est ça ou rien !

Nathan : Bon d’accord. A demain alors !

Haley : A demain.
(Elle s’en va, Nathan sourit et ferme la porte.)

[Port de plaisance, le lendemain.]

(Nathan arrive, Haley est déjà assise à une table le nez dans ses bouquins)
Nathan : Le petit déjeuner des champions ! T’en veux ?

Haley : Tu es en retard.

(Nathan s’assoit et ouvre une boite en carton)

Nathan : Si seulement ils donnaient les réponses aux devoirs de maths en cadeau ! (Il ouvre le sachet et trouve un bracelet, il regarde Haley) C’est pour toi.

Haley : Ecoute, j’ai pas envie de jouer à…

Nathan : Allez, s’il te plait ! (il lui enfile le bracelet au poignet) Tu pourras pas dire que je te fais pas de cadeau. (il sourit)

Haley (lui montrant un livre) : Tu vois ce livre de maths? Eh bien, ce livre et moi, on est pareils !

Nathan : Il va falloir que tu m’expliques.

Haley : Arrête de faire le malin ! Tu ne m’impressionnes pas parce que je me fiche du nombre de buts que tu as marqués cette saison ou de la bagnole que tu…

Nathan : On dit des paniers au basket !

Haley : On s’en fiche aussi ! Le message que j’essaie de te faire passer c’est que ton petit numéro ne risque pas de marcher ni sur ce bouquin, ni sur moi !

Nathan (en riant) : Et sur une frise chronologique, ça marcherait ? Parce que je suis vraiment nul en histoire aussi !

Haley : Ne me fais pas perdre mon temps. Je prends déjà le risque de t’aider alors que mon instinct me dit de te laisser mariner dans ton jus ! (Nathan sourit) Allez au travail, d’accord ? Page 81.


[Thud Magazine]

(Peyton pose une feuille sur le bureau. L’employé la regarde.)
Employé : Bonjour.

Peyton : Salut. Je dessine ce que je vis et 95% du temps, mon univers est comme ça. Je sais, c’est pas toujours à mourir de rire mais c’est la réalité. C’est à prendre ou à laisser.

Employé : Et si je refuse ?

Peyton : Si vous refusez, vous passez à côté des 5 autres %, c’est dommage.(Elle s’en va. L’employé regarde le dessin.)

[Festival de brule bateau]

Whitey : Bonsoir à tous. Jusqu’à aujourd’hui, le maître de cérémonie de ce festival était le vieux Red Legner. Malheureusement, le vieux Red est mort. C’est comme ça. Aujourd’hui c’est moi le vieux ! (Les spectateurs rient) Chaque année, au festival de Brûle Bateau, les gens comme vous et moi viennent jeter leurs mauvais souvenirs et leurs regrets. Tout le monde fait des erreurs, ce qui compte c’est d’être capable de l’admettre.

(Lucas et Karen arrivent.)

Karen : Il faut tourner la page un jour.
(Lucas hoche la tête, elle jette son uniforme de pom-pom girl. Shari et deux autres mères passent)

Shari : Oui, c’est sûr, il faudra qu’on voit ça à la prochaine réunion…

Karen : Shari !

Shari (s‘approchant d‘elle) : Karen.

Karen : Euh tu tombes bien. Je te présente mon fils, Lucas. Lucas, voici Shari, la mère de Tim.

Shari : Sa belle-mère. Bonsoir. (elle lui serre la main.)

Lucas : Bonsoir, madame. (à sa mère) Je vais faire un tour, d’accord?

Karen : D’accord. (Il lui fait un bisou) On se retrouve tout à l’heure.

Lucas : Ouais. (il s’en va)

Karen : Au sujet de l’autre jour, je te demande pardon pour ce que j’ai dit. Parce que, soyons réalistes, l’époque du lycée est bien et toi et moi on ne se connait plus. On ferait mieux d’oublier les vieilles rancunes comme ça, la prochaine fois qu’on se verra, je tâcherai de ne penser qu’à la personne que tu es à présent. Et j’espère que t’en feras autant. (elles sourient.)


Whitey : On a de la chance. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la possibilité de tirer un trait sur ses erreurs et de repartir sur de bonnes bases. Assez causé ! Il est temps de faire brûler ce bateau ! (Il met le feu au bateau à l’aide de torches. Tout le monde est attentif.)

Spectateurs (en applaudissant) : Ouais !

Lucas (à Karen) : Dis adieu au monde des pom-pom girls !
(Karen sourit, on voit son uniforme brûle. Lucas regarde toujours le bateau, Brooke arrive derrière lui.)

Brooke : Tu me ramèneras tout à l'heure, Lucas ?
Lucas : Tu sais Brooke, rien ne t'oblige à faire ça.
Brooke (elle sourit) : Je sais, oui. Mais t'es le premier à me le dire ! (Elle regarde le bateau) Mais vas-y, continue... essaie de résister. Je trouve ça adorable !
(Elle s'en va, Lucas va voir Nathan et lui lance une bombe de peinture.)
Lucas : T’as oublié ça sur le terrain !

Nathan (il jette la bombe de peinture) : Je vois pas du tout de quoi tu parles !

Lucas : Alors c’est un cadeau. Tu pourras t’en servir pour effacer ton nom du tableau d’honneur du lycée parce que je vais battre tes records.

Tim : Ouais, dans tes rêves, pauv’ naze !

Lucas (à Nathan) : Tu ne m’intimides pas. A toi de montrer ce dont t’es capable, je suis dans l’équipe maintenant. (Il lui donne un sac) Sois gentil, brûle ça pour moi. Merci. (il s’en va, Nathan, Peyton et Tim le regardent.)


Lucas (voix off) : Cummings a écrit : « Pour rester soi-même dans un monde qui s’évertue jour et nuit à vous rendre comme n’importe qui…

[Rivercourt]

(Lucas rejoint Haley qui est pensive)
Lucas : Salut. (il s’assoit à côté d’elle sur la table)

Lucas (voix off) : … il faut gagner la plus rude bataille qu’un humain puisse livrer.

Lucas : Joli bracelet.
(Haley sourit)

Lucas (voix off) : Et cette bataille n’a pas de fin. »

(Lucas et Haley sont tous les deux assis face à la rivière.)

[Festival de Brûle Bateau]

(Le bateau continue de brûler)


[Chez Peyton]

(Peyton a un message.)
Employé Thud Magazine : Bonsoir, Jeff Nelson. Je voulais simplement vous dire qu’on allait publier votre BD dans notre prochain numéro.
(On voit les dessins de Peyton, près du téléphone.)

[Rivercourt]

(Lucas et Haley sont toujours assis)
Lucas : Qu’est-ce que t’as fait ce matin ?

Haley : Rien d’intéressant… du tutorat.

Lucas : Ah oui? C’est un élève que je connais?

Haley (hésitante) : Non !


FIN



Lucas: (V.O.) Previously on "One Tree Hill…"

Durham: Look, I’ve got an opening in my lineup. Varsity. What do you say?

Lucas: What do you want?

Nathan: What do you want, man? I mean, other than my girlfriend and my spot in the lineup?

Nathan: He’s got our last name, dad.

Dan: I can’t change the fact this kid exists.

Karen: You have no right to think of him-not today, or any other day of his life! How dare you?

Haley: You’re a really good guy and I’m glad we’re friends.

Nathan: You and me, one on one.

Peyton: So, what if he wins? What does he get?

Nathan: He gets you.

Lucas: This is for my mom.

Mouth: Luke for the win!

Peyton: I want to draw something that means something to someone, but I can’t. It’s too important to me.

Nathan: I can describe Lucas in one word. @#%$.

Nathan: He wasn’t swinging at me, dad. He was swinging at you.

Lucas: I felt like he had a piece of me. I never felt like that on the playground.

Karen: Well, I say he’s taken enough from us.

Durham: You’re gonna be okay.

Lucas: Yeah, I am.

[Cheers and applause]

TEASER

-INT. School Gym - Night

[Cheers and applause]

Durham: Time out!

Announcer: (O.S.) Under twenty-five seconds to go, the Ravens trail by two.

Durham: We’re running black for Nathan. If they double you, fight through them and take your shot when we have five seconds left. Let’s go.

Tim: Ravens on three. One, two, three, Ravens!

Announcer: So, a quick time out and the Ravens take to the court, their undefeated record at stake, 18 seconds left on the clock. They need a basket to tie, or a 3-pointer for the win. Jagielski to the inbound finds Guy Smith out top. We’re under 10 seconds now. Smith dumps it down to Nathan Scott, and he’s double teamed, but he forces up a 7-footer. It kicks off the heel of the rim. Jake Jagielski, though with an offensive rebound, with under 5 seconds on the clock, Jagielski out to Lucas Scott, he is behind the 3-point line. The Ravens are going to win or lose it right here.

[Buzzer Sounds]

[Swish of basket]

[Cheering and applauding]

Announcer: Unbelievable! Lucas Scott with the 3-pointer at the buzzer, and the Tree Hill Ravens are still undefeated! And I tell you what, if you’re going to play the Ravens this season, you better take note, there is a new Scott in town!

Cut to:

-INT. School gym - Night

Lucas has changed and is walking over to his mom and Keith.

Man: Nice game, Lucas.

Lucas: Thanks. (high five Keith)

Keith: You rock.

Lucas: Thanks, Uncle Keith. (hug Karen)

Keith: For a kid that was about to quit, that was something to see.

Lucas: But I picked up fouls too early, and I was slow getting back into it.

Karen: You were great.

Lucas: Thanks guys. See you soon, mom. (walks away)

Karen: Not too late.

Keith: You did good, Luke. (to Karen) You did pretty good, too.

Karen: I can breathe now.

Cut to:

INT. School Gym - Night

Shari: Karen, hi! Keith, hi. I guess congratulations are in order.

Karen: Thank you, Shari.

Shari: Uh, I don’t want to keep you, I just want to let you know that as the mother of a varsity player, you’re eligible to join boosters. So, I mean, not that you need to, it’s not required or anything. And I know you’re really busy with that little café of yours.

Karen: Right. When do you meet?

Shari: Uh, well, it varies, really. Usually Wednesdays.

Karen: At?

Shari: Uh, Six-ish. So, it’s really good to see you, honey. Go Ravens!

[Laughs] (walks away)

Keith: [Hisses]

Cut to:

INT. School gym - Night

Dan is sitting on the bleachers when Nathan walks up.

Dan: I thought this was your team.

Dan gets up and leaves Nathan standing there, upset.

Cut to:

INT. Lucas’s car - Night

Lucas steps into the car and puts his bag down. Brooke pops up from the back seat, in a leopard bra.

Brooke: Hey, you.

Lucas: Oh, I think you got the wrong car.

Brooke: Nah. Don’t mind me. I just have to get out of this uniform. So, uh, anyway, I’m Brooke. But you probably knew that. Can I tell you that that last shot was awesome? How’d it feel? Good, huh? You know it did.

Brooke slips her bra onto Lucas shoulder. He looks very uncomfortable. Suddenly, Brooke jumps down, gasping.

Brooke: Oh, my gosh!

Durham knocks on the window and Lucas slips the bra off of his shoulder as he opens the window.

Durham: That game wasn’t horrible.

Lucas: Thanks, coach.

Durham: Well, don’t turn pro yet. You drag your scrawny butt to the weight room twice a day starting now.

Lucas: You got it.

Durham: Oh, uh… By the way, there’s a half naked girl in the back seat of your car. I just thought you’d like to know.

Durham tips his hat and walks off. Brooke comes back up.

Brooke: Grouchy.

Lucas: [Laughs]

Brooke: So, anyway… You’re in it now, aren’t you? When that last shot when through, did you feel it change?

Lucas: Feel what change?

Brooke: Everything. I mean, how many moments in life can you point to and say, "That’s when it all changed?" You just had one. But don’t worry, baby. (leaning on his shoulder, whispering) The popularity thing’s not so bad.

END OF TEASER

(Opening credits roll)

ACT I

INT. Peyton’s Bedroom - Night

Peyton and Nathan are sitting on her bed. Peyton is trying to get him to kiss her, but he looks upset.

Nathan: Unbelievable. The guy scores 12 measly points and they act like he’s Iverson. You know how many games I’ve scored more than that in? All but two. One of them, I had mono.

Peyton: Well, you don’t have mono now, do you? (kissing his ear) Care to prove it?

Nathan: My dad’s gonna hammer me. Something’s changed.

Peyton: (backing off) With your dad?

Nathan: No, with your room. Something’s different.

Peyton: It’s my walls. I took my sketches down.

Nathan: What sketches?

INT. Karen’s Café - Night

Haley is sitting on a stool by the counter, looking at her watch. She gets up and switches the Open sign to a Close sign and walks back to the counter. Lucas walks in and Haley turns around, wondering the results of the game. Lucas’s solemn expression quickly changes to a smile.

Lucas: 12 points, 8 assists. And I made the game winning shot.

Haley: Good!

Haley jumps on Lucas and they hug for a moment.

Haley: [laughs] That is great, right?

Lucas: Yeah, it’s all right.

Haley: Ugh, I can’t believe I had to work! Tell me about it.

Lucas: Actually, the beginning wasn’t so great, I ran into you-know-who.

Haley: Dan? Oh, I’m sorry. Do you want to talk about it?

Lucas: Actually, I wasn’t thinking about checking out the burning boat.

Haley: Ooh.

Lucas: You want to come?

Haley: Well, I suppose I could be seen with you. Let me just call home and tell them not to wait up.

Haley walks over to the counter’s phone, followed by Lucas who leans on the counter.

Haley: Hey, mom, it’s Haley. Haley James, your daughter.

Haley makes a sign of drinking with her thumb and pinkie finger.

Haley: Listen, I’m gonna go out after work, and I’ll be home. Okay? All right, bye. (hangs up)

Lucas: Was your mom drinking?

Haley: No! I got the machine.

Cut to:

EXT. Karen’s car - Night

Cut to:

INT. Karen’s car - Night

Karen: "You don’t have to join the boosters." And did you get that dig about my "little café"?

Keith: What do you care? It’s not like your going to join the boosters, anyway.

Karen: That’s not the point. And that thing about cheerleading? It’s like they’re still in high school. I mean, really, let it go.

Keith: Well, that’s good advice. Maybe you should take it.

Karen: What’s that supposed to mean?

Keith: Well, if I’m not mistaken, you still own your cheerleading sweater. All I’m saying is memory lane is a two-way street.

Karen: Yeah? So is "You don’t know what the hell you’re talking about" boulevard. This is not about high school for me, Keith. Trust me.

Keith: Whatever you say.

Cut to:

INT. Peyton’s Bedroom - Night

Music is blaring as Peyton works on another sketch. The phone rings, and the answering machine automatically picks up after two rings.

Peyton: Hey, it’s Peyton. You know what to do.

Peyton presses the play button.

Man: Hey, this message is for Peyton. It’s Jeff Nelson calling from THUD magazine. Your friend dropped off your sketches and, he was right, they’re terrific. Give me a call when you get a chance. We’d love to talk to you about, you know, maybe doing a comic strip for the magazine. Nice work, Peyton. Nice work.

Peyton presses the delete button.

Electronic voice: Message deleted.

EXT. Burning Boat - Night

Announcer: (O.S.) Come one, come all, to the Tree Hill annual Burning Boat festival. Burn your bad karma, bad luck, or bad choices and start anew. We’ll be collecting items all week. Nothing is too big, too small, too tragic, or too trivial…

Haley and Lucas are walking.

Boy: Nice game, Lucas.

Lucas: Hey, thanks.

Haley: You are just blowing up.

Lucas: Well, yeah, man. I’m a big star now. You better hope I keep you around.

Haley: You know, I’m gonna try not to lose sleep over that, thanks. So, last night, I’m watching Scandinavian week on the history channel, and I-

Lucas: Why?

Haley: Because… blonde Viking guys are hot. [laugh] Anyway, this whole Burning Boat thing is a total rip-off of a Viking funeral. Did you know that?

Brandon: (walks up) You know, you’re the bomb.

Lucas: Thanks.

Brandon: (hands Haley a paper) Check it out.

Haley: [laugh] B+! Brandon, all right! You did it!

Brandon: Yeah, I just threw all my bad grades into the pot. I’m not going back there.

Haley: I know you’re not.

Brandon: I’ve had I don’t know how many tutors, and this girl’s a miracle worker.

Haley: (hands back the paper) No, this is all you, man. Congratulations!

Brandon: Thanks, Haley. See you.

Haley: Yes! I knew he could do it! Yes!

Lucas: Nice work, Hales.

Haley: Thank you. So, what bad mojo are you burning this year?

Lucas pulls out his Scott name tag that used to be on the back of his jersey and throws it into the boat.

Lucas: I’m not wearing that on my jersey. So, we’re going to watch this together, right?

Haley: Maybe. I have to, uh, check my schedule. You know, the word around town is that I’m, um… [clears throat] the bomb. Oh! (walks away)

Lucas: [laughs] Wow. (follows)

Cut to:

INT. School Hallway - Day

Lucas is looking for something in his locker, and Haley is standing beside him when a girl walks by.

Girl: Great game, Lucas.

Haley: All right, I’m going to the tutoring center so I can feel superior.

Lucas laughs as Haley begins to walk away, but then stops and turns around.

Haley: Oh, listen-they’re playing "Attack of the 50-foot Woman" at the Crescent tomorrow. Do you want to go?

Lucas: Yeah. Count me in.

Haley: All right.

Lucas: I’ll call you later.

Haley: Bye!

Nathan: (watching them from down the hall) Hey, who’s that girl he’s always hanging out with?

Tim: Who knows? Why? You feel like slumming?

[Both laugh]

Peyton slams Lucas locker shut.

Peyton: Who do you think you are?

Lucas: Someone you’re pissed at.

Peyton: You submitted my sketches to THUD magazine.

Lucas: And they liked them, didn’t they?

Peyton: If I wanted your help, I would ask for it.

Brooke: (walks up) Hey, girl. Hey, you didn’t happen to find my, um-

Lucas hands Brooke her leopard bra.

Brooke: -Thank you, gorgeous. (walks away)

Peyton shakes her head at Lucas and follows Brooke.

Lucas: You’re welcome!

EXT. Outside the School - Day

Peyton catches up with Brooke and they continue walking.

Peyton: What you got there?

Brooke: What?

Peyton: You know what. The Brooke Davis leopard bra-dude, that thing’s like a welcome mat. Anyway, I heard you were naked in his car.

Brooke: No. I was partially naked. At one point I had mittens on ‘cause it was cold. Oh, did you see my-

Peyton: Okay, focus. You’re a slut in mittens, you’re in his car. Then what happens?

Brooke: Well, then nothing. He was really sweet. He drove me home, said "Good night," waited ‘till I got inside.

Peyton: Maybe he’s gay.

Brooke: No, I think he’s just nice. Anyway, it’s gonna be so great when he sleeps with me!

Peyton: [laughs]

Cut to:

INT. Shower Room - Day

Lucas is showering when someone grabs his towel, but we don’t see the face. Luke turns off the water, turns around and finds no towel.

Cut to:

INT. Locker Room - Day

Lucas goes to his locker, finds it open and all of his stuff gone.

Cut to:

INT. Hallway - Day

Lucas walks out of the locker room with two basketballs covering him. Coach Durham walks past, looking at some papers attached to a clip board.

Whitey: I was just getting used to low-waist jeans. Lets go, ball boy.

Lucas shakes his head with an expression on his face that says, "Why me?"

Cut to:

INT. Automobile Repair Shop - Day

Keith and Lucas a fixing the bottom of a car.

Keith: How’s things been since the game?

Lucas: [Sighs] Different. People I’ve never talked to say "Hello" to me like they’ve always known me and the teachers smile more. Cheerleaders strip in your car.

Keith: Sounds like the good life.

Lucas: Yeah, it sounds like it, but not really.

Keith: No?

Lucas: No, the team’s hazing me a little bit.

Keith: Well, believe it or not, I wouldn’t take it too personally. See, we, uh, we did that when I played. Unless it gets completely out of hand, just roll with it. Show ‘em what you’re made of.

Cut to:

INT. School Gym - Day

Lucas throws a shot and gets it. Someone passes the ball back to him.

Whitey: Nathan!

Nathan walks over to Coach Durham.

Whitey: I’m tinkering with the offense. You’ll be playing more small forward.

Nathan: Forget it. I’m the shooting guard.

Whitey: That’s funny. I thought I was the coach. As a matter of fact, you can call me that, and I’ll call you "small forward". Nathan Scott, small forward. Has a nice ring to it.

Nathan is upset as he looks over to Lucas who gets another shot in.

[Whistle blows]

Cut to:

INT. Nathan’s Family Room - Night

Dan is sitting on the couch when Nathan walks in and stops at the door.

Dan: I hear Whitey gave your spot to Lucas. Do you even care that it’s slipping away? [Sighs] All the work we’ve put into it, all the plans that we’ve made.

Nathan: (walking towards him) All the plans you’ve made, dad. All the work I’ve done.

Dan: Fine, quit the team. Hell, quit school for that matter. I’ll tell you what; I’ll give you a job working at the dealership. You can spend the rest of your life haggling over free floor mats with morons with bad credit. How does that sound? Because that’s where you’re headed, and that’s if I give you the job! [Sighs] I just want more for you, Nathan. More than a 9-5 and the feeling you could’ve had a better life. And, I want you to be happy. I do. But, you need to tell me if you still want to do this. Do you?

Nathan nods and Dan walks toward him.

Dan: Okay. But, happiness doesn’t come cheap. Hell, if it did, we’d all be smiling.

ACT II

INT. Nathan’s Kitchen - Day

Dan: Whitey’s using you to get back at me, and I apologize, Nathan, because it’s not your fault.

Nathan: What do you want me to do, dad? It’s Whitey’s team.

Dan: No, it’s not. Whitey didn’t understand when I was playing for him. He doesn’t get it now. This is your team. Not his. What position do you want to play?

Nathan: I think I’m stronger at shooting guard.

Dan: I agree. So, if this new kid’s taken your position, he’s no longer your teammate, is he? He’s your opponent. And how do we defeat an opponent? Identify his weaknesses and attack them.

Cut to:

INT. Locker Room - Day

Nathan is talking to the whole team, excluding Lucas.

Nathan: Look, you guys are the ones I feel sorry for. Me? I’m going to get my minutes. But you guys have been busting your tails since the junior leagues. Now you finally get your shot and Whitey gives the starting spot to this guy? It’s not right. If you ask me, he shouldn’t even be on the team.

Tim: So then, what are we going to do?

Nathan: We’re gonna make him earn it. At least make him suffer like we did.

Lucas walks in, heads over to his locker and finds it unlocked. He opens it up and his clothes are dripping wet. The guys laugh at him and exit the locker room.

Nathan: It’s only going to get worse, man.

Jake stays behind and opens up his locker.

Jake: So, the hazing begins… right on schedule. [sniffs] Can you smell the desperation?

Jake hands Lucas a dry uniform.

Jake: We all went through it. Hang in there.

Cut to:

INT. School Gym - Day

Tim: So, what happens if we haze this guy and he doesn’t go away?

Nathan: With what I’ve got planned, he will.

Tim: But, what if he doesn’t?

Nathan: If he doesn’t, I’ve got a backup plan.

Cut to:

INT. Tutoring Center - Day

Haley is looking through some files when Nathan walks in.

Nathan: Hey.

Haley: Can I help you?

Nathan: I hope so. You’re my tutor.

Haley: Right. I don’t think so.

Nathan: You’re Haley James, right?

Haley looks over his blue sheet of paper and hands it back to him.

Haley: I’m sorry. I’m best friends with Lucas.

Nathan: Well, then I’m sorry, too.

Haley: Forget it. I’ll find you someone else.

Nathan: Whoa, whoa, look, look. There is nobody else. All right? I’d be fine with it if there was.

Haley: If there were.

Nathan: See? You’re helping me already.

Haley: Look, I can’t help you and on top of that, I won’t help you. Okay?

Haley walks out of the room.

Cut to:

EXT. THUD Magazine - Day

Cut to:

INT. THUD Magazine Office - Day

Jeff Nelson is sitting behind his desk skimming through Peyton’s sketches, while she anxiously awaits his response.

Jeff: Interesting. Where have you studied?

Peyton: Mostly in my bedroom.

Jeff: Huh.

Peyton: Is that a bad thing?

Jeff: No, just surprising for someone with your talent. Well, your stuff is great. I do have a few concerns, though. You’re younger than I expected, and we have firm deadlines to make a press run.

Peyton: Give me a deadline. I’ll meet it.

Jeff: All right, then how about a test strip? Uh, use your high school characters, but, give them a twist.

Peyton: A twist?

Jeff: The way you portray high school, the girls are so tragic. Don’t get me wrong, I like it. But, the magazine wants wish fulfillment. You know, pretty, popular, like a…

Peyton: A cheerleader?

Jeff: Perfect. Cheerleaders are always happy.

Cut to:

INT. Classroom - Day

Teacher: Identity-this was a common theme in the work of E.E. Cumings. While it’s true he was most known as a…

The teacher’s voice drifts off into the background, indistinct. Brooke is playing with a cootie-catcher.

Brooke: Lucas, what’s your favorite color?

Lucas: Black.

Brooke: B-l-a-c-k.

Teacher: When Cummings died in 1962, he was enormously popular, especially with young readers.

Brooke: What’s your favorite number?

Lucas holds up three fingers and Brooke counts three on the catcher.

Brooke: Okay, what’s your favorite sexual position?

Lucas gives her a confused and uncomfortable look.

Brooke: I’ll use mine.

Brooke counts the letters on the catcher and opens it up.

Brooke: So, you like me.

Teacher: (takes catcher) Mostly because he dealt with sex… and war. Okay, folks, listen up-I want everyone to bring in something by Cummings-poem, essay, whatever-to the next class. Okay, thank you for your work.

Nathan gets his paper back with a big, circled F.

Cut to:

INT. Tutoring Center

Haley is putting away her books. She grabs her side-bag and heads to the door, but Nathan walks in.

Nathan: [Sighs] Hey. I just wanted to let you know that I’m gonna be fine.

Haley: Good.

Nathan: (holds up paper) I mean, F is for fine, right?

Nathan walks out the door, and Haley stands there with a disappointed look on her face.

Cut to:

INT. Massage Clinic - Day

Brooke is getting a wax while Peyton is beside her on a chair, reading a magazine.

Brooke: You know she’ll never go for it.

Peyton: So, how’s your Lucas quest going?

Brooke: Fine. Ow! Hand.

Peyton: Let me ask you something. Why are you being so persistent with this one? You normally would have moved on by now.

Brooke: Why? Are you jealous?

Peyton: No.

Brooke: Do you like him?

Peyton: No. See, there’s this guy named Nathan, who’s also called my boyfriend.

Brooke: Yeah-ow! Ooh. Well, maybe I want a boyfriend, too-someone reliable for once, steady… Without all the drama, anger, and pettiness you and Nathan have. [Laugh]

Peyton pulls off a wax strip.

Brooke: Ow!

Both: [Laughing]

Cut to:

INT. Karen’s Café - Day

Keith: Isn’t Haley working today?

Karen: She’s making a delivery.

Keith: Doesn’t that girl ever go home?

Karen: [laughs] Haley comes from a big family. When Lucas met her, I think they were eight or nine. But she saw it was just me and Lucas, and she said "Yeah, I come from a big family. I think you guys need me more." Did he tell you about his troubles with the team?

Keith: Yeah. I, uh, I told him not to take it so personally.

Karen: Speaking of taking things personally, I was thinking about my brush with Shari and the boosters. I think I may have overreacted.

Keith: I think I know how you can find out.

Cut to:

INT. Booster Meeting - Evening

Shari is talking to the booster members when Karen walks in.

Shari: Okay, the last item on the agenda is fundraising. So, we will have our booth at Burning Boat and-Karen, hi.

Karen: You start at six, right?

Shari: No, sweetie, we start at five sharp. You must have misunderstood me.

Karen: Sure.

Shari: Everybody, this is Karen, Lucas Scott’s mother.

Woman: Oh, so-so you’re Dan’s ex?

Karen: Actually, we were never married.

Woman: Oh.

Karen: [Clears throat] I just thought I’d come down here and introduce myself to all of you and say "Hello."

Woman#2: Is Lucas on the team for good?

Karen: What do you mean?

Woman#2: Well, I mean, it just seems strange that a new boy on the squad becomes a starter ahead of boys who have been Ravens for years.

Shari: Um, now then, as I was saying, um, I think that Burning Boat-

Karen: It’s ‘cause he’s good. Coach Durham thinks he deserves to, and maybe you want to tell your sons that so next time they steal his wallet, or ruin his clothes, or whatever else they have planned for him.

Woman#2: Excuse me?

Karen: He’s a kid who’s doing his best.

Shari: Whoa, whoa. You walk in here-late, I might add-and start making accusations about our boys? Our boys are the good ones.

Karen: Exactly what does that mean?

Shari: You know exactly what I mean.

Karen: You know, Shari, I came down here wanting to give you the benefit of the doubt, but clearly you’re still the same petty little @#%$ you were in high school. (walks out)

Shari: Well, um…

Cut to:

EXT. Basketball Court/Playground - Evening

Lucas pulls up in his car, gets out and sees that the court is trashed. Garbage is littered everywhere and the next is ruined along with the words "You Suck!" written on it. Lucas is pissed off.

ACT III

EXT. Basketball Court/Playground - Day

Lucas is up on a ladder trying to scrub the words off of the backboard when Peyton drives up and gets out of her car.

Peyton: Hey. I heard about this. I hoped it wasn’t true.

Lucas: What do you want, Peyton?
Peyton: I just want to tell you I’m not doing the comic strip.

Lucas: That’s a mistake.

Peyton: Yeah, well maybe some people aren’t ready to expose themselves to the world like you and your basketball.

Lucas: Maybe you are ready, but you’re just scared. (climb down ladder) Well, did you at least meet with them?

Peyton: Yeah. Yeah, I mean, the editor loved my stuff. He just wanted me to change it into something totally different. It’s really not that big of a deal. Guess I just… I just want to say thanks.

Lucas: Wow. Did Peyton Sawyer just say "thank you"?

Peyton: Look, if Nathan did this, I’m sorry.

Lucas: Why do you stay with him, anyway?

Peyton: ‘Cause sometimes it’s good. Sometimes there’s no one else. (walk to car)

Lucas: Hey, Peyton, that editor is wrong.

Peyton smiles and walks over to her car.

Cut to:

INT. Karen’s Café - Day

Close-up of the phone as it rings. Haley picks it up and we pull back to see the whole view.

Haley: Karen’s Café.

Nathan: (O.S.) I’m calling for Haley James.

Haley: Yeah, this is her.

Nathan: (O.S.) Hey, it’s Nathan Scott.

Cut to:

INT. Nathan’s Bedroom - Day

Nathan: Um, I really need your help.

Cut to:

INT. Karen’s Café - Day

Haley: Sorry, this isn’t her. (hangs up)

Cut to:

INT. Nathan’s Bedroom - Day

Nathan looks at the phone for a second and then hangs up.

Cut to:

INT. Karen’s Café - Day

Karen: What was that?

Haley: Uh, wrong number.

Karen: You just said this was her. What, did you forget your own name?

Haley: [Laughs]

Karen: What’s up?

Haley: This guy wants me to tutor him, and I said "No" ‘cause he’s kind of a bad guy.

Karen: You know him?

Haley: Not really. I just know of him.

Karen: Dangerous?

Haley: No. What? You’ve got that look.

Karen: What look?

Haley: The look that my mom always gets when she wants to throw her two cents in. What?

Karen: Well, Haley, I think you have pretty good instincts so I’m not trying to tell you what to do, but just to play devil’s advocate, if this boy came for tutoring, maybe he’s trying to change.

Haley: [Sigh]

Karen: Might be something in there worth saving.

Close-up of the table as Karen puts two penny’s onto the table. Cut back to Haley. She’s thinking about what she should do as Karen walks into the back room.

Cut to:

INT. Automobile Shop - Day

Lucas is sitting in the car as Keith fixes it with the top up.

Keith: Well, Luke, I owe you an apology.

Lucas: For what?

Keith: I told you not to take things personally, but they’re making it personal. All right, let’s give her a try.

Lucas turns the key and the engine sputters along with a knock on the door.

Keith: Sorry, we’re closed.

Jake walks into the room and over to the car. Lucas steps out of the car.

Jake: Hi, I’m Jake.

Keith: Oh, hi, Jake. I’m Keith.

Jake: How are you doing?

Keith: I got some paperwork to do. See you. (walks away)

Jake: I heard about the court.

Lucas: You heard about it, or you were there?

Jake: Hey, I don’t buy into that mob rule nonsense, all right. I play defense. I live my life. That’s it.

Lucas: Yeah, and what about the rest of the team?

Jake: Look, Luke, the guys on the team-they’re in a tough spot. Because of the suspension, most of these guys are younger, and they’re not going to stand up to Nathan. It’s not right, but that’s the way it is.

Lucas: Yeah, well, the way it is doesn’t work for me, and it doesn’t work for my friends.

Jake: Yeah, I know. But that’s… That’s kind of why I came here. This thing could get really messy if someone doesn’t take the high road. And, I know this is not my place to ask, but I was just hoping that you could rise above it.

Lucas: I don’t think I can do that.

Jake: Okay. Just know that if you do, the team’s gonna come around. Their gonna see that you’re a good guy and a hell of a player.

Lucas: And if I can’t?

Jake: Then I got your back.

Cut to:

EXT. The Docks - Night

Haley and Lucas are walking side-by-side.

Haley: They trashed the court?

Lucas: Yep.

Haley: What else?

Lucas: [Sighs] Broke into my locker, soaked my stuff. I don’t know, Hales, I don’t know how much longer I can put up with this.

Haley: Do you think they’re gonna, like, let up anytime soon?

Lucas: [Laughs] No chance. And you want to know why?

Haley: Why?

Lucas: Because Nathan controls the team. And there’s no way in hell he’s gonna back off. What are you thinking?

They stop and face each other.

Haley: This weird thing happened at the tutoring center. It’s not important, nevermind.

Lucas: Are you sure?

Haley: Yeah. Mm-Hmm. Are we still going to go to the movie tomorrow night?

Lucas: Yeah. Sounds like fun.

Haley: Okay, cool. Luke, how far do you think he’s really gonna go. Nathan?

Lucas: [Sighs] I don’t know. As far as he wants to go until somebody stops him.

Cut to:

INT. School Hallway - Day

Peyton grabs a sketch of hers that somebody left sticking out of her locker. It’s the ‘They Are Not You’ poster. Peyton looks around to see if the person is still there, but no such luck.

Cut to:

INT. Classroom - Day

Haley is working on her studies when she looks back at Nathan and again at her desk, thinking hard.

Cut to:

INT. Karen’s Café - Day

Karen is serving a customer when she sees two booster mothers walk by outside the café.

Cut to:

EXT. Basketball Court/Playground - Evening

Lucas is sweeping up the garbage. He takes a piece of cardboard and carries all the garbage over to a garbage can.

Cut to:

INT. School Gym

Nathan overlooks Lucas with jealousy as he gets yet another shot in the net, and Durham congratulates him.

[Indistinct Talking]

Cut to:

EXT. Outside Movie Theater - Night

Haley paces, checking her watch. She paces out of the screen, and we see Lucas walking up the street to the theater. A van pulls up behind him. Two teammates run up behind Lucas as he turns toward the van. They grab him, force him into the van and drive off.

Tim: Hey, Luke. Lets go, lets go! Get him in! Get him in!

ACT IV

EXT. Stream - Night

Nathan drives up the van and two guys force Lucas out of the car, pulling a bag off his head in the meantime. Lucas struggles to get free but the push him into the stream. Nathan walks up as Lucas stands up, very angry, and frees his hands.

Nathan: Well, well. The gang’s all here. I told you it was gonna get worse. Now, see, normally this is when you become part of the team. We’d have a keg, tell some war stories… but you had to know that wasn’t going to happen, right? Look… these guys made a choice to back me. But we’re going to be nice, and we’re going to let you walk away. Just quit the team, man. Otherwise, it’s going to get ugly. Let’s get out of here.

Tim: (mock) Bye, Luke.

The guys all go back into the van and drive off, leaving a very angry Lucas standing there.

Cut to:

INT. Lucas’ House - Night

Karen is sitting down in her robe when Lucas walks in.

Karen: Hey, where you been?

Lucas: Nowhere.

Karen: What happened to you?

Lucas: I had a little run-in with the team.

Karen: Luke, I’m sorry this is so hard for you. I wish there was a way that I could help, but I don’t think there is.

Lucas: There’s not.

Karen: Well, if it makes you feel any better, I called some woman a @#%$ the other day.

Lucas: [Laughs]

Karen: I’m proud of you. You know that? Sometimes I wonder where you get all your strength.

Lucas: I get that from you.

Karen: Oh, I don’t know about that. I haven’t been on my best behavior lately.

Lucas: Well, they don’t make it easy, do they?

Karen: No, they don’t. That doesn’t mean we have to sink to their level.

Lucas: Take the high road, huh? Yeah, sounds familiar. But, mom, I tried that. And I want to make you proud, I do. But there comes a certain point when you have to fight back. And I’m at that point.

Cut to:

INT. School Gym

The team is in the middle of a practice game.

[Indistinct talking]

Lucas: Ball! Ball! Ball! Over here! Ball!

Tim won’t pass Lucas the ball, so he runs up and takes it from him and makes the shot. Tim slams him, so Lucas slams him back.

Tim: What the hell was that?

[Whistle Blows]

Jake keeps them apart as Coach Durham approaches.

Durham: Here! Second team!

Tim: But he stole the ball from his own team!

Durham: But nothing! That guy has hit seven in a row and you won’t pass him to ball! (to Lucas) And you! This is a team game. If you guys don’t get your heads out of your asses, I might be forced to suspend my second team this season. Go home! (walks away)

Jake: (to Lucas) So much for the high road, huh?

Lucas: [Laughs]

Cut to:

EXT. School Steps - Day

Haley is finishing her homework and when Lucas walks up she puts it down and stands up.

Lucas: Hey!

Haley: Hey.

Lucas: I tried to call you about last night-

Haley: No, it’s okay. You’re mom told me what happened. Are you all right? I was really worried about you.

Lucas: Yeah, I know, and I’m sorry.

Haley: Luke, I just want things to get better for you.

Lucas: Trust me, so do I.

Haley: They’re not going to, are they?

Lucas: Well, not without a fight.

Haley is about to cry, when Lucas hugs her.

Lucas: Hey, hey, hey. I’ll find a way to get past this. Don’t worry about it.

They hug for a moment, and then Haley pulls away and grabs her books.

Haley: You know what? Um, I need to do something. I will see you tomorrow for Burning Boat, okay?

Lucas: Okay.

Haley: Okay.

Haley begins walking down the steps but turns around.

Haley: Uh, sorry. I’m sorry too.

Lucas: For what?

Haley: I’ll see you tomorrow.

Haley walks away.

Cut to:

EXT. Outside Nathan’s House - Night

Haley walks up to the start of the pathway, sighs, and walks up to the door to knock. Nathan answers.

Nathan: Hey.

Haley: Hey. I looked over your English exam, and if you really want to learn, I can help you.

Nathan: That’s great. All right.

Haley: I just… I have two conditions. One, Lucas does not find out, okay? Ever.

Nathan: All right, fine.

Haley: And number two, you leave him alone.

Nathan: Well, I don’t really have much of a choice, do I?

Haley: Okay, um-Meet me tomorrow, 7AM at the Market Street dock.

Nathan: Well, what about the tutoring center?

Haley: No way. The dock. Take it or leave it.

Nathan: Okay. 7:00 then.

Haley: Okay. (walk away)

Nathan smiles and closes the door.

Cut to:

EXT. Market Street Dock - Morning

Haley already has her books out and is studying when Nathan walks up.

Nathan: Breakfast of champions. Want some?

Haley: You’re late.

Nathan: [Sighs]

Nathan takes off his backpack, sits down and opens up a cracker jack box, taking out a small package.

Nathan: Ugh, please let this be a cheat sheet.

Nathan takes a tacky bracelet out of the package.

Nathan: It’s for you.

Haley: Stop it.

Nathan: Come on.

Haley: [Sigh]

Nathan puts the bracelet on her.

Nathan: Don’t say I never gave you anything.

Haley: (showing the book) Do you see this book? Because this book is me. I am math.

Nathan: What’s that supposed to mean?

Haley: It’s supposed to mean that you can work your whole "I’m Nathan Scott, Mr. Big shot, scoring my touchdowns" on somebody else, because I don’t-

Nathan: I don’t even play football.

Haley: Whatever. Look, the point is at the end of the day, all your bluster and BS don’t mean anything to math because math don’t care, and neither do I.

Nathan: Well, does English care? ‘Cause I really suck at that, too.

Haley: Please don’t waste my time. I am already taking a huge chance on you because my instincts are screaming that you’re full of sh-

Nathan: [Laughs]

Haley: Let’s just get started, okay? (hands him the book) Page 81.

Cut to:

INT. THUD Magazine - Day

Peyton slides an overhead print of her comic strip onto the table and Jeff Nelson looks up at her.

Jeff: Hey.

Peyton: This is who I am. This is how I am. And 95% of the time there isn’t a moral, or a victory, or a silver lining. Take it or leave it.

Jeff: And if we leave it.

Peyton: If you leave it then you’ll miss that other 5%. Your mistake. (walks away)

Cut to:

EXT. Burning Boat Festival Stage - Night

Whitey Durham is addressing the crowd.

Whitey: Good evening. Usually the master of ceremonies at this deal is Red Legner. But, uh, well… Red died, so what are you gonna do? Now, every year we have a Burning Boat, and every year people find things to toss into it. I guess if everything was perfect, we wouldn’t be human. [Continues indistinct]

Cut to:

EXT. Behind Burning Boat - Night

Lucas and Karen walk up to the boat.

Karen: Well, time to let the past go.

Karen throws her old cheerleading sweater into the boat. [Laughter] is heard as Shari and two other booster members walk up.

Karen: Shari!

Shari: Karen.

Karen: I, uh, just wanted to introduce you to my son, Lucas. Lucas, this is Shari, Tim’s mother.

Shari: Stepmother.

They shake hands.

Lucas: Nice to meet you. (to Karen) I’m gonna take off, okay?

Karen: Okay. You be careful.

Lucas: I will. (walks away)

Karen: [Clears throat] Look, I’m sorry about what I said before. Because-let’s face it-it’s been a long time. We really don’t know each other anymore. But I want to give you the benefit of the doubt so that next time we meet, at least I’ll be dealing with the person you’ve become. And I hope you’ll do the same.

Cut to:

EXT. Burning Boat Stage - Night

Whitey: I guess, uh, it’s not every day that we get a shot at starting over and putting our feet on the right path. That said, I guess we better get to the rat killing.

[Crowd cheers and applauds] as a torch lights up the boat. We see a close-up of Karen’s sweater burning.

Cut to:

EXT. Burning Boat Crowd - Night

Lucas: Say "good bye" to cheerleading, mom.

Brooke walks up next to Lucas.

Brooke: So, you my date tonight, Luke?

Lucas: You know, Brooke, you don’t have to act like this.

Brooke: I know that. But you’re the first guy to ever say it. You do your thing and, um, try to resist. It’s actually kind of cute. (walks away)

Lucas grabs his backpack and walks up the steps, facing Nathan. He throws a green spray paint bottle at him.

Lucas: You left that at the court.

Nathan: I don’t know what you’re talking about.

Lucas: Then call it a gift. Besides, you’re gonna need it to paint over your scoring title in the gym, ‘cause I’m taking it.

Tim: Yeah, in your dreams.

Lucas: I don’t care what you do to me. Whatever you got, you better bring it, ‘cause I’m not going anywhere.

Lucas hands Nathan the bag and rope that was used against him at the stream.

Lucas: Burn these for me, would you? (walks away)

Cut to:

EXT. Picnic Table

Lucas: (V.O.) E.E. Cummings once wrote, "To be nobody but yourself, in a world which is doing its best, day and night, to make you everybody else…"

Haley is sitting alone on a picnic table looking over the river at the Burning Boat when Lucas walks up and sits next to her.

Lucas: Hey.

Haley: Hey.

Lucas: (V.O.) "…means to fight the hardest battle, which any human being can fight…"

Lucas: Nice bracelet.

Haley: [Uncomfortable Laugh]

Lucas: (V.O.) "…and never stop fighting."

Cut to:

INT. Peyton’s Bedroom - Night

Close-up of the phone. The phone rings. We pan over the phone, the answering machine and some sketches.

Jeff: (V.O.) Hey, it’s Jeff Nelson. I just wanted to let you know, we’re running your strip in the next issue.

[Beep]

Cut to:

EXT. Picnic Table - Night

Lucas: Where were you this morning?

Haley: Uh, just tutoring.

Lucas: Oh, yeah? Anyone I know?

Haley: (hesitates) No. (smiles)

The two look over at the Burning Boat. We back up to behind them, and just see their backs as they watch the boat together.

Kikavu ?

Au total, 137 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

didine36 
28.09.2018 vers 15h

EstellleR 
09.09.2018 vers 17h

kira2000 
05.08.2018 vers 20h

diana62800 
05.08.2018 vers 03h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

dorianeSJ4 
13.07.2018 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

Survivor
Hier à 15:45

Le pendu
04.11.2018

La cafète
18.09.2018

En duo
Avant-hier

Hilarie Burton
15.11.2018

Captures
12.11.2018

Musiques
12.11.2018

Snowed Inn
12.11.2018

Austin Nichols
01.11.2018

Actualités
Calendrier Novembre

Calendrier Novembre
Le calendrier de novembre est disponible. Et c'est avec Stephen Colletti que vous passerez ce mois...

 InStyle and Kate Spade dinner

InStyle and Kate Spade dinner
Sophia Bush était présente lors du InStyle and Kate Spade dinner le 23 octobre 2018 au Spring Place...

National Geographic Photo Ark

National Geographic Photo Ark
Sophia Bush était présente lors du National Geographic Photo Ark le 11 octobre 2018 au Annenberg...

National Breast Cancer Coalition's 18th Annual

National Breast Cancer Coalition's 18th Annual
Bethany Joy Lenz était présente lors du National Breast Cancer Coalition's 18th Annual Les Girls...

Convention 1,2,3 Ravens! à Paris

Convention 1,2,3 Ravens! à Paris
Alors qu'elle n'avait pas encore annoncé sa présence, Hilarie Burton l'a fait cette semaine pour la...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

mnoandco, Hier à 17:33

oups *il est toujours possible* (pourtant pas l'heure de l'apéro...quoique)

mnoandco, Hier à 17:33

Merci!

Supersympa, Hier à 17:34

Dans 25 min l'apéro.

grims, Hier à 18:40

Aujourd'hui venez poster une photo de votre personnage secondaire préféré sur le quartier Vikings

grims, Hier à 18:44

Et n'oubliez pas de faire un petit passage sur le quartier Sons of Anarchy pour voter à la PDLQ

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site