VOTE | 660 fans

#219 : À pleine vitesse


L'oncle de Nathan, Cooper vient à Tree Hill, il propose à Nathan et Lucas de participer à une course de voiture. Alors que la course a pris fin, Nathan ne suit pas les autres et retourne sur la piste où il commence à prendre de la vitesse. L'inévitable se produit, il se crash contre le mur. Accident ou tentative de suicide?


A noter que le frère de James Lafferty tient le rôle de Garrett dans cet épisode.

Promo WB


Popularité


4 - 5 votes

Titre VO
I'm Wide Awake, It's Morning

Titre VF
À pleine vitesse

Première diffusion
03.05.2005

Première diffusion en France
14.11.2005

Vidéos

L'accident de Nathan

L'accident de Nathan

  

It's OK. I'm here for you !

It's OK. I'm here for you !

  

les filles dancent au TRIC

les filles dancent au TRIC

  

Photos promo

Cooper prend une bière

Cooper prend une bière

Erica embrasse Micro

Erica embrasse Micro

Peyton relit son journal

Peyton relit son journal

Dan et Andy s'affrontent

Dan et Andy s'affrontent

Nathan et Cooper discutent

Nathan et Cooper discutent

Karen demande de l'aide à Andy

Karen demande de l'aide à Andy

Daytona chante

Daytona chante

Dan donne un cours à Karen

Dan donne un cours à Karen

Brooke essaie de reconstruire un puzzle

Brooke essaie de reconstruire un puzzle

Lucas et Daytona sur la piste de course

Lucas et Daytona sur la piste de course

Le médecin donne des nouvelles de Nathan à Dan et Debbie

Le médecin donne des nouvelles de Nathan à Dan et Debbie

Whitey console Peyton du départ de Jake

Whitey console Peyton du départ de Jake

Lucas auprès de Nathan, mal en point

Lucas auprès de Nathan, mal en point

Cooper guide Nathan lors d'une course

Cooper guide Nathan lors d'une course

Nathan dans une voiture de course

Nathan dans une voiture de course

Debbie a trop bu

Debbie a trop bu

Plus de détails

Réalisation : Tom Wright

Scénario : Mark Schawhn

Lucas est allongé sur son lit. Peyton aussi, chez elle. Lucas en voix off : Joseph Conrad a écrit : « Qui sait ce qu'est le vrai bonheur… »
Brooke est couché sur son lit chez Karen. «… je ne parle pas du mot si galvaudé… »
Deb aussi, chez elle. «… mais de cette terreur nue… »
Dan fait son footing dehors. « …même aux âmes esseulés il apparaît voilé… »
Le coach Duram est dans sa voiture, regardant une photo de lui et sa femme. Jenny est sur le siège, derrière. « …et les plus tristes d’entre nous en garde toujours un souvenir… »
Nathan et Haley dorment chez eux. Mais l’image d’Haley disparaît « …ou une illusion. ». Nathan se réveille seul et se rend compte que Haley n’est pas là.

Nathan se lève et retrouve son oncle Cooper dans le salon. On apprend que c’est Deb qui lui a demandé de passer voir son fils et que Cooper est pilote de course. Il dit à Nathan qu’il est là pour lui changer les idées.

Tôt le matin, on toque à la porte de la chambre de Brooke. Brooke se réveille et Lucas entre. Il s’excuse de la déranger et explique qu’il vient planquer quelque chose (les lambeaux de papier volés à la concession) ici. Ils parlent un peu de Jake et de Peyton qui déprime. Brooke dit que ça doit être affreux de ne pas être avec la personne qu’on aime. Lucas répond « sûrement », en fixant Brooke. Puis elle lui demande ce qu’il veut cacher, il répond qu’il ne sait pas encore. Il explique qu’il passe la journée avec Nathan et son oncle, Cooper sur le circuit automobile de ce dernier, et s’en va.

A l’université, Andy fait son cours. Une main se lève, c’est celle de Dan. Andy lui demande ce qu’il fait là. Dan pose sa question : que pensez vous du fait qu’un homme (appelons-le Randy) engage un détective privé pour suivre quelqu’un ?. Andy n’apprécie pas et lui dit de sortir. Dan se lève et pose un autre cas de figure : ce même Randy donne des cours à la fac, mais couche en même temps avec une de ses élèves (appelons-la Carol). Andy et Karen ne savent pas quoi faire. Dan sort finalement de la classe.

Nathan, Lucas et Cooper sont au circuit de Cooper. Ils rencontrent un célèbre coureur, Jeff Burton, dont sont fans Lucas et Nathan. Puis les trois hommes vont sur la piste et rencontrent Ray Green et sa fille Daytona, que Nathan connaissait depuis tout petit.

Chez elle, Deb va prendre ses médicaments en cachette, mais renonce finalement.

Au hangar de Cooper, Daytona, Ray Green et son fils Garrett discutent et plaisantent. Lucas va se mettre au volant d’une voiture, tandis que Garrett et Nathan discutent de la séparation d’avec Haley de celui-ci. Cooper propose à Lucas et Nathan de piloter les voitures de course le lendemain. Les deux frères sont ravis.

Au Tric, Karen est au téléphone avec Andy et ils discutent de l’irruption de Dan au cours d’Andy. Peyton et Brooke arrivent et Karen raccroche. Karen, Brooke et Peyton vont passer la journée ensemble mais cette dernière veut déprimer toute seule. Deb arrive. Elle annonce qu’elle a décidé de ne plus voir la vie que du bon côté (et de ne plus boire). Mais Karen lui annonce que son mari avait payé Julia pour se marier avec Keith. Deb demande une vodka.

Daytona montre le circuit aux frères Scott. Elle s’avère être une excellente pilote.

Au Tric, les quatre femmes dépriment en buvant. Alors Deb met la musique et elles dansent.
Il y a un échange de plans entre les danseuses et la voiture de Daytona qui tourne.

Retour au Tric où Andy arrive et annonce à Karen que Dan a tout dit pour leur couple et qu’il est convoqué le soir même chez le recteur de l’université.

Le soir, sur le circuit, Daytona joue de la guitare et Nathan et Lucas écoutent, mais cela rappelle de mauvais souvenirs à Nathan puisque Haley chantait aussi cette chanson. Daytona raconte à Lucas comment était Nathan enfant…Très gentil.

Booke est de service au « Taxi pour fêtards ». Elle ramène Deb chez elle, complètement bourrée.
Puis elle ramasse Micro, ivre aussi. Il entre dans le taxi mais finalement il est sobre. Il voulait juste voir Brooke.

Andy parle avec Karen de son entretien avec le recteur : soit il quitte Karen, soit il est viré…Andy a démissionné. Karen proteste en lui disant qu’il adore enseigner, mais il répond qu’il n’aime pas ça autant qu’il l’aime elle et qu’il trouvera bien un autre poste.

Le taxi pour fêtards vient chercher Erica à la sortie d’une fête. Des garçons ont voulu aller un peu trop loin avec elle, alors elle a appelé Brooke (et Micro qui est encore dans le taxi). Micro lui dit qu’elle vaut mieux que ces brutes. Puis tous trois vont manger un morceau.

Cooper et Nathan discutent de l’amour et que peut-être Haley n’est pas la bonne pour Nathan. Il lui dit que rien n’est mieux que l’amour quand il est partagé. Nathan répond que c’était peut-être le cas pour lui et Haley. Son oncle lui dit de se battre alors, pour qu’Haley revienne.

Andy est dans le bureau de Dan à la concession. Celui-ci arrive. Andy lui dit qu’il n’est plus prof à la fac. Dan est embêté et étonné. Andy lui demande s’il croit en quelque chose (Dieu, le karma…). Andy déclare qu’il croit au karma, que si on fait le mal autour de nous, on finit par le payer un jour. Il s’en va.

Peyton est chez elle. Elle arrache des pages de son carnet d’adresses : celle d’Anna, d’Haley. Et s’arrête sur celle de Jake en regardant son dessin « tout le monde part un jour ».

Brooke, Erica et Micro marchent dans la rue. Ils ont passé une super soirée. Erica rentre à pied et Micro la raccompagne. Brooke reçoit un appel de Peyton qui lui demande de passer la prendre : elle en a marre de déprimer seule.

Erica et Micro sont devant chez elle. Elle le remercie de l’avoir ramenée et lui dit qu’elle a adoré son discourt pour Brooke, même si elle a perdu à cause de ça. Micro dit que s’il l’invite à sortir, elle refusera sûrement. Erica s’approche et l’embrasse, avant de rentrer dans sa maison. Micro est fou de joie sur le pas de la porte.

Le lendemain matin, Dan sort de sa maison pour ramasser le journal. Il trouve Deb en train de dormir sur la pelouse. Apparemment, elle n’a pas réussi à atteindre la porte d’entrée la veille. Il repart et met l’arrosage automatique en route. Un jet d’eau réveille Deb.

Ray explique les règles de la course (à laquelle participent Daytona, Cooper, Nathan et Lucas). Il leur dit de ne jamais dépasser les 6 000 tours (230 km/h). Les quatre concurrents se mettent en place dans leurs voitures respectives, ils sont reliés par une radio, ils peuvent donc se parler durant la course.
Ils démarrent. Cooper dit qu’il va les humilier. Ils semblent s’amuser, sauf Nathan. Au troisième et dernier tour, Nathan double Cooper (qui était en tête). Mais Cooper lui rentre dedans, alors Nathan est obligé de s’écarter. Cooper gagne donc. Il rentre au stand, suivi de Daytona et de Lucas. Mais Nathan fait un tour de plus. Ray lui ordonne de revenir, mais Nathan ne répond pas et continue. Il dépasse les 6 000 tours et dit que Cooper avait raison : on pense à autre chose au volant. Il a des flashs de pleins de moments passés avec Haley. Il ne contrôle plus sa voiture et percute un mur. La voiture est détruite et commence à prendre feu. Lucas et Cooper se précipitent et arrivent à sortir Nathan de là, mais il est inconscient. Lucas lui dit de tenir bon et qu’il est là.

Ils arrivent à l’hôpital. Nathan est dans un sale état, mais a repris conscience. Avant que les médecins ne l’emmènent au bloc, il fait promettre à Lucas de ne rien dire à Haley.

Chez Dan et Deb, celui-ci se moque d’elle et de l’épisode « nuit sur la pelouse ». Dan remarque que Deb a fait ses bagages. Elle lui dit qu’elle appris pour ce qu’il a fait à Keith. Dan lui demande pourquoi elle fait bouillir de l’eau, elle répond que c’est pour lui ébouillanter le visage. Il demande pourquoi elle rajoute du caramel, elle explique que c’est pour que ça colle. Elle ajoute qu’elle a prié pour qu’il meure lors de sa crise cardiaque, qu’il a fait d’elle une femme triste et minable, mais que maintenant, c’est terminée, elle s’en va car sinon ils auraient fini par s’entretuer. Dan paraît triste. Le téléphone sonne. Deb répond, son visage se fige.

Les parents de Nathan arrivent à l’hôpital. Le médecin explique qu’il souffre d’un choc thoracique assez grave et qu’il leur faut du sang avec le même anti-gène que Nathan, Deb dit qu’elle a le même, et s’en va avec le médecin. Dan dit à Cooper que si Nathan ne s’en sort pas, il le tue.

Le coach arrive chez Peyton, dans sa chambre. Il revient de la prison, il a parlé avec Jake. Il demande à la jeune fille si elle est déjà allée en Floride, il dit qu’il connaît une superbe ville au bord de la mer et que c’est l’endroit idéal pour élever une petite fille. Il lui dit que Jenny va bien. Peyton dit au coach que Jake ne veut plus qu’elle vienne au parloir, car c’est trop dur pour lui. Duram lui dit que c’est normal, qu’il est privé des deux femmes de sa vie.

Le médecin annonce à Deb et Dan que l’opération de Nathan va commencer, mais que le sang de Deb n’a servi à rien puisqu’elle est accro aux médicaments. Deb est bouleversée et Dan en colère.

Brooke arrive à l’hôpital, elle retrouve Lucas qui attend. Elle le prend dans ses bras et lui dit que ça va aller, qu’il n’est pas seul. Lucas est aux bords des larmes.

Dan demande à sa femme depuis combien de temps elle prend des médicaments. Elle répond que c’est depuis qu’elle a dû démissionner et parce qu’elle a épousé un monstre.

Nathan est au bloc opératoire.

Dan vient voir Cooper. Il le bouscule et est furieux. Andy l’arrête avant qu’il ne se jette sur Cooper et lui dit que c’est ça le karma.

Lucas et Daytona sont sur le circuit. Elle ne comprend pas comment Nathan a pu foncer dans le mur sans réagir, alors qu’il a de bons réflexes, étant sportif. Elle dit que c’est comme s’il avait voulu avoir cet accident.

Lucas en voix off : Stephen King a écrit : « Le temps emporte tout qu’on le veuille ou non... »
Brooke est sur son lit, elle démêle les lambeaux de papier que Lucas avait caché dans sa chambre et les trie. « …Le temps emporte tout… le temps efface tout et ce qu’il reste à la fin, ce n’est que les ténèbres… »
Peyton est dans sa voiture devant le commissariat « …Parfois, au cœur des ténèbres, on trouve d’autres personnes… »
Nathan est au bloc, inconscient. «…et parfois, au cœur des ténèbres, on les perds à nouveau. »




résumé par Maylis

Lucas est allongé sur son lit et regarde le plafond. Peyton aussi, chez elle.

-Lucas en voix off : Joseph Conrad a écrit : « Qui sait ce qu’est le vrai bonheur ?… »

Brooke est chez Karen, couché sur son lit. « …Je ne parle pas du mot si galvaudé… »

 
Deb est elle aussi couché sur son lit, chez elle. « …mais de cette terreur nue… » 

Dan fait son footing.
« …Même aux âmes esseulées, il apparaît voilé…. » 

Withey est dans sa voiture, avec Jenny et conduit avec une photo à la main.
« …et les plus tristes d’entre nous, en garde toujours un souvenir… » 

Nathan et Haley dorment l’un contre l’autre. Mais l’image d’Haley s’efface.
« …ou une illusion. » 
Nathan se réveille et se rend compte qu’Haley n’est pas là.
  


[Appartement de Nathan et Haley-Jour]

Nathan se lève et voit Cooper devant le tableau du clown.

 
-Cooper : Combien pour le mur ? Non, je plaisante pas. Je prends le tout, le barbouillage rose et l’horrible clown. Tiens, je t’en propose, disons 500 $ plus ce qui est tombé par terre.
-Nathan : Comment ça va, Cooper ?
-Cooper : Mieux que toi, sale pleurnicheuse. Allez, dis bonjour à ton tonton préféré. Je suis content de te revoir.

-Nathan : Moi aussi.

-Cooper : Ta mère m’a demandé de passer te voir. Alors, je me suis inquiété. Pour que ma grande sœur m’appelle à l’aide, il faut vraiment que la situation soit désespérée.

Nathan lui tend les billets qu’il a ramassé par terre.

-Cooper : Non, garde-les. Tu sais que tu mérites des claques. T’avais pas le droit de devenir aussi beau gosse. Moi, qui me sentait enfin bien dans ma peau, je suis pilote de course, je commence à bien gagner ma vie, et la relève arrive déjà ?

-Nathan : Tu te fiches moi là.

-Cooper : Pas du tout. Ta femme doit être aveugle pour te laisser tomber. A moins que…ça y est, je comprend. Tu as des défaillances ? Elle en a eu assez de tes pannes à répétition…

-Nathan : Cooper.

-Cooper : …et elle a mit les voiles ?

-Nathan : C’est pour dire ça que t’es venu ?

-Cooper : Mais non, mon neveu. Je suis venu pour te changer les idées.

  


Générique.

  

[Maison de Lucas-Chambre de Brooke-Jour]

Brooke dort quand quelqu’un frappe à la porte. Lucas entre.

 

-Lucas : Salut, Brooke. Tu es décente ?

-Brooke : Habillée, tu veux dire. Oui. Mais décente, je ne l’ai jamais été de ma vie. Déjà le matin, il est quelle heure ?

-Lucas : Très tôt. Désolé de te réveiller, j’ai un truc à plaquer ici.

-Brooke : Vas-y.

-Lucas : Tiens, je suis passé voir Jake. Ca va à peu près. Est-ce que Peyton tient le coup ?

-Brooke : Je m’inquiète pour elle.

-Lucas : Ouais, moi aussi.

-Brooke : Ca doit être affreux de ne pas être avec la personne que tu aimes.

-Lucas : Sûrement.

Lucas cache un sac plastique avec des bouts de papiers dedans, dans son placard.

-Brooke : Qu’est-ce qu’il y a dans ce sac ?

-Lucas : Je sais pas encore. On verra bien. Il faut que j’y aille. Je pars en virée avec Nathan et son oncle. Mais si Peyton a besoin d’aide, je reviens très vite.

-Brooke : T’inquiète. Je suis là.

-Lucas : Merci.

-Brooke : Salut.

 

[A l’université-Jour]

Karen est en cours avec Andy.

 

-Andy : Lors du premiers cours, je vous ai soumis une idée étonnante. L’éthique serait plus importante que le profit. Personne ne me croit ?

La classe rigole et un élève lève la main.

-Andy : Une question ?
-Elève : Oui, s’il vous plaît.

En fait, l’élève c’est Dan.

-Andy : Puis-je savoir ce que vous faites dans ma classe ?
-Dan : Je m’instruit. J’aurais une question sur l’éthique, justement. Imaginez, une personne, tenez, on a qu’à l’appeler « Randy ». Qu’en penseriez-vous si ce Randy engageait un détective pour enquêter sur un concurrent ?
-Andy : Vous n’avez rien à faire ici. Sortez !
-Dan : D’accord. (Il se lève). J’ai un autre cas de figure. Imaginez maintenant que ce Randy soit prof à la Fac. Il parle d’éthique, il donne des leçons de morale, alors qu’il couche avec l’une de ses étudiantes. (A ce moment là, il est devant Karen). Tenez, on a qu’à l’appeler « Carol ». En plus, ce qui est étonnant, c’est que Carol, n’a que des bonnes notes. Je ne sais pas ce que vous en pensé, mais moi, je trouve que Randy est un hypocrite, mais qu’il mériterait aussi de se faire virer.

Andy lui indique du doigt la sortie. Dan regarde Karen et va vers la porte.

-Dan : Continuez.

Puis Dan sort.

  

[Circuit de Cooper-Jour]

Nathan, Lucas et Cooper se dirigent vers la piste.


-Lucas : Alors Cooper, être pilote de course, c’est aussi fantastique qu’on l’imagine ?
-Cooper : Ca m’a rapporté un peu d’argent, pas mal de gloire, et une femme superbe.
-Nathan : Un ex-femme.
-Cooper : Ah, ça te vas bien dire ça, toi.
-Cooper : On y est. Y a qu’un seul endroit où on a une vue plus impressionnante qu’ici. C’est dans la voiture.

Ils arrivent maintenant au stand.

-Lucas : C’est la voiture de Jeff Burton, non ?
-Cooper : Le seul et unique. Vous voulez que je vous le présente ?
-Nathan : Oui.
-Cooper : Hé, Jeff.
-Jeff : Salut, vieux.
-Cooper : T’as deux fans qui veulent faire ta connaissance.
-Jeff : Ah, salut les enfants. Ca va ?
-Lucas : Ouais.
-Nathan : Ca va.
-Jeff : Ta voiture tourne bien. Qui est-ce qui l’a conduit ?
-Cooper : Mon mécano en chef, Ray Green.
-Jeff : Ouais, je le connais un peu. C’est un homme bien. C’est chouette qui re-bosse.
-Cooper : Ouais, c’est sûr.
-Jeff : Bon ben, j’y retourne. Content de vous avoir connu. Cooper, on se voit à Darlington.
-Cooper : J’y serait.

Jeff retourne à son occupation.

 

Lucas, Nathan et Cooper sont au bord de la piste. La voiture de Cooper s’arrête près d’eux.

-Lucas : Jeff et toi avez parlé d’un certain Ray Green. C’est pas le pilote qui avait boxé le proprio de son écurie ?
-Cooper : Si. Et ce proprio, c’était mon père. Plus personne ne voulait l’engager après ça. Je l’ai retrouvé y a environ 5 ans en Floride, en train de vider les réserves de Whisky de South Beach.
-Ray : C’était pas du Whisky. C’était du bourbon. Et si j’avais su quel patron tu ferais, je pense que j’y serait resté.
-Cooper : Dis dont, je sais que je suis peut-être pas Einstein, mais si c’est pas toi qui conduit ma voiture, et que c’est pas moi non plus, alors qui est-ce ?
-Ray : Hé, Tony.

La personne qui conduisait la voiture de Cooper enlève son casque et c’est une fille.

-Nathan : C’est pas vrai.

Cette personne les rejoint.

-Daytona : La direction est mal réglé. Elle tire encore à droite.
-Ray : Nathan, tu te souviens de ma fille, Daytona ?
-Nathan : On t’a enlevé ton appareil dentaire ?
-Daytona : Oui, ça doit faire 4 ans. Je suis contente de te revoir.

Elle prend Nathan dans ses bras.

-Nathan : Moi aussi.   


[Maison des Scott-Jour]

Deb prend sa boîte de  pilules dans le placard de la cuisine. Elle prend une pilule, remplie un verre d’eau mais hésite à avaler le pilule.

  

[Circuit de Cooper Lee-Jour]

Lucas, Nathan et Daytona arrivent au hangar.

 
-Lucas : Alors Daytona, y a longtemps que t’avais pas vu Nathan ?
-Daytona : Disons que la dernière fois, il était plus petit que moi.
-Nathan : Tout au plus, d’un centimètre.
-Daytona : Ca se voyait.
-Ray : Hé, t’es folle de ramener ses espions ici. C’est un hangar d’écurie, c’est top secret. On ne laisse entrer personne.
-Daytona : Venez. Lucas, je te présente mon frère, Garrett.
-Garrett : Salut.
-Lucas : Comment ça va ? Je suis le frère de Nathan.
-Garrett : Ah, oui. Ta mère est la sœur de Cooper ?
-Lucas : Non. Ma mère a couché avec le mari de la sœur de Cooper.
-Garrett : D’accord. Je t’en demande pas plus. Ca a l’air compliqué.
-Lucas : Tu l’as dit.
-Ray : Quelqu’un veut se mettre au volant ?
-Lucas : Je peux ?
-Ray : Ouais.
-Daytona : Bien sûr, viens.

Lucas va avec Daytona et Nathan parle avec Garrett.

-Nathan : Dis dont, ça fait un baille qu’on s’était pas vu ?
-Garrett : C’est clair. Mais j’ai eu de tes nouvelles. Et le mariage, ça va ?
-Nathan : On est séparé.
-Garrett : C’est moche, ça.
-Nathan : Ouais. Je te le fais pas dire.
-Garrett : T’es un rapide. Si ça se trouve, tu vas être divorcé avant même que j’ai une copine.
-Lucas (assis dans la voiture) : Waouh ! La classe !
-Cooper : Ca te plaît, Lucas ?
-Lucas : Ouais, c’est super.
-Cooper : Vous voulez piloter ?
-Nathan : T’es sérieux ?
-Cooper : Ouais. Aujourd’hui, on vous forme, vous apprenez ce qui faut savoir sur les voitures et le circuit, et demain, on fait une petite course. Ca vous branche ?
-Lucas : Ah ouais, moi, ça me branche à fond.
-Cooper : Nathan ?
-Nathan : Ouais, je suis partant.
-Garrett : Moi aussi.
-Cooper : Ah non.

Tous le monde se met à rire.

  

[Au Tric-Jour]

Karen est au téléphone.

 
-Karen : Il faut l’empêcher de nuire, Andy. Il t’a accusé de malhonnêteté devant tous tes étudiants. Je sais bien. Je me demandais s’il fallait que je cache à Debbie cette histoire d’arrangement avec Julia. Oui, enfin Emily. (Peyton et Brooke rentre dans le club). Ce que je veux dire, c’est que je vais tout raconter à Debbie et la laisser s’en prendre à Dan. Ah, j’ai de la visite. Oui, je t’embrasse.

Elle raccroche et va voir Brooke et Peyton qui arrivent au comptoir.

-Karen : Salut, Peyton. Jake tient le coup ?
-Peyton : Oui.
-Karen : Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ?
-Peyton : Avec joie. Dites à Brooke que je vais bien.

Brooke tire la langue à Peyton.

-Karen : Si elle est allée te chercher, c’est parce qu’on s’inquiète pour toi. Alors, on s’est dit qu’on allait passer la journée ensemble.
-Peyton : Ecoutez. Je vous remercie, vous avez de très bonnes intentions, et c’est super gentil de vous occupez de moi. Mais on n’est pas obligé d’avoir tout le temps le moral que je sache. C’est vraiment triste ce qui arrive à Jake. Alors, j’ai bien le droit de déprimer un petit peu dans mon coin ?
-Brooke : Dans ton coin, non. Mais si tu y tiens vraiment, tu as tout à fait le droit d’être déprimée avec nous.

Deb arrive à son tour.

-Karen : Que nous vaut ce plaisir ? Tu as soif ?
-Deb : Non, ça c’est finit. A partir de maintenant, je change d’attitude. J’ai décidé de ne plus voir que le bon côté des choses, et de rester positive.
-Karen : Ah ! Dan a payé Julia pour séduire Keith.
-Deb : La vie est un enfer. Je veux une vodka.

Deb passe de l’autre côté du comptoir et va se servir.

  

[Circuit de Cooper Lee-Jour]

Daytona conduit une voiture sur le circuit avec à son bord, Lucas, Nathan et Garrett.

 
-Daytona : Faites attention ! Quand on prend une courbe inclinée, il faut accélérer pour garder l’adhérence.
-Garrett : Vous avez écouté le dernier 50 cent ?
-Daytona : Garrett, il ne faut pas les distraire.
-Nathan : Ouais, je l’ai acheté. Il est pas mal. Comment ça se fait que Tony Yayo ne sorte rien ? Il est en tôle ou quoi ?
-Daytona : Nathan. C’est pas que ça m’ennuie que tu parles de Hip-Hop avec mon petit frère, mais si tu fais une erreur à plus de 250 km/h, il n’y a pas que ton petit cœur qui risque d’être brisé.
-Nathan : Bon, très bien. Je te ferais regretter tes paroles demain.
-Daytona : On verra.

Dayton accélère.

  

[Au Tric-Jour]

Deb est devant son verre, avec Brooke, Peyton et Karen.

 

-Deb : Je pense à Nathan.

-Karen : Et moi à Keith.

-Peyton : Et moi à Jake.

-Brooke : Moi, je pense jamais à Félix, c’est drôle. Je pense pas souvent non plus à mes parents. Mais mon argent me manque.

Peyton et Karen rigolent.

-Deb : Vous savez ce que je fais à chaque fois que je n’ai pas le moral ?

-Brooke : Vous vous saoulez ?

-Deb : Non. Je danse.

Deb se lève.

-Brooke : Pardon ?

Deb arrive à la sono, met un Cd et danse avec son verre dans la main.

Karen, Brooke et Peyton rigolent.

-Deb (allant chercher Peyton) : Allez, Peyton.

-Peyton : Oh, Debbie, non.

-Deb : Tais-toi et danse.

-Brooke (se levant) : J’y vais aussi.

-Karen (les regardant danser) : Elles sont folles.

Deb, Brooke et Peyton dansent et Karen est derrière le bar et rigole.

-Deb : Allez, viens danser, en l’honneur de mon divorce.

-Karen : C’est vrai que ça se fête.

Karen les rejoint et danse, elle aussi.

  

[Circuit de Cooper Lee-Jour]

Daytona conduit toujours la voiture avec à son bord les 3 garçons, qui visiblement n’ont pas l’air rassuré.

 

-Daytona : Vous savez, l’ennuie avec les cours par correspondance, c’est qu’on découvre les modes 6 mois après les autres élèves. En plus, on est jamais au courant des ragots de stars. On est en décalage avec le monde.

-Lucas : Tu pourrais regarder devant toi, s’il te plaît.

-Nathan : Il a raison. On sait que t’es une bonne pilote. Tu peux arrêter de faire l’idiote ?

-Daytona : Attends, vous n’avez encore rien vu. Quand je fais l’idiote, ça donne ça.
Et elle donne un coup de volant, ce qui fait que la voiture fais un 360. Puis elle continue en faisant déraper la voiture.  


[Au Tric-Jour]

Les filles dansent toujours et rigolent. On voit en parallèle Daytona qui fait toujours l’idiote avec la voiture et les gars qui rigolent. Andy ente dans le club et voit les filles danser. Karen le voit et s’arrête et va le voir. 


-Andy
 : Quelqu’un nous a dénoncé à l’administration. Je suis convoqué chez le doyen. Ce soir.

  

[Circuit de Cooper Lee-Nuit]

Daytona joue de la guitare autour d’un feu. Nathan et Lucas les rejoint.

 

-Nathan : J’espère que tu couches pas sous la tente toute l’année.

-Daytona : Non. Je le fais que quand j’ai envie de regarder les étoiles. En plus, Garrett déteste ça, alors, j’ai la paix.

-Lucas : Tu nous joue un truc ?

-Daytona : Qu’est-ce que vous voulez ? Du RNB’ ? Un petit Tupac ?

-Nathan : Tâche de nous surprendre.

-Daytona : D’accord.

Daytona commence à jouer « When the stars go blue ». Nathan se lève et part.

-Nathan : Quoi ? Tu n’aimes pas Ryan Adams ? Est-ce que je chante si faux que ça ?

-Lucas : Non, pas du tout. Mais ça lui rappelle Haley. Elle l’a chanté aussi.

-Daytona : C’est triste. Si seulement je pouvais l’aider un peu.

-Lucas : Comment il était quand vous étiez petit ?

-Daytona : Très mignon. Je t’assure. Je ne connaissais personne de plus doux, de plus gentil que lui. On était très ami, et puis y a eu le basket.

-Lucas : Ouais.

-Daytona : Je pense que ton marchemalo prend feu.

-Lucas (le retirant du feu) : Oh !

  

[Maison des Scott-Nuit]

Brooke ramène Deb chez elle, avec le taxi pour fêtard.

 

-Brooke : Vous avez vraiment beaucoup bu, Mme Scott. Vous allez réussir à atteindre la porte, toute seule ?

-Deb : T’inquiète pas, ça va aller. Je te remercie, Brooke.

-Brooke : De rien. Passez une bonne nuit dans votre superbe maison.

Deb sort de la voiture.

-Brooke : Bon, faites de beaux rêves.

Deb regarde sa maison.

 Brooke arrive dans une rue et Micro monte dans la voiture.

-Brooke : Micro ?

-Micro : J’ai jamais été aussi bourré.

-Brooke : Pourquoi tu t’ai mis dans un tel état ?

-Micro : Sans raison spéciale. J’étais à une fête, c’est tout. C’est chouette.

-Brooke : Ouais, ça devait être quelque chose. Bon, dans un quart d’heure t’es au lit.

-Micro : Non, non, pas tout de suite. Tu peux pas me ramener chez moi maintenant. Parce que mes parents risquent de me voir. Ouh ouh ouh !

-Brooke : Ah ! Je sais ce que c’est. Mais il faut que je te ramène, y a d’autres gens qui ont besoin de moi.

-Micro : Alors, je suis cuit. Parce que je vais m’écrouler au milieu du salon.

-Brooke : Désolé, Micro. Mais c’est comme ça.

-Micro : D’accord, j’avoue tout. Je suis pas soûl, j’ai appelé parce que je savais que t’étais de service ce soir, et j’avais envie de te voir. Je suis désolé.

-Brooke : Alors toi, t’as de la chance que je me sente seule ce soir. Allez, passe devant.

-Micro : Ca roule.

-Brooke : Tu sais que tu m’as eu ?

-Micro : Oui. Je suis désolé.

  

[A l’université-Nuit]

Karen est assise dans une salle de classe,  au bureau et attend. Andy entre.

 
-Karen : Alors ? Comment ça s’est passé ?
-Andy : Et bien, le doyen m’a donné le choix. Ou je te quitte, ou il me vire.
-Karen : Mais il n’a pas le droit.
-Andy : J’ai démissionné.
-Karen : Mais tu adores enseigner.
-Andy : Mais pas autant que je t’aime.
-Karen : Ca me gêne.
-Andy : Je n’ai pas eu à réfléchir. Je trouverai d’autres postes. Je pense que tu es la seule femme de ma vie.

Karen prend le visage d’Andy en coupe et l’embrasse. Puis il la prend dans ses bras.

  

[Taxi pour fêtard-Nuit]

Brooke et Micro s’arrêtent  et Erika monte dans la voiture.

 
-Brooke : Erika ? Ca n’a pas l’air d’aller ?
-Erika : Si, si. Vous inquiétez pas, ça va. Je suis sorti avec des garçons que j’ai rencontrés chez Félix, et ça a dégénéré.
-Brooke : Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
-Erika : Rien de bien grave. Ils sont devenu un peu collant. Ils ont voulu m’embrasser.
-Brooke : T’es sûre que c’est vraiment tout ?
-Micro : Tu vaut mieux que ces grosses brutes, Erika. (Il lui donne un mouchoir). Tiens.
-Erika : Merci. Je me sens bête de vous avoir appelé pour ça, mais j’ai paniquée. J’étais déçue et j’ai eu peur.
-Micro : En tout cas, tu tombes à pic, on pensait justement allé manger un morceau.
-Brooke : Oui. Alors, ça te branche Ricki ?
-Erika : Ouais. Mais appelez-moi Erika.
-Brooke : D’accord.  


[Circuit de Cooper Lee-Nuit]

Nathan et Cooper marche au bord de la piste.

 
-Cooper : Quand ma femme m’a quittée, moi aussi j’étais dans un sale état.
-Nathan : D’ailleurs, tu l’ai toujours. Remarque, je te comprends, Carrie était vraiment un canon.
-Cooper : Ouais. En général, les tops models sont pas mal. Et ne parle pas d’elle comme ça. J’ai eu du mal à m’en remettre, ça été dur, j’avais l’impression que j’étais pas assez bien pour elle. Je lui en voulait d’avoir eu d’autres ambitions dans la vie, que d’être la femme d’un pilote. Maintenant, je me rend compte que c’était injuste. Moi, jamais j’aurais abandonné la course pour elle.
-Nathan : Moi, si. C’est vrai, pour Haley, j’aurais pu arrêter le basket. D’ailleurs, je l’ai fait.
-Cooper : Tu crois pas que c’est peut-être pour ça qu’elle t’a quittée ? Réfléchit. Quand tu l’as rencontrée, t’aurais abandonné le basket ?
-Nathan : Non, aucune chance.
-Cooper : Tu n’es peut-être plus l’homme dont elle est tombée amoureuse, tout simplement. Et elle n’est peut-être pas la fille que tu imaginais. Si je te dis tout ça, c’est pas pour te faire du mal.
-Nathan : Ouais.
-Cooper : Mais tout le monde changent.
-Nathan : Aussi tu étais désespéré quand ta femme est partie, mais est-ce qu’il y a un jour où tu t’es réveillé, et ça allait mieux ?
-Cooper : Ouais. Et le jour suivant, ça allait moins bien. Mais c’est normal, Nathan. Et pis, tu finis pas penser à autre chose, surtout quand t’es sur une piste à 300 km/h.
-Nathan : Ca, je veux bien te croire.
-Cooper : Tu sais, Nathan, c’est formidable d’être amoureux. Y a rien de meilleur au monde. Encore faut-il que les sentiments soient sincères. Et réciproque.
-Nathan : Mais c’était peut-être le cas ? Ca l’est peut-être encore ?
-Cooper : Alors, il faut que tu te battes comme un tigre pour qu’elle revienne. Mais la question la plus difficile, c’est que faut-il faire si Haley n’est pas la bonne ? Crois-moi, c’est ça qui fait mal.   


[Concession Dan Scott-Nuit]

Andy est assis, les pieds sur le bureau de Dan et lit un petit carnet quand Dan arrive.


-Dan
 : C’est drôle, on dirait que vous cherchez à me provoquer.
-Andy : C’est vous qui avez commencé. Je ne suis plus prof à la Fac.
-Dan : Ah oui ? Qu’est-ce qui a bien pu se passer ?
-Andy : Est-ce que vous croyez en quelque chose ?
-Dan : C’est à dire ?
-Andy : Est-ce que vous croyez en Dieu ? Je ne sais pas moi, euh…A la science ? Au karma ?
-Dan : Non, je ne crois pas au karma. Par contre je crois que vous devriez sortir d’ici le plus vite possible, avant que je vous fiche dehors.
-Andy : On est très différent tous les 2. Moi, je crois beaucoup au karma. Je crois qu’il faut faire le bien, parce que quand on fait le mal autour de soi, un jour on le paie.
-Dan : Si vous comptez vous vengez, ayez le courage de me le dire.
-Andy : Le karma vous rattrape toujours. Mais, je pense qu’on peut aussi l’aider à trouver sa cible, pour gagner du temps.

Andy s’apprête à partir.

-Dan : Attendez. (Prenant une feuille sur son bureau et lui tendant). Prenez une fiche de candidature. Après tout, vous êtes demandeur d’emploi.

Andy part sans prendre la feuille que lui tendait Dan.

  

[Chambre de Peyton-Nuit]

Peyton lit son carnet et déchire une page où était écrit Anna Taggaro. Elle revient vers le début de son carnet et tombe sur la page d’Haley James. Elle déchire aussi cette page, puis celle de Keith. Elle tombe ensuite sur la page de Jake et regarde son mur où il y a le dessin qui dit « Tous le monde part un jour ».

  

[En ville-Nuit]

Brooke, Erika et Micro marchent jusqu’à la voiture.

 
-Erika : J’avais pas pensé dire ça y a 1 heure, mais j’ai passé une très bonne soirée. Merci, vous avez été supers.
-Brooke : De rien. Tu veux qu’on te ramène ?
-Erika : Non, je préfère marcher.
-Micro : T’en est sûre ?
-Brooke : Tu nous rappelle si t’as besoin de nous.
-Erika : Sans faute. Salut. (Elle part mais s’arrête). Ca tente quelqu’un une balade à pied ?
-Brooke : J’aurais bien voulu, mais je dois finir mon service.
-Erika : Oui, je comprends. Et toi, Micro ?
-Micro (rejoignant Erika) : Avec joie. (Il retourne ver Brooke). J’espère que ça t’embête pas que je passe pas le reste de la soirée avec toi ?
-Brooke : Non, je comprends. T’as autre chose à faire.
-Micro : T’es sûre ?
-Brooke : Oui. Bonne chance.

Micro part avec Erika et le téléphone de Brooke sonne.

-Brooke : Allô ?
-Peyton (chez elle): Bonsoir. Le taxi à fêtard est disponible ?
-Brooke : Pour toi, toujours.
-Peyton : Tu pourrais passer me chercher chez moi assez rapidement ?
-Brooke : J’arrive tout de suite.
-Peyton : Merci. J’en ai assez de rester dans mon coin. A tout de suite.

Peyton raccroche. Puis on voit Brooke qui conduit, avec Peyton à côté. Peyton pose sa tête sur l’épaule de Brooke, qui met sa main sur sa joue.

  

[Chez Erika-Nuit]

Erika et Micro arrievent chez Erika.

 
-Erika : C’est gentil de m’avoir raccompagnée.
-Micro : Je t’en prie. Merci de me l’avoir demandé. Bon, on se voit au lycée.
-Erika : J’ai adoré ton discours sur Brooke, pendant la campagne. Même si il m’a fait perdre les élections.
-Micro : Alors, je suppose que tu dois m’en vouloir ? Et que si je t’invite à sortir, tu risques de refuser ?
-Erika : On revient pas de notre premier rencard ?
-Micro : Oh ! Si. On a passé une bonne soirée ?
-Erika (s’approchant de lui) : Qu’est-ce que tu en penses ?

Elle l’embrasse.

-Micro : Qu’on a passé une bonne soirée.
-Erika : Je suis d’accord. Salut.
-Micro : Salut.

Erika rentre chez elle.

-Micro : Ouais ! Génial !  


[Maison des Scott-Nuit]

Dan sort avec une tasse à la main. Il voit Deb qui dort dans les fleurs. Il s’approche, une herbe chatouille le nez de Deb mais elle ne se réveille pas. Dan prend le journal qui est à côté de Deb, repart vers la maison et ouvre les arroseurs, avant de rentrer. Deb se réveille mais retombe sur le dos.

  

[Circuit de Cooper Lee-Jour]

Les voitures sont alignées sur la piste et les conducteurs écoutent les directives à suivre.

 
-Ray : La course se disputera en 3 tours de piste. On pourra tous communiquer par radio. Si vous sentez que ça va trop vite pour vous, n’hésitez surtout pas à rétrograder et à rentrer au stand plus tôt que prévu. Au pire, garez-vous sur le terre-plein central. Vos voitures ont des compte-tour, alors gardez bien l’œil dessus. A 6000 tours, vous êtes à 230, ne dépassez pas cette vitesse. C’est clair ? Garrett, tu leur fais faire le tour de chauffe dans la voiture balai. Si tu la plante, je te déshérite.
-Garrett : Ouais.
-Ray : Que le meilleur pilote gagne !
-Cooper : Ca va être facile, y a qu’un pilote et 3 lycéens en course.

Lucas, Nathan, Daytona et Cooper prennent place dans leur voiture.

-Lucas (à Nathan) : Bonne chance.
-Ray (par la radio et en hauteur pour voir la piste) : Bon les gars, vous êtes prêts ?
-Daytona : Pardon ?
-Ray : Les gars et ma fille chérie. Lancez le moteur.

Tout le monde démarre leur voiture et c’est parti pour le tour de chauffe.

-Lucas : Ca va être génial !
-Cooper : Prêt à vous faire humilier, les gars ?
-Daytona : Je ne me sens pas concerné.
-Cooper : Je vais vous mettre au moins un tour dans la vue.
-Daytona : Vous êtes prêts ?
-Lucas : Carrément !
-Daytona : Nathan ?
-Nathan : C’est parti !

Nathan est au coude à coude avec Cooper. Cooper passe devant.

-Cooper : Je devrais peut-être rouler en marche arrière, histoire de vous laisser une chance.
-Lucas : Nathan, j’arrive sur ta gauche.

Lucas et Daytona sont au coude à coude avec Nathan. Ils sont tous les 3 à la même hauteur.

-Daytona : On commence à être un peu serré sur cette piste ?

Nathan accélère et passe devant Daytona et Lucas.

-Cooper : C’est mon petit neveu qui me colle au train ?

Nathan essaye de doubler Cooper.

-Cooper : C’est le dernier tour, Nathan. Fais voir ce que tu sais faire.

Nathan tente toujours de doubler Cooper mais Cooper le bloque.

-Cooper : Désolé, petit. La file de gauche est fermée. Et celle de droite aussi.

Nathan finit par le doubler.

-Cooper : Waouh ! Et ben dis dont. C’est impressionnant de la part d’une fillette comme toi.

Lucas rigole. Garrett arrive au côté de son père.

-Ray : On dirait que t’as de la concurrence, Cooper.
-Daytona : Tiens bon, Nathan, tu vas gagner.
-Lucas : Ouais, vas-y ,Nathan.
-Cooper : on va voir ce que t’as dans le ventre, petit.

Cooper colle la voiture de Nathan de très près.

-Cooper : J’espère que t’as emmené des sous vêtements de rechange, mon neveu adoré.

Cooper accélère et tamponne la voiture de Nathan et Cooper passe devant .

-Daytona : Oh, c’est vache de lui rentrer dedans.

Cooper rigole et fait un signe à Nathan.

-Daytona : Il a triché, Nathan.
-Cooper : Et comme d’habitude, c’est le beau Cooper qui gagne. Merci d’avoir participé, les petits.
-Daytona : T’as été super, Nathan. Toi aussi, Lucas.
-Cooper : Daytona, tu es arrivée 2ème où avant avant dernière ?
-Ray : Allez, les enfants, on rentre gentiment au bercail.

Tout le monde rentre au stand. Mais Nathan accélère et retourne sur la piste.

-Ray : Nathan, tu sais que c’est grave d’enfreindre le règlement officiel de la piste ?
-Cooper : C’est bien la première fois que je vois le perdant de la course faire un tour d’honneur. (Nathan n’écoute rien). Ca va Nathan ?

Cooper monte où sont Ray et Garrett pour parler à Nathan.

-Cooper : Nathan, réduit ta vitesse et rentre au stand.
-Nathan : C’est ta technique Cooper. On va voir si j’oublie mes problèmes en roulant à 300 à l’heure.
-Cooper : Nathan !

Lucas et Daytona se regarde inquiets. Nathan n’écoute toujours pas et accélère.

-Nathan : on a pas le droit de dépasser les 6000 tours ? Moi, je suis presque à 8.

Il accélère encore plus.

-Ray : Il va bien trop vite.
-Cooper : Nathan !
-Nathan : T’avais raison, Cooper. Ca fait du bien de penser à autre chose.

Tout le monde est très inquiets pour Nathan, surtout qu’il accélère sans cesse. Nathan a des flash-back, quand Haley et lui se marie, quand il s’embrasse devant chez Haley, Quand Haley part en tournée avec Chris… Il touche violemment  le mur et part en dérapage puis se prend le mur d’en face. Tout le monde se précipite sur la piste une fois que la voiture s’est immobilisée. La voiture commence à prendre feu. 

-Lucas (courant vers la voiture) : Nathan ! Nathan !
-Cooper : Faut le sortir de là ! Lucas, aides-moi.

Cooper et Lucas essaye de sortir Nathan le plus vite possible.

-Cooper : Allez, tires fort !
-Lucas : C’est bon ! Nathan ! C’est bon, je te tiens.

Cooper et Lucas le sorte et le traîne plus loin.

-Lucas (paniqué) : Nathan ! Nathan ! Nathan, réponds ! Nathan ! Tiens bon, mon vieux. Je suis là. Je suis là. Ca va aller, tu vas voir. Nathan, réponds-moi ! Je t’en supplie, tiens bon.   


[A l’hôpital-Jour]

Les ambulanciers, Lucas, Daytona et Cooper arrivent avec Nathan sur un brancard.

 
-Ambulancier : Accident de voiture. Il a du mal à respirer et son pouls augmente rapidement.
-Médecin : Vous m’entendez, jeune homme ?
-Cooper : Ca va aller, Nathan.
-Lucas : on est avec toi, mon vieux.
-Nathan : Lucas, promets-moi…
-Lucas : Ce que tu veux.
-Médecin : Préparez une poche de sang !
-Nathan : Dis rien à Haley.
-Médecin : On l’emmène au bloc.

Le médecin emmène Nathan au bloc.

  

[Maison des Scott-Jour]

Deb et Dan sont dans la cuisine.

 
-Dan : Bien dormie ? La pelouse était confortable ? Je peux savoir où tu as passé la nuit pour finir dans cet état ? (Deb ne répond pas. Dan voit des sacs sur la table). Tiens tu repars déjà en balade ?
-Deb : J’ai appris ce que tu as fais à Keith.
-Dan : Je vois. Tu fais chauffer de l’eau ?
-Deb : C’est pour t’ébouillanté le visage.
-Dan : Avec du caramel ?
-Deb : Oui, pour que ça colle. Quand tu as fais ta crise cardiaque, j’aurais voulu que tu meurs, Dan. A la chapelle de l’hôpital, j’ai prié pour devenir veuve. Tu te rends compte qu’au fil des ans, tu as fais de moi une femme triste et minable ? Mais terminé. Je m’en vais dès aujourd’hui. Si jamais, je restais un jour de plus, l’un de nous finirais par tuer l’autre.

Le téléphone sonne et au bout de quelque sonnerie Deb répond.

-Deb : Oui, allô ?  


[A l’hôpital-Jour]

Cooper et Lucas sont avec le médecin, quand Deb et Dan arrivent.

 
-Dan : Lucas !
-Deb : Où est mon fils ? Comment va-t-il ?
-Cooper : Debbie, je suis désolé.
-Médecin : Mme Scott ?
-Deb : Oui.
-Médecin : Votre fils souffre d’un traumatisme thoracique assez grave, dû à un choc frontal à grande vitesse. Son poumon droit est perforé, et il a perdu beaucoup de sang.
-Dan : Vous allez l’opérer ?
-Médecin : on vient de l’emmener au bloc. Mais on s’est aperçu que son sang présente un antigène rare.
-Deb : Je vous arrête, j’ai le même.
-Médecin : Alors, venez.

Deb part avec le médecin et laisse Dan avec Cooper et Lucas.

-Dan : Si jamais il meurt, je te tue.

Puis Dan part également.

  

[Chambre de Peyton-Jour]

Peyton regarde un de ses Cd. Withey vient la voir.


-Withey
 : Tu devrais fermer ta porte d’entrée, Peyton. On sait jamais, un vieux fou pourrait débarquer chez toi.
-Peyton : Les vieux fous ne me font pas peur.
-Withey : Je suis désolé de jouer les cambrioleurs, mais Jake m’a dit que tu ne répondais pas toujours quand on frappait, et qu’i valait mieux entrer.
-Peyton : Vous êtes passé à la prison ?
-Withey : Oui, j’en reviens. Il faut que je te parles. On s’assied ?
-Peyton : Oui. Y a que mon lit.

Ils s’assoient sur le lit.

-Withey : S’il apprend ça, le directeur du lycée me fera avalé ma casquette. Dis-moi, tu as déjà visité la Floride ?
-Peyton : Une fois, avec mon père.
-Withey : Je connais une ville sur les bords du golfe du Mexique. Il y fait vraiment un temps superbe, toute l’année. Un vrai petit paradis. C’est l’endroit rêvé pour élever son enfant. Oui, pour la mettre à l’abri, le temps que la justice donne raison à père.

Peyton pleure.

-Withey : Jenny va bien, Peyton. Jake voulait que tu le saches.
-Peyton : Je suis passé le voir ce matin, moi aussi. Et il m’a demandé de ne plus venir au parloir. Il dit que c’est trop dur.
-Withey : Je comprends ce qu’il ressent. Je sais que ta maman te manque, Peyton, autant que ma femme me manque. Mais, pense un peu à Jake. On le prive des 2 femmes de sa vie à la fois.  


[A l’hôpital-Jour]

Deb et Dan sont dans la salle d’attente quand le médecin vient les voir.

 
-Médecin : Mr et Mme Scott ?
-Deb : Oui.
-Médecin L’opération de Nathan va pouvoir commencer. Heureusement, on nous a envoyé du sang compatible avec le sien.
-Deb : Celui qu’on m’a prélevé n’a pas suffi ?
-Médecin : Depuis quand êtes-vous dépendante au médicament, Mme Scott ? Je suis navré, mais votre sang était inutilisable. Excusez-moi.

Le médecin part et laisse Deb et Dan.

 

Lucas est assis sur une chaise dans le couloir. Brooke sort de l’ascenseur.

-Brooke : Lucas.

Lucas se lève et Brooke le prend dans ses bras.

-Brooke : Ca va aller. Tu n’es pas tout seul.  

Retour dans la salle d’attente avec Deb et Dan.

-Dan : Ca dure depuis combien de temps ?
-Deb : Depuis que j’ai été obligé de démissionner.
-Dan : Pourquoi ?
-Deb : Parce que j’ai épousé un monstre.  

Dans la salle d’opération, prépare tout  pour l’opération de Nathan. Cooper attend lui aussi et Dan vient le voir.

-Cooper : Je voulais seulement lui remonter le moral.

Dan commence à provoquer Cooper en le poussant. Andy s’interpose.

-Andy : Hé, Dan. Calmez-vous ! C’est ça le karma.   


[Circuit de Cooper Lee-Jour]

Lucas et Daytona sont sur la piste, à l’endroit où Nathan a percuté le mur.

 
-Daytona : Pourquoi il a pas braqué de l’autre côté ? Il est sportif, il a de bons réflexes. Il aurait dû tourner le volant. Il l’a pas fait. On dirait presque qu’il a foncé volontairement dans le mur. On dirait qu’il voulait avoir cet accident.  


-Lucas en voix off 
: Stephen King a écrit : « Le temps emporte tout… »


Brooke est chez Karen, dans sa chambre, et recolle les morceaux de papier qui étaient dans le sac que Lucas était venu caché.
« …qu’on le veuille ou non. Le temps emporte tout, le temps efface tout, et tout ce qui reste à la fin, ce sont les ténèbres… » 

Peyton est dans sa voiture, devant le commissariat de police.
« …Parfois, au cœur des ténèbres, on retrouve d’autres personnes… »

L’opération de Nathan commence.
« …et parfois, au cœur des ténèbres, on les perd à nouveau… »  



 

THE END

[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – DAY]

(Peyton is lying on her bed, staring off into space, completely depressed.)

LUCAS: (v.o) Joseph Conrad once wrote: ‘Who knows what true happiness is,…

FADE TO:



[INT. ROE RESIDENCE – BROOKE’S BEDROOM – DAY]

(The camera pans up to Brooke who is lying on her side on her bed, also staring off into nothing.)

LUCAS: (v.o) not the conventional word,…

FADE TO:



[INT. SCOTT RESIDENCE – DAN AND DEB’S BEDROOM – DAY]

(Deb is lying on her back, staring off into space.)

LUCAS: (v.o) (Camera zooms in on her.) but the naked terror.

FADE TO:



[EXT. SCOTT RESIDENCE – GROUNDS – DAY]

(Dan is jogging around outside. He slows and looks at his watch before coming to a walking stop.)

LUCAS: (v.o) To the lonely themselves, that wears a mask,…

(Dan looks up and sighs.)

FADE TO:



[INT. WHITEY’S CAR – THE ROAD – DAY]

(Close-up of a black and white picture of Whitey and Camilla in a car. Cut to his face as he looks ahead, sadly.)

LUCAS: (v.o) the most miserable outcast,…

(Pan to show Jenny in the backseat, asleep and hugging her blanket.)

LUCAS: (v.o) hugs some memory,…

FADE TO:



[INT. NATHAN’S APARTMENT – BEDROOM – DAY]

(Shot of Nathan and Haley sleeping on the bed.)

LUCAS: (v.o) or some illusion.

(Haley fades from the bed. Nathan reaches over to the pillow where the illusion of Haley just was. The space is empty. He opens his eyes and looks.)

(Fade to Nathan walking out of the bedroom and into the living room. He stops as he sees a guy standing there, drinking beer and looking at the pink wall with the clown picture. Nathan continues forward.)

COOPER: (Points at the wall.) How much for the wall?

(Nathan’s grinning.)

COOPER: Come on, man, I’m serious, I-I’ll take it. The whole thing; the… pink paint, the creepy clown.

(Nathan shakes his head.)

COOPER: (Pulls out some money from his back pocket.) Look, I’ll give you, uh, (Some money falls to the floor.) five-hundred and… (Looks up at him.) whatever fell on the floor.

NATHAN: (Smiling) How ya doing, Coop?

COOPER: Better than you, you little bitch(!)

(Nathan looks away and laughs.)

COOPER: Come here and give your uncle some love!

(Cooper pockets the money as Nathan walks over and hugs him.)

COOPER: Hey. It’s good to see you, kid.

NATHAN: Yeah.

(Cooper walks past him and into the kitchen. Nathan bends down and picks up the money.)

COOPER: So, your mom called me. And I gotta tell you, Nate, (Takes off his jacket as Nathan walks to the kitchen.) if my big sister is calling me, then the situation is pretty eff’d up, you know?

(Nathan holds out the money to him. Cooper looks at it but doesn’t take it.)

COOPER: Nah, keep it.

(Nathan drops his hand, conceding.)

COOPER: And by the way, (Points at him accusingly.) I could beat your ass for looking like this, you handsome bastard(!) (Nathan smiles.) I mean, I’m starting to finally feel good about myself; I’m a race car driver, I’m making a few bucks and now I gotta compete with this?!

NATHAN: Dude, stop it.

COOPER: I’m serious, what’s wrong with her? What, d’ya marry a blind girl? Unless it- (Pause) Oh, man, it’s your gear, isn’t it? Huh? (Nathan shakes his head, calling for strength.) OK, drop your shorts, let’s have a look.

NATHAN: Cooper,-

COOPER: No, come on, let’s see it(!)

NATHAN: What’re you doing here, man?

COOPER: Perspective, nephew, (Picks up his beer bottle again.) I’m here to adjust yours. (Drinks from the bottle.)

(Nathan smiles as he watches his uncle.)

FADE TO BLACK:
END OF TEASER:
OPENING CREDITS ROLL:



FADE IN:

[EXT. ROE RESIDENCE (EST) – DAY]

(There’s a knock on the door off-screen.)

CUT TO:



[INT. ROE RESIDENCE – BROOKE’S BEDROOM – DAY]

(Brooke sits up; suddenly awake as she hears the knock.)

(The door opens and Lucas pokes his head around the corner.)

LUCAS: Hey Brooke, you decent?

BROOKE: (Slightly spacey.) Am I dressed? Yes. (Laughs)

(Lucas grins and enters the room.)

BROOKE: Am I decent? (Shakes her head as she pulls herself up.) Never have been.

(Lucas shuts the door.)

BROOKE: (Yawning) What time is it anyway?

LUCAS: Ah, it’s early. (Heads straight for his closet.) I’m sorry to wake you; I just gotta stash something in my closet. (Takes off his backpack.)

BROOKE: OK. (Stretches)

LUCAS: So, I went to see Jake. How’s Peyton doing, anyway?

BROOKE: (Beat) I’m worried about her. (Nods)

LUCAS: (Nods) Yeah, me too.

BROOKE: (Shakes her head.) It’s hard, isn’t it? (Looks at him.) Being apart from the person you care about.

LUCAS: (Broods) Yeah.

(He puts the bag of shredded paper on the top shelf of his closet.)

BROOKE: So, what’s in the bag, anyway?

LUCAS: I don’t know yet. Anyway, uh, apparently I’m… taking a road trip with Nathan and his uncle.

(Brooke laughs.)

LUCAS: So, just tell Peyton if… she needs anything, that-

BROOKE: (Nods and smiles.) Sure, I got her.

(Lucas nods and smiles, picking his bag up.)

LUCAS: Thanks.

(He heads for the door and Brooke watches him.)

BROOKE: See ya.

FADE TO:



[EXT. TREE HILL COLLEGE (EST) – FOUNTAIN – DAY]

ANDY: (v.o) On the first day of this class-

CUT TO:



[INT. TREE HILL COLLEGE – BUSINESS 101 – DAY]

(Andy is standing at the front of the class as the students listen to him.)

ANDY: -I presented you with a controversial notion; that ethics matter more than profits. Anyone buying that yet?

(The class laughs. Someone in the middle row raises their hand.)

ANDY: (Spotting the person.) Yes?

DAN: Yeah, I have a question.

(Karen recognises that voice and turns to see a grinning Dan.)

ANDY: (Restrained) May I ask what you’re doing in my classroom?

(The class looks at him. He looks back.)

DAN: …Auditing.

(Karen looks at Andy quickly.)

DAN: I was wondering, what would you say about a person… let’s call this person… (Thinks for a beat.) Randy. Now Randy hires a private investigator to dig up dirt on a competitor.

ANDY: I’m afraid I’m gonna have to ask you to leave.

(Dan looks at Karen before holding his hands up.)

DAN: Of course.

(He stands up and walks around to the steps.)

DAN: Oh, one last question. Let’s say our guy, Randy, was teaching a class on ethics, and yet, (Walks around to the front of the class.) was sleeping (Approaches Karen, looking directly at her.) with one of his students… and let’s call her… Sharon.

(The class looks at Karen accusingly.)

DAN: (Turns to look at Andy.) Now, Sharon, (Turns Karen’s work so he can look at it.) is getting an ‘A’.

(Karen grabs her notepad and pulls it back.)

DAN: Now it seems to me that Randy is not only a hypocrite, but also a candidate for dismissal.

(Karen looks down and then up at Andy. Andy points to the exit. Dan nods and heads for it. Karen shakes her head.)

DAN: (Turning back.) Discuss(!)

(He exits the class slowly.)

FADE TO:



[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACING TRACK – DAY]

(Shot of the building with Cooper’s name on it.)

LUCAS: (o.s) So Coop,-

(Cut to Lucas, Cooper and Nathan walking to the track.)

LUCAS: -how great is it that you… get to race cars for a living?

COOPER: Oh, you know; fame, money, (Looks back at Nathan.) extremely hot wives.

NATHAN: Ex-wives.

COOPER: (Scoffs) Look who’s talking. (Reaches the exit.) Check it out.

(Lucas looks at the view of the huge track in little-boy awe.)

COOPER: I’ll tell you what; there’s only one view better than this one. (Points at a car that’s racing by.) That one.

(It races fast around the track.)

CUT TO:



[INT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – CARS – DAY]

(Three of them walk into the places where the cars are kept. Lucas makes sounds of approval as he sees a car.)

LUCAS: This is Jeff Burton’s car.

COOPER: Yes it is.

(Lucas gasps.)

COOPER: Hey, you guys wanna meet him?

NATHAN: Yeah.

COOPER: Hey, Jeff(!)

(Jeff turns around at the sound of his voice.)

JEFF BURTON: (Nods) Hey, Coop.

COOPER: (Shakes his hand.) These two knuckleheads are fans of yours.

JEFF BURTON: Oh, is that right? How you guys doing? (Shakes Lucas’ hand.)

LUCAS: Good.

NATHAN: (Shakes his hand too.) Good.

JEFF BURTON: (To Cooper.) Hey, your car was really fast out there. Who’s driving it?

COOPER: That my crew chief, Ray Green.

JEFF BURTON: Oh, yeah, I know Ray, he’s a good man. It’s a shame what happened.

COOPER: (Inclining his head in agreement.) Yeah, it is.

JEFF BURTON: Look, (To Nathan and Lucas.) you guys stay out of trouble. (To Cooper.) I’ll see you in Darlington.

COOPER: You got it.

(Jeff Burton smiles and walks away. Cooper laughs as he walks to Lucas and Nathan again.)

FADE TO:



[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

(The car pulls into stop, slowly.)

LUCAS: (v.o) So, Jeff Burton mentioned Ray Green. Isn’t he the guy that took a swing at his team owner?

COOPER: (v.o) Yeah, that team owner was my dad. He couldn’t get a sponsor to touch him after that. I found him about five years ago down in Florida. He was trying to drink all the scotch in South Beach(!) (Laughs)

(Nathan laughs.)

RAY GREEN: (Walking on-screen.) It was bourbon. It was bourbon. (Looks at the driver getting out of the car.) If I knew what a pain in the ass you were gonna be, I woulda finished the job.

COOPER: Ray, let me ask you a question; I mean, I’m not a real smart guy but if your not in my car and I’m not in my car, who is? (Looks at the driver dressed in red.)

RAY GREEN: (Beat) Hey, Tony?!

(The helmet is pulled off and long hair falls out of it. She sets the helmet on top of the car and turns around, smiling.)

NATHAN: No way(!)

(Cooper scoffs and turns his head, nodding. Daytona jumps the wall and walks to them.)

DAYTONA: It’s still not right, dad; tight in, loose off.

(Ray laughs. Lucas eyes him with a raised eyebrow.)

RAY GREEN: Nate, you remember my daughter, Daytona?

NATHAN: (For lack of a better conversation starter.) You got your braces off.

(Cooper looks down, smiling.)

DAYTONA: (Grinning) Yeah, (Nods) like four years ago.

(They laugh.)

DAYTONA: It’s so good to see you. (Hugs him happily.)

NATHAN: It’s good to see you, too.

FADE TO:



[INT. SCOTT RESIDENCE – KITCHEN – DAY]

(Deb opens the kitchen cupboard and takes out the pills. She looks around before opening the bottle and taking a couple out. She takes some water and pauses just before taking them, contemplating what she’s doing to herself.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[INT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – CAR ENCLOSURE – DAY]

(Lucas, Nathan and Daytona walk into the space with all the cars.)

LUCAS: So, Daytona, how long’s it been since you’ve seen Nate?

DAYTONA: Well, I think, last time I saw him, he was shorter than me.

NATHAN: (To Lucas.) By like half an inch.

(Lucas makes noises of shock.)

DAYTONA: Whatever, shorty.

RAY GREEN: Hey, hey, we don’t let visitors in here. (The boy next to him turns and smiles.) Uh-uh, this is all high tech, you know, complicated, secret stuff.

(Daytona smiles and walks in.)

DAYTONA: (To Nathan and Lucas.) Come on. (Walk forward and puts her hand on James Lafferty’s little brother’s shoulder.) So Lucas, this is my little brother; Garrett.

GARRETT: What’s up? (Nathan smiles at him.)

LUCAS: Hey, I’m Lucas; Nathan’s brother.

GARRETT: (Knock knuckles.) Hey. So, like, your mom’s Cooper’s sister?

LUCAS: Oh, my mom slept with Cooper’s sister’s husband. (Nathan laughs.)

GARRETT: (Shocked) OK. Whatever that means. Sounds messed up. (Takes a bite out of his sandwich and walks off.)

LUCAS: It is.

RAY GREEN: (Watches his son before turning back to them.) So, you wanna hop in a car?

LUCAS: Can I?

RAY GREEN: Yeah.

DAYTONA: Yeah, come on.

(Lucas leaves with them. Nathan walks to Garrett.)

NATHAN: Wow, man, I ain’t seen you in forever.

GARRETT: I know. How’s that, uh,… that marriage thing going?

NATHAN: (Looks ahead and shakes his head.) Not so good.

GARRETT: (Beat) Oh, man, that sucks(!)

NATHAN: Yeah. Yeah, tell me about it.

GARRETT: Oh, no, no, I mean,… you’re gonna be, like, divorced before… I even get a girl to date me.

(Nathan looks at him. Garrett shakes his head and grins as he looks down. Nathan doesn’t know how to answer that.)

(Cut to Lucas, sitting in Daytona’s red car. It has her name across the top.)

LUCAS: (Pleased) Oh, yeah(!)

COOPER: (Walks up, looking through some papers.) What d’ya think, Luke?

LUCAS: This is awesome(!)

COOPER: You guys wanna drive em?

(Lucas looks at him.)

NATHAN: (Approaching with a look of shock.) Are you serious?

COOPER: Yep. Take a crash course today. You learn about the cars, the track. Spend the night, you can race tomorrow. How about it?

(Daytona looks between the pair. Nathan’s face says yes.)

LUCAS: Dude, I am so there(!)

COOPER: Nathan?

NATHAN: Yeah. Hell, yeah(!)

GARRETT: Me, too?

(Ray looks at his son.)

COOPER: (Not even considering.) No.

(They all laugh.)

FADE TO:



[INT. TRIC – BAR – DAY]

(The camera pans from the sign to the bar.)

KAREN: (Behind the bar, on the phone to Andy.) Andy, the man has to be stopped(!) (Beats as she listens.) Th-the fact that he would waltz into your classroom and insinuate(!) (Pause) You know something? I’m not sure how I was gonna tell Deb about his little arrangement with Jules… Emily; whoever the hell she was (Brooke and Peyton enter the club. Brooke pushing Peyton along.) but, now, I hope Deb destroys him(!)

(Karen turns to see the girls.)

KAREN: (Quietly into the phone.) Oh, uh, Peyton’s here. (Pause) OK, bye. (She turns to them.) Hi, Peyton.

(Peyton sits on a stool and smiles at Karen.)

KAREN: How’s Jake?

PEYTON: Same. (Smiles before it falls.)

KAREN: Is there anything I can do for you?

PEYTON: Sure(!) You can tell Brooke (Faces her.) that I’m fine(!)

(Brooke sticks her tongue out at her.)

KAREN: Actually, I was a little worried about you, too. So we thought we’d all spend the day together.

PEYTON: OK, I love you both, for all the caring but kind of… creepy attention you’ve been giving me, but,… what’s wrong with wearing a little misery now and then? This while thing sucks for Jake, and,… why can’t I be bummed for a little bit, you know?

BROOKE: You can totally be bummed; you just have to do it with us and you have to do really fun stuff while you’re bumming(!)

(Peyton laughs and Karen smiles. There’s a noise as the door opens and Deb enters; sporting skimpy clothes and Peyton hair.)

KAREN: (To Deb) How you doing… boozy?

DEB: Great, actually. (Walks to them happily.) As a matter of fact, I’m turning over a new leaf. From now on, I’m looking on the bright side of things. (To Karen.) Staying positive.

KAREN: (Unhindered) Oh, Dan paid Jules to seduce Keith. (Looks down as she continues with her work.)

(Brooke and Peyton look from Karen to Deb, slowly.)

DEB: (Beat) Life sucks, I need a drink(!)

(Karen doesn’t say anything. Peyton and Brooke watch her pour a drink.)

CUT TO:



[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

(A black race car zooms along the track, going very fast.)

CUT TO:



[INT. BLACK RACE CAR – DAY]

(Daytona is behind the wheel, Lucas is next to her and Nathan is in the back with Garrett.)

DAYTONA: OK, so, you wanna enter turn one, high. (Pause) And then… (Turns the wheel slightly) take this curve… (Shot of the curved road ahead.)

GARRETT: So, uh, you got the new 50 Cent?

DAYTONA: Garrett, they need to pay attention.

NATHAN: Yeah, yeah, I got that. What’s up with Tony Yayo; is he like in jail or out of jail, or what? (He and Garrett laugh.)

DAYTONA: Oh, Nathan, it’s great that you wanna talk G-Unit hip-hop with my little brother, but,… if you make a mistake at 160 miles an hour, it’s gonna be a lot more than your heart that’s broken.

(Nathan looks away and Garrett smiles.)

NATHAN: Whatever(!) No girl’s gonna out-drive my, anyway.

DAYTONA: (Laughs) OK.

(She puts her foot down on the accelerator and the car zooms.)

HARD CUT TO:



[INT. TRIC – BAR – DAY]

(Deb is slumped on the bar.)

DEB: (Messing with a cocktail stick and her drink. Sadly.) I miss Nathan.

KAREN: I miss Keith.

PEYTON: (Messing with something.) I miss Jake.

BROOKE: I don’t really miss Felix, at all. (Peyton looks at her.) Or my parents that much. (Sadly) But I miss my money.

(Peyton laughs silently and Karen smiles.)

DEB: You know what I always do when I need to feel better?

BROOKE: (Tactlessly) Drink?

(Karen and Peyton look at her with ‘what the’ expressions. Brooke shrugs.)

DEB: No. (Stands) Dance.

(She giggles and runs off to the player.)

BROOKE: (Gasps) What?(!)

(They watch her as the puts a CITIZEN COPE CD in and starts the music. They all laugh. Deb dances by herself before running to them.)

PEYTON: Uh-oh(!) (Deb grabs Peyton and pulls her off the stool.) Oh, Deb, no. I-

DEB: Shut up and dance!

PEYTON: OK!

BROOKE: Oh, I’m with her! (Gets off the stool.)

(Peyton, Deb and Brooke dance together. Karen stands behind the bar and watches them amusedly, she shakes her head.)

DEB: Come on, Karen. Dance to my divorce!

PEYTON: Come on! (Calls Karen over.)

DEB: Come on.

KAREN: (Beat) Oh, hell, I can dance to that.

PEYTON: Whoa!

(In slow motion, there are a series of fades as they dance to the music. They are all enjoying themselves for the first time in a while.)

FADE TO:



[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

(Daytona continues to race. Cut to the speed counter as Daytona continues to go faster and faster.)

DAYTONA: (Constantly looking back.) So, the one thing that drives me crazy about home schooling (Lucas, Nathan and Garrett continue to slip lower in their seats, nervous.) is just, you know, getting behind on all the fashions… (Close up of Lucas’ nervous face.) and also, (Garrett is looking worried.) every now and then, I like to, you know, catch up on the gossip.

(Nathan takes a deep, uncertain, breath.)

DAYTONA: (Turning almost completely around.) I don’t know, is that wrong of me?

LUCAS: (Nervously) You might just… wanna… (Points) watch the track. (Nathan nods.)

NATHAN: Yeah, OK, Daytona, we get the point, alright? You don’t need to get all crazy.

DAYTONA: Oh, you think this is crazy? No(!) (Turns the wheel sharply.) This is crazy!

(They are all shoved sideways as the car spins off the track and onto the slip road. Daytona laughs. The camera goes into slow motion as it shows the dust coming up from the tyres.)

FADE TO:



[INT. TRIC – DANCE FLOOR – DAY}

(Karen, Deb, Brooke and Peyton continue to dance; the shot is still in slow motion.)

(There’s a translucent shot of the race track as the car spins and Daytona laughs.)

(The shot returns back to them dancing, on their own but together on the floor.)

(Half fade to the race track again as the camera is completely covered with white smoke.)

(The shot returns as Andy opens the door to TRIC. The rest continue dancing but Karen spots him and walks to him.)

ANDY: So, a student reported my relationship with you. (Karen’s sympathetic.) I have to see the Dean,… tonight.

(They look at each other, not knowing what to say.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – EVENING]

(It is completely dark. A tent has been set up on the dirt. Nathan and Lucas approach Daytona who is sitting next to the tent. playing her guitar. A bonfire burns near her.)

NATHAN: Tell me you don’t live in a tent all year round.

DAYTON: (Laughs) No, it’s just nice to get out under the stars sometimes. (Nathan and Lucas sit.) Plus, Garrett hates it, so, that’s a plus.

LUCAS: You gonna play something?

DAYTONA: What d’ya wanna hear? NWA? (Cut to Nathan’s uncomfortable face.) Maybe a little Tupac?

NATHAN: Surprise us. (Smiles)

DAYTONA: (Sighs) OK, um,… (Starts to play.)

DAYTONA: #Dancin’ where the stars go blue,

(Nathan looks at her, hurt. Lucas looks at Nathan, completely aware of what that song brings. Nathan looks at Lucas.)

DAYTONA: Dancin’ where the evening fell,
Dancin’ in your wooden shoes,
In a wedding gown.#

(Nathan can’t take it and stands up.)

DAYTONA: What(!) It’s Ryan Adams.

(He walks away without saying a word.)

DAYTONA: (To Lucas.) Did it suck that bad?

LUCAS: (Quickly) No, it’s… it’s not that. It’s… a Haley thing. (Laughs sadly and shakes his head.)

DAYTONA: (Shakes her head too.) I just… wish there was something I could do to help him.

LUCAS: What was he like when you were kids?

DAYTONA: (Looking down and smiling.) He was… kind. (Looks up and nods.) Just a really… sweet guy. (Nods) And a good friend… pre basketball.

LUCAS: Yeah. (Shakes his head.)

DAYTONA: By the way, your marshmallow’s on fire.

LUCAS: Oh(!) (Lifts the squewer with his burning marshmallow on the end and blows the flames out.)

(Daytona laughs.)

FADE TO:



[EXT. SCOTT RESIDENCE – FRONT DRIVE – EVENING]

(Brooke stops her ‘safe rides’ car outside of the house.)

BROOKE: You know, Mrs. Scott, you really had a lot to drink. Are you sure I can’t walk you to the door?

DEB: (Tipsy) Oh, no, I’m fine, thank you so much, Brooke. (Hugs her.)

(Brooke smiles uncomfortably.)

BROOKE: OK. (Deb lets go of her and groans.) Say hi to your big, expensive house for me.

(Deb thinks about it but isn’t pleased. She nods and opens the door, getting out slowly.)

BROOKE: (Unsure) Um, OK, nighty night(!)

(Deb closes the door but doesn’t say anything. She walks up to her house and just stands there, looking at it.)

FADE TO:



[EXT. THE STREETS – EVENING]

(Brooke pulls up next to Mouth who is lying across some surface. He opens the door.)

BROOKE: Mouth?! (Gapes)

MOUTH: (Drunk) I am so wasted(!)

BROOKE: Why, what happened?

MOUTH: (Laughs) You know, I’ve just been… partying all night and, like, drinking! (Covers his mouth and laughs.)

BROOKE: I can see that(!) Um,… (Turns to the front.) let’s get you home.

MOUTH: No. No. No, no, no. I mean, we should drive around for a while because, you know, my parents are awhooo. (Laughs some more.)

(Brooke is unsure of what to do with him.)

BROOKE: I totally get it, but I have to take you somewhere coz I can only do one ride at a time.

MOUTH: Are you sure, coz I am really messed up on the hooch, you know? (Laughs)

BROOKE: I’m sorry, Mouth, those are the rules.

MOUTH: (Suddenly sober.) OK, here’s the deal; I’m not drunk, (Brooke gapes.) I… just… I knew your shift was tonight and… I wanted to hang out.

(Brooke’s mouth couldn’t be any wider as she points accusingly at him.)

MOUTH: Sorry?

BROOKE: (Impressed) You are so lucky I am lonely tonight(!) (Mouth laughs.) Hop up front. (Shakes her head.)

MOUTH: Score(!)

BROOKE: I can’t believe you. Whoa!

MOUTH: (Struggles to get over the head rest.) I’m sorry.

(Brooke laughs.)

CUT TO:



[INT. TREE HILL COLLEGE – BUSINESS 101 – EVENING]

(Karen waits in the room for Andy. The door opens and he enters. She stands.)

KAREN: How’d it go? (He shuts the door.) What’d he say?

ANDY: (Walks in.) Well, (Sighs) the Dean presented me with two options; either I end the relationship or, uh,… I lose my job(!)

KAREN: (Sighs) Well, there’s gotta be some way-

ANDY: So I quit.

KAREN: Andy, you love teaching(!)

ANDY: Not as much as I love you. (Smiles)

KAREN: (Moves closer to him.) I’m so sorry.

ANDY: Yeah, it was a no-brainer, Karen. There’ll be other teaching positions. (Smiles) But I hope there’s never another woman in my life.

(Karen laughs and kisses him. They hug.)

FADE TO:



[EXT. STREETS – EVENING]

(Brooke pulls to a stop somewhere else. Erica is waiting. She gets into the car and sits in the middle.)

BROOKE: (Curiously) Erica? (Looks at her.) What happened?

(Mouth watches.)

ERICA: Oh, (Smiles dismissively.) nothing, really. (Sniffs) I was hanging out with some of the guys from Felix’s party, and… it just kinda got out of hand.

BROOKE: (Looks at Mouth then back at Erica.) Out of hand how?

ERICA: Nothing major,… just grabby and… (Laughs at herself.) not what I expected.

BROOKE: Sure that’s all it was?

(Erica nods.)

MOUTH: (Kindly) I’m sorry those guys were like that. (Erica smiles sadly.) (Holds out a tissue to her.)

(Brooke smiles proudly at him.)

ERICA: (Accepting it.) Thanks. (Wipes her nose.) I feel stupid for even calling, it’s just… (Breathes deeply.) I got scared and… I don’t know, disappointed.

(Brooke nods.)

MOUTH: Well, I’m glad you called, because we were just about to get some food.

(Erica smiles.)

BROOKE: (Looking at Mouth.) Yeah! (To Erica.) What d’ya say, Marsh, you in?

ERICA: OK. (Pause) But, call me Erica.

(They all laugh quietly and Brooke nods, turning back to the wheel. Erica gives Mouth a discreet once over.)

FADE TO:



[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – REAC TRACK – EVENING]

(Nathan and Cooper are walking along outside, slowly.)

COOPER: You know, when my wife left, I was a mess.

NATHAN: You’re saying you’re not still a mess? (Cooper laughs.) I mean, you should have been; Kerry was… really hot.

COOPER: Yeah, well they usually are when they’re supermodels. (Nathan laughs.) And by the way, shut up(!) I had to let it all go, you know; the feeling that I wasn’t… good enough for Kerry… how much I resented the fact that she wanted things besides me. I mean, it wasn’t fair to her. Hell, I wasn’t going to give up racing for her.

NATHAN: I would have. (Cooper stares at him.) I mean given up basketball for Haley. (Sighs) Kind of did.

COOPER: …Well you think… maybe that’s the reason she left? (Pause) I mean, when you met her, would you have given it up then?

NATHAN: (Thinks before smiling and shaking his head.) No, probably not.

COOPER: Maybe your not the person she fell in love with anymore, man. Maybe she’s not the person you thought she was. (Nathan looks at him, hurt.) Look, I don’t say this… to hurt you, Nate, but… it’s just… (Shrugs) people change, you know?

NATHAN: So after she left you, I mean,… was there ever a day when it… felt better?

COOPER: (Nods) Sure,…followed by a day when it felt worse. I mean, that’s just the way it goes(!) But I gotta tell ya, you’d be amazed at how therapeutic (Pointing to the track.) two hundred miles an hour can be.

(They laugh.)

NATHAN: I’ll bet, man.

COOPER: (Stopping) Look, Nate,… (Nathan stops too.) love is a pretty great thing, man, (Pause) maybe it’s the greatest thing. But it’s gotta be true love… for the both of you.

NATHAN: (Shrugs) What if it was? What if it still is?

COOPER: Well, if it still is, man, you fight like hell for it.

(Nathan nods and sighs.)

COOPER: But the harder question is: (Pauses before shaking his head.) what if it wasn’t?

(Nathan doesn’t reply, he can’t.)

COOPER: Trust me,… that one’s a bitch.

(They stand there. Cooper looking at Nathan while Nathan looks down.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



FADE IN:

[INT. DAN SCOTT MOTORS – DAN’S OFFICE – EVENING]

(Andy is sitting in Dan’s chair, going through his notebook. Dan walks to his office but slows down as he sees who’s in his chair, getting to the doorway very slowly. Andy looks up at Dan as he walks into his office.)

DAN: I think you’re on the wrong side of the desk, little man.

ANDY: I think you’re on the wrong side of me. (Throws the book onto the desk.)

(Andy looks up at Dan.)

ANDY: I lost my teaching position tonight.

DAN: (Not shocked.) Really? That’s terrible, what happened?

ANDY: (Scoffs and shakes his head.) …Do you have any faith, Dan?

DAN: Faith?

ANDY: (Stops lounging.) You know,… do you believe in anything? God? Science? (Pause) Karma?

DAN: No. No, I don’t believe in karma. But I do believe I’ll give you a chance to remove yourself from my establishment… before I personally remove you.

(Beat before Andy stands from Dan’s chair and walks to the door.)

ANDY: You know, we’re very different, you and I.

(Dan turns to look at him.)

ANDY: See, I’m a big believer in karma. I think it’s amazing how… most of the time, tragedy befalls whoever deserves it.

DAN: (Pause) You know, if you’re gonna threaten me, kid,… at least do it like a man.

ANDY: Karma finds us all in time, Dan. But, you know, I find that sometimes it helps to just, you know, point it in the right direction.

(Andy smirks and walks away.)

DAN: Wait.

(Andy stops and looks at him. Dan picks up a sheet of paper from his desk.)

DAN: You should take a job application. (Holds out the paper and smiles.) I mean, now that you’re unemployed.

(Andy shakes his head and walks out. Dan crumples up the piece of paper.)

FADE TO:



[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – EVENING]

(Peyton is sitting on her bed, going through her notebook/address-phonebook. She looks at the page with Anna’s address and phone number written, Peyton style. There’s a beat before she rips it out viciously. She flips to another page, this one with Haley’s name, address and phone number on it, with a sketch of books above. She rips that one out too. She rips the one of Keith Scott’s name address and number out. That one has a sketch of a tow-truck underneath.)

(She flips a page and stops. It’s a page dedicated to Jake. There’s a sketch of a bouncing basketball under the address and phone number. She touches it and then looks up at her sketch of the traffic lights she did last season with the slogan ‘PEOPLE ALWAYS LEAVE’.)

(The camera closes in on it before fading back to Peyton.)

FADE TO:



[EXT. STREETS – EVENING]

(Brooke, Erica and Mouth are walking down the pavement.)

ERICA: You know, an hour ago I wouldn’t have believe it but,… it’s turning out to be a pretty night.

(Brooke nods.)

ERICA: (Looking at Mouth.) Thank you. (Looks at Brooke.) For hanging out with me.

BROOKE: You’re welcome. We should get you home, though.

ERICA: Nah, I think I’ll walk.

MOUTH: Are you sure?

(Erica smiles and nods at him.)

BROOKE: OK, well call if you need anything.

ERICA: I will. See ya(!) (Walks away, swinging her bag.)

(She stops and turns.)

ERICA: Hey, you wanna walk with me?

BROOKE: (Regretfully) I’d love to but I have to finish my shift.

ERICA: I know. (Looks at Mouth.) I meant you.

(Brooke looks, wide-eyed. Mouth is shocked.)

MOUTH: OK(!) (Moves away from Brooke and to Erica.)

(He rushes back to Brooke.)

MOUTH: I’m sorry, Brooke. Did you want me to hang out with you for the rest of your shift?

BROOKE: No, it’s fine. You should go.

MOUTH: Are you sure?

BROOKE: Yeah(!) (Straighten his collar.) Go get her, Tiger.

(Mouth smiles and walks back to Erica. They walk away and Brooke smiles after them.)

(Brooke’s phone starts to ring and she answers it.)

BROOKE: Hello?

CUT TO:



[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – EVENING]

(Peyton is on her bed, notebook/address-phonebook closed next to her.)

PEYTON: (Sighs) Hi. Is this the ‘safe rides’ programme?

CUT TO:



[EXT. STREETS – EVENING]

BROOKE: (Nods once.) It sure is.

CUT TO:



[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – EVENING]

PEYTON: Well, I was wondering if you could come pick me up. (Smiles)

CUT TO:



[EXT. STREETS – EVENING]

BROOKE: Of course.

PEYTON: (Through the phone.) Good.

CUT TO:



[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – EVENING]

PEYTON: I would love to feel safe for a night.

CUT TO:



[EXT. STREETS – EVENING]

(Brooke stands at the sidewalk and smiles.)

PEYTON: (Through the phone.) Thanks.

CUT TO:



[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – EVENING]

(Peyton hangs up the phone and puts it on her bed.)

CUT TO:



[EXT. ROAD – EVENING]

(Brooke and Peyton are in the car. Neither of them looks very happy. Brooke looks at Peyton and smiles. Peyton rests her head on Brooke’s shoulder.)

FADE TO:



[EXT. ERICA’S HOUSE – FRONT DOOR – EVENING]

(Erica and Mouth walk up to Erica’s front door.)

ERICA: Thanks for walking me home, Mouth.

MOUTH: No problem. (Erica nods.) Thanks for inviting me.

(Erica grins but doesn’t know what to do next.)

MOUTH: Well, I-I guess I’ll see ya. (Begins to leave.)

ERICA: I loved what you said about Brooke during the campaign. (Smiles) Even though it’s pretty much the reason I lost.

MOUTH: I suppose there’s no reason to… ask you out, then? Like… on a date?

ERICA: I was kinda pretending this was a date.

MOUTH: Oh(!) (Grins) OK. Um… did we have fun?

ERICA: (Smiles widely and walks to him.) You tell me. (She kisses him.)

MOUTH: (Delighted) I think we had a blast(!)

(They laugh.)

ERICA: We did. (Pause) Goodnight.

(Mouth nods his head goodnight. Erica turns and enters her house.)

MOUTH: (Quietly but forcefully.) Yes(!)

FADE TO:



[EXT. SCOTT RESIDENCE – FRONT DOOR – DAY]

(Dan exits the house with a mug of tea, intent on getting the newspaper. He looks around and walks down the steps. He’s about to take a sip from the mug but pauses when he sees what is on his lawn.)

(Deb is lying amongst the flowers and bushes, obviously sleeping off the hangover. Dan walks up to her, slowly. He nudges her and she gets a face full of flowers which tickle her. She shifts slightly, scratching her nose, but doesn’t wake up.)

(Dan reaches over and picks up the newspaper. He frowns in her direction before turning and walking over to the sprinkler mains. He opens the door and switches on the sprinklers.)

(The spraying starts up; one just above her head, drenching her hair. Dan shuts the door and walks back into the house, without looking back once. Deb wakes up but can’t get up so she turns on her back and collapses again, arms splayed out.)

FADE TO:



[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACING TRACK – DAY]

(Everyone is kitted out in protective gear, except helmets which sit on top of the cars. They are standing near the cars as Ray issues the safety measures and what will happen.)

RAY GREEN: Alright, four cars, three laps. You can all talk in an open frequency in your helmets. Now if you get a little squirrelly out there, just take your foot off the gas-

(Cut to a driver taking his foot of the gas and shifting down a gear.)

RAY GREEN: -downshift, and you either come into the pits or pull the car in the inside apron. There’s a tack in your car; tells you the RPM-

(Cut to the tack in the driver’s car. It’s between 5 and 6.)

RAY GREEN: -when it hits 6, you’re up around 140 miles and hour. (Shakes his head.) Nobody goes to 7. (Pause) Got it?

(Nobody moves a muscle.)

RAY GREEN: Alright, Garrett will lead you out in the pace car. Garrett, don’t wreck the pace car.

(Garrett laughs silently and looks down, amused.)

RAY GREEN: OK, may the best man win.

COOPER: Well that should eliminate you three girls.

(Everyone puts their mic on and turns to their car. Lucas nudges Nathan.)

LUCAS: Good luck, Nate.

(Nathan nods at Lucas.)

(Nathan gets into an orange car with garish green headlights, Lucas gets into a black and white car with the number 27 on the side, Daytona gets into a red car with ‘Old Spice’ on the rear and Cooper gets into a black car with the number 71 on the side.)

(They put their helmets on, slide on their gloves, clip their seatbelts and check the gears and steering wheel.)

RAY GREEN: (Standing on a podium so he can see them as they race.) Gentlemen!!

DAYTONA: (Waving out if the car.) Helloo(!)

RAY GRREN: And beautiful ladies.

(Cooper grins, Daytona smiles and Garrett smirks.)

RAY GREEN: START YOUR ENGINES!

(They all flick the switch to start their engines. Lucas listens to the sound and smiles genuinely.)

(Garrett flashes his lights and starts them off slowly, with his own car.)

LUCAS: This is stinking great!

(Nathan smiles his agreement.)

(They follow Garrett before he moves off to let them pass.)

COOPER: You sure you boys wanna be humiliated?

DAYTONA: Notice he didn’t say girl?

(Nathan shakes his head. Lucas smiles.)

(The race starts. Cooper and Daytona are in the lead, Lucas second and Nathan last.)

DAYTONA: Ready, guys?

LUCAS: Oh yeah(!)

DAYTONA: Nathan?

NATHAN: Let’s do this(!)

(They pass the green flag and are off. Daytona puts her foot down and moves the gear up a notch.)

(They race; Daytona level with Cooper and Nathan level with Lucas. Lucas and Nathan exchange a glance as Nathan passes him. Nathan shakes his head. Lucas puts his foot down and moves further forward but he’s still behind Nathan.)

(Birds-eye view as they zoom past.)

COOPER: So, I was thinking, maybe I should just drive in reverse for a while, you know, just to make it close.

(Daytona grins and shakes her head. Lucas smiles but Nathan doesn’t. He’s taking the race seriously. He moves left and right, trying to find a way through. Lucas looks at him.)

LUCAS: (Accelerates) Nate, coming up on your left!

(Nathan spares him a glance and Lucas overtakes for a while. Daytona looks in her rear-view mirror and sees him closing in. Nathan’s moving fast, even passing Daytona who just smiles.)

DAYTONA: So, what’s going on back here in the slow part of the world? (She laughs but Nathan doesn’t say anything.)

(Nathan accelerates, moves the gear shift and the tack jumps up. He passes Daytona and Lucas.)

COOPER: (Looking in the rear-view mirror.) Is that why Pokey left you?

(Wrong choice of words as Nathan glowers. Cooper shakes his head and lifts his foot, downshifting and slowing the car down. It prevents Nathan from being able to pass and going too fast.)

(Nathan moves left and so does Cooper.)

COOPER: Alright, last lap, Nate. You better bring it. (Nathan moves to overtake but can’t.) Ahhh, the low line is closed my friend. (Nathan moves right and is again blocked by Cooper.) And the high side.

(Lucas looks left, out of the car and at Nathan. Nathan zooms past.)

COOPER: Oh(!) Oh-ho(!) Well, well, that was almost impressive, even for a man like you.

(Lucas laughs openly. Nathan blinks repeatedly.)

(Garrett climbs onto the podium to stand next to his father. Ray shows him the stopwatch and they watch the cars go past.)

GARRETT: Looks like you got some competition out there, Cooper.

(Nathan has overtaken Cooper.)

DAYTONA: Lock and load, Nate, he’s yours.

(Cooper drives extremely close to Nathan’s car.

LUCAS: You’ve got him, Nate!

COOPER: Go chick time, nephew.

(Cooper continues to push and comes up extremely close to Nathan.)

COOPER: Nathan, I love you but I sure hope you bought a change of shorts. (Grins)

(Cooper presses down on the gas, shifts the gear up and moves forward fast, bumping Nathan’s car. Nathan swerves, loses his stride and falls back with a shake of his head.)

DAYTONA: Oh no, Cooper, you did not just bump him(!)

(Cooper laughs and waves goodbye to his nephew.)

DAYTONA: Rough as racing, Nathan!

(Nathan falls right back and Daytona laughs while whooping.)

COOPER: Looks like another chequered flag for me(!) Thank you very much.

(Cooper crosses the line first, followed by Daytona, than Lucas and last, Nathan.)

DAYTONA: Good try, Nate. Nice run, guys.

COOPER: Tony, were you in second place or third from last?

(Daytona smiles.)

RAY GREEN: OK, bring it into the pits.

(They all turn into the pit stop. Cooper, Daytona and Lucas slow down as they come to a stop. There’s a beat while Nathan decides.)

(He presses on the gas; moves the shift up a gear and continues off while Ray holds up his hands in exasperation.)

RAY GREEN: Nathan, you not only missed your pit stall, you just broke a half a dozen pit road rules.

(Garrett looks up and watches the car zoom off, around the track again.)

COOPER: Nathan. That’s the first victory lap I’ve ever seen for last place; I like it.

(Nathan narrows his eyes and goes faster.)

COOPER: (Concerned) Hey, Nate, you alright?

(Nathan doesn’t answer, he just wants to forget.)

(Cooper runs to the podium and runs up the steps while Daytona and Lucas watch him with equal amounts of concern. Garrett hands him the headphones and mic. Cooper puts it on.)

COOPER: Nathan? You reduce your speed and you come in!

NATHAN: You know what I need, Coop? Some of that two hundred mile therapy we were talking about.

COOPER: (Restrained) Nathan…(!)

(Lucas looks at Daytona who looks back at him anxiously.)

NATHAN: Nobody goes past 7 on the tack, right?

(Cooper looks at the car, Ray and Garrett do too.)

NATHAN: Let’s see about 8.

(He moves up a gear again, past 7. The tack hits 8 and goes over.)

RAY GREEN: Oh god, too fast!

COOPER: NATHAN!?

NATHAN: You’re right, Coop, this feels pretty damn good.

(Cooper doesn’t know what to do. Daytona looks at Cooper, hoping he’ll do something. Lucas just stares.)

(The car continues on.)

FASHBACK TO:



[EXT. THE BEACH – DAY]

(Nathan slips a wedding ring onto Haley’s finger as she smiles.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[INT. NATHAN’S CAR – RACE TRACK – DAY]

(Close-up of Nathan’s face.)

FLASHBACK SEQUENCE TO:



[EXT. JAMES RESIDENCE – FRONT LAWN – DAY]

(Haley kisses Nathan after he kisses her for the first time.)

CUT TO:



[INT. NATHAN’S APARTMENT – BEDROOM – DAY]

(It’s pouring outside. Nathan and Haley are in the bedroom, soaked. Haley pulls off her top; leaving her in a satiny, silk top.)

END OF SEQUENCE:
CUT TO:



[INT. NATHAN’S CAR – RACE TRACK – DAY]

(Close-up of his anxious face.)

FLASHBACK TO:



[INT. RECORDING STUDIO – RECORDING BOOTH – DAY]

(Nathan slams Chris up against the wall by the neck, holding one arm in place.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[INT. NATHAN’S CAR – RACE TRACK – DAY]

(Nathan’s expressions changes as he remembers.)

FLASHBACK TO:



[INT. KAREN’S CAFÉ – COUNTER – DAY]

(Haley’s crying as Nathan apologises to her for using her to get to Lucas.)

END OF FLASHBACK:
CUT TO:



[INT. NATHAN’S CAR – RACE TRACK – DAY]

(Nathan drives faster.)

FLASHBACK SEQUENCE



[INT. JAMES SCOTT APARTMENT – KITCHEN – DAY]

(Nathan hugs Haley from behind as he insists that they will go to Georgia to see her parents.)

CUT TO:



[INT. JAMES SCOTT APARTMENT – BEDROOM – EVENING]

(Nathan and Haley record a combined answer phone massage because they are a really cheesy couple.)

CUT TO:



[EXT. JAMES RESIDENCE – FRONT STOOP – DUSK]

(Nathan and Haley kiss in the rain.)

CUT TO:



[INT. JAMES SCOTT APARTMENT – FRONT DOOR – DAY]

(Haley and Nathan stand at the front door; he just having carried her through it after getting married. She gapes at the elaborate scene before her.)

CUT TO:



[INT. TRIC – STAGE – EVENING]

(Haley sits on the stage, at the keyboard, as she tries to summon the courage to sing in front of all the people.)

CUT TO:



[INT. TRIC – STAGE – EVENING]

(Chris sits on the stage, singing his song.)

CUT TO:



[EXT. NEW BRUNSWICK TRANSIT AUTHORITY – PARKING LOT – EVENING]

(Haley has her hands in her pockets as she boards the train that will take her away from her husband and marriage. Chris smirks behind her, getting his way once again as he stores her luggage away.)

END OF SEQUENCE:
FADE TO:



[INT. NATHAN’S CAR – RACE TRACK – DAY]

(Nathan thinks, not paying attention and scrapes against the wall. Orange sparks fly as the shot is seen in slow motion.)

(Nathan is shoved around as the car shakes. He moves away from the wall. The car hits again and Nathan jerks the steering wheel sharply to the right; to the wall.)

(The car turns, going backwards for yards, then sideways, before hitting the wall head on.)

(Cut to Lucas, slow-motion, screaming Nathan’s name.)

(Nathan’s car hits the wall from behind, too; hard. Lucas runs forward as does Daytona.)

(The car stops. Cooper and Ray take off the headphones and run to the now burning car; behind Lucas and Daytona.)

LUCAS: (Scared) NATHAN!!

(Lucas runs towards the car, fast, but the flames hold him back a little.)

LUCAS: NATHAN!

(Lucas backs away from the flames then goes towards it, trying to get his brother out. Cooper runs up to him, shouting out for him to stay back.)

(Cooper advances, backing away as Lucas did but fighting the heat. He pulls the barrier down and sees Nathan there, slumped and unconscious. He reaches in.)

(Daytona holds Garrett back.)

(Cooper and Lucas pull Nathan out of the car, Lucas looking like he’s about to cry. They fall back as he comes out of the car.)

LUCAS: (Panicked) Nathan, NATHAN?!

(Nathan doesn’t move. He’s bleeding from his nose.)

LUCAS: Nathan! Nathan! Come on. Come on. Hold on. HOLD ON!!

(Cooper looks at the burning car and then at his nephew. The camera zooms out slowly.)

LUCAS: Come one. Hold on, man. Hold on. Hold on, Nathan.

(Lucas is sitting on the floor; Nathan is unconscious and leaning on him. Cooper is looking around, distressed.)

FADE TO BLACK:
COMMERCIAL SET:



[INT. TREE HILL HOSPITAL – A&E ENTRANCE – DAY]

(Nathan is on a gurney, being pulled along while hooked up to equipment. Medical personnel push it along. Lucas is at the front and Cooper is at the back. They all rush along.)

PERSONNEL: I’ve got severe respiratory distress; heart rate rapidly accelerating. Tachycardiac.

DOCTOR: You’ve been in an accident, son.

COOPER: You’re gonna be OK, Nate.

LUCAS: (Bending down.) Hey, we’re right here, buddy.

NATHAN: (Hoarsely) Promise me.

LUCAS: Anything.

DOCTOR: Six units of blood(!)

NATHAN: Don’t. Call. Haley.

(Nathan looks at his brother. Lucas just stares, torn. Haley’s his best and Nathan’s wife. There’s a conflict of interest.)

(Lucas sighs as Nathan’s taken away.)

(Cooper and Lucas stand together; watching him with deep worry etched into their faces.)

FADE TO:



[EXT. SCOTT RESIDENCE (EST) – DAY]

CUT TO:



[INT. SCOTT RESIDENCE – KITCHEN – DAY]

(Deb is at the stove, boiling water. Dan approaches her slowly.)

DAN: Well, well. It’s my wife; the lawn gnome.

(Deb looks at him, glaring, but doesn’t speak.)

DAN: You gonna tell me where you were all night, Anna Nicole?

(Deb glares some more before walking to the cupboard and opening it. She pulls out some syrup. Dan looks at her packed bag.)

DAN: (Mumbles curiously.) We’re leaving again, are we?

DAB: I know about what you did to Keith.

DAN: (Cockily) I see. (About the boiling water.) What’s all this?

DEB: (Direct) I’m boiling water to throw on you. (Pours the syrup in.)

DAN: (Hard edge in his voice.) …And what’s the syrup for?

DEB: Oh, that’s so it sticks to you.

(They stare each other down. She turns to him and crosses her arms.)

DEB: I wish you would have died on that floor in the beach house. I went to the chapel and I prayed for you to die. (Pause) That’s the kind of horrible, pathetic, shell of a person I’ve become. (Pause) But no more(!) I’m walking out that door, Dan, because if I don’t,… one of us is going to die soon.

(She stares at him and the phone rings. They ignore it for a few moments as Dan contemplates what Deb has just said.)


She sighs and turns, picking the phone off the counter and answering it.)

DEB:  (Rudely)  What?

(She looks up slowly, pain in her eyes.)

CUT TO:

 

[INT. TREE HILL HOSTIPAL – CORRIDOR – DAY]

(Deb and Dan rush down the corridor.)

DAN:  Lucas!

(Cooper and Lucas are standing there, talking to the doctor. They turn to look at Dan as he approaches.)

DEB:  Where’s Nathan? How is he?

COOPER:  (Apologetic)  Deb, I’m so sorry.

DOCTOR:  (Turning to her.)  Mrs. Scott?

DEB:  Yes.

DOCTOR:  Your son has had severe blunt trauma to his chest and it was caused by a high speed collision.

(Cooper looks away, blaming himself.)

DOCTOR:  His right lung has collapsed and he’s losing a great deal of blood.

DAN:  Is he in surgery?

DOCTOR:  Well, we’re prepping him but the antigen in his blood,… it’s rare.

DEB:  I’m the same, I’ll donate.

DOCTOR:  (Nods)  Good.

(Deb leaves with the doctor.)

DAN:  (Glaring at his brother-in-law.)  You better pray he’s OK.

(Cooper doesn’t say anything and neither does Lucas. Dan follows Deb and the doctor.)

(Cooper looks back at Lucas for a beat.)

FADE TO:

 

[INT. SAWYER RESIDENCE – PEYTON’S BEDROOM – DAY]

(Peyton is on her bed, going through her records. She picks one up and looks at it.)

(Whitey appears in the doorway and stops, unwilling to invade her privacy unless invited. Peyton hasn’t noticed him.)

WHITEY:  You oughta lock  (Peyton’s head raises in shock.)  your front door, you know? Some old crazy guy might come in here and get you.

(She laughs sadly.)

PEYTON:  Old crazy guys don’t scare me.

(Whitey laughs and enters the room.)

WHITEY:  (Sighs)  I know this is not really appropriate; but Jake said  (Peyton stands.)  that you wouldn’t answer the door if I knocked so… I should just walk in.

PEYTON:  You’ve been to see him?

WHITEY:  I have.

(Peyton looks at him sadly and then turns away nodding, tears in her eyes.)

WHITEY:  Do you mind if we…  (Looks around.)  sit down?

PEYTON:  Yeah,…  (Looks around.)  um,… The bed?

WHITEY:  (Laughs as he lowers himself onto it.)  The PTA’d have a field day with this(!)

(Peyton laughs.)

WHITEY:  (Sighs)  Have you… ever been to Florida, Peyton?

PEYTON:  (Nods)  Once, with my dad.

WHITEY:  (Nods)  There’s a little town… just off the Gulf of Mexico. Weather’s perfect year round; kinda like today.

(Peyton nods.)

WHITEY:  …It’s almost a paradise.  (Looks at her and smiles.)  It’s a great place to raise a child.  (Looks straight again.)  Or, if you’re family, to protect one till their daddy can arrive.

(Peyton looks down tearfully.)

WHITEY:  Jenny’s fine, Peyton.

(Peyton is struggling with the emotions, on the verge of crying.)

WHITEY:  Jake wanted you to know that.

(She nods.)

PEYTON:  (Sniffs)  I went by to see him this morning…  (Voice breaking.)  and he told me he didn’t want me to visit anymore. He said it was too hard.

(Whitey lays a comforting hand on Peyton’s clasped hands.)

WHITEY:  I can understand that.  (Looks at her.)  I know you miss your mom, honey.

(Peyton looks at him pleadingly.)

WHITEY:  Just like I miss my wife.  (Pause)  But… think about Jake;  (They look at each other.)  he misses both women that he loves.

(Peyton smiles through her pain.)

FADE TO:

 

[INT. TREE HILL HOSPITAL – WAITING ROOM – DAY]

(Deb is sitting in a chair and Dan is standing behind her. The doctor approaches them.)

DOCTOR:  Mr. and Mrs. Scott?

(Dan moves forward and Deb stands.)

DEB:  Yes(!)

DOCTOR:  Nathan is in surgery. We were able to locate an additional supply of his blood type.

DEB:  (Dumbfounded)  He needed more than what I gave?

DOCTOR:  (Looks between Dan and Deb.)  Mrs. Scott, how long have you been abusing prescription drugs?

(Deb stares fixedly as Dan turns to look at her slowly.)

DOCTOR:  I’m sorry, your blood was unusable.  (Looks at Dan for a beat.)  Excuse me.

(He walks away as Dan glowers at Deb. They do not speak.)

(Lucas is leaning against the railings, sitting in a chair, as he stares unseeingly at some spot. The elevator pings and Brooke rushes out.)

BROOKE:  Lucas(!)

(Lucas turns to her. She stops next to him and get stands up. She hugs him.)

BROOKE:  It’s OK.  (Rubs his back.)  I’m here for you.

(Cut to Lucas face as he hugs her. His eyes are red and he looks like he’s about to cry.)

CUT TO:

 

[INT. TREE HILL HOSPITAL – WAITING ROOM – DAY]

(Deb is sitting in the waiting room on her own. Dan comes up behind her.)

DAN:  How long with the pills?

DEB:  (Hoarsely)  Since I quit my job.

DAN:  Why?

DEB:  …Because I’m married to you(!)

(Dan glowers at her some more. She turns her head slightly to look at him from the corner of her eye.)

CUT TO:

 

[INT. TREE HILL HOSPITAL – OPERATING THEATRE – DAY]

(Nathan is prepped and ready for surgery. The nurses look at him and one adjusts his coverings while the rest of them move around, getting things ready.)

(Camera zooms in on Nathan’s face.)

FADE TO:

 

[INT. TREE HILL HOSPITAL – WAITING ROOM – DAY]

(Cooper is sitting there with his head down, waiting for word on his nephew.)

(Dan appears, walking with a purpose and obviously looking for Cooper. Cooper looks up and stands as Dan advances on him.)

COOPER:  (Arms out.)  Look, man, I was just trying to help, alright?

(Dan pushes him, acting very adult. Cooper looks away in exasperation. Dan advances some more and pushes him again.)

COOPER:  Hey(!)

ANDY:  (Suddenly appearing and trying to grab Dan from behind.)  Dan!  (Dan turns to him.)  Calm down.

(Cooper turns away, hands slightly up. He doesn’t want to fight. He’s worrying enough as it is.)

(Karen stands back, slightly blurry.)

ANDY:  There’s your karma, Dan.

(Dan glares at him - breathing heavily for some reason - and then up at Karen who breaks eye contact. Cooper paces.)

FADE TO:

 

[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

(Daytona and Lucas are on the track. Daytona stands and Lucas sits on it.)

DAYTONA:  He would have turned left. Nathan’s an athlete; his reflexes would have been…  (Gestures left.)  to turn left.

(They are in their normal clothes.)

FLASH TO:

 

[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

(Bright shot of Nathan racing down the track.)

FLASH TO:

 

[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

DAYTONA:  (Realising)  But he didn’t.  (Shakes her head.)

(Lucas nods and looks at the huge black marks the car caused as it scraped along the wall.)

DAYTONA:  It’s almost like-

FLASH TO:

 

[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

(Nathan’s car skids and hits the wall twice, once on the front and again on the back.)

FLASH TO:

 

[EXT. COOPER LEE ENTERPRISES, INC. – RACE TRACK – DAY]

DAYTONA:  -like he aimed for the wall.

(Lucas stands.)

DAYTONA:  You know? Like…  (Shakes her head as Lucas stands and looks out.)  like he tried to crash.

(She looks up at him. Lucas looks back at her; not wanting to believe that his brother would want to kill himself.)

LUCAS:  (v.o)  Stephen King once wrote: ‘Time takes it all,…

FADE TO:

 

[INT. ROE RESIDENCE – BROOKE’S BEDROOM – DAY]

(Brooke dumps the bag of shredded paper onto the bed and empties it.)

LUCAS:  (v.o)  whether you want it to or not.

(She concentrates as she pulls strips out of the bundle, attempting to master the mind boggling puzzle.)

LUCAS:  (v.o)  Time takes it all,  (Brooke squints at the strips.)  time bears it away,… and in the end… there is only darkness.

(Brooke pulls strips apart and puts them aside, on the bed.)

FADE TO:

 

[EXT. NEW BRUNSWICK COUNTY JAIL – ENTRANCE – DAY]

(Peyton is sitting outside of the jail, in her car, looking at the entrance.)

LUCAS:  (v.o)  Sometimes we find others in that darkness,…

FADE TO:

 

[INT. TREE HILL HOSPITAL – OPERATING THEATRE – DAY]

(Nathan is unconscious as the surgery is about to begin. A nurse uses a sponge to rub an orange die on his chest.)

LUCAS:  (v.o)  and sometime we lose them there again.

(The camera zooms out slowly and the doctor takes a scalpel in his hand.)


END

Kikavu ?

Au total, 162 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Emmalyne 
23.01.2020 vers 09h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

logan12 
12.05.2019 vers 09h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Aujourd'hui à 10:20

Survivor
Hier à 23:41

Reprise du quartier
Hier à 23:48

Captures Saison 6
Hier à 23:13

Captures Saison 5
Hier à 23:12

Captures Saison 4
Hier à 23:06

Captures Saison 3
Hier à 23:05

Captures Saison 2
Hier à 22:56

Captures Saison 1
Hier à 22:54

La série
Hier à 22:25

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

grims, Avant-hier à 07:58

Nouvelles catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster une photo de votre Fan-art préféré

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site