VOTE | 660 fans

#604 : D'une rive à l'autre

Brooke fait un voyage à New-York avec Victoria. Peyton se rapproche de Mick Wolf, un célèbre musicien qui lui parle de ses parents. Haley continue d'avoir des problèmes avec un étudiant et Nathan est confronté à des visions de Quentin.

Popularité


4 - 4 votes

Titre VO
Bridge Over Troubled Water

Titre VF
D'une rive à l'autre

Première diffusion
22.09.2008

Première diffusion en France
12.09.2009

Vidéos

Promo 1

Promo 1

  

Sneak Peek 1:Deb & Carrie

Sneak Peek 1:Deb & Carrie

  

Promo 2

Promo 2

  

Sneak Peek 2: Lucas/Nathan

Sneak Peek 2: Lucas/Nathan

  

Sneak Peek 3:  Peyton/Mick Wolf

Sneak Peek 3: Peyton/Mick Wolf

  

Sneak Peek 4: Brooke confronte Victoria

Sneak Peek 4: Brooke confronte Victoria

  

 604 - Citation Lucas

604 - Citation Lucas

  

604 - Discours Lucas

604 - Discours Lucas

  

Plus de détails

Réalisateur: Paul Johansson

Scénario: Mark Schwahn

L'épisode commence avec un récapitulatif de l'épisode précédent.

Nathan est au River Court et imagine qu'il joue avec Q. Lucas entre dans son bureau de coach et voit Q. assis à sa place. Skills est chez lui et voit également Q. Il lit un journal avec un article qui parle du meurtre de Q.

Haley est en voiture avec Jamie et passe à côté de la pompe à essence où Q. s'est fait tuer, elle l'aperçoit à son tour, il lui fait signe.

Haley et Jamie sont sur la tombe de Q. Jamie y pose un petit ballon de basket.

Chez les Scott, Deb entre dans la cuisine, Nathan ne lui parle pas. Elle lui dit qu'elle attendait le bon moment pour lui parler de sa relation avec Antwon (Skills) mais Nathan ne veut rien savoir, il dit qu'il a cru qu'il pourrait s'y faire mais ce n'est pas le cas, il montre des valises à sa mère et lui dit de passer le bonjour à Antwon pour lui.

Au cimetière, en repartant, Jamie voit la sépulture que Dan a fait installer et le petit garçon croit que son grand-père est mort lui aussi. Haley lui explique tant bien que mal que ce n'est pas le cas. Jamie veut donc aller le voir. 

Au studio de Peyton, Mick Wolf, un musicien célèbre, enregistre un morceau à la guitare, Peyton arrive et n'en revient pas que Mick Wolf enregistre dans son propre studio. Elle va le saluer, il lui demande si ça ne la dérange pas qu'il soit ici, Peyton est ravie au contraire car elle est une grande fan. Elle lui demande le motif de sa visite.

Brooke est chez la psychothérapeute que Haley lui a conseillé. Elle lui dit que son magasin a été cambriolé et qu'elle s'est faite agresser, elle retire ses lunettes de soleil. Elle lui fait entendre que c'est sa mère qui en est à l'origine.

Au parc, Deb est assise seule sur un banc et regarde des enfants jouer. Nanny Carrie arrive et s'assoit à côté d'elle, Deb ne sait pas qui elle est, mais Nanny Carrie, elle, le sait très bien. Elle lui demande lequel est son enfant. Deb lui répond qu'il n'est pas là, Carrie lui dit alors qu'elle l'a déjà vu avec lui avant, Deb continue la conversation et lui raconte qu'elle s'est faite virer de son job de nounou. Nanny Carrie lui dit que si c'était elle, elle ferait tout pour rester dans la vie de ce petit garçon.

Retour chez la psy qui demande à Brooke comment était son enfance, s'il y avait de la violence, Brooke répond que non et la psy lui demande vraiment si elle croit que c'est sa mère qui a fait le coup. Brooke lui répond que ce n'est pas elle personnellement mais qu'elle a demandé à une tierce personne de le faire, elle lui explique pour ses esquisses volées et le contrôle de sa compagnie. La psy lui dit qu'elles ont beaucoup à se dire.

Chez les Scott, Lucas et Nathan sont dans la chambre de Jamie, tout en rangeant la chambre du garçon, Nathan raconte à Lucas qu'il a viré sa mère de chez lui à cause de Skills, Lucas essaie de dédramatiser la situation.

Haley se rend à la maison de la plage avec Jamie pour que celui-ci puisse voir son grand-père Dan. Plusieurs journaux sont sur le pas de la porte, Haley frappe mais personne ne répond. Elle presse la poignée et constate que la porte est ouverte. Haley va vérifier si Dan est dedans.

Deb va voir Skills à son appartement. Elle lui dit que Nathan l'a viré de chez lui. Skills lui propose de rester chez lui mais Deb refuse et lu fait comprendre qu'elle a travaillé dur pour revenir dans la vie de son fils et qu'elle ne veut pas tout gâcher. Elle rompt donc avec Skills.

Dans le studio de Peyton, elle discute avec Mick Wolf de sa musique et l'invite à déjeuner. Elle met la veste en cuir d'Ellie et Mick Wolf lui dit que c'était la veste de sa mère et qu'elle lui ressemble beaucoup.

Mick et Peyton se promènent sur la jetée. Peyton lui raconte que Mia lui avait dit qu'elle avait rencontré quelqu'un sur la tournée qui connaissait sa mère mais lui avait caché que c'était Mick Wolf. Mick lui parle de sa mère, du CD que Peyton a fait. Elle lui demande s'il connait son père. Il lui dit que non.

Haley est chez elle dans sa cuisine et appelle le docteur de Dan pour avoir des informations, le docteur n'est pas là et Haley demande à ce qu'il la rappelle. Skills arrive et lui dit que Deb a rompu. Haley ne semble pas étonné mais Skills lui dit qu'entre eux c'était sérieux, qu'il a vraiment des sentiments pour elle.  Skills veut que Haley aille parler à Nathan pour lui mais elle lui dit qu'il doit le faire lui-même.

De retour chez la psy, Brooke continue sa thérapie.  Elle parle de mère, du fait qu'elle a toujours cherché son amour et que maintenant, elle serait indifférente si elle venait à mourir. Brooke se demande comment elle en est arrivée là. La psy lui conseille d'aller le demander à sa mère.

Au lycée, la prof Haley et le coach Nathan déjeunent. Haley lui dit que Skills est passé la voir car Deb a rompu avec lui. Nathan trouve ça normal. Haley prend un peu la défense de Skills et lui dit que eux non plus n'étaient pas un couple conventionnel, elle, intello, lui, populaire. Elle lui parle ensuite de Dan, du fait que Jamie ait vu sa pierre tombale et qu'ils sont allés lui rendre visite et qu'il n'était pas chez lui depuis plusieurs jours à en croire les journaux sur le pas de sa porte.

Lucas rend visite à la mère et au petit frère de Quentin.

Au lycée, Samantha se fait agresser par des filles , Haley arrive en courant et les sépare. Elle demande à Samantha si ça va et essaie d'être gentille avec elle mais Samantha la rejette.

Haley, Brooke et Jamie sont dans la cuisine de Brooke. Haley lui dit qu'elle a retrouvé sa voleuse, que c'est une gamine paumée et qu'elle n'est pas si méchante qu'elle veut le faire croire. Brooke prend ensuite Jamie sur ses genoux et dit qu'elle aimerait avoir une famille comme la sienne. Jamie lui dit qu'elle en a une, elle est tante Brooke.

Retour au studio de Peyton, elle dit à Mick Wolf qu'elle aurait aimé connaître son père, Mick avoue qu'il le connaissait un peu et lui dit qu'il aimait Ellie.

Retour chez les Scott, Nathan prépare au micro-onde une soupe pour Jamie qui n'a pas l'air de l'apprécier. Jamie demande quand Nannie Deb revient. Nathan lui dit qu'il ne sait pas alors Jamie demande si c'est à cause de Deb et Skills. Jamie lui dit qu'il ne voit pas pourquoi ça le dérangerait qu'ils soient ensemble car il les aime tous les deux.

La sonnerie de fin de cours retentit. Haley dit à ses élèves que le match de ce soir est dédié à Q. et qu'ils doivent venir. Elle demande à Samantha de rester. Elle la félicite pour son écrit sur Q. et l'encourage à écrire davantage au lieu de voler dans les magasins. Samantha est surprise et nie. Haley lui dit qu'elle est au courant car Brooke est sa meilleure amie mais elle ne va pas porter plainte contre elle. Elle lui tend un sac de chez Clothes Over Bro's et lui dit que c'est un cadeau de Brooke. Sam refuse et lui dit qu'elle ne veut pas de sa charité. Haley lui tend la main en lui proposant d'être une oreille attentive mais Sam semble s'en moquer et s'en va en laissant le cadeau.

Au gymnase, Skills parle à Nathan, il lui dit que sa mère le rend heureux et qu'il rend également sa mère heureuse. Skills lui dit qu'il aurait dû le lui dire plus tôt et s'en excuse puis il part.

Dans les vestiaires, le coach Scott fait un discours à l'équipe, il leur dit qu'il comprend qu'ils n'ont pas le cœur à jouer au basket ce soir et leur raconte que quand il était au lycée, il a perdu quelqu'un de proche et que grâce à son coach il a surmonté ça et a compris que le basket était plus qu'un jeu.

 

Puis la mère de Q. vient à son tour faire un discours pour soutenir l'équipe. Elle leur dit qu'ils ne doivent pas se sentir coupable de jouer ce soir car Q. aurait voulu qu'ils jouent.

Sur le terrain, Lucas fait un discours avant le match puis la mère et le frère de Q. font apparaître le maillot 44 de Q. accroché entre celui de Nathan et celui de Whitey au mur du gymnase. Puis ils font une minute de silence pour Q.

Pendant ce temps, Nannie Carrie s'est faufilée dans la chambre de Jamie pour lui prendre des vêtements.

Brooke se rend chez Victoria qui est surprise de la voir, elle pose son arme sur la table et s'assoie dans le fauteuil.

Le match commence, le coach Scott donne ses indications. Il décide de les faire jouer à 4 et de laisser la cinquième place à Q. Ils savent que ça sera perdu d'avance mais il ne s'agit pas de victoire, il s'agit de guérison.

Retour à New-York chez Victoria. Elle demande à Brooke ce qu'il lui est arrivé, Brooke lui raconte pour l'agression et fait comprendre à sa mère qu'elle sait que c'est elle la responsable. Victoria s'assure qu'elle n'en a parlé à personne pour le bien de la compagnie. Brooke lui dit qu'elle l'a bien entraînée car elle a pensé à la compagnie en premier. Maintenant, elle veut savoir la vérité mais Victoria lui dit qu'elle ne lui ferait jamais de mal physiquement. Brooke et elle ont une discussion au sujet de l'insensibilité de Victoria, la réussite précoce de Brooke, le fait que Victoria ne voulait pas d'enfant, que la venue de Brooke lui a brisé ses rêves. Brooke lui dit qu'elle n'y est pour rien. Elle en a assez, elle lui dit qu'elle vend ses parts de Clothes Over Bro's et qu'elle peut tout avoir. Elle se lève et s'en va.

Le match est fini, les Ravens ont perdu et se rendent au vestiaire. Lucas refait un discours en leur disant que les statistiques montreront peut-être qu'ils ont perdu ce soir mais ne montreront pas le plus important, qu'ils se sont battus pour Quentin Fields, pour l'honorer et qu'ils doivent être fiers de ça. L'équipe sort du vestiaire et toute la foule est là pour les applaudir.

Il est temps pour Mick Wolf de s'en aller, Peyton le reconduit à sa voiture, elle lui demande s'il ne veut pas rester pour rencontrer Lucas, il lui dit une autre fois. Peyton lui dit qu'elle pensait qu'il était son père. Mick Wolf ne dit pas non et lui dit qu'ils se verront plus tard.

Brooke monte dans un taxi pour l'aéroport. Elle a l'air soulagé et dit qu'elle va retrouver sa famille. Sam marche dans les couloirs du lycée et voit le sac Clothes Over Bro's accroché à son casier, elle finit par le prendre.

Nannie Carrie s'en va de chez les Scott.

Nathan parle à sa mère au gymnase en lui disant qu'il veut qu'elle revienne à la maison et lui donne son accord pour voir Skills à condition qu'il ne voie rien, qu'il ne sache rien. Elle s'en va retrouver Skills qui est derrière Nathan et l'enlace. Jamie joue au basket avec André, le petit frère de Q. Haley est dans les gradins, son portable sonne. C'est le médecin de Dan. Nathan la rejoint et Haley lui dit que les médecins avaient un cœur pour Dan mais qu'il n'a jamais répondu à l'appel.

Nathan est au River Court est joue seul au basket. Il aperçoit une fois de plus QSkills le rejoint et lui propose de reprendre la place de Q. pour l'aider à retrouver son jeu. Nathan accepte.

 

écrit par Luinel

 

DANS LES EPISODES PRECEDENTS

 

LUCAS: Je voudrais faire disparaître votre chagrin mais je suis désolé. C'est impossible.

 

ANDRE: Je suis le petit frère de Quentin.

JAMIE: Moi, j'étais un ami de Quentin.

 

DEB: J'ai une relation avec Skills et il a besoin de moi.

 

SAM: Qu'est-ce que vous faites? Hey!

BROOKE: Tu voles souvent dans les magasins?

SAM: Lâches moi pauvre nase!

 

HALEY: Je connais une spécialiste. On est allé la voir avec Nathan. Je te donnerais son numéro de téléphone Si tu veux.

BROOKE: Bonne idée.

 

CARRIE: Tu vas enlever ta sale carcasse assassin de la tombe de mon fils.

 

ONE TREE HILL

 

RIVERCOURT

 

QUENTIN: On arrête le shoot en extension, mauviette. Alors on veut pas jouer au basket? C'est trop fatiguant? Il faut rentrer à la maison, votre petite femme vous attend. Faut faire mieux pour aller en NBA, il faut dribbler, aller on se bouge.

 

LUCAS(vois-off): Le plus difficile quand on doit dire adieu, c'set qu'il faut le repeter tous les jours. Encore et encore.

 

BUREAU DE LUCAS

 

QUENTIN: Tiens, tiens. Monsieur le coach est de retour!

 

LUCAS(voix-off): Chaque jour il faut affronter la même réalité. La vie est éphémère.

 

APPARTEMENT DE SKILLS

 

QUENTIN: C'est cool, coach Taylor. On discutera demain.

 

LUCAS(voix-off): Notre passage sur terre est bref. Pour rendre hommage à nos morts, nous devons profiter au maximum de notre courte vie.

 

AU CIMETIERE

 

Haley et Jamie se rendent sur la tombe de Quentin.

 

JAMIE: Qu'est-ce qui est écrit maman?

HALEY: Tu t'envoleras comme porter par les ailes d'un aigle, tu pourras courir sans jamais fatiguer.

JAMIE: Tu crois qu'on joue au basket au paradis?

HALEY: J'en suis sure.

JAMIE: Ça fait combien de temps qu'il n'est plus là?

HALEY: Huit jours

JAMIE: Il me manque.

HALEY: Aller viens.

 

MAISON DE NALEY

 

Deb entre dans la cuisine, Nathan déjeune déjà.

 

DEB: Bonjour, chéri. Un soupir. Peut être que d'ici la semaine prochaine j'aurais droit à un bonjour.

NATHAN: Maman. J'ai appris que tu couchais avec un de mes copains à un enterrement. Si tu voulais parler, il fallait le faire avant.

DEB: C'est vrai. J'aurais du t'annoncer un peu plus tôt que j'avais une relation avec Skills mais il faut qu'on trouve un moyen de sortir de l'impasse, c'est difficile de vivre sous le même toit sans se parler.

NATHAN: C'est aussi ce que je pense. Je croyais que je l'avalerais, j'y arrive pas. C'est pas possible.

DEB: Alors tu me mets dehors.

NATHAN: Tu diras bonjour à Skills de ma part.

 

AU CIMETIERE

 

Haley et Jamie partent du cimetière mais Jamie aperçoit la tombe de Dan.

 

JAMIE: Maman! C'est grand-père Dan! Il est mort lui aussi?

HALEY: Non, il est en vie. Il n'y a personne là-dessous.

JAMIE: Papa et toi avaient dit que les habitants du cimetière étaient au ciel comme Quentin.

HALEY: Oui mais certaines personnes préfèrent acheter leur pierre tombale bien avant leur mort pour être prêt. Nous, on a préparé ton cartable une semaine avant la rentrée, là c'est exactement pareil, tu vois? Grand-père Dan veut être prêt.

JAMIE: Parce qu'il va mourir?

HALEY: Non chéri. Grand-père Dan est vivant, bien vivant. Je te le promet.

JAMIE: On peut le voir alors.

 

STUDIO DE PEYTON

 

Peyton arrive au studio.

 

PEYTON: Je rêve ou quoi?

HOMME: Non, c'est lui Mick Wolf.

PEYTON: C'est pas possible. Mais qu'est-ce qu'il fait là?

HOMME: Je pense qu'il enregistre.

PEYTON: Salut.

MICK: J'ai du mal à me retenir quand je vois un studio et une guitare alors j'espère que ça te dérange pas.

PEYTON: Non non. C'est cool. D'ailleurs, c'est même un honneur. Je suis une fan. J'ai plusieurs albums sur les quels vous avez joué sur le mur de mon bureau en évidence.

MICK: Merci, c'est pour moi que c'est un honneur.

PEYTON: Mick Wolf. Je suis déjà ravie que vous passiez dans ma petite ville alors ans mon petit studio alors c'est le rêve et qu'est-ce que vous faites la?

 

CHEZ LA PSY

 

Brooke est à une consultation chez la psy.

 

BROOKE: Mon magasin a été cambriolé et moi j'ai été agressée.

PSY: Je vois. Les victimes de violence ont toujours intérêt à parler de leur expérience en thérapie. Ça aide à apprivoiser des actes arbitraires.

BROOKE: C'était pas arbitraire. Ma mère ne fait jamais rien par hasard.

 

AU PARC

 

Carrie vient s'asseoir près de Deb pour discuter.

 

CARRIE: Alors c'est lequel le votre?

DEB: Le mien n'est pas là aujourd'hui.

CARRIE: Ah oui je crois que je vous ai déjà vu ici avec lui. Il est blond au yeux bleus et très chou, c'est ça?

DEB: En réalité, je suis sa nounou, enfin je l'étais mais je viens d'être renvoyer.

CARRIE: Ça fait mal au cœur. Je sais de quoi je parle, peu de parents ceux rendent compte qu'on aime sincèrement dont on prend soin. La fidélité et l'investissement d'une bonne nounou sont rarement appréciés à leur juste valeur. Ça de quoi vous rendre folle!

DEB: Mon cas est un peu particulier, mon fils n'apprécie pas la personne avec qui je passais mes nuits.

CARRIE: Ah oui. Il y a bien des gens qui sont très sensibles sur ce sujet mais on ne choisi pas qui ont désir.

DEB: C'est certain.

CARRIE: Cela dit, si vous permettez. A votre place, je ferai tout pour rester dans la vie de ce petit trésor.

 

CHEZ LA PSY

 

PSY: Êtes vous issue d'une famille violente, Brooke? Avez vous été mal traité?

BROOKE: Non sauf si on considère que donner de l'argent à la place de l'amour ce soit de la maltraitance.

PSY: Vous croyez pourtant que votre mère vous a agressé.

BROOKE: Je ne crois pas que Victoria m'a agressé personnellement, je pense plutôt qu'elle a payé une grosse brute pour faire le sale boulot à sa place. Vous devez avoir du mal à me croire...

PSY: L'important, c'est que vous vous y croyez.

BROOKE: D'accord, alors voilà. Elle savait que je venais de finir les croquis de ma nouvelle collection, elle savais que je les gardais au magasin par sécurité et elle savait surtout que si j'arrivais avec eux devant le conseil d'administration de ma société sans ces patrons, elle pourrait leur dire que je suis incompétente et ça suffirait sans doute à convaincre les administrateurs de lui donner le contrôle de mon entreprise. C'est vrai que dit comme ça, ça fait très Shakespearien mais vous allez surement me prendre pour une folle.

PSY: Non, pas du tout. Nous allons parler de votre mère.

BROOKE: Je remonte jusqu'à mon enfance ou seulement du moment où je l'ai viré?

 

CHAMBRE DE JAMIE

 

Nathan range la chambre de Jamie, Lucas est avec lui.

 

LUCAS: Tu as viré ta mère?

NATHAN: Je la remplacerais, je vais très bien m'en sortir. De toute manière, notre nounou Debbie était en vadrouille la moitié du temps.

LUCAS: Ouais. Il faut que tu essayes de voir les choses du bon coté. Au moins, tu es sûr de t'entendre avec ton beau père.

NATHAN: Tu trouves ça drôle ?

LUCAS: Je dois avouer que oui. Le prends pas mal Nathan. Andy n'était pas beaucoup plus âgé que moi quand il est sorti avec ma mère et pourtant tout se passe toujours à merveille entre nous.

NATHAN: C'était pas un de tes soi-disant copains, tu n'étais pas au lycée avec lui. Ils se sont pas vu en cachette pendant des semaines.

LUCAS: Tu vas pas lui faire un scandale au match de demain soir?

NATHAN: T'inquiètes pas. Je vais me tenir, pour Quentin mais pas pour Skills. Je lui pardonnerais pas de si tôt.

LUCAS: T'as le droit d'être énervé mais faut que tu te reprennes pour l'équipe et pour Jamie et en plus Skills sera un bien meilleur père que Dan.

 

MAISON DE LA PLAGE

 

Haley et Jamie viennent rendre visite à Dan.

 

JAMIE: C'est la maison de grand-père Dan?

HALEY: Ouais. Elle est belle, hein?

JAMIE: Je serais mieux que chez lui que la baby-sitter. Comment ça se fait que grand-père ne ramasse pas ses journaux?

HALEY: Aucune idée, mon grand.

JAMIE: Peut être parce que c'est que des mauvaises nouvelles.

HALEY: Ouais c'est surement pour ça. On dirait qu'il n'y a personne. Sois gentil, vas m'attendre dans la voiture.

JAMIE: Mais je vois grand-père Dan.

HALEY: Si il est là, je te le dirais.

JAMIE: D'accord.

HALEY: T'es un ange. Et vous Dan, j'espère que vous n'êtes pas mort dans votre salon.

 

APPARTEMENT DE SKILLS

 

Deb entre dans l'appartement.

 

DEB: Salut.

SKILLS: Tiens! Ça, c'est une bonne surprise. Ça te dirait pas d'aller boire un verre, ce soir? Après tout ces secrets, j'aimerai bien montrer ma jolie petite copine en ville.

DEB: Attends. Nathan m'a fichu à la porte de chez eux.

SKILLS: C'est moche. Je sais qu'il est en pétard mais je trouve qu'il abuse un peu. Je suis vraiment désolé. Tu peux squatter ici en attendant. Micro n'est plus là, de toute façon tu viens presque tous les soirs.

DEB: Il y a autre chose en jeu. Tu sais que je me suis donné beaucoup de mal pour retrouver la confiance de mon fils et me rapprocher de Jamie alors j'ai pas le droit à l'erreur.

SKILLS: cette discussion ne me dire rien qui va être bien.

DEB: Je pense qu'il faut être réaliste même si Nathan finissait par accepter la situation tu imagines ce que tes parents diront?

SKILLS: Ma dernière histoire sérieuse, c'était Bevin alors il vont trouver que j'ai fait des progrès.

DEB: Je ne crois pas moi, j'ai vingt ans de plus que toi.

SKILLS: Tu parles, on a l'age qu'on a dans sa tête et en plus tu fais beaucoup moins.

DEB: T'es vraiment un ange et tu sais que je suis heureuse avec toi mais j'ai pas le choix. Si je veux garder ma famille, il vaut mieux qu'on en reste là.

 

STUDIO DE PEYTON

 

Peyton et Mick sont en train de parler.

 

PEYTON: Quand vous pensez à tous ce que vous avez vécu, vous devez être fier d'en être là, non?

MICK: Je sais pas en réalité, je pense pas trop au passé.

PEYTON: Mais vous avez participé à la légende, vous avez joué avec tous les grands et pensez à tous les gens que vous avez inspiré avec vos chansons. D'ailleurs Rolling Stone disiez que vous étiez une des consciences du rock.

MICK: Ouais. Et il ont aussi écrit que j'étais apprécié des connaisseurs, ce qui pour eux veut dire que je ne vendait pas de disque.

PEYTON: C'est pour ça que vous avez rareté? Je veux dire d'écrire.

MICK: Non. J'écris plus de morceau parce que j'ai l'impression que j'ai dit tout ce que j'avais à dire. Jouer avec les autres, ça paye bien. Tu bosses qu'une semaine ou deux par mois, t'as du temps de libre. C'est cool.

PEYTON: Ah ouais. Ben j'aimerais occupé un peu de votre temps en vous invitant à déjeuner. Je connais un resto sympa au bord de l'eau et j'ai un tas de questions à vous poser. Qu'est-ce qui se passe? Vous avez vu un revenant?

MICK: C'est le cas. Si je ne suis pas sénile, elle était à ta mère cette veste? On jurerai Ellie.

 

PORT DE TREE HILL

 

Peyton et Mick partent déjeuner.

 

PEYTON: Mia m'a dit que pendant sa tournée elle avait rencontré quelqu'un qui avait connu Ellie. Pourquoi elle m'a pas dit que c'était Mick Wolf?

MICK: C'est une fille super cette Mia et une excellente chanteuse mais trop jeune pour savoir qui je suis.

PEYTON: Qui vous a dit qui j'étais?

MICK: Quand ta mère est décédée, ça a touché tout ceux qu'elle connaissait dans le milieu de la musique. J'en ai parlé avec un ami qui m'a donné la compilation que vous avez sorti. J'ai lu ce que tu as écrit pour Ellie sur la jaquette, magnifique. Tu as vu, toi aussi tu as des fans alors tu me dires tu.

PEYTON: Tu as connu mon père?

MICK: Hein? Non et personne ne l'a vraiment connu.

 

MAISON DE NALEY

 

Haley est au téléphone quand Skills entre dans la maison.

 

HALEY(au téléphone): Bonjour j'aimerai parler au docteur Thornton au sujet de M. Dan Scott, mon beau-père. Je voudrais que le docteur me passe un coup de fil, s'il vous plait. Merci. Au revoir. Salut Skills, comment ça va?

SKILLS: Salut. Nathan est là?

HALEY: Non, tu risques rien mais qu'est-ce qu'il y a? Tu fais une drôle de tête.

SKILLS: Debbie vient de me quitter.

HALEY: Il fallait t'y attendre quand on est un objet sexuel, on fini par se faire jeter.

SKILLS: Personne ne prend ça au sérieux, c'est pénible.

HALEY: Désolé mais Debbie a fait pleins d'erreurs dans sa vie, on pensait pas que tu en ferais parti.

SKILLS: Je sais que ça a l'air ridicule mais j'ai vraiment des sentiments pour elle.

HALEY: T'es sure? Bon mais il faut être réaliste. Tu savais que ça n'allait pas duré? Combien d'années tu crois qu'il lui reste à vivre?

SKILLS: Fais toutes les blagues que tu veux mais si tu pouvais parler à Nathan ça m'aiderai.

HALEY: Oh non je n'ai pas envie de me mêler de ça, surtout pas.

SKILLS: S'il te plait, Haley! On s'est toujours entre-aider toi et moi.

HALEY: Bien. D'accord. Je lui parlerai mais tu devrais peut être te prendre en mains et aller le voir tout seul.

 

CHEZ LA PSY

 

PSY: J'ai remarqué vous appeliez votre mère Victoria.

BROOKE: C'est elle qui a insisté quand on a commencé à travailler toutes les deux.

PSY: Pourquoi vous êtes vous associé avec elle?

BROOKE: J'en sais trop rien. Peut être parce que je voulais qu'elle m'aide.

PSY: C'est un besoin que vous avez encore?

BROOKE: J'ai acheté un pistolet.

PSY: Quand on a été agressé comme vous, ça arrive fréquemment. Ça donne une impression de contrôle ou alors vous compter vous en servir contre votre mère.

BROOKE: Non. Je ne suis pas folle, rassurez vous mais quand j'y réfléchis je me dis que ça ne me gênerait pas d'apprendre qu'elle est morte. C'est que je dois pas être très nette. Ça fait drôle que se dire que la mort de votre mère ne vous toucherai pas tant ça, qu'on se sentirai même mieux. Je voudrais savoir comment on en est arrivé là?

PSY: Vous devriez peut être poser question à votre mère.

 

LYCEE TREE HILL

 

Haley et Nathan s'assoient sur une table de pique-nique à l'extérieur du lycée pour manger leur déjeuner.

 

HALEY: Antwon est passé tout à l'heure à la maison pour me dire que Debbie venait de rompre avec lui. Il n'avait pas trop le moral.

NATHAN: Tant mieux, il n'aurait jamais du coucher avec ma mère.

HALEY: C'est gonfler de la part du type qui a couché avec ma sœur. Je n'oublierai jamais la première fois que je t'ai vu. J'étais là, assise à la table des intellos et toi tu étais à celle des sportifs et si on avait respecter les conventions, on ne serait pas assis là aujourd'hui.

NATHAN: Oui j'ai compris, tu as raison. On était pas non plus un couple conventionnel. Tu n'arrêteras jamais de corriger mes défauts.

HALEY: J'ai encore du travail. En parlant de tes étranges parents, on est allé voir au cimetière tout à l'heure. Tu savais que Dan avait déjà sa tombe auprès de celle de Keith? Et bien sur sa pierre tombale est dix fois plus grosse.

NATHAN: Il n'y a que lui qui soit capable de vouloir humilier son frère jusqu'à l'au-delà

HALEY: Oui mais quand Jamie a vu ça, il l'a cru mort et rien de ce que je disais ne le rassurait. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète alors je l'ai emmené dire bonjour à Dan.

NATHAN: Haley...

HALEY: Je suis désolée. Dan n'était pas chez lui et j'ai l'impression qu'il était parti depuis plusieurs jours. Il y a combien de temps que tu n'as pas eu de ces nouvelles?

NATHAN: J'en sais rien, quelques semaines. J'en avais marre de son numéro, je lui ai dit qu'à nos yeux il était mort.

HALEY: Moi, je m'inquiète pour Jamie. Ça lui a déjà fendu le cœur quand Quentin a été tué maintenant Dan disparaît. Nous, on veux plus le voir mais Jamie il l'aime bien alors je me sens égoïste.

NATHAN: Mais n'oublies pas de qui on parle.

HALEY: Ouais.

 

MAISON DE QUENTIN

 

Lucas va rendre visite à la mère de Quentin.

 

LUCAS: Salut André. Comment ça va?

ANDRE: Cou-ci, cou-ca.

LUCAS: Ah ouais. Tu joues un peu au basket?

ANDRE: Des fois. Tu crois que je pourrais être un Ravens, moi aussi? Ma mère dit que je serais aussi grand que Quentin, genre dans les trois mètres.

LUCAS: Ouais, c'est sur. Passes donc me voir dans une dizaine d'années.

MERE DU QUENTIN: Le recrutement commence tôt chez vous. Bonjour coach, je vous en prie, entrez.

 

LYCEE TREE HILL

 

Sam se bagarre avec des autres filles du lycée.

 

SAM: Prends ça. Laisses moi!

HALEY: Ça suffit! Arrêter, ça suffit comme ça! Je connais vos noms, je vous mets une heure chacune. Attends un peu! Ça va, tu n'a rien? Tu viens de survivre à ta première bagarre, j'ai connu ça à mon époque.

SAM: Jouer pas les hypocrites avec moi. Je suis nouvelle mais je connais l'histoire de M. James Scott, l'ex-star du rock, ancienne pom-pom girl et femme du meilleur joueur de basket du lycée. Ça surement pas été facile d'être cool et adorée. Alors ne faites pas semblant de comprendre mes problèmes, ça m'énerve. On se voit en cours Hannah Montana.

 

MAISON DE BROOKE

 

Haley et Brooke boivent un café accompagné de Jamie.

 

HALEY: Tiens, j'ai retrouvé ta petite voleuse.

BROOKE: J'en étais sure. Cette délinquance juvénile est une élève du lycée de Tree Hill.

HALEY: N'exagéreront rien, c'est juste une gamine un peu perdue.

BROOKE: Ouais? Elle est super costaud quand elle m'a poussé. Je me suis étalée quand un vieux sac à patate.

HALEY: Elle vient d'arriver en ville, elle devait vouloir être bien fringuer pour impressionner les autres et s'intégrer.

BROOKE: Le point positif, c'est qu'elle a du goût. Dis lis de ne plus s'approcher de mon magasin.

HALEY: Hey, James Lucas Scott. Tu arrêtes ça immédiatement sinon je te coups les oreilles en pointe. J'ai honte, je dois avoir l'air d'un monstre?

BROOKE: Parfois mais tu as surtout l'air d'une mère, une bonne mère.

HALEY: C'est que j'ai un fils bien élevé.

BROOKE: Et qu'est-ce qu'il se passe quand il fait des bêtises?

HALEY: Il est toujours puni avec amour. Ça va, toi?

BROOKE: Ouais. Je voudrais bien avoir une famille comme la votre.

JAMIE: Ben tu nous as nous, tu es Tata Brooke.

 

STUDIO DE PEYTON

 

MICK: Ça va?

PEYTON: Ouais. Ce qu'il y a, c'est que en fait Ellie m'en a très peu dit sur mon père. Je crois qu'en réalité elle ne voulait pas que j'en sache plus ça à son sujet mais je me disais que toi tu savais peut être des choses. Tu l'as connu?

MICK: Mouais, un peu. Je sais que elle m'aimait et que lui aussi il a aimé ta mère. C'était une passion comme il y en a que dans les chansons, un amour fou avec des moments de bonheur et de drame et pas mal de dispute. Mais ils ont de la chance, pas vrai? C'est un privilège d'aimer à ce point.

PEYTON: Ouais. Justement en parlant d'amour, je pense que mon fiancé me tuera si tu t'en va avant que je te le présente. Tu serais pas un fan de basket, ça l'air?

MICK: Les Bobcasts.

PEYTON: Les Ravens.

 

MAISON DE NALEY

 

Nathan prépare le diner de Jamie.

 

JAMIE: De la soupe en sachet!

NATHAN: C'est quoi le problème?

JAMIE: Nounou Debbie me fait toujours des hamburgers les soirs où il y a un match.

NATHAN: Ah ouais, elle fait ça?

JAMIE: Avec deux cornichons parce que ça porte chance.

NATHAN: Oui mais moi je suis ton père et je te fais de la soupe.

JAMIE: Tu crois qu'elle va revenir bientôt?

NATHAN: J'en sais rien, mon grand.

JAMIE: Elle est partie parce qu'elle a embrassé tonton Skills?

NATHAN: Tu les as vu faire?

JAMIE: Ouais. Skills a dit qu'il essayait de lui enlever une poussière qu'elle avait dans l'œil mais j'ai vu qu'ils se faisait des bisous.

NATHAN: Pauvre chéri. Ça a du surement te choquer de voir ça?

JAMIE: Pas du tout. J'aime bien nounou Debbie et aussi tonton Skills alors si ils s'aiment aussi, c'est génial.

NATHAN: Non, c'est plus compliqué que ça. Tu sais que nounou Debbie est aussi ma mère?

JAMIE: Ouais mais je te laisses bien embrassé la mienne, moi.

 

CLASSE DE HALEY

 

La sonnerie a retenti, les élèves sortent de la classe.

 

HALEY: Comme vous le savez tous le match de basketball ce soir sera dédié à Quentin et ce serait formidable que vous puissiez venir alors pas de devoir mais on se rattrapera la semaine prochaine, c'est promis. Sam! Attends une seconde, je veux te dire un mot. J'ai lu le petit texte que tu as écrit sur Quentin. J'ai trouvé ça excellent, tu devrais consacrer plus de temps à l'écriture et un peu moins à voler dans les magasins de fringues.

SAM: Je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler.

HALEY: Ne t'inquiète pas. C'est une de mes meilleurs amies qui tient ce magasin et elle ne compte pas te dénoncer. Au contraire, elle t'envoie un petit cadeau.

SAM: Attendez, je ne suis pas une mendiante alors vous dites à votre copine que je ne veux pas de sa charité.

HALEY: Sam. Je ne sais pas du tout ce que tu traverses, je ne connais absolument rien de ta vie mais si tu veux discuter tu sais où me trouver.

SAM: Trop cool.

 

INTERIEUR DU GYMNASE

 

Des ouvriers attache au mur le maillot de Quentin.

 

LUCAS: Qu'est-ce que vous attendez pour filer au vestiaire? Je vous rappelle qu'on a un match.

SKILLS: Hey, Nathan. Je voudrais te parler.

JAMIE: Salut grand-père.

NATHAN: Je suis venu pour soutenir l'équipe mais je n'ai pas très envie de discuter avec toi.

SKILLS: Alors contentes toi d'écouter. Je sais que Debbie et moi ensemble, ça fait plus plan sexe que relation sérieuse et c'était peut être vrai au début.

NATHAN: Là, tu aggraves ton cas.

SKILLS: Mais ça a changé. Je me sens bien avec ta mère. Je crois qu'elle est heureuse avec moi.

NATHAN: J'aurais jamais cru avoir cette conversation un jour.

SKILLS: Je ne voudrais surtout pas que la situation devienne gênante, toute pénible pour toi.

NATHAN: Je crois que c'est trop tard.

SKILLS: Ouais, tu as raison. C'est vrai qu'on aurait mieux fait de t'en parler avant mais je tiens beaucoup à elle Nathan. Réfléchis, la balle est dans ton camp.

 

Nathan, Lucas, Skills et les Ravens sont dans les vestiaires.

 

LUCAS: Je me doute que ce soir vous n'avez pas trop le cœur a joué au basket, je sais ce que c'est. Quand j'étais au lycée, moi aussi, j'ai perdu un proche et dans ma peine je ne comprenais pas comment on pouvais encore trouver qu'un jeu avait la moindre importance mais notre coach était un homme sage et m'a appris que la basket n'était pas seulement un jeu et que ça avait le pouvoir de me guérir si je le voulais. Il avait raison. Vous verrez. Il y a une autre personne qui voudrait vous parler.

MERE DE QUENTIN: Bonsoir les gars. Ça été une semaine très dure et même atroce pour nous tous mais pour ne pas désespérer je repense au moment de bonheur que j'ai passé Quentin et dieu sait que ce petit n'était jamais aussi heureux que quand il avait un ballon de basket à la main. D'après votre coach, certains pari vous se sentent gênés ou coupables de jouer ce soir. Mais moi il y a une chose dont je suis sure, c'est que Quentin voudrait vous voir jouer avec toute votre passion et toute votre énergie et si ce n'est pas le cas, son petit frère André se fera un plaisir de prendre votre place. Hein, mon grand? Encore une petite chose. N'ayez pas l'impression que vous jouer sans Quentin parce qu'il sera près de vous sur le terrain, je peux vous le jurer.

LUCAS: Oui, moi aussi. Il sera sur votre maillot comme dans vos cœur. Alors qui a envie de le faire entrer sur le terrain?

 

Avant que le match commence, Lucas fait un petit discours.

 

LUCAS: Chaque jour nous devons affronter la réalité. Notre passage sur terre est bref, notre vie est éphémère et pour rendre hommage à nos morts nous devons en profiter. Nous montrer digne et fort dans l'adversité et affronter tous ensemble la douleur car cette condition humaine si fragile est notre loi à tous. Je pense que c'est aussi ce que Quentin aurait voulu. Même si ce jour-là, nous avons perdu notre équipier, un ami, un proche, jamais nous n'oublieront. C'est pour ça qu'aucun Ravens ne portera plus le numéro 44 et aussi longtemps que ce terrain de basket sera là, Quentin Fields y jouera avec nous. Personne ne peux le remplacer dans notre équipe et personne ne le remplacera dans nos cœurs. Une minute de silence en mémoire de Quentin Fields.

 

MAISON DE NALEY

 

Carrie vient en douce récupérer des affaires de Jamie.

 

CARRIE: Salut Chester! Il y a longtemps qu'on sait pas vu. Quelques affaires, après je lui offrirai tout ce qui lui faut mais ça, ça nous servira au début parce qu'on va avoir de la route à faire et Jamie aura besoin de vêtements. Oui. Ils sont incapable de s'en occuper sans moi. Il a de la chance de ne pas pouvoir parler Chester parce que sinon tu serais peut être passer à la casserole. Tu as l'air tendre.

 

MAISON DE VICTORIA

 

Brooke va voir sa mère à New York.

 

BROOKE: Bonsoir Victoria.

VICTORIA: Qu'est-ce que tu fais à New York?

BROOKE: Il faut qu'on parle toi et moi.

 

INTERIEUR DU GYMNASE

 

LUCAS: Les joueurs au banc! Bon, on va commencer avec Stever, Shone, Debben et Gary.

UN RAVENS: Mais ça fait que quatre, coach.

LUCAS: Je me disais que devrais garder ce poste pour Quentin mais c'est vous qui etes sur le terrain. Vous en pensez quoi? On est d'accord. Faites honneur à votre capitaine, messieurs. Pour Quentin à 3.

L'EQUIPE: 1 2 3 POUR QUENTIN!

ARBITRE: Coach! Sauf si toute l'équipe est blessé, vous devez envoyé cinq joueurs.

LUCAS: Toute mon équipe souffre, c'est pour ça qu'on joue à quatre.

MERE DE QUENTIN: Super les Ravens, c'est bien les garçons!

SKILLS: Je sens la plus belle défaite de notre carrière.

LUCAS: Aujourd'hui le plus important, c'est pas de gagner, c'est d'oublier un peu le chagrin.

 

MAISON DE VICTORIA

 

BROOKE: Je te laisses une chance. Tires dans le cœur s'il te plait, je voudrais être jolie à mes funérailles.

VICTORIA: Brooke! Tu es malade ou quoi? Et puis qu'est-ce que tu as fait à tes yeux?

BROOKE: Tu sais très bien alors arrêtes.

VICTORIA: Tous ce que je sais, c'est que ma fille vient de débarquer chez moi avec un pistolet.

BROOKE: Je me protège depuis que ma mère m'a fait agressé dans mon magasin.

VICTORIA: C'est pas vrai! Brooke!

BROOKE: Tu veux dire que tu n'y es pour rien?

VICTORIA: Tu as averti la police? Qui d'autres sait ce qui s'est passé?

BROOKE: Rassures toi. Tu m'as très bien formé. J'ai pensé d'abord à la société.

VICTORIA: C'est une question d'image de marque.

BROOKE: C'est drôle. Il n'y a pas longtemps tu disais que si je tombais dans la drogue ça pourrait faire une très bonne pub. Je veux que tu répondes à ma question.

VICTORIA: Qu'est-ce que tu veux entendre? Je vais te répondre. Je ne pourrais jamais toucher à un de tes cheveux.

BROOKE: Peut être que la situation t'a échappé et croire que c'était Millicent qui ferait à la fermeture, tu la détestes.

VICTORIA: Tu es complètement parano et tu as tort.

BROOKE: Un jeune homme a été tué il y a une semaine. Je ne le connaissais pas mais mes amis oui alors je suis allé à l'enterrement. Je sentais leur chagrin et je voyais leurs larmes et ça me faisait rien du tout. J'étais froide, sans cœur et je me suis aperçu que je devenais la personne que je ne veux être pour rien au monde. Je deviens comme toi.

VICTORIA: Qu'est-ce que tu veux que je te dises, Brooke? À cause de moi, tu as vécu une enfance malheureuse. C'est faux. Tu as toujours eu tout ce que tu voulais.

BROOKE: Ouais sauf ton amour.

VICTORIA: Moi quand j'avais ton age, je rêvais de monter une collection de vêtements et d'avoir ma propre société. C'est toi qui a réalisé tous ces rêves. Moi je n'ai pas eu cette chance parce que je suis tombée bêtement amoureuse, j'ai épouser ton père et un jour on a eu un imprévu. Je lui avais dit que je ne voulais pas avoir d'enfant, moi j'avais d'autres ambitions mais lui voulait un fils, c'était son plus grand rêve et des que je suis revenue ronde il a sauté sur toutes les filles plus jeunes, plus minces qu'il voyait. Alors quand notre chère petite fille est venue au monde, je me suis assuré que je ne pourrait plus jamais retrouver enceinte. J'avais dit adieu a mes rêves alors il pouvait dire adieu aux siens. J'ai vrai que je t'ai fait payé un peu cher mes malheurs mais je suis ta mère. Tu devrais te remercier de t'avoir la vie parce que c'est grâce à moi que tu es là.

BROOKE: Je te remercie parce que maintenant je sais que c'est pas ma faute. Je n'ai rien fait pour mériter ça. Demain, j'appellerai les avocats pour leur dire que je renonce à mes droits sur Clothes Over Bros. La magasine, la collection, tout ça c'est à toi. Félicitations Victoria, maintenant tu as ta boite mais plus de fille. C'était ton rêve, non?

 

INTERIEUR DU GYMNASE

 

Les joueurs reviennent dans les vestiaires, c'est la fin du match.

 

LUCAS: Dans des années, en consultant les archives, on pourra lire que ce soir les Wilcasts ont battu les Ravens. Mais il y a une chose que ces chiffres ne diront pas, une chose importante, dans le public de ce soir on se souviendra à vie, c'est que une équipe de quatre Ravens a bousculé les Wilcasts, les a fait courir et se donner à fond et douter jusqu'au coup de sifflet final. C'était un grand match et ce soir, vous avez prouver que l'esprit d'une équipe ça ne peut pas se mesurer en statistique. Quand vos petits enfants vous demanderont de raconter ce match, vous pouvez répondre que vous avez joué de tout votre cœur, pour Quentin Fields. Vous avez tout donné en l'honneur de votre équipier. Vous avez de quoi être fier messieurs. Moi, je suis fière de vous.

RAVENS: Coach! On veut jouer à quatre pour le reste de la saison.

LUCAS: Ce sera surement très difficile pour vous tous.

RAVENS: On tient à le faire pour Quentin, c'est lui notre cinquième.

LUCAS: Alors merci à tous. Ça a été un honneur.

 

EXTERIEUR DU LYCEE

 

Peyton et Mick sortent du gymnase.

 

PEYTON: Tu es sur que tu dois y aller, j'aurais aimer te présenter Lucas.

MICK: Une autre fois, je crois que je vais rester un peu dans le coin. Enregistrer quelques morceaux.

PEYTON: Oh. Ça, ça tombe bien j'ai justement un studio libre.

MICK: C'est vrai?

PEYTON: Je croyais que tu n'avais plus rien d'intéressant à dire.

MICK: Peut être une dernière chose.

PEYTON: Écoute Mick. Mia m'a dit que tu lui avais poser des questions sur moi et sur Ellie alors je me demandais si tu n'étais pas mon père.

MICK: Hou là! Ça ferait une bonne chanson. À un de ces jours.

 

NEW YORK

 

Brooke monte dans un taxi.

 

CONDUCTEUR DE TAXI: Où on va?

BROOKE: A l'aéroport. Toute ma famille m'attend chez moi.

 

MAISON DE NALEY

 

Carrie regarde des photos de Jamie posées sur un meuble.

 

CARRIE: On se retrouvera bientôt.

 

INTERIEUR DU GYMNASE

 

Deb regarde Skills de loin, Nathan vient la voir.

 

NATHAN: Maman! Reviens à la maison. Jamie a beaucoup souffert ces derniers temps et il a besoin de sa nounou.

DEB: Je te remercie.

(Nathan regarde Skills)

NATHAN: T'es vraiment bien avec lui?

DEB: Oui, très. Mais il a déjà fallut que tu fasses tellement de sacrifice pour moi.

NATHAN: Je ne veux rien voir. C'est clair? Je ne veux pas en entendre parler mais tu fais ce que tu veux.

 

Nathan va rejoindre Haley qui est assise dans les estrades. Le portable de Haley sonne.

 

HALEY: Allo? Oui, c'est Haley. C'est pas vrai! Heu. Oui, merci de m'avoir appeler. Oui.

NATHAN: Tu en fais une tête!

HALEY: J'ai parlé au cardiologue de Dan. Il avait un donneur compatible mais Dan n'a jamais donné suite.

NATHAN: Il préfère se laisser mourir.

 

RIVERCOURT

 

Nathan s'entraine à marquer des paniers, Skills vient le voir.

 

SKILLS: Salut Nathan. Je sais que Quentin voulait t'aider à revenir un champion. Sur quoi vous bossiez?

NATHAN: Il trouvait que j'étais nul sur l'aile gauche.

SKILLS: On va commencer par là alors.

 

Fin de l'épisode.

AT THE RIVER COURT

Quentin : You need to quit that weak-ass fade away. Huh? You want some cuddling?

Is that what you want? Go home. Crawl back in bed with your wife. That's weak, Nate.

The road to the NBA goes through me, boy. Come on!

 

The hardest part of saying goodbye is having to do it again every single day.

 

Quentin : Well, well. The prodigal coach returns.

 

Every day, we face the same truth that life is fleeting.

 

Quentin : it's cool, coach Taylor. I'll talk to you tomorrow.

 

That our time here is short ... and to honor the fallen. We must live our own lives well.

 

AT THE CEMETERY

Jamie : What does it say, mama?

Haley : "You will soar on wings like eagles. You will run and not grow weary."

Jamie : Do you think there's basketball in heaven?

Haley : I know there is.

Jamie : How long has it been?

Haley : Eight days.

Jamie : I miss him.

Haley : Come on.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Deb : Good morning, honey. At least you're making noise. Maybe next week I'll get a "hello.

Nathan : Mom, you told me you were screwing one of my friends at a funeral. I figured that meant you didn't really want to talk.

Deb : Okay. I should have told you about my relationship with Antwon before, but we've got to find a way to deal with this, honey. How can I live here if you're not gonna talk to me?

Nathan : I was thinking the same thing. I thought I could get used to it. I haven't. And I can't.

Deb : You're kicking me out?

Nathan : Say hi to Antwon for me.

 

AT THE CEMETERY

Jamie : Mama! It's grandpa Dan. He's dead!

Haley : No, buddy, he's not. This is not what it looks like.

Jamie : But you and daddy said the people in the cemetery are in heaven, like Quentin.

Haley : Right, but, uh, some people like to buy their headstones before they die ... like way before. Um, like the backpack that we got you the week before school started. It's like that. Grandpa Dan's just. being prepared.

Jamie : To die in a week?

Haley : No. He's ... he's alive. Grandpa Dan is alive, I promise.

Jamie : Then can we go see him?

 

AT PEYTON'S STUDIO

Peyton : Is that

Man : Yeah. Mick wolf.

Peyton : Are you serious? What is he doing here?

Man : Recording, I guess.

Peyton : Hi.

Mick : Uh, I hope you don't mind. You know, I see an empty studio and a guitar going to waste. It's just an old habit.

Peyton : No, no, it's cool. Um, actually, it's an honor. I'm a huge fan. I even have a couple of albums you played on up on the wall in my office.

Mick : Well, I'm the one who's honored.

Peyton : Mick Wolf. You're not supposed to be in my town, let alone my recording studio. So, why are you here?

 

AT THE PSY

Brooke : My store was robbed, and I was attacked.

The Psy : I see. Victims of violence often find it helpful to talk through the experience in therapy. It helps them make sense of a random act.

Brooke : This wasn't random. Nothing my mother does is random.

 

 

AT THE PARC

Carrie : So, which one's yours?

Deb : Uh mine's not here today.

Carrie : Right. I think I've seen you with him before ... the little blond-hair red, blue-eyed cutie.

Deb : Actually, I'm his, uh ... I'm his Nanny. A least I was until I got fired.

Carrie : Been there. Believe me. People don't realize how immensely important it is to be a Nanny. And they never appreciate true devotion. It's enough to drive you crazy.

Deb : Well, in my case, my son didn't appreciate who I was sleeping with.

Carrie : Yeah, they get so touchy about that stuff. The heart wants what it wants.

Yeah.

Carrie : But then again, if it were me. I would do whatever it takes to stay n that little boy's life.

 

AT THE PSY

The Psy : Was there a history of abuse in your family? Growing up, I mean.

Brooke : Not unless you consider a high credit-card limit and no supervision abuse.

The Psy : Yet you think your mother attacked you.

Brooke : I don't think Victoria did it personally. I think she hired some flying monkey to do her dirty work. It must be hard for you to believe.

The Psy : What matters is that you believe it.

Brooke : See, she knew that I had just finished those sketches for my fall line, she knew I was keeping them at the store, and she knew that if I showed up to my board meeting without them, I would look incompetent. And that's all she needs to convince the board to give her control of my company. It sounds Shakespearean. You probably think I'm crazy.

The Psy : No, I don't. I think we have a lot to talk about.

Brooke : How should I start, at the beginning or just from when I fired her?

 

AT SCOTT'S HOUSE

Lucas : You fired your mom?

Nathan : It'll be fine. I can pick up the slack. Besides, Nanny Deb was awol most of the time, anyway.

Lucas : Yeah. You know, it's funny. All these years, we called him "skills. " I always thought it had something to do with basketball.

Nathan : That's not funny.

Lucas : Kind of funny. Come on, Nate. I ... Andy wasn't much older than me when he started dating my mom, and, I mean, look how well that turned out.

Nathan : Well, Andy wasn't one of your classmates or your supposed friends, and he wasn't seeing Karen behind your back.

Lucas You got to get over this by tomorrow night's game.

Nathan : Oh, I will, but I'll do it for Q Not for skills. I'm really up set with that guy.

Lucas : I know you are, but the team needs you and so will Jamie. And the way I see it, skills will be a better father than Dan ever was.

 

AT THE BEACH HOUSE

Jamie : This is where grandpa Dan lives?

Haley : Yeah, not bad, huh?

Jamie : I think you should let him baby-sit. How come grandpa isn't picking up his papers?

Haley : I don't know, buddy.

Jamie : Maybe he doesn't like what's in it.

Haley : Yeah, you're probably right. I don't think he's home, bud. Hey, will you waiting the car for me?

Jamie : But I want to see grandpa Dan.

Haley : I know, buddy. I just need a second.

Jamie : Okay.

Haley : Okay. Okay Dan, please don't be rotting on the floor.

 

AT SKILLS'S HOUSE

Deb : Hi.

Skills : Hey. There's my baby girl. So, what do you say we go out tonight? I mean, after all the sneaking around, I just want to be able to show my girl off.

Deb : Antwon.

Skills : hmm?

Deb : Nathan kicked me out of the house.

Skills : Wow. I knew Nate was mad, but that's messed up. Look, I'm sorry. Why don't you just stay here for a while? Mouth's gone. Plus, you've been here like every night, anyway.

Deb : It's not that easy. I've worked really hard to get back into my son's life and Jamie's. I can't compromise that now.

Skills : Uh-oh. I don't like where this is heading.

Deb : I think we have to face facts. I mean, even if Nathan somehow got over this, what would your parents say?

Skills : Well, my last serious girlfriend was Bevin. So I'm sure they'll say this is a step up.

Deb : I'm almost 20 years older than you.

Skills : Yeah, but you're only as old as you feel. And you feel just right to me.

Deb : You're so sweet. And I really like you. But I'm sorry. For the sake of my family, I think we have to end this.

 

AT PEYTON'S STUDIO

Peyton : You ever look back on all of it and just feel really fortunate to have been a part of it?

Mick : Yeah, I suppose so. It's just I don't look back that much.

Peyton : God, you were right there! I mean, you were at the center of everything and making history and giving us something to believe in. Didn't rolling stone call you "the reluctant conscience of rock"?

Mick : Yeah. Rolling stone also called mea cult favorite, which is their way of saying you don't sell any records.

Peyton : Is that why you stopped recording? I mean, your own stuff.

Mick : No. I stopped recording my own stuff 'cause I didn't feel like I had anything left worth saying. You know, session work pays pretty good. You work a couple of weeks out of the month. The rest of the time is your own.

Peyton : Yeah? How about you let me fill up some of that free time with lunch? I know a really good place down by the water, and I kind of have a lot of questions. What's the matter? You look like you've seen a ghost.

Mick : I feel like I have. That's your mom's jacket. You look just like her.

 

Peyton : Well, Mia told me she met someone on tour who knew Ellie, but how could she not say it was Mick wolf?

Mick : Mia's a good kid. She's a good singer, but she's way too young to know who the hell I am.

Peyton : How'd you know who I was?

Mick : When your mom got sick, it hit all of us hard --everyone who knew her. Somewhere along the line, someone gave me that benefit CD you made, and read what you said about her in the liner notes, which was which was beautiful.  So I guess you could say I'm a fan of yours, too.

Peyton : Did you know my dad?

Mick : No. I don't think anyone really knew your dad.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Haley : Hi. I'm looking for Dr.Thornton. It's about Dan Scott, my, uh. My father-in-law. And I was wondering if you could just have the doctor call me. Okay. Thank you. Hey, skills. Are you okay?

Skills : Nate ain't here, is he?

Haley : No, you're safe. But you look, uh, not so great.

Skills : Deb broke up with me.

Haley : Well, I guess you can tussle with a cougar, but you're gonna get bit.

Skills : Why everybody think it's a big joke?

Haley : Deb's just done a lot of wacky things in her life. We never thought you'd be one of them.

Skills : Look, I know it sounds crazy, but I really have feelings for her.

Haley : Really? Well, all right. Well, let's, uh. let's be realistic about this. How many good years do you think Deb has left?

Skills : Fine, laugh all you want. I just thought maybe you could talk to Nate for me.

Haley : Oh, no. I don't want to get in the middle of this. No, thank you.

Skills : Come on, Haley. You know we always had each other's backs.

Haley : I'll see what I can do. Maybe you should just man up and talk to Nathan yourself.

 

AT THE PSY

The Psy : I notice you call your mother Victoria.

Brooke : She insisted after we went into business together.

The Psy : Why did you go into business with her?

Brooke : I don't know. Maybe I wanted her to love me.

The Psy : Is that something you still want?

Brooke : I bought a gun.

The Psy : That's not uncommon for attack victims. It gives them a feeling of control. Unless you're having thoughts of hurting your mother.

Brooke : No. I mean, I'm not crazy. But it occurs to me that. It wouldn't bother me if she were dead. And that can't be healthy, right? To feel like if your mother was dead, you wouldn't miss her, that you might be better for it. And I just don't know how it got to this. The Psy : Maybe you should ask your mother that question.

 

AT TREE HILL HIGH SCOOL

Haley : Antwon came to see me today, and he said that Deb broke up with him. He's pretty upset.

Nathan : Good. He shouldn't have been sleeping with my mom.

Haley : Said the an who slept with my sister. I remember the first time I saw you. I was sitting at the geek table, and you were sitting over thereat the jock table, and if we had played by the rules of high school, we wouldn't be sitting here at this table.

Nathan : Okay, all right, I get it. You and I weren't the most conventional couple, either. Are you ever gonna stop trying to make me into a better personal

Haley : it's not likely. Speaking of exiled parents, did you know that Dan already has a headstone at the cemetery? It makes Keith's stone look tiny by comparison.

Nathan : Leave it to Dan Scott to get into a pissing contest with Keith even after he's dead.

Haley : Yeah, well, Jamie saw it, and he freaked out and insisted on seeing Dan. I didn't know what else to do. I ... I took him over to the beach house.

Nathan : Haley ...

Haley : I'm sorry. Dan wasn't home, though. In fact, it looked like he hadn't been home in a few days. When was the last time you saw him?

Nathan : I don't know. A few weeks ago? He's playing mind games again. I basically told him to go off and die.

Haley : Well, I'm worried about Jamie. He's ... he's still trying to get over the death of Quentin, and now Dan's disappeared. I know we didn't want him around, but Jamie did. It feels kind of selfish.

Nathan : Well, remember who we're talking about.

Haley : Yeah.

 

AT QUENTIN'S HOUSE

Lucas : Hey, Andre. How have you been?

Andre : So-so.

Lucas : Yeah? Have you been playing basketball?

Andre : A little. Do you think I could be a raven someday? Mama says I'm gonna be as tall as Quentin. At least 9 feet.

Lucas : Well, I bet you will. Why don't you come see me in about 10 years, all right?

Quentin Mum : A little early to be recruiting, isn't it? Hi, coach.

 

AT TREE HILL HIGH SCOOL

Sam : Why don't you come on in?

Haley : Get off me! Enough! okay? I'm gonna see every one of you in detention. Hold on. Hey, are you okay? Congratulations on your first tree hill catfight. I've had a few in my day.

Sam : Spare me the female bonding, okay? I may be new, but I've heard all about Mrs. James-Scott, a cheerleader who dated the star of the basketball team. That is, when you weren't on a rock tour. Your life must have been really tough. So just don't pretend like you know anything about my problems, okay? See you in detention, Hannah Montana.

 

AT BROOKE'S HOUSE

Haley : Hey, I found your shoplifter.

Brooke : I knew it. That little street urchin does go to tree hill high.

Haley : Thank you. She's just a messed-up kid.

Brooke : She's a messed-up kid taking growth hormones. She knocked me flat on my ass.

Haley : She just transferred here. I think she was probably just looking for a way to impress kids with some new clothes, you know?

Brooke : I'll give her points for having good taste. Vic Just try and keep her away from my store.

Haley : Hey! James Lucas Scott, step away from the mannequin before I come over there and pluck out your eye alls. Did I just sound like a total bitch?

Brooke : Yes. And you also sounded like a mom ... a good one.

Haley : Oh, he usually makes it so easy.

Brooke : Hmm. And what happens when he doesn't?

Haley : He's still the most loved kid in the world. okay?

Brooke : Yeah. I just wish I had had a family like yours.

Jamie : You do. You're aunt Brooke.

 

AT PEYTON'S STUDIO

Mick : You okay?

Peyton : Yeah. Yeah. I just -- you know, Ellie never really told me a lot about my father. And I guess she didn't want me to know much. I don't know. And so I was just hoping you could ... I don't know.

Mick : I knew him a little. Um. Ellie loved him. And he loved her right back. And their romance was one of the all-time greats. Which meant it was messy. But, uh. we should all be that lucky, right? To be so passionate about someone.

Peyton : Yeah. Oh, oh, which reminds me. Um, god, my fiancés gonna kill me if I let you leave town without meeting him. You don't like basketball by any chance, do you?

Mick : Bobcats?

Peyton : Ravens.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Jamie : Microwave soup?

Nathan : What's the problem?

Jamie : Nanny Deb always makes me sliders on game days.

Nathan : Oh, she does, huh?

Jamie : With two pickles for good luck.

Nathan : Well, daddy Nathan makes you soup.

Jamie : When is she coming back?

Nathan : I don't know, buddy.

Jamie : Is it because she was kissing uncle skills?

Nathan : You knew about that?

Jamie : Yeah. They tried to pretend he was getting something out of her eye, but they were just being all mushy.

Nathan : Yeah. And how does it feel to be scarred for life?

Jamie : Fine. I like Nanny Deb. I like uncle skills. So what if they like each other?

Nathan : It's a little more complicated than that. Your Nanny Deb is also my mom.

Jamie : Yeah. But I let you kiss my mom.

Nathan : Eat your soup.

 

AT TREE HILL HIGH SCOOL

Haley : As you all know, tonight's basketball game is dedicated to Quentin, and I think it would be great if you could all be there, so no homework. But don't worry. We'll make it up next week, though. I promise. Sam. Stick around. I want to talk to you. Um. I read your paper that you wrote on Quentin. It was very good, and I think you should spend some more time writing and maybe a little less time shoplifting.

Sam : I don't know what you're talking about.

Haley : Relax. One of my best friends, Brooke, owns clothes over bros, and she's not gonna press charges. Actually, she sent you a gift.

Sam : You know, I'm not homeless, okay? Tell your friend I don't need her charity.

Haley : Sam. I don't know what you're going through. I don't know anything about your life. But if you want to talk, I am here to listen. Great.

 

AT THE GYMNASIUM

Lucas : Why don't you guys head to the locker room? Come on. We got a game tonight.

Skills : Hey, Nate, can we talk?

Jamie : Hey, grandpa.

Nathan : Look, I'm here to support the team, skills. I don't really have anything to say to you.

Skills : Then don't. Just listen. I know me and Deb together sounds like some freaky porn thing, and maybe it started that way.

Nathan : This isn't helping.

Skills : But the thing is. Your mom makes me happy. And I think I make her happy, too.

Nathan : I can't believe we're even having this conversation.

Skills : Look, neither one of us wants to do anything that's gonna mess things up for you.

Nathan : It's a little late for that.

Skills : Okay, you're right. I should have told you about everything from the beginning. But I really care for her, Nate. Look, I'll just leave the ball in your court.

 

Lucas : All right, look, I know you don't feel much like playing basketball tonight. And I get it. When I was in high school, someone close to me was taken away. And I ... I couldn't understand how a game could matter anymore. But my coach was a wise man, and he told me that basketball was more than just a game. That it had the power to heal me if I let it. He was right. Now there's someone else I'd like you to hear from.

Quentin Mum : Hi, guys. This last week has been hard on all of us. But what gets me through is trying to remember the happy times with Quentin. And lord knows that boy was never happier than when he was holding a basketball. Now, coach says that, um, some of you might be feeling a little guilty about playing tonight. Well, let me tell you one thing that I know. Quentin would want you to play tonight. Play your hearts out. And if you don't. Well, Andre here ... I think he's gonna go out and play for you. Right, baby? And one more thing. Don't feel like you're moving on without Quentin because he's gonna be with you on that court. I'm sure of that.

Lucas : So am I. And he's gonna be right here right by your heart. So. Who wants to carry him out on to that court?

 

Lucas : Every day, we face the same truth, that our time here is short. And to honor the fallen, we must live our own lives well. We must take the high road when we can and allow our common loss to bring us together. I think that's the way Q. Would have wanted it. And while tonight we miss our fallen teammate. Friend. Loved one. We commemorate him for all time. No raven will ever wear the number 44 again. And for as long as this gym stands, Quentin Fields will be here with us. No one can take his place on this team. And no one. Can take his place in our hearts. Moment silence for Number 44, Quentin fields.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Carrie : Hi, Chester. Long time, no see. I just need a few of Jamie's things for our little road trip, just enough to make him comfortable. These people are so lost without me. It's a good thing you can't talk, Chester. Otherwise, you'd be my dinner tonight. Mmm. Tasty.

 

AT VICTORIA'S HOUSE

Brooke : Hello, Victoria.

Victoria : What are you doing in New York?

 

AT TH GYMNASIUM

Quentin Mum : Come on, Ravens! Come on, now!

Skills : This might be the greatest loss I'll ever see.

Lucas : Well, sometimes it's not about winning. Sometimes it's about healing.

 

AT VICTORIA'S HOUSE

Brooke : Now's your chance. The gun's loaded. Just aim low. I'd like to look good at my funeral.

Victoria : What is the matter with you? What ... what happened to your eyes?

Brooke : As if you don't already know.

Victoria : All I know is that my daughter shows up at my doorstep with a gun.

Brooke : All I know is my mother had me attacked in my store.

Victoria : Oh, my god. Brooke.

Brooke : Are you saying it wasn't you?

Victoria : Did you go to the police? Does anyone else know about this?

Brooke : Don't worry. You've trained me very well. I put the company first.

Victoria : It's just the publicity.

Brooke : This from the woman who said she could spin it favorably if I had a drug problem. I want you to answer my question.

Victoria : You want an answer? Here's one. I would never physically harm you.

Brooke : Well, maybe you didn't mean to. It was late. You thought Millicent would be there. You hate her.

Victoria : You are so paranoid --and wrong.

Brooke : Someone died last week. And I wasn't close to him, but my friends were, and yet, in the midst of all their grief, I felt nothing. I just felt cold. And I realized I'm turning into the one person I do not want to become. I'm turning into you.

Victoria : What do you want me to say, Brooke? That I was a failure as a mother? You got everything you wanted.

Brooke : Except your love.

Victoria : When I was your age, I dreamed of having a clothing line ,of having a business. Of all the things you have. But I stupidly fell in love. And one morning, your father and I got a little surprise. I told him I didn't want kids. It was never the plan. But he wanted a son more than anything. And as soon as I got fat, he had an excuse to jump into any bed he wanted. And when we had our little baby girl, I made sure I would never be pregnant again. If I couldn't have my dream, your father couldn't have his, either. I probably took it out on you a little too much along the way, but you know what? You should be thanking me for giving you life. Do you understand that?

Brooke : I do thank you. Because now I know it wasn't my fault. It was never my fault. I'm calling the lawyers tomorrow, and I'm divesting my interests in clothes over bros ... the magazine, the line. You can have everything. Congratulations, victories. Now you have a company and no daughter. You got your dream.

 

AT THE GYMNASIUM

Lucas : Years from now, the record books will show that. The ravens lost to the wildcats on this night. But here's something that those records won't show, something that. No one in that gym will ever forget. That the four-man ravens made the wildcats fight and scratch and claw for every single second of that win. And in doing so, they showed that a team will always be more important than statistics. When your grandkids ask you about this game, you tell them that you played hard for Quentin fields. That you stood tall. And you did it to honor your friend. You should be proud of yourselves, men. I know I'm proud of you.

Player : Coach. We want to play with four the rest of the season.

Lucas : That's gonna be hard on all of you.

Player : We want to do it for Q. He's our fifth.

Lucas : It's been an honor coaching you guys.

 

Peyton : So, are you sure you don't want to stay and meet Lucas?

Mick : Another time. I think I'm gonna stay around for a little while, do some recording.

Peyton : Oh. It just so happens I have an empty studio.

Mick : Really?

Peyton : I thought you said you didn't have anything left worth saying.

Mick : Maybe one more thing.

Peyton : Okay, Mick. When Mia said that there was somebody asking about me who knew Ellie. I thought maybe. you were my father.

Mick : That would be something, wouldn't it? I'll see you later.

 

IN NEW YORK

Taxi driver : Where to?

Brooke : The airport. I'm going home to my family.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Carrie : See you soon, baby.

 

AT THE GYMNASIUM

Nathan : Mom. I want you to move back in. Jamie's been through a lot lately. He needs his Nanny deb.

Deb : Thank you.

Nathan : He really makes you happy?

Deb : He does. But you've had to sacrifice so much for me over the years, Nathan.

Nathan : I just don't want to see it. Okay, I don't want to hear about it. But whatever you want.

Deb : Hey.

 

Haley : Hello? Yeah, this is Haley. Really? Uh, okay. Yeah. Thank you for calling.

You too.

Nathan : What's wrong?

Haley : Uh. That was Dan's doctor. Apparently, they had a heart for him and he never answered their call.

Nathan : Then he really has gone off to die.

 

AT THE RIVER COURT

Skills : Hey, Nate. I know Q. was working with you to get your game back. What were you working on?

Nathan : He always said I couldn't go left.

Skills : So maybe that's where we start.

 

By Brukas

Kikavu ?

Au total, 146 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Hier à 22:33

Survivor
Hier à 16:53

Captures 101
Hier à 22:04

Captures Saison 9
Hier à 21:16

Captures Saison 8
Hier à 21:16

Captures Saison 7
Hier à 21:08

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

James723, 26.10.2020 à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Avant-hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

sabby, Hier à 13:59

Hello tout le monde ! Le jeu du Survivor vient d'être relancer sur les quartiers Empire et S.W.A.T On vous attend !!

grims, Aujourd'hui à 08:17

Nouvelle catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster votre photo "behind the scenes" favorite

Luna25, Aujourd'hui à 09:50

Plus que quelques jours pour voter au sondage "Halloween" sur Reign et au duel opposant 2 vampires

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site