VOTE | 660 fans

#605 : Une page se tourne

Nanny Carrie continue de faire des ravages et met les vies de Haley et Jamie en danger. Lucas et Lindsey se réunissent pour les affaires tandis que Brooke lutte pour avoir le pouvoir sur son entreprise après que Victoria ait pris des décisions innatendues.

~Promo CW~

Popularité


4.25 - 4 votes

Titre VO
You've Dug Your Own Grave, Now Lie in It

Titre VF
Une page se tourne

Première diffusion
29.09.2008

Première diffusion en France
19.09.2009

Vidéos

Promo 1

Promo 1

  

Promo 2

Promo 2

  

Sneak Peek1 : Nathan/Haley/Jamie

Sneak Peek1 : Nathan/Haley/Jamie

  

Sneak Peek 3:  Jamie/Carrie

Sneak Peek 3: Jamie/Carrie

  

Sneak Peek 4: Haley/Jamie/Deb/Carrie/Dan

Sneak Peek 4: Haley/Jamie/Deb/Carrie/Dan

  

 605 - Citation Début

605 - Citation Début

  

Photos promo

Peyton dans la boutique de Brooke

Peyton dans la boutique de Brooke

Brooke et Peyton discutent

Brooke et Peyton discutent

Peyton et Lucas au petit déjeuner

Peyton et Lucas au petit déjeuner

Peyton a le sourire

Peyton a le sourire

Peyton et Lucas se calinent

Peyton et Lucas se calinent

Carrie s'occupe de Dan qu'elle a enlevé

Carrie s'occupe de Dan qu'elle a enlevé

Brooke est pensive

Brooke est pensive

Brooke face à une thérapiste

Brooke face à une thérapiste

Lucas et Peyton dorment

Lucas et Peyton dorment

Plus de détails

Réalisateur: William H.Brown

Scénario: Mark Schwahn

 

 

« Vous avez creusé votre tombe, reposez-y maintenant »

L'épisode débute avec Carrie creusant un trou devant la maison, Peyton se love auprès d'un Lucas endormis, Nathan s'entraîne au River court et Brooke, dans sa boutique, inspecte son visage dans un miroir.

Lucas rejoint Peyton dans la cuisine. Elle lui annonce qu'une date est retenue pour leur mariage. De son coté, il lui rappelle avoir rendez-vous avec Lindsey à New-York,  et il est ennuyé car il ne l'a pas encore informée de leur relation. Il ne souhaitait pas le faire par téléphone...


Peyton rend visite à Brooke et lui demande d'imaginer et de créer sa robe de mariée. Elle accepte. Peyton souhaite une robe originale, « rock and roll » qui lui ressemble. Devant le manque d'enthousiasme de son amie, elle l'interroge sur sa mine soucieuse. Brooke répond simplement qu'elle a des problèmes avec Victoria. Elle ajoute qu'elle est contente de la voir si heureuse.  Peyton lui confirme son bonheur et lui parle de Mick qui connaissait Elie. Elle tente d'en apprendre plus concernant ses soucis, mais Brooke reste évasive.

 

Nathan répond au  téléphone et parait enthousiaste en raccrochant. Il explique qu'un responsable d'une équipe basket veut le rencontrer. Jamie et Haley partagent sa joie et le félicitent.

Carrie admire son trou,  jubile en disant que c'est le jour où Dan Scott va mourir et celui où elle va récupérer Jamie.

Sam pénètre dans la boutique « Clothes Over Broe's »  avec les vêtements offerts, précédemment, et demande un remboursement. Brooke lui fait remarquer que c'était un cadeau, et que ce n'est pas bien d'exiger ça, comme le vol d'ailleurs et qu'elle a du cran de se présenter devant elle. Sam lui rétorque qu'il est tout à fait possible de retourner un cadeau, et que c'est de sa faute, elle ne lui a pas laissé le temps de payer ses achats... Brooke rit, et lui demande si elle comptait les régler avant de l'insulter en la molestant ou bien après s'être sauvée.  Des déménageurs entrent dans la boutique, avec ordre de renvoyer les stocks à Victoria Davis à NY... Brooke annonce alors à Sam que c'est son jour de chance, car la nouvelle présidente de COB se fera un plaisir de la rembourser. Elle sort alors, l'argent de la caisse et le jette sur le comptoir... Sam le prend et sort du magasin.

 

Mick arpège quand Peyton arrive au studio. Elle le questionne sur la mémoire de sa guitare et il lui répond que c'est bien qu'elle ne puisse pas s'exprimer tant elle a vécu de folles choses. Peyton s'interroge sur sa présence lors de la rencontre de ses parents et lui demande si c'était un coup de foudre. Il lui dit que oui, que sa mère a immédiatement flashé sur son père et vice-versa. Ils ont essayé de s'en défendre, mais tout le monde savait qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Peyton lui dit alors, qu'elle va le laisser travailler mais qu'elle reste à coté.

Bobby, le directeur, reçoit Nathan dans son bureau et le remercie d'être venu. Il propose de lui faire visiter le gymnase et l'interroge sur ses impressions. Il continue en disant que les joueurs, ici, ont du potentiel et qu'avec un bon « encadrement », certains pourront entrer dans la NBA dès la saison prochaine.

 

Haley reçoit un étrange coup de téléphone. Dan, mourant, requiert sa présence et celle de Jamie, c'est ce qu'elle transmet à Deb. Cette dernière s'étonne car cela ne ressemble pas trop à la manière d'agir de Dan et lui demande ce qu'elle compte faire. Haley lui explique qu'après Quentin et l'imposante pierre tombale de Dan, elle a promis à Jamie qu'il pourrait voir son grand-père afin de le rassurer.

Lucas arrive dans le bureau de Lindsey. Il essaye de lui parler mais elle l'arrête en lui disant de mettre de coté « l'émotionnel. »  Elle lui montre alors la version finale de son roman « The Comet, » Lucas est satisfait.

 

Mick regarde les pochettes d'albums accrochées au mur du bureau de Peyton. Il lui demande d'en choisir 5 dont elle ne pourrait pas se passer... Elle lui propose de faire la même chose.

Brooke est en thérapie et se dévoile peu à peu. La psy lui demande si elle a des regrets.

Le directeur complimente Nathan sur ses exploits passés. Nathan lui dit que dorénavant sa préoccupation majeure est son futur. Le directeur lui déclare qu'il serait heureux d'avoir un jeune et bon coach pour son équipe. Nathan est surpris car il pensait qu'il l'intéressait en tant que joueur... Le directeur le sidère en lui disant que ses jours en tant que joueur sont terminés...

Mick et Peyton comparent et argumentent leur liste. Ils découvrent qu'ils ont placé le même nom en tête de liste. Peyton le questionne sur le silence de son père et le pourquoi de son abandon. Mike semble avoir des réponses bien personnelles. Peyton comprend alors que Mike est son père. Elle l'invite à diner en espérant que Lucas ne rentre pas trop tard et qu'elle puisse le lui présenter. Il accepte son invitation.

 

Haley appelle Nathan mais tombe sur son répondeur. Elle lui explique brièvement la situation et lui demande de la rappeler. Jamie arrive et questionne sa mère au sujet de son grand-père. Elle lui explique qu'il est malade. Le petit s'interroge, Dan va-t-il mourir comme Quentin? Elle lui répond qu'il y a de grandes chances que oui. Jamie désire lui dire au revoir et Haley approuve.

Nathan et le directeur s'expliquent. Il est désolé qu'ils se soient mal compris. Nathan se justifie en disant qu'il joue toujours. Le directeur lui dit que vouloir faire un retour après une blessure pareille, ça tient du miracle mais qu'il fallait plutôt remercier le ciel de pouvoir encore marcher...  Nathan réplique qu'il n'est pas tout le monde et qu'il est prêt pour une démonstration. Le directeur dit qu'il sait que c'est un battant. Il le voyait déjà quand il jouait mais qu'actuellement, il cherche un coach. Il lui demande de réfléchir à sa proposition. En se retirant, il ajoute qu'il serait un grand atout pour son équipe. Nathan consulte son téléphone et voit qu'il a un message venant de la maison.

 

Peyton téléphone à Lucas et lui dit qu'elle pense que Mick est son père. Il a accidentellement laissé échapper cette info ce matin. Il a accepté de diner avec elle ce soir et il va sûrement confirmer ses dires. Lucas doit raccrocher mais il promet de la rappeler. Elle lui dit qu'elle se sent beaucoup mieux juste en lui parlant. Ils échangent un « je t'aime » et raccrochent.

Lucas est en réunion pour son livre. On lui explique le déroulement de la tournée de promotion, régionale et nationale, dédicaces, publicité,  talk-show... Bref... Presse, radio, TV.... Ils regardent le calendrier des obligations et Lucas soulève un problème avec la date pour Chicago. Apparemment très difficile à modifier. Lucas maintient tout de même son indisponibilité, il a un autre engagement. Lindsey lui demande un entretien privé dans son bureau : « Changer cette date coûterait beaucoup d'argent...Qu'est qui peut-être plus important que la promo de son livre à Chicago ? » « Mon mariage... C'est  Peyton. » Lindsey reste sans voix, elle se sent trahie. Elle avait donc raison concernant ses sentiments envers Peyton. Elle lui reproche de ne pas l'avoir averti même par téléphone.

Brooke s'interroge sur la stupidité de laisser son entreprise à sa mère. La psy lui demande si elle le pense. Elle lui dit que c'était bien d'avoir sa compagnie quand elle en faisait partie. Elle avoue s'être sentie bien après l'avoir créée, mais maintenant elle éprouve un grand vide. Elle a tout perdu. Il ne lui reste que sa boutique vide. La psy lui demande si elle en a parlé à ses amis. Brooke avoue que non. Elle a honte. Elle a l'impression d'avoir échoué. Tout le monde avance, Haley avec sa famille, Millie est partie pour être avec Micro, Peyton est avec Lucas et elle, elle a la sensation de stagner. La thérapeute lui dit qu'elle a 22 ans, qu'elle possède déjà des millions de dollars grâce à une multinationale. Elle peut faire autre chose de sa vie, car elle est intelligente et créative. Pourquoi une personne qui s'entête à être seule décrit le bonheur comme elle l'a fait ?

 

 

Sam observe une famille qui déjeune dans un restaurant.

Nathan regarde le terrain depuis les gradins. Le directeur revient et lui demande ce qu'il en pense et Nathan dit qu'il n'en sait rien, qu'il doit en discuter avec sa famille. Le directeur lui expose sa vison des choses. Laisser tomber le jeu est un choix difficile pour tous les joueurs mais devenir coach, c'est ne pas abandonner le basket-ball. Il lui dit qu'il patientera quelques jours pour avoir sa réponse...

Peyton met un disque et se prépare pour diner avec son père.

Avant de partir, Lucas rejoint Lindsey dans un bar. Il lui dit qu'il n'a jamais voulu lui faire de peine. Elle répond qu'elle le sait. Son amour pour Peyton, elle l'avait ressenti mais elle avait essayé de regarder ailleurs. Elle va s'occuper d'annuler la date de Chicago. Elle lui remet une copie de son livre, lui dit qu'elle se rappelle leur première rencontre, ici, dans ce bar et qu'elle lui avait dit combien elle admirait le couple du livre et qu'elle allait bosser pour lui. Elle lui dit au revoir !

Dan essaye de négocier la sécurité de Jamie et dit à Carrie, qu'il n'est pas trop tard pour changer ses plans. Elle se défend : mais où est passée la personne qui a menacé de la tuer?  Dan s'énerve, l'insulte. En représailles, elle lui fait une piqûre pour garantir sa docilité. Au loin des chiens aboient. Haley arrive devant la maison et demande à Jamie de rester dans la voiture, de verrouiller les portières jusqu'à son retour. Elle entre et y trouve Dan demi-inconscient et entravé. Elle commence à le détacher mais Dan tente de lui dire de fuir. Carrie arrive derrière elle et l'assomme.

 

Deb fouille les placards, elle trouve finalement ce qu'elle cherchait : une  bouteille de vin poussièreuse. En refermant l'un des tiroirs, elle découvre des photos et parmi elles, elle reconnaît la fille du square. Elle en déduit qu'il s'agit de Carrie, l'ex nounou. Elle regarde l'adresse notée sur le frigo.

Jamie, resté dans la voiture, commence à trouver le temps long. Soudain, Carrie frappe à la vitre et lui demande d'ouvrir la portière. Il refuse car sa mère lui a dit qu'elle était méchante. Carrie se fâche et redouble les coups sur la vitre et lui dit que sa mère maintenant, c'est elle. Il refuse toujours, alors elle s'éloigne en disant que quelqu'un doit lui apprendre les bonnes manières. Elle saisit une hache et brise la fenêtre mais Jamie n'est plus là, il s'enfuit à travers un champ de maïs. Carrie s'élance alors à sa poursuite.

Dan parle à Haley inconsciente et la stimule pour la réveiller. Il aperçoit son revolver oublié sur la table...

Carrie poursuit Jamie qui reste caché dans les épis de maïs. Haley le retrouve, et lui dit de ne pas s'inquièter, qu'ils vont s'en sortir.

Au même moment, Nathan écoute son message et rappelle sa femme.

Le portable de Haley sonne, indiquant, ainsi leur position. Haley ordonne à Jamie de courir et ils fuient ensemble. Carrie les poursuit. Alors qu'ils arrivent à hauteur de la voiture, Deb surgit et assomme Carrie avec la bouteille poussiéreuse. trouvée plus tôt. Elle lui dit qu'il n'y a de la place que pour une seule Nanny folle dans cette ville et l'insulte.

Nathan tire un panier du haut de la raquette, le ballon rentre et les lumières du gymnase s'éteignent.

Lucas est dans un taxi le conduisant à l'aéroport, regarde, feuillette  son livre et découvre une dédicace faite par Lindsey : "je suis fière de toi, je t'aime et tu me manques".

 

Deb et Haley se réconfortent, et Haley pense que Jamie a eu la peur de sa vie, mais qu'ils vont bien.

Deb explique que la bouteille était un « Don Pérignon » rosé de 1995, qu'elle la gardait pour le jour où elle serait débarrassée de Dan Scott pour de bon. Carrie se réveille et laisse exploser sa rage en fonçant sur elles avec une hache.  Elle est stoppée net par un coup de feu retentissant. Dan vient de tirer.

Brooke est somnolente dans un café, la serveuse s'approche pour lui demander  si tout va bien. Brooke s'excuse et demande l'addition, elle l'informe que quelqu'un l'a déjà  réglée, elle désigne Sam. Brooke la rejoint au bar et lui dit qu'elle n'avait pas à faire ça. Sam lui dit que de toute façon, c'est probablement avec son argent. De toute façon, elle lui devait pour le chemisier volé. Elle doit rentrer pour que sa mère ne s'inquiète pas. Brooke dit que ce n'est pas une mauvaise chose que sa mère s'inquiète. Sam acquiesce.

Peyton est chez elle et attend toujours Mick qui n'est pas venu.

On voit Mick, dans un bar commandant un autre verre. Au moment de régler ses consommations, il sort son argent et le barman voit une médaille « sobre depuis 1 an » des Alcooliques Anonymes. Mick lui demande de se taire et commande un autre verre.

Sam dort dans le coffre d'une voiture, dans l'atelier de mécanique de l'école.

 

Brooke est dans sa boutique vide. Millie entre et lui dit qu'elle a entendu dire qu'une bonne maison cherchait une première vendeuse et que Victoria l'avait virée, ignorant que c'était déjà fait. Brooke lui dit que les horaires sont horribles, la paie médiocre et qu'il n'y a aucune sécurité d'emploi. Millie dit que ça a l'air super ! Elles s'étreignent.

Carrie est sur le sol, se réveille, puis se met à rire. Elle dit à Dan qu'il ne peut pas la tuer, qu'elle est encore là. Elle se fiche de sa position, elle s'en sortira et reviendra. Dan lui rapelle qu'il avait promis de la tuer si elle revenait roder autour de sa famille. Carrie lui fait remarquer qu'elle est encore vivante. Dan pointe alors le pistolet dans sa direction. Elle cesse de rire. Il fait feu.

  

 

(La robe que Peyton demande à Brooke est un peu du style de celle du clip de November Rains de Guns n Roses )

Ecrit par Mamoune.

 

DANS LES EPISODES PRECEDENTS

 

PEYTON: Salut. Mick Wolf! On dirait que vous avez vu un revenant.

MICK: Un l'instant, je l'ai cru. Elle était à ta mère cette veste. On dirait Ellie.

 

HALEY: C'est l'une de mes meilleurs amies qui tient ce magasin, elle t'envoie un petit cadeau.

 

BROOKE: Mon magasin a été cambriolé, moi j'ai été agressé. Demain, j'appellerai les avocats pour leur dire que je renonce à mes droits sur Clothes Over Bros. Maintenant, tu as ta boite et plus de fille.

 

JAMIE: Ouais.

NATHAN: On va y arriver.

JAMIE: Quand tu choisiras une équipe de la NBA, tu devrais prendre les Bobcasts.

 

LINDSEY: Je suis navrée, Lucas. Je ne peux pas t'épouser.

 

LUCAS: Je t'aime Peyton.

PEYTON: Oui.

LUCAS: Attends que je te pose la question.

PEYTON: Oui, je veux t'épouser. Oui.

 

JAMIE: Maman! C'est grand-père Dan. Il est mort, lui aussi?

HALEY: Arrêtes de t'inquiéter grand-père est vivant, bien vivant.

JAMIE: Est-ce qu'on peut aller le voir alors?

 

CARRIE: Je vais vous tuer mais d'abord je compte bien récupérer Jamie et vous, vous allez m'aider.

 

ONE TREE HILL

 

JARDIN DE CARRIE

 

Carrie creuse la terre avec une pelle pour former la tombe de Dan.

 

CARRIE(voix-off): Il paraît qu'on quitte ce monde comme on y est arrivé, nu et seul.

LUCAS(voix-off): Alors si on emporte vraiment rien avec nous, comment peut-on savoir si on a réussi sa vie? Est-ce qu'elle se définit par les gens qu'on a choisi d'aimer?

NATHAN(voix-off): Où se mesure-t-elle simplement à la hauteur de nos exploits?

BROOKE(voix-off): Et si on échoue? Et si on ne trouve jamais l'amour? À quoi aura servi notre vie? Et qu'aura-t-elle valu?

DAN(voix-off): Alors est-ce que le désespoir d'avoir vécu en vain vous fera perdre la raison?

 

MAISON DE LEYTON

 

Peyton prépare le petit-déjeuner, Lucas la rejoint dans la cuisine.

 

LUCAS: Ça va toi?

PEYTON: Ouais. L'église a téléphoné et on a enfin une date. Je l'ai marqué sur ton calendrier.

LUCAS: Waouh. Ça été rapide. Tant mieux, c'est bien.

PEYTON: Qu'est-ce qui se passe? J'espère que tu veux toujours te marier.

LUCAS: Ouais. Je te veux tout de suite et maintenant.

PEYTON: Alors qu'est-ce qu'il y a?

LUCAS: Faut que j'aille à New York aujourd'hui pour la réunion de lancement de mon nouveau roman.

PEYTON: Ouais et alors?

LUCAS: Et je vais voir Lindsey. Et l'ennui, c'est que je ne lui ai toujours pas parlé de nous ni de notre mariage.

PEYTON: Lucas...

LUCAS: J'aurais du lui annoncer depuis un moment mais je ne voulais pas faire ça au téléphone.

 

CLOTHES OVER BROS

 

Brooke compte les billets de la caisse quand Peyton entre dans le magasin toute excitée.

 

PEYTON: Ça y est! On a enfin fixé une date avec Lucas alors il faut que je te demande un super service.

BROOKE: Bien sur mais si tu as besoin d'argent, le moment est assez mal choisi Peyton.

PEYTON: Quoi? Non, ne dis pas de bêtise. Je veux une robe et si ça peut t'aider, je suis prête à la payer au prix fort. Je peux compter sur toi?

BROOKE: Oui. Le modèle Lindsey est génial pour partir en courant, c'est ce que les filles par sur d'elle vont choisir cette saison.

PEYTON: Elles sont nulles tes vannes. Non, j'avais envie d'une robe originale, un truc qui sortent de l'ordinaire. Un look rockeuse, dame chic et court. La robe de mariée du clip de Guns Roses, tu vois le genre?

BROOKE: Genre trainée, c'est dans mes cordes.

PEYTON: Wouah, tu n'as pas eu tes corns flake aujourd'hui?

BROOKE: J'ai vu Victoria, ça s'est mal passé mais tu n'y es pour rien, je suis désolée. En tous cas, tu n'as jamais eu l'air aussi heureuse de ta vie, ça fait plaisir.

PEYTON: C'est gentil. C'est vrai qu'en ce moment, j'ai l'impression d'être sur un nuage. Je t'assure. Je me sent super bien avec Lucas et le label décolle, j'ai une véritable légende de la musique dans le studio.

BROOKE: Qui ça?

PEYTON: Mick Wolf.

BROOKE: C'est cool?

PEYTON: Tu t'y connais vraiment rien, je te garantis que tu as au moins chanson sur lesquelles il joue dans ton MP3 et il a connu Ellie alors c'est comme si il ouvrait une fenêtre sur un univers que je rêvais de connaître. Tu peux pas imaginer ce que ça fait de découvrir à quoi ressemblait ta mère quand elle avait notre age?

BROOKE: Moi, je pense que si.

PEYTON: Dis moi ce qui s'est passé avec Victoria.

BROOKE: Rien de grave. Laisses tomber, c'est du passé. Si on parlait plutôt de ta robe?

 

MAISON DE NALEY

 

Le téléphone de la maison sonne. Nathan répond.

 

NATHAN(au téléphone): Vous êtes chez les Scott. Oui, c'est Nathan. Bien sur. Si vous voulez, je peux venir tout de suite monsieur. Oui, sans problème. Merci, moi aussi j'ai hâte de vous rencontrez.

(Nathan raccroche)

HALEY: Tout va bien, chéri?

NATHAN: Très bien. C'était le président de l'équipe de la ligue D de Fort Wayne.

HALEY: La ligue D?

JAMIE: C'est des basketteurs pro maman!

NATHAN: D pour développement, c'est la NBA junior et l'équipe demande à me voir aujourd'hui. La porte de la NBA s'ouvre.

JAMIE: Tu as raison Papa, tu sera un champion de la NBA.

HALEY: C'est pas possible.

JAMIE: Bravo. Je suis super fier de toi.

 

MAISON DE CARRIE

 

Carrie regarde la tombe de Dan.

 

CARRIE: C'est aujourd'hui que Dan Scott va en enfer et que je récupère mon petit chéri.

 

CLOTHES OVER BROS

 

Brooke est derrière le comptoir, Sam vient rendre le sac de vêtements.

 

SAM: Je viens pour rapporter des trucs.

BROOKE: Tu rigoles ou quoi? Je t'ai offert ces habits et je trouve que tu as un sacré culot de revenir chez moi.

SAM: Il n'y a pas de loi contre le fait de rapporter des cadeaux qu'on aime pas.

BROOKE: Mais il devrait y en avoir une. Il y en a contre le vol en tout cas.

SAM: Je voulais rien vous voler moi, vous m'avez braqué avant que je paye.

BROOKE: Alors je t'ai empêché de me payer! Et je peux savoir à quel moment tu avais prévu de me payer? Après m'avoir insulter et pousser ma terre ou peut être après être sorti du magasin et t'être enfui dans la rue en courant comme une voleuse?

(Des ouvriers entre dans la magasin)

BROOKE: Excusez moi c'est une livraison? Je n'ai rien commandé.

HOMME: C'est une livraison mais pas ici. On nous envoie cherché tout le stock du magasin pour le ramener immédiatement à New York.

BROOKE: Quoi? C'est un ordre de qui?.

HOMME: Victoria Davis.

BROOKE: Super. C'est ton jour de chance. Victoria Davis, la nouvelle propriétaire de Clothes Over Bros va te faire un plaisir de te rembourser intégralement tes achats, elle est trop généreuse.

(Brooke lui donne de l'argent de la caisse)

SAM: Merci.

 

STUDIO DE PEYTON

 

Mick compose un morceau de musique à la guitare.

 

PEYTON: C'est une vraie Lespaul?

MICK: Pas loin. C'est une Aristocrate.

PEYTON: Si elle pouvait parler, elle en dirait des histoires à raconter.

MICK: Oh oui, surement. Le problème c'est qu'elle raconterai aussi les bêtises qu'on a pu faire. Ce serait un peu gênant.

PEYTON: Est-ce qu'elle était là quand mon père est tombé amoureux d'Ellie?

MICK: Oui, elle a tout vu.

PEYTON: Ça s'est passé comment entre eux? Une espèce de coup de foudre?

MICK: On peut dire ça. Ils se sont rencontrés pendant une tournée mais je ne me souviens plus laquelle et quand elle a vu ton père, elle est tombée amoureuse de lui comme ça.

PEYTON: Je m'en doutais, et elle lui a aussi plu tout de suite.

MICK: Oh oui, bien sur. Ils se la jouaient blasés tous les deux comme si c'était pas important mais c'était le grand amour. Tout le monde voyait qu'ils étaient fait l'un pour l'autre.

PEYTON: Peut être que je fais te laisser bosser, non?

MICK: Ouais, merci.

PEYTON: Si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis à coté.

MICK: Oui, c'est ça.

 

GYMNASE

 

Nathan va voir le directeur de l'équipe qui l'a contacté.

 

BOBBY: Nathan Scott! Ravi de vous rencontrez. Le voyage s'est bien passé?

NATHAN: Oui très bien. Merci de m'avoir invité monsieur.

BOBBY: Bobby, c'est mieux. C'est moi qui vous remercie d'avoir accepter de vous déplacer. Je voulais que vous jetiez un coup d'œil à nos équipements avant de parler affaire. Donc comme vous le verrez, on a des installations extraordinaires. Les propriétaires ont mis le paquet.

NATHAN: C'est formidable monsieur.

BOBBY: Appelez moi, Bobby. Appelez moi, Bobby. Viens. On a de grandes ambitions pour le championnat de ligue D, l'équipe est très motivée, vous allez les rencontré. Et si ils sont bien coachés, plusieurs de nos joueurs vont monter en NBA. Regardez autour de vous, tout commence ici. Alors Nathan, ça fait quoi de voir une salle de basket pro?

NATHAN: C'est génial. Je me sens à ma place.

BOBBY: C'est mon avis aussi. Aller venez.

 

MAISON DE NALEY

 

Jamie arrive dans la cuisine avec le téléphone dans les mains. Il le passe à sa mère.

 

JAMIE: Maman! C'est pour toi le téléphone.

HALEY(au téléphone): Oui allo? Oui, c'était mon fils. Oui, très mignon. Qui est à l'appareil? Pardon, il y a du bruit, je n'ai pas entendu. En soin palliatif. Oui, une petite seconde. Oui, je comprends. Je vous remercie.

 

MAISON DE CARRIE

 

On voit Dan avec un scotch sur ma bouche tandis que Carrie est au téléphone derrière le rideau.

 

CARRIE(au téléphone): Oui, c'est un plaisir. Et je serai ravie de vous accueillir vous et votre adorable petit garçon bien sur.

(Carrie raccroche)

CARRIE: Vous disiez que mon plan était nul mais je crois que ça va être une brillante réussite. La créature veux quoi comme dernier repas?

 

MAISON DE NALEY

 

Haley regarde ce qu'elle a écrit.

 

DEB: Haley. Est-ce que ça va?

HALEY: J'ai l'impression de Nathan avait raison, Dan a choisi de se laisser mourir.

DEB: De quoi tu parles?

HALEY: La personne au téléphone, c'est une infirmière de soin palliatif. Elle a dit que Dan en avait plus que pour quelques heures. Toutes mes condoléances, Debbie.

DEB: Oh, je t'en prie. C'est étonnant venant de Dan.

HALEY: Étonnant, pourquoi?

DEB: Je m'attendais à une fin plus grandiose, à la hauteur de son ego.

HALEY: La personne que j'ai eu dit qu'il veut voir Jamie et que ce serait bien qu'il vienne.

DEB: Tu crois pas qu'il est un peu petit pour ça?

HALEY: J'en sais rien mais ça lui a fait de la peine de perdre Quentin du jour au lendemain et après l'histoire de la tombe de Dan, je lui ai promis qu'il pourrait revoir son grand-père.

DEB: Qu'est-ce que tu vas faire alors?

HALEY: Je sais pas du tout. En plus, Nathan n'est pas là.

 

BUREAU DE LINDSEY

 

Lucas entre dans la bureau de Lindsey.

 

LINDSEY: Tu es là!

LUCAS: Bonjour.

LINDSEY: Entres! Tu as fait bon voyage? Tu es prêt pour le grand jour.

LUCAS: Oui moi ça va mais avant de commencer il y a une chose dont je voudrais te parler, c'est assez important et j'aurais surement du te le dire avant.

LINDSEY: Non, écoute Lucas. Je n'ai pas envie qu'on parle de nous. Ça va juste nous mettre mal à l'aise. Il faut qu'on travaille ensemble de toute façon alors essayons de rester professionnels. Et t'inquiètes pas, si tu vas bien moi aussi je vais bien. On est d'accord? Et attends de voir ce qu'on a prévu pour toi, tu vas tomber à la renverse. Je vais d'abord te donner ça. Alors qu'est-ce que tu en dis?

LUCAS: Je le trouve superbe.

 

STUDIO DE PEYTON

 

Mick regarde les disques accrochés au mur de Peyton.

 

MICK: Tu as accroché tout tes disques préférés?

PEYTON: Oui mais j'ai mis aussi des pochettes que je trouvais jolie.

MICK: Alors dis moi tes cinq albums préférés de tous les temps, ceux que tu emmènerais sur une ile déserte.

PEYTON: Tu rigoles?

MICK: Non. C'est le meilleur test de personnalité. Ça dit tout ce que tu veux savoir sur quelqu'un.

PEYTON: Tu veux jouer? D'accord mais tu me notes tes disques préférés toi aussi.

MICK: Ok, ça marche.

 

CHEZ LA PSY

 

Brooke s'est rendu à une visite chez son psy.

 

BROOKE: J'ai vu une fille volé dans le magasin l'autre jour, j'ai pas été tendre avec elle.

PSY: Vous sentiez qu'elle vous menaçait?

BROOKE: Non. En réalité, ce que j'ai ressenti sur le moment c'est surtout de la jalousie.

PSY: De la jalousie?

BROOKE: J'ai compris que j'avais donné trop d'importance à ma boite. On travaille beaucoup, on se donne du mal et quand on obtient enfin quelque chose, on profite pas du résultat, on reste là sur nos gardes de peur que quelqu'un vienne nous l'enlever et là j'ai vu cette fille qui avait l'air d'avoir aucun compte à rendre, de ne rien avoir à personne et c'est ça qui m'a rendu jalouse.

PSY: Cela changera-t-il la manière dont vous gérer votre entreprise?

BROOKE: Ça n'a aucune importante, je n'ai plus à me soucier de Clothes Over Bros à présent.

PSY: Et pourquoi donc?

BROOKE: L'affaire n'est plus à moi. J'ai cédé tous mes droits à Victoria.

PSY: Regrettez vous votre geste?

 

GYMNASE

 

Nathan discute avec Bobby sur les bancs.

 

BOBBY: Alors est-ce que ça vous plait?

NATHAN: Vous rigolez. Je suis aux anges. En plus, je dois dire que je m'y attendais pas. Je ne sais pas comment vous remerciez.

BOBBY: Non. Non. Tout le plaisir est pour moi. J'avoue que ça faisait un moment que je vous avais à l'œil, je vous ai vu gagner les deux championnats à Gilmore à la fac du Maryland.

NATHAN: Merci beaucoup mais ce qui m'intéresse, c'est l'avenir.

BOBBY: Je suis ravi de vous entendre dire ça. On a besoin d'un jeune coach d'en votre genre.

NATHAN: Quoi? Vous voulez que je coache? Je croyais que vous vouliez comme joueur.

BOBBY: Votre carrière de basketteur pro est terminée, vous devez vous en rendre compte.

 

STUIDIO DE PEYTON

 

Peyton et Mick annoncent leur chanson préférée.

 

PEYTON: Attention numéro trois, The Joshua Tree.

MICK: U2, tu parles d'une surprise. Physical Graffiti.

PEYTON: Quoi? Mais tu n'as pas le droit, c'est de la triche. Attends, c'est un double album celui-là. Bon très bien. Numéro deux, Nevermind et c'est pas parce que tu as joué dessus.

MICK: Exile on Main Street et n'écoutes pas les ragots je ne jouais pas sur Nevermind.

PEYTON: Officiellement, en tous cas.

MICK: Ben il reste le numéro un. Je t'écoute.

PEYTON: C'était facile, c'est le tout premier disque que j'ai acheté, Elvis Costello My Aim is True. Quoi? Tu dis que mon père que j'existai mais pourquoi il n'a jamais essayé de me voir?

MICK: Je ne sais pas si je pourrais répondre à ça mais si j'avais une réponse, elle te plairait peut être pas.

PEYTON: Pourquoi ils m'ont abandonné?

MICK: Peyton tu sais, on était... je dis on parce qu'on était tous pareil. Bref. A l'époque, on était pas nets et Ellie ne voulait pas avoir d'enfant, être enceinte était une erreur avec la vie qu'elle avait c'était même de la folie.

PEYTON: Tiens, j'ai une idée. Pourquoi tu viens pas diner chez moi ce soir? Normalement Lucas rentre de bonne heure et je sais que ça lui ferait vraiment très plaisir de te connaître et aussi...je serait une bonne occasion de parler de mes parents. Je me pose plains de questions sur mon père naturel.

MICK: Parfois il vaut mieux ne rien savoir.

PEYTON: S'il te plait.

MICK: Ok. Je viens diner.

 

MAISON DE NALEY

 

Haley appelle Nathan mais elle tombe sur le répondeur.

 

REPONDEUR: Salut, c'est Nathan. À vous.

HALEY: Nathan, mon amour. Ça m'ennuie de te déranger mais il faut que je te parle. Une infirmière de centre de soin palliatif a téléphoné pour dire Dan n'allait pas bien du tout, je crois que tu devrais me rappeler. Je t'aime. Bisous.

(Jamie entre la salle)

JAMIE: Pourquoi une infirmière t'a appelé? Grand-père a été admis à l'hôpital? Tu as dit qu'il allait bien l'autre jour.

HALEY: Je sais que je t'ai dit ça, mon cœur mais en fait grand-père a une maladie très grave.

JAMIE: Mais son infirmière va le soigner, non?

HALEY: Viens. Quand une personne est vraiment très malade, quelque fois personne ne peut la soigner.

JAMIE: Alors il va mourir comme Quentin?

HALEY: Oui. Malheureusement il va mourir chéri.

JAMIE: J'ai pas eu le temps de dire au revoir à Quentin. On pourra aller dire au revoir à Grand-père?

HALEY: Oui, on va aller lui dire au revoir. Viens, mon cœur.

 

GYMNASE

 

Bobby et Nathan discutent dans son bureau.

 

BOBBY: Je suis désolé de ce mal entendu, Nathan. Pour moi c'était une évidence qu'on vous appelait pour un poste de coach.

NATHAN: Et je vous en remercie, c'est très flatteur que vous ayez pensé à moi mais je ne suis pas encore prêt pour ça. Moi, je suis un basketteur.

BOBBY: Vous venez tout juste de vous remettre d'une blessure grave. C'est la colonne vertébrale, non?

NATHAN: Oui, j'ai eu des problèmes de dos.

BOBBY: A votre place, la plupart des joueurs ne penseraient pas à rependre le basket. Pour eux, l'important ce serait juste de marcher.

NATHAN: Je ne suis pas comme les autres joueurs.

BOBBY: Nan, je me rends compte...

NATHAN: J'ai fais de la rééducation et je me suis entrainé. Je suis en pleine forme, je joue bien. Laissez moi vous le prouver au moins.

BOBBY: Je suis très impressionné que vous vouliez recommencer à rejouer, je respecte votre courage et vous êtes un battant mais moi je veux un coach. J'ai toujours senti une grande intelligence dans votre jeu et je sais que vous avez coaché. Je pense que c'est ça votre avenir. Bon. Au moins, réfléchissez un peu. Je sens que vous avez votre place chez nous. Le public et les joueurs vous adoreraient. Vous êtes l'homme qu'il nous faut.

 

BUREAU DE LINDSEY

 

Le téléphone de Lucas sonne.

 

LUCAS: Allo?

PEYTON: Tu dois être occupée, je veux pas te déranger.

LUCAS: Nan, tu as de la chance. On était en réunion mais là je fais une pause. C'est cool. Quoi de neuf?

PEYTON: Euh pardon. Y a rien, je voulais juste entendre ta voix, c'est tout.

LUCAS: Arrêtes, qu'est-ce qu'il se passe?

PEYTON: C'est Mick. C'est mon père.

LUCAS: C'est lui qu'il te l'a dit? Il te l'a appris comme ça.

PEYTON: Non en fait il a rien dit. Je l'ai invité à manger ce soir pour en discuter.

LUCAS: Et tu penses que c'est lui, c'est ça?

PEYTON: Oui, il a gaffé pendant qu'on parlait tout à l'heure et je sens que c'est lui. Je pense que je l'ai senti des que je l'ai rencontré et maintenant ça me paraît évident. C'est mon père, j'en suis sure.

LUCAS: Tout va bien se passer, Peyton.

PEYTON: Oui, tu crois? Je suis un peu nerveuse.

LUCAS: Y'a pas de raison, ça va aller. Je regrette de ne pas être avec toi.

(Lindsey sort du bureau d'à coté)

LINDSEY: Lucas, on va commencer.

LUCAS: Excuse moi il faut que j'y retourne mais je te rappelle des que je sors, d'accord?

PEYTON: Oui, d'accord. Lucas?

LUCAS: Oui.

PEYTON: Je me sens mieux après avoir discuter avec toi et je t'aime très fort. À ce soir.

LUCAS: Moi aussi, je t'aime. Bisous.

 

La réunion a commencé avec les dirigeants de la promo.

 

HOMME: Voilà. On vous sort le grand jeu. Séance de dédicace dans plusieurs villes et grande compagne de pub dans la presse et à la radio. Et on essaye de vous avoir des émissions de télé locales et nationales.

LUCAS: C'est formidable.

HOMME: Y'a plus qu'à confirmer les dates. On veut commencer fort. Donc le 24 vous serez à Omaha, le premier livre s'y est bien vendu. Ensuite...

LUCAS: Euh excusez moi. J'ai un petit problème pour la conférence à Chicago.

HOMME: Pardon. C'est un peu tard pour planifier le planning.

LUCAS: Oui, je comprends mais je suis pris ce jour-là.

LINDSEY: Lucas, Chicago est notre deuxième plus grand marché, ça va nous couter cher de changer le planning.

LUCAS: Je suis désolé mais il faut annuler, d'accord?

LINDSEY: J'aimerai te dire deux mots dans mon bureau Lucas.

 

LINDSEY: A quoi tu joues? Le lancement de ton roman est un évènement important.

LUCAS: Je sais bien, l'ennui c'est que...

LINDSEY: Il ne comptait rien de spécial pour toi, je te signale c'est moi qui l'ai demandé parce que je crois en ton livre et je veux qu'il soit lu.

LUCAS: Et je t'en remercie.

LINDSEY: Je ne vois pas ce qui peut être plus important que la sortie de ton livre?

LUCAS: Mon mariage! Avec Peyton. Je l'ai demandé en mariage. C'est pour ça que je ne peux pas aller à Chicago ce jour-là.

LINDSEY: Je vois.

LUCAS: J'avais l'intention de t'en parler, je t'assure mais...

LINDSEY: Et pourquoi tu l'as pas fait alors?

LUCAS: J'en sais rien.

LINDSEY: Je vais leur expliquer pour Chicago.

LUCAS: Lindsey...

LINDSEY: Donc j'avais raison depuis le début, tu n'étais bien amoureux de Peyton. J'aurais vraiment préféré que tu me l'annonces par téléphone.

 

CHEZ LA PSY

 

Brooke est encore chez sa psy.

 

BROOKE: Vous trouvez ça idiot que j'ai donné ma société à ma mère?

PSY: Et vous, vous trouvez ça idiot?

BROOKE: Vous répondez toujours à une question par une autre question.

PSY: Vous n'aimez pas ça? A mon humble avis Brooke, tant que votre mère en faisait partie ça ne pouvait pas être votre société.

BROOKE: Ouais. Juste après j'étais sur un nuage, ça m'a fait l'effet d'une libération mais aujourd'hui, je ressens une espèce de vide. J'ai perdu tout ce pourquoi j'ai travaillé jusque là, tout ce qui me reste, c'est le magasin de Tree Hill et il est vide aussi maintenant.

PSY: Parfois la liberté qui vous faisait envie est quelque peu effrayante. Avez vous parler de tout ça à quelqu'un d'autre.

BROOKE: Non. J'ai vu ma meilleure amie aujourd'hui mais je n'ai pas pu le lui avouer.

PSY: Pourquoi d'après vous?

BROOKE: J'en sais rien. À vrai dire, j'ai l'impression d'avoir échouer parce que tous mes vieux amis ont énormément avancé dans la vie et Haley elle a sa famille, Millicent a emménagé avec Micro, Peyton avec Lucas et il ont tous avancé et construit des choses et moi je reste là. J'ai rien fait du tout.

PSY: Brooke! Vous avez 22 ans et vous avez fondé une société qui vaut plusieurs millions de dollars je vous le rappelle. C'est ce que vous appelez ne rien faire ça?

BROOKE: Mais je l'ai donné.

PSY: Vous ferez autre chose. Vous êtes intelligente, créative. Vous trouverez, j'en suis sure.

BROOKE: Ouais mais si je trouve rien d'autre, qu'est-ce que je fais faire?

PSY: Vous trouverez. Mais ce n'est pas la vrai question.

BROOKE: C'est quoi alors?

PSY: Jusque là nous n'avons parlé que de votre travail. Par contre quand vous parlez de vos amis, vous définissez leur bonheur uniquement en terme de relation amoureuse et de famille. Donc la question, c'est pourquoi tenez vous tant à affronter la vie toute seule?

 

GYMNASE

 

Nathan est assis dans les estrades, Bobby vient le rejoindre.

 

BOBBY: Vous avez réfléchis?

NATHAN: Je ne sais pas quoi dire.

BOBBY: Renoncer à jouer au basket, c'est dur. Et ça l'a été pour nous tous mais ça ne veut pas dire que vous devez renoncer au basket.

NATHAN: Va falloir que j'en parle à ma famille.

BOBBY: Excellente idée. J'attendrai quelques jours le temps que vous donniez votre réponse.

 

MAISON DE LEYTON

 

Peyton met un disque dans le lecteur.

 

PEYTON: Je t'attends, mon père.

 

BAR A NEW YORK

 

Lindsey boit un verre, Lucas vient vers elle.

 

LUCAS: J'ai voulu faire du mal, ni à l'époque ni aujourd'hui.

LINDSEY: Je sais bien et je savais que ça finirait comme ça, je l'ai toujours su et je me voilais la face. C'était pas juste pour moi ni pour toi. Pour Chicago, on va s'arranger. Je me débrouillerais.

LUCAS: Merci. Bon, il faut que je file sinon je vais rater mon avion.

LINDSEY: Ouais, bien sur.

LUCAS: Au revoir.

LINDSEY: Lucas. Je crois que tu as oublié ça.

LUCAS: Lindsey...

LINDSEY: Ne t'inquiète pas. C'est drôle, c'est ici qu'on s'est parlé pour la première fois et je t'ai dis que tu allais bien avec la fille du roman. Au revoir Lucas.

 

MAISON DE CARRIE

 

Carrie sort une seringue de son emballage et se retourne vers Dan.

 

DAN: Il n'est pas trop tard Carrie.

CARRIE: Trop tard pour quoi?

DAN: Pour arrêter tout ça.

CARRIE: Je peux pas arrêter, désolé.

DAN: Je t'assure que si. Pitié, fais pas ça. Je t'en supplie.

CARRIE: Pitié? Il est où le gros dur du motel, hein? Lui qui m'avait juré de me tuer. On fait moins le malin quand les rôles sont inversés.

DAN: Si tu touches à un cheveu de Jamie, je t'assure que tu vas le payer. Espèce de pauvre malade.

CARRIE: On a du monde aujourd'hui, c'est pas le moment de faire un caprice mais j'ai ce qu'il faut.

(Elle lui plante la seringue dans le coup)

CARRIE: Ça va vous calmer

(Carrie regarde par la fenêtre qui mène sur l'entrée)

CARRIE: Juste à temps, on a de la visite.

 

Haley gare la voiture dans l'allée.

 

HALEY: On y est bonhomme. Bon. Toi, tu reste là je vérifie que c'est le bon endroit et je viens te chercher.

JAMIE: Je peux venir avec toi.

HALEY: Tu restes là et tu n'ouvres à personne, d'accord? J'en ai pour une minute, c'est promis?

JAMIE: D'accord.

 

Haley rentre dans la maison.

 

HALEY: Dan. Dan? Dan. Dan. Répondez moi.

DAN: Aides moi.

HALEY: Je suis venue avec Jamie.

DAN: Il doit partir.

HALEY: Qu'est-ce qu'il se passe? Où est le personnel? Qu'est-ce qu'il vous est arrivé?

(Carrie donne un coup de marteau dans la tête)

CARRIE: Mme Scott!

 

MAISON DE NALEY

 

Deb cherche une bouteille de vin dans les placards de la cuisine.

 

DEB: c'est pas vrai! Où je l'ai fourré? Ah, ça y est! Je l'ai trouvé

 

MAISON DE CARRIE

 

Jamie est toujours dans la voiture en attendant le retour de la mère.

 

JAMIE: Maman, où tu es? Je m'embête. Arh.

CARRIE: Jamie! C'est moi nounou Carrie, ouvres moi.

JAMIE: Non! maman m'ont dit que tu es une méchante personne.

CARRIE: Jamie! Ouvres moi!

JAMIE: Non! je veux voir ma maman!

CARRIE: Tais toi. C'est moi ta mère maintenant. Je t'ordonne d'ouvrir cette vitre.

JAMIE: Non!

CARRIE: C'est dingue comment ce petit a été mal élevé.

(Carrie revient vers la voiture avec une hache dans les mains mais Jamie a ouvert sa porte et part dans la champ de maïs)

CARRIE: Jamie!

 

Dan se réveille et appelle Haley.

 

DAN: Haley! Haley! Haley, il faut que tu te réveilles. Haley, écoute moi. Haley, réveilles toi, je t'en prie.

 

Carrie et Jamie courent dans le champs de maïs.

 

CARRIE: Jamie! Jamie! Je suis désolée de m'être énerver contre toi. Aller dis moi où tu es mon bonhomme? Je ne vais plus m'énerver, c'est promis mon cœur. Aller viens, j'ai une belle surprise pour toi.

(Jamie court de l'autre sens et se fait attraper par Haley)

HALEY: Chut! C'est maman.

 

GYMNASE

 

Nathan regarde le message que lui a envoyé Haley sur son portable.

 

HALEY(sur messagerie): Nathan, mon amour. Ça m'ennuie de te déranger mais il faut que je te parle. Une infirmière de centre de soin palliatif a téléphoné pour dire Dan n'allait pas bien du tout, je crois que tu devrais me rappeler. Je t'aime. Bisous.

(Nathan rappelle)

 

MAISON DE CARRIE

 

Le portable de Haley sonne au milieu du champ de maïs.

 

HALEY: T'inquiètes pas chéri. Je te promets qu'on va s'en sortir. Ça va aller? Je suis là. Viens, cours!

JAMIE: Oui!

CARRIE: Jamie! Jamie!

HALEY: C'est bien mon cœur, continue.

(Haley et Jamie arrivent à revenir vers la maison suivi de près par Carrie mais celle-ci se prend la bouteille de vin que Deb cherchait tout à l'heure dans la cuisine en pleine tête)

DEB: tu croyais quand même pas que tu allais t'en tirer. Sale garce! Ça va, vous deux?

 

DEB: Jamie n'a rien?

HALEY: Nan ça va il a eu peur, c'est tout. Et toi ça va?

DEB: Cette bouteille, c'était un champagne millésimé à cinq cents dollars. Je voulais la garder pour le jour où je serai enfin débarrasser de Dan. On a le droit de rêver, non?

HALEY: Tu nous a sauvé la vie. comment tu nous a trouvé? Tu savais où on était?

DEB: J'avais un doute quand j'ai vu l'adresse que tu as noté. Dan a toujours détesté la campagne.

DAN: je déteste la campagne.

 

BAR

 

SERVEUSE: Tout va bien?

BROOKE: Oui merci excusez moi. L'addition, s'il vous plait.

SERVEUSE: Elle a déjà été payée.

BROOKE: Mais par qui?

(Brooke va s'asseoir vers Sam)

BROOKE: Tu n'étais pas obligé.

SAM: Je sais bien mais de toute manière, c'est votre argent et puis je vous devais bien ça pour le haut. Bon, il faut que je me casses. Si je suis trop en retard ma mère ça me faire une scène.

BROOKE: C'est super d'avoir une mère qui s'inquiète pour toi.

SAM: Ouais.

 

AUTRE BAR

 

Mick boit au comptoir.

 

MICK: T'as rien vu, tu me sers un whisky.

 

CLOTHES OVER BROS

 

Brooke est assis sur un présentoir vide, quelqu'un entre dans la magasin.

 

MILLICENT: Bonsoir.

BROOKE: C'est toi!

MILLICENT: J'ai entendu parler d'une nouvelle petite société qui cherchait sa première employé. Victoria m'a appelé ce matin pour me virer mais elle ne savait pas que tu l'avais déjà fait. Bon qu'est-ce que tu as envie? Je suis engagée?

BROOKE: J'aimerai bien seulement on va travailler dur, tu seras très mal payé. On tient peut être pas très longtemps

MILLICENT: Ce seras très bien.

 

MAISON DE CARRIE

 

Carrie, allongé sur le sol, n'est toujours pas morte. Dan vient vers elle.

 

CARRIE: Vous croyez que vous pouvez me tuer? Je suis indestructible. La preuve, je suis encore là.

DAN: J'ai appelé la police, il vont pas tarder.

CARRIE: Ils vont m'arrêter, je serais jugé et quand je sortirai, je recommencerais.

DAN: Je t'avais prévenu ce qu'il t'arriverait si tu t'approchais de ma famille. Je t'avais dit que je te tuerais.

CARRIE: Mais je suis toujours la. Ce n'est pas encore fini.

DAN: Oh si.

 

Fin de l'épisode.

 

 

Previously on One Tree Hill

 

Peyton : Hi Mick Wolf !

Mick : You look just like her.

 

Haley : One of my best friends Brooke owns clothes over bros and she sent you a gift.

 

Brooke : My store was robbed and I was attacked. I'm calling the lawyers tomorrow and I'm divesting my interests in clothes over bros. Now you have a company and no daughter.

 

Nathan : I'm gonna do this.

Jamie : Hey daddy when you play in the NBA, you should play for the bobcats.

 

Lindsey : I'm sorry Lucas. I can't marry you.

 

Lucas : I love you.

Peyton : yes.

Lucas : You didn't let me ask you. 

Peyton : yes baby yes.

 

Jamie : Mama! It's grandpa Dan! he's dead!

Haley : No buddy. he's alive. Grandpa Dan is alive I promise.

Jamie : Then can we go see him?

 

Carrie : I am going to kill you. But first I'm gonna get Jamie back. And you're gonna help me.

 

 

AT NANNY CARRIE'S GARDEN

Dan : They say we leave this world Just the way we came into it  naked and alone.

Lucas : So if we do leave with nothing. What then is the measure of a life? Is it defined by the people we choose to love?

Nathan : Or is life simply measured by our accomplishments?

Brooke : And what if we fail? or are never truly loved? What then? Can we ever measure up?

Dan : Or will the quiet desperation of a life gone wanting drive us mad?

 

AT LUCAS'S HOUSE

Peyton : Morning. So I heard from the church and we have a date! I marked it on the calendar.

Lucas : That was quick. That's good. that's great.

Is that okay? You do still want to get married right?

Lucas : Yes. Right here right now.

Peyton : Then what?

Lucas : Well you know how I have to take the shuttle today to New York for my book launch meeting?

Peyton : Yeah. so?

Lucas : Well it's just. I haven't exactly told Lindsey about us or the wedding.

Peyton : Luke.

Lucas : I know. I should have told her about it by now but that's just not something I can do over the phone.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Peyton : There you are! Lucas and I set a date this morning So I have to ask you a really big favor.

Brooke : Okay. If it's about money it's probably not the best time.

Peyton : Oh god stop it! I need a dress! And if it helps I promise to pay full price. Is my best friend down?

Brooke : Sure. Do you want the Lindsey Strauss tear away train?  It's what all the runaway brides are gonna be wearing this season. 

Peyton : So not funny. No I was thinking something like nontraditional you know? Like rocker, glam, chic kind of like Stephanie Seymour dress She wears in the guns n' roses video. 

Brooke : Swanky.  I can do that. 

Peyton : Who peed in your cheerios? 

Brooke : I just had a thing with Victoria. I don't mean to take it out on you. For the record it is very nice to see you so happy. 

Peyton : Thank you. Everything is going really good you know? It just  it feels right with Lucas and the label's taking off. I have a music legend in my studio right now. 

Brooke : Who? 

Peyton : It's Mick wolf! 

Brooke : Cool?

Peyton : You are so musically challenged ! I guarantee you ... you have like 30 songs on your Ipod That he's played on. And he knew Ellie, so it's like this window into a world That I've never gotten to see. I mean you cannot imagine what it's like to finally find out what your mother was like when she was young.

Brooke : Maybe a little.

Peyton : Brooke what happened with Victoria? 

Brooke : Nothing. It's not important. I'm fine. Let's get to work on the dress huh?

 

 

AT SCOTT'S HOUSE

Nathan : Scott residence. Yeah this is him. Yes sir ... Uh yes sir. I could be there today if you want. Absolutely. I'm ... I'm looking forward to it too. thank you. 

Haley : Everything okay? 

That was the general manager for the fort Wayne dleague team. 

Haley : The dleague?

Jamie : Basketball mama!

Nathan : It's just a developmental league team but the G.M. wants to meet with me today. That was the NBA calling. 

Jamie : I told you! you're gonna play in the NBA! 

Haley : My god baby! 

Jamie : Daddy I'm so proud of you! 

 

AT CARRIE'S GARDEN

Carrie : Today is the day Dan Scott dies and I get my Jamie back. 

 

AT CLOTHES OVER BROS

Sam : Need to make some returns. 

Brooke : Are you kidding? Those were gifts. You have a lot of nerve even setting foot in this store. 

Sam : Last time I checked it's okay to return gift items.

Brooke : Well it's not okay. Just like it's not okay to steal. 

Sam : I didn't steal from you. You didn't give me a chance to pay ?

Brooke : I didn't give you a chance to pay? When exactly were you planning on paying me? Was it after you assaulted me and called me a bitch or maybe after you ran your thieving little street urchin ass down the block? 

Brooke : Excuse me. Can I help you? 

Man : Yeah you can. I got a work order here to box up all your remaining store inventory for shipment to New York. 

Brooke : What? says who?

Man : Victoria Davis. 

Brooke : Swell. It's your lucky day. Victoria Davis the new president of clothes over bros 

Will be happy to give you a full cash refund.

Sam : All rightly. 

 

AT PEYTON'S STUDIO

Peyton : Is that a les Paul? 

Mick : close. It's a  it's an aristocrat.

Peyton : Imagine if that guitar could talk the stories it would tell. 

Mick : Oh I don't know. This baby's been around some pretty crazy stuff. It's probably best that she doesn't speak. 

Peyton : Was it around when my dad fell in love with Ellie? 

Mick : Yeah. it was. 

Peyton : So what was it like love at first sight or what?

Mick : Pretty much. I mean they met on tour and I don't remember which one it was but I remember that she fell for your dad instantly.

Peyton : What about him? Did he like her right away? 

Mick : Well ... you know they tried to play it cool like it wasn't a big deal. But it was. I mean everybody knew that they re just meant to be together. 

Peyton : Um I should probably let you get back to work huh?

Mick : Yeah. right. 

Peyton : I'm just gonna be right out here if you need anything. 

Mick : Right. yeah.

  

AT THE GYMNASIUM

Bobby : Nathan Scott. Great to meet you. how was your flight? 

Nathan : Oh it was good sir. thanks so much for having me. 

Bobby : It's "bobby." Hey I really appreciate you coming up here short notice but I wanted you to have a good look at the facility before we really get into things. As you'll see everything here is state of threat. the owners have spared no expense. 

Nathan : I see that sir. 

Bobby : It's just "bobby." just "bobby." Come on. let me show you around ... Make no mistake. we want to win here. We've got some good players on our squad some of whom you'll meet today. I know that with the right coaching. We can send some of them to the NBA next season. And all that begins right here. So Nathan how does it feel to be in a real gym again? 

Nathan : Good. it feels good. 

Bobby : I bet it does. come on.

  

AT SCOTT'S HOUSE

Jamie : Mom the phone's for you. 

Haley : Yes hello? Yes that's my son. Yeah he's very cute. who I ... I'm ... I'm sorry. Can you repeat that? ... Hospice?

Deb : Come here babe. 

Haley : Yeah. just a second. Yes. I understand. thank you. 

Carrie : And I'm so looking forward to making your acquaintance and of course meeting your charming son ...  Looks like my "sucky" plan is going to be a smashing success. So what would it like for its last meal?

 

Deb : Haley? you okay? 

Haley : Nathan was right all along. Dan really has gone off to die. 

Deb : What do you mean? 

Haley : I just got a phone call from his hospice nurse. She thinks it's only a matter of hours now. I'm so sorry Deb.

Deb : Oh please. It's just. It doesn't sound like Dan. 

Haley : What do you mean?

Deb : Well I would have expected a little more grandstanding. That's all. 

Haley : Well she says he's asking for Jamie. Thinks I should bring him by.

Deb : Do you think Jamie should see him like that?

Haley : I don't know. After everything he's been through with Quentin and now seeing Dan's gravestone I promised him he could see his grandfather.

Deb : So what are you gonna do?

Haley : I don't know.  Oh I wish Nathan were here. 

 

 

AT LINDSEY'S OFFICE

Lindsey : You're here. So how was your flight? You ready for today? 

Lucas : Yeah it was fine. Listen there's something I really need to talk to you about. It's important and I probably should have talked to you about it a while ago but ...

Lindsey : Look I don't want this to be awkward for either of us. All right? We have to work together so let's not do the heavy emotional thing.  I'll be okay if you're okay.

Lucas : Okay? 

Lindsey : Wait till you see what we have planned for you today. It's gonna be great. Starting with this. So what do you think? 

Lucas : I think it looks amazing. 

 

AT PEYTON'S STUDIO

Mick : So these are your all time favorites? 

Peyton : Um some of them. Some of them just look really cool. 

Mick : Okay, five albums. Five that you couldn't live without if you were stranded on a desert island. 

Peyton : Really? 

Mick : Show me a person's favorite records and I'll tell you everything you need to know about them.

Peyton : Okay. Fine. But you're gonna have to write yours down too. 

Mick : Okay. it's a deal.

  

AT THE PSY

Brooke : I caught a young girl shoplifting the other day. I was pretty hard on her. 

The Psy : Did you feel threatened by her?

Brooke : No.  No I actually felt myself feeling jealous.

The Psy : Jealous? 

Brooke : I realize I let the company matter too much. You know we spend all this time building something up and then we don't enjoy it. We just sit there terrified that someone's gonna take it away from us. And there was this girl and she didn't answer to anything or anyone. And that made me jealous. 

The Psy : What are you going to do about that. With regards to your company? 

Brooke : Well it doesn't matter. I don't have to worry about clothes over bros anymore. 

The Psy : And why's that? 

Brooke : I gave it all away. I signed the company over to Victoria. 

The Psy : Do you regret that? 

 

AT THE GYMNASIUM

Bobby : So you liking what you're seeing so far?

Nathan : Are you kidding me? it's great. I got to say this came out of nowhere. I'm really really grateful you called. 

Bobby : No no. pleasure's all mine. I got to tell you I've had my eye on you for a while. I watched you win those two championships at Gilmore. I saw you play at Maryland. 

Nathan : Well thank you but I'm more interested in the future.

Bobby : Good. I'm glad to hear you say that. 'cause we could really use a good young coach like you.

Nathan : You want me to coach? No. I thought you wanted me to play.

Bobby : Well Nathan your playing days are over. Come on. you must know that. 

 

AT PEYTON'S STUDIO

Peyton : All right number three : "Joshua tree." 

Mick : Oh that is so predictable "Physical graffiti." 

Peyton : Oh Oh that's cheating. That's like two albs really. Okay fine. Number two "Nevermind"  and not just because you played on it. 

Mick : "Exile on main street"  and that "Nevermind" thing is a error.

Peyton : Supposedly.

Mick : Okay so that leaves number one. What do you got? 

Peyton : Oh that's easy. It is the first record I ever bought Elvis Costello "My aim is true." What? ... Hey why do you think in all this time my dad has never reached out to me? 

Mick : I'm not sure I can answer that at least not in a way that's gonna make you happy. 

Peyton : Why'd they give me up? 

Mick : Peyton we .. I mean all of us were really screwed up then. You know Ellie never planned for you and you got to understand that it just never would have worked. 

Peyton : Hey I was wondering. If maybe you wanted to come by tonight. 'cause hopefully Lucas will get home early and I know he would really like to meet you and I just ... I was hoping you could tell me all about my parents. I want to know about my dad. 

Mick : Be careful what you wish for. 

Peyton : Please. 

Mick : Okay. Be there.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Phone : Hey it's Nate. leave it. 

Haley : Nathan. Hi I'm really sorry to bug you up there but it's about Dan. I need to talk to you. I got a phone call from his hospice nurse this morning and it's not good. You should call me. I love you. bye. 

Jamie : What's a hospice? Is something wrong with grandpa? You said he was okay. 

Haley : I did. I know I did. It turns out grandpa's really sick. 

Jamie : But he's gonna get better right?

Haley : Come here. Sometimes people get so sick that they can't get better. 

Jamie : Is he gonna die like Quentin ?

Haley : Yeah. Yeah I'm afraid so buddy. 

Jamie : I didn't get to say goodbye to Quentin. Do I get to say goodbye to grandpa? 

Haley : Yes. Yes let's do that.

 

AT THE GYMNASIUM

Bobby : Look I apologize if we got our lines crossed here. I just thought that you understood

Nathan : I was interested in you for the coaching position and I appreciate it. I'm flattered okay? I really am, but I'm not ready for that yet. I can still play. 

Bobby : Nathan that was no small injury you suffered. It was spinal cord right? 

Nathan : Yeah. yeah it was lower back. 

Bobby : Well most guys wouldn't even be thinking about coming back. They'd just be thinking about walking right. 

Nathan : I'm not most guys. 

Bobby : And I can appreciate that. 

Nathan : Look I've been rehabbing okay? I'm in shape. I can play. You just have to let me show you. 

Bobby : I have the utmost respect for you wanting to play again. You're a warrior. you always have been but I'm looking for a coach. Now I've always valued how smart a player you were.

And I know that you've been coaching. Nathan this is where your future is. All right. I hope that you will think about it. I know that you will be a great asset here very popular and great for attendance. I know you'd do a good job.

 

AT LINDSEY'S OFFICE

Lucas : Hello?

Peyton : I know you're in the middle of it. I'm sorry.

Lucas : No it's okay. Kind of a break in the action right now. What's up? Peyton?

Peyton : Um nothing. I just wanted to hear your voice.

Lucas : Peyton what's going on?

Peyton : It's Mick. He's my father.

Lucas : Wait. He said that? I mean he told you?

Peyton : No no not yet. But that's what tonight's about. He's coming over for dinner.

Lucas : But you're sure he's your dad?

Yeah he slipped up and I just ... I know ... I mean I honestly think I've known since the minute we met. But he's my father Luke.

Lucas : It's gonna be okay Peyton.

Peyton : You think so? 'cause I'm kind of nervous.

Lucas : You're gonna do great. I just wish I was there.

Lindsey : Luke they're ready for us.

Lucas : Hey I'm sorry but they need me. I'll call you as soon as I get out okay?

Peyton : Okay. Luke?

Lucas : Yeah?

Peyton : I always feel better when I get to talk to you. I love you. Thanks.

Lucas : Love you too. bye.

 

Man : So there you have it Lucas. You'll have signings in all the major markets. We're looking at a major ad buy in print and radio. And we're working on all the regional and national talk shows.

Lucas : That sounds great.

Man : All that's left to discuss is the schedule. We want you to start strong so Omaha's up first on the 24th. Your first book sold very well there.

Lucas : Next 24 excuse me. I have a problem with the Chicago date.

Man : The schedule's pretty firm at this point.

Lucas : Yeah I'm ... I'm sorry but I can't.

Lindsey : Lucas Chicago's our second biggest market. A change is gonna cost a lot of money.

Lucas : I understand. but I need to change it okay?

Lindsey : Luke can I see you in my office for a second? ... Lucas what are you doing? This book launch is a really big deal. I know that. I just you know they didn't even want to do a book tour? They didn't. But I made them because I believe in you and I fight for you.

Lucas : I appreciate it.

Lindsey : What could possibly be more important than Chicago?

Lucas : My wedding ... It's Peyton ... We're getting married. And that's why I can't go to Chicago.

Lindsey : I see.

Lucas : I wanted to tell you okay? But

Lindsey : Then why didn't you?

Lucas : I just ...

Lindsey : I'll talk to them about Chicago.

Lucas : Lindsey.

Lindsey : I guess I was right all along about you and Peyton but I wish you could have done this over the phone.

 

AT THE PSY

Brooke : So do you think I was foolish to give my company to my mother?

The Psy : Do you think you were foolish?

Brooke : Do you always answer a question with another question?

The Psy : Does it bother you? In my humble opinion. It was never truly going to be your company as long as she was part of it.

Brooke : Yeah. After I did it I felt great. At first I felt liberated but now I just ... I feel kind of empty. Everything that I worked for is gone. I just have this store. And even that's empty now. 

The Psy : That freedom you were jealous of can be scary sometimes. Have you talked to anyone else about this? 

Brooke : No. I saw my best friend today and I couldn't bring myself to tell her. 

The Psy : Why do you think that was?

Brooke : I don't know. I feel a little ...a  little bit like I failed. You know? I'm watching all my friends move on with their lives. Haley and her family and Millicent is moving to be with Mouth and Peyton with Lucas and they're all moving forward and it's like I am stuck here standing still and ...

The Psy :  Brooke. You're 22 years old and the founder of a multimillion dollar corporation.

I'd hardly call that standing still.

Brooke : But it's gone.

The Psy :  You'll do something else. You're intelligent you're creative. You'll figure it out. 

Brooke : Right. but what if I don't figure it out? 

The Psy :  You will. But that's not the real question. 

Brooke : Then what is? 

The Psy :  All you've talked about is your work Brooke. But when you mention your friends being happy you define that happiness strictly in terms of relationships and family.  The question is why are you so insistent on going through life alone? 

 

AT THE GYMNASIUM

Bobby : So what do you think? 

Nathan : I don't know. 

Bobby : Listen letting go of playing is hard. It was for all of us. But it doesn't mean you have to let go of basketball.

Nathan : I have to talk to my family about it. 

Bobby : You do that. I'll stall for a few days and wait to hear back from you. 

 

AT LUCAS'S HOUSE

Peyton : Okay dad. I'm waiting.

 

AT THE BAR

Lucas : I never meant to hurt you. Not then and not now. 

Lindsey : I know. The thing is I saw it coming all along. I just tried to wish it away. It wasn't fair to me or to you. Chicago will be fine. I'll make it okay. 

Lucas : Thank you. Well I should go. I'm gonna miss my flight. 

Lindsey : Okay.  

Lucas : All right. 

Lindsey : Lucas. You forgot something. 

Lucas : Lindsey ...

Lindsey : It's okay. You know the first time we met right here. I told you I was pulling for the couple in the book. Goodbye Lucas.

 

AT CARRIE'S HOUSE

Dan : It's not too late you know. 

Carrie : Too late for what? 

Dan : To stop all this. 

Carrie : I'm afraid I can't do that. 

Dan : Yes you can. Please. I'm begging you. 

Carrie : "Please"? Where's the big scary guy from the motel Dan? The guy who was gonna kill me? I guess you're not so tough when the shoe's on the other foot. 

Dan : You touch one hair on Jamie's head and you'll get to meet him. You crazy bitch! Aaah! no! aah! 

Carrie : Looks like someone needs a little something to make sure they're on their best behavior. Sweet dreams. 

Dan : No. No. No. No. 

Carrie : Well well. look who's here.

 

Haley : Okay pal. I need you to stay in the car. I'll be right back. I just want to make sure we're in the right place. 

Jamie : I want to come with you. 

Haley : Just stay in the car. Keep the doors locked. I'll be right back. I promise.

Jamie : Okay. 

 

Haley : Dan?  Dan?  Oh god Dan. Dan it's Haley! Wake up!

Dan : Haley? Help.

Haley : I have Jamie with me.

Dan : Get jamie.

Haley : Dan what is going on? What happened to you?

Carrie : Hello Mrs. Scott.

 

AT SCOTT'S HOUSE

Deb : Let's see where are you. There you are.

  

AT CARRIE'S HOUSE

Jamie : Mama. Where are you mama? ... Aah!

Carrie : Hi Jamie! It's me Nanny Carrie. Open up.

Jamie : No! mama says you're a bad person!

Carrie : Oh that's not true. I love you remember? Now open the door buddy.

Jamie : No! I want my mama! 

Carrie : I am your mama now! Now unlock that door this instant! 

Jamie : No! 

Carrie : Looks like somebody needs to learn some manners. Jamie! 

 

Dan : Haley. Haley you have to get up. Haley.  Wake up. Haley. You have to wake up. 

Carrie : Jamie! Jamie! I'm sorry I got mad sweetie! Just tell me where you are jimmy-jam. I won't be mad anymore. I promise. I've got something special for you. 

Haley : It's mama.

 

Haley : I'm really sorry to bug you up there Nathan. I just  I really need to talk with you. 

It's not good. you should call me okay? I love you. bye. 

 

Haley : It's gonna be okay. I promise. We just have to get you out of here okay? Okay. 

Phone call ... Run! 

Carrie : Jamie! Jamie! 

Haley : Run Jamie! Run! run!

Deb : Guess there's more than one crazy nanny in this town. Bitch. Are you okay? 

 

Deb : How's Jamie? 

Haley : He's ... he's scared to death. He's gonna be okay. How are you?

Deb : This was a 1995 Dom Perignon! I was saving it for the day I was rid of Dan Scott for good. A girl can dream right? 

Haley : You saved us. How did you know? How did you know that we were here? 

Deb : I knew something was up when I saw the address. Dan always hated the woods. 

Dan : God I hate the woods.

 

AT THE BAR

Girl : Are you okay? 

Brooke : I'm fine. excuse me. Uh just the check please. 

Girl : It's taken care of honey. 

Brooke : What do you mean? You didn't have to do that. 

Sam : Yeah well I figure it's your money anyway. Besides I owed you for that shirt. Well got to bounce. curfew. My mom worries if I'm out too late.

Brooke : It's not a bad thing to have a mom who worries about you.

Sam : Yeah.

 

AT THE BAR

Mick : Just shut up and pour okay?

 

AT CLOTHES OVER BROS

Millicent : Hi

Brooke : Hi

Millicent : I heard there was a great startup company around here looking for its first employee. Victoria called me today to fire me. I guess she didn't know you already did that. 

Brooke : So what do you say? 

Millicent : You looking? 

Brooke : I might be. It'll be long hours horrible pay and no job security.

Millicent : It sounds perfect.

 

AT CARRIE'S HOUSE

Carrie : You think you can kill me? You can't kill me. I'm still here.

Dan : I already called the police. they're on their way.

Carrie : So? what are they gonna do? I'll get out and I'll come back.

Dan : Do you remember what I told you I'd do if you ever came near my family again? I told you I'd kill you. But you didn't.

Carrie : I'm not dead.

Dan : Sure you are.

 

By Brukas

Kikavu ?

Au total, 147 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Hier à 22:33

Survivor
Hier à 16:53

Captures 101
Hier à 22:04

Captures Saison 9
Hier à 21:16

Captures Saison 8
Hier à 21:16

Captures Saison 7
Hier à 21:08

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

James723, 26.10.2020 à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Avant-hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

sabby, Hier à 13:59

Hello tout le monde ! Le jeu du Survivor vient d'être relancer sur les quartiers Empire et S.W.A.T On vous attend !!

grims, Aujourd'hui à 08:17

Nouvelle catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster votre photo "behind the scenes" favorite

Luna25, Aujourd'hui à 09:50

Plus que quelques jours pour voter au sondage "Halloween" sur Reign et au duel opposant 2 vampires

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site