VOTE | 660 fans

#702 : Qui perd gagne

Durant l'enregistrement de son nouvel album, Haley se bat pour protéger Red Bedroom Records avec l'aide de Mia.
Brooke présente le nouveau visage de sa collection et Clayton défend Nathan contre un scandale grandissant. Brooke et Julian prennent une décision importante pour leur couple en décidant de se vivre ensemble.
Enfin, Dan présente sa nouvelle femme...

~Promo CW~

Popularité


4 - 4 votes

Titre VO
What Are You Willing To Lose

Titre VF
Qui perd gagne

Première diffusion
21.09.2009

Première diffusion en France
04.09.2010

Vidéos

Promo 1

Promo 1

  

Sneak Peek 2 : Alex & Millicent

Sneak Peek 2 : Alex & Millicent

  

Photos promo

Quinn croise Nathan et Haley à la plage

Quinn croise Nathan et Haley à la plage

Alex, Brooke et Millicent à Clothes over Bros

Alex, Brooke et Millicent à Clothes over Bros

Brooke et Millicent accueillent Alex

Brooke et Millicent accueillent Alex

Brooke discute avec Millicent

Brooke discute avec Millicent

Millicent discute avec Brooke

Millicent discute avec Brooke

Quinn et Jamie sur la plage

Quinn et Jamie sur la plage

Brooke accueille Alex

Brooke accueille Alex

Alex Dupree (Jana Kramer) arrive à Clothes over Bros

Alex Dupree (Jana Kramer) arrive à Clothes over Bros

Brooke et Millicent accueillent une actrice

Brooke et Millicent accueillent une actrice

Nathan et Clay font la course

Nathan et Clay font la course

Plus de détails

Réalisateur: Les Butler

Scénario: Mark Schwahn

L’épisode commence par une scène de film d’époque dans lequel joue une jeune actrice, Alex Dupré. C’est en fait Brooke qui est entrain de visionner le film et elle est enchantée ! Talentueuse, intelligente, belle : Brooke est persuadée qu’Alex est le choix parfait pour être le visage de la nouvelle campagne de pub de Clothes Over Bros. Brooke s’étonne que le film ne soit jamais sorti et demande à Julian, qui est entrain de se raser, pourquoi. Julian lui explique qu’Alex a dû être envoyé en cure de désintoxication. Il informe également Brooke que ces extraits du film sont top secret et qu’il a dû beaucoup insister pour les avoir. Brooke lui dit qu’il est tellement gentil avec elle, elle se lève et le rejoint en lui disant qu’elle va adorer vivre avec lui ; elle veut qu’il amène ses affaires et qu’il emménage chez elle, c’est désormais leur maison et pas juste la sienne… Julian accepte et ils retournent dans leur chambre plus amoureux que jamais.

Sur la plage, Nathan et Clay font un jogging. Ils s’arrêtent. Nathan à l’air soucieux. Clay rassure Nathan en lui disant qu’il ne le juge pas. Nathan l’interrompt, lui dit que ça fait un moment maintenant qu’ils se connaissent, et insiste sur le fait qu’il n’a jamais couché avec cette femme et qu’il se fiche de ce qu’elle peut bien raconter. Il n’arrive pas à croire qu’une femme venue de nulle part puisse se pointer comme ça du jour au lendemain pour colporter des mensonges à son sujet et de menacer de rendre public l’affaire. Clay le rassure en lui disant qu’il ne fait pas encore la une des médias et que ce genre de chose arrive très souvent chez les personnalités qui gagnent beaucoup d’argent. Clay lui dit de rester en forme et concentré car il a un contrat à signer cette année et de le laisser gérer ça. Nathan lui dit qu’il est d’accord et ils repartent.

Dans la maison de Naley, Quinn est assise à la table de dehors. Haley la rejoint en lui apportant son portable et lui dit qu’il n’arrête pas de sonner. Haley lui demande ce qui s’est vraiment passé entre elle et son mari, David. Quinn lui répond qu’il a juste changé et que désormais il ne voit plus le monde tel qu’elle le voit. Mais Haley lui dit que son mari l’aime encore. Quinn le sait mais ne sait pas si c’est suffisant. Haley s’excuse car elle doit partir au studio pour gérer les problèmes dû à la fermeture du label. Quinn propose son aide mais Haley lui dit de profiter de sa journée et qu’elles se verront plus tard. Elle prend Quinn dans ses bras et lui assure que tout ira bien.

Millie s’apprête à quitter la chambre pour se rendre dans la pièce de séjour, prend son sac quand soudain elle s’arrête et demande si c’est bon. Skills lui répond que c’est bon. Et là surprise... Skills est debout dans la cuisine entièrement… nu ! Millie, pas contente, lui demande quand est-ce que lui et Micro vont arrêter ce jeu ridicule de toujours ce mettre à poil ! Skills lui dit que ce n’est pas lui qui a commencé… Enervée, Millie lui dit qu’elle part chercher Alex Dupré à l’aéroport, et que quand elle rentrera à la maison, elle aimerait que lui et Micro soient habillés ! Elle quitte l’appart en claquant la porte. Skills continue à manger pénard son bol de céréales.

Skills et Jamie sont ensemble dans la voiture, ils attendent Lauren devant chez elle. Skills discute avec Jamie et lui dit qu’il est hors de question qu’il déménage. Il demande ensuite à Jamie s’il est prêt pour la plage ; Jamie lui demande s’il pourra l’enterrer avec Lauren dans le sable. Skills répond que ça lui va, et lui dit qu’il ne doit pas parler de tout ce truc de déménagement à Lauren. Jamie lui demande pourquoi et Skills lui dit de ne rien dire, c’est tout. Lauren arrive et voyant leurs têtes, leur demande ce qu’ils trafiquotent… Skills et Jamie font semblant de rien...

Dan est en plein enregistement de son émission ; Il confie «  Ne croyez jamais que vous pouvez décevoir. Vous pensiez peut-être pouvoir vous en sortir. Vous pourriez peut-être vous en sortir, d’ailleurs… Pendant un temps. Mais votre vie est faite de choix et de décisions ».

Maison de Brooke : Julian accroche dans le salon un poster du film « La Ligne Rouge ». On frappe à la porte, Julian ouvre et y découvre… son père ! Julian est surpris et lui demande ce qu’il fait là. Son père, Paul, lui répond qu’il est venu pour lui éviter de prendre la pire décision de sa vie.

Haley est au studio et cherche désespérément quelque chose qu’elle n’arrive pas à trouver dans les papiers du contrat. Miranda arrive et lui dit directement la partie du contrat où il est mentionné qu’on peut acheter le studio quand on veut.

On retourne sur le plateau de l’émission de Dan : il décrit le parcours de sa femme (alcool, drogue et sexe) et la présente au public. La personne qui arrive n'est autre que... Rachel ! Ils se disent qu’ils s’aiment, les caméras sont braquées sur eux deux.

Petit retour chez Brooke : Julian dit à son père qu’il n’a pas pris de mauvaise décision. Son père lui affirme qu’il l’a fait en refusant la production d’un film qui aurait pu le propulser loin. Il a raté la chance de sa vie et tout ça pour une histoire d’amour avec Brooke Davis ! Il lit la presse à scandales et lui assure que ce n'est  qu’un flirte pour elle. Ca pourrait lui coûter sa carrière. Julian lui demande de sortir. En partant, Paul tombe nez à nez avec Brooke.

Au studio, Miranda dit qu’Haley est la productrice mais qu’elle n’a pas le temps d’enregistrer et qu’elle gère le studio pour la gloire. Haley lui rétorque que c’est totalement faux et qu’elle n’aurait pas Mia Catalano sans ce label et que le but des petits labels comme eux est d’avant tout épanouir ces artistes et de prendre le temps de les développer.

Brooke n’en revient pas que le père de Julian soit venu jusque chez eux pour dire à son fils qu’il fait une erreur en refusant le film. Julian lui explique alors le but de sa visite et que son père s’inquiète quand a un éventuel mariage avec elle. Mais Julian dit à Brooke qu’il n’a vraiment pas à s’inquiéter, cela n’est pas près d’arriver, ils viennent juste d’emménager ensemble !  Cette précision perturbe un peu Brooke, qui a l’air vexée…

L’émission de Dan est terminée, le plateau est vide. Rachel rejoint Dan, ils s’embrassent et elle lui rappelle qu’ils ont un dîner au soir. Il lui demandent si comme lui, elle a trouvé que c’était une bonne émission aujourd’hui, elle lui répond qu’elle lui dira après avoir vu les audiences et part…

Aéroport de Tree Hill, on y voit arriver Alex Dupré dans une huée de fan et photographes. Elles signent quelques autographes. Millie l’accueille et lui souhaite la bienvenue à Tree Hill ! Elles montent dans la limousine. Millie est étonnée du comportement d’Alex et se rend vite compte qu’elle est à l’opposé de ce qu’elle pensait : elle est  bête, odieuse et capricieuse !

A la plage, Clay assure à Nathan que tout ira bien et qu’ils n’ont plus de nouvelles de cette femme. Quinn arrive, Clay la trouve très sexy. Nathan lui demande d’arrêter de mater sa belle-sœur. Elle leur dit bonjour et continue son chemin. Clay reçoit un message, et dit à Nathan que maintenant ils peuvent s’inquiéter…

Toujours à la plage, on y voit maintenant Jamie, et Skills et Lauren… le corps complètement enterré dans le sable. Ils ne peuvent absolument plus bouger. Le chapeau de Lauren s’envole et Jamie part chercher le rattraper. Skills et Lauren espère que Jamie va vite revenir…

Au studio, Haley s’entraine pour savoir comment annoncer la fermeture du label à Peyton. Elle fait un petit monologue en imitant Lucas et Peyton. Elle ne sait en fait pas comment annoncer ça à Peyton. Mais elle a peut-être une idée pour éviter que Miranda ne ferme le label… Elle part en courant.

Jamie réussit enfin à rattraper le chapeau de Lauren et tombe, par hasard, sur sa tante Quinn. Elle lui demande si ça le tente d’aller se chercher un truc à manger ensemble. Jamie accepte et prévient Skills via son talkie walkie. Il grimpe sur le dos de Quinn et ils s’en vont.

Dan sort du restaurant avec sa nouvelle femme, Rachel, et y voit un SDF. Il va le voir, discute un peu avec lui et lui offre un exemplaire de son livre (Rédemption) en lui disant qu'il peut le vendre et être heureux une minute ou bien le lire et se sentir mieux toute sa vie. Dan lui dit qu’il croit en lui.  De loin, Rachel filme la scène.

Chez Clothes Over Bros, Brooke discute avec Millie sur le fait que ce que Julian lui a dit l’a blessé. Comme si l’idée d’eux se mariant était complètement ridicule pour lui ! Elle lui dit aussi que Julian a accroché un poster horrible d’un soldat dans son salon. Mais qu’à part ça, elle est vraiment excitée à l’idée de rencontrer Alex Dupré et demande à Millie comment elle est. Elle lui répond que c’est vraiment… quelque chose et qu’elle va l’adorer.

Ensuite, on y voit Alex en train de dormir dans son lit dans sa chambre d’hôtel, Millie lui arrache sa couette, très énervée, et lui dit que Brooke va la détester si elle ne se bouge pas ! Alex lui répond de dégager et la traite de sorcière. Alex ne veut toujours pas se lever car elle est fatigué. Millie lui répond qu’elle a intérêt de se défatiguer vite car elles doivent aller à la boutique et qu’elle doit convaincre Brooke que le demi-million de dollars qu’elle lui paye n’est pas du gâchis !

Dans un restaurant, la fille qui accuse Nathan d’avoir couché avec elle, Renée, attend à une table. Clay la rejoint. Il lui demande ce qu’elle veut. Elle s’étonne de ne même pas avoir de bonjour, ni même d’être présenté. Il lui dit qu’il la reconnait de la photo qu’elle a prise quand elle s’est incrustée à l’anniversaire de Jamie. Il insiste sur le fait qu’il est persuadé que Nathan n’a pas couché avec elle, qu’il ne sait pas sur quoi elle va se baser et qu’il ne sait pas pourquoi elle a visée Nathan Scott. Elle n’a pas le droit de s’attaquer à un homme marié. Nathan arrive vers eux, visiblement très énervé, et demande à Renée ce qu’elle lui veut. Clay lui dit de partir, il se lève et amène Nathan vers la sortie. Nathan dit à Renée d’arrêter ça tout de suite et lui demande pourquoi elle lui fait ça. Renée savoure ce moment, le sourire au lèvres… 

Nathan est dans sa voiture, Clay entre et lui demande ce qui cloche chez lui et l’engueule. Venir voir cette fille dans un lieu public où n’importe qui aurait pu filmer la scène était la dernière chose à faire. Nathan s’excuse et demande ce qu’elle voulait. Clay lui dit qu’il allait le découvrir juste au moment où il a débarqué ! Il va essayer de retenter un autre rendez-vous avec elle et dit à Nathan d’essayer, pendant ce temps-là, de ne pas se faire pousser à travers une fenêtre.

Millie arrive à la boutique avec Alex. Voyant Millie inquiète, Alex lui dit qu’elle est une actrice et qu’elle gère la situation. Brooke arrive et lui dit qu’elle est enchantée d’enfin la rencontrer. Alex répond qu’elle est ravie d’être ici et trouve l’idée de créer des habits pour les filles rondes géniale et ne savait pas que c’était basé sur Brooke mais trouve ça trop mignon !  Brooke lui dit que non, elle fait une taille normale. Alex lui dit qu’elle a le meilleur régime pour elle. Brooke se vexe un peu et commence à cerner un peu le personnage et passe à autre chose en lui demandant comment son vol s’est passé. Alex lui répond qu’ils l’ont laissé entrer dans le cockpit et même laissé piloter l’avion…                                        Millie propose alors à Brooke de présenter la collection à Alex. Brooke lui dit que c’est une collection très élégante et très classe et lui montre une robe mais Alex lui répond que non, elle n’aime pas ! Brooke lui demande pourquoi. Alex lui répond qu’elle n’aime pas la couleur de la robe (violet) car ça lui rappelle un dinosaure qui l’effrayait quand elle était petite. Elles rigolent. Et Alex lui dit qu’elle sait qu’elle est très drôle et qu’elle n’est pas coincée du tout. Elle finit par leur montrer ses fesses. Irritée, Brooke demande à Alex de l’excuser juste une minute mais elle doit parler avec Millie. Alex répond que ça tombe bien, elle doit justement aller faire pipi. Millie et Brooke se regarde, elles sont abasourdis.

Jamie et Quinn sont assis sur la plage entrain de manger. Jamie demande à Quinn si elle se rappelle quand il est resté avec elle et son oncle David toute une semaine. Quinn dit qu’elle s’en souvient et qu’ils faisaient même des pancakes tous les matins avec du coulis de chocolat et de la crème fouettée.  Jamie dit que si David vient, ils pourront peut-être refaire ça. Quinn lui dit que oui, peut-être… Elle finit par lui demander s’il est sûr que Lauren et Skills ne vont pas s’inquièter pour lui. Oups, Jamie les a en fait oubliés…  Dans la voiture, Lauren, qui a des gros coups de soleil sur le visage, n’a pas l’air contente. Jamie lui dit qu’au moins il a son chapeau…

Haley est de retour au studio et demande à Miranda si elle peut lui parler. Haley lui dit que si elle décide de fermer Red Bedroom Records, elle ne fera pas d’album. Miranda lui répond qu’elle doit mettre ses émotions de côté, que c’est une décision professionnelle et non personnel. Haley n’est pas d’accord et lui dit que tout ce qui touche à ce studio est personnel. Miranda lui dit qu’elle a un contrat avec eux et qu’elle leur appartient. Mia arrive et répond que elle non, elle ne leur appartient pas. De plus, elle a vendu plus d’albums que tous les autres artistes. Mais si le studio s’en va, alors elle aussi. Car bien que la société de Miranda distribue ces disques, elle enregistre exclusivement pour Red Bedroom. Peyton s’en est assuré. Mia félicite Miranda car elle est sur le point de perdre son artiste la plus rentable. Mia s’en va pour les laisser discuter, elle embrasse Haley qui lui dit qu’elle est  contente de l’avoir revu. Haley à l’air ravie que son plan ait marché.

Millie s’excuse auprès de Brooke et lui dit qu’elle aurait dû rencontrer Alex avant mais elle pensait qu’elle était comme la fille de ses films. Brooke lui dit qu’elle aussi c’est ce qu’elle pensait. Millie se demande ce qu’elles vont faire maintenant. Brooke lui dit qu’il est hors de question de donner 500 000 € à cette idiote ! Elle essaie de trouver une excuse pour ne pas devoir le faire et dit à Millie qu’elles devraient peut-être se mettre à parler espagnol, Alex sera perdue et partira. Mais Millie n’est pas sûr que ça marchera… Alex, qui a entendu toute la conversation, revient et leur dit que c’est bon, elle sait qu’elle n’est pas celle qu’elles attendaient, elles ne sont pas obligé de la payer. Elle retire son manteau et Brooke découvre qu’Alex porte une de ces créations. Alex lui dit que depuis la désintox, cette robe est tout ce qu’elle a. Elle lui a donné force et dignité. Brooke est touchée et lui dit qu’elle la paiera et qu’elle la trouve magnifique dans cette robe et qu’elle pense qu’elle sera parfaite pour être le nouveau visage de la collection. Alex est ravie et saute dans les bras de Brooke.

Dan est de retour sur le plateau, Rachel le rejoint et lui montre la vidéo, de lui et du SDF, et lui dit que ça circule sur internet et que ça fait un gros buzz. Mais Dan lui répond qu'il ne l'a pas fait pour ça. Rachel lui dit que c'est pour ça qu'elle est là.

Brooke est de retour chez elle, Julian est en train de lui préparer à manger. Il lui dit qu’il pense aussi à se débarrasser de son poster parce qu’il a bien vu qu’elle le détestait. Elle lui dit que non elle ne le déteste pas, c’est juste qu’elle n’aime pas l’endroit où il est mis. Julian lui raconte que durant son enfance, son père n’était jamais là mais qu’une fois, il l’a emmené voir le film « La ligne Rouge ». Ils ont passé le reste de la journée ensemble et ça n’est plus jamais arrivé. C’était la plus belle journée qu’il ait passé avec son père. Et c’est ce jour-là qu'il a décidé qu’il voulait faire des films lui aussi, comme son père. Brooke, touchée, lui prend la main.

Clay a réussi à obtenir un autre rendez-vous avec Renée. Il lui dit qu’il protège Nathan et que de tous ses clients, c’est le dernier qui peut être dans cette situation. Renée s’explique et lui dit que le soir où Nathan a marqué 35 points, elle était à la grande fête que Clay avait organisé après le match pour Nathan.  Elle lui précise qu’après  les choses sont devenues… un peu folles. Clay lui dit d'un ton sec d’aller droit au but. Elle lui donne une enveloppe et lui dit que les photos de ce qui s’est passé cette nuit là entre elle et Nathan sont à l’intérieur. Clay lui dit que ce qui se trouve dans l’enveloppe peut être truqué car il sait très bien que Nathan n’a pas fait ce dont elle l’accuse. Elle lui conseille quand-même d'y jeter un œil...                                                                                                                                                                        Haley est au studio en train de regarder une photo d’elle, Peyton et Mia. Miranda arrive et lui dit que John Knight (le boss) pense que Mia bluffe et veut quand-même fermer le label. Haley est déçue. Mais Miranda lui dit qu’elle lui a recommandé de ne pas le faire. Haley est surprise et lui demande pourquoi. Miranda répond qu’elle ne pense pas que Mia bluffait et qu’elle leur rapporte beaucoup d’argent et que contrairement à ce qu’elle croit, elle a un cœur et que la loyauté et l’intégrité comptent toujours. Elle prend la photo, et demande à Haley pourquoi Peyton a ouvert ce studio. Haley lui répond que Peyton pensait que les grandes maisons de disques n’avaient pas d’âmes. Miranda lui répond qu’elles n’en n’ont pas et de ne pas l’oublier. Elle s’en va.

Quelqu’un frappe à la porte de la maison de Brooke, elle répond que c’est ouvert. Le père de Julian entre. Il demande à Brooke pourquoi elle voulait qu’ils se parlent. Elle lui dit que toute sa vie, elle a voulu que sa mère soit fière d’elle. Et puis, un soir Julian l’a menacé de la faire partir de la vie de Brooke et qu’elle n’hésitera pas à faire pareil avec lui. Elle lui montre le poster et lui dit que la seule raison qu’il soit là, c’est parce qu’il a emmené Julian voir ce film avec lui et que pendant une journée il s’est senti proche de son père. Et ça n’a duré qu’une seule journée. Elle lui demande d’arranger ça.

C’est le soir, Quinn est sur le bord de la piscine. Haley la rejoint et lui demande si elle a parlé à David mais Quin lui répond qu’il n’y a pas grand-chose à dire, ils se sont éloignés c'est tout. Elle  se confie à sa sœur et Haley lui dit que pourtant ils étaient vraiment heureux ensemble et que les gens ont le droit de changer. Quinn lui répond qu’ils ont aussi le droit de rester les mêmes. David a changé mais elle non et c’est elle maintenant qui en subit les conséquences. Quinn dit à Haley que sa sœur lui a manqué.

Paul parle avec Julian et lui dit qu’il va retourner à Los Angeles et qu’il voulait lui dire au revoir. Il lui dit qu’il était venu pour lui dire qu’il avait tort de faire passer sa relation avant sa carrière mais qu’il croit en réalité que c’est lui qui a tout faux. Il regrette de ne pas avoir été assez présent. Julian le rassure en lui disant qu’il s’en est bien sorti. Paul regarde le poster et dit à son fils qu’il ne s’en souvient même pas, de cette journée passé avec lui et qu’il est vraiment désolé. Il lui dit qu’il est fière de lui et lui souhaite d’être heureux et de ne pas faire comme lui… Paul sert Julian dans ses bras et lui dit à bientôt. Julian est ému.

Nathan retrouve Clay dans un bar et lui demande ce que Renée a dit. Clay demande à Nathan s’il se souvient de la grosse fête, où il était pas mal bourré d’ailleurs, qu’ils ont fait après leur victoire il y a quelques mois.  Nathan répond que oui il s’en souvient. Clay lui donne l’enveloppe en lui disant que cette fête c’était il y a 3 mois. Nathan ouvre et y découvre des échographies. Clay lui dit que Renée est enceinte de 3 mois. Elle serait enceinte de lui...

Julian et Brooke sont dans leur canapé en train de visionner le film dans lequel Alex joue. Julian dit à Brooke que cette Alex est douée. Elle lui dit qu’elle aime la personne qu’il est et l’emmène dans la chambre... Puis, gros plan sur la télé, où on y voit Alex donnant la même réplique qu’elle a donné plus tôt dans la journée à Brooke pour la convaincre de l’engager…

Dehors, Dan retrouve le SDF. Ce dernier lui dit qu’il a choisit de lire son livre mais qu’il l’a ensuite vendu.

Haley est chez elle, dehors, assise sur une chaise longue. Nathan la rejoint et lui demande comment ça va. Elle lui dit qu’elle a eu une salle journée. Nathan lui dit qu’il pense que ça va empirer. Elle le regarde d'un air interrogatif et lui demande pourquoi. Il répond qu’il doit lui parler de quelque chose…

FIN DE L'EPISODE

DANS LES EPISODES PRECEDENTS

 

JULIAN: J'ai renoncé à produire ce film. Il y a une fille à Tree Hill, j'ai l'impression que je suis tombé amoureux d'elle et je ne veux plus qu'on soit séparé une seconde.

 

HALEY: Je suis sur que le label marchera encore mieux avec vous pour le diriger.

MIRANDA: Je ne compte pas diriger le label, je viens le liquider.

 

MICRO: Tu es en colère parce que je veux que tu quittes l'appart' mais c'est normal que j'ai envie de m'installer avec Millie.

SKILLS: Tu te balades à poil pour me faire dégager. Tu n'y arriveras pas.

 

QUINN: Tu te souviens tout à l'heure, je t'ai dit que David me manquais.

HALEY: Qu'est-ce qui s'est passé? Qu'est-ce qui t'arrive?

QUINN: Je l'ai quitté.

 

CLAY: Tu reconnais cette fille?

NATHAN: Elle était à la fête à la maison. Pourquoi?

CLAY: Elle dit que tu as couché avec elle après un match. Elle veut en parler à la presse.

 

LES FRERES SCOTT

 

MAISON DE BRULIAN

 

Brooke regarde un film, un homme et une femme se chamaillent.

 

HOMME: Et où allez-vous comme ça? Retournerez vous dans votre vie de catin de votre basse extraction.

FEMME: Pourquoi pas? En effet, je n'ai pas peur d'avoir une vie simple et de petits moyens et je l'aborderai avec ma dignité intacte, mon cœur pure et sans honte.

HOMME: Vous n'étiez pourtant ni très digne ni très pure l'autre nuit dans mes bras. Vous l'avez déjà oublié?

FEMME: ''De petits moyens'' disais-je.

HOMME: Je vous ai offert cette robe et vous allez me la rendre.

 

Brooke met le film en pause pour parler à Julian, celui-ci est en train de se raser.

 

BROOKE: Millie avait raison. Alex Dupré sera parfaite pour incarner notre nouvelle campagne. Elle est intelligente, talentueuse et regarde la, elle est belle comme un cœur. Julian?

JULIAN: Je suis en train de me raser.

BROOKE: Comment tu expliques que ce film ne soit pas sorti?

JULIAN: Parce que la fille belle, talentueuse et intelligente avait un penchant pour les barbituris et avait du faire une cure de désintox'. Et pendant que j'y pense, ces roches sont top secret, j'ai du faire jouer mes relations pour les avoir.

BROOKE: Mon petit copain est un ange. Ça me plait de t'avoir tout le temps sous les yeux. Je veux que tu emménages avec toutes tes affaires. Tu es ici chez toi aussi maintenant.

JULIAN: Cool. Alors qu'est-ce que tu dirais de retourner dans notre chambre, une heure ou deux? BROOKE: Je suis un peu tenter de te faire une blague sur les petit moyens mais mon cœur est trop pure pour ce genre de mensonges.

 

PLAGE

 

Clay et Nathan font un footing au bord de la plage.

 

CLAY: Hey! Je te juges pas, quoique tu es fait. Tu le sais?

NATHAN: Clay. Écoute, tu me connais depuis assez longtemps maintenant. Je me fiche de ce que cette femme raconte. Je n'ai jamais couché avec elle.

CLAY: Je te crois.

NATHAN: C'est quand même insensé qu'elle puisse sortir de nul part et répandre des mensonges qui font de retrouver dans la presse. Je vois déjà ma famille dans les journaux. Je suis présumé coupable, c'est ça?

CLAY: On en est pas encore là. Alors essaye de te résonner. Crois moi, ce genre d'affaire, c'est monnaie courante. Tu es une célébrité, les gens savent que tu gagnent beaucoup d'argent.

NATHAN: Mais enfin, j'ai toujours pas signé de contrat.

CLAY: Je sais. Alors voilà ce que tu vas faire. Tu vas continuer l'entrainement, rester concentrer sur ton jeu et surtout me laisser gérer ça. C'est clair?

NATHAN: D'accord.

 

MAISON DE NALEY

 

Quinn boit son café sur la terrasse, Haley la rejoint avec un téléphone.

 

HALEY: Il n'arrête pas de sonner ce téléphone! Alors qu'est-ce qui s'est passé? Comment se fait-il que tu en es à quitter David?

QUINN: Il a changé, c'est tout. Comment dire? Il voyait le monde exactement comme moi avant. Maintenant, c'est terminé.

HALEY: Mais il t'aime toujours.

QUINN: Je sais mais je ne crois pas que ça suffise.

HALEY: Je suis désolée,il faut que j'aille au studio pour régler cette histoire de liquidation de label.

QUINN: Est-ce que tu as besoin de moi?

HALEY: Non, je préfère que tu restes là et tu profites de ta journée. Je te vois tout à l'heure. Tout ira bien, tu verras.

QUINN: Je t'adore.

HALEY: Moi aussi.

 

APPARTEMENT DES GARCONS

 

Millicent veut sortir de la chambre et demande à Skills si elle peut passer dans le salon.

 

MILLICENT: Est-ce que je peux entrer?

SKILLS: Oui, bien sur.

MILLICENT: c'est vrai, Skills.

SKILLS: Ça va? La forme Millie?

MILLICENT: Votre espèce de duel exhibitionniste devient très difficile à vivre.

SKILLS: C'est Micro qui a eu cette idée pour me faire déménager.

MILLICENT: Très bien. Ça suffit. Je vais récupérer Alex Dupré à l'aéroport et travailler toute la journée donc quand je rentre à la maison vous avez intérêt à mettre des pantalons.

 

VOITURE DE SKILLS

 

Skills et Jamie discutent en attendant Mlle Lauren.

 

JAMIE: Et tu vas faire quoi alors?

SKILLS: Je ne vais pas déménager, en tout cas.

JAMIE: Pourquoi? Si Chester se baladait sans sa fourrure, moi je pense que je déménagerai.

SKILLS: c'est different. Un jour, je te raconterai tout. Tu es content d'aller à la plage?

JAMIE: Ben ouais. Je voudrais vous ensabler, toi et Mlle Lauren.

SKILLS: Si ça t'amuse. Oh, ne parles pas de mes histoires d'appart à Mlle Lauren. D'accord?

JAMIE: Pourquoi?

SKILLS: C'est comme ça. Attention, elle arrive.

(Lauren arrive et monte dans la voiture)

LAUREN: Salut messieurs! Vous êtes contents d'aller à la plage? Vous parliez de quoi?

SKILLS et JAMIE: De rien!

 

EMISSION DE DAN

 

Dan est en plaine émission.

 

DAN: Ne croyez jamais que vous pouvez mentir et tromper. En tout cas, pas impunément. Vous pouvez faire l'illusion pendant un temps mais votre vie est définie par vos choix et les décisions que vous avez prises.

 

MAISON DE BRULIAN

 

Quelqu'un frappe à la porte, Julian ouvre.

 

PAUL: Julian!

JULIAN: Eh ben, qu'est-ce que tu fais là?

PAUL: Je viens t'empêcher de faire la pire erreur de toute ta vie.

 

EMISSION DE DAN

 

DAN: Qui dit choix raté, dit vie ratée. Mauvaise décision, mauvaise vie.

 

BUREAU DE PEYTON

 

Haley essaye de trouver des papiers permettant la survie du label.

 

HALEY: C'est où ça? Où est-ce que c'est écrit?

MIRANDA: Page 17, paragraphe 4. C'est la partie du contrat qui dit en gros qu'on peut fermer ce label quand ça nous chante.

 

EMISSION DE DAN

 

DAN: Méchanceté, égoïsme, j'avais un tas de chose à me reprocher et je n'étais pas le seul. Ma femme était comme moi. Elle était fausse, hypocrite et manipulatrice, elle s'abrutissait de drogue et d'alcool. Elle menait une vie dissolue mais elle a changé et à présent elle n'est plus du tout la même. C'est devenue une femme honorable et aimante. Veuillez donc à accueillir ma femme, mon véritable amour de ma vie.

(Rachel monte sur le plateau de l'émission)

DAN: Je t'aime, ma chérie.

RACHEL: Je t'aime, chéri.

 

MAISON DE BRULIAN

 

Julian discute avec son père.

 

JULIAN: Tu te trompes, papa. Je sais ce que je fais.

PAUL: Ah vraiment! Tu as lâché ce qui aurait pu être le prochain film à succès quelques jours avant le début du tournage et tout ça pour quoi?

JULIAN: Pour l'amour.

PAUL: Ouais, l'amour. L'amour de Brooke Davis.

JULIAN: fait gaffe à ce que tu dis!

PAUL: Toi, tu arrêtes. J'ai lu la presse à scandale, elle collectionne les aventures. Elle s'en fiche de toi et toi, tu risques de gâcher ta carrière pour cette fille.

JULIAN: Je veux que tu sortes de chez moi.

PAUL: Tu étais à un film de devenir un grand producteur connu et respecté. C'était ce film là et toi tu plaques tout. Et pour qui? Pour une petite trainée qui vend des chiffons.

(Paul ouvre la porte et tombe nez à nez avec Brooke)

 

BUREAU DE PEYTON

 

MIRANDA: Cette fenêtre sera très bien dans mon loft à Los Angeles.

HALEY: Ça va Miranda. Je sais que légalement vous avez le droit de fermer le label mais vous n'êtes pas obligé d'y prendre du plaisir.

MIRANDA: Vous êtes une grande productrice Haley et vous pourriez être une grande artiste mais vous manquez de temps parce que vous dirigez ce petit label qui est en réalité une sorte de hobbie.

HALEY: Je rêve! Vous savez comme quoi que sans ce label vous n'auriez pas Mia Catalano dans votre écurie. Vous n'auriez eu ni le temps ni la patience ni même l'envie d'accompagner une artiste comme elle. C'est à ça que servent les petits labels. On découvre les prochains grands artistes et jamais les machines à fric comme la votre ne nous remplaceront.

MIRANDA: J'ai toujours voulu un billard chez moi.

 

MAISON DE BRULIAN

 

Brooke et Julian revienne sur ce qui vient de ce passer.

 

BROOKE: Là, ton père exagère! Il a traversé la pays simplement pour te dire que tu faisais une erreur. Il y a le téléphone, le fax, le net, c'est pas fait pour les chiens.

JULIAN: Il est producteur, il aime les grands effets dramatiques.

BROOKE: Et à part ça, qu'est-ce qu'il a dit?

JULIAN: Il m'a demandé ce que j'avais prévu pour la suite. Si je comptais resté producteur, si j'avais une équipe de développement qui cherchait des lieux.

BROOKE: Ça, c'est un sacré poster, dis donc!

JULIAN: Quoi? Ah, il est chouette hein!

BROOKE: Oui. Avec la déco du salon, faut voir.

JULIAN: Mon père et moi, on se comprend pas.

BROOKE: Tu ne crois pas qu'il serait mieux mis en valeur ailleurs? Tiens, dans la chanbre d'amis ou dans ton bureau. Tu sais que tu peux avoir un bureau si tu veux.

JULIAN: Brooke, mon père vient de faire 5 heures de vol pour savoir si j'allais quitter la production et me marier.

BROOKE: Tu lui as dit quoi?

JULIAN: Je lui ai demandé partir.

BROOKE: Non, je voulais dire pour le mariage dont il te parlait.

JULIAN: Je lui ai dit que c'était n'importe quoi. On ne vas pas se marier, on vient juste d'emménager ensemble.

BROOKE: Ah oui.

JULIAN: Je ne sais pas ce qu'il imagine mais il est à coté de la plaque.

 

EMISSION DE DAN

 

L'émission du jour est finie, Rachel vient voir Dan.

 

RACHEL: Salut.

DAN: Le compteur, c'était une excellent idée. Ça rappelle au spectateur de profiter de chaque seconde.

RACHEL: C'est simple. N'importe qui peut comprendre l'allusion. On dine avec les investisseurs qui viennent du Texas. Tu leur raconteras ta belle histoire du Phénix qui renait fièrement de ses cendres. Ça leur plaira.

DAN: L'émission était réussie. Je crois que le public a aimé. Tu en a pensé quoi?

RACHEL: Je te le dirai quand j'aurais vu les audiences. Faut que j'y aille.

DAN: Attends. Je t'aime.

RACHEL: Je t'aime chéri. Mets ton costumes gris ce soir. Tu es très élégant avec.

 

AEROPORT

 

Alex sort de son avion et et est très demandé par des fans.

 

ALEX: Tenez.

FILLE: Mademoiselle Dupré, s'il vous plait, je voudrais un autographe.

ALEX: Oh, bien sur, ma jolie. Comment tu t'appelles?

FILLE: Tania.

ALEX: Tania.

FILLE: J'ai adoré corps à corps, vous étiez tellement courageuse.

ALEX: Oh merci Tania. Mais je joue la comédie, c'est tout. Toi, tu es courageuse.

FILLE: C'est gentil.

ALEX: Merci. À bientôt.

(Elle rejoint Millicent)

MILLICENT: Millicent Huxtable de Clothes Over Bros. Bienvenue à Tree Hill.

ALEX: Merci.

 

Les deux filles montent dans la limousine.

 

MILLICENT: Je suis ta plus grande fan. On se dit tu, d'accord? Et je troue ça génial que tu es aussi sympa avec cette fille en chaise roulante alors que tu dois être complètement crevé.

ALEX: A chaque fois, il faut que je me force.

MILLICENT: Pardon?

ALEX: Je suis mal à l'aise avec les handicapés seulement j'ai une image a préservé alors je fais un effort. De l'eau, encore de l'eau, toujours de l'eau. Il y aurait du vin là-dedans?

MILLICENT: Tu as suivi un programme de desintox, il me semble?

ALEX: M'en parle pas, il l'avait confisqué mon téléphone mais je l'ai raconté ce qu'il voulait entendre pour qu'ils me lâchent. La vache, ce qu'il fait chaud ici. Ça doit être affreux de vivre dans un coin aussi pourri. J'aurais mon chèque quand?

MILLICENT: Je crois que c'est ton agent qui s'occupe de ça.

ALEX: Arrêtes, je la déteste cette vieille peau. D'ailleurs ces mains sont toutes sèches et ridées comme les pattes d'un vieux poulet. En parlant de poulet, je meurs de faim. Il y a de la bouffe?

MILLICENT: Oui. Et comme j'ai vu que tu mangeais que de la nourriture bio, il y a tout un festin de légumes qui t'attend à l'hôtel.

ALEX: J'avais dit ça pour plaire au public. On s'arrête au fast-food en passant, ok? Je peux avaler m'importe quoi si c'est frit.

MILLICENT: Bon, on y va. Merci.

 

PLAGE

 

Nathan et Clay ont finit leur footing.

 

CLAY: Ça va s'arranger mon vieux, on a plus de nouvelles de la fille depuis son e-mail. Peut etre que ça n'ira pas plus loin. Elle a du renoncer. De tout façon, personne ne croira qu'elle a couché avec un type aussi vieux que toi. Bon, je sais que le moment est mal choisi. Regarde ça.

NATHAN: Clay, arrêtes de relooker ma belle-sœur.

(Quinn vient vers les gars et part)

QUINN: Salut les rigolos.

CLAY: Salut.

QUINN: Fais chaud aujourd'hui!

NATHAN: Tu as raison. Je m'inquiètes pour rien.

CLAY: Non, j'avais tort. Il y a du nouveau.

 

Jamie enterre Skills et Lauren dans le sable.

 

LAUREN: Heu, Jamie, j'ai le nez qui me gratte. Ça va mieux, merci. Mon chapeau.

JAMIE: J'y vais.

SKILLS: Tu peux bouger toi?

LAUREN: Pas même un doigt de pied.

SKILLS: Moi aussi. Hey, dis donc, j'espère qu'il va pas nous laisser comme ça?

 

BUREAU DE PEYTON

 

Haley imite le scène si elle devait parler de la situation à Lucas et Peyton.

 

HALEY: Alors écoute Peyton, c'est délicat. Tu sais quand tu es parti, je t'ai fais garder 1% des parts du label. Je t'ai dit qu'il n'y aurait pas le moindre problème et ben c'est ça, on va devoir fermer.

HALEY(imitant Peyton): Oh mais Haley...

HALEY: Je suis désolée Peyton. Je ne voulait vraiment pas te mettre dans tous tes états mais je sais pas quoi faire. S'il te plait. Passe moi Lucas.

HALEY(imitant Lucas): Écoute Haley, ce label compte beaucoup pour Peyton. C'est elle qui l'a monté.

HALEY: Je sais, j'ai pas assuré. J'ai terriblement honte mais il n'y a rien à faire sauf... tu es un vrai petit génie Haley, t'es la meilleure.

 

PLAGE

 

Jamie court après le chapeau de Lauren et tombe sur ta tante Quinn.

 

QUINN: Jamie!

JAMIE: Tante Quinn!

QUINN: Ça va? Personne te surveille?

JAMIE: Si, tonton Skills et même des fois il me tient en laisse.

QUINN: Je vois et où est-il?

JAMIE: Là-bas avec mademoiselle Lauren. Ça, c'est à elle.

QUINN: D'accord. Je vais me chercher à manger, si tu veux, je vais te chercher un petit gouter.

JAMIE: Cool.

QUINN: Prévient quand même que tu es avec moi.

JAMIE(au talkie-walkie): Denzel ici Macauley, Denzel ici Macauley. Je vais gouter avec m tante Quinn. Terminé. Faut le rassuré. C'est depuis la nounou méchante.

QUINN: C'est parti. Allez, tu veux une glace?

 

RESTAURANT

 

Rachel et Dan sortent du restaurant et ce dernier voit un SDF près des ordures.

 

DAN: Attends moi une seconde.

RACHEL: Très bien.

DAN: Je reviens.

(Il s'approche du SDF)

DAN: Je peux me joindre à vous?

SDF: Si vous me donnez une pièce.

DAN: Avant je voudrais savoir ce que vous faites là?

SDF: Je suppose que vous êtes un de ces religieux qui aident les pauvres?

DAN: Non. Je n'ai rien contre les religieux mais si vous voulez mon avis. Le seul homme en qui il faut croire, c'est vous.

SDF: Moi, je ne crois plus en moi depuis des lustres. Je suis un minable.

DAN: Pourquoi? Parce que vous avez échouez et parfois commis des erreurs? Écoutez, je ne sais pas ce que vous avez fait mais une chose est sure, moi j'ai fait bien pire. Vous devriez lire ce livre.

SDF: Vous allez me refilez une bible?

DAN: Non, c'est pas ça. C'est ce livre. Je vous le donne. Il y a un bouquiniste près d'ici, si vous le lui apportez, il vous donnera quelques billets et vous pourrez vous acheter à boire. Ça vous remontera le moral un moment ou alors vous le lisez et ce livre pourrait changer votre vie.

SDF: Hey, vous vous appelez comment?

DAN: Je m'appelle Dan Scott et je crois en vous.

 

CLOTHES OVER BROS

 

Millicent et Brooke discutent au magasin.

 

MILLICENT: Il n'a peut être pas réfléchit.

BROOKE: C'est la manière dont il a dit ça. Ça se voyait que rien que l'idée qu'un jour on pourrait se marier parait complètement idiote et absurde et attends dans le salon, il a accroché un horrible poster d'un gars avec une arme. Il faut qu'on cause sérieusement.

MILLICENT: D'accord mais il va paniquer si tu lui parles de mariage aussi vite.

BROOKE: Je veux parler du poster, grosse nouille. Cet horreur doit disparaître. Je suis impatiente que tu me présentes Alex. Comment elle est?

MILLICENT: C'est une personne très surprenante. Elle est allée à l'hotel faire une beauté. Tu vas l'adoré.

 

CHAMBRE D'HOTEL D'ALEX

 

Alex n'est toujours pas prête pour voir Brooke.

 

MILLICENT: Elle t'attend! Aller debout.

ALE: Tires toi sorcière.

MILLICENT: Oh, sorcière! Sorcière? Écoute ma cocotte, tu es capricieuse et mal élevée !

ALEX : Et toi, t'es moche et grosse.

MILLICENT : C'est tout ce que tu trouve à dire ? Aller lèves toi!

ALEX: Je suis trop fatigué.

MILLICENT: Tu as intérêt à te réveiller parce que tu dois venir à la boutique et prouver à Brooke Davis que tu mérites les 500 000 dollars qu'elle va te payer.

ALEX: 500 000 dollars!

 

RESTAURANT

 

Clay rejoint Renée à une table.

 

CLAY: Alors vous avez des choses à dire? Je vous écoute.

RENEE: Alors c'est ça? Pas de bonjour. Pas de présentation.

CLAY: Vous vous appelez Renée. Je vous ai reconnus d'après la photo que vous avez prise à l'anniversaire dont vous n'étiez pas invité. Quel est votre nom?

RENEE: Vous êtes très sexy quand vous jouez les méchants.

CLAY: Je sais qu'il vous a pas touché. Je ne sais pas ce que vous voulez ni pourquoi c'est à lui dont vous vous en prenez mais une chose est certaine, c'est que Nathan n'a rien fait.

RENEE: Vous aimez les filles. C'est connu.

CLAY: Je suis célibataire, pas Nathan.

RENEE: Ça, ça ne change pas grand chose.

CLAY: Pas comme les filles comme vous. Mais aux yeux de Nathan, si.

RENEE: Les filles comme moi? Vous savez ce que j'aime dans la justice? C'est qu'elle au moins elle n'a rien contre les filles comme moi.

(Nathan débarque)

NATHAN: Qu'est-ce que vous me voulez?

CLAY: Nathan, je préfère que tu sortes.

NATHAN: Hein?

RENEE: Bonjour Nathan.

NATHAN: Vous allez me laisser tomber. Laisser tomber et tout de suite. Est-ce que c'est compris? Pourquoi vous me faites ça?

 

VOITURE DE NATHAN

 

Clay essaye de comprendre ce qui a pris à Nathan de faire ce petit numéro.

 

CLAY: Non mais qu'est-ce qu'il t'a pris? Tu es complétement fou ou quoi?

NATHAN: Tout ce que je voulais, c'était lui parler.

CLAY: EN public? Dans un resto bondé où tout le monde peut faire des photos et des vidéos avec son téléphone. Toi, tu as envie de lui causer.

NATHAN: J'ai pas réfléchis. Je te demande pardon.

CLAY: Tu te rends compte de l'image que ça donne.

NATHAN: Qu'est-ce qu'elle me veux?

CLAY: J'en sais rien. J'allais lui demander quand un certain Nathan Scott est entré et s'est mis beuglé.

NATHAN: Arrêtes, c'est bon. Je sais que j'ai fais une erreur. Je suis désolé. J'en rajoute pas.

CLAY: J'espère qu'elle va accepter de me parler. Dès que j'en sais plus je t'appelles mais en attendant tu te calmes. Et tu essayes ne pas traverser une vitre, pigé? Qu'est-ce que tu es pénible!

 

CLOTHES OVER BROS

 

Millicent et Alex arrivent au magasin.

 

MILLICENT: Brooke? Pourvu qu'elle me vire pas!

ALEX: Ce n'est pas de ta faute. Je suis une bonne comédienne, je vais assurer.

(Brooke vient de l'arrière boutique)

BROOKE: Bonjour Alex, je suis Brooke Davis. Enchanté de faire ta connaissance.

ALEX: Ben dis donc, tu es joli comme un cœur. J'en reviens pas.

BROOKE: C'est gentil!

ALEX: Je suis super contente de travailler avec toi.. et c'est trop bien que tu es lancé une collection de vêtements de créateur pour les filles rondes. Je ne savais pas que c'était parce que tu en étais une mais je trouve ça super aussi.

BROOKE: Heu ronde? Moi, je suis normale.

ALEX: Non, je sais. Je connais un excellent régime, je t'assure que tu vas tout perdre.

BROOKE: C'est ça! Tu as fait bon voyage? C'était un avion privé, c'est bien ça?

ALEX: Il m'ont laissé m'asseoir dans le copilote, trop délire!

BROOKE: Dans le copilote?

ALEX: Ouais et ils ont bien voulu me lisser conduire.

BROOKE: Attends quoi? Ils t'ont laissé piloter?

ALEX: Ouais, j'adore tenir le manche.

BROOKE: C'est ce qu'elles disent toutes.

ALEX: Qui ça?

BROOKE: Qui ça? Quoi?

ALEX: Tu disais que c'est ce qu'elles disaient mais je ne vois pas de qui tu parles?

BROOKE: Non, c'est juste une blague. Quand quelqu'un dit un truc qui peut avoir un double sens un peu cochon, toi tu dis '' c'est ce qu'elles disent toutes''

ALEX: Je vois.

MILLICENT: Si on montrait la nouvelle collection à Alex?

BROOKE: Bonne idée. Je suis sure que tu vas adoré. C'est à la fois élégant et originale. En gros, mes modèles sont dans ce genre de cette robe.

ALEX: Non, je déteste.

BROOKE: Pourquoi?

ALEX; Parce que le violet, c'est super moche. J'ai eu un nounours de cette couleur quand j'étais petite. Il était gros et violet et ça m'a traumatisé à vie.

BROOKE: Tu avais peur d'un nounours?

ALEX: Ouais, c'est ce qu'elle disent toutes.

BROOKE: Oui, je ne suis pas sure que tu es compris mais...

ALEX: Ma copine Kimmy trouve que je devrais tourner beaucoup plus de comédies. Pour l'instant, je n'ai pas fait mais je cartonne en tout.

BROOKE: C'est ce qu'elles disent toutes.

ALEX: Qui ça? Ah oui, les comédiennes le disent toutes mais je suis bien meilleur que Cameron Diaz et en plus je dois faire quatre taille de moins qu'elle. Regardez mes fesses. Alors pas mal, hein? Cameron, elle est grosse.

BROOKE: Tu veux bien nous excuser juste une minute?

ALEX: Ouais, je vais au toilette.

BROOKE: Merci. Deuxième porte à gauche.

MILLICENT: Le temps de vider mes tiroirs et je file.

 

PLAGE

 

Jamie mange son gouter avec Quinn.

 

JAMIE: Je me rappelle quand j'étais en vacances chez tonton David et toi.

QUINN: On a mangé des crêpes au chocolat avec pleins de chantilly autour tous les matins.

JAMIE: Je me disais, on pourrait recommencer si David vient.

QUINN: Ouais, pourquoi pas. Tu es sur que Skills et Lauren ne font pas s'inquiéter pour toi?

JAMIE: Oh, les pauvres!

 

VOITURE DE SKILLS

 

Jamie, Skills et Lauren rentrent à la maison, cette dernière a le visage tout ensoleillé.

 

JAMIE: C'est qu'il s'est envolé très loin.

 

BUREAU DE PEYTON

 

Haley veut bien parler avec Miranda pour mettre les choses au clair.

 

HALEY: Vous auriez une seconde?

MIRANDA: Vous avez envie qu'on parle ou que je vous écoute vous plaindre?

HALEY: Vous alors! Toujours le mot pour rire! Vous attendez mon album avec impatience? John Night et vous me demandez de me dépêcher? Et vous voulez ce label pour que j'ai plus de temps.

MIRANDA: En partie, oui.

HALEY: Si vous liquider Red Bedroom, vous pouvez dire adieu à l'album.

MIRANDA: Il ne faut pas mélanger l'affectif et le business Haley, ça na rien de personnel.

HALEY: Si c'est personnel. Tout ce qui concerne ce label est très personnel. C'est mon amie qui l'a crée et qui m'a prise comme associée. C'est normal que l'affectif entre en jeu.

MIRANDA: Si vous ne travaillez pas chez nous, vous ne sortirez plus de disque. Nous avons un contrat et vous êtes à nous.

(Mia entre dans la pièce)

MIA: Mais moi je suis libre?

MIRANDA: Ravie de vous rencontrer Mia. J'ai vu plusieurs de vos concerts mais on n'a jamais eu le plaisir d'être présenté. Miranda Stone.

MIA: Oui, Haley m'a fait votre portrait.

MIRADNA: Red Bedroom avait beaucoup d'importance à nos yeux mais en ce moment...

MIA: Mon copain m'attend.

HALEY: D'ailleurs comment il va?

MIA: Bien, il te fait un grand coucou. HALEY: Je me souviens de votre premier rencard.

MIA: Nathan et toi étiez des anges. Aucun de vos artistes n'a vendu autant de disques que moi cette année. Si vous renoncez à ce label, vous me perdez aussi.

MIRANDA: Comment ça?

MIA: Vous distribuez mes chansons mais j'enregistre pour Red Bedroom, exclusivement. Peyton s'en est bien assuré.

HALEY: C'est vrai, j'ai regardé.

MIRANDA: Ouais, je vois que tout a un prix.

MIA: Non, justement pas tout le monde. Je dois tout ma carrière à Peyton et Haley et ça n'a pas de prix ça. Et même si vous m'en proposez un, je refuserai. Attention, vous risquez de perdre votre plus grande chanteuse. C'est bon, tu penses que j'ai tout dit.

HALEY: Ouais, tu as été géniale.

MIA: C'était cool de te revoir.

HALEY: Toi aussi. J'adore ton haut.

MIA: Merci Haley. Je vous laisse discuter. Tchaio.

HALEY: C'est qui le chef maintenant Miranda?

 

CLOTHES OVER BROS

 

Brooke et Millicent parlent d'Alex.

 

MILLICENT: Je te présente toutes les excuses. J'aurais du mieux me renseigner. J'aurais cru qu'elle serait comme dans ses films mais...

BROOKE: Ne t'inquiète pas, c'est ce que je croyais aussi. Et je commence à me demander pourquoi est-ce qu'elle ne revient pas?

MILLICENT: Qu'est-ce qu'on va faire?

BROOKE: Je vais te dire ce qu'on ne va pas faire, on ne va pas donner 500 000 dollars à cette cruche sans cervelle. Il faut qu'on trouve une excuse. On n'a qu'à dire que la boite est en faillite. Ou pas mal ça, on ne met à parler en espagnol. Elle va rien comprendre et elle va s'en aller vite fait.

MILLICENT: Non, ça m'étonnerait beaucoup que ça marche.

BROOKE: Mais si ça se peut. C'est vraiment une cruche.

(Alex revient de l'arrière boutique)

ALEX: Brooke!

BROOKE: Buenos días! Tengo mucha salveta!

MILLICENT: Tengo mucha savelta!

ALEX: Je comprends. Je ne suis pas comment tu m'imaginais. Tu n'es pas obligé de me payer mais je veux que tu saches que...

BROOKE: C'est l'une de mes créations.

ALEX: Depuis la fin de ma cure, cette robe est tout ce qui me reste. Quand j'avais l'impression que je ne valais rien du tout, cette robe me donnait du courage et de la dignité. Alors à présent, quoiqu'il puisse se passer, à travers les épreuves et les larmes, cette robe me réconfortera. Et tant que je l'aurais, je sais que je m'en sortirais.

BROOKE: Rassures toi, on va te garder et te payer comme convenu. Je trouve que cette robe te va à ravir. Tu es très jolie. Et je crois que tu seras l'ambassadrice parfaite de la nouvelle collection.

ALEX: Tu en se sure? Oh, c'est trop la classe.

 

EMISSION DE DAN

 

Rachel montre une photo à Dan.

 

RACHEL: Tiens, jette un œil là-dessus. La photo est sur internet. Le buzz est très positif.

DAN: Je n'ai pas fait ça en pensant au buzz.

RACHEL: Je sais mais moi, je suis là pour ça.

 

MAISON DE BRULIAN

 

Julian prépare le déjeuner.

 

BROOKE: Dis donc, qu'est-c-e que tu trafiques toi?

JULIAN: Je prépare le déjeuner et je me demande où mettre mon poster.

BROOKE: Pourquoi?

JULIAN: Parce qu'il faut manger, tiens et parce que tu le hais.

BROOKE: Non, j'ai pas dit ça.

JULIAN: Ça se sent.

BROOKE: Non, je t'assure. Je n'ai rien contre ce poster. Le truc, c'est qu'il ne va pas trop dans le salon. C'est tout.

JULIAN: C'est rien. Mon père n'était jamais à la maison quand j'étais gosse. Il était toujours au bureau à travailler ou alors sur ses tournages pour les films. Un jour, il est rentré tôt, il a voulu me faire une petite surprise alors il m'a emmené au ciné voir ''La ligne rouge'' et on a passé le reste de la journée tous les deux, rien que tous les deux. Ça n'arrivait pas très souvent. En réalité, ça ne sait jamais reproduit. Mais ce jour-là, c'était génial. Je pense que c'est la plus belle journée qu'on est passé et c'est jour-là que j'ai décidé que je voulais devenir producteur comme lui.

 

RESTAURANT

 

Clay revoit Renée.

 

CLAY: Je vous remercie d'être venue.

RENEE: On a décidé d'être gentil avec moi. On joue plus au grand méchant Clay?

CLAY: Je suis en colère parce que je suis très protecteur avec Nathan et de tous mes clients, c'est le dernier que j'aurais pensé voir dans cette situation.

RENEE: Et d'après vous, c'est quoi la situation?

CLAY: A vous de me le dire.

RENEE: Qu'y a-t-il dans l'enveloppe?

CLAY: Je ne suis pas d'humeur.

RENEE: Le soir où Nathan a inscrit 35 points contre Memphis, vous avez invité pleins de gens pour fêter ça. Si je suis au courant, c'est parce que j'y étais. On était tous plutôt déchainé.

CLAY: Où voulez-vous en venir?

RENEE: J'ai des preuves photographiques de ce qui s'est passé entre Nathan et moi ce soir-là. Elles sont dans l'enveloppe.

CLAY: Vos soi-disant preuves n'ont pas de valeur. Ou elles sont bidons parce que vous savez bien que moi que Nathan n'a rien fait de ce dont vous l'accusez.

RENEE: Commencez à les regarder.

 

BUREAU DE PEYTON

 

Haley regarde une photo de Mia, Peyton et elle, Miranda entre dans le bureau.

 

MIRANDA: Je viens de parler à John Night. Il pense que Mia bluffe et il veut toujours fermer le label mais je lui ai conseillé de ne pas le faire.

HALEY: Pourquoi?

MIRANDA: Parce que l'intégrité et la loyauté, c'est important. Ça vous surprend tant que ça de voir que j'ai cœur?

HALEY: J'avoue que oui.

MIRANDA: Et en plus Mia rapporte beaucoup, je ne crois pas qu'elle bluffait. Si le label reste actif, nous voulons votre album dans les 6 prochains mois. Pourquoi Peyton a lancé ce label, qu'est-ce qu'il la motivait?

HALEY: Elle a toujours pensé que les majors n'avaient pas d'âme.

MIRANDA: C'est vrai. Souvenez-vous en.

 

MAISON DE BRULIAN

 

Quelqu'un frappe à la porte.

 

BROOKE: C'est ouvert!

PAUL: Brooke! Vous vouliez me parler.

BROOKE: Depuis que je suis enfant, j'ai tout fait pour que ma mère soi fière de moi et un soir Julian l'a menacé de l'écarter totalement de notre vie et je serai prête à faire pareil avec vous mais j'ai peur que ça ne change pas grand chose.

PAUL: Vous m'en voulez?

BROOKE: J'ai cette horreur accrochée en plein dans l'entrée Paul. Alors effectivement je vous en veux parce que si Julian tient tant à ce poster, c'est parce que vous l'avez emmené voir ce film et que pendant une journée, ce petit garçon s'est senti proche de son père. Il s'est senti aimé et important à vos yeux. Mais le plus triste dans tous ça, c'est qu'il ne se souvient qu'une seule bonne journée avec vous. Et moi ce qui me fait de la peine, c'est que ça devrait être l'inverse. Il devrait avoir qu'un seul mauvais souvenir. Alors faites quelque chose.

 

MAISON DE NALEY

 

Quinn est au bord de la piscine, Haley la rejoint.

 

QUINN: Bonsoir.

HALEY: Coucou.

QUINN: Ça s'arrange pour le label?

HALLEY: Je crois qu'on est tranquille pour l'instant. Maintenant, je vais m'occuper de ma sœur. Tu as discuté avec David?

QUINN: On a rien à se dire depuis un bout de temps. C'est plus comme avant. Avant on riait beaucoup ensemble, tout ce que faisait l'autre nous passionnait.

HALEY: Il ne s'est rien passé de particulier?

QUINN: Un soir à New York, des amis nous ont emmené voir une comédie musicale. Et après le spectacle, on est allé dans un bar karaoké, carrément ringard à Broklyn. Et on a vu des chanteurs tous plus mauvais les uns que les autres mais va savoir pourquoi ces gens là tenaient à monter sur scène. Je les regardais massacrer des tubes et je me disais qu'en fin de compte je les comprenais et que je sais qu'ils n'étaient pas sur d'eux et assez ridicule et parfois même un peu fou mais ils faisaient quelque chose qu'ils leur tenaient à cœur. Quelque chose qu'ils avaient tous besoin de faire. Et là David a appelé sur mon portable et je n'ai pas décroché. Il y a une époque où il aurait passé la soirée à rire avec nous et j'aurais voulu qu'il soit là mais ce n'est plus le cas depuis longtemps.

HALEY: Vous étiez tellement bien tous les deux, on avait l'impression que vous étiez fait l'un pour l'autre.

QUINN: Aujourd'hui, c'est fini. On se dit qu'un couple a besoin d'une bonne raison pour se séparer mais en fait non. Moi, je sens juste qu'on ne s'entend plus. Et je ne veux pas être le reste de ma vie comme ça.

HALEY: Mais tout le monde a le droit de changer Quinn.

QUINN: Oui mais on a parfaitement le droit de rester comme avant. On est pas obligé de changer, moi je suis resté toujours la même femme. J'ai rien fait Haley, c'est David qui a changé. Et c'est moi à qui cette rupture fait le plus souffrir.

HALEY: Bon, dis moi tout, c'était qui le pire chanteur de ton bar de Broklyn? S'il te plait?

QUINN: Il y avait un mec très remonté, qui a chanté... je suis sure que c'était un serial killer. À la fin de la chanson, il a salué, il a lancé un regard noir au gens qui n'ont pas applaudit assez fort. Je crois que eux, on ne va pas les voir de si tôt. Tu m'as beaucoup manqué.

HALEY: Tu m'as manqué aussi. Viens. Et ça va aller mieux.

QUINN: Merci, c'est gentil. Je l'espère.

 

MAISON DE BRULIAN

 

Julian discute avec son père.

 

PAUL: Salut fiston. Écoute, je repars pour L.A et je voulais te dire au revoir.

JULIAN: d'accord.

PAUL: J'ai pas fini. Au départ, j'étais venu te dire que tu avais tort de faire passer une femme avant ta carrière mais en fait, c'est moi qui avait tort. Tu n'as jamais pu compter sur moi. Et je n'étais pas assez présent. Au lieu de peser à mes personnages de fiction, j'aurais du m'occuper des personnes réelles, de ma famille.

JULIAN: Ne t'inquiètes pas, ça allait.

PAUL: Ce poster là, c'est un bon souvenir pour toi?

JULIAN: Le meilleur.

PAUL: Je me souviens pas de cette journée. Je suis vraiment navré.

JULIAN: C'est rien.

PAUL: Non. Et je suis fier de toi. Je te souhaites une belle vie et plains de bonheur. Quoiqu'il arrive ne devient pas comme moi. À un de ces jours.

 

RESTAURANT

 

Nathan rejoint Clay pour savoir ce que veut Renée.

 

NATHAN: Qu'est-ce qu'elle a dit?

CLAY: Tu te souviens de la soirée après le match de Memphis? On a fêté la victoire? C'était , c'était plutôt chaud ce soir-là.

NATHAN: Et alors?

CLAY: C'était il y a 3 mois de ça. Elle est enceinte de 3 mois Nathan.

 

MAISON DE BRULIAN

 

Julian et Brooke regardent ensemble le film d'Alex Dupré.

 

HOMME: ''Et où allez-vous comme ça? Retournerez-vous à votre vie de catin de basse extraction?''

FEMME: ''Pourquoi pas? En effet, je n'ai pas peur d'avoir une vie simple et de petits moyens et je l'aborderai avec ma dignité intacte, mon cœur pure et sans honte.''

JULIAN: Tu as raison, elle est super brillante.

HOMME: ''Vous n'étiez pourtant ni très digne ni très pure l'autre nuit dans mes bras. Vous l'avez déjà oublié?''

JULIAN: Quoi?

BROOKE: Je t'aime. Tu le sais ça? J'aime tout ce que tu es.

FEMME: ''De petits moyens'' disais-je.

BROOKE: J'ignore ce qu'il t'a rendu comme ça mais j'adore.

JULIAN: Moi aussi je suis content, content que tu sois là avec moi.

BROOKE: Suis moi.

HOMME: ''Je vous ai offert cette robe et vous allez me la rendre.''

FEMME: Cette robe, c'est tout ce qui me reste. Quand j'avais l'impression que je ne valais rien du tout, elle me donnait du courage et de la dignité. Alors à présent, quoiqu'il puisse se passer, à travers les épreuves et les larmes, cette robe me réconfortera. Et je sais que je m'en sortirais.

 

RUELLE

 

Dan rejoint le SDF pour manger.

 

SDF: J'ai lu votre bouquin.

DAN: Ça vous a fait du bien?

SDF: Ouais, quand je l'ai vendu.

 

MAISON DE NALEY

 

Haley se repose dans un bain de soleil, Nathan la rejoint.

 

NATHAN: Alors ça va?

HALEY: Maintenant ouais. J'ai eu une journée super galère.

NATHAN: Ah ouais?

HALEY: Uh-mum.

NATHAN: Et bien ça va bientôt être pire.

HALEY: Pourquoi?

NATHAN: Il faut que je te parle de quelque chose.

 

Fin de l'épisode.

Previously on One Tree Hill

Julian : I decided not to produce the movie. There's this girl that... I'm kind of in love with, and... I couldn't be away from her for another day.

 

Haley : I know the label's gonna run a lot smoother with you at the helm.

Miranda : I'm not here to run the label. I'm here to close it.

 

Mouth : You're mad because I want you to move out, but it's only because I'm trying to step things up with Millie.

Skills : You trying to get rid of me with your naked ass. It ain't gonna work.

 

Quinn : You know earlier when... when I said I miss David?

Haley : What happened, Quinn? You said he...

Quinn : I left him.

 

Clay : Does that girl look familiar to you?

Nathan : Yeah, she was at the party today. Why?

Clay : She says she slept with you on the road, Nate, and she's going public.

 

 

One Tree Hill – Season 7 –Episode 02

AT BROOKE’S HOUSE

Man : And where will you run... back to the life of a peasant harlot?

Alex : Perhaps I will. But should I return to a life of more meager means, I will do so with my dignity intact, my heart pure and true.

Man : And yet you had no dignity nor purity in my bed a fortnight ago.

Alex : Meager means, indeed.

Man : Harlot! Leave the dress!

 

Brooke : Millie was right. Alex Dupré is the perfect choice to be the face of the new campaign. She's smart. She's talented. She is crazy beautiful. Julian?

Julian : I'm shaving!

Brooke : How come this movie never came out?

Julian : Because smart and talented and beautiful got all hopped up on goofballs and had to be checked into rehab. By the way, those dailies are top secret. I had to call in about a dozen favors to get 'em.

Brooke : Aww, my baby's so good to me. Damn. I am really gonna like this living-together thing. I want you to move your stuff in, okay? This is our house now, not just mine.

Julian : Good. Well, then how would you feel about going back to our bedroom for a little while?

Brooke : I'd make a joke about meager means, but... it would simply be untrue.

 

ON THE BEACH

Clay : Hey. You know I'm not judging you, right?

Nathan : Clay, listen, man, you've known me for a long time now. I don't care what that woman says. I did not sleep with her, all right?

Clay : All right.

Nathan : It's unbelievable to me that she could just show up and spout a bunch of lies, and the next thing you know, I'm in the headlines, my family's in the headlines, and I'm guilty before I'm innocent.

Clay : Don't freak out. You're not in the headlines yet. And believe it or not, this kind of thing, it happens a lot. You're a public figure, and they know you make a lot of money.

Nathan : I'm in a contract year, Clay.

Clay : I know. So, here's what you're gonna do. You're gonna stay in shape, you're gonna stay focused, and you're gonna let me handle it. All right?

Nathan : All right.

 

*yeah*

 

AT SCOTT’S HOUSE

Haley : It has been ringing off the hook.

 

*waves crash along*

 

Haley : Quinn, what happened? I mean, what actually happened between you and David?

Quinn : He just changed, you know? I mean, he used to see the world exactly the way I saw it. He just doesn't anymore.

Haley : But he still loves you.

Quinn : I know. But I don't know if that's enough.

Haley : I'm sorry. I got to go. I got to go down to the studio and take care of this whole "shutting us down" mess.

Quinn : Do you need my help?

Haley : No. You just stay here and enjoy your day. I'll see you later.

Quinn : Okay.

Haley : It's gonna be okay, Quinn.

Quinn : I love you.

Haley : I love you, too.

 

*keep your hello* *don't think about it at all*

 

AT MOUHT’S APPARTMENT

Millicent : Is it okay?

Skills : You're good.

Millicent : Damn it, Skills!

Skills : What up, Millie?

Millicent : You and Marvin need to stop this ridiculous naked standoff!

Skills : Hey, look, he started it, trying to get me to move out.

Millicent : Okay, look... I'm going to pick up Alex Dupré from the airport. I'm gonna work a full day, and when I get home, you two idiots better have your pants on!

 

IN THE CAR

Jamie : So, what are you gonna do?

Skills : I ain't moving out. That's for sure.

Jamie : Why not? If Chester hopped around without his fur on, I'd probably move out.

Skills : Yeah, well, it's a long story. So, you ready for the beach?

Jamie : Totally. You think I can bury you and Miss Lauren in the sand?

Skills : Cool with me. Oh, and, um, don't tell Miss Lauren about the whole moving-out stuff, all right?

Jamie : Why not?

Skills : Just don't. Wait. Uh-Oh, here she comes.

Lauren : Hey, boys. Ready for the beach? What are you guys up to?

Skills : Nothing.

Jamie : Nothing.

Lauren : Huh.

 

*that girl's a genius* *whoa oh oh oh oh oh oh*

 

TV BROADCAST

Dan : Never believe that you can deceive. You might think that you can get away with it. You might actually get away with it... for a while. But your life is made up of choices and decisions.

 

AT BROOKE’S HOUSE

Paul : Hi, Julian.

Julian : Dad. What are you doing here?

Paul : I came to talk you out of the worst decision of your life.

 

TV BROADCAST

Dan : Poor choices, poor life. Bad decisions... bad life.

 

AT RED BEDROOM RECORDS

Haley : Come on. Where is it?

Miranda : Page 7, item 4... It's the part of the contract that basically says we can acquire the label whenever we'd like.

 

TV BROADCAST

Dan : Wickedness... As you know, I've been there. I'm not alone. My wife was, too. She was deceptive and manipulative. She abused drink and drugs. She was promiscuous. But today she stands beside me a changed woman, a caring woman, a better woman. Ladies and gentlemen, my wife, and the love of my life.

 

*my girl's ready to take control* *she just blows my mind* *she only listens to the radio*

 

Dan : I love you, honey.

Rachel : I love you, honey.

 

*yeah* *she wakes up scared of getting old*

 

AT BROOKE’S HOUSE

Julian : I didn't make a bad decision, dad.

Paul : Is that right? You walked away from a potential blockbuster movie days before production, and for what?

Julian : For love.

Paul : Love... with Brooke Davis.

Julian : Be careful, dad.

Paul : Julian, she's Brooke Davis! I read the tabloids. This is a fling for her, and it could cost you your career!

Julian : I think you need to leave.

 

*behind the tv screen I've fallen to my knees*

 

Paul : Your career was one movie away from being prestigious... This movie. And you walk away. For what? A promiscuous fashion designer.

 

*I need to get away* *blanket of silence* *makes me want to sink my teeth in deep* *burn all the evidence*

 

AT RED BEDROOM RECORDS

Miranda : Oh, this glass is gonna look amazing in my loft in Los Angeles.

Haley : All right, Miranda, I know that you have a legal right to shut down the label, but you don't have to be a total bitch about it.

Miranda : You're the producer, Haley, and, potentially, a great artist, but you don't have time to record because you're running what is essentially a vanity label.

Haley : Va... vanity la... You guys would not have Mia Catalano if it wasn't for this label. You wouldn't have had the time or patience or interest to develop an artist like her. That's what small labels do. We develop and nurture artists. It's something corporate labels will never do.

Miranda : I've always wanted a pool table.

 

AT BROOKE’S HOUSE

Brooke : I can't believe your dad just came all this way to tell you he thinks you're making a mistake. He couldn't call or text or tweet that to you?

Julian : He's a movie producer, Brooke. He loves the dramatic.

Brooke : Well, what else did he say?

Julian : He wanted to know what my game plan was... was I still actively producing, do I have a development staff finding me new properties, and...

Brooke : That is some poster.

Julian : What? Oh, right. You like it?

Brooke : Yeah. It's... different for the living room.

Julian : He was just so crazy, my father.

Brooke : Do you think maybe you would like that better in the spare bedroom or in your office? We could get you an office for that.

Julian : Look, my dad just flew five hours to ask me if I'm quitting the business and getting married.

Brooke : What did you say?

Julian : I asked him to leave.

Brooke : No, about the "marriage" part.

Julian : I told him he was crazy. We're not getting married. We just moved in together. I... I don't... I don't know what the hell got into him.

 

*I ain't got no other place to hide* *chained down like a sitting duck* *just waiting for the fall*

 

TV BROADCAST

Rachel : Hey, you.

Dan : The clock... it was a good idea. I think it reminds people that every second counts.

Rachel : It's easy. People don't have to work that hard to get it. We have that dinner tonight with the investment guys from Texas. I think you should tell them the whole "phoenix rising from the ashes" story. They'll love it.

Dan : It was a good show today. I think we might have reached some people. Do you think it was a good show?

Rachel : I'll let you know after I see the ratings. I got to go.

Dan : Hey. I love you.

Rachel : I know, baby. Wear your gray suit tonight. You always look good in that suit.

 

AT THE AEROPORT

Alex : Guys.

Fan : Right here!

Fan : Right here!

Alex : Hey. There you go.

Fan : One more.

Tanya : Miss Dupré? Miss dupré? Could I get an autograph?

Alex : Oh, yeah, sure, you pretty thing. What's your name?

Tanya : Tanya.

Alex : Tanya?

Tanya : I loved you in "Heart so true". You were so brave in that.

Alex : Oh, thank you, sweetie. But that's just acting. You're the brave one.

Tanya : Thanks.

Alex : Bye. Bye bye.

Millicent : Alex, Millicent Huxtable, Clothes Over Bros. Welcome to Tree Hill.

Alex : Thank you.

 

IN THE CAR

Millicent : Can I just say that I am your biggest fan? And it's because of things like that... that you would take the time to inspire that poor girl in the wheelchair after such a long flight.

Alex : They kind of creep me out.

Millicent : What?

Alex : Cripples and, like, retarded people. They're always, like, drooling and smiling really weird. It's so gross. Water, water, water. Um, is there any wine in here?

Millicent : Um, I thought you were sober. You just went to rehab.

Alex : Ugh, do not remind me. They took my phone away. Besides, wine's not even alcohol. It's like grape. Ugh, it's so hot out there. Where the hell are we? It's like the devil's ass in this place. When do I get paid?

Millicent : I think your agent takes care of that.

Alex : Can I just tell you... I hate that woman. She's like a complete alcoholic, and her fingers look like chicken feet. Btw, I am starving. Is there any food?

Millicent : Well, I read that you only eat organic food, so we have an entire organic feast waiting at the hotel.

Alex : Yeah, I just make that stuff up. Can you drive through a Mickey d's? I could totally eat the butt off a skunk right now.

Millicent : Um, drive on... please.

 

ON THE BEACH

Clay : Nate, it's gonna be okay. You know, we haven't heard from this woman since the one e-mail. So, until it's real, it's not real. You know, and besides, who the hell would want to sleep with you, anyway? Okay, I know it's bad timing, but damn.

Nathan : Dude, quit checking out my sister-in-law.

Quinn : Hey, dumb and dumber.

Clay : Hey.

Quinn : Nice day, huh?

Nathan : I don't know. Maybe you're right. Maybe it's nothing.

Clay : Actually, uh... now it is something.

 

Lauren : Hey Jamie can you scratch my noze. Aah, thank you. Oh! My hat!

Jamie : I'll get it.

Lauren : Ohh.

Skills : Can you move?

Lauren : Not a muscle.

Skills : Me neither. Man, I hope that knucklehead come back.

 

AT RED BEDROOM RECORDS

Haley : So, listen, Peyton, here's the thing... Uh, you know how I... insisted that you keep that 1 % of the label? Well, it... it kind of killed the label. But, Haley... Okay, okay, I'm sorry. I can see that I'm upsetting you, and I don't want to do that. So, um, let me just, uh... Talk to Lucas. Geez, Haley, I... I... I... I... I don't know, you know? This has really meant a lot to... Peyton. I know. I know. I'm a terrible friend, and there's nothing that I can do unless I... You might be a genius, Haley. Thank you, Haley.

 

* am I * * am I losing my mind? *

 

ON THE BEACH

Jamie : Oh!

Quinn : Jamie?

Jamie : Aunt Quinn!

Quinn : Hey! Who let you off your leash?

Jamie : Uncle Skills, but he didn't bring the leash today.

Quinn : Okay, where is he?

Jamie : He's over there. Miss Lauren, too. This is her hat. Cool.

Quinn : Well, I was just on my way to go get a snack. Can I tempt you?

Jamie : Sure.

Quinn : Yeah? You should probably tell them you're with me.

Jamie : Denzel, this is Macaulay. Denzel, this is Macaulay. I'm going for a snack with my aunt Quinn. Over. Okay, all set. Stupid, crazy nanny.

Quinn : Hop on. Whoop! There we go. What do you want?

 

ON THE STREET

Dan : Hey, give me a sec, okay?

Rachel : Okay.

Dan : Mind if I join you?

Man : Spare a few bucks?

Dan : First... you mind telling me how you got here?

Man : You must be one of them religious guys or something.

Dan : No. I got nothing against religion. If you ask me, the one man you got to believe in... is you.

Man : I stopped believing in me a long time ago.

Dan : Why? You made some mistakes? You failed sometimes? Listen. No matter what mistakes or failures you had, they weren't even close to mine. There's a book you should read.

Man : You’re talking about the bible.

Dan : No, man, it's not the bible. It's this book. Listen. There's a used-book shop around the corner. Now, you can take this book, sell it for a few bucks, buy yourself a bottle, and feel good for a few minutes. Or you could read it and feel better for the rest of your life.

Man : Hey. What your name is, man?

Dan : My name is Dan Scott. And I believe in you.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Millicent : He probably didn't mean it.

Brooke : It was just the way he said it, as if the very idea of us ever getting married was somehow completely ridiculous to him. And then he hung this ugly army-man poster in the living room. I have to talk to him.

Millicent : Okay, but he might freak out a little if you start talking marriage so soon.

Brooke : No, about the poster, you dork. It has to go. I am really excited to meet Alex, though. How is she?

Millicent : Um... she's really... something. She just wanted to freshen up. You're gonna love her.

 

AT THE HOTEL ROOM

Millicent : She's gonna hate you!

Alex : Go away, you witch.

Millicent : "Witch"? "Witch"?! Look, missy, my ass is on the line here!

Alex : You mean your big ass.

Millicent : Really? Really? Get up!

Alex : I'm tired!

Millicent : Well, you better get un-tired because you're going over to Clothes Over Bros, and you're gonna convince Brooke Davis that the half-million dollars she's paying you is not a waste!

Alex : Half a million dollars?

 

AT THE RESTAURANT

Clay : So, you want to talk? Talk.

Renee : What, no "hello"? No introductions?

Clay : Your name's Renee. I recognize you from the picture you took when you trespassed at a 7-Year-Old's birthday party. You have a last name?

Renee : You're kind of hot when you're all fired up.

Clay : I know he didn't do it. I don't know what your angle is, and I don't know why you targeted Nathan Scott, but what I do know is that he didn't do it.

Renee : You're quite the party boy, aren't you?

Clay : I'm single. He's not.

Renee : Oh, like that matters.

Clay : Maybe not to girls like you, but to Nathan it does.

Renee : "Girls like me." You know what's so great about justice? It doesn't discriminate against "girls like me."

Nathan : What do you want from me?

Clay : Whoa, walk away, Nate.

Nathan : Huh?

Renee : Hi, Nathan.

Nathan : You need to stop this.

Clay : Outside.

Nathan : You need to stop this now, okay? Do you hear me? Why are you doing this to me?

Clay : Come on.

 

Clay : What the hell is wrong with you?

Nathan : I just wanted to talk to her.

Clay : In public? In front of a roomful of people with camera phones and video, you wanted to talk with her, just thought you'd have a little chat?

Nathan : I'm sorry. I screwed up.

Clay : Yeah, you screwed up, Nate!

Nathan : What does she want?

Clay : I don't know. I was about to find out until Nathan Scott stormed in like a madman!

Nathan : Look, I said I was sorry, jackass. Let it go.

Clay : I'm gonna see if she'll sit down with me again. In the meantime, you just, um... Try not to get thrown through a window, all right? Damn it, Nate.

 

AT CLOTHES OVER BROS

Millicent : Brooke? Please don't fire me. Please don't fire me.

Alex : Shut up. I'm an actress. I got this.

Brooke : Alex, hi, I'm Brooke Davis. It's so nice to meet you.

Alex : Oh... my... God. You are so beautiful.

Brooke : Thank you.

Alex : Can I just say that I'm so happy to be here? And I think it's so great that you make designer clothes for plus-sized girls. I never knew it was based on you, but I think that's so sweet.

Brooke : Uh, no, I'm normal-sized.

Alex : Oh, I know, but I have the best diet for you. You're so gonna lose that weight.

Brooke : Okay. How was your flight? You flew private, right?

Alex : Uh-Huh. They let me ride in the cockpit. It was so rad.

Brooke : In the cockpit?

Alex : Totally. They let me steer the plane and everything.

Brooke : They let you fly the plane.

Alex : I know! I'm so a cockpit girl.

Brooke : That's what she said.

Alex : Who?

Brooke : Who what?

Alex : You... you said she said something, but I don't know who you mean.

Brooke : No, it's... it's an expression. When someone says something that sounds sexual, you say, "that's what Alex : she said".

Alex : Oh. Right.

Brooke : Okay.

Alex : Why don't we show Alex the new line?

Brooke : Great. You're gonna love it. It's kind of elegant and kind of edgy, and the pieces are a lot like this one.

Alex : No, I don't like that.

Brooke : Why?

Alex : Uh, first of all, it's purple. When I was a little girl, there was this dinosaur thing, and it totally freaked me out, and it was purple.

Brooke : You mean Barney?

Alex : Yeah. That's what she said.

Brooke : Okay. That's totally wrong, but...

Alex : I know. I'm so funny, huh? My best friend, Kimmy, told me I should totally do more comedy. She says most people are really uptight, but I'm not tight at all.

Brooke : That's what she said.

Alex : Who? Oh, Kimmy? Yeah, she said that. She said I'm so much funnier than Cameron Diaz. I mean, plus, have you seen my ass? Come on. Way better than hers. Like way.

Brooke : Could you excuse us for just... One minute?

Alex : Sure. I have to pee, anyway.

Brooke : Great. Second door on the left.

Alex : Okay.

Millicent : I'll just clean out my things and go.

 

ON THE BEACH

Jamie : Remember that time I stayed with you and uncle David for a whole week?

Quinn : Yep, and we made pancakes every morning with chocolate sauce and whipped cream?

Jamie : Maybe if David comes, we could do that again.

Quinn : Yeah. Maybe. Hey, are you sure Skills and Lauren won't be worried about you?

Jamie : Oh, man!

 

IN THE CAR

Jamie : At least I got your hat.

 

AT RED BEDROOM RECORDS

Haley : So, can I talk to you?

Miranda : Would you like to speak with me or talk to me?

Haley : Oh, brother, you are a piece of work. So, you're excited about my record, right? John Knight's excited about my record, which is why you guys want to close Red Bedroom... to free me up to record?

Miranda : In part, yes.

Haley : If you close Red Bedroom, I'm not gonna make an album.

Miranda : Haley, you need to remove the emotion from this. It's a business decision. It's not personal.

Haley : It is personal. Everything about this label is personal... why Peyton started it, why she made me her partner... It's as personal as it gets.

Miranda : If you don't record with us, you don't record at all. We have a contract with you. We own you.

Mia : But you don't own me.

 

Miranda : It's a pleasure to meet you, Mia. I've seen you perform a few times, but we've never been formally introduced. Miranda Stone.

Mia :  Haley's told me a lot about you.

Miranda : Red Bedroom records will always be important to us, but at the moment...

Mia :  Can we just cut to the chase?

Haley :  How is Chase?

Mia :  He's good. He says hi. Thanks.

Haley :  Aww, I was there at your first date.

Mia :  Oh, I know. You and Nathan were so great. I sold more records than any artist on our roster last year. But if this label goes away, so do I.

Miranda : How so?

Mia :  You distribute my records, but I record for Red Bedroom, exclusively. Peyton made sure of that.

Haley : It's true. I checked.

Miranda : Wow. Everyone has their price.

Mia :  No, actually, not everyone. Peyton and Haley are responsible for my career, and you can't put a price on that. And even if you do, I won't accept it. So, congratulations. You're about to lose your biggest-selling artist. Does that pretty much do it, Hales?

Haley : Yes. Thank you.

Mia :  So good to see you.

Haley : Oh, good to see you, too. You look so cute.

Mia :  Thanks. I'll let you two talk.

Haley : Yeah? Who's the bitch now, bitch?

 

AT CLOTHES OVER BROS

Millicent : I'm so sorry. I should have met with her first. I thought she was the girl from her movies.

Brooke : It's okay. I thought so, too. She has been in that bathroom a really long time.

Millicent : What are we gonna do?

Brooke : I'll tell you what we're not gonna do. We are not gonna pay that dum-dum $500,000. We'll just have to... tell her something. We'll say the company went bankrupt or... Or maybe... we should just start speaking Spanish and she'll get really confused and she'll just leave.

Millicent : I don't think that's gonna work.

Brooke : It might. She is really dumb.

Alex : Brooke?

Brooke : Buenos dias. Tenido mucha cerveza.

Millicent : Ay, mucha cerveza.

Alex : It's okay. I, uh... I know I'm not what you expected. You don't have to pay me. It's just...

Brooke : That's one of my designs.

Alex : Since rehab, this dress is all I have. When I felt like I was nothing, it gave me strength and dignity. So, no matter what happens to me or where my life takes me, I'll wear this dress... your dress... and I'll be fine.

Brooke : It's okay. Of course we will pay you. I... I think you look beautiful in that dress, and I think you're gonna be perfect as the face of the line.

Alex : Really? That is so rad!

Brooke : Oh!

Alex : Yay!

 

AT TV BROADCAST

Rachel : Hey. Look at this. It's all over the internet. The buzz is really positive.

Dan : I didn't really have "buzz" in mind.

Rachel : I know, but that's why you have me.

 

*I'm here if you need me* *oh, this way* ...

 

AT BROOKE’S HOUSE

Brooke : Well, hi. What are you doing?

Julian : Fixing you dinner, and thinking about getting rid of my poster.

Brooke : Why?

Julian : Because you have to eat and because... You hate it.

Brooke : I don't hate it.

Julian : Yeah.

Brooke : No, I don't. I just... I don't really like it there.

Julian : It's okay. My father, as you know, was always gone, always on some distant location or at the office, you know, making movies. But this one time, he came home and surprised me and took me to see "the thin red line". And then we spent the rest of the day together, just him and me. And that didn't happen very often. Actually, that really never happened again. But that day... that was a good day. That was probably the best day I ever had with him. And that was the day I decided I wanted to make movies, too, like my dad.

 

*let it disappear into my hand* *whoa, yeah, my hand*

 

AT THE RESTAURANT

Clay : I appreciate you meeting me.

Renee : Oh, so now you appreciate me. What happened to confrontational Clay?

Clay : I'm confrontational because I'm protective over Nathan, and because, of all my clients, he's the last one I'd expect to be in this situation.

Renee : And what situation is that?

Clay : You tell me.

Renee : Ask me what's in the envelope.

Clay : I'm not here to play games.

Renee : The night Nathan scored 35 points against Memphis, you threw a big party for him after the game. I should know. I was there. It got... pretty wild.

Clay : Get to the point.

Renee : The pictures of what happened between me and Nathan that night are in the envelope.

Clay : Whatever's in that envelope is meaningless or fabricated, because we both know that whatever you're accusing him of doing, he didn't do.

Renee : Maybe you should take a look.

 

AT RED BEDROOM RECORDS

Miranda : I spoke with John Knight. He thinks Mia's bluffing, and he still wants to fold the label. But I recommended we don't.

Haley : Why?

Miranda : Because integrity and loyalty still matter. Does that surprise you... that I actually have a heart?

Haley : A little.

Miranda : And besides, I don't think she's bluffing, and she makes us a lot of money. If I do this... if... Your album needs to be finished in the next six months.

Haley : Hmm.

Miranda : Why did Peyton start this label, anyway? You said it was personal.

Haley : She thought that major labels were soulless.

Miranda : We are. Don't forget it.

 

*we just don't see it the same way* *but you're never sure* *we can't go on like this anymore*

 

AT BROOKE’S HOUSE

Brooke : It’s open

Paul : Brooke. You wanted to speak with me?

Brooke : You know, my whole life, I wanted to get my mother to be proud of me. And then one night, Julian threatened to exile her from our lives, and I would do the same to you. I'm just not sure it would matter.

Paul : You're upset.

Brooke : I have this poster hanging in my living room, Paul. Of course I'm upset. And the only reason that it's hanging there is because you took him to see that movie, and for one day that boy felt close to his father. He felt loved and appreciated. And the sad part is that there was only one of those days. Because in my book, the day that he didn't feel that way should be the unique one. Fix it.

 

*the hardest thing about this is I still care* *you know there's something better* *for both of us out there*

 

AT SCOTT’S HOUSE

Haley : Hey.

Quinn : Hey.

 

*cause you wait for rain*

 

Quinn : How'd it go at the label?

Haley : Um... I think I fixed it temporarily. Now I got to fix my sister. Did you talk to David?

Quinn : There's not that much to talk about. We grew apart. You know, we stopped laughing as much, stopped caring as much.

Haley : Did something happen recently?

Quinn : One night in New York I went to go see "Spring awakening" with some friends. And after we took the subway to this ridiculous open-mike night in Brooklyn. And we watched these horrible performers who, for whatever reason, had to get onstage and be seen and heard. And as I'm watching them, I'm thinking that I understand them. You know, they... they were messy and... and unsure and maybe a little confused, but... but they were doing what they needed to do, you know, what their hearts needed them to do. And then David called my cell phone, and I didn't want to answer. You know, there was a time when he would have been sitting right there, and... and I would have loved that. But he hasn't been that guy in a while.

Haley : You guys were great together, you know. I mean, you... you were really happy.

Quinn : And then one day we weren't. And I know there's supposed to be some big, huge, important reason why, but there's not. It's just a feeling that I have that this isn't what I want for the rest of my life.

Haley : People have a right to change, Quinn.

Quinn : Yeah, but they also have a right to stay the same. They have a right to be exactly the person that they've always been. Okay? I didn't change, Haley. David changed. And now somehow I'm the one who's broken because of it.

 

*wait for rain* *and I chase the stars* *we just don't see* ...

 

Haley : So, tell me what the worst act was that you saw that open-mike night. Come on.

Quinn : There was this really angry guy who sang "Cat's in the cradle". Yeah, I swear he was a serial killer.

Haley : When he got done, everyone clapped, and he, like, sneered at the people who didn't. I guarantee you they're missing right now.

 

*I chase the stars*

 

Quinn : I miss you, Haley-Bob.

Haley : I miss you, too.

 

*bring on the wrecking ball*

 

Haley : You're not broken.

Quinn : Thanks. I hope not.

 

AT BROOKE’S HOUSE

Paul : Hi, son. I was just... heading back to L.A. and I wanted to... say goodbye.

Julian : Okay.

Paul : Listen... I came here to tell you that I think you're wrong to put your relationship before your career, but... I think it's me who's been wrong. I wasn't around enough. And... I was too busy caring for fictional characters instead of caring for the real ones in my life.

Julian : You did fine, dad.

 

*there's just too much, my, my*

 

Paul : That poster... that was a good day for us?

Julian : The best.

 

*my heart's as cold as ice*

 

Paul : I don't remember it. I'm sorry.

Julian : It's okay.

Paul : No, it's not. I'm proud of you, son. You go live your life and... Be happy. And whatever you do, don't be like me, okay? I'll see you.

 

*the word that I breathe is a word that I need* *and the songs that I sing don't mean anything* *don't you wonder* *why it's always been this way?* *all our innocence is gone*

 

AT THE BAR

Nathan : What'd she say?

Clay : That night after your big game against Memphis, we had that party. We got pretty wasted that night.

Nathan : Yeah. So?

Clay : Well, that was three months ago.

 

*if you like, I'll take the blame* *for all the things that you have done*

 

Clay : She's three months pregnant, Nate.

 

*my songs* *on a cold night* *I can't get you out* ...

 

AT BROOKE’S HOUSE

Man : And where will you run... back to the life of a peasant harlot?

Harlot : Perhaps I will. But should I return to a life of more meager means, I will do so with my dignity intact...

Julian : She's good in this. You were right.

Harlot : ... my heart pure and true.

Brooke : What? I love you. You know that? I love who you are. I don't know how you got there, but I'm glad you did.

Julian : I'm glad I did, too, 'cause you're here with me.

Brooke : Meager means, indeed. Mmm. Come here.

 

Man : Harlot! Leave the dress!

Harlot : This dress is all I have. When I felt like I was nothing, It gave me strength and dignity. So, no matter what happens to me Or where my life takes me, I'll wear this dress, and I'll be fine.

 

IN THE STREET

Man : I read your book.

Dan : Did it help?

Man : It did when I sold it.

 

AT SCOTT’S HOUSE

Nathan : How you doing?

Haley : Better now. I had such a crummy day.

Nathan : Yeah?

Haley : Uh-Huh.

Nathan : Well, I think it's about to get worse.

Haley : Why?

Nathan : I have something I need to tell you.

 

*my love* *is a young love* *but I know we'll get this right*

 

By Brukas

Kikavu ?

Au total, 143 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

marineglls 
31.05.2020 vers 11h

Valerie42 
24.11.2019 vers 19h

Seira 
19.02.2019 vers 16h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Morganegb 
10.02.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recherche un nouveau rédacteur de news pour la partie Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le pendu
Aujourd'hui à 12:52

Survivor
Hier à 23:41

Reprise du quartier
Hier à 23:48

Captures Saison 6
Hier à 23:13

Captures Saison 5
Hier à 23:12

Captures Saison 4
Hier à 23:06

Captures Saison 3
Hier à 23:05

Captures Saison 2
Hier à 22:56

Captures Saison 1
Hier à 22:54

La série
Hier à 22:25

Actualités
Reprise du quartier

Reprise du quartier
Avec la confiance des AS, je reprends les rennes du quartier pour continuer à le tenir à flots. AP...

Alternative Awards 2020: La série nominée!

Alternative Awards 2020: La série nominée!
Depuis le 12 Octobre dernier, les Alternatives Awards animent la citadelle avec ses diverses...

James Lafferty s'est fiancé!

James Lafferty s'est fiancé!
Avis à tous les fans, James Lafferty n'est plus un coeur à prendre. Début Septembre 2020, l'acteur a...

Recrutement

Recrutement
Après plusieurs années en tant qu'AP, Sydney quitte le quartier. Merci à elle pour tout le travail...

Calendrier Octobre

Calendrier Octobre
Le calendrier d'octobre est disponible ! et c'est avec Shantel Van Santen que vous passerez ce mois...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

grims, Avant-hier à 07:58

Nouvelles catégorie dans l'animation du quartier Outlander venez poster une photo de votre Fan-art préféré

mnoandco, Avant-hier à 13:09

Oyez, oyez, braves gens, damoiselles et damoiseaux! Les résultats du concours A Discovery of Witches sont disponibles. Vous pouvez commenter

chouchou70, Avant-hier à 17:51

salut à tous, les friday night lights continue avec une nouvelle catégorie proposer au vote pour la semaine. Allez, on vous attends

James723, Avant-hier à 22:07

Nouveau sondage sur Malcolm, venez vite voter

sanct08, Hier à 17:49

Encore 3 petits jours pour participer à l'animation sur The X-Files si le coeur vous en dit pour occuper vos vacances

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site